▲ up▼ down
croisement on repeat — ((yeona))



 
la roulette des fèves sort du four, viens savoir si t'auras la couronne !
dépêche toi d'aller dépenser tes clochettes sur le MARCHE DE NOEL avant que tout disparaisse !
TOUJOURS SUR HM ! les défis et le mois à thème ont été renouvelés ! croisement on repeat — ((yeona)) 359353108

Découvre les codes promotionnels et viens réclamer tes lots
la chasse au GRINCH continue ;
viens participer àl' épreuve du lutin hmilien
-- sans oublier de tenter ta chance aux cadeaux mensongers !
pas de membres en danger cette fois-ci ! croisement on repeat — ((yeona)) 359353108
HUNDRED MILES
hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séouldeux réponses par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
vote pour hm !
✿︎
12.01.20 ➝ HAPPY NEW YEAR ! bienvenue en 2020, on commence bien l'année avec une mini-maj et quelques news à retrouver ICI !
7.12.19 ➝ rockin' around christmas tree, la version 41 sent bon le sapin ! viens vite découvrir les super news de noël !
16.11.19 ➝ MAJ 40, on y est les gars !! pour l'occaz, viens voir les super news !
13.10.19 ➝ halloween is coming, et pour l'occasion, HM revêt son costume d'ombre. bienvenue à la MAJ n.39 et à ses nouvautés dantesque !
14.09.19 ➝ elle est là, la maj peachy n.38 qui sent bon le road trip automnal ici !
16.08.19 ➝ 37ème MAJ qui marque également les 3 ans du forum ! Viens mater les news ici !
08.08.19 ➝HM fête ses 3 ans ! merci à tous pour cette belle aventure qui se poursuit !
16.07.19 ➝ C'est la 36ème MAJ, façon summer night festival pour HM! les feux d'artifice c'est par ici !
16.06.19 ➝ 35ème MAJ, HM is a jungle pour ce mois de juin ! les news c'est ici !
12.05.19 ➝ Oh my my my ! 34ème maj fleurie pour HM qui affiche quelques nouveautés printanières !
13.04.19 ➝ 33ème MAJ toute fruitée pour le retour des beaux jours ! viens découvrir les news juteuses !
09.03.19 ➝ on accueille la 32ème maj et son design azuré ! viens découvrir les nouveautés !
09.02.19 ➝ installation de la MAJ n.31, avec un codage tout neuf et plein de nouveautés !
09.01.19 ➝ 30ème MAJ de HM ! viens découvrir les nouveautés ICI
01.01.19 ➝ BONNE ANNÉE LES CHATS !! plein de bonheur à tous. ❤︎
08.08.16 ➝ ouverture de hm
han ja
park bo ra
han soo yun
yang noam
the avengers

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 :: seoul national university :: Locaux de la SNU :: Jardins
Partagez

 croisement on repeat — ((yeona))


Im Yu Jan


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6334-im-yu-jan-error404
☢ BURNING AMBITION
AGE : 25
AVATAR : lee jong suk
POINTS : 104


NOUS A REJOINT LE : 21/03/2019


MESSAGES : 992


croisement on repeat — ((yeona)) Empty
(#) Sujet: croisement on repeat — ((yeona))   croisement on repeat — ((yeona)) EmptySam 24 Aoû - 18:34

et on se recroise comme les lacets de tes baskets.
((avant))
à la recherche d'un cadeau pour la petite princesse — c'est la mission du jour, l'objectif des prochaines heures ; trouver ce qui la comblerait de délice. il a quelques vagues idées ((toutes à des valeurs bien trop hautes pour le commun des mortels)) mais aucune ne le satisfait réellement. pour kee, vous comprenez, il faut que tout soit toujours grand.
déambulant dans les allées de gangnam, surpeuplées par cette jeunesse dorée ((dont lui-même fait partie)), l'âme en quête d'une perle pour le 24 carats esquive les passants d'un rapide pas, écouteurs dans les oreilles et son résonnant au plus fort — il a toujours peur de la décevoir ((toujours)) ; il faut dire que yujan vit dans l'angoisse constante d'être abandonné, rejeté. être mis de côté comme une vulgaire poupée.
errance dans ces espaces où respirent le luxe et la démesure dans une animation des plus fébriles ; son regard se pose sans vraiment s'arrêter, comme par inadvertance, sur les produits proposés.
non, rien ne convient !
c'est trop simple, trop ((rien))
lâchant un soupir d'agacement capricieux sur l'incapacité des boutiques à lui fournir ce qu'il veut, il s'apprête à quitter les lieux dans un éclat de soupir lorsque ses orbes chocolat se posent sur eux.

là, à droite —
yeona et ((un inconnu))
froncement délicat de sourcil.
non, il le connaît —
à travers kee.

le nom ne lui revient pas immédiatement ((quelque chose d'occidental, de différent)) avant que les lettres dans son esprit ne forment le mot ruan ; ah oui ((il voit vaguement à présent)). et si l'étonnement est quelque peu perceptible de voir la petitesse du monde et des relations, il est tout autant surpris par le ((rapprochement)) entre les deux.
surprenant !
il la croyait presque éprise de munsu.
et comme elle est venue, cette pensée disparaît la seconde suivante, pour ne se focaliser que sur l'offrande à sa jolie muse — l'unique à ses yeux.

((maintenant))
allongé sur l'herbe des jardins de l'université et flanqué de son habituel groupe de gamins faux et déloyaux, excepté à l'hypocrisie et à la mesquinerie, petit prince s'amuse à arracher les pétales d'une fleur un par un ((sans prêter d'avantage intérêt aux discussions des plus superficielles))
yeona et ruan ;
lors de leur précédente rencontre, elle ne l'a pas évoqué ((ou il n'en a aucun souvenir))
ses doigts glissent sur le dernier morceau blanc de la plante, froissent ce pétale délicatement et au même instant — la voilà ! qui traverse les carrés verts de la démarche de ceux qui savent où ils vont ; fugace, elle passe — juste devant eux ((devant ces étudiants qui agacent ne serait-ce que par leur respiration))
eh yeona ! il l'interpelle, sait qu'elle l'entend parfaitement. t'étais en meilleure compagnie c'matin, non ? il esquisse un sourire sans répondre aux tu la connais ? de ses acolytes ; ne quitte pas sa place mais pourrait se lever si elle lui répond.

il serait surpris que la petite poupée reste silencieuse !


l'âme d'enfant plongée dans le noir ; le cœur pourtant rose de son parfum.

princesse kee ♡ a écrit:
kee now elle va droit au but elle le veut dans sa vie
et dans son lit

le troubadour warren a écrit:
on a tjrs des trucs à proposer
mais jamais nos rps.
Lee Yeo Na


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6980-lee-yeo-na-lion_na
☢ BURNING AMBITION
AGE : 24
AVATAR : Shin Ji Min (AoA)
POINTS : 0


NOUS A REJOINT LE : 11/07/2019


MESSAGES : 209


croisement on repeat — ((yeona)) Empty
(#) Sujet: Re: croisement on repeat — ((yeona))   croisement on repeat — ((yeona)) EmptyLun 26 Aoû - 18:26
croisement on repeat
Le bruit des passants dans la rue, les rires, l’odeur des restaurants, une animation paisible dans le quartier de Gangnam. Yeona était en bonne compagnie, avec cet homme qu’elle (avait aimé) appréciait particulièrement. Ruan, elle passait du temps avec lui, depuis un moment qu’ils ne s’étaient pas vus – de la joie sur son visage, dans ses yeux, un amour que tous les deux refoulaient (impossible). Elle riait en sa présence, des sourires échangés, des regards sous-entendus, des mains qui se frôlaient. Bref, une magnifique journée ensoleillée pour la petite fleur.

Plus tard, séparés, la jeune femme gardait un petit sourire sur son joli minois – ah, que de souvenirs. Une profonde inspiration tandis qu’elle traversait le campus avec assurance, observant les quelques étudiants allongés dans l’herbe, sans se rendre compte qu’elle avait vu un certain ‘yu jan’. Oh ! Interpellée, appelée, alors qu’on ne la connaissait pas ? Une voix vaguement familière, et Yeona se tourna la tête en direction de la provenance du son. Elle chercha, un ralentissement dans ses pas, puis elle vit l’homme. Quand on parle du loup.

Son nom ? Oublié – la journée qu’elle venait de passer lui faisait perdre toute notion du temps et de l’espace. Un regard presque vide, des lèvres étirées dans une arrogance qu’on pouvait reconnaître; ah, oui, lui. Des jeunes à côté de Yujan, qui s’interrogeaient sur leur relation. Pas d’importance, puisqu’elle s’approcha pour mieux entendre le garçon. Bonne compagnie ? Oh ça, on ne pouvait pas nier les faits. Yeona repensa (pour la énième fois) au visage de Ruan, ce moment passé seuls, elle rit. « J’étais avec… » Ami ? Amant ? Acolyte ? Crush oublié ? « Un ami. »

Soudain, la mémoire éclata, et Munsu fit irruption dans son esprit aux couleurs d’été. Des paroles qu’il lui avait dit, comment il la considérait, comment yujan avait détruit tout espoir précisé que le véritable amour crush de la petite fleur était en fait dans un autre monde, un autre univers, déjà pris par une autre. Ah, meilleurs amis se racontent tout, elle en était sûre – alors autant en profiter. Son sourire disparut aussitôt, avant de reprendre la parole, haussant un sourcil. « Pourquoi ? Tu vas le dire à Munsu ? » Puéril ! Elle prit cette voix pour se moquer, pour cacher (un) cœur brisé, elle lui parlait comme on parlerait à un enfant – ce n’était pas de sa faute, comprenez là, on la prend pour une gamine.
(c) feu follet




spooky scary skeleton
Im Yu Jan


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6334-im-yu-jan-error404
☢ BURNING AMBITION
AGE : 25
AVATAR : lee jong suk
POINTS : 104


NOUS A REJOINT LE : 21/03/2019


MESSAGES : 992


croisement on repeat — ((yeona)) Empty
(#) Sujet: Re: croisement on repeat — ((yeona))   croisement on repeat — ((yeona)) EmptyMar 27 Aoû - 14:42

et on se recroise comme les lacets de tes baskets.
arrêt sur image ;
regard des moins sages.
de sa démarche gracieuse mais peut-être un peu enfantine au goût de petit prince, l'interpellée daigne se rapprocher — sans pour autant répondre immédiatement. laps de temps avant qu'elle ne glisse un j'étais avec un ami. qui semble tout aussi douloureux à voir qu'à entendre ((ah tiens)) de nouveau, elle a cette hésitation, ce silence court mais intense qui la trahit aisément.
trace dans son esprit de ce qu'il a aperçu dans les rayons de l'enseigne ((il ne s'est pas attardé plus longtemps))

éclair avant l'orage !

et le sourire qui s'efface pour laisser place à la grande audace ; on semble se retrouver à la maternelle, entre ces enfants qui se menacent mutuellement ((d'aller tout répéter à la maîtresse)) c'est si puéril que yujan se trouve presque ((grand)) à côté d'elle — lui qui n'a pourtant jamais vraiment quitté son âme d'enfant. à l'instant où les mots au ton gamin franchissent les lèvres rosées, yujan se lève et abandonne royalement ses ((faux)) potes dans un vague j'reviens. sans prêter attention aux murmures et aux questions qu'il laisse volontairement en suspens.
il n'y a qu'un faible espace désormais entre eux, herbe foules sous leurs pieds et rayons du soleil à moitié cachés. il est trop occupé à récupérer la garde de ses trois enfants pour s'intéresser à tes fréquentations. ((il a le sourire narquois de ceux qui pensent avoir le pouvoir de la situation)) mais ça l'amuse — l’indiffère aussi un peu ; après tout, ce ne sont nullement ses affaires.
vous voyez ?
il applique simplement ((bêtement)) ce que munsu lui a demandé. car yujan n'avance jamais de son propre fait ((ah !)) la faute à son éducation, la faute à son absence de résolution ; il ne fait que reproduire les ordres confiés, quand bien même il faut mentir, trahir ou abandonner. ô pas de larmes à verser ; yujan a depuis longtemps cessé de regretter. alors pour munsu, il peut bien enjoliver ! leur échange par écrit quelques jours plus tôt s'ancre dans son esprit — requête de la part de son ami.

sans la toucher ((il est de ceux qui ne cherchent pas le contact humain)), petit prince incite la jolie rebelle à s'écarter de quelques pas dans un geste de la main ; pour s'éloigner du groupe et que leur propos reste à l'abri des éclats. ce n'est pas qu'il en fait un secret ou une affaire d'état ! yujan n'est pas ((impliqué)) mais il pense à munsu et refuse que ce dernier ne soit traîner dans la boue. mains glissées dans ses poches, mèche qui glisse sur son front. mais j'suis sûre que tu voudrais. léger silence, regard qui se pose partout sauf sur elle. tu voudrais que j'lui dise que t'en vois un autre ?

et peut-être ((peut-être aussi)) dans son intérêt ((à lui)) après tout, kee le connaît, ce ruan.


l'âme d'enfant plongée dans le noir ; le cœur pourtant rose de son parfum.

princesse kee ♡ a écrit:
kee now elle va droit au but elle le veut dans sa vie
et dans son lit

le troubadour warren a écrit:
on a tjrs des trucs à proposer
mais jamais nos rps.
Lee Yeo Na


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6980-lee-yeo-na-lion_na
☢ BURNING AMBITION
AGE : 24
AVATAR : Shin Ji Min (AoA)
POINTS : 0


NOUS A REJOINT LE : 11/07/2019


MESSAGES : 209


croisement on repeat — ((yeona)) Empty
(#) Sujet: Re: croisement on repeat — ((yeona))   croisement on repeat — ((yeona)) EmptyMar 27 Aoû - 16:21
croisement on repeat
Que des gamineries de collège – Pire ! De primaire ! Les secrets, les ragots, les messagers dans les disputes; il y a bien longtemps que Yeona n’avait pas vécu cela. Aujourd’hui, elle était en 6e année de fac, en psychologie qui-plus-est, la branche où ce genre de comportement s’expliquait ! Voyant le jeune s’approcher, elle ne put contenir un soupir – on ne pouvait pas être tranquille, ici. Or, son attention fut soudainement attirée par les paroles du garçon. Une garde ? Des enfants ? Seigneur mais c’est n’importe quoi ce pays. « C’est quoi ce vieux feuilleton des années 2000 ? 16 ans et maman ? »
Ah. Oups.
Ce n’était pas ce qu’elle voulait dire (à voix haute). Une franchise qui lui jouait des tours beaucoup trop souvent. Rapidement, la jeune femme reprit la parole. « Je doute qu’il veuille d’un enfant. Il ne supporte pas celles qui les portent pendant neuf mois. »

L’image de Munsu en tant que père lui vint à l’esprit, et Yeona eût une absence. L’imaginer sourire, tenir un nourrisson dans ses bras, rire, s’amuser avec lui. Et la mère ? Elle serait psychologue, dans le milieu criminel, ancienne délinquante. Tiens mais c’est le portrait de-

Stop !

Les films fantastiques, ça n’existait pas. Heureusement, Yujan était là pour lui faire signe de s’éloigner du groupe. Un petit moment passa, et il continua.
Ah !
Il l’a percée à jour, la petite fleur ! Bien sûr qu’elle voudrait le rendre jaloux, une envie malsaine, inavouée, elle voulait se faire désirer – mais très vite, elle se souvint que l’homme de sa vie ne la considérait absolument pas, et que cela ne servait à rien de tenter quoique ce soit.

« Dit-lui si ça te chante, de toutes façons, il s’en fout, il a déjà sa femme. »

Chacun son amour, même s’ils n’étaient pas avec le bon.
(c) feu follet




spooky scary skeleton
Im Yu Jan


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6334-im-yu-jan-error404
☢ BURNING AMBITION
AGE : 25
AVATAR : lee jong suk
POINTS : 104


NOUS A REJOINT LE : 21/03/2019


MESSAGES : 992


croisement on repeat — ((yeona)) Empty
(#) Sujet: Re: croisement on repeat — ((yeona))   croisement on repeat — ((yeona)) EmptyMer 28 Aoû - 15:14

et on se recroise comme les lacets de tes baskets.
c'est la sortie scolaire de l'année !
les lycéens sortent du car dans ce vacarme assourdissant propre aux adolescents — le murmure des rumeurs qui se mêle aux rires éclatants des reines de l'école. le chant insouciant et les remarques des enseignants. et dans ce groupe à l'immaturité la plus royale ; yeona et yujan.
à la seconde où la réplique de la jeune fille franchit ses lèvres rosées, petit prince sait qu'à l'école, il l'aurait très certainement détestée. ((oh !)) c'est évident, ils se seraient envoyés des piques du soir au matin, jusqu'à se faire convoquer ; et même plus loin. haussement de sourcil alors qu'elle se rattrape, enchaîne la suite pour ne pas restée sur cette référence cinématographique ; pour mieux insulter munsu de misogyne.
et c'est vrai,
terrible à reconnaître,
mais vrai —
munsu méprise les femmes comme yujan craint la médiocrité. de cette façon si violente qu'on la trouve écœurante ; de cette manière si détestable que l'on se demande encore s'il lui reste une âme.
wow, tu l'connais si bien. ((mais attention, ne te méprends pas, yeona !)) sa réplique respire l'ironie qu'il appuie d'un sourire narquois et d'un regard moqueur. comment peut-elle prétendre connaître les envies de munsu ? ((quand bien même elle a raison au fond)) et de nouveau apparaît cette relation floue — incapacité à cerner leur lien.

absence, encore.
c'est fascinant de la voir se perdre dans ses ((sentiments))
il le voit à cette expression perdue dans le vague qui s'affiche sur son visage porcelaine ; à ses iris chocolat qui contemplent l'invisible. comme si brusquement, la voilà plongée dans un autre monde où lui n'y est pas.
une parole de sa part à lui et elle revient parmi les vivants, reprend contenance et trahit sa blessure en évoquant cette femme ((de couverture)) ; celle qu'elle ne deviendra jamais. vous vous parlez plus ? il penche la tête légèrement sur le côté, à demi-curieux. étonnement si elle ne répond pas par la négation ((soulagement pour munsu)) yeona a cette oxymore dans son attitude — elle semble ne plus vouloir en entendre parler mais saisit la moindre occasion pour l'évoquer.

qu'importe, ce n'est pas vraiment son problème.
c'était qui ?
changement de sujet, virage serré.
la partie sur la vie amoureuse de munsu ne l'intéresse pas vraiment ; prière intérieure pour qu'elle disparaisse sans laisser de trace.
ton prince charmant de tout à l'heure ?
il a cette risette sur les lèvres mais ce battement dans le cœur. parce que cet être ne lui est pas inconnu, mais seulement de paraître ((il ne sait rien de lui)) il voudrait en savoir plus sur lui. maladive est la peur de petit prince.


l'âme d'enfant plongée dans le noir ; le cœur pourtant rose de son parfum.

princesse kee ♡ a écrit:
kee now elle va droit au but elle le veut dans sa vie
et dans son lit

le troubadour warren a écrit:
on a tjrs des trucs à proposer
mais jamais nos rps.
Lee Yeo Na


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6980-lee-yeo-na-lion_na
☢ BURNING AMBITION
AGE : 24
AVATAR : Shin Ji Min (AoA)
POINTS : 0


NOUS A REJOINT LE : 11/07/2019


MESSAGES : 209


croisement on repeat — ((yeona)) Empty
(#) Sujet: Re: croisement on repeat — ((yeona))   croisement on repeat — ((yeona)) EmptyVen 30 Aoû - 19:20
croisement on repeat
Des ragots, des ragots, des ragots ! Ah, il y en avait tellement, c’était croustillant. Le visage de Yeo Na se déformait lentement – non pas comme celui d’une sorcière, non !
Celui qu’elle affichait lors de ses années de collège, un mélange de mépris, de moquerie, de… ‘Tu peux toujours parler, je ne t’écoute plus de toutes façons.’ Il fallait en plus que Yujan boost son ego, et oui, il n’y avait pas besoin d’être devin pour deviner que Munsu n’aurait jamais d’enfant – c’était comme écrit dans un livre sacré, en première de couverture, ou en titre de chapitre.

Pas non plus nécessaire de lui parler pour le connaître ((pour l’instant, jeune femme.)), ça faisait un moment qu’ils ne s’étaient pas croisés – du moins, qu’ils ne s’étaient pas adressés la parole. « Non, on ne se parle plus. Et je vis mieux, d’ailleurs. » Faux ! Yeo Na ne l’avouera pas, mais elle voudrait discuter avec l’homme, sans se faire traiter de tous les noms, une tâche impossible malheureusement. Un soupir, une petite moue, puis voilà que la discussion change d’un coup.

‘C’était qui ?’

Pardon ? De qui parle-t-on, monsieur, nous sommes perdus.
Ah !
Un prince !

La jeune femme eût un petit rire – gêné ? Plutôt celui d’une personne qui n’ose pas, mais accepte quand même…
Ruan ? Mon prince ? Ah, on ne pouvait que le constater. Un amour impossible cependant, puisqu’ils savaient que leur passion n’était que poison pour leur futur.
Mais si Ruan était le prince de son coeur, alors Munsu était le seigneur.

« Ruan ? C’est un ami de très longue date. Ça faisait longtemps qu’on s’était pas vus, il m’a invitée, et… » Chut ! Ne pas préciser cette péripétie. Un sourire en coin, puis elle reprit. « Je suis revenue ici. » Petite pause… « Pourquoi ? Ma vie t’intéresse ? »

La curiosité est un vilain défaut, très cher.
(c) feu follet




spooky scary skeleton
Im Yu Jan


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6334-im-yu-jan-error404
☢ BURNING AMBITION
AGE : 25
AVATAR : lee jong suk
POINTS : 104


NOUS A REJOINT LE : 21/03/2019


MESSAGES : 992


croisement on repeat — ((yeona)) Empty
(#) Sujet: Re: croisement on repeat — ((yeona))   croisement on repeat — ((yeona)) EmptySam 31 Aoû - 14:44

et on se recroise comme les lacets de tes baskets.
raté. comme le trait du crayon qui tente de former un portrait ((illusion)) et la petite poupée prend un air vainqueur, conquérant ! sans comprendre que yujan ment — il ne pense pas un seul mot de ses paroles ((elle ne connaît pas munsu)) pas assez, trop peu ; mais aucun mot ne franchit ses lèvres alors qu'elle se pare d'un éclat de joie, de ce sourire si fier qu'il préfère en rester sans voix.
et puis,
vient le mensonge,
presque douloureux.
c'est elle qui ment à présent.
et petit prince a du mal à la croire lorsqu'elle annonce, s'exclame ((se pavane presque !)) d'être bien-heureuse de ne plus avoir de ses nouvelles — comme si munsu n'avait jamais vraiment compter. ses paroles dans le dortoir refont surface, d'un jaillissement soudain dans son esprit ; oxymore de son ressenti. si tu l'dis. réplique de cette voix laconique, sans ton marqué. yujan peut sembler si distant, si ((effacé)) par moment ; ce calme déroutant qui se confond presque à de l'absence par instant.
comme si,
ce monde,
lui était bien égal.

((mensonge, encore))

le rire gêné de la petite poupée se mélange à sa demande indiscrète sur sa compagnie du matin ((même réaction)) que lorsqu'il a évoqué un possible attachement entre elle et munsu — ce son qui s'échappe de ses lèvres, les mots employés pour décrire le garçon. insistance sur ce très dont il ne saisit pas la nuance ((lui n'a jamais eu d'ami sur la longueur ; jamais eu d'ami tout court, excepté quelques rares exceptions dans son cœur))
elle s'arrête en plein milieu, esquisse une risette, reprend. puis de nouveau ; pause, avant de quémander une raison à son intéressement.
il jette un regard en arrière à son groupe de potes encore allongés dans l'herbe ((étudiants désintéressés de toute activité scolaire)) pas vraiment. léger sourire narquois qui se dessine, taquin ; son trait à côté de la plaque des relations humaines. j'ai l'impression de l'avoir déjà croisé quelque part, c'est tout. il manquerait plus que ça ! qu'il avoue déjà savoir d'où sort ruan.

appel au loin — eh jan tu nous la présentes ?
l'interpellé se retourne, secoue la tête comme pour leur dire de retourner à leurs affaires ((il expliquera plus tard)) et reporte son attention sur yeona. t'as trouvé, au fait ? un logement. ou bien, t'es toujours sans domicile fixe ? après tout, lors de leur dernière entrevue, seul le silence lui avait répondu ; ce n'est pas qu'il s'inquiète ((cette fille est en toute honnêteté la dernière de ses contrariétés)) mais yujan n'est pas méchant. pas très ((gentil)) non plus mais il garde cette douceur qu'ont les enfants.
alors, il demande.
comme ça ;
après tout, lui aussi recherche, tente, espère pouvoir s'évader de cet endroit ((trouver son cocon à lui même si celui de kee lui convient parfaitement))
ça serait ironique, non ?
qu'ils se retrouvent dans le même quartier.
les voisins de pallier.


l'âme d'enfant plongée dans le noir ; le cœur pourtant rose de son parfum.

princesse kee ♡ a écrit:
kee now elle va droit au but elle le veut dans sa vie
et dans son lit

le troubadour warren a écrit:
on a tjrs des trucs à proposer
mais jamais nos rps.
Lee Yeo Na


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6980-lee-yeo-na-lion_na
☢ BURNING AMBITION
AGE : 24
AVATAR : Shin Ji Min (AoA)
POINTS : 0


NOUS A REJOINT LE : 11/07/2019


MESSAGES : 209


croisement on repeat — ((yeona)) Empty
(#) Sujet: Re: croisement on repeat — ((yeona))   croisement on repeat — ((yeona)) EmptySam 31 Aoû - 15:53
croisement on repeat
Connaissez-vous l’histoire de cette petite jonquille, qui vivait dans un monde de cactus ?
La légende raconte qu’elle avait poussé auprès d’une autre petite plante, mais qui fut arrachée beaucoup trop tôt.
Plus tard, elle s’était transformée en cactus aussi, pour cacher ses fragiles pétales, devenant alors plus piquante que les autres.
Un jour, elle eût rencontré cette fleur, aux couleurs resplendissantes au milieu du jardin. Son cœur battait, la jonquille retrouvait enfin ses formes.
Malheureusement, c’était un laurier rose – douleurs et maux sont apparus, le cactus était revenu.
Malgré tout, une fleur avait éclos sur ses épines – signe d’un amour naissant, mais protégé.

Ainsi, Yeona faisait face à une autre plante, Yujan, qui portait peu d’importance à ses pétales, et heureusement. Par contre, il vouait un intérêt pour Ruan, et elle ne pouvait que contenir sa curiosité dans ces moments. ‘L’avoir déjà vu ? Sans doute, tout le monde le connaît...’

Vinrent alors des voix extérieures, provenant d’un tas de mauvaises herbes ((voyons, yeona !)), qui voulaient en savoir plus sur la jeune femme. Le garçon en face d’elle n’avait pas daigné leur répondre correctement – il préféra changer ((nouveau virage)) de sujet. Par gentillesse ? Très peu probable.

« Je suis pas vraiment sans domicile, mes parents me laissent leur maison puisqu’ils ne sont pas là. » Taire leur localisation, Yeona voulait garder un peu de vie privée, elle s’était déjà trop dévoilée ! « Mais je vais trouver. Au pire, j’ai un prince qui m’héberger. » Petite blague, plaisanterie, avec un sourire – jamais elle n’oserait s’incruster chez Ruan, ou qui que ce soit !

L’avenir réserve de grandes choses pour ce jardin qu’est Séoul.
(c) feu follet




spooky scary skeleton
Im Yu Jan


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6334-im-yu-jan-error404
☢ BURNING AMBITION
AGE : 25
AVATAR : lee jong suk
POINTS : 104


NOUS A REJOINT LE : 21/03/2019


MESSAGES : 992


croisement on repeat — ((yeona)) Empty
(#) Sujet: Re: croisement on repeat — ((yeona))   croisement on repeat — ((yeona)) EmptyDim 1 Sep - 14:57

et on se recroise comme les lacets de tes baskets.
la petite fleur aux jolies pétales ((mais qui n'intéresse pas plus que cela yujan)) ne rebondit pas sur ses propos — regardez-les, ces deux plantes qui semblent se faire face-à-face ((ah !)) elles font partie d'un grand jardin où chacun pense avoir trouvé sa place. de ses iris chocolat, il ne peut s'empêcher de l'analyser du regard, de se demander ce que munsu a bien pu lui trouver ; c'est peut-être cette oxymore qui irradie en elle — cette façon qu'elle a d'être aussi délicate que dans l'attaque. on pourrait bien la comparer au laurier rose ! vous savez, la jolie fleur rose aussi toxique que de la mort au rat.
oui, yeona est un peu comme ça.
doucereusement nocive,
joliment toxique.
((ou du moins))
c'est ainsi qu'il la voit.

ignorance du groupe à quelques mètres.
((désintérêt total))
yujan sait — dans une écœurante laideur hypocrite, que ces gamins plus riches qu'intelligents ne lui en voudront pas vraiment ((après tout)) ce ne sont que des fils à papa ou maman, sans réelle attache amicale mais plus par besoin social. la peur virale d'être seul au monde, la terreur abyssale de cette classe ; plutôt être mal accompagné que solitaire ((telle est leur façon de penser)) — elle se dévoile légèrement, lâche avec une grande parcimonie quelques menues informations dont il n'avait absolument pas conscience. là voilà qui annonce vivre au domicile de ses parents ((en leur absence)) et ajoute sur un ton mi-sérieux mi-plaisantin qu'elle trouvera bien un prince pour l'héberger ! ruan, laisse-moi deviner. songe yujan en esquissant un léger sourire, sans dévoiler sa pensée. s'il te l'propose. réplique taquine, pour s'amuser car il a dans son regard une véritable malice.
ça le fait rire,
un peu jaune.
ils cherchent tous les deux la même chose ; un coin qui n'est pas le logis familial, un coin rien qu'à eux, une bulle loin de leur milieu. ce fameux cocon tant espéré mais que l'on peine à trouver !
((ah)) son seul foyer à lui se résume en l'appartement de kee — le seul endroit où tout va ((toujours)) bien. la seule porte qu'il peut franchir sans angoisser, le seul lieu chez qui il peut toujours se ressourcer ; à n'importe quel moment de la journée. mais c'est peut-être trop tôt. de demander, non ? tout est si fragile à ses yeux, si précieux qu'il préfère ne rien toucher, par peur de tout briser. kee est bien trop importante !
capricieux et surtout détaché de tout problème financier, yujan a bien conscience que la moindre de ses envies ((immobilières)) se conclura par un succès ; il n'aura qu'à acheter, tendre les billets ((il en a trop !)) nul besoin de réflexion, d'emprunt à la banque sur des décennies. il lui suffira simplement d'apposer une jolie signature pour annoncer un oui.
pourquoi tu cherches pas une coloc ? il voit des annonces tous les jours. j'suppose que si tes parents débarquent, tu dois virer. sinon, elle ne chercherait pas. sinon, elle resterait bien là.
pas vrai, yeona ?


l'âme d'enfant plongée dans le noir ; le cœur pourtant rose de son parfum.

princesse kee ♡ a écrit:
kee now elle va droit au but elle le veut dans sa vie
et dans son lit

le troubadour warren a écrit:
on a tjrs des trucs à proposer
mais jamais nos rps.
Lee Yeo Na


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6980-lee-yeo-na-lion_na
☢ BURNING AMBITION
AGE : 24
AVATAR : Shin Ji Min (AoA)
POINTS : 0


NOUS A REJOINT LE : 11/07/2019


MESSAGES : 209


croisement on repeat — ((yeona)) Empty
(#) Sujet: Re: croisement on repeat — ((yeona))   croisement on repeat — ((yeona)) EmptyDim 1 Sep - 16:36
croisement on repeat
La brise d’été soufflait sur les deux jeunes plantes, au milieu de ce jardin de ronces qui les entourait. Même s’ils s’étaient rencontrés par pur hasard ((que dis-je ! un échange du destin)), même s’ils étaient liés d’une façon plutôt improbable ((munsu, ruan)) – deux hommes qui faisaient battre le cœur de la jonquille, même si les piques qu’ils s’envoyaient atterrissaient dans l’eau tiède, on pouvait ressentir, en passant nos doigts sur leurs pétales, qu’il n’y avait pas d’épines.
Bizarrement, étonnamment, quelle surprise de les voir rire ensemble !
Le petit prince et sa fleur.
Oh là, camarade !
Il n’y avait pas d’amour dans cette version – loin de là.
Une simple entente entre deux âmes perdues, errantes dans ce jardin pourri par la corruption.

Petite lance jetée de la part de Yujan; ‘S’il te l’propose.’ Ah ! Ruan n’hésiterait pas une seule seconde à héberger yeona – mais dieu sait ce qu’ils feraient une fois seuls. ((une fois, ça suffit)).
Le sujet de logement prenait de la place dans leur interaction, elle ne savait pas trop quoi dire, quoi faire – communication, échange, achat, des termes assez douloureux pour la petite.
Puis vint la proposition fatidique !
Décidément, le petit prince était roi au tir à l’arc – les meilleures flèches lancées dans l’esprit de la jeune femme. ‘Colocation.’
Un mot similaire à du venin pour elle; la compagnie n’était pas son fort.

« Je ne connais que très peu voire… » Hésitation – au point où elle en était, yujan pouvait savoir. « Je connais personne ici en fait… » Pincement de lèvres significatif; gêne.
Le problème n'était pas de fuir le cocon familial ((si)) – les parents n’avaient rien contre leur fille…
« Mes parents ne sont là que très rarement, ma présence ne les dérange pas. » Bien au contraire ! « J’veux juste trouver un endroit à moi et… » Pause, pause, pause. La fleur baissa les yeux, embarrassée. « Me sentir un peu plus introduite ici. »

Petit complexe qu’elle n’avait encore pas réellement assumé jusqu’à maintenant.
Mais bon, yujan n’était pas si méchant – peut-être un peu trop franc, mais c’était amusant.
(c) feu follet




spooky scary skeleton
Im Yu Jan


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6334-im-yu-jan-error404
☢ BURNING AMBITION
AGE : 25
AVATAR : lee jong suk
POINTS : 104


NOUS A REJOINT LE : 21/03/2019


MESSAGES : 992


croisement on repeat — ((yeona)) Empty
(#) Sujet: Re: croisement on repeat — ((yeona))   croisement on repeat — ((yeona)) EmptyLun 2 Sep - 16:09

et on se recroise comme les lacets de tes baskets.
pour lui, c'est plein d'innocence.
pour elle, c'est plein de sens.
la colocation.

alors que petit prince demande par simple curiosité ((même étonné)) qu'elle n'y ait pas encore pensé, petite fleur semble se courber sous le poids de l'interrogation — comme s'il venait de toucher en plein cœur ce qui lui meurtri le myocarde dans ses ombres heures ; sa solitude.
oh ! il n'a nullement besoin d'un grand discours de sa part pour comprendre qu'elle est bien seule dans cette ville, et qu'en terme de refuse ((excepté le domicile familial)) elle n'a nulle part. moue sur ses lèvres rosées alors qu'elle murmure dans un aveu des plus troublants ne connaître personne à séoul.
((gêne dans l'air))
pendant une seconde, il regrette d'avoir abordé ce sujet — que ((peut-être)) finalement devraient-ils en rester là. clôturer la conversation échanger de vagues saluts avant de disparaître à l'horizon.

pourtant, il reste.

en silence, il hoche simplement la tête, comprend ((parfaitement)) son désir d’émancipation, son envie humaine d'avoir son propre cocon. lui-même en rêve la nuit et pourtant ! il ne peut pas vraiment dire qu'il déteste ses colocataires — soso et son incapacité à rester sobre plus de quelques heures ; minhee et son acide mais indispensable honnêteté. voilà un bien étrange trio qui s'est formé au cours des années.
((oh)) la confession pleine d'émotion.
ça n'émeut pas yujen au point d'en pleurer mais ça fait réagir son cœur déchiré —lui semble intégré bien que la totalité de ses relations ne soient qu'hypocrisie et fausseté. j'vois. viens, j'vais te présenter. mais ce n'est pas réellement une demande ; plus un ordre dicté par celui qui n'a pas vraiment l'habitude qu'on le contredise ((enfant roi, ne l'oubliez pas)) et il efface en quelques pas la distance entre eux et son groupe d'amis déloyaux ; indéfectible présence où le seul point commun est l'héritage de leur puissance. j'vous présente yeona ! il annonce ça fièrement, sourire aux lèvres tout en s'écartant légèrement ; toujours cette addiction à l'attention, ce besoin de constamment plaire et apparaître comme quelqu'un de bien. il est pourtant socialement inapte, cet enfant.
de grands gestes, des salutations lancées à tout va pour se présenter à yeona ((qu'importe les noms, qu'importe si elle ne les retient pas)) il y a une soirée demain, tu veux venir ? elle peut dire non, refuser — ça ne va pas le vexer ((nullement)) ; ces soirées ne servent qu'à garder ces relations plus ou moins fiables, à s'assurer que bien qu'hypocrites, elles sont toujours stables. il en voit déjà vaguement la fin ((quelques photos pour instagram, quelques vidéos pour la gloire et de l'alcool pour tout oublier)) — ah, peut-être même cette poudre blanche tant désirée. ramène des gens si tu veux.
et il peut même se charger de ramener munsu !
si elle le veut.


l'âme d'enfant plongée dans le noir ; le cœur pourtant rose de son parfum.

princesse kee ♡ a écrit:
kee now elle va droit au but elle le veut dans sa vie
et dans son lit

le troubadour warren a écrit:
on a tjrs des trucs à proposer
mais jamais nos rps.
Lee Yeo Na


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6980-lee-yeo-na-lion_na
☢ BURNING AMBITION
AGE : 24
AVATAR : Shin Ji Min (AoA)
POINTS : 0


NOUS A REJOINT LE : 11/07/2019


MESSAGES : 209


croisement on repeat — ((yeona)) Empty
(#) Sujet: Re: croisement on repeat — ((yeona))   croisement on repeat — ((yeona)) EmptyLun 16 Sep - 0:21
croisement on repeat
Clignement des yeux, Yeona ne savait que dire.
1, 2, 3, la procédure travaillait dans sa tête.
On l’écoutait, ce qui était rare – puisqu’elle ne parlait jamais.
Il y avait peut-être Ruan, Ra Hyun, Bo Ra, mais ils étaient tous différents.
Pas le même univers pour chacun.
Pas la même histoire.
Là, Yujan était le gamin insupportable, maladroit, mais amusant.
Enfin, jusqu’à ce qu’il proposa ((ordonna)) de présenter la petite fleur aux autres.
Non ! Pas des gens que je ne connais pas…
Trop tard, elle était déjà en face d’eux, présentée comme une œuvre d’art.
((gêne)).
Des prénoms que Yeona oublia au moment où ils les prononcèrent.
Un sourire, pour leur montrer qu’elle était gentille.
Pour l’instant.

Mention d’une fête !
Intégration ?
Sans doute pas, mais c’était une sortie, avec des inconnus.
Des gens que la jeune femme ne connaissait pas.
Avant, elle en raffolait, y aller avec Ruan, boire, rigoler.
Maintenant…
Tout était derrière.

Enfin, à ce train là, c’était presque de la victimisation gratuite.
Se plaindre de ne connaître personne, mais ne pas se bouger pour sortir.
Abrutie.
« Oui, pourquoi pas. »
Espoir de ne pas y aller seule, on lui dit qu’elle peut venir avec quelqu’un.
Mais qui ?
« Certainement pas Munsu. »
Ah. Elle le dit trop fort.
Mensonge, comme d’habitude, Yeona devenait de moins en moins forte à se cacher.
Enfin, les autres ne l’entendirent pas, heureusement, mais Yujan, oui.
Il entendait, il voyait tout.
Détournement du regard, et la brune se racla la gorge.

« J’vais voir avec qui j’peux venir, je connais pas grand monde. »
Les yeux plongés dans ceux du garçon à côté d’elle, elle chuchota.
« Tu y seras normalement, dans tous les cas ? »
Espoir, supplication de ne pas être seule si elle y allait sans être accompagnée.
Peur du jugement.
A son âge, ce n’était pas normal d’être seule.
C’était ce qu’elle pensait.
Pauvre enfant.
(c) feu follet




spooky scary skeleton
Contenu sponsorisé


croisement on repeat — ((yeona)) Empty
(#) Sujet: Re: croisement on repeat — ((yeona))   croisement on repeat — ((yeona)) Empty
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un croisement innatendu [Pv Yuko & Hideaki][Hentaï][Terminé]

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul national university :: Locaux de la SNU :: Jardins
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Sauter vers: