▲ up▼ down
toucher les étoiles ((ft. hyun jae))



 
Viens donc te perdre sur notre roulette et finir la tête Roulette dans les Nuages !
Laisse le hasard dicter ton destin, tu finiras peut-être dans un ciel aussi bleu que l'océan.
(PAUSE) PAS D’ÉVENT POUR LE MOIS D’AOÛT !! profitez de vos dernières vacances : chill & rps, émerveillez-nous avec vos rps et vos évolutions !
TOUJOURS SUR HM ! es défis et la semaine à thème ont été renouvelé ! toucher les étoiles ((ft. hyun jae)) 359353108
DEUX GRANDES ANNONCES !!
Découvre les PROFESSEURS RÉFÉRENTS et viens fêter avec nous LES TROIS ANS D'HM !
HUNDRED MILES
hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séouldeux réponses par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
vote pour hm !
✿︎
16.08.19 ➝ 37ème MAJ qui marque également les 3 ans du forum ! Viens mater les news ici !
08.08.19 ➝HM fête ses 3 ans ! merci à tous pour cette belle aventure qui se poursuit !
16.07.19 ➝ C'est la 36ème MAJ, façon summer night festival pour HM! les feux d'artifice c'est par ici !
16.06.19 ➝ 35ème MAJ, HM is a jungle pour ce mois de juin ! les news c'est ici !
12.05.19 ➝ Oh my my my ! 34ème maj fleurie pour HM qui affiche quelques nouveautés printanières !
13.04.19 ➝ 33ème MAJ toute fruitée pour le retour des beaux jours ! viens découvrir les news juteuses !
09.03.19 ➝ on accueille la 32ème maj et son design azuré ! viens découvrir les nouveautés !
09.02.19 ➝ installation de la MAJ n.31, avec un codage tout neuf et plein de nouveautés !
09.01.19 ➝ 30ème MAJ de HM ! viens découvrir les nouveautés ICI
01.01.19 ➝ BONNE ANNÉE LES CHATS !! plein de bonheur à tous. ❤︎
08.08.16 ➝ ouverture de hm
han ja
park bo ra
han soo yun
yang noam
the avengers

 :: seoul :: Jamsil :: Parc
Partagez

 toucher les étoiles ((ft. hyun jae))


Baek Sun Hee


Voir le profil de l'utilisateur
♟I STUDY MADNESS
AGE : 23
AVATAR : Seo Soojin ((G-Idle))
POINTS : 5


NOUS A REJOINT LE : 15/07/2019


MESSAGES : 267


toucher les étoiles ((ft. hyun jae)) Empty
(#) Sujet: toucher les étoiles ((ft. hyun jae))   toucher les étoiles ((ft. hyun jae)) EmptyMer 17 Juil - 16:24

 


le savoir ne réside pas seulement dans les livres, les laboratoires, les fiches, mais dans et par l'amitié, celle des hommes, celles des bêtes et des étoiles.
Sun Hee observe le ciel sans vraiment le voir, profitant des derniers rayons du soleil. Elle est assise sur l'une des balançoires du parc, les pieds dans le vide se balançant. Son regard perdu dans le vague, la tête en arrière, elle sourit. Les parcs ont toujours été un lieu quelle affectionne. Voir les enfants courir, les parents discuter. Pas de pleure, de bobo. Juste des gens heureux. Depuis l'enfance, dès qu'elle pouvait sortir, la demoiselle se faufilait à celui près de chez elle. Maintenant, ses pas la conduisent de moins en moins vers un lieu magique à ses yeux. Pieds nus, ses chaussures à côté de son sac, elle profite du vent chaud de l'été. Celui qui joue avec les cheveux détachés apportant un brin de frais sous cette chaleur étouffante. Et puis, Sun Hee, elle attend une réponse.

Le ciel a changé sous ses yeux, d'un bleu clair, il a pris de jolies teintes : orangé, rouge, rose, bleu foncé. Voilà plus d'une demie-heure que les premières étoiles ont fait leur apparition. Le spectacle lui a fait penser à Hyun Jae. Peut-être pour les couleurs, peut-être car elle pense à lui de temps en temps (souvent). Elle sourit en passant une main devant ses yeux, doucement elle tend son bras pour essayer d'attraper une étoile. Pour la garder pour elle, pour qu'elle illumine ses nuits, celles qui lui font peur, celles où elle a la trouille de ne pas se réveiller.

Elle chantonne, Sun Hee, une mélodie douce, attendant une réponse. Avant de rigoler bêtement. Peut-être qu'elle n'aurait pas dû lui écrire qu'elle ferait tout ce qu'il veut. Elle rigole, secouant la tête, ses cheveux bougeant dans tous les côtés. Ses pieds nus caressent les brindilles d'herbe sous la balançoire. Ses doigts se referment sur la corde, sa tête se pose sur sa main. Ses yeux se ferment continuant à chantonner. La chaleur de la journée fut dure pour elle à supporter. Si seulement aucune cicatrice ne déformait son corps, elle aurait portée un débardeur, elle aurait pu profiter de la piscine publique. A la place, elle porte une robe courte, à voile dont les manches sont coupés aux niveaux des épaules. Et la soirée refroidit, enfin. Même si elle ne restera pas tard dehors. (Sauf si Hyun Jae a une autre idée que d'aller toucher les étoiles.)

Autour d'elle, les gens vont et viennent. Un bruit qu'elle apprécie, la princesse. Des rires, des paroles. Un couple d'amoureux sur un banc un peu plus loin, a bien entendu attiré son attention. Même si elle se refuse toutes relations, sérieuse. Elle les envie. Eux n'ont pas peur de demain. Eux savent être heureux, de profiter de l'instant présent. Ses iris se posent sur eux à nouveau. Elle sourit, elle pouffe de rire seule tout en rejetant sa tête en arrière. C'est là qu'une silhouette qu'elle connait apparaît (enfin). “ Hyun Jae” prénom murmurée d'une voix douce. Elle lui sourit, Sun Hee. Son regard s'illumine avant de lui demander “ Tu es là depuis longtemps ?”. (les étoiles plein les yeux.)

(c) SIAL ; icons – GIZNIEE

 
Lee Hyun Jae


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6970-lee-hyun-jae-djae-djae#209438
☢ BURNING AMBITION
AGE : 25
AVATAR : jb (got7)
POINTS : 0


NOUS A REJOINT LE : 01/05/2019


MESSAGES : 463


toucher les étoiles ((ft. hyun jae)) Empty
(#) Sujet: Re: toucher les étoiles ((ft. hyun jae))   toucher les étoiles ((ft. hyun jae)) EmptyVen 19 Juil - 18:05

 


le savoir ne réside pas seulement dans les livres, les laboratoires, les fiches, mais dans et par l'amitié, celle des hommes, celles des bêtes et des étoiles.
Le froid caresse ses joues, rieuses. Et il la détaille du regard Sunhee, il l’admire, dans ses envolées et son enthousiasme. Il s’amuse d’entendre sa voix chanter sans le moindre effort, valser avec les questions, laisser assez d’empathie fendre l’air d’un rire ou deux. Il était là depuis quelques minutes, la regardait de loin sans bouger. Il est nocif Hyunjae, il est nocif pour lui-même. Et des gens comme elle, il y en avait peu, on les compte sur les doigts d’une main. Des âmes pures, des vrais humains, des cœurs sur patte. Il aspire à être meilleur quand elle est là, il espère lui rendre la pareille, la rendre fière en soit. Et bien sûr, penser à cette meilleure version de lui-même le ramène à sa mère, encore et toujours. La femme de sa vie, son pilier, celle à qui il pense constamment, celle pour qui il donnerait tout pour la retrouver.  « Je viens d'arriver» distraitement, sans même s’en rendre compte à priori, le jeune homme caresse du bout du pouce son crayon de papier toujours bien enfoncé dans sa poche. Il voulait, il tentait tellement fort, il n’espérait que ça, être à sa hauteur. Il l’estimait comme personne, la chérissait dans ses maladresses, l’aimait, tellement fort et tellement mal. Ça devait être suffisant, non?


« T'as pas froid ?» Il s’assit sur la balançoire à côté d'elle, Hyunjae et regardait devant lui. Même lui savait qu’il était à deux doigts de faire une gaffe, d’être au mauvais endroit au mauvais moment. Mais il espérait – ça oui, il espérait. Que son passé était derrière lui, sa mauvaise poisse aussi. « Ils t'ont fait pensé à moi, avoue» Hyunjae qui joue, Hyunjae qui se moque, pointant le couple devant eux, et la vue et l’horizon et la lune et la vallée du menton, la colline qu’il avait fait sienne depuis aussi longtemps qu’il puisse se rappeler. Sunhee avait ce charisme naturel qui la rendait si facile à côtoyer, si amicale. Elle avait cet aimant en elle, cette lumière. D’un coup d’œil on savait, on la voyait entrer, on la remarquait, on l’aimait. Le contact s’était fait si vite, la complicité avait suivi. Et il savait à quel point la jeune brunette n’avait aucune preuve à faire auprès de lui; ils vibraient au même diapason tous les deux. « Moi aussi j'ai pensé à toi aujourd'hui» Il se gratte maladroitement la tête et il évite toujours le regard. Il ne parlait pas souvent de Sunhee, ou alors, il effleurait le sujet, la gardant comme un trésor, comme son secret, sa plus belle histoire. Il ne la tachait pas de ses soirées de débauche, de ses histoires dans laquelle il se fourrait. « Je travaille sur quelque chose en ce moment, j'ai fais quelques photos, faudra que tu passes à la maison pour voir ça»


Au loin, il commence à compter les nuages. Il les apparenterait même à toutes les erreurs, à toutes ces choses qu'il avait faites et à elle qui reste, qui reste depuis toujours, qui reste malgré lui. « Ça te plaira» sur la corde raide depuis toujours, les derniers mètres qu’il parcourt en ce moment en se disant qu’il a peut-être changé, qu’il aspire à mieux, mais qu’il est peut-être trop tard. « J'en suis sûr» reposant à nouveau ses prunelles sur le visage tout en douceur de Sunhee, il anticipe, il sait, il en est persuadé.
(c) SIAL ; icons – GIZNIEE

 
Baek Sun Hee


Voir le profil de l'utilisateur
♟I STUDY MADNESS
AGE : 23
AVATAR : Seo Soojin ((G-Idle))
POINTS : 5


NOUS A REJOINT LE : 15/07/2019


MESSAGES : 267


toucher les étoiles ((ft. hyun jae)) Empty
(#) Sujet: Re: toucher les étoiles ((ft. hyun jae))   toucher les étoiles ((ft. hyun jae)) EmptyDim 21 Juil - 13:17

 


le savoir ne réside pas seulement dans les livres, les laboratoires, les fiches, mais dans et par l'amitié, celle des hommes, celles des bêtes et des étoiles.
Tenant fermement les cordes, Sun Hee rigole comme une réponse aux chants des oiseaux qui virevoltent dans le ciel obscur. Le son se répercute comme une rumeur emporté par la marrée. Elle aime rigoler en se perdant dans ses pensées, le monde qu'elle se crée. La tête en arrière, les jambes se levant vers le ciel, ses cheveux traînant au sol, son regard est attiré par une silhouette connue de la princesse. Son rire se fane doucement laissant ses lèvres s'étirer dans un sourire. Puis le prénom qu'elle murmure en douceur, aimant le son de chaque syllable. (( Hyun Jae )). Ils sont si différents et si semblables en même temps. Lui, sans le savoir se glisse dans ses pensées à chaque instant de la journée. Un rien, le lui rappelle. Un paysage, un enfant, un rire d'homme. Des sentiments contradictoire la prenne par surprise à chaque fois. Et les souvenirs d'une promesse qu'elle ne tiendra pas.

Y a des timbres de voix qui font chavirer les cœurs, celle du nord coréen en fait malheureusement partie pour Sun Hee. Comme une caresse sur la peau montant à l'échine de son corps (( frisson )). Elle secoue la tête à la question tout en rigolant. “  Le vent rafraîchit.” Il ne sait pas que la chaleur l'indispose et chaque mouvement lui coupe le souffle. Son regard se pose sur lui, installé sur l'autre balançoire. Le regardant voulant graver à jamais ses traits. Puis, elle ferme les yeux à la boutade, son cœur ratant un battement. “ Je...” Jouer, juste jouer. Répondre en rigolant qu'elle aimerait bien être comme la fille, goûter à la chaleur de ses bras et le sucre de ses lèvres (( vérité )). Elle ne sait pas ce qu'elle veut, Sun Hee. Pour elle, il ne doit plus souffrir, ne plus perdre quelqu'un. (( elle ne lui est pas destinée)). Alors doucement, sa main lâche la corde, ses pieds nus se posent dans l'herbe frais de la nuit. Elle va pour lui montrer le ciel, le dégradé de couleur qui disparaît pour la noirceur de la nuit.

Surprise, ses yeux s'écarquillent à l'aveu. Mal à l'aise, sa tête se tourne, ses yeux innocents se reposent sur le couple sur le banc. Les paupières s'abaissent. (( souffrance )) Il parle, Hyun Jae, il titille sa curiosité. Des photos, ses lips s'étirent de nouveaux. Elle hoche la tête, leur regard se croisent enfin. Durant quelques secondes, pas un mot, un silence entre eux. Elle se réchauffe, se noie dans les iris de l'homme. Un simple hochement de tête pour accepter l'invitation. Sa main libre, effleure la joue de Hyun Jae. “ Je viendrai. Comme toujours.

Puis, la belle repose sa main sur la corde, recommençant à se balancer, sa tête en arrière, les jambes tendues, les pieds vers les étoiles. Un silence (( de nouveau )). Un instant d'oubli pour elle, juste un moment, pour oublier la douleur dans son esprit, son coeur. “ Tu me pousses ? ” Après tout, elle lui a demandé de la rejoindre pour ça, non ? “ Tu es le pilote et moi, la capitaine. ” Elle rigole, Sun Hee en le regardant. “ Nous allons toucher les étoiles. ” Un sourire franc, un regard voilé mais totalement innocent. Son étoile, la coréenne là à ses côtés. “ Nous allons toucher les étoiles. ” Elle rigole, Sun Hee. Elle rigole toujours quand elle souffre, elle a mal.

“ Tu crois qu'ils vont se séparer ?” Au loin, plus bas, toujours sur le banc, le couple ne se lâche pas. “ Ils sont mignons, non ? ” (( un appel, une demande silencieuse ))

(c) SIAL ; icons – GIZNIEE

 
Lee Hyun Jae


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6970-lee-hyun-jae-djae-djae#209438
☢ BURNING AMBITION
AGE : 25
AVATAR : jb (got7)
POINTS : 0


NOUS A REJOINT LE : 01/05/2019


MESSAGES : 463


toucher les étoiles ((ft. hyun jae)) Empty
(#) Sujet: Re: toucher les étoiles ((ft. hyun jae))   toucher les étoiles ((ft. hyun jae)) EmptyJeu 25 Juil - 18:41

 


le savoir ne réside pas seulement dans les livres, les laboratoires, les fiches, mais dans et par l'amitié, celle des hommes, celles des bêtes et des étoiles.
Les prunelles de Sunhee scintillent, son sourire y répond, et comme à son habitude, il trouve un certain confort dans sa présence, qu’elle soit posée ou batifolante, qu’elle soit installée à ses côtés ou en train de voltiger dans un angle. Il se perd dans ses mots et dans ses regards sombres Hyunjae, se tend nerveusement lorsqu'elle lui effleure la joue, inspire, évite le remord constant. Elle viendra, évidemment.

Sunhee prend de la place, elle s’extasie, elle rêve, elle brille, elle rayonne. Ses gestes désarticulés, ses éclats de rire multipliés, ses mots qu’elle additionne et divise et calcule et multiplie. À ses côtés, elle n'avait jamais perdu son enthousiasme, jamais assombrit son regard, jamais tenté de baisser d’un cran, de calmer ses ardeurs. Au contraire, Hyunjae avait toujours aimé à croire que son silence, son air pensif suffisaient à lui offrir toute la place dont elle avait besoin. Son énergie ne le dérangeait pas, il s'en nourrissait. « Accroche toi bien alors parce que c'est pas tout prêt»  Le simple fait de côtoyer quelqu’un comme elle lui suffisait à toucher du bout des doigts un autre monde, un autre univers, un endroit où tout n’était pas que nuages gris, que tentations, qu’horreurs palliant un chemin de mauvais choix et de décisions toutes aussi honteuses. « Par contre je risque de plus avoir beaucoup de forces pour le voyage de retour» Il vint se positionner derrière elle, Hyunjae, ses mains la pousse d'abord doucement, puis la ferveur augmente petit à petit, il rit silencieusement avec elle, il l'aime beaucoup trop. Avec Sunhee il se souvenait de chaque détails qu’il mémorisait, auquel il se rattachait. Maintenant, chaque réveil n’était pas juste un ramassis de bribes embrouillées de la veille, de la nuit d’avant. Il avait la mémoire un peu plus fine Hyunjae, il avait le cerveau fatigué mais les idées claires et pour cela, il se réjouissait. Parce que sa vie toute entière n’avait été que coton, qu’il avait oublié, nié, évolué à travers un instant et un autre jamais vraiment certain.

« Je sais pas, ça dépend» Il observe Hyunjae, il laisse Sunhee parler, il l’observe, la détaille en cachette, l’admire un peu plus. Il aime se voir dans ses pupilles brillantes, il raffole de se découvrir dans les sourires qu’il lui provoque, son innocence et sa candeur qu’il apprécie plus que jamais, surtout maintenant. Un dernier coup, un seul, plus fort que les autres, ensuite, il la laisse toucher son étoile, de nouveau assit à ses côtés. « On sait pas s'ils se cachent des trucs ou pas » La tête tournée vers Sunhee et le cœur un peu plus entrouvert. Il a précisé, parce que l’amour pouvait être simple, parce que la passion pouvait être fourbe, parce qu’il l’avait déjà vécu Hyunjae, et qu’il s’accrochait à ça plus que de raisons depuis. C’était simple, avant. C’était fourbe, avant. Ça le serait peut-être un jour, un autre.  « D'ailleurs, j'ai une mauvaise nouvelle » C’était logique avec elle. Ça l’a toujours été. c’est ça, son drame. De ne jamais avoir pu justifier pourquoi il retombe sous le charme à chaque fois. À chaque regard, à chaque sourire, à chaque mention. Pourquoi il n’est pas plus détaché avec le temps, pourquoi l’adage loin des yeux, loin du cœur ne l’a jamais même effleuré en ce qui concerne Sunhee. La plus belle victoire de sa vie reste son plus grand échec. « J'ai encore raté mon semestre, je dois redoubler»
(c) SIAL ; icons – GIZNIEE

 
Baek Sun Hee


Voir le profil de l'utilisateur
♟I STUDY MADNESS
AGE : 23
AVATAR : Seo Soojin ((G-Idle))
POINTS : 5


NOUS A REJOINT LE : 15/07/2019


MESSAGES : 267


toucher les étoiles ((ft. hyun jae)) Empty
(#) Sujet: Re: toucher les étoiles ((ft. hyun jae))   toucher les étoiles ((ft. hyun jae)) EmptyJeu 25 Juil - 19:54

 


le savoir ne réside pas seulement dans les livres, les laboratoires, les fiches, mais dans et par l'amitié, celle des hommes, celles des bêtes et des étoiles.
Chaque instant, chaque secondes avec Hyun Jae, lui fait mal. Lui rappelle l'attachement pour lui. Il est un nouveau souffle pour elle. Les prunelles de ses yeux s'illuminent dès qu'il parle de sa passion. Il est vivant, heureux. Durant des heures, il peut en parler. Et elle, Sun Hee, elle boit ses paroles. Le dévore du regard ((sans qu'il s'en rend compte)). Les silences entre eux, ne sont jamais pesant, les silences du coréen sont apaisant pour elle. Ils sont si différent, si ressemblant. Ses pensés sont souvent pour lui ((toujours)). Ses sourires, les véritables lui appartient. Et elle se cache, Sun Hee, ne voulant pas expérer, se refusant le droit d'imaginer un seul instant ((sentiments réciproques)).

“ Tu te reposeras. ” Un rire, un haussement d'épaule. Elle penche la tête en arrière, croisant son regard. Les pousser sont doux au début. Et son rire accompagne le pilote. Plus haut, plus fort. Sans sourciller, sans rien. Juste eux deux, s'amusant comme des enfants. Seule observateur la lune. Un joli secret. Un moment qui leur appartient ((comme toujours.)). Puis le regard sur le couple plus bas. L'espoir, le petit espoir au fond de la tête qui resurgit. Des sentiments enfuient ((comme à chaque fois)). Un sourire, une parole. La balançoire qui ralentit. Ils ont encore toute la soirée, toute la nuit pour y retourner dans les étoiles.

La tête posée sur la main, les doigts tenant la corde. Elle a les yeux fermés. Cachant la tristesse passagère dans ses iris. ((à chaque fois)). Cacher, des secrets. Il lui dit tout, elle a un secret. Sa bouche s'ouvre et se referme. ((pas ce soir, jamais...)) Il ne doit pas apprendre, pas savoir qu'elle a peur Sun Hee, peur de mourir. Il ne doit rien savoir Hyun Jae. Avant, l'éloignement. Pour ne pas le voir triste ((encore)). Ca ne lui va pas. Elle l'aime dans ses pensés, râlant sur un exercice, passionné. En vrai, les traits de son voisin son marqué à jamais dans sa mémoire. Lui, sa plus belle histoire impossible. “ Doit-on tout dire ? ” Elle se lève, pieds nu dans l'herbe. Elle tourne sur elle-même, Sun Hee prête à l'inviter à la rejoindre.

Son geste reste en suspen. Une mauvaise nouvelle ? Un regard surpris, un sourire fânée. D'un coup, elle a peur. Peur qu'il sache, peur qu'il parte. Debout devant lui. Elle attend, la suite. Avant de pouffer de rire. ((logique)). “ Tu vas rarement aux cours. ” Elle le sait, elle le surveille de loin. Rare sont les moments où le sourire de Hyun Jae éclaire les journées à l'université. Elle se penche vers lui, fixe son regard en souriant. “ Tu es le meilleur pour moi, Hyun Jae. ” Son regard ne ment pas, son sourire non plus et sa voix, douce voix de Sun Hee, ne pourra jamais ((jamais)) lui mentir.

“ Epelle-moi le mot de ton choix. ” une proposition, une subjection. Il sait, Hyun Jae, qu'il est pas obligé. Elle s'en moque. Ils sont pas chez lui, les livres, les cahiers ne sont pas ouverts. Son bic rouge ne dessine pas sur les pages d'exercice. “ Celui que tu veux, celui dont tu connais les lettres. ” Un ton doux, le ton qu'elle utilise avec lui lors des heures d'études. “ Et je te devrais deux faveurs ce soir. ” Elle lui sourit, recule, recule, recule. Et tombe en arrière. ((calculée)) Etendue dans l'herbe, profitant de la fraicheur. Elle attend. Tout et n'importe quoi. Elle attend juste Hyun Jae. Une décision. Un mot, un geste. ((ou rien)).

(c) SIAL ; icons – GIZNIEE

 
Lee Hyun Jae


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6970-lee-hyun-jae-djae-djae#209438
☢ BURNING AMBITION
AGE : 25
AVATAR : jb (got7)
POINTS : 0


NOUS A REJOINT LE : 01/05/2019


MESSAGES : 463


toucher les étoiles ((ft. hyun jae)) Empty
(#) Sujet: Re: toucher les étoiles ((ft. hyun jae))   toucher les étoiles ((ft. hyun jae)) EmptyJeu 1 Aoû - 15:37

 


le savoir ne réside pas seulement dans les livres, les laboratoires, les fiches, mais dans et par l'amitié, celle des hommes, celles des bêtes et des étoiles.
Et elle a peur de quoi, Sunhee? Elle craint tout, mais elle est si forte qu’il ne fera pas la liste. Elle est terrifiée par ses vieux démons à Hyunjae, elle les connaît par cœur, elle était à côté de lui alors qu’il a tenté maintes et maintes fois de les braver sans jamais y arriver le moindrement. C'était un peu comme ses parents, terrorisés qu’il soit resté le même et pourtant, jamais ils ne voudraient qu’il change. Alors il prend le temps de peser ses mots Hyunjae, il se blottit même un peu dans ses yeux sans le réaliser, sans le capter autrement que lorsqu’il sent son parfum de nature et d’agrumes et de bonheur chatouiller ses narines à proximité. Il inspire, il ferme les yeux, pas trop longtemps non plus, le paysage auquel il s’accroche parce qu’il en a besoin, les prunelles qui redeviennent actives, qui se replongent au-delà du ravin. « J'pense que c'est pas un mal d'avoir des petits secrets, mais ça fait tellement de bien d'être vrai avec la bonne personne» Il avait rarement été si honnête Hyunjae, rarement qu’il disait ces choses-là, qu’il osait les dire surtout. Parce qu’il était un lâche et un trouillard au fond. Parce que sa haine le narguait encore et toujours, parce que peu importe ce qu’il en faisait, de ses envies de tout foutre en l'air, il n’en était que plus faible, encore et toujours faible, il le savait. Il allait flancher un jour, il allait craquer, c’était une question de jours, peut-être de mois, miraculeusement d’années - mais il finirait par sombrer, et ça, ce serait la juste confirmation qu’il était exactement ce qui effrayait ses parents, ce qui l’effrayait lui tout autant. Que ses expériences passées soient en cause ou non, il serait l’ultime raison, la véritable conséquence. « Toi par exemple, je peux rien te cacher, je veux rien te cacher»  Courageux, tout de même, de statuer ça, de l’affirmer à voix haute, de se l’entendre dire. Sunhee sait qu’il a des problèmes de comportement, il n’a jamais eu le cœur de le lui cacher, parce qu’à ses yeux à elle, peu importe à quel point il merde, il sait qu’elle ne juge pas, qu’elle ne juge jamais. Et donc, il inspire de nouveau, les épaules un peu plus détendues, du moins, il essaie. « C'est pas comme si je pouvais te cacher quelque chose de toute façon» Hyunjae souri, presque coupable de s'être fait remarqué, il ne va pas beaucoup en cours c'est vrai, mais lorsque c'est le cas, c'est pour elle qu'il y va.

Entendre Sunhee lui dire qu'il est le meilleur à ses yeux lui arrache un sourire, la nostalgie au bord des lèvres et l’impression qu’elle gratte ce que lui-même a craint pendant des années. Il n’est pas pour le moins convaincu de faire les choses bien, il sait qu’il joue contre les règles, qu’il est le mauvais dans l’histoire, qu’il se complaît dans ses tares et ses erreurs. Mais il y voit une distinction Hyunjae, il ressent les choses autrement quand elle est avec lui et quand elle se trouve à des kilomètres. Il se demande très peu ce qui autorise ses aléas, ce qui justifie ses écarts, il ne se penche pas là-dessus parce qu’il sait que dès qu’il ira là, ce sera l’envie de tout annihiler qui prendra le dessus. Qu’il aura envie de chasser ses doutes et ses démons, qu’il ira vers ses habitudes de traumatisé en vitesse supérieure si l’amour et la haine et la rage et l’égoïsme dont il fait preuve ne valent plus la peine.  « Un mot ?» Il répète, surpris, son cerveau qui joue les contorsionnistes mais jamais vraiment à même de mettre des paroles sur ce qu’il conçoit, sur comment il pense, comment il tente d’apprivoiser la situation depuis toutes ces années. Et il se calme, un fin sourire qu’on n’arrive à peine à décrypter, il joue sur les mots, il reprend ceux de son amie, il les tort et les presse et les retravaille. « Étoiles, e-t-o-i-l-e...s »  

« C'est ce qu'on était venus chercher n'est-ce pas ?» la sagesse de Sunhee qu’il tente de préciser à son sens, l’évolution qu’elle a amenée qu’il voit, lui, comme une confirmation qu’on se choisit à travers chaque passage, via chaque épreuve. Que jamais il n’avait même pensé forcer les choses, qu’il ne s’en était jamais donné le droit, mais qu’il avait toujours fini par la retrouver à chaque moment de sa vie, à chaque renouveau, à chaque étape, même les plus insurmontables. Elle était sa récurrence, elle était sa routine.« Je-j'ai aucune faveur à te demander, la seule chose que j'veux c'est que tu continues à être là» Hyunjae qui le déclare, non sans entendre l’émotion qui se casse dans sa voix. Et il était encore là, à égoïstement en redemander autant. Son visage s'étire dans un sourire sincère. « Sinon je pourrais toujours faire semblant d'avoir encore des problèmes de lecture pour que tu restes, et tu seras condamnée à rester avec moi toute ta vie»
(c) SIAL ; icons – GIZNIEE

 
Baek Sun Hee


Voir le profil de l'utilisateur
♟I STUDY MADNESS
AGE : 23
AVATAR : Seo Soojin ((G-Idle))
POINTS : 5


NOUS A REJOINT LE : 15/07/2019


MESSAGES : 267


toucher les étoiles ((ft. hyun jae)) Empty
(#) Sujet: Re: toucher les étoiles ((ft. hyun jae))   toucher les étoiles ((ft. hyun jae)) EmptyJeu 1 Aoû - 17:03

 


le savoir ne réside pas seulement dans les livres, les laboratoires, les fiches, mais dans et par l'amitié, celle des hommes, celles des bêtes et des étoiles.

Ne rien dire, les yeux rivés sur le couple d’amoureux. La bouche s’ouvre et se referme. Ne rien dire ((ne pas le faire souffrir)), attendre qu’il se détache de lui-même. Trop de sentiment, un véritable tourbillon dans l’esprit de Sun Hee. Dansant, pieds nus sous la lune, le ciel étoilé. Les paroles, le ton de la voix lui martèle cette chose, ce qui la rend faible de jour après jour. Tel un papillon, elle tournoie sur-elle même. Chassant la tristesse du regard. Reprenant son sourire, celui qu’il aime, celui qui lui appartient ((à jamais)). Y a la peur soudaine, les mots qui glissent, le doute en elle. Une mauvaise nouvelle qui heureusement n’en est pas une. À ses yeux, Hyun Jae est le meilleur. Puis, ils le savaient tous les deux. Ne pas se présenter aux cours, ne pas venir. Elle s’approche, se penche vers lui pour se perdre dans son regard, celui qui chavire, celui où elle se noie ((le seul, le véritable.)). Son rire cristallin résonne autour d’eux. Elle joue, Sun Hee, joue avec lui comme souvent.

Reculant, pas après pas. Elle tombe à l’envers. Son rire résonne de nouveau. Les paupières s’abaissent, écoutant, attendant. Le timbre de voix de Hyun Jae, ses doutes, ses peurs. Tout, tout, en lui est gravé à jamais dans l’esprit de la demoiselle. “ Un mot, un seul. ” Il en connait, plein. Le mot choisit, les lettres dites, un moment heureux ((à eux)). Un sens faute. Elle se redresse, s’assied dans l’herbe fraiche. Un vrai sourire, un heureux, un insouciant, chaleureux ((amoureux)). “ Tu es le meilleur ! ” Elle crie cette phrase. Elle crie son bonheur, l’instant présent, l’instant magique. Le temps devrait s’arrêter, ne plus avancer, ne pas reculer.
“ Je l’ai mon étoile. ” un murmure à peine audible. Les mots glissent sur sa langue sans s’en rendre compte. Hyun Jae, une étoile constante dans la vie. Toujours là, jamais loin. Il ne sait pas combien elle se réchauffe auprès de lui, lui si lumineux à ses yeux. Lui, si imparfait ((parfait)), si vivant, si humain. Elle sait ses doutes, ses craintes. Elle connaît ses joies et ses peines. Elle devine ce qu’il n’ose pas dire, même simplement penser.

Le sourire se fane, le regard de Sun Hee brille, une unique larme glisse sur la joue. Fragilité d’une promesse qui la tourmente. Un jour, il souffrira ((par sa faute)). Il lui donne de l’importance, trop d’importance. Le visage caché par la masse de cheveux, assise dans l’herbe, elle essaye de se recomposer un air heureux pour qu’il ne sache pas, jamais, la souffrance ((qui est sienne)).

Un rire sonnant faux au début, un rire redevenant doux, soyeux. Elle se relève en prenant son temps. “ Dites-moi monsieur Lee. ” Un murmure, pesant les mots dans son esprit. Un timbre de voix jouette. Elle avance en sautillant. Lui sourit, le regarde, le dévore. Les mains sur les hanches, Sun Hee joue. Une fausse voix pour le gronder. “ Serait-ce une demande en mariage détourné ? ” Elle lui tire la langue amusée de la question. Elle joue, lui qui l’a connaît si bien ((trop bien)) ne peut que se douter de rien. “ Le cadre est idéal, je l’admets mais… ” Pour ne pas pleurer, lui demander pardon de ne jamais tenir leur promesse, elle joue tournant la situation de manière comique. “ où est la bague ornée de pierre précieuse ? ” Elle lui tourne le dos, croisant les bras sur sa poitrine, accentuant la scène, la situation ridicule ((juste pour l’entendre rire. )).

Sun Hee se marier, avoir des enfants… Avant, elle le voulait, le souhaitait. Un mari aimant, un enfant qu’elle pourrait chérir, protéger, aimer. Un couple uni devant l’adversité. Maintenant, elle ne veut plus, elle ne peut pas. Refusant les attaches, restant simplement avec son copain qui sait ((lui la vérité )). Se perdant dans les draps d’un autre. Se voilant la face, garder cette ligne de conduite, la décision prise le lendemain du retour de l’hôpital. Ne plus s’attacher ((trop tard)). Un simple geste, un simple mot de Hyun Jae, elle craquera.

Elle se retourne en rigolant. Pose ses doigts sur les cordes. Se noie dans le regard qu’elle aime ((tant)). Trop près, trop proche. Les joues s’empourprent. “ Idiot. ” pas méchant, le mot sonne comme une caresse. Douce Sun Hee qui cache sa détresse en jouant, en souriant. “ Un jour tu m’oublieras. ” Un espoir qui fait mal. Un déchirement lisible dans les prunelles de ses yeux. “ On va grandir, se marier, avoir notre famille. ” Lui, surtout. Elle veut ça, qu’il est sa propre famille. Une de sang qu’il protégera. “ Ton épouse sera la plus heureuse des femmes. ” et elle, elle sera loin, certainement morte. Un souvenir qu’il oubliera avec le temps.

(c) SIAL ; icons – GIZNIEE

 
Lee Hyun Jae


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6970-lee-hyun-jae-djae-djae#209438
☢ BURNING AMBITION
AGE : 25
AVATAR : jb (got7)
POINTS : 0


NOUS A REJOINT LE : 01/05/2019


MESSAGES : 463


toucher les étoiles ((ft. hyun jae)) Empty
(#) Sujet: Re: toucher les étoiles ((ft. hyun jae))   toucher les étoiles ((ft. hyun jae)) EmptyJeu 8 Aoû - 2:10

 


le savoir ne réside pas seulement dans les livres, les laboratoires, les fiches, mais dans et par l'amitié, celle des hommes, celles des bêtes et des étoiles.
Il chérira ces moments-là plus tard, Hyunjae, il se souviendra de son sourire, de l’éclat dans ses prunelles, de la conversation qu’elle entretient pleine de vigueur et d’enthousiasme avec lui, de sa main fine, ses doigts agiles qui trouvent la corde de la balançoire pour revenir à ses côtés. Il se souviendra de tout, de chaque seconde, chaque détail, chaque soubresaut, des applaudissements aux murmures, des silences aux sourires. Il chérira tout ce qu’il pourra, même les plus minces souvenirs, à en saturer son cerveau, à en tapisser ses idées. « Le meilleur ?» et c’est sa voix, douce, son soleil au bout des lèvres qui le ramènera à l’instant présent, qui chassera le voile de concentration qui toisait son regard à Hyunjae, lui qui ne pensait qu’à cette consigne, lui qui n’appréciait que le moment, sans savoir qu’un jour, il en deviendrait l’un de ses plus précieux stigmates d’elle. Il faut bien le dire, toute cette tendresse éthérée qui émanait de son amie le touchait profondément ; sourire bienveillant, il couve sa Sunhee d’un regard doux tandis qu’elle encensait encore et toujours son effort à avoir correctement épelé le mot qu'il avait choisit. Son sourire s’élargit de plus belle parce que c’était probablement le plus beau des compliments venant d'elle (ou du moins c’est ainsi qu'il le recevait).

« Une...q-quoi ? Non !» brusquement, Hyunjae tourne la tête vers Sunhee, constatant qu'elle aussi s’est perdue sans la moindre intention de faire autre chose que de se moquer, gentiment, de souligner, candidement. Il inspire pour justifier son retour à lui-même, à eux, il resserre doucement les cordes de la balançoire, son sourire en coin qui lui répond la seconde suivante. « Tu voudrais qu'on t'offre une bague ? J'ai toujours trouvé ça bizarre, une demande en mariage c'est beaucoup trop spécial pour lui donner des règles ou des traditions » Malgré la légèreté de la conversation et le timbre coloré de Sunhee, Hyunjae ne comprend pas car il perçoit de la tristesse quand elle lui sourit. « Ça va ?»  qu'il s’entendra ajouter, lorsqu'elle se pose finalement et qu'elle le fixe du regard. “ Un jour tu m’oublieras. ” Impossible. Et il est presque blessé qu'elle puisse penser ainsi Hyunjae, car cela voulait dire qu'elle pourrait l'oublier lui aussi. Elle devait rester là. Elle doit rester malgré le monstre qui l'engloutissait tout entier, malgré le monstre qui le faisait fréquenter ses multiples démons à s’en rendre totalement fracassé, diminué, démoli à un point où il ignore comment se reconstruire, où il n'a même plus envie d'essayer de se relever, si ce n'est garder la tête hors de l'eau pour continuer à l'admirer.

« Tu le penses vraiment ?» Il a la naïveté de la juger acquise, d'oser affirmer qu'elle sera encore là demain. Et si elle avait raison ? Et si l'un comme l'autre finiraient par emprunter des chemins différents ? Il avait apprit aux dépens de son cœur que la vie est cruelle, que l'amour n'est peut-être pas inexorable, que les relations agissent un peu comme des manèges : certains personnages demeurent soudés quand d'autres viennent à voler vers d'autres territoires. Il pensait avoir déjà aimé aussi éperdument que réciproquement. Il croyait que son affection battrait la mesure de son éternité sur cette terre. Cependant, elle a su trouver bien mieux, ailleurs. En une seule journée, elle avait disparu. Elle était partie, recommençant sa vie de zéro, à lui en briser le cœur, encore et encore, pour refaçonner le sien sans sa saveur. « J'ai déjà du mal à savoir ce que je vais faire de ma vie alors m'imaginer marier, tu m'en demandes beaucoup ce soir» Il ne fait aucun parallèle, ces deux âmes étant prodigieusement différentes à ses yeux, jamais il n'aurait la fierté de considérer que Sunhee est sienne. Jamais il ne désirait qu'elle lui appartienne entièrement car c'est le camaïeu de son personnage individuel qui le fait succomber impétueusement, et non son rôle d'amie à ses côtés. Il a conscience du côté éphémère de la vie plus que jamais Hyunjae, il sait que leur histoire peut s'arrêter soudainement, et sous la menace de ce couperet il ne pouvait que chérir sa présence encore plus fort. 

« J'imagine juste pas une vie sans toi dans les parages» Il poursuit en hochant la tête, riant en toute dérision, totalement désorienté par ces pensées déjantés qui se succèdent. Il se lève finalement de sa balançoire, et s'accroupit en face d'elle ; ses mains vinrent trouver les genoux de son amie, son petit doigt levé attendant de croiser celui de Sunhee, un sourire au bord des lèvres, une promesse en suspend. « On a qu'à se promettre de jamais se quitter, comme ça, dans vingt ans, on pourra retourner ici pour toucher les étoiles»
(c) SIAL ; icons – GIZNIEE

 
Baek Sun Hee


Voir le profil de l'utilisateur
♟I STUDY MADNESS
AGE : 23
AVATAR : Seo Soojin ((G-Idle))
POINTS : 5


NOUS A REJOINT LE : 15/07/2019


MESSAGES : 267


toucher les étoiles ((ft. hyun jae)) Empty
(#) Sujet: Re: toucher les étoiles ((ft. hyun jae))   toucher les étoiles ((ft. hyun jae)) EmptyJeu 8 Aoû - 15:16

 


le savoir ne réside pas seulement dans les livres, les laboratoires, les fiches, mais dans et par l'amitié, celle des hommes, celles des bêtes et des étoiles.

Hyun Jae lui donne trop d'importance, elle a mal. Mal d'un jour trahir cette promesse faite avant. Lui, surtout lui ne doit jamais ((jamais)) savoir. S'imaginer qu'il apprenne, tout. Impossible. Elle se refuse Sun Hee. Elle veut passer un moment avec lui, un simple moment pour des souvenirs heureux. Pour qu'il se souvienne d'elle ((à jamais)). Quand le mot est épelé, prise par un engoumant, celui qu'il aime; celui qui éblouit, elle applaudit, sourit, le dévore du regard. Il peut dire ce qu'il veut, aux yeux de l'étudiante, il sera toujours le meilleur. “ Pour moi. ” Un sourire heureux. Les regards se croisent comme toujours ((tout le temps)).

Puis les mots qui font mal, cette promesse revient à chaque fois. Il essaye l'humour, et elle se sent triste. Elle a mal, Sun Hee. Une envie de pleurer, de se serrer contre lui. ((juste se sentir protéger)). Lui, le seul qui pourrait l'obliger, juste avec un mot de vivre. Il ne sait rien, insouciant de la vérité ((mauvaise)). Elle rigole, chassant le mal qui la ronge. S'approche de lui. Joue la comédie. Rigolant. Lui tourne le dos, bras croisés pour accentuer la scène. Un haussement d'épaule. Un sourire sur le bout des lèvres. “?Pas une bague. Juste une... ” Elle se mordille la lèvre, ferme les yeux en s'installant sur la balançoire. “ une promesse que je sois l'unique. ” Rêveuse, amour toujours. Simplement être avec une personne qui sera là, tout le temps là, comme lui. Comme Hyun Jae, Hyun Jae et son regard perdu, Hyun Jae qui se bat contre ses démons, Hyun Jae... Simplement lui. Mais elle se refuse de simplement effleurer l'idée. Une autre sera mieux ((beaucoup mieux)).

Elle parle Sun Hee, les doigts sur la corde. Se penchant vers lui. Les mots sont durs, la tristesse se reflète dans son regard innocent, voilé pourtant. Les sentiments font mal. Elle se déteste ((toujours)). Trop proche et si loin en même temps.

“ No.. ” le mot se meurt, elle soupire. Ferme les yeux, pose sa tête sur la main proche de lui. “ Oui. ” Une autre prendra sa place, une autre lui dira ce qu'elle se cache depuis si longtemps. Ses pieds se frottent l'un contre l'autre. Perdue, elle a mal. Juste pour lui, elle retient ses larmes. Tout se mélange dans la tête, tout tourne. Un rire cristallin, les paupières se redressent. Elle hausse les épaules. “ Je sais que tu seras heureux . ” Car elle fera tout pour, avant de partir, l'abandonner lâchement sans qu'il s'en rend compte. Et elle a mal.

Il continue, ne voyant pas son trouble. La douleur des mots, les sentiments. Ses yeux brillent sous l'émotion, la douleur se propage dans tout son être. Elle se racle la gorge. Sursaute quand il pose ses mains sur ses cuisses. Lève la tête qu'elle n'avait même pas souvenir d'avoir baissé. Le petit doigt levé, elle lui sourit tristement. “ Hyun Jae! ” un murmure ((douloureux)). Elle le dévisage, se mordille la lèvre. Partir loin, ne pas rester près de lui. Elle bouge mal à l'aise. Repousse le petit doigt tendu sans lâcher la main. “ Je serai toujours là. ” . Elle conduit leur main à l'endroit où le cœur de l'homme palpite. Avant de faire le chemin inverse en se penchant légèrement vers lui. “ Toi, tu seras là à jamais. ” Elle garde la main dans la sienne. Se réchauffant doucement.

Douleur, sentiment étrange pour celui devant elle. “ Tu ne peux pas demander ça à une fille. ” Elle lui sourit, lâche enfin sa main. “ C'est une promesse importante” Toujours ensemble même dans vingt ans... Elle sera morte. “ Je vais quitter un jour Séoul ” . Elle passe une main dans les cheveux de Hyun Jae, cherchant du courage pour le mensonge. “ Je vais être l'épouse d'un homme et la mère de ses enfants. ” Elle ment. Elle se refuse tout ça. Même avant, Sun Hee n'a jamais connu le grand amour. Son regard dans les yeux de Hyun Jae, elle le dévore. Comme si il allait lui dire qu'il serait tout ce qu'elle veut, juste pour la garder près de lui. “ Et toi, tu seras célèbre. ”

Prise d'une impulsion, Sun Hee le tire vers elle. Elle attrape le tissu de ses mains, cache sa tête contre le torse de Hyun Jae. Pourquoi lui ? Pourquoi doit-elle lui faire mal, souffrir aussi. Il ne mérite pas ça. Absolument pas ça. Elle relève la tête, des larmes silencieuses se déversent sur ses joues. “ Je ne veux pas. ” un murmure, une plainte. “ avoir mal. ” Le jour où une autre prendra sa place. Elle souffrira.

(c) SIAL ; icons – GIZNIEE

 
Lee Hyun Jae


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6970-lee-hyun-jae-djae-djae#209438
☢ BURNING AMBITION
AGE : 25
AVATAR : jb (got7)
POINTS : 0


NOUS A REJOINT LE : 01/05/2019


MESSAGES : 463


toucher les étoiles ((ft. hyun jae)) Empty
(#) Sujet: Re: toucher les étoiles ((ft. hyun jae))   toucher les étoiles ((ft. hyun jae)) EmptyMar 13 Aoû - 2:47

 


le savoir ne réside pas seulement dans les livres, les laboratoires, les fiches, mais dans et par l'amitié, celle des hommes, celles des bêtes et des étoiles.
Il l'écoute Hyunjae, il est attentif à chaque mot. Il revit un peu l’amour à travers ses yeux à elle, il ne se ferme à aucune option si cela finit par alléger son cœur et celui de Sunhee en même temps. Si sa promesse brise plus de cœurs qu’elle n’en panse, Hyunjae préfère envers et contre tout s’attarder à tout un monde de possible, se permettre de rêver tout en haut de ce parc qu’ils ont investi, qui est maintenant leur sans la moindre possibilité d’en faire autrement. Elle lui prend la main et la pose sur sa poitrine, ses yeux s'écarquillent de surprise mais il tente de garder la tête froide, leur belle histoire simple compliquée réelle magique et changeante lui ferait presque croire qu’il y a des gens qui sont réellement parfaits l’un pour l’autre sur la durée, qui évoluent dans le même sens au même moment vers l’infini et au-delà.  Ça secoue ses certitudes. Il aime ça.  « Oui mais toi t'es pas qu'une fille, t'es Sunhee, je demande pas ça à toutes celle que je connais» Et on l’entend parfaitement, le sourire dans sa voix.

Elle lui lâche la main, il dégage son regard. Il sait ce qu’elle va faire, il l’a mémorisé des tas de fois, il connaît le geste par cœur, l’a tellement anticipé et attendu jadis que ce serait naïf et lâche de croire autrement. Son regard se perd un instant vers la colline, il fait tout pour ne pas flancher lorsqu'il sent enfin sa main dans ses cheveux qu’il a vu venir des secondes avant le temps. Puis ses yeux rencontrent à nouveau les siens, il se concentre sur ses mots à elle Hyunjae, il les mémorise, il les aime, tous et chacun, il se retrouve en eux non sans se chercher loin d’elle.  et le soupir qu’il lâche d’emblée, trop bas, trop silencieux pour qu’elle le remarque dans son entrain.« Célèbre ? je -» coupé par sa tête qui vient se réfugier contre son torse, Sunhee dans toute sa splendeur qu’il admire alors qu’elle finit par s'ouvrir réellement, détail qu’il a choisit d'ignorer volontairement pour continuer à se croire sur leur nuage commun. « T'es bizarre ce soir» il se sent démuni, parce qu’il est toujours à la recherche des bons mots, parce qu’il en est avide, parce qu’il ne s’en lasse pas. Il la serre un peu plus contre lui pour la rassurer. «Mais ça me donne une raison de plus de continuer à travailler dur pour être capable de lire et écrire correctement» Il pose son menton sur le haut de sa tête, il inspire au creux de ses cheveux le temps de remettre ses idées en place. « Pour pouvoir t'écrire correctement, t'envoyer des lettres» mais il finit par préciser Hyunjae, il répond le cœur aussi lourd que sa tête pleine. Il se raccroche à elle devant la tentation ; comme il a toujours tenté de le faire.  « Et pouvoir lire ce que tu me racontes sur ta nouvelle vie de femme mariée avec Soohyuk»

Et il s'excuse Hyunjae. Il se confond, il laisse aller un rire et sa rage contre lui-même, sent ses épaules se contracter pour finir par se relâcher sous l’expiration. « Pourquoi tu veux à ce point quitter la ville ?»  il comprend pas. Jamais il ne serait assez égoïste pour lui demander de renoncer à quoi que ce soit pour lui, jamais il ne serait assez effronté pour lui obliger quoi que ce soit. Il préfère travailler sur lui-même d’abord. « C'est comme si t'as envie de te débarrasser de quelque chose» qu’il finira par conclure, son bras qui se resserre autour des épaule de la brunette pour l’attirer un peu plus près de lui, juste un peu. Juste assez.
(c) SIAL ; icons – GIZNIEE

 
Contenu sponsorisé


toucher les étoiles ((ft. hyun jae)) Empty
(#) Sujet: Re: toucher les étoiles ((ft. hyun jae))   toucher les étoiles ((ft. hyun jae)) Empty
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ? Toiles d'araignées et fumée...
» Une nuée d'étoiles { Pelage Azuré }
» Toucher le fond...
» La complainte des étoiles [PV]
» « Deux hommes regardent à travers les mêmes barreaux. L'un voit la boue, l'autre les étoiles. » - Dio ♠

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Jamsil :: Parc
Sauter vers: