▲ up▼ down
Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol) - Page 7



 
à vos risques et périls ! une roulette de la mort un peu particulière !
APRÈS UNE PAUSE BIEN MÉRITÉE, DÉCOUVRE LE NOUVEL EVENT CATASTROPHE DE HM !
TOUJOURS SUR HM ! es défis et la semaine à thème ont été renouvelé ! Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol) - Page 7 359353108
nouveautés sur Hundred Miles !
Découvre les codes promotionnels et viens réclamer tes lots ! un résumé du sondage est également disponible.
continuité de l'animation SUPER(H)M et le sujet d'anniversaire toujours ouvert, n'hésite pas !
Présentation des petits derniers sur hm ! viens en apprendre plus sur les dernières bouilles validées et n'oubliez pas de passer sur les med
NEW
la roulette rp fait son apparition ! les inscriptions sont actuellement ouvertes pour tous ceux cherchant un rp !
HUNDRED MILES
hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séouldeux réponses par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
vote pour hm !
✿︎
13.10.19 ➝ halloween is coming, et pour l'occasion, HM revêt son costume d'ombre. bienvenue à la MAJ n.39 et à ses nouvautés dantesque !
14.09.19 ➝ elle est là, la maj peachy n.38 qui sent bon le road trip automnal ici !
16.08.19 ➝ 37ème MAJ qui marque également les 3 ans du forum ! Viens mater les news ici !
08.08.19 ➝HM fête ses 3 ans ! merci à tous pour cette belle aventure qui se poursuit !
16.07.19 ➝ C'est la 36ème MAJ, façon summer night festival pour HM! les feux d'artifice c'est par ici !
16.06.19 ➝ 35ème MAJ, HM is a jungle pour ce mois de juin ! les news c'est ici !
12.05.19 ➝ Oh my my my ! 34ème maj fleurie pour HM qui affiche quelques nouveautés printanières !
13.04.19 ➝ 33ème MAJ toute fruitée pour le retour des beaux jours ! viens découvrir les news juteuses !
09.03.19 ➝ on accueille la 32ème maj et son design azuré ! viens découvrir les nouveautés !
09.02.19 ➝ installation de la MAJ n.31, avec un codage tout neuf et plein de nouveautés !
09.01.19 ➝ 30ème MAJ de HM ! viens découvrir les nouveautés ICI
01.01.19 ➝ BONNE ANNÉE LES CHATS !! plein de bonheur à tous. ❤︎
08.08.16 ➝ ouverture de hm
han ja
park bo ra
han soo yun
yang noam
the avengers

 :: old memories :: Oubliettes, Never Forget :: RPs terminés
Partagez

 Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol)


Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
Han Han Gyeol


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6136-11-hanhanboost
BOOST leader - visual king
So hot you need to call nine-han-han
AGE : 24
AVATAR : Park Jinyoung de GOT7
POINTS : 81


NOUS A REJOINT LE : 25/02/2019


MESSAGES : 411


Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol) - Page 7 Empty
(#) Sujet: Re: Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol)   Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol) - Page 7 EmptyMar 25 Juin 2019 - 18:01
Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol) - Page 7 Tumblr_inline_psl3gbyUTV1smxxxc_1280
""



4ever dans les coeurs:
 
Seo Venus


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t5594-saya-artemys
♕ -- all the good girls go to hell
'cause even god herself has enemies
AGE : 24
AVATAR : jularat hanrungroj
POINTS : 205


NOUS A REJOINT LE : 15/12/2018


MESSAGES : 1281


Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol) - Page 7 Empty
(#) Sujet: Re: Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol)   Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol) - Page 7 EmptyMar 25 Juin 2019 - 21:08


- - mainte fleur épanche à regret son parfum doux comme un secret dans les solitudes profondes


Han Han Gyeol


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6136-11-hanhanboost
BOOST leader - visual king
So hot you need to call nine-han-han
AGE : 24
AVATAR : Park Jinyoung de GOT7
POINTS : 81


NOUS A REJOINT LE : 25/02/2019


MESSAGES : 411


Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol) - Page 7 Empty
(#) Sujet: Re: Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol)   Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol) - Page 7 EmptyMer 26 Juin 2019 - 12:21
Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol) - Page 7 Tumblr_inline_psl3gbyUTV1smxxxc_1280
""

C'est bien étrange la façon dont ces deux âmes se synchronisent. Il ne suffit que d'un instant pour que toute la volonté entièrement animale de montrer sa dominance et sa propriété quitte les yeux de Hangyeol. Il n'a suffit que d'un regard pour que le chanteur se calme et se reloge dans l'être habituellement calme et protecteur qu'il est connu de demeurer. Son envie était sincère, pourtant. Ce n'était pas des mensonges qui parcouraient son être d'une vague de poison irritant à le forcer à être agressif dans ces gestes. Ce n'était pas de la manipulation qui passait dans ses yeux quand il fixait Venus avec ces yeux prédateurs près à la dévorer. Et ce n'était pas simplement une attaque à son ego qui le poussait à agir comme un lion affamé qui voulait écorcher sa proie dans un plaisir malsain. Non, c'était le vrai Hangyeol, frustré de sa situation, pas simplement physique, mais sa situation toute entière. Un personnage public à jouer, une intimité à garder, les gens dont il faut se méfier, et inévitablement ses erreurs du passé. Mais tout ça, toute cette facette si puissante et féroce du garçon pourtant la plus vulnérable ne peut pas prendre le dessus sur ses autres principaux instincts. Animal carnassier contre animal protecteur. Si les deux coexistent il reste évident que le double Han prédomine du deuxième.

La vue de cette trace si blanche à présent sur ce corps que Hangyeol vénère est une prise de conscience brutale. Il ne peut qu'abandonner toute violence sensuelle qu'il a témoigné jusque là, parce qu'il réalise que cette marque est une preuve éternelle de douleur subie à cause de quelqu'un d'autre. Le chanteur arrive à peine à se tolérer de savoir que c'est lui même qui a causé le plus de peine à sa meilleure amie qu'il n'a jamais envisagé que quelqu'un d'autre puisse lui faire du mal. Hangyeol candide. Jamais auparavant il n'a supposé que quelqu'un passerait derrière lui et achèverait possiblement un être qu'il avait brisé. Car le chanteur est sûr que cette blessure est arrivée après lui. Peine notable qui commence à percer le regard si marron du jeune homme quand il réalise si lentement ce que cette blancheur signifie. Quand il arrive enfin à sortir un mot de sa bouche non sans difficulté, il a du mal à garder sa voix posée. Il a encore l'espoir que cette trace est arrivée suite à un accident débile, faisant écho aux nombreux bleus et contusions qu'ils se faisaient enfant en jouant aux aventuriers. Hangyeol pose une question dont il n'est même pas sûr de vouloir la réponse. Ses bras se referment un peu plus sans pour autant y apposer cette poigne forcée. Hangyeol touche sa meilleure amie avec soutien mais sans assurance. Il ne sait pas quoi attendre de ce qu'elle va lui dire, ni même comment elle va réagir; et par dessus tout il craint qu'elle finisse par lui échapper. Perdre cette étincelle si attirante dans ses yeux et se refermer sous le coup de potentiels mauvais souvenirs qui lui rappelleraient qu'elle ne peut pas l'aimer, qu'elle doit le détester, parce qu'il lui a été infiniment mauvais.

Mais il semble bien pourtant que ce rappel à leur passé est également un rappel à la dure réalité de leur relation. Aussi bien qu'ils sont faits l'un pour l'autre, ils sont également fait pour se blesser. Le brun regarde son amie confirmer ses peurs, et voit son bonheur disparaître peu à peu de ses yeux. Éphémère qu'est le bonheur de Venus, tout comme la capacité de Hangyeol à le lui procurer. C'est brutal, de lire dans ces yeux qu'il connaît par cœur, une douleur si vive. Le chanteur ne voit pas les souvenirs, mais il y lit la peur, le traumatisme, et son cœur se brise. Pire encore qu'un "je te déteste", les mensonges qui suivent ne font que remuer un couteau dans la plaie. Venus a tellement subi qu'elle ne peut même pas décrire à quel point. Souvenir si pointu qui la poignarde rien qu'avec un mot. Impuissance du garçon qui ne veut pas croire au pire, tout en sentant qu'il y est bien entré. Et pourtant sa femme essaie. Désolant spectacle que de voir celle si précieuse fermer les yeux dans un combat mental qu'elle n'a jamais dû savoir gagner. Récompensé d'un baiser, Hangyeol en est pris d'un frisson. Il le déteste celui là. C'est bien loin d'être un courant d'électricité, plus une vague d'air froid. Ce baiser n'a aucun goût, et il pique de malheur. Le pire, c'est peut être que le chanteur ne sait pas quoi dire. Il subit ce rejet sans pouvoir en vouloir à sa bien aimée. Il n'a pas été là pour elle, et si elle est traumatisée, il comprend qu'elle ne souhaite pas ou ne puisse pas lui en parler. Pourtant il aimerait l'aider. Il aurait presque déposé un autre baiser sur son front, mais Venus en décide autrement. Comme un ultime coup asséné à leur amitié à peine rabibochée, elle s'éloigne de lui, envoyant son genou contre le mur de la baignoire.

Même si c'est fait avec douceur, ce simple mouvement non contrôlé envoie des ondes de douleur dans toute la jambe du chanteur et il étouffe un gémissement de douleur dans une quinte de toux forcément fabriquée. Alors, c'est comme ça que ça fait. Hangyeol se rend compte qu'il a dégagé Venus de son intimité sans une seul considération et si il l'a vexée, il reçoit directement le retour du karma. Il se sent rejeté de force, et c'est justifié. Toute son âme saigne à observer le regard de sa jumelle qui se concentre sur autre chose, qui se peine à cacher des tortures qui la malmènent. C'est là que le vrai test commence. Parce que le chanteur a promis d'être là, désormais, de soutenir Venus dans tous ses projets. Et il ne sait pas quoi dire, tout en sachant qu'il doit parler. Comment une langue si habile de pouvoir exprimer des pensées en chanson, ne parvient pas à sauver cette situation? "Elles n'arriveront plus." Est la chose qui sort en premier. Le jeune homme n'est toujours pas sûr de savoir de quoi son amie parle, mais il a une certitude. Celle qu'il ne permettra plus jamais à quiconque de blesser Venus. Elle est à lui, et plus personne ne pourra se l'approprier. Hangyeol égoïste, Hangyeol entreprenant. Lui seul aura les armes pour l'achever, et il fera bien attention à ne plus les utiliser. "Je ne le permettrai plus jamais." Il dit avec détermination, la même avec laquelle il s'était rebellé contre son père qui voulait l'empêcher d'auditionner. "J'empêcherai qu'il y en ait d'autres, et en attendant que tu veuilles bien m'en parler, je m'arrangerai aussi pour que celle là se fasse oublier." Promesse difficile et floue, mais promesse qu'il compte tenir. Hangyeol sait à présent que Venus est son seul et unique choix, et il se promet de s'y dédier. Sa solitude a enfin une solution. Et comme il n'a plus personne d'autre à attendre, il a tout son temps à donner à sa meilleure amie. Timidement, parallèle au Hangyeol enfant, il avance sa main vers sa meilleure amie, le petit doigt relevé et les autres baissés. Promesse à concéder et accepter.


4ever dans les coeurs:
 
Seo Venus


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t5594-saya-artemys
♕ -- all the good girls go to hell
'cause even god herself has enemies
AGE : 24
AVATAR : jularat hanrungroj
POINTS : 205


NOUS A REJOINT LE : 15/12/2018


MESSAGES : 1281


Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol) - Page 7 Empty
(#) Sujet: Re: Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol)   Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol) - Page 7 EmptyMer 26 Juin 2019 - 15:16
DÎNER DIPLÔMÉ.

@han han gyeol  „


    les images s’imposent, se succèdent, s’effacent et reviennent, s’étiolent, se perdent dans la cacophonie des silences. venus donnerait cher pour que hangyeol oublie son mensonge, ferme les yeux sur ce qu’il a cru voir, qu’il attrape sa taille et l’enlace encore, qu’ils reprennent leurs ébats et chassent les questions muettes qui se pressent à ses lèvres --  lèvres qu’elle embrasserait, ravageuse, lorsqu’il laisserait ses mains s’égarer encore à la chute de ses reins… ou peut-être pas. coupée dans un élan libertin, enterrée aussitôt six pieds sous terre par le spectre d’un cauchemar, venus ne sait plus si ce serait les mêmes frissons que son amant éveillerait sous ses caresses. peut-être pas tout de suite. pas tant qu’il y aura d’autres violences, plus rudes encore, tapies à l’ombre de ses souvenirs.

la vérité n’est pas une option. pour rien au monde venus ne laisserait entendre qu’il aurait pu éviter un drame, s’il avait insisté un peu plus, ou qu’il avait suivi sa meilleure amie malgré tout, pour s’assurer qu’elle filerait droit chez elle. elle sait combien ses mots l’ont blessé. c’était ce qu’elle voulait ; vider son sac, lui faire entrevoir toute la haine qui étouffait son cœur et creusait sa peine, lui faire mal, comme il lui faisait mal. comme elle se faisait mal. il a pas besoin de s’en vouloir, hangyeol. c’est venus qui est fautive. venus qui n’a pas su contrôler ce trop plein d’émotions.

aujourd’hui encore elles l’assaillent, vives et contradictoires. la peur, la peine, l’amour, la haine, l’espoir quelque part qu’il sache lire dans ses yeux combien elle s’en veut de lui mentir, elle qui préfèrerait sourire. « pardon… » murmure-t-elle lorsqu’elle comprend qu’elle a bousculé le jeune homme. autant parce qu’elle ne voulait pas lui faire mal que parce qu’elle s’en veut de taire encore des secrets. elle ravale ses peurs aussi vite qu’elle le peut, pour ne pas alourdir davantage l’ambiance et inquiéter encore hangyeol. ça la soulagerait peut-être d’en parler, quoiqu’elle en doute, mais pour son bien elle se doit de penser d’abord à lui. quand enfin il prend la parole, elle veut lever les yeux vers lui, mais c’est le reflet de son genou brouillé par l’eau qu’elle accroche. deux longues lignes rouges qu’elle ne pensait pas si grandes. elle ne pensait pas grand chose, pour être honnête, mais la blessure est impressionnante, même à travers l’eau troublée par la mousse qui s’est perdue dans l’ardeur de leurs gestes. elle ne peut imaginer combien il a dû souffrir, et combien il souffre peut-être encore, mais elle s’en doute assez pour comprendre qu’il était idiot de réclamer son corps. venus se maudit intérieurement, elle et sa sempiternelle déraison. et les voilà nus l’un et l’autre, avec pour seuls secrets des mots qu’ils tardent à prononcer. leurs corps n’ont plus rien d’un mystère désormais.

ses yeux retrouvent pourtant ceux de hangyeol, et elle frémit sous ce regard doux. sa promesse la touche, et elle ne peut qu’attraper le doigt qu’il lui tend, lier leurs auriculaires avec un sourire tendre. venus se veut rassurante, tant bien que mal. elle balance doucement son pouce qu’elle appuie au bout du sien. « merci. » souffle-t-elle, sincère cette fois. « d’être aussi compréhensif. » elle ramène ses genoux contre sa poitrine, se penche vers lui pour effleurer sa joue. « j’ai beaucoup de chance. » elle avance encore un peu, passe ses lippes contre celles du chanteur. « j’aurais bien besoin d’un garde du corps, plaisante-t-elle parce qu’elle ne peut s’empêcher de vouloir détendre l’atmosphère. y avait un type bizarre qui voulait me défoncer y a cinq minutes, je sais pas où il est passé mais je crois qu’il m’a laissé des bleus sur les fesses. » elle le détaille d’un air taquin, se rassoit de son côté de la baignoire et tente de se débarrasser de son tee shirt, le faisant passer au-dessus de sa tête alors qu’il s’obstine à coller contre sa peau, peste quand ses cheveux humides s’échouent sur ses joues au passage du tissu. elle l'essore vaguement, le laisse tomber sur le carrelage inondé. il est grand temps d’arrêter leurs bêtises et qu’ils se lavent. alors elle verse un peu de savon au creux de sa paume, qu’elle passe consciencieusement sur sa peau, un petit sourire mutin refusant de quitter la commissure de ses lèvres.

design  ϟ vocivus // icons ϟ vocivus  


- - mainte fleur épanche à regret son parfum doux comme un secret dans les solitudes profondes


Han Han Gyeol


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6136-11-hanhanboost
BOOST leader - visual king
So hot you need to call nine-han-han
AGE : 24
AVATAR : Park Jinyoung de GOT7
POINTS : 81


NOUS A REJOINT LE : 25/02/2019


MESSAGES : 411


Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol) - Page 7 Empty
(#) Sujet: Re: Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol)   Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol) - Page 7 EmptyMer 26 Juin 2019 - 21:27
Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol) - Page 7 Tumblr_inline_psl3gbyUTV1smxxxc_1280
""

    Ébats violents, leur trace en est encore présente. L'eau n'est pas encore stabilisée, le carrelage se voit habillé d'une flaque aux senteurs savonnées et la mousse s'est affaissée pour venir teindre le liquide d'un flou rosé. Le genou de Hangyeol, bien qu'il le garde sous l'eau, est à présent exposé. Tendre mise en valeur de ces deux traces rouges qui jurent bien avec le reste de son corps parfait. Ces cicatrices encore fraîches ne sont pas dûes à l'accident qu'il a subi, plutôt aux opérations qui ont été faites pour le réparer. Trois en tout. Une pour essayer de remettre ensemble les dizaines de morceaux de rotule éclatés et parsemés sous sa peau. La deuxième pour les retirer une fois que les médecins se sont rendu compte qu'ils ne se recolleraient pas. Et la troisième pour greffer de nouveaux morceaux artificiels. Deux imperfections si visibles sur cette peau immaculée. Peut être la preuve ultime de tous les défauts qui habitent en Hangyeol. Parce que quand le chanteur regarde ce genou ruiné, il ne peut s'empêcher de penser à tout ce bonheur dont il n'a plus droit. Et de réaliser à quel point il avait été égoïste ces dernières années. Il avait vécu sa vie en ignorant ses remords vis à vis de sa meilleure amie, et il avait réussi à se sentir heureux. Alors que Venus, elle, devait faire face seule à un traumatisme qu'elle n'arrivait pas à combattre seule. Aussi bien que cela faisait renaître les regrets qu'il avait réussi à oublier, cela attise la détermination du brun à se racheter. D'où la promesse. Une parmi des milliers qu'ils s'étaient faites enfant. Parce que Venus n'était plus seule désormais, et s'ils étaient blessés tous les deux alors ils pourraient se soutenir simultanément. Une cicatrice fraîche et douloureuse, contre une vieille et traumatisante. Consciemment, Hangyeol ramène le peu de mousse qui reste pour le replacer au dessus de cette articulation qu'il n'a personnellement pas envie de voir. Ensuite leurs pouces se joignent et le jeune homme dessine un sourire sur son visage; il était bien temps de reformer leur équipe de choc, si efficace à toujours arriver à leurs fins. Les yeux de Hangyeol expriment un "de rien", mais surtout un merci en retour, pour continuer à lui faire confiance. Et cette fois ci le baiser a une saveur beaucoup plus délicieuse.

    Leurs mains jointes en une promesse ne sont pas le seul rappel à leur enfance. Eux, assis aux opposées dans un seul bain est une vision incongrue qui avait pourtant souvent lieu il fut un temps lointain. A chaque fois qu'ils découchaient alors qu'ils étaient encore en maternelle, ils insistaient chacun pour prendre leur bain ensemble. Au grand désarroi de leurs parents, ils n'avaient jamais pu combattre cette nécessité de proximité, qui avait commencé bien avant qu'ils ne sachent compter. "Vingt ans, non, qu'on a pas pris de bain ensemble?" Hangyeol demande en détournant les yeux, se concentrant sur une des bouteilles de shampooing qui se trouvait à côté de lui, ne regardant même pas son amie se dévêtir. Il fait mine de lire les ingrédients avec intérêt, comme si cela empêcherait ses joues de rougir à nouveau. Il n'a pas honte de son côté violent, il n'est simplement pas habitué à le montrer, alors ça le gêne un peu d'entendre Venus en parler si nonchalamment. Quand même, il jette un bref coup d’œil à sa meilleure amie et ne peut empêcher son rictus à lui aussi quand il voit qu'elle a un sourire débordant au coin des lèvres. Il se sent un peu rassurée de la voir presque réjouie. Peut être qu'il peut donc tenter une petite taquinerie lui aussi, histoire de confirmer qu'ils pouvaient changer de sujet. "Tu peux toujours me les montrer si tu as besoin d'une confirmation. Histoire de vérifier si ce type est dangereux." Hangyeol termine avant de lui aussi, se savonner pour de bon. Le temps commençait à compter.


4ever dans les coeurs:
 
Seo Venus


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t5594-saya-artemys
♕ -- all the good girls go to hell
'cause even god herself has enemies
AGE : 24
AVATAR : jularat hanrungroj
POINTS : 205


NOUS A REJOINT LE : 15/12/2018


MESSAGES : 1281


Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol) - Page 7 Empty
(#) Sujet: Re: Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol)   Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol) - Page 7 EmptyMer 26 Juin 2019 - 22:54
DÎNER DIPLÔMÉ.

@han han gyeol  „


    vingt ans. le sourire de venus s’élargit lorsque lui revient leur petite enfance, les bains d’eau douce après des heures à barboter au bord des vagues, la mer léchant leurs orteils tandis qu’ils s’envoyaient de l’écume au visage. ils n’étaient encore que des poupons, mais déjà trop turbulents. amis pour la vie, pour le meilleur et pour le pire, depuis le début. « vingt ans. » confirme venus, reportant son regard sur le jeune homme qui, lui, s’est soudainement pris de fascination pour la composition du gel douche. « c’est toi qui voulais plus qu’on se baigne ensemble. » elle se souvient d’avoir fait des caprices pour rejoindre son ami dans l’eau, argumentant qu’il leur restait une bataille navale à finir, et des concours de barbes en mousse, et le carrelage à inonder. elle adorait ces moments-là, mais ils avaient grandi. un peu vite. trop à son goût.

aujourd’hui c’est une sorte de revanche, parce qu’ils se sont encore bien amusé, et que leurs mamans les gronderait plus fort que jamais si elles voyaient tout ce bazar. peu à peu, venus retrouve son humeur habituelle -- du moins celle que hangyeol lui connait. elle se met à rire, parce que sa proposition ne l’étonne plus vraiment. « un vrai taré, faudra lui passer les menottes un de ces quatre. » elle a beau plaisanter, elle sait pertinemment que l’emprise du jeune homme aura laissé des traces sur sa peau, car elle marque vite, et qu’il lui a fait suffisamment mal pour que son corps se souvienne de son agressivité pendant une bonne semaine. l’air de rien, elle continue de se savonner avant de s’aider du pommeau de douche pour mouiller ses cheveux et les laver. et parce que hangyeol serait certainement déçu si elle omettait de le faire, elle profite de remettre le pommeau à sa place pour lui envoyer un jet d’eau froide dans le visage.

elle se lève rapidement, sort du bain en ricanant de peur de s’être attiré les foudres du chanteur et que les représailles ne tardent pas. les pieds dans une flaque d’eau, elle attrape son peignoir, s’interrompt au moment de s’y emmitoufler. « du coup… » son regard accroche celui du chanteur et elle lui sourit avant de lui tourner le dos. « dangereux ou pas ? »

design  ϟ vocivus // icons ϟ vocivus  


- - mainte fleur épanche à regret son parfum doux comme un secret dans les solitudes profondes


Han Han Gyeol


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6136-11-hanhanboost
BOOST leader - visual king
So hot you need to call nine-han-han
AGE : 24
AVATAR : Park Jinyoung de GOT7
POINTS : 81


NOUS A REJOINT LE : 25/02/2019


MESSAGES : 411


Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol) - Page 7 Empty
(#) Sujet: Re: Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol)   Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol) - Page 7 EmptyJeu 27 Juin 2019 - 22:03
Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol) - Page 7 Tumblr_inline_psl3gbyUTV1smxxxc_1280
""

    Les souvenirs se mêlent à une vague de nostalgie. Busan, ville bercée de ces vagues aux reflets azurs. Pourtant en soi, la ville n'était pas si aquatique, deuxième ville du pays où les buildings s'y entremêlent aussi joliment qu'à Séoul. Mais pour Venus et Hangyeol qui vivaient dans un quartier si près de l'eau, cette ville est un souvenir d'une petite station balnéaire familiale. Deux maisons proches l'une de l'autre, à même pas cent mètres de la plage. Enfants, les deux meilleurs amis passaient leur temps libre dans les vagues, à s'en froisser la peau. Ils jouaient comme des idiots, s'amusaient à faire des courses, ou simplement passaient leurs vies entre les vagues. Étrange que le petit garçon s'y plaisait autant alors qu'il était, et est toujours, terrorisé de se noyer. Mais généralement il se contentait de rester où il avait pied. Il se demandait si Venus avait déjà remarqué. Il n'oserait pas lui expliquer les raisons, c'était bien trop honteux, et stupide quand il y repense, mais c'est comme ça, cette phobie est inscrite en lui. De toutes façons, ce sont les bons souvenirs qu'il garde de ses jours à Busan, ceux qui lui donnent follement envie d'y revenir. Et le garçon se met à s'imaginer frôler les rues traditionnelles de sa ville d'enfance, Venus accrochée à son bras, le regard rivé sur ces vagues qu'ils connaissent bien. Plus qu'une idée réjouissante, c'est devenu son objectif. Un jour, il reviendrait sur les terres de son enfance et il montrerait à tout le monde à quel point son âme avait été liée à celle de Venus depuis le début de leurs vies. Brusquement ramené à Séoul par un jet d'eau froide dans la tête, Hangyeol lève un bras pour attraper sa meilleure amie mais elle est déjà bien loin de lui, et il est pris au piège dans cette baignoire qu'il peut difficilement quitter.

    Ce n'est qu'un énième rappelle de leur enfance et Hangyeol, même s'il en est mélancolique, ne veut pas laisser croire que cet affront va passer comme si de rien était. Il veut se venger, mais comme il n'en est pas capable sur l'instant, il va attendre un peu. Il se passe une main dans les cheveux, dégageant son front qu'il ne montrait quasiment jamais, et fixe ses yeux sur les deux belles fesses que Venus lui offre. Au début, le chanteur pense que sa culotte a un drôle de motif, avant de se souvenir qu'elle n'en porte forcément pas, et là, ses joues refroidies par l'eau froide reprennent une teinte rosée. Venus a cinq petits bleus sur chacune de ses fesses, presque une symétrie parfaite. Hangyeol a honte, si honte de s'être déchaîné ainsi. D'autant plus après avoir vu cette trace qui salissait le corps de son amie. Il n'avait pas envie d'être associé à ça, lui qui voulait tout faire pour la réparer. "Non, je ne vois rien à part une paire de fesses magnifique... Tu as dû te l'imaginer." Il répond en haussant les épaules car jamais il n’admettrait avoir causé cet art contemporain. Alors le chanteur est un peu soulagé quand il voit ces fesses se couvrir quand Venus enfile finalement son peignoir. Et brusquement il se rappelle de quelque chose. Il était idiot de ne pas se rendre compte plus tôt que Venus a laissé l'arme de son crime à disposition. Il ne lui en fait pas plus. Une seconde après, Hangyeol avait pointé le pommeau de douche sur une Venus couverte, et lui balançait à pleine puissance un jet d'eau froide qui inondait le reste de la pièce. A force de retomber en enfance, il en oublierait presque qu'il avait commencé à lui faire l'amour sauvagement. Mais il fallait avouer que cette complicité là était tout aussi plaisante, surtout en sachant que cette fois, ils ne pourraient pas être deux à devoir racheter leurs bêtises.


4ever dans les coeurs:
 
Seo Venus


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t5594-saya-artemys
♕ -- all the good girls go to hell
'cause even god herself has enemies
AGE : 24
AVATAR : jularat hanrungroj
POINTS : 205


NOUS A REJOINT LE : 15/12/2018


MESSAGES : 1281


Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol) - Page 7 Empty
(#) Sujet: Re: Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol)   Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol) - Page 7 EmptyJeu 27 Juin 2019 - 23:13
DÎNER DIPLÔMÉ.

@han han gyeol  „


    venus connaît bien ce genre d’ecchymoses. ils colorent sa peau au bon vouloir de ses conquêtes, et son derme n’est jamais vraiment immaculé. parfois, quelque trace se dissipe, mais on ne tarde pas à la remplacer, un peu plus bas, un peu plus haut, d’un ton plus pourpre ou plus gris. récemment, elle était parvenue à effacer les marques de sa débauche, pour la seule raison que ses derniers ébats n’ont pas réellement abouti. l’éternelle séductrice n’a pas eu le cœur à laisser des bras enserrer sa taille, et les rares baisers qu’elle a bien voulu donner n’avaient rien de cette fougue qui la caractérise. non, depuis quelques temps les étreintes sont tièdes, juste bonnes à couper court aux joliesses ; car quand des mains parcouraient son corps elle se surprenait à désirer celles d’un autre…

autre qui lui ment ; elle le sait. ce genre de douleur ne la trompe plus, et du coin de l’œil elle voit hangyeol s’empourprer assez pour confirmer ses dires. sa bestialité soudaine ne passera pas inconnue… elle sera marquée de ses doigts jusqu’à ce que les bleus veuillent bien s’estomper. et tout ce temps, il lui semblera appartenir à cet homme oscillant entre tendresse et violence -- entre amour et amitié. « menteur. » l’accusation s’étiole dans un rire léger. venus ne peut lui reprocher de se dérober, de refuser d’admettre que ses pulsions le dominent encore par moment. face à sa quête de la perfection, venus prend un malin plaisir à adorer ses faiblesses. elle se drape pourtant de son peignoir, le noue juste à temps pour que s’y échoue une gerbe d’eau glacée. la jeune femme pousse un cri de surprise — quoi qu’elle n’en attendait pas moins de son meilleur ami — et brandit ses bras devant son visage pour avancer vers lui et lui arracher le pommeau des mains, non sans lutter au passage. elle rit, le visage ruisselant, coupe le robinet et s’exclame : « t’es un gamin, hanhan ! et c’est qui qui va devoir nettoyer tes conneries avant que ma mère débarque ? je te jure, tu vas me le payer ! »

leurs visages sont très proches tout à coup, mais elle ne lui adresse qu’un regard complice, bien que l’envie de malmener ses croissants de chair la démange. il ne mérite pas qu’elle lui concède cette faveur, après avoir empiré les dégâts qu’il lui faut maintenant réparer. trempée jusqu’aux os, plus encore que lorsqu’elle sortait du bain, elle laisse tomber le peignoir, affichant son impudeur sans plus de timidité. « je vais te chercher une serviette. et une serpillière. t’as pas intérêt à m’embêter. » et, évitant tant bien que mal les flaques qui ne font que s’étendre sur le sol, elle s’éclipse en direction de la laverie. elle en revient enroulée dans un peignoir propre, armée de plusieurs serpillières qu’elle frotte à l’aide de son pied en soupirant. elle a beau pester, ça fait longtemps qu’elle ne s’est pas permis autant d’enfantillages, et il faut avouer que ça lui fait un bien fou. quand le carrelage est à peu près sûr et que hangyeol ne risque plus d’y glisser, venus s’approche de la baignoire et lui ouvre une serviette.

« allez, viens. »

elle le détaille, un petit sourire étirant le coin de ses lèvres dans un air malicieux. « j’ai reçu un message. maman déjeune avec des collègues, pas besoin de te presser. » une invitation à rester un peu plus, juste assez pour qu’elle se fasse à l’idée qu’ils ne se reverront plus jusqu’à ce qu’il se rende disponible. et de ce qu’elle connaît du chanteur, ces occasions-là sont rares.

design  ϟ vocivus // icons ϟ vocivus  


- - mainte fleur épanche à regret son parfum doux comme un secret dans les solitudes profondes


Han Han Gyeol


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6136-11-hanhanboost
BOOST leader - visual king
So hot you need to call nine-han-han
AGE : 24
AVATAR : Park Jinyoung de GOT7
POINTS : 81


NOUS A REJOINT LE : 25/02/2019


MESSAGES : 411


Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol) - Page 7 Empty
(#) Sujet: Re: Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol)   Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol) - Page 7 EmptyVen 28 Juin 2019 - 19:43
Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol) - Page 7 Tumblr_inline_psl3gbyUTV1smxxxc_1280
""

    Amour, amitié, Hangyeol ne sait pas très bien sur quel pied danser. Métaphore malheureuse mais pas si anodine quand ses capacités l'empêchent littéralement de danser. Mais cet alternance constante entre ses attitudes existe bel et bien. Le chanteur est partagé, constamment poussé contre un dilemme. Il a toujours peur d'assumer son amour pour sa meilleure amie, mais il ne peut nier que leur amitié est tachée de cette attirance mutuelle. C'est un débat pour lequel il argumente des deux côtés. Comme si il devait sans cesse jongler avec les deux partis, sans pouvoir les concéder. Son esprit n'arrive pas à joindre ces deux bouts, où pourtant une ligne semble évidente. Mais Hangyeol n'a jamais connu une relation où amitié et amour se mêlaient à la perfection. Ses amis restaient des amis (même si ses amis s'étaient fait rares depuis son accident), et ses ex-petites amies n'avaient jamais vraiment été de bonnes amies. Alors comment se consacrer totalement à cette amie qui comptait tant pour lui? Comment continuer à être son ami tout en la courtisant romantiquement? Trop de peur, et d'impossibilités techniques face à l'état de sa carrière actuelle, faisaient que Hangyeol ne pouvait clairement se positionner. Mentalement du moins. Parce que là, sa position était claire. Son pistolet-robinet pointé directement sur sa meilleure amie. Déterminé à ne pas la laisser s'échapper de sa trajectoire, même s'il devait lutter pour ça. Peut être que monsieur Han s'était pris quelques revers de jets froid lui aussi mais Venus était bien mieux servie, alors il finit par lui concéder de pouvoir stopper le flot. Redevenu ami, Hangyeol a un sourire idiot et fier de lui sur le visage. Et croit bêtement que Venus va vraiment l'embrasser quand elle est si proche de lui. Mais c'est tellement touchant de la voir dégoulinante d'eau qu'il n'est même pas offusqué de voir qu'elle lui refuse de plaisir. Rien que d'avoir été traité de gamin lui convient.

    Gamin n'est qu'une insulte heureusement. Car un enfant n'aurait jamais été récompensé par une telle vue quand Venus s'en va. Hangyeol la suit du regard, se rinçant l’œil ostensiblement. Il faut l'avouer, il a du mal à regretter d'avoir laisser dix bleus sur les fesses de son amie. Cela lui va bien, surtout parce que c'est un signe que maintenant, elle est à lui. Une preuve que le jeune Hangyeol de quatorze ans a enfin eu tout ce qu'il voulait, et qu'il en est plus comblé que tout ce qu'il aurait pu imaginer. En fait, le brun est tellement coincé dans son bonheur qu'il en oublierait presque qu'en l'absence de Venus, c'est le moment ou jamais pour se sortir du bain. Il n'a pas envie qu'elle le voit si faible et souffrant. Alors, comme quand il y était entré, le chanteur porte son genou et le place sur le rebord de la baignoire. Ensuite, à l'aide de sa jambe gauche parfaitement fonctionnelle, il se hausse pour sortir et s'y asseoir. Son fauteuil est un peu hors d'atteinte alors il reste assis là, son genou parfaitement à la vue de tout le monde, mais bizarrement, ce n'est plus son inquiétude maximum.

    "Tu serais capable de me soutenir?" Hangyeol demande quand Venus revient. La question pourrait sembler anodine, parlant de son genou tout simplement, mais de la façon dont les yeux bruns chocolat du jeune homme sont plantés dans ceux de son amie, on pourrait presque penser qu'il y ait un sens plus personnel dans l'interprétation de ces mots. En tous cas, le jeune homme n'attend pas confirmation, il n'a pas vraiment le choix, s'il veut atteindre son fauteuil, Venus va devoir l'y aider. Alors une fois que Venus a fini d'essuyer le sol, il se lève, s'appuyant sur son pied gauche et essaie de garder l'autre en hauteur. Il semble que le poids qu'il ressent sur son genou lui fait moins mal que d'habitude, mais il sent que la guérison est loin d'être terminée. Debout comme un con, nu comme un ver, il réalise qu'il ne pourra pas vraiment aller s'asseoir dans son fauteuil, ou marcher vers la serviette que lui ouvre Venus. Sauter à cloche pied n'est même pas une option. En temps normal ce serait une action très périlleuse pour son genou, ajouter le sol mouillé à l'équation promet un séjour à l’hôpital. A peine Hangyeol réalise cela qu'il pose le pied de sa mauvaise jambe sur le sol, sans y apposer de poids, et il couvre son intimité avec sa main immédiatement. Il lance un regard insistant à Venus pour qu'elle se rapproche. Il commence à avoir froid, il ne se sent pas très à l'aise à être debout autant de temps, et ses cheveux continuent de lui goutter sur le visage; mais elle semble prendre un malin plaisir à le faire attendre. Quand enfin, elle se rapproche pour l'aider à s'essuyer, et le guider jusque son fauteuil, Hangyeol lève la tête vers elle. "Tu es au chômage maintenant, non? Tu ne veux pas que je t'engage comme assistante personnelle?" C'est une proposition en l'air plus qu'une vraie, même si il y en aurait des avantages. Hangyeol pense surtout aux massages qu'il réclamerait. Mais ce serait un travail bien ennuyeux car la plupart du temps, il passe ses journées au même endroit à ne pas bouger. "Ou alors je t'engage juste comme cuisinière? On mange quoi?" Hangyeol demande alors qu'il est encore nu. Mais son estomac réclame un peu plus de denrées après ces exploits. "Tu veux peut être que je te fasse quelque chose?" Il demande après un petit rire, sachant très bien que sa meilleure amie n'est pas la meilleure en ce qui concerne les travaux culinaires. Elle a bien d'autres talents.


4ever dans les coeurs:
 
Seo Venus


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t5594-saya-artemys
♕ -- all the good girls go to hell
'cause even god herself has enemies
AGE : 24
AVATAR : jularat hanrungroj
POINTS : 205


NOUS A REJOINT LE : 15/12/2018


MESSAGES : 1281


Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol) - Page 7 Empty
(#) Sujet: Re: Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol)   Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol) - Page 7 EmptySam 29 Juin 2019 - 15:08
DÎNER DIPLÔMÉ.

@han han gyeol  „


    « tu serais capable de me soutenir ? »

question qui pourrait n’avoir l’air de rien, mais lorsque venus redresse la tête pour détailler hangyeol, il y a dans ses yeux quelque chose qui relève de l’abandon. pas simplement l’inquiétude d’un blessé qui ne peut plus s’appuyer que sur sa jambe gauche, mais aussi, certainement, celle d’un homme qui voudrait donner sa confiance. venus le sent bien, car leurs cœurs ont mûri l’un et l’autre, et qu’elle croit enfin comprendre ce que veut son meilleur ami. et puisqu’elle est là pour rester et ne plus jamais le laisser partir, elle hoche doucement la tête. quoiqu’il ait voulu dire, elle sera là. et s’il s’inquiète réellement sur sa capacité à supporter le poids de son corps, elle se fera un plaisir de lui prouver qu’il a tort. la cicatrice qui barde sa hanche n’est pas tout à fait étrangère à sa décision de reprendre la boxe, mais elle a fini par se prendre au jeu. aujourd’hui les rapports de force ne lui font plus peur.

pourtant elle ne se presse pas à venir en aide au jeune homme, toute occupée à parcourir son derme des yeux, redécouvrant sa stature avec un plaisir non dissimulé. c’est étrange de le voir debout, tout à coup. il la dépassait déjà d’une bonne tête autrefois -- hauteur idéale lorsqu’elle voudrait voler un baiser. et son corps, si joliment dessiné, se dévoile sans plus de filtres, si ce n’est la main qu’il place à son entrejambe, arrachant à la journaliste un rictus amusé. elle approche enfin, glisse la serviette dans son dos, sur ses bras, avant de la descendre sur sa taille et ses cuisses. elle ramène le fauteuil jusqu’à lui et l’aide à s’y assoir doucement. « ça fait longtemps que j’ai arrêté le babysitting. » répond-elle sans vraiment prendre sa proposition au sérieux. « et puis je préfère le terme "vacances". » techniquement, hangyeol a raison ; il lui faut trouver du travail à présent. elle a bien quelques pistes, des contacts gardés au cours de différents stages. et un projet sur lequel elle travaille depuis un moment et qui, elle l’espère, verra bientôt le jour. en attendant de trouver un emploi stable elle s’arrangera pour poursuivre son temps partiel au keopibook.

« moi j’ai bien une petite idée de ce qu’on pourrait manger, mais je suis pas certaine que tu sois d’accord… » minaude-t-elle en relevant son visage d’un doigt habile sur son menton. elle se penche sur lui, mordille sa lèvre pour lui laisser savoir quel plat de résistance lui ferait envie. il faut bien admettre que leurs bêtises ont creusé son appétit, et que les biscuits de ce matin commencent à ne plus suffire. elle sourit, pose un genou à terre devant le fauteuil pour éponger doucement sa jambe blessée. les cicatrices sont encore plus impressionnantes maintenant qu’elles sont si près. de gestes doux, elle sèche la peau en prenant soin de ne pas appuyer sur son genou. « je veux bien que tu cuisines, oui. » murmure-t-elle, concentrée. elle se redresse un instant, le temps d’attraper les vêtements propres et l’attelle que hangyeol a posée plus loin. c’est elle qu’elle place en premier, avec mille précautions, avant qu’il ne s’occupe de la fermer. puis elle fait glisser le boxer sur ses jambes, l’aide à se soulever pour l’enfiler, avant de répéter l’opération avec le jogging. « je devrais pouvoir te trouver un tee shirt aussi, mais je t’aime bien comme ça. » avoue-t-elle d’un air taquin. « t’as l’air de t’être battu avec un lion. » du bout des doigts, elle suit les traces qu’ont laissé ses ongles, et parfois ses crocs, sur ce torse blanc qu’elle n’en peut plus d’admirer.

design  ϟ vocivus // icons ϟ vocivus  


- - mainte fleur épanche à regret son parfum doux comme un secret dans les solitudes profondes


Han Han Gyeol


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6136-11-hanhanboost
BOOST leader - visual king
So hot you need to call nine-han-han
AGE : 24
AVATAR : Park Jinyoung de GOT7
POINTS : 81


NOUS A REJOINT LE : 25/02/2019


MESSAGES : 411


Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol) - Page 7 Empty
(#) Sujet: Re: Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol)   Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol) - Page 7 EmptySam 29 Juin 2019 - 22:15
Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol) - Page 7 Tumblr_inline_psl3gbyUTV1smxxxc_1280
""

   Question posée sans vraiment vouloir y apposer ce sérieux avec lequel elle sonne, mais au final, Hangyeol tient quand même à avoir sa réponse. Il a besoin d'être sûr, maintes et maintes fois encore, que Venus pourra être là pour lui maintenant. S'il veut tout risquer pour la refaire entrer complètement dans sa vie, il a besoin de savoir qu'il pourra avoir son soutien. Qu'il pourra avoir les mots qu'elle lui dit depuis plusieurs jours, qu'elle pourra continuer à prendre soin de lui quand ce ne sera plus son genou qui se brisera en mille morceaux, mais son âme, sa détermination, son assurance sur sa carrière. Le cœur de Hangyeol peine encore des yeux de Venus à l'époque, qui s'enflammaient d'une colère ou d'un mépris à chaque fois qu'il lui racontait ses succès qui l'éloignaient d'elle un peu plus. Son coeur souffre encore de ses yeux à lui, espérant voir Venus le féliciter ou lui dire qu'elle était fier de lui, sans jamais que ça ne vienne. Au fond de lui, le chanteur sait que c'est fini maintenant. Ces années de séparation les ont fait changer, il sent que Venus le comprend mieux, et l'accepte donc plus. Et lui même compatit un peu plus envers elle, comprend sa situation, et n'a plus envie qu'elle s'en sente minable. Et le hochement de tête qu'elle lui répond lui donne confiance, lui assure qu'il ne se trompe pas, alors un peu plus, monsieur Han baisse ses gardes, et devient un peu plus dépendant. Cela fait tellement de bien de ne plus tout faire tout seul. Encore une prise de conscience de la solitude dans laquelle il a été forcé depuis son accident. Pour la première fois depuis qu'il est sorti de l'hôpital et que sa mère est rentrée à Busan, Hangyeol se laisse aider, habiller par quelqu'un d'autre, et ça le soulage. Enfin, avec Venus, il peut être lui même. Ce garçon du Sud un peu gauche, avec des excès de violence, et avec une blessure physique qui affecte grandement ses capacités. Enfin, en face d'elle, il peut arrêter de faire semblant que tout va bien, et que tout est parfait. Et s'il prend ce risque, c'est parce qu'il a déjà accordé toute sa confiance à Venus. Même si elle l'avait toujours eue.

    Une main sur sa roue, Hangyeol regarde sa femme du coin de l’œil. "Ah oui?" Il demande, arquant un sourcil. "Le lion était aussi féroce que ça?" En fait, le chanteur ne s'est pas réellement vu dans le miroir, alors il n'a aucune idée du point où Venus s'est amusée sur son torse. Il baisse son menton pour essayer de voir ce qu'il peut et est d'un coup surpris de la traînée de cercles violacés tachetés de traces dentaires. Pas étonnant que le chanteur s'est si facilement laissé séduire. Venus connaît bien ses faiblesses et est apparemment très douée pour en jouer. Le jeune homme esquisse un sourire et remonte ses yeux sur sa meilleure amie. "Si tu me laisses voir tes traces de combat un peu plus longtemps, je peux peut être concéder à ne pas aller chercher ma chemise tout de suite" Hangyeol décide de répondre d'un air malin. Il n'y a aucune raison pour que Venus puisse être la seule à profiter de voir un souvenir de leurs ébats. Lui aussi en est fier, et il a envie de se faire critique d'art un peu plus longtemps sur ce chef-d'oeuvre qu'étaient maintenant les fesses de sa meilleure amie. "Mais d'accord, je vais aller cuisiner. Juste... Rappelle moi ce dont tu avais envie..." Hangyeol joue l'innocent en attrapant le poignet de Venus et en la tirant vers lui. Il a eu un avant goût de son propre jeu tout à l'heure, et il doit avouer que c'est marrant quand c'est lui le maître du jeu, pas quand il subit. Alors, au lieu de mâchouiller les lèvres de la jeune fille, il attrape son menton pour pouvoir unir leurs lèvres dans un geste tendre. Avant de partir vers la cuisine, Hangyeol a envie de taquiner la jeune femme, juste pour son bon loisir, alors avant de séparer leurs bouches, il passe un petit coup de langue sur les lèvres entre-ouvertes de son amie, et avec un petit rire, il roule vers la cuisine.

    Même avec un fauteuil, Hangyeol arrive à ouvrir la porte du frigo, il fait un rapide état des lieux, et sait ce qu'il va préparer. Il arrive à attraper une poêle, et les ingrédients dont il a besoin. Il lui faut juste un peu de riz. Le cuiseur affiche qu'il en a encore à l'intérieur, mais Hangyeol n'est pas sûr de pouvoir l'atteindre. Si Venus ne vient pas l'aider, il en mettra dans sa poêle à l'aveugle, ses bras pouvant atteindre la machine sans que ses yeux ne le guident. Et puis il fera son mélange sur ses genoux, avant de mettre tout ça sur le gaz, qui était à une hauteur acceptable. Un bon riz sauté au piment et au calamar. Un plat typique de Busan. Si Malee n'en cuisinait pas, alors Hangyeol était sûr que ce serait la première fois depuis longtemps que Venus en mangerait, sachant pertinemment qu'elle n'était pas folle cuisinière.


4ever dans les coeurs:
 
Seo Venus


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t5594-saya-artemys
♕ -- all the good girls go to hell
'cause even god herself has enemies
AGE : 24
AVATAR : jularat hanrungroj
POINTS : 205


NOUS A REJOINT LE : 15/12/2018


MESSAGES : 1281


Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol) - Page 7 Empty
(#) Sujet: Re: Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol)   Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol) - Page 7 EmptyDim 30 Juin 2019 - 0:18
DÎNER DIPLÔMÉ.

@han han gyeol  „


    l’index frôle l’épiderme, constellations violacées qui serpentent dans le cou, sur les épaules et la gorge du chanteur. il y a la trace de ses ongles sur ses côtes et son ventre, légèrement rosée, juste assez visible pour que venus ne puisse se départir d’un sourire victorieux lorsque ses orbes s’attardent sur le jeune homme. il semble qu’elle se soit laissée aller, cette fois-ci. pourtant hangyeol ne paraît pas lui en vouloir, et leurs sourires se répondent. « mes traces de combat… » répète-t-elle dans un murmure, amusée car il rentre volontiers dans son jeu. « tu peux y jeter un œil quand tu veux. » elle laisse son meilleur ami l’attirer contre lui et lui voler un baiser qu’un fond, elle lui cède volontiers. son cœur fait un bon dans sa poitrine et elle ferme les yeux, savourant ce geste de tendresse inopiné. elle rit avec lui lorsqu’il passe sa langue sur ses lèvres, se redresse et essuie sa bouche d’un revers de main. qu’elle aime cette attitude… l’appartement lui semblera bien vide lorsqu’il n’y sera plus.

alors que hangyeol s’éloigne, la jeune femme s’attarde un peu dans la salle de bain pour la nettoyer complètement, vider l’eau du bain et rincer le fond de la baignoire. elle en profite pour se démêler les cheveux en quelques coups de peigne, et rejoint son ami qu’elle entend s’affairer dans la cuisine. elle s’approche à pas feutrés, se presse dans son dos pour glisser un baiser contre sa nuque et lui murmurer « tu t’en sors ? » il a l’air de se débrouiller pour le moment, mais elle prend la liberté de s’emparer de la cuillère qu’il tend vers le cuiseur pour remplir elle-même la poêle de riz. « ça va comme ça ? » demande-t-elle, vraiment loin d’être certaine d’avoir mis la quantité nécessaire. « tu nous fais quoi de bon ? » elle avise les différents ingrédients qu’il a sortis du réfrigérateur, curieuse d’en savoir un peu plus. pour le moment la seule chose qu’elle peut en déduire, c’est que la cuisine est loin d’avoir été aménagée pour un fauteuil roulant. elle prend alors tout ce que hangyeol a sorti pour le déposer sur la table, où il sera bien plus à l’aise que devant un plan de travail trop haut pour qu’il ne surveille ses gestes. tirant une chaise à côté de lui, elle l’observe faire d’une attention factice ; elle a beau jouer les élèves appliqués, lui tendant les ingrédients qu’il réclame lorsqu’il le lui demande, elle ne pense pas un seul instant à retenir la recette, préférant détailler le visage du jeune homme et la ligne qui barre son front lorsqu’il fronce les sourcils sous le coup de la concentration.

« maman va faire une syncope quand elle va voir que j’ai cuisiné le calamar. je me suis arrêtée aux tartines et aux salades de fruits, elle va rien comprendre. » appuyée sur ses deux coudes, elle sourit de toutes ses dents, ravie d’avoir bientôt droit à un bon repas. et tout à coup, elle réalise combien elle est heureuse en compagnie de hangyeol.

design  ϟ vocivus // icons ϟ vocivus  


- - mainte fleur épanche à regret son parfum doux comme un secret dans les solitudes profondes


Han Han Gyeol


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6136-11-hanhanboost
BOOST leader - visual king
So hot you need to call nine-han-han
AGE : 24
AVATAR : Park Jinyoung de GOT7
POINTS : 81


NOUS A REJOINT LE : 25/02/2019


MESSAGES : 411


Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol) - Page 7 Empty
(#) Sujet: Re: Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol)   Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol) - Page 7 EmptyDim 30 Juin 2019 - 9:54
Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol) - Page 7 Tumblr_inline_psl3gbyUTV1smxxxc_1280
""

    Encore une fois, Hangyeol ne va pas vraiment l'admettre, mais il est content que Venus vienne l'aider alors qu'il essaie de cuisiner. Son appartement n'est pas vraiment adapté à un fauteuil roulant, il ne s'attendait pas à ce qu'il le soit. Même le sien, bien qu'un peu plus grand, n'était pas adapté du tout. C'était en partie pour ça aussi que sa mère était venue sur Séoul pendant qu'il était à l'hôpital. Elle avait bougé quelques meubles, adapté la position de certaines choses dans le logement de BOOST pour que Hangyeol puisse s'y débrouiller sans demander de l'aide à personne. Madame Han avait bien compris que ses collègues n'avaient pas vraiment l'intention d'aider Hangyeol à vivre normalement, étant donné qu'elle n'en avait croisé aucun pendant ses quelques semaines de convalescence. Alors, même si, de ce fait, le chanteur avait un peu renfloué son ego en apprenant à tout faire seul, c'était beaucoup plus agréable de ne pas forcer sur son corps pendant qu'il faisait des tâches simples. Et puis, même si Venus ne faisait que de lui passer les ingrédients qu'il demandait, il en avait quand même l'impression qu'ils étaient en train de cuisiner ensemble. Cela avait quelque chose de touchant, légèrement romantique, et Hangyeol, même s'il avait encore des doutes et des barrières psychologiques, il se laissait de plus en plus convaincre que ses peurs ne rimaient à rien, et que si un jour il devait former un couple avec Venus, alors tout se passerait pour le mieux. Depuis qu'il s'était réveillé, il n'avait passé que de doux moments avec elle, des moments où la plupart de ses soucis ne semblaient plus si importants qu'auparavant.

   L'ambiance est si douce et bon enfant que le chanteur peut se concentrer corps et âme dans sa recette. Cela fait longtemps qu'il n'a plus cuisiné pour quelqu'un d'autre, et son côté perfectionniste le force à vouloir impressionner sa bien aimée. Son riz n'est pas compliqué mais il sait que si le calamar n'est pas bien cuit, alors le tout sera caoutchouteux et Hangyeol n'a aucune envie de faire offense à Busan en ratant un de ses plats emblématique. Les sourcils froncés en mettant finalement sa poêle sur le gaz, le chanteur tourne enfin la tête vers son amie. Elle semblait l'observer depuis un moment et il est pris d'un petit vent de timidité. Il n'a toujours pas l'habitude de re partager sa vie avec quelqu'un. Mais il chasse bien vite cette expression piquée à vif et accorde un sourire. "Bah... Si tu veux je peux toujours renverser plusieurs choses par terre et salir le gaz, pour qu'elle pense que tu as tenté de faire quelque chose toi même." Il répond avec un petit air prétentieux, et peut être amusé de pouvoir mettre encore une fois à mal la maison de sa meilleure amie. Mais il hausse bien vite les épaules. "Ou alors tu peux juste dire que tu as invité quelqu'un à déjeuner. Une amie ou... un compagnon." Et Hangyeol tourne bien vite la tête sur son riz de nouveau. Il mélange un peu ce qu'il y a dans son ustensile et au bout de quelques secondes, il arrête le gaz.

    Une fine fumée se dégage du plat et une bonne odeur qui rappelle leur enfance commence à se laisser sentir. Le piment lui pique déjà les narines, outre toutes les friandises qu'offre son pays, Hangyeol mange rarement quelque chose qui ne lui brûle pas les papilles. "C'est prêt!" Dit-il en tenant la casserole à bout de bras. Il n'a pas pensé à préparer des assiettes ou un saladier pour tout verser une fois que ce sera fini.


4ever dans les coeurs:
 
Seo Venus


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t5594-saya-artemys
♕ -- all the good girls go to hell
'cause even god herself has enemies
AGE : 24
AVATAR : jularat hanrungroj
POINTS : 205


NOUS A REJOINT LE : 15/12/2018


MESSAGES : 1281


Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol) - Page 7 Empty
(#) Sujet: Re: Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol)   Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol) - Page 7 EmptyDim 30 Juin 2019 - 15:38

DÎNER DIPLÔMÉ.

@han han gyeol  „


    c’est incroyable, la facilité avec laquelle ils se retrouvent et reprennent leur vie là où ils l’ont laissée. c’est certes plus intime, leurs regards se font plus enjôleurs et leurs mots prennent d’autres sens, mais venus a le sentiment de retrouver son meilleur ami comme elle l’avait laissé ; taquin, affectueux, pareil au garçon de ses souvenirs. autrefois, la jeune femme se serait peut-être insurgée face à ses moqueries. elle n’a jamais rien su faire de ses dix doigts, et tout ce qui réclame de la minutie la dépasse. venus est dépourvue de toute patience. elle est trop vive, trop intense, et il y a longtemps qu’elle s’est résignée à laisser toute fierté aux autres. à hangyeol, tout particulièrement. ce midi encore, c’est lui qui les régale, et si elle aurait aimé lui montrer qu’elle a progressé en certains domaines pendant son absence il semble que ses talents ne s’étendent pas au-delà du plaisir charnel.

hangyeol a l’air de l’avoir bien compris, et sa remarque fait mouche. venus sourit pourtant. il a raison, elle ne peut lui en vouloir. les invités défilent en l’absence de sa mère, et le désordre est chose courante. la mère et la fille ont pris leurs habitudes, s’arrangeant pour que leur colocation n’entrave le confort d’aucune d’elles. « un compagnon ? après avoir passé la soirée avec toi ? » elle a le ton léger, un rire qui perce sa voix. « autant lui dire tout de suite que tu as passé la nuit ici. » malee ne serait pas dupe. la jeune femme pose une main douce sur la nuque du chanteur, glissant le bout de ses doigts dans ses cheveux pour remonter lentement sa main dans une caresse tendre. « je lui dirai que ses deux bébés ont fait l’amour ce matin. dans le lit. dans la baignoire. et sur la table de la cuisine. » elle achève sa taquinerie avec une œillade mesquine. elle a beau embêter son ami, sa mère ne voudrait jamais le croire responsable des bleus qui entachent la peau de sa fille unique. pas lui, pas hanhan qui a toujours été le plus sage d’entre eux.

comme si le monde s’était figé dans le passé, les mêmes effluves de busan embaument bientôt la cuisine, délicieux mélange d’épices qui chatouillent les narines de la jeune femme. tandis que hangyeol coupe le gaz, elle sort deux grandes assiettes creuses et des baguettes qu’elle dispose sur la table. elle transvase la nourriture dans un plat, prenant la relève pour laisser au jeune homme le temps de s’installer tranquillement. et comme elle s’y attendait, lorsqu’elle porte enfin les baguettes à sa bouches, il lui semble retomber en enfance. « mmmh… ça a le même goût que celui de ta mère. » complimente-t-elle, la bouche pleine. elle a toujours adoré la cuisine de madame han, bien meilleure que celle de sa propre mère. les rares plats que malee réussit comme un chef sont des spécialités thaïlandaises qu’elle réserve pour les grandes occasions. venus se ressert, se régale et ne prend même pas la peine d’embêter hangyeol. « t’en as pas marre de tout savoir faire ? » finit-elle par grommeler, envieuse. « tes parents vont finir par te marier, fais gaffe ! »

design  ϟ vocivus // icons ϟ vocivus  





- - mainte fleur épanche à regret son parfum doux comme un secret dans les solitudes profondes


Han Han Gyeol


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6136-11-hanhanboost
BOOST leader - visual king
So hot you need to call nine-han-han
AGE : 24
AVATAR : Park Jinyoung de GOT7
POINTS : 81


NOUS A REJOINT LE : 25/02/2019


MESSAGES : 411


Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol) - Page 7 Empty
(#) Sujet: Re: Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol)   Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol) - Page 7 EmptyDim 30 Juin 2019 - 23:13
Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol) - Page 7 Tumblr_inline_psl3gbyUTV1smxxxc_1280
""

    Eternelle amitié, complicité inchangée. La relation de Venus et Hangyeol avait beau se doter de tous les attributs au fil des années, que ce soit tendu, romantique, triste, ou même sexuel maintenant, dans le fond, elle n'avait jamais changé. Les deux rôles y sont bien fixés et leurs protagonistes sont contents de s'y tenir. C'est peut être pour ça que même après quatre années, leur aise ne peut se dissiper. Qu'importe l'heure ou l'année, ils seront forcément bienvenus s'ils se reçoivent l'un chez l'autre. Hangyeol le sérieux et rusé, Venus la féline qui parvenait toujours à l'entraîner où elle voulait. Voilà qu'elle recommençait. Elle passe habilement une main dans ses cheveux alors qu'il est encore en train de cuisiner. Il était concentré, et elle sait que ce geste ne le laissera pas indifférent. Hangyeol est pris d'un frisson mais ne laisse pas trembler ses ustensiles. Il subit la caresse envoyer des ondes qui font dresser tous ses poils et se demande si ce n'est pas simplement la rudesse des mots qui lui font autant d'effet. Ces bébés. Les deux enfants qu'ils étaient. Ils ont fait l'amour. C'est la vérité et pourtant l'entendre si simplement sonne tout à fait bizarre. "Tu ne le dirais pas à ta mère, quand même." Hangyeol s'en inquiète. "Je n'ai pas envie qu'elle le sache. Et encore moins envie qu'elle ne le raconte à ma mère." Intimes moments. Secrets à profiter. Ils ont fait l'amour, deux fois. Les deux enfants autrefois si innocents ne le sont plus vraiment. Ni pour le monde, ni pour l'un l'autre. Prise de conscience un peu brutale des faits après coup. Rien ne semble avoir changé pourtant, inévitablement, leur amitié l'est. Pour le meilleur ou pour le pire, le chanteur ne le sait pas trop, et à force de se poser des questions, il est à deux doigts de brûler son riz, il arrête donc ses préparations, sans vraiment commenter ou réaliser le fait que Venus voulait faire l'amour une troisième fois sur la table de la cuisine.

    Et ils se mettent à table, justement. Après que Venus ait gentiment servi leurs plats, Hangyeol commence à manger après qu'elle s'y soit mise. Son riz ne lui est pas aussi exceptionnel que ça, même s'il doit admettre que les fruits de mer lui font toujours du bien. Il mange en silence, parce qu'il est trop touché, et un peu fier de voir sa meilleure amie avec autant d'appétit pour ce qu'il avait préparé. "Ah. Si elle t'entendait dire ça! Heureusement qu'il a le même goût que le sien, pour le nombre de fois où elle m'a forcé à le perfectionner. Elle tenait absolument à ce que je maîtrise la recette avant d'arriver à Séoul. Elle ne m'aurait jamais laissé à la capitale sans emporter un peu de chez nous." Le chanteur parle avec engouement, comme si il avait oublié que sa mère n'était plus aussi dévouée avec lui. Comme si retourner à Busan serait accepté sans discussions.

    Quand le jeune homme termine enfin son assiette, il est deux fois plus touché de voir sa meilleure amie se resservir. Alors il lui laisse la fin du plat et se contente de l'observer manger avec un air un peu trop entiché sur le visage. "Je suis loin de savoir tout faire." Hangyeol marmonne sans détacher le regard de son amie. "Je suis juste doué pour faire semblant de l'être." Il déclare, c'est une vérité qui en dit long. "Et le seul mariage arrangé que ma mère avait envisagé pour moi, c'était avec toi. Tu sais, parce que nos mères s'entendent si bien, et parce qu'elles étaient convaincues qu'on finirait ensemble de toutes façons." Pour l'instant, elles n'avaient pas si tort. "Elle a quand même bien essayé de me présenter des filles. Mais elle a fini par comprendre que le mariage, ce n'était pas pour moi." Il finit de marmonner en relevant sa tête (il l'avait posée dans ses mains, après avoir posé ses coudes sur la table.) Le chanteur a bien remarqué que son amie avait été si sage pendant le repas, c'était une belle occasion de ne pas s'étendre sur le précédent sujet. "Apparemment t'as déjà prévu le dessert? Tu me dis quand tu veux le commencer, histoire de savoir quand je pourrais enfin remettre ma chemise." Il demande comme une petite pique, en écho à tout ce piment qu'ils venaient d'ingérer, repensant enfin à la troisième manche de leurs aventures que Venus avait suggérée. Hangyeol ne sait pas vraiment s'il est prêt pour ça, ou s'il en a envie, mais il donnerait toujours tout pour mettre Venus au défi, et pour la taquiner sur les souhaits qu'elle prétend formuler.


4ever dans les coeurs:
 
Seo Venus


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t5594-saya-artemys
♕ -- all the good girls go to hell
'cause even god herself has enemies
AGE : 24
AVATAR : jularat hanrungroj
POINTS : 205


NOUS A REJOINT LE : 15/12/2018


MESSAGES : 1281


Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol) - Page 7 Empty
(#) Sujet: Re: Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol)   Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol) - Page 7 EmptyLun 1 Juil 2019 - 19:01
DÎNER DIPLÔMÉ.

@han han gyeol  „


    venus n’a pas réellement songé à ce qu’elle pourrait bien dire à sa mère, quelle excuse inventer pour ses draps à laver, la salle de bain inondée, le calamar disparu du réfrigérateur et les deux assiettes qui finiront à la machine. elle aura beau faire de son mieux pour que disparaisse toute trace du passage de hangyeol, un détail finira par les trahir. malee a le flair pour ce genre de choses -- pas étonnant que mihan et elle les voyaient déjà en couple, vingt ans plus tôt. venus ne sait pas si quoi que ce soit se concrétisera un jour, mais il faut avouer que l’attirance qu’elles décelaient entre leurs enfants autrefois est bien présente. la jeune femme ne l’aurait jamais cru ; à voir comme elle levait les yeux au ciel, soupirait et s’enfuyait en courant, l’idée n’avait jamais semblé la tenter. et pourtant on misait sur eux. hangyeol et venus. ça faisait parler l’entourage. on riait de les voir, bras dessus bras dessous, aller de frasque en frasque sans jamais se lasser l’un de l’autre.

« ta mère serait ravie et la mienne aussi, fait-elle remarquer, un sourire aux lèvres. mais t’inquiète. je lui dirai que giho est passé à l’improviste pour le déjeuner. on a tous le droit d’avoir des secrets. » sauf toi. son regard parle pour elle, dardant dans les yeux du jeune homme une menace qu’elle n’a pas besoin de prononcer. pas de secret qui tienne entre eux ; ils n’en ont jamais eus étant petits et si venus a encore ses raisons de taire certaines choses, elle espère égoïstement que, pour sa part, hangyeol ne lui cache rien.

c’est mignon, la façon dont il évoque ce « chez-nous » comme un petit coin de paradis, un havre de paix dont il faudrait garder des traces. pour venus c’est facile : il en est lui-même la plus évidente. lui, et le dialecte qu’ils reprennent par habitude dès qu’ils se voient. busan dans le sang, dans le cœur, dans la voix. et dans leur assiette, aujourd’hui. « très, très doué alors. » soupire-t-elle en se levant pour débarrasser la table. elle remplit le lave-vaisselle et s’adosse au plan de travail pour détailler le chanteur d’un air amusé. elle ne sait pas s’il s’agissait réellement d’un mariage arrangé, mais il est vrai que ses parents l’incitaient lourdement à sortir avec hangyeol, quand ils étaient adolescents. mais ce n’était pas vraiment le moment : hangyeol était constamment entouré de filles que venus devait chasser à grand renfort de regards assassins, et elle avait déjà sa propre petite cour. si elle avait compris l’attirance du garçon à l’époque, peut-être aurait-elle écouté ses parents ? « pourquoi c’est pas pour toi ? » s’enquiert-elle, haussant un sourcil face à la remarque de son ami. l’amour n’est pas leur sujet de prédilection, mais il lui semblait qu’il avait une âme plus romantique que la sienne, ou du moins plus conservatrice. si l’un d’eux devait se marier un jour, peu de gens parieraient sur venus.

lorsque hangyeol évoque le dessert, la journaliste ne peut réprimer un sourire carnassier. il se frotte à son petit jeu, visiblement pas découragé par les bêtises dans lesquelles elle l’entraîne depuis la veille. « t’en as pas marre de passer sous mes dents, toi ? » elle avance, faisant bruire doucement son peignoir qu’elle entrouvre tandis qu’elle se penche sur les lèvres du jeune homme. elle ne l’embrasse pas -- pas cette fois. non, elle caresse son menton, saisit entre ses doigts fermes ce visage adorable qui la défie. « si je te rends ta chemise tu vas partir. » murmure-t-elle, et ses yeux accrochent ceux qu’il pose sur elle. elle a le ton égal, mais le regard un peu triste lorsqu’elle s’écarte doucement. elle ne peut pas le retenir éternellement, elle en a bien conscience. mais parce qu’elle n’en aura pas fini avec lui pour autant, elle lui offre, entre deux pans de sa robe, un bien joli tableau aux couleurs de sa chair.

design  ϟ vocivus // icons ϟ vocivus  


- - mainte fleur épanche à regret son parfum doux comme un secret dans les solitudes profondes


Han Han Gyeol


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6136-11-hanhanboost
BOOST leader - visual king
So hot you need to call nine-han-han
AGE : 24
AVATAR : Park Jinyoung de GOT7
POINTS : 81


NOUS A REJOINT LE : 25/02/2019


MESSAGES : 411


Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol) - Page 7 Empty
(#) Sujet: Re: Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol)   Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol) - Page 7 EmptyLun 1 Juil 2019 - 22:06
Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol) - Page 7 Tumblr_inline_psl3gbyUTV1smxxxc_1280
""

    Peut-être à cause de l'odeur du bon riz sauté qui traîne encore dans l'air, mais il semble que l'ambiance au sein de l'appartement des thaïlandaises s'est adoucie au fil d'un souvenir marin. Busan trône au dessus d'eux, apportant un air familier, presque vacancier dans cette petite discussion au coin de la table. Tous les deux presque nus, après une bonne dose d'exercice, à se sustenter tranquillement. On pourrait penser à un retour de plage. Leur accent jure avec le décor Séoulite que l'on aperçoit de la fenêtre mais pourtant rien ne saurait être plus normal que ce moment qu'ils partagent. Si ils sont ensemble, alors ils sont chez eux n'importe où. Leur amitié si incontestée rappelle le soleil du sud qui ne connaît pas vraiment d'orages. "C'est pour ça qu'il ne faut rien leur dire. Si jamais elles savent... on aura même pas le temps de prendre notre temps... qu'elles nous enverraient direct à l'église." Hangyeol remue sa fourchette dans son assiette vide, dans un mouvement qui ne sert à rien. Météo si claire, peut être que vient la première ombre au tableau. Hangyeol perçoit clairement le regard de son amie, et il hausse un sourcil. Alors il n'aurait pas le droit d'avoir de secrets mais elle pourrait en garder? Intéressant. Surtout sachant qu'ils ne s'étaient jamais rien caché l'un à l'autre. Rares sont les choses que Venus ignore de lui. Elle ne sait pas grand chose de ses histoires d'amour, c'est tout. Elle sait le gros de ses histoires de familles. Mais à part ça, il n'a pas vraiment de secrets pour elle. Ses histoires de carrière, de fans, sa noyade, son accident. Elle n'en sait pas grand chose, mais simplement parce qu'elle n'a pas demandé, si elle le voulait, le chanteur lui dirait tout. Quand bien même, il espère bien un jour qu'ils pourraient se parler de tout. Si grand et si bon qu'est cet espoir que la seule chose que Hangyeol répond est: "Giho? Ah oui. Oui je l'aime bien. Je suis sûr qu'il pourrait passer comme excuse, c'est bien son genre." Le chanteur répond d'un air détaché. Pointe de jalousie? Peut être. Ou alors simplement l'envie de s'inventer la vie sociale qu'il a perdue.

    Mais le brun n'est pas là pour parler des conquêtes de Venus qui passaient souvent dans cet appartement. En fait, il ne savait pas trop de quoi il était là pour parler. Ce moment avec Venus avait commencé avec sa simple complétion de l'université. Et maintenant ils étaient là, à parler de tout et de rien. "Eh oui. Ça a toujours été mon plus grand talent. Te faire croire que je valais mieux que toi." Hangyeol esquisse un sourire, puis remonte les yeux vers son amie quand elle lui demande de s'étaler un peu plus sur la question du mariage. Il aurait pensé qu'elle aurait compris. Mais ça ne lui fait rien de s'expliquer. Mieux même, ça permet d'extérioriser un peu plus ses frustrations envers sa carrière qu'il adore, mais qui l'étouffe quelque fois. "Oh j'ai toujours voulu me marier." Par tradition ou religion. Il est vrai que Hangyeol tendait à être conservateur sur certains sujets. "Mais je pense qu'avec BOOST maintenant... Ce n'est pas possible." Le chanteur se pince les lèvres en repensant aux quelques jours d'insultes constantes qu'avait reçu son ami et collègue quand il avait été surpris avec une fille dans un cinéma. Rien qu'une petite amie était difficile à accepter, si jamais il se marier... Hangyeol ne paierait pas cher de sa peau, et donc du futur de sa fanbase. "Je suis marié à ma musique. Et surtout à mes fans." Il dit d'un ton détaché. C'est un peu triste, mais c'est comme ça qu'il a choisi de mener sa vie.

    C'est un moment adéquat pour monsieur Han de dévorer sa meilleure amie du regard. Ses fans auraient beau lui apporter tout le soutien du monde, elles n'arriveraient jamais à la cheville de Venus. Celle qui connaît tout de lui, celle qui serait prête à tout lui pardonner. Celle qui ravalerait sa tristesse et sa colère si c'était pour faire perdurer son bonheur. Un sourire idiot éclot aux coins de ses lèvres. Venus est un don du ciel qui lui a toujours été dédiée, et maintenant, Hangyeol compte bien en profiter, maintenant qu'il a la certitude qu'elle est sienne. "Et toi..." Hangyeol commence, attrapant la main de Venus et la tirant vers lui. "Par rapport à tout ça... Tu es juste la femme de ma vie." Il sait qu'elle fait exprès de le laisser regarder son corps si sensuellement. Elle ne dévoile qu'innocemment certaines parties, et c'est beaucoup plus érotique que ce qu'il n'aurait pensé. "Tu as raison. Je ne peux pas partir torse nu." Il finit par dire. S'il devait être honnête, il n'avait aucune envie de se lancer dans une troisième joute. Il savait très bien qu'il devait rentrer chez lui. Mais il ne savait pas... maintenant que Venus était devant lui, s'il ne devait pas quand même profiter de cette occasion. L'amitié s'est encore une fois envolée en même temps que Venus a dénoué son peignoir. Ils sont retombés dans cette enivrante séduction. "C'est donc comme ça que tu comptes me retenir?" Hangyeol demande, sa main se posant naturellement sur la cuisse que Venus lui offre. Il a bien envie de remonter sa main. Plus haut. Un peu plus haut encore sur cette poitrine qu'il a tant convoité. Mais il a peur de s'emporter s'il continue. Ils doivent rester raisonnables. Ils en ont bien trop fait déjà. Venus et Hangyeol ne sont déjà bien plus ces enfants innocents.


4ever dans les coeurs:
 
Seo Venus


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t5594-saya-artemys
♕ -- all the good girls go to hell
'cause even god herself has enemies
AGE : 24
AVATAR : jularat hanrungroj
POINTS : 205


NOUS A REJOINT LE : 15/12/2018


MESSAGES : 1281


Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol) - Page 7 Empty
(#) Sujet: Re: Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol)   Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol) - Page 7 EmptyLun 1 Juil 2019 - 23:34
DÎNER DIPLÔMÉ.

@han han gyeol  „


    les pièces d’un puzzle se succèdent, s’accrochent, s’entremêlent, et dans le tableau fascinant qu’est hangyeol, ses souvenirs de busan, son quotidien séoulite, sa vie d’idole, son rétablissement gardé secret, ses espoirs avortés, venus peine à trouver sa place. il faut dire qu’il ne lui a jamais facilité la tâche. c’était si simple quand ils étaient enfants. venus pouvait bien s’imaginer ce qui lui plaisait, dans chacune des équations il y avait hangyeol. quelle que soit l’heure, quel que soit l’endroit, il serait à ses côtés. elle n’aurait rien à dire, rien à faire, il n’était pas une option mais une condition ; condition à son bonheur. condition à sa vie.

aujourd’hui les choses ne sont plus les mêmes. depuis que, encore gamin, il a pris la décision de quitter busan pour trouver son bonheur ailleurs qu’auprès d’elle, depuis qu’il a exprimé toutes les difficultés de fréquenter une fille de son genre avec cette image nouvelle qu’il fallait protéger à tout prix — au prix de leur amitié, sembla-t-il — venus n’a plus sa place ni dans le cœur du chanteur, ni dans cette ville trop grande, trop vive, dans laquelle elle crève à petit feu. et si dans les espoirs de leurs mères il y a ces belles promesses, et si dans les siens il y a un désir qui s’embrase, un souffle qui renaît en la seule présence du jeune homme, trop de choses viennent encore rappeler combien leurs vies sont différentes. hangyeol et venus n’existent que dans leur petit monde à eux, bâti d'illusions, des effluves d’un busan révolu, des étreintes qui coupent court aux questions.

le mariage… c’est un sacrement auquel elle ne croit plus. pourtant si hangyeol en a envie, elle ne peut que lui souhaiter de vivre ce genre de choses. et c’est terrible, de le voir tirer un trait sur un dogme en lequel il croit, dur comme fer, et en lequel il espère. elle en vient à se demander ce qu’il y a de si incroyable à être célèbre. c’est bien aux antipodes de tout ce qu’elle est : venus n’aspire qu’à des plaisirs simples, des instants partagés avec les gens qui comptent, comme ce qu’elle vit aujourd’hui. hangyeol qui lui sourit tendrement dans une cuisine familiale. elle n’en demanderait pas vraiment plus. alors elle comprend pas. elle comprend pas pourquoi il court toujours après la musique, qui vole peu à peu tout ce qu’il possède ; sa famille, ses proches, son temps, sa tranquillité, sa santé, ses amours… il ne reste plus grand chose qui ne soit rongé.

elle a envie de le lui dire -- hanhan, ta musique, tes fans, ils te le rendent pas. ils t’étouffent. t’es plus toi-même quand tu te consacres qu’à eux. tu fais trop de concessions. envoie chier tout ça. est-ce que tu ne peux pas vivre de ta passion en vivant passionnément ? mais elle ose rien dire, venus. elle en a pas le droit. elle a l’impression d’être la maîtresse qui s’immisce dans un couple marié. elle se laisse attirer contre le jeune homme sans résistance, esquisse un sourire attendri lorsqu’il évoque tout ce qu’elle représente à ses yeux. ça la touche, elle ne pourrait prétendre le contraire. mais elle n’y voit pas plus clair. elle est la femme d’un homme qui l’aimera toujours dans l’ombre, pour préserver les apparences. préserver les chimères. elle est la femme qu’elles détesteront toutes, celles qui riveront leurs yeux sur celui qu’elle ne pourra jamais posséder tout entier. tout à coup elle ne sait plus qui elle est. alors elle laisse traîner son pouce sur la lippe inférieure du chanteur, et sa voix résonne en notes graves.

« je suis ta meilleure amie. »

il n’y a pas plus jolie définition, après tout. elle a beau chercher, il n’y a rien qui décrive mieux ce lien complice et tendre qui les unit depuis toujours. elle n’est ni amante ni compagne, ni amie ni famille. elle n’est que proche, très proche, trop proche. mais elle aime hangyeol, sincèrement, et elle prendra toute la place qu’il voudra bien lui donner. elle se penche, effleure sa bouche pour y cueillir un baiser comme un serment, tandis que dans ses tripes, la paume que le jeune homme appuie sur sa cuisse ravive un brasier. « non… » murmure-t-elle dans un souffle. « c’est comme ça que je compte te faire revenir. » s’il lui faut user de sa ruse, s’il faut réfréner ses ardeurs pour créer le manque, offrir un peu pour donner envie de plus, alors elle jouera de ses charmes. parce qu’elle n’a plus rien d’autre.

elle appose un dernier baiser sur son front, frotte doucement l’arrête de son nez contre sa tempe et s’éloigne à regret. c’est fou, comme il lui manque déjà lorsqu’elle ne fait qu’aller à sa chambre pour ramasser la chemise et la veste qu’elle revient bientôt lui tendre. elle a le cœur serré, comme s’ils en étaient aux adieux. alors qu’ils ne font qu’ouvrir un nouveau chapitre.

design  ϟ vocivus // icons ϟ vocivus  


- - mainte fleur épanche à regret son parfum doux comme un secret dans les solitudes profondes


Han Han Gyeol


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6136-11-hanhanboost
BOOST leader - visual king
So hot you need to call nine-han-han
AGE : 24
AVATAR : Park Jinyoung de GOT7
POINTS : 81


NOUS A REJOINT LE : 25/02/2019


MESSAGES : 411


Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol) - Page 7 Empty
(#) Sujet: Re: Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol)   Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol) - Page 7 EmptyMar 2 Juil 2019 - 22:29
Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol) - Page 7 Tumblr_inline_psl3gbyUTV1smxxxc_1280
""

    Idées conservatrices ancrées en lui depuis sa plus tendre enfance. Ses parents, qui se sont mariés jeunes, sa mère, qui a quitté sa terre natale de Jéju pour venir vivre à Busan, ville de son mari, sans même discuter. La famille avant tout, établir une descendance unie et paisible. Au milieu de toutes ces idées, Hangyeol a réussi à grandir et apporter fierté à ces valeurs, tout en décevant leurs professeurs. Ultime paradoxe qui continue peut être à entretenir cette différence majeure entre la personnalité publique, et la personnalité privée du chanteur. Père qui désapprouve de son choix de carrière, bien qu'il apprécie la stabilité financière et le prestige qui en découle. Mère qui s'enthousiasme de l'indépendance et la responsabilité qu'il s'est forgées, mais qui se déçoit des contraintes qu'il se pose. Donnent un chanteur énergique qui brille sur scène et ne cause jamais de problème, et un jeune garçon qui a besoin d'exploser quand personne n'est là pour le regarder.

    C'est une vie qui semble compliqué, alors qu'elle ne l'est pas réellement. Hangyeol parle de son envie de se marier, et l'abandon de cet idée comme s'il en était triste, alors qu'il ne reviendrait jamais sa décision. La musique, éternelle femme évasive. Réel amour de sa vie. C'est difficile de comprendre dans l'état où il est à quel point il est heureux de pouvoir chanter. Parce que s'il semble si abattu, c'est bien à cause de cette incapacité de pouvoir jouer. Hangyeol est un homme de spectacle, ses yeux ne sont jamais aussi allumés, son visage jamais aussi séduisant que lorsque les projecteurs sont sur lui, et que sa musique commence à se jouer. Sur scène, c'est un autre homme, parce que c'est le meilleur lui qu'il puisse être. C'est difficile de croire qu'il peut aussi habilement abandonner ses convictions acquises, quand il est si petit dans son fauteuil, si sombre quand il regarde les gens d'en bas. Mais le sentiment qu'il a au fond de ses entrailles, à chaque fois qu'il pousse une note et que des milliers de personnes lui répondent... Quand il verse son âme dans des fichiers mp3 et qu'il voit qu'on rit ou pleure avec lui... Quand il sait qu'il rassemble, forme des amitiés, donne de l'espoir, de la confiance... Quand une vague de soutien le remet debout à chaque fois qu'il ploie... Rien n'est comparable au bonheur que sa célébrité et son art lui procurent. Hangyeol a choisi la musique au dépend de sa famille, sa carrière au dépend de son amie. Et jusqu'à ce qu'il frôle la mort, il pensait pouvoir s'en contenter.

    Mais la vérité est que cet accident lui a ramené Venus. Comme un signe de ses ancêtres de ne pas tant délaisser ses racines. Au fil de ces derniers jours, le leader a compris que le bonheur vient sous d'autres formes. Comme en celle de Venus, si radieuse quand il la regarde, si féroce quand il la tente. C'est un autre bonheur, tellement différent de celui de sa passion que Hangyeol se sent capable de pouvoir les conjuguer. Il a travaillé dur pour constuire son personæ parfait, s'il continue de fournir des efforts, alors il sait qu'il pourra aussi avoir un monde parfait. Un monde où Venus se trouve imbriquée à la perfection. Mais la seule question, c'est de savoir si elle saurait accepter de rester au même rang que sa passion pour qui, aussi, il tuerait. "Oui. Cela ne fait que consolider ta place dans ma vie. Ma femme." Hangyeol sourit à demi. Il ne sait pas trop comment prendre cette remarque. Peut être que Venus n'est pas encore prête à concéder. Ou peut être que c'est lui qui n'est pas prêt à l'accepter complètement. En tous cas ils ne sont pas prêts. Pas encore prêt à accepter cette relation qui est en train de germer. Le brun sait qu'ils n'auraient pas dû s'emporter si vite tout à l'heure. Leur connexion est précieuse et son évolution doit se faire en douceur. Avec un peu de temps, tout allait finir par s'enclencher.

    Hangyeol a un regard énigmatique quand il observe son amie filer. "Je reviendrai." Il dit simplement, un ton sombre. Il vaut mieux que cette soirée, et journée, se termine là. Laisser quelques jours pour s'aérer, pour réaliser les dégâts créer. Il sait que leur amour ne fera que de se développer. Il est bien trop fort, bien trop vieux déjà pour s'éroder. Peu importe l'état d'esprit, Hangyeol est convaincu qu'ils sont faits pour vivre bien plus, bien mieux encore. Et pour le lui rappeler, il change son nom dans les contacts du téléphone qu'elle a laissé au coin de la table. Puis quand elle revient, il attrape ses vêtements qu'il enfile doucement. L'air est beaucoup plus lourd, le silence plus flagrant. Ces adieux attendus ne sont pas pour le moins tendus. Hangyeol n'a pas si envie que ça de partir. Il sait qu'il le doit, mais s'il n'avait aucun facteur extérieur, alors il serait resté sans hésiter. Doit-il la toucher? L'embrasser en dernier? "Je t'aime, tu sais." Il décide alors simplement de lui rappeler. Et dans un ultime sourire sincère, heureux, il prend enfin son chemin. Parce que Hangyeol est heureux. Et s'il arrive à rendre heureux des millions de fans par une simple chanson, alors il rendra heureuse Venus par leur douce relation.


4ever dans les coeurs:
 
Contenu sponsorisé


Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol) - Page 7 Empty
(#) Sujet: Re: Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol)   Dîner Diplômé (Venus & Hangyeol) - Page 7 Empty
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
Page 7 sur 7
 Sujets similaires
-
» Tout débute où je le désire... [PV Léandrà puis libre]
» Lyx Werren
» † psychotic venus.
» GONG NA YUNG - HURRICANE VENUS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: old memories :: Oubliettes, Never Forget :: RPs terminés
Sauter vers: