▲ up▼ down
nocturnal - rin



 
à vos risques et périls ! une roulette de la mort un peu particulière !
APRÈS UNE PAUSE BIEN MÉRITÉE, DÉCOUVRE LE NOUVEL EVENT CATASTROPHE DE HM !
TOUJOURS SUR HM ! es défis et la semaine à thème ont été renouvelé ! nocturnal - rin 359353108
nouveautés sur Hundred Miles !
Découvre les codes promotionnels et viens réclamer tes lots ! un résumé du sondage est également disponible.
continuité de l'animation SUPER(H)M et le sujet d'anniversaire toujours ouvert, n'hésite pas !
Présentation des petits derniers sur hm ! viens en apprendre plus sur les dernières bouilles validées et n'oubliez pas de passer sur les med
NEW
la roulette rp fait son apparition ! les inscriptions sont actuellement ouvertes pour tous ceux cherchant un rp !
HUNDRED MILES
hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séouldeux réponses par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
vote pour hm !
✿︎
13.10.19 ➝ halloween is coming, et pour l'occasion, HM revêt son costume d'ombre. bienvenue à la MAJ n.39 et à ses nouvautés dantesque !
14.09.19 ➝ elle est là, la maj peachy n.38 qui sent bon le road trip automnal ici !
16.08.19 ➝ 37ème MAJ qui marque également les 3 ans du forum ! Viens mater les news ici !
08.08.19 ➝HM fête ses 3 ans ! merci à tous pour cette belle aventure qui se poursuit !
16.07.19 ➝ C'est la 36ème MAJ, façon summer night festival pour HM! les feux d'artifice c'est par ici !
16.06.19 ➝ 35ème MAJ, HM is a jungle pour ce mois de juin ! les news c'est ici !
12.05.19 ➝ Oh my my my ! 34ème maj fleurie pour HM qui affiche quelques nouveautés printanières !
13.04.19 ➝ 33ème MAJ toute fruitée pour le retour des beaux jours ! viens découvrir les news juteuses !
09.03.19 ➝ on accueille la 32ème maj et son design azuré ! viens découvrir les nouveautés !
09.02.19 ➝ installation de la MAJ n.31, avec un codage tout neuf et plein de nouveautés !
09.01.19 ➝ 30ème MAJ de HM ! viens découvrir les nouveautés ICI
01.01.19 ➝ BONNE ANNÉE LES CHATS !! plein de bonheur à tous. ❤︎
08.08.16 ➝ ouverture de hm
han ja
park bo ra
han soo yun
yang noam
the avengers

 :: seoul :: Jamsil
Partagez

 nocturnal - rin


Lee Hyun Jae


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6970-lee-hyun-jae-djae-djae#209438
☢ BURNING AMBITION
AGE : 25
AVATAR : jb (got7)
POINTS : 173


NOUS A REJOINT LE : 01/05/2019


MESSAGES : 614


nocturnal - rin Empty
(#) Sujet: nocturnal - rin   nocturnal - rin EmptyVen 7 Juin - 0:19

Hyunjae passa un regard circulaire autour de lui, s’imprégnant de cette parcelle de richesse dans laquelle vivaient ses parents. La maison était tellement grande que plusieurs pièces avaient été abandonnées. Cette image de vide qu'il souhaitait à tout prix reproduire à travers son crayon à papier, ce soir, il ne serait pas dérangé. Du bout des doigts,  il poussa la porte d'une pièce inhabitée depuis plusieurs années. Il semblait s’agir d’une pièce de détente. Un vieux billard avait pris la poussière des décennies durant, les queues encore intactes mais ternes gisaient, abandonnées, sur le tapis vert. Tout dans cette pièce donnait l’impression que le temps s’était simplement arrêté, que la vie avait brusquement quitté les lieux alors qu’ils en étaient remplis. Une table trônait au centre de la chambre et il y avait encore les flasques débouchées d’alcool (évaporées depuis longtemps), les verres, un jeu de cartes tout juste distribué en cinq endroits… un cendrier rempli de poussière et de cendres. Hyunjae s’éloigna de la table, observa les quelques tableaux de scènes de chasses accrochés aux murs, l’horloge gardée par deux sphinx de bronze, les fauteuils en velours bordeaux brossé. L’attention du jeune homme fut alors attirée par un livre qui traînait sur l’un d’eux. Alors qu’il s’en emparait, il retira la couche de poussière tapissant la couverture. Un marque-page en métal gardait encore précieusement la page où s’était arrêté le lecteur. Le calme pesant et l'étrangeté de la pièce lui donnait presque la chaire de poule.
 
Une sonnerie.
 
Hyunjae releva brusquement la tête. Le livre venait de tomber de ses mains, sur le parquet. D’un geste peu assuré, il reprit le livre et le replaça sur le fauteuil. Les yeux du coréen s'écarquillèrent de surprise en voyant l'auteur du message qu'il venait de recevoir avant qu'un petit sourire ne se trace sur ses lèvres. Cette fille était un mystère. Rin faisait parti de ces souvenirs, si puissamment ancrés dans sa tête, que leurs échos retentissaient encore des années plus tard. Si la fréquence de leurs contacts le laissait parfois en manque, la nature de ses messages le laissait assez perplexe. Un peu inquiet également. Finalement, il se décida à quitter sa pièce, incapable de tenir plus longtemps avec un portable et se mit en route.

Hyunjae pédalait aussi vite qu'il pouvait. Malgré son bon vouloir, ses pensées se tournèrent irrémédiablement vers elle. Il oscillait entre excitation de la revoir, colère et incompréhension à son égard, et il n'avait jamais compris ce qu'elle attendait de lui. Après de nombreuses déceptions, le jeune homme était arrivé à la conclusion qu’il attirait les personnalités les plus tordues. D’abord bons amis, la situation s’était renversée des années plus tôt sans que Hyunjae n’en comprenne la raison. Quelque chose s’était brisé entre eux et plus rien ne fut comme avant. Ils s'étaient presque perdus de vue, mais pas assez pour qu'il refuse de lui venir en aide.

Il faisait de plus en plus sombre et de nombreux kilomètres le séparaient maintenant de la ville. Le jeune homme s'autorisa une petite pause pour ranger son téléphone qui lui servait de GPS lorsqu'il aperçu au loin une voiture accidentée garée maladroitement sur le bord de la route et sa propriétaire. « Enfin... » Songea-t-il avant de la rejoindre.  « J'ai fais aussi vite que j'ai pu» Le souffle court, il se redressa sur son vélo, inspirant et expirant profondément. Happant l’air plus qu’il ne respirait, l’air restait parfois bloqué dans sa gorge. « Ça va t'es sûre ?» Il observa la carcasse de la voiture en se demandant comment elle avait bien pu avoir un accident sur une route déserte. « J'espère que t'aime bien les balades en vélo »

✻✻✻
CODES BY  LITTLE WOLF.
Seo Rin


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t5446-seo-rin-nightcyr
be first and be lonely
AGE : 24
AVATAR : hana (gugudan)
POINTS : 3


NOUS A REJOINT LE : 12/11/2018


MESSAGES : 792


nocturnal - rin Empty
(#) Sujet: Re: nocturnal - rin   nocturnal - rin EmptyLun 17 Juin - 22:49
nocturnal
ft. lee hyun jae
Le sommeil totalement déréglé, plus le temps passait, plus Rin dormait à n'importe quelle heure, elle réussissait souvent à se réguler, à faire des siestes avant de prendre le volant, mais elle réussissait rarement à faire des nuits complètes – et quand elle réussissait à ne pas faire d'insomnies la nuit tombée, il suffisait de quelques heures de sommeil puis d'une paralysie pour lui donner trop peur de se rendormir, massacrant ainsi sa nuit. Pour aujourd'hui, elle avait réussi à dormir plusieurs heures lors de son après-midi – sûrement grâce au film très nul qu'elle avait regardé, qui serait bien capable de faire dormir n'importe qui – mais ainsi, la nuit venue, elle n'avait plus vraiment le sommeil. Les heures passaient, elle se forçait à essayer de dormir, mais rien à faire. Peu après minuit, elle en eut marre et sortit de son lit, quitte à passer la nuit éveillée autant faire quelque chose. Ses colocataires endormis, elle tourna en rond dans le salon, cherchant une occupation, puis elle décida de prendre la voiture. D'habitude, elle dormait toujours un peu avant de prendre le volant, mais vu comment elle n'arrivait pas à s'endormir à l'heure actuelle, elle resterait éveillée durant le trajet hein ?

Elle avait eu envie d'aller chez son oncle, non pas pour passer du temps avec lui car il dormait très certainement, mais plutôt car elle se sentait mieux dans sa maison d'enfance que dans son actuel chez soi – et car chez son oncle, il y avait une piscine. Après avoir avalé quelques médicaments contre la narcolepsie dont l'efficacité dépendait de ses siestes, elle prit sa voiture en sachant que les routes seraient désertes à ces heures-ci, de quoi avoir la paix. Elle mit la musique de sa radio au maximum, tout pour se maintenir éveillée, connaissant les dangers de ses actions mais également des moyens de prévention. Tout se passait bien, elle ressentait de la fatigue mais pas plus que d'habitude, puis il y eut un moment de vide – plus rien.

La tête qui lui faisait mal, une odeur de cramé, la voiture arrêtée, plantée dans un arbre, Rin savait que quand elle ne comprenait rien à sa situation, c'était car elle s'était endormie. Elle ne manqua pas de pleurer, par douleur, par frustration, mais par fatigue aussi, fatiguée de sa maladie et fatiguée d'avoir si peu dormi, malgré avoir pensé le contraire. Elle sortit de la voiture sans difficultés et après avoir pris une bonne quinzaine de minutes pour se calmer, elle commença à regarder l'ampleur des dégâts. Elle avait eu de la chance, la voiture était rentrée dans un arbre du côté du siège passager, à un mètre près, elle aurait été incapable de sortir de sa voiture. Et vu comment la route était déserte, elle y serait sûrement passée. À cette pensée, elle s'assit, reprit son calme une seconde fois, avant de commencer à sortir son téléphone. Appeler une ambulance, une dépanneuse ? Hors de question, on lui retirerait de suite le permis et elle préférait continuer à jouer avec le feu que de devoir vivre sans. Demain matin, elle appellerait la police pour signaler le vol de sa voiture. Appeler un taxi ? Pas à cette heure-ci. Alors elle commença à défiler sa liste de contacts, appelant un peu tout le monde, en panique mais personne ne décrochait. Puis elle arriva sur le numéro de Hyun Jae. Il fallait dire qu'elle était trop désespérée pour réellement penser à si c'était une bonne idée ou non, tout ce qui comptait c'était de trouver quelqu'un. Et il répondit. Miracle.

Elle se leva et commença à récupérer dans son sac la plupart des affaires de sa boîte à gants, récupérant au passage des mouchoirs pour se retirer les traces de sang de son visage – heureusement rien de grave, mais elle ne s'en était pas tirée sans quelques blessures – puis retourna s'asseoir sur l'herbe, sa tête embrouillée par ses pensées. Et puis le temps passait, et Hyun Jae n'était toujours pas là. Il avait toujours été plutôt gentil avec elle, ainsi quand elle avait envisagé l'hypothèse qu'il l'avait lâchée, elle ne s'était pas trop attardée là dessus. Elle attendit juste, réussissant à reprendre son calme en attendant, se détendant ; ce n'était pas son premier accident après tout.

Elle commença à vraiment se demander ce qu'il faisait, puis il y eut cet ombre au loin, d'un homme sur un vélo. Puis elle se rappela. Que Hyun Jae n'avait pas le permis. « Oh putain… Comme quoi, on peut toujours tomber encore plus bas… » Un soupir et elle se releva, se disant qu'elle n'avait pas à se plaindre : il y avait quelqu'un pour l'aider maintenant. « Ouais ça va t'en fais pas. Ca arrive même aux pros d'avoir des accidents. » Elle prit son sac et le mit sur son épaule, avant de se diriger vers l'arrière du vélo. « On a peut être déjà vu de meilleures situations pour dire ça mais… Faudrait vraiment que tu obtiennes le permis un jour. Tu veux de l'eau ? J'ai une bouteille dans mon sac. » Élément indispensable quand sa survie – littéralement vu ce qu'il venait de lui arriver – dépendait de la prise de ses médicaments. Elle s'assit sur le porte-bagages en tirant la gueule, avant de se relever à peine après avoir senti l'inconfort de ce mode de transport. « Tu veux pas enlever ta veste ? Comme ça je la mets sous moi, ça sera plus confortable comme ça. » Toujours aussi motivée et sérieuse pour faire chier, on pouvait sentir dans sa voix qu'elle restait cependant assez sous le choc de ce qu'il venait de lui arriver – et qu'elle était reconnaissante envers Hyun Jae pour l'aider comme ça, alors qu'elle ne le méritait sûrement pas, encore moins venant de lui.
BY CΔLΙGULΔ ☾


soul meets soul on lovers' lips
Lee Hyun Jae


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6970-lee-hyun-jae-djae-djae#209438
☢ BURNING AMBITION
AGE : 25
AVATAR : jb (got7)
POINTS : 173


NOUS A REJOINT LE : 01/05/2019


MESSAGES : 614


nocturnal - rin Empty
(#) Sujet: Re: nocturnal - rin   nocturnal - rin EmptyJeu 20 Juin - 23:43

Hyunjae soufflait pour reprendre lentement sa respiration, formant ainsi un nuage de buée qui s’étendit lentement autour de son visage. Il regarda distraitement les bras sinueux et brumeux s’effilocher au gré d’une brise inexistante puis disparaître complètement. La chaleur qui émanait de son corps lui avait fait oublier les températures plus fraîches de la nuit. D’une humeur clairement impatiente, il se dirigea vers la voiture pour observer les dégâts « Ouais ça va t'en fais pas. Ça arrive même aux pros d'avoir des accidents. ».  Un parfum qu’il reconnaîtrait entre mille se discerna dans son dos. Rin l'avait rejoint derrière son vélo et à présent qu’elle était là, Hyunjae ne savait plus par où commencer. S'assurer qu'elle n'avait rien semblait un bon début. Restait la façon d’aborder la question. Il n’était pas d’ordinaire timide, gêné ou hésitant, mais il fallait avouer que la situation était inédite. Elle le serait pour n’importe qui. Comment avait-elle put avoir un tel accident sur une route aussi tranquille et déserte ? « Tu t'es endormie au volant?» Le jeune homme se retourna vers Rin et se contenta de lui sourire. « Ça te donne un petit air sauvage, le sang sur ton visage, j'aime bien»

« On a peut être déjà vu de meilleures situations pour dire ça mais… Faudrait vraiment que tu obtiennes le permis un jour. Tu veux de l'eau ? J'ai une bouteille dans mon sac. » Hyunjae resta un moment immobile, à peine surprit de cette remarque. Son père lui interdisait ne serait-ce d'y songer tant qu'il était incapable de lire correctement. Cette pensée le ramena vivement à des souvenirs douloureux qu'il tentait tant bien que mal d'oublier. Pour le bien-être des autres, et de lui-même. C’était du passé, révolu, irréversible, douloureusement irréversible. Mais tellement récent. Trop récent pour se dire que ce qui est fait, est définitif. Chaque parole enjouée, légère, chaque petite boutade maladroite ou réfléchie,qui le renvoyait à son passé cachait un malaise général devenu presque tabou. « Tu sais que j'ai quand même fais un effort pour toi, j'aurais pu venir en skate»

Il se secoua légèrement, chassant le malaise qui menaçait de le saisir. « Je veux bien un peu d'eau oui » Le jeune homme grimaça en sentant sa gorge se plaindre de sécheresse. Hyunjae bénit la prévoyance dont Rin avait fait preuve et s’offrit une longue rasade d’eau fraîche. « Merci !» Il s'essuya vulgairement la bouche avec la manche de sa veste avant de dévisager grossièrement sa partenaire. « Tu veux pas aussi que je te masse les pieds ?» Le jeune homme secoua à nouveau la tête, résigné. Il commençait déjà à faiblir face à elle ; la situation lui échappait un peu trop souvent à son goût. Un cas désespéré d’ailleurs… assez désespérant sur les bords, si on lui demandait son avis. Heureusement Rin était le seul témoin, l’honneur était donc à moitié sauf.  Hyunjae s'exécuta sans broncher et pointa du doigt la carcasse de la voiture.  « T'as rien oublié c'est bon ?»

Lentement, le jeune homme bascula sur le côté pour trouver un semblant d’équilibre et se retrouva à pédaler pour deux dans la nuit. Râlant contre sa volonté qui ne tenait qu’à un fil, il s'interrogea enfin ; « Au fait, je te ramène où ? Tu veux dormir chez moi ?» Ils ne croisèrent personne en chemin, la nuit avait probablement pousser les gens à se calfeutrer chez eux. Quelques esprits téméraires se risquaient à les dépasser, mais sinon, c'était comme si la nuit leur appartenait. Hyunjae poursuivit la discussion, lançant n’importe quel sujet alors qu’ils se rapprochaient doucement de la ville. « T'es... t'es pas trop choquée par ce qui t'es arrivée ? » Inquiet, le coréen ignorait tout de ce qui s’était passé, mais il n’avait pas besoin qu’on le lui explique. Le teint légèrement pâle de son amie, son regard voilé… la fatigue qu’il percevait dans sa voix. Tant de petits détails qui lui prouvaient qu’elle avait caressé la peur malgré elle. « Tu veux qu'on aille à l'hôpital ? Je peux attendre avec toi»

✻✻✻
CODES BY  LITTLE WOLF.
Seo Rin


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t5446-seo-rin-nightcyr
be first and be lonely
AGE : 24
AVATAR : hana (gugudan)
POINTS : 3


NOUS A REJOINT LE : 12/11/2018


MESSAGES : 792


nocturnal - rin Empty
(#) Sujet: Re: nocturnal - rin   nocturnal - rin EmptyJeu 11 Juil - 23:45
nocturnal
ft. lee hyun jae
Il y a ces sacrifies qu'elle a décidé de faire suite à sa maladie, pour protéger sa santé – et il y a ceux qu'elle a refusé de faire. Et la conduite faisait partie de la seconde catégorie. Elle le savait, à quel point c'était dangereux, à quel point elle pouvait risquer sa vie ou celle d'autrui à chaque fois qu'elle prenait le volant, et plus la vitesse montait, plus l'adrénaline augmentait et plus c'était la mort qu'elle caressait des bouts des doigts. Aujourd'hui, elle avait été plus près que d'habitude, et ses accidents étaient toujours un retour à la triste réalité. Elle pensait que la seule chose dans laquelle elle était vraiment forte était la conduite – pourtant ce serait sûrement ce qui causera sa mort plus tard à ce rythme, dure ironie.

Hyun Jae c'était ce garçon spécial, ce garçon qui avait été dans sa vie lors des moments difficiles de la jeune femme, et si elle s'était un peu ouverte à lui, il aurait peut-être pu l'aider et l'accompagner tout au long ; mais aujourd'hui encore, elle n'allait rien dire et mentir. Plus le temps passait, et plus elle s'enfonçait dans ses mensonges – quelle serait sa réaction s'il apprenait que Rin avait cette maladie depuis maintenant trois ans ? Alors la jeune femme pensait naïvement qu'elle cacherait cet handicap toute sa vie, qu'on se souviendrait d'elle plus tard comme une meuf bizarre – et chiante et rabat-joie –, mais pas comme une menteuse ou une malade qui inspirait la pitié. Elle aurait aimé que ce soit quelqu'un d'autre qui vienne lui venir en aide, mais au moins elle avait confiance en lui et savait qu'elle serait en sécurité pour le reste de la nuit donc elle ne s'en plaignait pas vraiment non plus.

Elle plissa les yeux à la blague un peu trop vraie à son goût, eut même un léger moment de panique en se demandant s'il n'était pas au courant, mais se rassura rapidement en se disant que c'était impossible qu'il sache. « Non, y'a juste eu un animal qui est sorti de nulle part et j'ai paniqué. » Sûrement l'excuse la plus bateau qu'elle pouvait trouver. « Et il est toujours en vie. Je suis une très bonne personne. » Puis elle vint se regarder avec son téléphone pour s'essuyer le sang restant à l'aide de sa manche, histoire de s'éviter d'autres remarques de la part de son ami. Et elle était peut-être un peu trop occupée à prendre soin de son petit visage pour voir le mal-être qui avait pris Hyun Jae lors de sa remarque maladroite. Une fois un peu moins de sang sur le visage, elle rangea son téléphone et s'approcha du vélo. « Tu serais venu en skate, je te l'aurais pris et t'aurais marché derrière. » Peut-être faudrait-elle qu'elle songe à le remercier au bout d'un moment, plutôt que de le chercher et de le critiquer.

Elle lui donna sa bouteille d'eau comme demandé, avant de la ranger de nouveau dans son sac. « Oh, si tu te proposes. Mes pieds adoreraient. » Un sourire, au fond elle avait eu de la chance d'être tombée sur Hyun Jae, d'autres auraient paniqué et posé des questions pendant des heures, tandis que lui, il était plutôt au goût de faire des blagues pour l'instant. L'atmosphère était loin d'être légère pour autant, mais au moins, il avait réussi à faire sourire la jeune femme. « Non j'ai rien oublié t'en fais pas. » La brune se réinstalla sur le porte-bagages, en utilisant la veste de Hyun Jae toute fière d'elle. Elle vint s'accrocher à sa taille, et vint perdre son regard dans le paysage, ne réalisant sûrement encore qu'à moitié ce qui venait de lui arriver.

L'étudiante mit quelques instants avant de répondre à la question de son sauveur, s'étant déjà un peu trop perdue dans ses pensées. « Euh… Oui si ça te gêne pas, t'habites moins loin je crois. » Et puis, elle n'avait pas envie de rentrer chez elle et de devoir esquiver les questions ou regards de ses colocataires ou de sa famille ; surtout avec ce visage si abîmé qui rendrait curieux n'importe qui. De nouveau un silence à la question qui suivit, mais cette fois-ci, c'était car elle cherchait ses mots et avait des difficultés à trouver quoi répondre sans perdre ses moyens et craquer, alors que dire à l'oral qu'elle avait frôlé la mort par sa faute et par sa conduite, était toujours plus dur que de se le dire intérieurement. « Dur de ne pas l'être. C'est arrivé si subitement et je... » La jeune femme ne termina pas sa phrase et laissa poser sa tête contre le dos de son ami, venant respirer lentement, une manière pour elle de se détendre car elle était tellement chamboulée qu'elle se sentait capable de fondre en larmes à n'importe quel moment, et ce qui s'ensuivrait forcément d'une crise de cataplexie ; la dernière de ses envies à l'heure actuelle. Une fois calmée, elle reprit une position plus distante, relevant sa tête et avec les esprits assez clairs pour répondre directement un grand « Non » à la proposition d'aller à l'hôpital. « Je vais bien, ça ira. » Et Rin était prête à rentrer à pied plutôt que de s'y faire emmener. « Je veux juste me reposer là. J'irais demain si je vais pas bien. » La jeune femme méritait sûrement son titre de menteuse vu qu'elle l'était ; jamais elle n'irait là bas suite à un accident de voiture.

« Tu roules lentement. Accélère. » Car elle avait vraiment hâte d'en finir avec ça. Et une fois arrivée, elle descendit rapidement du vélo, lui rendit sa veste et fit la moue devant l'entrée du bâtiment. « J'espère que l'appartement est moins moche que la dernière fois où je suis venue. » Et elle aurait pu commencer à avancer vers la porte en première, comme elle l'aurait fait dans une situation banale, mais pas cette fois. « En fait. » Elle le regarda droit dans les yeux. « Merci beaucoup. Je sais vraiment pas dans quel pétrin j'aurais été sans toi et… Bref. » Elle détourna le regard et se dirigea vers la porte d'entrée. « Bon t'attends quoi pour ouvrir, tu veux que je choppe froid dehors ? » Rin n'était pas du genre à remercier facilement, et maintenant qu'elle venait de le faire, elle préférait vite oublier ça. Pourtant elle n'oublierait pas quelle aide précieuse Hyun Jae venait de lui offrir.
BY CΔLΙGULΔ ☾


soul meets soul on lovers' lips
Lee Hyun Jae


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6970-lee-hyun-jae-djae-djae#209438
☢ BURNING AMBITION
AGE : 25
AVATAR : jb (got7)
POINTS : 173


NOUS A REJOINT LE : 01/05/2019


MESSAGES : 614


nocturnal - rin Empty
(#) Sujet: Re: nocturnal - rin   nocturnal - rin EmptyMer 17 Juil - 15:40

L'inspiration est profonde, elle gratte, il ne la ressent plus et même si ce n'était pas son premier contact avec Rin, c’est la brûlure de ce souvenir qu’il aurait dû accuser. Ils étaient seuls et il faisait nuit, le cœur qui manque un battement d’extase d’adrénaline, Hyunjae resta silencieux. Il lui laisse son moment de calme et de paix, son moment de repos, à Rin, aucun mots n'aurait suffit à l'apaiser plus que le calme doucement perturbé par le bruit usé de la chaîne de son vélo. « On rentre alors» Et il refait tout le trajet jusqu'à la maison de ses parents, ce trajet qu’il déteste, ce trajet qu’il hait et qui le répugne, qui le dégoûte et qui l’effraie surtout. A quelques mètres de chez lui, Hyunjae changea vivement d'avis. Ils iront chez Raion. « Tu peux arrêter de parler ? Histoire de plus vouloir te laisser sur le bord de la route » Hyunjae inspire, soupire, réfléchit un brin. Il se rappelle de l'épicerie, du premier regard, du coup de foudre. Il se souvient d’elle et de son sourire énigmatique, de sa répartie, de sa présence. Lentement, sans qu’il le réalise, sans qu’il s’en étonne, ses yeux brillent. « elle était belle, elle était sauvage. » la précision est banale pour tous, mais importante pour lui, à l'époque. « Continues à râler à voix basse, je sais pas si Raion est là ou pas» Pas particulièrement à l’aise de sa réalité, la fuyant si bien et si facilement et si naturellement depuis toujours qu’un pote enragé ou une autre mécontente ne lui faisait plus peur. C'est ce besoin de tranquillité qui l’avait amené à se retrouver ici, à respirer ici, à vivre ici. Revivre. Rin installée bien confortablement sous un énième regard qu’il lui dédie, qu’il dévoue rien que pour s’assurer que tout va bien, qu’elle va bien. Elle le surprit tant par ses paroles que Hyunjae resta bloqué quelques seconde avant qu'un sourire discret lui dessine les traits de son visage. « D...de rien» Elle a l’air triste. Ça s’abat sur elle comme un voile pour étirer la fatigue de ses traits. Il ne sait pas trop si c’est son accident qui ravive des blessures et pourtant, elle semble happée par des pensées trop lourdes, des émotions dont on se passerait bien. C’est sa dernière réplique qui le ramène à la réalité, et ses grands yeux bruns fixent la porte juste derrière lui. Sa voix est distante, lasse, tandis qu’elle semble vouloir garder la tête haute. « Non non, je t'ouvre»

Il tente de diminuer chaque bruit de pas sous son poids au fil des escaliers. La porte de la chambre de son ami est entrouverte, et il n'y pense même pas Hyunjae, à valider s’il est accompagné, il n'a pas vu d’autres voitures dans l’entrée, et puis il le sait, il le sent. Il le voit aussi, sa silhouette affalée toute seule, tel un glandu. « Il dort, je vais te chercher des draps, tu peux prendre la chambre d'ami» Le voilà qui se perd à nouveau dans ses pensées le cœur un peu plus heureux qu'elle en fasse à nouveau partie. Il avait du mal avec Rin mais il connaissait Yuri. C’était un amalgame, un parallèle, du naturel qui vous bouscule, vous ébranle, vous marque à jamais. Malgré son départ soudain, il n’a jamais oublié celle qu'il avait rencontré lorsqu’il a débarqué au collège après deux années passées dans l’enfer des moqueries et persécutions. Mais son hôte du jour n’a pas la même sérénité sur le visage, pas la même quiétude. Les draps en main, Hyunjae revint vers elle ; « Je te masserais pas les pieds, mais si t'as besoin de quelque chose demande moi» Il explique avec un haussement d’épaules, guettant sa réaction du coin de l’œil. Les siens se plissent et une lueur brille dans ses iris avec le sourire charmeur et apologique qui revient sur ses lèvres. « Je peux te poser une question ? » Il secoue la tête, lâche un soupir et s'assit à côté d'elle. « Pourquoi Rin ? Pourquoi t'es plus Yuri ? Elle me manque» La gorge se serre, les mots se bousculent là-dedans et Hyunjae fronce les sourcils, surpris de ces émotions qui se bousculent, une sorte de tristesse qui enfle par là où elle passe. Alors il la ravale méchamment parce qu’il a encore trop de questions pour que la vulnérabilité s’invite si grossièrement. Mais c’est plus fort que lui.

Il avait rarement été si honnête Hyunjae, rarement qu’il disait ces choses-là, qu’il osait les dire surtout. Parce qu’il était un lâche et un trouillard au fond. Mais elle avait disparue, plusieurs fois, elle et son frère, pourtant, il était encore là, allait-elle s'envoler encore une fois après cette nuit ? « Je comprends pas ce qui est arrivé»

✻✻✻
CODES BY  LITTLE WOLF.
Seo Rin


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t5446-seo-rin-nightcyr
be first and be lonely
AGE : 24
AVATAR : hana (gugudan)
POINTS : 3


NOUS A REJOINT LE : 12/11/2018


MESSAGES : 792


nocturnal - rin Empty
(#) Sujet: Re: nocturnal - rin   nocturnal - rin EmptyMar 20 Aoû - 15:59
nocturnal
ft. lee hyun jae
Rin avait toujours apprécié d'une certaine manière qu'on lui dise de se la fermer ; car cela sous-entendait qu'on l'écoutait et elle détestait l'idée qu'on puisse ne pas faire attention à elle. Dans sa fratrie, elle a toujours été la plus bruyante (et la seule même), son frère n'était pas plus bavard ou silencieux qu'un autre mais à côté de sa jumelle, il avait toujours paru être quelqu'un qui parlait rarement, et du côté de la petite soeur, elle était très silencieuse. Rin, on avait beau l'apprécier, il fallait dire qu'on était toujours un peu ravi quand elle était absente à des fêtes ou à des repas de famille, se disant que ce serait calme et qu'il n'y aurait personne pour critiquer la cuisine et la déco durant toute la soirée.

Elle fit quand même l'effort de baisser le ton pour ne pas réveiller l'ami de Hyun Jae, en prenant les mots de ce dernier à la lettre, venant râler en chuchotant. « Chez moi, le salon est plus spacieux. » Elle enleva ses chaussures, les posant soigneusement dans un coin à l'entrée, et rentra sans faire d'histoires, ne voulant pas déranger plus Hyun Jae qu'elle ne le faisait déjà. Le temps qu'il aille chercher les draps, Rin partit à la salle de bain se laver le visage, s'essuyant les dernières traces de sang qu'il restait et profitant d'un autre moment de solitude pour respirer encore un bon coup. « ça n'arrivera plus... » des mots murmurés à elle même, pour se rassurer ou se motiver à avancer, même si au fond elle savait que ces mots étaient également de pauvres mensonges qui visaient à réconforter dans une situation dont elle ne réussirait jamais à sortir. Elle releva le menton, et ressortit pour aller s'asseoir sur le canapé du salon, bien décidée à ne plus y penser – du moins tant que Hyun Jae serait encore avec elle. Aujourd'hui comme d'autres jours pouvait être l'occasion parfaite pour lui révéler ce qui se tramait dans sa vie ces dernières années, lui confier ses inquiétudes et pouvoir s'ouvrir à lui ; mais aujourd'hui comme les autres jours, elle ne voulait pas paraître plus faible qu'elle ne semblait déjà. "Ah, que va-t-il penser de moi, va-t-il me voir comme une pauvre meuf qui se la pète mais qui est incapable d'embrasser un mec ? Ou comme une menteuse ?" Ce genre de préoccupations envahissait bien plus ses pensées que celles qui voulait qu'elle soit sincère avec un ami comme Hyun Jae, qui avait déjà traversé beaucoup de moments difficiles à ses côtés, sans jamais la juger ou l'abandonner.

Elle s'apprêta à aller dans sa chambre pour dormir, réfléchissant à quelle pique elle pouvait lancer avant de s'éclipser, mais avant même qu'elle ne se relève, il prononça ces mots. Ces mots qui figèrent son visage, qu'elle avait tant redouté, mais auxquels elle ne s'était pas attendue – pas ce soir du moins. Ni jamais. Pourtant, elle le savait, qu'une remarque comme ça devait bien arriver un jour. Un silence, son coeur se serra, et elle comprit qu'elle ne pourrait pas continuer à paraître si forte devant lui – alors qu'elle ne l'était pas. La tête et les yeux baissés, elle était incapable de regarder Hyun Jae. De lire une quelconque déception sur son visage. « Je ne pensais pas qu'elle te manquerait... » Le doux espoir que, si elle faisait des efforts pour cacher sa maladie et vivre comme elle avait toujours eu l'habitude de le faire, rien ne changerait dans ses relations – que jamais on ne regretterait cette diva qui criait haut et fort tout ce qu'elle pensait, qui s'amusait sans avoir peur du danger, qui jouait avec le feu et prenait du plaisir à vivre des sensations fortes. Et peut-être que Rin était elle-même devenue une personne silencieuse à côté de Yuri. « Moi aussi, elle me manque. » La brune mourait d'envie de venir glisser ses doigts sous ses yeux, ramasser cette larme qui commençait à perler, mais même cette simple action elle était incapable de le faire. Incapable de bouger les bras, elle n'avait pas d'autres choix que de sentir une goutte, puis une seconde, descendre le long de ses joues. « Mais elle ne reviendra pas. » Réalité qu'elle voulait se forcer à accepter, mais elle n'y arrivait pas. Elle aurait adoré rester la même avec Hyun Jae, ne jamais avoir à décevoir cet ami si cher à ses yeux, ne jamais avoir à devenir une autre personne. Mais elle n'avait pas eu le choix. « Yuri aurait même pas eu d'accident, elle. Elle... » Un moment de silence, elle prit le temps de respirer lentement, voulant se calmer. Allez, Hyun Jae avait toujours été toujours si gentil, il n'allait pas commencer à la juger maintenant.

La jeune étudiante releva les yeux vers le plafond, essayant de ravaler ses larmes. Puis enfin un peu calmée, elle regarda devant elle, dans le vide. « Elle n'aurait pas eu l'honneur de monter derrière ton vélo, du coup. » Un sourire, avant de se reprendre. « Ah, c'était pas le genre de Yuri de dire ça, désolée. » Un peu calmée, elle se résolut enfin à se convaincre que son mensonge ne pouvait pas durer plus longtemps à ce stade. « J'ai une maladie. Qui m'empêche de vivre normalement, comme Yuri... » Elle regarda ses mains, qui n'étaient pas décidées à vouloir bouger. « J'ai jamais réussi à t'en parler, à en parler tout court même, j'avais peur qu'on me voit différemment mais... J'imagine que c'est quand même le cas. » Une autre grande respiration pour se calmer, il était trop tard pour faire chemin en arrière. Il méritait de connaître la vérité ; elle méritait qu'on la voit comme elle l'était vraiment.
BY CΔLΙGULΔ ☾


soul meets soul on lovers' lips
Lee Hyun Jae


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6970-lee-hyun-jae-djae-djae#209438
☢ BURNING AMBITION
AGE : 25
AVATAR : jb (got7)
POINTS : 173


NOUS A REJOINT LE : 01/05/2019


MESSAGES : 614


nocturnal - rin Empty
(#) Sujet: Re: nocturnal - rin   nocturnal - rin EmptyDim 15 Sep - 2:39

« Je ne pensais pas qu'elle te manquerait... » Il est attentif à chaque mot Hyunjae ; si son histoire transie brise plus de cœurs qu’elle n’en panse, il préfère envers et contre tout s’attarder à tout un monde de possibles, se permettre de rêver de son canapé, qu'ils avaient tous les deux investis. Il reste presque médusé, amorphe, il ne fait rien, il observe et il la voit qui panique, qui craque, il s’en veut d’ignorer ce qu’il doit dire ou faire, la pression qui revient et la certitude que comme ami, il craint à un niveau où il n’aura jamais pu croire se rendre. La preuve de son incapacité prouvée une nouvelle fois à le voir qui fixe Rin, qui la voit lutter contre la tristesse qui brûle ses yeux, qui rage devant son mutisme, son silence de glace. « P-pourquoi ?» il bégaie et il se confond et il se presse Hyunjae, il a juste besoin qu’elle lui donne ce qu'il souhaite, qu’elle le ramène à l’ordre quand il s’allonge en vitesse et braque ses bras contre sa poitrine. Il finit par lui chercher un verre d'eau, rien que pour elle, lui n’y touchera pas de toute façon, il lui avait déjà descendu les trois quarts de sa bouteille avant de la ramener chez lui. Et l’eau qu’il laisse aux bons soins d’une Rin qui finit par survivre à l’épreuve comme un charme sans que Hyunjae n’arrête de se répéter à quel point il n’avait rien de l’adulte dans leur relation. À quel point c’était elle qui avait toujours su quoi faire, en tout temps, elle qui dirigeait la danse, elle qui maîtrisait toute situation envoyée à leurs têtes communes – et perdues.

« Elle n'aurait pas eu l'honneur de monter derrière ton vélo, du coup. » Il recommence à inspirer, c’est léger, ce n'est presque pas apparent, mais il sent également ses épaules qui se baissent, sa cage thoracique qui se relâche. Et il retient un sourire de venir la narguer, lorsqu'elle même semble se détendre mais il voit bien qu'elle brûle sous l’épice, qu’elle est déstabilisée, au profit du pauvre verre qu’il lui tend enfin. Il ne rit pas non, jamais il oserait, mais son regard n’en est que plus attendri lorsqu’il le plonge dans le sien et qu’il reprend contenance une seconde plus tard. Juste à temps pour faire écho aux révélations de son amie pour y voir l’occasion parfaite de laisser sa nostalgie si familière reprendre du service. Ses souvenirs qu’il ramène à lui, à eux, qu’il caresse du bout des doigts. Hyunjae qui a tellement de mal à s'attacher, Hyunjae le sentimental qui avait à cœur chaque détail, chaque cassure, chaque point d’ancrage auquel il s’ancrait justement. « Mais de quoi est-ce que tu parles ?» Il remonte son regard voilé vers elle, lit dans ses yeux qu’elle essaie vraiment de s'ouvrir, mais qu’une part d’elle lutte pour ne pas en dire trop. Que c’est réglé, que la page est tournée, le chapitré terminé ; et elle fait bien Rin, de ne pas s’accrocher au déchu, au défunt. C’est probablement ce qui l’aide à chaque jour à être un peu plus forte depuis que son frère n’est plus parmi eux, c’est probablement ce qui la rend aussi forte, aussi courageuse selon Hyunjae, ce qui lui permet de l’estimer aussi fort malgré les années qui ont passées.

Il sent la pointe de surprise, le reproche qui monte. Mais il est aveugle Hyunjae, surtout lorsqu’il s’agit de Yuri. Il se met tant d’œillères et se limite à l’impossible, il refuse de voir les choses en face et pourtant parfois encore il ne voit qu’elle. Elle le dédouane. Il n’aime pas, pas du tout, se redressant un brin au sol, roulant les épaules vers l’arrière le temps de canaliser ses mots dans sa tête, de s’entendre les articuler enfin à voix haute. « Alors c'est ça» qu’il déclare, de but en blanc, s’étonnant d’avoir enfin eu le courage d'ouvrir la bouche, d’avoir arrêté de prendre pour acquis qu’il recevrait de la part de Rin des non-dits catégoriques. « Tu es partie... t'as disparue puis réapparue... puis disparue encore parce que... parce que t'es malade ?» Ses yeux s'attristent, à Hyunjae, parce que d’entendre parler d’elle lui fait toujours cet effet les premières secondes. Yuri qui vient toujours et malgré tout avec un souvenir heureux d’emblée, Yuri qu’il a aimé et qu’il aime peut-être encore un peu au fond. Puis vient le rappel qu’elle n’est plus, et le voile qui reprend sa place sur son regard trop gris pour ne pas statuer à quel point elle lui manque. « J'ai l'impression de t'avoir laissé tomber» Malgré tout, il ne tarit aucune de ses qualités, il relate absolument n’importe quel souvenir la mettant en vedette, Yuri, Rin. Pourtant, il sait Hyunjae, que leur relation était dysfonctionnelle, que Rin méritait mieux, tellement mieux que lui. La culpabilité remonte quotidiennement, elle est là même dans l’instant, lui serrant le cœur en pensant à ces moments durant lesquels il était avec elle sans se douter du fardeau qu'elle portait sur ses épaules. Il pose sa main, sa main bien abîmée par son propre fardeau sur la sienne. « Arrête de pleurer» il ne tient pas rancune Hyunjae, il a bien trop de secrets lui aussi pour garder des comptes avec elle. Il se noie dans leur complicité là, l’espace d’un instant, il inspire, reprend ses esprits, acquiesce en silence avant de préciser à demi-mot demi sourire. « Ça ressemble ni la Yuri ni la Rin que j'connais»

✻✻✻
CODES BY  LITTLE WOLF.
Contenu sponsorisé


nocturnal - rin Empty
(#) Sujet: Re: nocturnal - rin   nocturnal - rin Empty
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Jamsil
Sauter vers: