▲ up▼ down
Souriez, vous êtes filmés (Hyunjae & Hangyeol)



 
Viens donc te perdre sur notre roulette et finir la tête Roulette dans les Nuages !
Laisse le hasard dicter ton destin, tu finiras peut-être dans un ciel aussi bleu que l'océan.
(PAUSE) PAS D’ÉVENT POUR LE MOIS D’AOÛT !! profitez de vos dernières vacances : chill & rps, émerveillez-nous avec vos rps et vos évolutions !
TOUJOURS SUR HM ! es défis et la semaine à thème ont été renouvelé ! Souriez, vous êtes filmés (Hyunjae & Hangyeol) 359353108
DEUX GRANDES ANNONCES !!
Découvre les PROFESSEURS RÉFÉRENTS et viens fêter avec nous LES TROIS ANS D'HM !
HUNDRED MILES
hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séouldeux réponses par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
vote pour hm !
✿︎
16.08.19 ➝ 37ème MAJ qui marque également les 3 ans du forum ! Viens mater les news ici !
08.08.19 ➝HM fête ses 3 ans ! merci à tous pour cette belle aventure qui se poursuit !
16.07.19 ➝ C'est la 36ème MAJ, façon summer night festival pour HM! les feux d'artifice c'est par ici !
16.06.19 ➝ 35ème MAJ, HM is a jungle pour ce mois de juin ! les news c'est ici !
12.05.19 ➝ Oh my my my ! 34ème maj fleurie pour HM qui affiche quelques nouveautés printanières !
13.04.19 ➝ 33ème MAJ toute fruitée pour le retour des beaux jours ! viens découvrir les news juteuses !
09.03.19 ➝ on accueille la 32ème maj et son design azuré ! viens découvrir les nouveautés !
09.02.19 ➝ installation de la MAJ n.31, avec un codage tout neuf et plein de nouveautés !
09.01.19 ➝ 30ème MAJ de HM ! viens découvrir les nouveautés ICI
01.01.19 ➝ BONNE ANNÉE LES CHATS !! plein de bonheur à tous. ❤︎
08.08.16 ➝ ouverture de hm
han ja
park bo ra
han soo yun
yang noam
the avengers

 :: seoul :: Hongdae :: I.M Entertainment
Partagez

 Souriez, vous êtes filmés (Hyunjae & Hangyeol)


Han Han Gyeol


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6136-11-hanhanboost
En ligne
BOOST leader - visual king
So hot you need to call nine-han-han
AGE : 24
AVATAR : Park Jinyoung de GOT7
POINTS : 196


NOUS A REJOINT LE : 25/02/2019


MESSAGES : 348


Souriez, vous êtes filmés (Hyunjae & Hangyeol) Empty
(#) Sujet: Souriez, vous êtes filmés (Hyunjae & Hangyeol)   Souriez, vous êtes filmés (Hyunjae & Hangyeol) EmptyMer 26 Juin - 21:55
Souriez, vous êtes filmés (Hyunjae & Hangyeol) Tumblr_inline_pto13wUpNc1smxxxc_1280
""


    L'été arrive et le soleil reprend ses droits après un hiver difficile. Les ombres préviennent de l'arrivée de dix-huit heures pourtant la chaleur n'est pas vraiment retombée. On peut le voir partout, les manches se sont raccourcies, les vestes se portent au bras et les pantalons sont remontés aux chevilles quand ils ne sont pas simplement remplacés par des shorts. Séoul vibre sous les réflexions du soleil sur les vitres des centaines de building, et les rues s'animent à cette heure où tout le monde se sent enfin déchargé de sa dose de travail quotidienne. Les groupes d'amis se reforment et les bars se remplissent. C'est comme si avec cette météo, les cœurs s’allégeaient et les mœurs s’adoucissaient.

    Une personne pourtant semble aller à l'encontre de tout ces stéréotypes évoqués. Un type, seul, qui portait un pantalon, bien long et bien large, absolument pas adapté. Il marchait depuis une voiture vers un bâtiment, si avec son pas irrégulier on pouvait appeler ça marcher... Et la mine de son visage semblait préoccupée.

    C'était 11. Le fameux leader d'un des groupes les plus populaires du moment. Son apparence ne changeait pas vraiment de d'habitude, pourtant il rentrait dans les bureaux de sa compagnie à l'abris des regards. Usuellement pouvant se faire apercevoir des fans qui guettaient à l'entrée du parking, il entrait à présent par la porte arrière, camouflé comme il le pouvait par son chauffeur privé. La raison était évidente, ces deux béquilles qu'il avait dans les bras et dont il semblait ne pas pouvoir se séparer s'il voulait se déplacer. Seulement un très faible nombre de personnes était au courant de cet état, et surtout pas le public général. Après l'annonce de son accident et surtout que tout en allait bien. Cela faisait maintenant plusieurs mois que le chanteur vivait caché, et été forcé de mentir à son audience en prétextant qu'il n'avait effectivement pas de problème de santé. Que son groupe était en pause, simplement pour se reposer et s'inspirer.

    Au niveau personnel, au moins, les choses n'étaient pas si compliqués. Tant de personnes avait arrêté de parler au chanteur depuis qu'il avait eu son accident qu'il n'avait même pas besoin de mentir à ses plus proches amis. Le peu qui était resté savait, le souvenir des autres au contraire attisait une petite haine chez le chanteur qui comptait bien s'en servir pour composer.

    On lui avait bizarrement demandé de se rendre à I.M entertainment à cette heure là pour une réunion spéciale. Hangyeol avait un drôle d'espoir que peut être on l'autoriserait enfin à se libérer de ce poids du mensonge qui le consumait, mais il savait que ce serait plutôt pour parler du contraire. A quelques mètres de la porte, Monsieur Han s'arrête. Il a cru entendre un bruit sur le côté, près de l'entrée du public mais dans la zone privée, sauf que quand il tourne la tête il ne voit rien. Intrigué mais forcé de croire qu'il est devenu paranoïaque, il continue son chemin, avant de réentendre le bruit une deuxième fois.


4ever dans les coeurs:
 
Lee Hyun Jae


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6970-lee-hyun-jae-djae-djae#209438
☢ BURNING AMBITION
AGE : 25
AVATAR : jb (got7)
POINTS : 0


NOUS A REJOINT LE : 01/05/2019


MESSAGES : 463


Souriez, vous êtes filmés (Hyunjae & Hangyeol) Empty
(#) Sujet: Re: Souriez, vous êtes filmés (Hyunjae & Hangyeol)   Souriez, vous êtes filmés (Hyunjae & Hangyeol) EmptySam 13 Juil - 13:22
souriez, vous êtes filmés

Encore une bulle, encore un moment volé, encore des heures et des heures qu’il ne comptait même plus, qu’il additionnait sans même s’en rendre compte, le regard plongé dans ses croquis, sa gomme qu’il effleurait lorsque ses yeux semblaient y détecter ne serait-ce qu'un semblant d'imperfection. Aujourd’hui, il dessinait et réfléchissait et il traçait ses pensées, il les voyait clairement même. C’étaient de ces journées où Hyunjae entretenait son amour pour le dessin, pur et dur. Pas celui d’en faire un gagne-pain, pas la pression de la performance, pas le stress qui vient après, pendant, avant de se mettre à l’œuvre. C’était facile aussi, c’était inné, il ne se posait pas de questions, il laissait les angoisses et les doutes ailleurs quand il n’y avait pas de place pour de toute façon, juste de l’espace pour son inspiration à foison, pour sa créativité qui tapissait les murs et les dizaines de pages gribouillées de ses brouillons que personne et même lui arrivait vraiment à distinguer. Il ne sait pas depuis combien de temps il fait ça, il a perdu la notion du temps entre un énième thé froid bu à la volée, mais la sonnerie de son téléphone le ramène à l’ordre ; froncement de sourcils qui laisse place à un sourire ; cela faisait longtemps que le jeune homme n'avait pas été contacté par l'entourage de son ami. Il se leva aussitôt après avoir vérifié l'heure ; pas une minute à perdre. Cela devait se faire rapidement, Hyunjae n'appréciait généralement pas qu'on lui demande de « fabriquer » des photos volées mais c'était une pratique courante dans l'univers où baignait Hangyeol.

Il se lève de son siège et passe en coup de vent près de Raion, chez qui il a l'habitude de se réfugier, son appareil photo en main, et se met en route pour Hongdae, direction, I.M Entertainement. Il est là et il se cache, il ne bouge pas, il prend trop plaisir à sentir les regards curieux sur lui, à entendre les murmures. Personne ne le connaît mais Hyunjae a cette impression que tout le monde sait qui il est. Il ne parle pas, il parle peu. Il marine plutôt, bouille, ressasse. On évite ses prunelles troubles lorsqu’il lève le menton, peut-être le prenait-on pour un détraqué, un fan un peu trop obsédé. Puis il le voit, Gyeol, en béquilles ? Hyunjae hausse les épaules ; peut-être que c'était ça, ce détail qu'on voulait qu'il immortalise, ce pourquoi on l'avait appelé. Il porta finalement l'appareil à ses yeux.

« Salut Gyeol !» Son visage tatoué d’un sourire assez énigmatique pour être de bonne augure, il se dirigea tranquillement vers son ami, désireux de lui montrer les clichés qu'il venait de prendre. Han lui parle mais il n’écoute pas, et plus tard, il se demandera peut-être même si ce n’était pas son subconscient qui refusait d’entendre ce que l’artiste voulait tant lui dire. À la place, ce sont les photos qu’il l’invite doucement à observer, s’assurant d’un coup d’œil que son ami était capable d'apprécier son travail. « Depuis quand t'as des béquilles ?» Hyunjae sourit bêtement mais sincèrement, il appréciait l'idole pour son talent, mais surtout, il respectait sa force de caractère et son humilité, il avait rencontré bien des personnes Hyunjae, qui n'avaient pas survécus aux méfaits de la richesse et la célébrité, à l'effet d'exister à travers les yeux d'étrangers, cette importance qui s’accroît et qui fait de nous quelqu'un. Taquin, il rajouta; « Tu te souviens plus comment on marche ?»

✻✻✻
CODES BY  LITTLE WOLF.
Han Han Gyeol


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6136-11-hanhanboost
En ligne
BOOST leader - visual king
So hot you need to call nine-han-han
AGE : 24
AVATAR : Park Jinyoung de GOT7
POINTS : 196


NOUS A REJOINT LE : 25/02/2019


MESSAGES : 348


Souriez, vous êtes filmés (Hyunjae & Hangyeol) Empty
(#) Sujet: Re: Souriez, vous êtes filmés (Hyunjae & Hangyeol)   Souriez, vous êtes filmés (Hyunjae & Hangyeol) EmptyDim 21 Juil - 11:04
Souriez, vous êtes filmés (Hyunjae & Hangyeol) Tumblr_inline_pto13wUpNc1smxxxc_1280
""

    On aurait vraiment dit qu'il était en train de devenir fou. Le chanteur, à s'arrêter dans l'allée sous crainte d'avoir entendu un bruit. Pourtant c'est un endroit où personne non-autorisé ne peut avoir accès. Hangyeol a déjà entendu que des fans savaient s'y faufiler des fois, mais ils se faisaient vite renvoyer par la sécurité. C'est bien débile, donc, de penser que quelqu'un y est caché. Le chanteur fronce les sourcils; il doit se sentir tellement seul qu'il en vient à s'imaginer de la compagnie maintenant, même désagréable.

    Quand il reprend sa route, pourtant, il l'entend plus clairement. Au début, Hangyeol sursaute, parce que quelqu'un l'appelle, et que personne n'est censé le voir comme ça. Et après, le chanteur s’adoucit. Il reconnaît la voix, et le surnom qu'elle prononce. Hyunjae, de toute évidence. Et tout prend son sens, il est là parce que I.M entertainment le connaît, en tant que photographe mais aussi en tant que son ami. Ami, qu'il ne semble plus vraiment être depuis un certain temps. Quand le chanteur le voit arriver tout guilleret vers lui, il ne peut s'empêcher de laisser son amertume remonter. Lui qui comptait Hyunjae parmi ses plus proches amis. Ils avaient tant travaillé ensemble, partagé leurs projets, connectés sur leur passions artistiques. Même, ils s'épaulaient des fois sur leurs réputations pas toujours faciles à tenir. Et voilà qu'après son accident, Hangyeol ne reçoit aucune nouvelle. Comme si son ami l'avait tout simplement oublié? Monsieur double Han ne détend pas son visage, et garde ses sourcils froncés une fois que son ami est devant lui. Pire, même, son expression s'empire en voyant son appareil photo. Hyunjae n'aurait pas...?

    Mais si. Hyunjae a pris des clichés de lui, en béquilles, le genre de chose qui ne doit pas fuiter. Hangyeol regarde les photos en s'énervant au fur et à mesure des clichés. "Non mais tu te fous de ma gueule Hyunjae? Tu oses venir me voir comme ça et en plus me prendre en photo? Ça te choque pas plus que ça?" Il marmonne au photographe qui ne semble rien entendre de ce qu'il lui reproche. Les mots ne semblent pas le faire réagir, et Hangyeol qui a le stress qui monte, commence à perdre patience. Cela doit être une blague, non? Un sentiment de panique commence à la prendre déjà parce que Hyunjae semble se ficher de son état, du temps qu'ils n'ont pas passé ensemble, et surtout parce que maintenant des photos risquent de fuiter et de détruire complètement sa réputation.

    Le vase déborde suite à la goutte d'eau qu'est la plaisanterie du photographe. Hangyeol en a trop entendu. La situation est presque surréelle, assez en tout cas pour lui faire perdre tout sang froid et toute obligation à garder sa réputation parfaite comme elle l'a été. Cette violence bloquée en lui se libère et Hangyeol sait que la seule façon de faire réagir Hyunjae et de le frapper. Personne ne l'a jamais vu comme ça, mais le chanteur a trop de rancœur au fond de lui. "C'est toi qui va ne plus savoir marcher! Comment tu peux me faire ça?!!" Hangyeol crie, laisse tomber ses béquilles et se jette à la gorge de son ami, poing fermé, visé sur la mâchoire.


4ever dans les coeurs:
 
Lee Hyun Jae


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6970-lee-hyun-jae-djae-djae#209438
☢ BURNING AMBITION
AGE : 25
AVATAR : jb (got7)
POINTS : 0


NOUS A REJOINT LE : 01/05/2019


MESSAGES : 463


Souriez, vous êtes filmés (Hyunjae & Hangyeol) Empty
(#) Sujet: Re: Souriez, vous êtes filmés (Hyunjae & Hangyeol)   Souriez, vous êtes filmés (Hyunjae & Hangyeol) EmptyJeu 1 Aoû - 13:42
souriez, vous êtes filmés

Il y avait cette lueur, cette lueur qui a changé dans le regard de Hangyeol. C’était comme un éclair d'incompréhension, une lueur de rage subtile qui venait de frapper Hyunjae de plein fouet. Et puis d’un coup, le nord-coréen se retrouve assit à terre, déséquilibré par la violence de son ami, main appuyée contre sa mâchoire. Un gémissement de douleur résonna entre les murs froids du bâtiment troublant ce silence obscène qui y régnait. « C'est quoi ton problème, Han» Sa voix était froide, posée, monotone. Il aurait aimé ne pas reconnaître ce timbre, mais il lui était hélas familier. C’était ce ton là, celui qui maintenait sa façade composée lorsque tout se cassait la gueule à l’intérieur. Son appareil photo écrasé sur le sol, Hyunjae fronça les sourcils.  « Tu l'as cassé» Pieds et poings liés, sa langue lui fait mal, elle est lourde, elle est immobile, ses mots bloquent dans sa gorge, son regard se voile instantanément. Il se relève. « Tu l'as cassé...»  qu’il répète stupidement Hyunjae, il ne sert à rien dans l’instant, il hésite, il fronce des sourcils et il encaisse, mais dans l’ensemble, il n’apporte rien d’autre qu’une carcasse immobile en plein milieu du bâtiment. Il ne put réprimer un soupir. Il se donnait corps et âme probablement bien maladivement, incapable de se rendre à l’évidence que la colère le frapperait de plein fouet, à nouveau, qu’il n’était qu’énième répétition de déception du plus loin qu’il se souvienne. « On m'appelle soudainement après des mois de silence radio pour photographier ta belle gueule d’idole au naturel et tu me mets une droite ? »

Son sourire satisfait s’était progressivement éteint sur ses lèvres, remplacé par une profonde lassitude tintée d’une pointe d'ironie. Son poing qui fait l’effet d’un baume - il avait déjà cherché celui de Yujan, puis celui de Sohan - mais qui brûle aussi, beaucoup. Parce qu’il ne se reconnaît plus Hyunjae, parce qu’il a perdu l’inspiration d’avant, parce qu’il sent son corps comme une coquille vide et qu'il ne trouve rien de mieux à faire que répondre par la violence. «Tu vas devoir te trouver un autre larbin qui voudra bien attendre qu'on ait fini de te mettre ton fond de teint pour te photographier en pyjama » Il avait mis beaucoup trop d'espoir sur toute cette histoire, beaucoup trop de pression sur Hangyeol. C’est l’état qu’il se fait de la situation, en prenant le temps de remettre ses idées en place, en se disant qu’au final, c’est sa faute, tout est sa faute, toujours. Qu’il a vu en lui en potentiel allié, un ami, un proche. Qu’il y tenait trop fort et trop mal, pour les mauvaises raisons la preuve, cela faisait longtemps que les deux ne s'étaient pas adressés la parole et il faut croire que Gyeol avait bien d'autres priorités qu'entretenir une amitié désuète avec un pauvre mec complètement paumé. Il secoue la tête, ignorant la boule dans sa gorge, luttant contre les fissures qui menaçaient de morceler sa carapace. « Tu me dois un nouvel appareil, et j'aimerais bien éviter d'attendre six mois avant que tu redonnes signe de vie »

Toutefois et contrairement à la grande majorité des coréens, Hangyeol ne l'ennuyait pas. Il pouvait aussi bien amuser Hyunjae que l’irriter, l’émouvoir comme déclencher son courroux ou encore piquer sa curiosité… et parfois même, il devait admettre que le chanteur lui inspirait une certaine tendresse. « Ça m'étonne que t'aies pas encore utilisé tes béquilles pour m’assommer » Un sourire un brin moqueur étirait le coin de ses lèvres.

✻✻✻
CODES BY  LITTLE WOLF.
Han Han Gyeol


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6136-11-hanhanboost
En ligne
BOOST leader - visual king
So hot you need to call nine-han-han
AGE : 24
AVATAR : Park Jinyoung de GOT7
POINTS : 196


NOUS A REJOINT LE : 25/02/2019


MESSAGES : 348


Souriez, vous êtes filmés (Hyunjae & Hangyeol) Empty
(#) Sujet: Re: Souriez, vous êtes filmés (Hyunjae & Hangyeol)   Souriez, vous êtes filmés (Hyunjae & Hangyeol) EmptyJeu 1 Aoû - 23:27
Souriez, vous êtes filmés (Hyunjae & Hangyeol) Tumblr_inline_pto13wUpNc1smxxxc_1280
""

    Deux côtés sombres au sein de deux amis qui l'ignorent. Étrange, cette façon qu'une absence prolongée a le don de faire ressortir des facettes cachées entre deux personnes. Quatre ans de silence et Hangyeol et Venus, amis d'enfance, se retrouvent épris d'amour. Six mois sans présence et voilà que Hyunjae et Hangyeol se montrent les esquisses des ténèbres qui se cachent au fond de chacun d'eux. Le poing du chanteur est parti tout seul. Il n'a jamais frappé personne, et n'aurait jamais frappé son ami. Pas Hyunjae, pas le seul parmi une sélection restreinte avec qui il se sente lui même. Pas ce rare ami avec qui il peut s'afficher en public sans avoir à se méfier des commentaires. Pas Hyunjae, avec qui il travaille, et à qui il peut confier ses difficultés, car il peut comprendre certaines de ses contraintes, sans venir exactement du même monde. Hyunjae n'est pas son meilleur ami. Dans la liste, il arrive après Venus, évidemment, et quand même après les membres de son groupe avec qui il vit, et a partagé trop de choses pour négliger leur place élevée. Mais il est quand même là, en haut, si proche, trop proche peut être pour savoir à quel point Hangyeol aurait fait tant de choses pour lui.

    Pourtant, c'est bien avec dégoût que l’idole regarde le deuxième brun. Maintenant qu'il est au dessus de lui, se tenant en équilibre aussi bien qu'il ne le puisse sans ses béquilles et sans s'appuyer sur son genou. Tout son sang bout à l'intérieur de lui. Cela fait trop longtemps qu'une telle rage n'a pas grondé en lui. Trop longtemps que le chanteur n'aie pas eu à se la réprimer. Mais là, sur le moment, il n'y a aucune raison de faire bonne figure. Pas de caméra, pas de supérieurs, pas de public, pas de collègues à qui donner une bonne image. Ils sont seuls, sur ce parking. Seuls; Hyunjae, Hangyeol, et la colère au fond de lui. Hyunjae ne fait rien pour arranger la situation. C'est comme si il ne voyait rien de son ami. Comme si il ne remarquait pas les détails qui ne collaient pas. Les béquilles, cette rage dans ses yeux, la tristesse qui pourtant s'émane. Le chanteur est prêt à éclater en sanglots, à perdre la tête définitivement entre la déception, la colère, la solitude, la stupeur, la rage...
"C'est quoi ton problème"
"des mois de silence radio"
"attendre qu'on ait fini de te mettre ton fond de teint"
"j'aimerais bien éviter d'attendre six mois avant que tu redonnes signe de vie"
    Les paroles de Hyunjae tournent en boucle dans la tête de Hangyeol et ne font qu'empirer l'état dans lequel il est. Alors comme ça, son meilleur ami ne se rend vraiment pas compte? Rien n'est anormal avec ces béquilles qu'il a prises en photo? Rien n'est anormal à n'avoir JAMAIS eu signe de lui pendant six mois, alors qu'on parle de lui dans tous les magasines? Objectivement, cela voudrait dire que peut être Hyunjae non plus n'est pas si bien dans sa peau. Lui aussi doit avoir des démons à affronter. Mais Hangyeol est trop obnubilé par son accident pour y penser. Tout ce qu'il voit, là, c'est son ami, un de ses plus proches amis, n'avoir jamais tenté de lui parler pendant six mois, alors que son accident avait été largement partagé.

    Il serre les dents en silence, Hangyeol, forçant ses larmes à rester au fond de lui, mais entendre Hyunjae évoquer des signes de vie; c'est la goutte d'eau qui fait déborder son vase. "Tu veux un nouvel appareil, c'est ça? Hein? C'est tout ce que tu veux de moi? Un putain d'appareil?" Hangyeol demande, doucement au début, mais son ton monte vite dans l'animosité à chaque mot qu'il prononce, et bientôt, il finit par crier sur Hyunjae de nouveau. "T'entends pas parler de moi pendant six mois, tu me vois avec des béquilles, tu fais pas le lien avec un putain d'accident dont ils n'ont pas arrêté de parler en boucle? Non? Tu viens là pour quoi au juste? Me prendre en photo pour exposer mon secret et te faire de l'argent sur mon dos? Venir te vanter auprès de moi que t'as bien profité de ma célébrité? Que t'en as rien à foutre que je crève ou non?" Ces mots sont injustes, Hangyeol le sait au fond de lui. Mais il a besoin d'évacuer. Parce que le photographe est loin d'être le seul à l'avoir abandonné après son accident, et le voir avec aussi peu de remords le met hors de lui. Il est seul, Hangyeol, c'est probablement ça qui le met en furie.

    "T'as bien raison, putain. T'aurais dû recevoir des signes de mort, pas de vie. Je suis désolé d'avoir survécu, connard." Le brun secoue la tête frénétiquement, il sort son portefeuille de sa poche et le balance de toutes ses forces dans la tête de Hyunjae qui est encore en au sol devant lui. "Achète toi dix appareils si c'est tout ce que tu veux, j'en ai plus rien à faire. Si c'est le prix à payer pour que t'arrêtes définitivement de faire semblant d'avoir aimé être mon ami." Hangyeol se retourne, mais il a oublié quelque chose, ses béquilles sont au sol. La douleur qui remonte dans sa jambe droite le force au sol, lui aussi. Mais il se reprend. Il a trop de fierté pour rester au sol lui aussi. Il attrape ses béquilles et se force à se remettre debout. Il aurait continué son chemin vers le bâtiment, s'il n'avait pas pensé à sa carte d'élève de maternelle. La seule chose qui, un peu trop superstitieux, lui permet de garder les pieds sur Terre. La seule chose qui fait le lien entre l'enfant qu'il était, et l'adulte qu'il est devenu. Cette carte est dans le portefeuille, qu'il vient de jeter sur le visage de Hyunjae.


4ever dans les coeurs:
 
Park Gwendall


Voir le profil de l'utilisateur
☮ I'M ON MY OWN
AVATAR : Ong Seung-wu
POINTS : 53


NOUS A REJOINT LE : 01/05/2019


MESSAGES : 230


Souriez, vous êtes filmés (Hyunjae & Hangyeol) Empty
(#) Sujet: Re: Souriez, vous êtes filmés (Hyunjae & Hangyeol)   Souriez, vous êtes filmés (Hyunjae & Hangyeol) EmptyDim 4 Aoû - 17:50
Souriez, vous êtes filmés !

« If the plan doesn't work, change the plan. Never the goal. »
Quand il était petit, Gwendall rêvait de devenir beaucoup de choses. Entre pompiers, astronaute voir même vétérinaire bien qu'il prenait plus plaisir à aller massacrer des escargots avec ses pieds que d'aller caresser les lapins de la ferme d'à côté. Charmant portrait d'enfant, n'est-ce pas ? 

Tout cela pour dire, que devenir un arnaqueur et manipulateur d'excellence un jour n'avait jamais été son choix de carrière premier, comprenez-le bien. Pourtant, vêtu de couleurs assez sobres ( pas trop clair ni trop foncé pour mieux se fondre dans le décor ) et d' une casquette grise recouvrant ses yeux dans le but de ne laisser entrevoir que le bas de son visage, décoré de son éternel sourire mauvais ; Gwendall prenait pourtant un malin plaisir de mettre en œuvre son futur chantage. 

Lorsqu'il avait commencé à gagner de l'argent de façon illégale, le jeune homme s'était promis de ne faire tourner ses affaires que dans la sphère ''underground''. Entre les règlements de compte de certains gangs et les différents réseaux de drogues, il avait toujours de quoi tirer des infos et des clichés compromettants. Un peu comme un paparazzi des rues.

Jamais il n'était sorti de cette sphère en ce qui concernait ses affaires, au risque de perdre le peu de chose qu'il avait réussi à construire en fourrant son nez dans la sphère plus ''classe'' qu'était celle des célébrités, à ses yeux tout aussi crasseuse et corrompue que l'autre. La différence régnait dans le pouvoir qu'avaient les célébrités à ne presque jamais laisser entrevoir au reste du monde la moindre information compromettante. Et Gwendall, avait tout sauf la patience de chercher encore la moindre petite information qui pourrait au mieux, lui permettre de faire chanter le concierge d'une agence. 

Puis la chance se décida finalement à lui tendre la main en lui apportant le gros poisson qu'il avait attendu toute sa vie. Le genre de poisson qui valait beaucoup trop pour qu'on le laisse filer. Honnêtement, c'était presque Noël chez le noiraud, qui avait par ailleurs offert un petit verre de son whisky personnel au petit papillon qui lui avait déniché l'information. Oui petit papillon, c'était comme cela qu'il nommait ses yeux et ses oreilles partout dans Séoul et ses alentours. À l'image de Lord Varys et de ses petits oiseaux.

Voilà pourquoi, appareil photo dans les mains, Gwendall épiait le plus discrètement qu'il lui était possible de le faire, le Leader des BOOST accompagné de ses fameuses béquilles comme le lui avait bien précisé le petit papillon. Fourré près de l'entrée du public, mais dans la zone privé, il attendait le moment idéal pour prendre  ses photos et déguerpir aussi vite qu'il était venu. Le jeune homme prenait beaucoup de plaisir à réaliser ses manigances, malheureusement, il ne pouvait prendre le risque de se faire prendre. Si son plan tombait à l'eau, il s'en voudrait sûrement à vie. Déjà que son cœur avait loupé un battement lorsque sa cible avait tourné la tête en sa direction, sans heureusement qu'il ne l'eu démasqué. Évidemment, il aimait trop le danger pour abandonner si près du but au moindre obstacle.

Le regard remplie d'excitation, il observait sa proie et un certain Lee Hyun Jae - qui attisait particulièrement sa curiosité ces temps-ci – se saluer. Et il la sentais Gwendall, cette tension qui remplit l’atmosphère, qui vous crispait les muscles des pieds à la tête. Le genre de tension qui vous fait redécouvrir le goût de l'amertume, de la colère et la douleur enfouie par excellence. Alors l'objectif désormais dirigé vers le célèbre 11 des BOOST, il attendait impatiemment que ce dernier explose, laissant ses sentiments prendre le dessus.

Le photographe n'eut pas à attendre très longtemps, tandis qu'un poing partie, le sang froid du chanteur ayant enfin saturé. Le Park se laissa alors à apprécier la sincérité de la scène dont il se voit être témoin à leur insu, le cliché de la confrontation prise dans le même temps.

Au départ, il n'avait en tête de ne prendre seulement que la célébrité en béquille, photo qu'il avait déjà pris soin de prendre, une petite minute plus tôt. Mais la tentation d'en prendre une autre, toute aussi compromettante que la première avait été trop forte et les circonstances pour le coup, y avaient été très propice. Désormais, Gwendall avait tout en main pour le faire chanter ! 

Une expression de satisfaction pure déforma son visage, après tout, le petit hanhan, comme certain aimait l'appeler, ne voulait pas se faire passer pour une brute et encore moins que son si précieux secret ne fuite. Sa réputation était en jeu et c'était exactement sur quoi Gwen comptait le faire bisquer très prochainement. « Je sens que je vais bien m'amuser avec toi. » murmura-t-il presque imperceptiblement dans sa barbe avant de se retirer telle l'ombre la plus silencieuse qu'il n'avait jamais été.
(c) DΛNDELION



   
©️️ by anaëlle.
Lee Hyun Jae


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6970-lee-hyun-jae-djae-djae#209438
☢ BURNING AMBITION
AGE : 25
AVATAR : jb (got7)
POINTS : 0


NOUS A REJOINT LE : 01/05/2019


MESSAGES : 463


Souriez, vous êtes filmés (Hyunjae & Hangyeol) Empty
(#) Sujet: Re: Souriez, vous êtes filmés (Hyunjae & Hangyeol)   Souriez, vous êtes filmés (Hyunjae & Hangyeol) EmptyMar 13 Aoû - 16:54
souriez, vous êtes filmés

Le cri de Han le fait sursauter, ses épaules qui se redressent, sa nuque qu’il allonge. C’était un nerveux de base Hyunjae, jamais il n'avait été serein, le gars qui laisse tout couler, qui y va doucement, toujours. Il était tellement souvent dans sa bulle également que c’était bien difficile d’attraper son attention plus qu’une seconde ou deux au vol, avant qu’il reprenne le fil de ses pensées, qu’il se remette à ne vivre que pour tout ce qui se tramait de près ou de loin dans sa tête. Tout était installé autour de lui, ses dessins, ses problèmes, ses amis. La journée est encore jeune, son sang est toujours bien bouillant pourtant, il n’a même pas répliqué au poing de Hangyeol qu’il a déjà oublié. Mais il sursaute quand même, dans le silence de cet endroit, quand il réalise que Han a eu un accident. Qu’un soir, son ami n’est pas rentré sain et sauf chez lui rien que parce qu’une personne lambda lui avait provoqué un accident. Parce qu'il avait été incapable de prendre de ses nouvelles, parce qu’il aurait voulu, parce qu’il aurait pu. « Q-quoi ? J'ai rien-»  Hangyeol le coupe à nouveau. Il reconnaît Hyunjae, il refait mentalement le déroulé de ce qui vient de se passer, sachant cette fois exactement quelles sont les paroles qui justifient le geste du chanteur. Et il est silencieux, aussi. Pas un mot, pas une mention, s’il ne portait pas attention aux bruits qu'il semblait entendre un peu plus loin entre l’entrée du public et la zone privée, il aurait très bien pu ne pas savoir qu’un étranger venait d'immortaliser tout ça, et qu’il regretterait d'autant plus ce qu'il venait de se passer.

Mais il ose, Hyunjae, il ne sait faire que ça de toute façon alors qu’il avait toujours préféré s’effacer des environs de Han en sachant très bien que son amitié avec un petit réfugié caché pourrait lui apporter bien des problèmes. Il ne voulait pas déranger, et même en agissant ainsi, il savait qu’il dérangeait. Pourtant depuis un moment, il se surprenait. À tenter de lancer un peu plus souvent des conversations, à éviter les réponses silencieuses, à multiplier les questions intéressées. Il se butait fréquemment à un mur, ses proches pas du tout habitués à ce genre de comportement de la part du jeune adulte – mais il essayait, il tentait. Si pour l’instant le taux de réussite de cette maigre stratégie frôlait à peine la note de passage, il arrivait tout de même quelques fois par mois à avoir un contact avec lui, une discussion de plus de 5 minutes, un réel échange. Et il prenait tout ce qu’il pouvait Hyunjae, tout. Sauf que. La deuxième provocation de Gyeol était sur le point de lui faire perdre toute réalité. « Je savais pas» qu’il s’entendra statuer, stupidement, quand la silhouette de  l'idole se retournera complètement, lui qui s’est levé entre temps pour s'en rapprocher, le porte feuille en main. On dirait presque qu’il tente de gagner du temps, qu’il espère qu’en le disant à voix haute, Hyunjae ne succombera pas, qu’il ne perdra pas son temps avec lui ici. Et il s’en veut de penser ça. Parce que c’est le scénario qu’il rebute, c’est l’option qu’il déteste. Celle qui voudrait dire que malgré tous ses efforts, Hangyeol et lui restent au même état de statu quo, qu’il n’y a aucune chance logique qu’il puisse reprendre un jour une place d'ami à ses yeux, plutôt que le rôle ambiant qu’il s’était mérité au fil des derniers mois d’absence dans la vie de l'artiste.

« C'est frustrant hein ? D'avoir tellement de haine en toi que tu peux que te défouler sur moi » il déclare tandis que son ami tombe au sol, déséquilibré par son genou blessé. Ses béquillées ramassées, Hyunjae les lui tend, les yeux noirs de colère ;  « Vas-y continue, ça me dérange pas, tu me fais pas mal, si tu savais comme je suis accoutumé à la douleur, la tienne, physique, elle vaut rien, t'es qu'un pauvre mec égoïste aveuglé par ton métier, t'es triste parce que t'es en béquille, parce que c'est dur d'apprendre à marcher ? T'as failli mourir ? Tu veux mourir ? Défoule toi sur moi, ça m'est égal»  Il aurait voulu trouver un terrain d'entente, chercher un point neutre, un argument positif, une raison pour qu’il reste. Juste un peu, juste une poignée de minutes, juste le temps qu’il ait espoir un peu, pas énormément, mais suffisamment pour survivre jusqu’à demain. C'était plus fort que lui. Il s'approche, doucement, sourire en coin, il s'approche Hyunjae, le porte feuille en main, qu'il replace consciencieusement dans la poche de la veste de Han.  « J'espère pour toi que ça valait le coup»

✻✻✻
CODES BY  LITTLE WOLF.
Contenu sponsorisé


Souriez, vous êtes filmés (Hyunjae & Hangyeol) Empty
(#) Sujet: Re: Souriez, vous êtes filmés (Hyunjae & Hangyeol)   Souriez, vous êtes filmés (Hyunjae & Hangyeol) Empty
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Simpsonisez vous
» Georges Saati, vous avez raison mais ...
» Les loups hurlent;bergers reveillez-vous.
» Quelles factions pour infinity choisseriez vous?
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Hongdae :: I.M Entertainment
Sauter vers: