▲ up▼ down
do you have any regrets ?



 
Lapin de pâques et chocolats pralinés ~ ! Tant de douceurs qui s'invitent sur HM !
Viens jouer à la roulette chocolatée juste ici !
Avril nombril, le printemps arrive, ça nous inspire de la poésie de qualitey ☆
VIENS DÉCOUVRIR LES PETITES NOUVEAUTÉS !
(EVENT) Envie d'un événement plein de surprises ? Viens te joindre à l'aventure !
FESTIVAL DE LA RENTRÉE do you have any regrets ?  359353108
TOUJOURS SUR HM ! Découvre les défis et notre semaine à thème du mois ! do you have any regrets ?  359353108
surprise surprise ! les animations arrivent dans peu de temps, ouvrez les yeux !
HUNDRED MILES
hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séouldeux réponses par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
vote pour hm !
★︎
13.04.19 ➝ 33ème MAJ toute fruitée pour le retour des beaux jours ! viens découvrir les news juteuses !
09.03.19 ➝ on accueille la 32ème maj et son design azuré ! viens découvrir les nouveautés !
09.02.19 ➝ installation de la MAJ n.31, avec un codage tout neuf et plein de nouveautés !
09.01.19 ➝ 30ème MAJ de HM ! viens découvrir les nouveautés ICI
01.01.19 ➝ BONNE ANNÉE LES CHATS !! plein de bonheur à tous. ❤︎
08.08.16 ➝ ouverture de hm
han ja
park bo ra
han soo yun
yang noam
team rocket

 :: seoul :: Gangnam :: Boîte de Nuit Tryhard
Partagez

 do you have any regrets ?


Im Sohan


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6241-im-sohan-kingsohan#188615
what i create is chaos.
AVATAR : kim han bin (ikon)
POINTS : 211


NOUS A REJOINT LE : 08/03/2019


MESSAGES : 228


do you have any regrets ?  Empty
(#) Sujet: do you have any regrets ?    do you have any regrets ?  EmptyDim 14 Avr - 17:25


do you have any regrets ? // ft @lee yuta

les jours se succèdent et se ressemblent trop. les jours passent mais rien ne semble atténuer le vide qui grandit au creux de sa cage thoracique. malédiction dont il est le seul responsable. fatalité qui n'a aucun remède, aucun échappatoire. le gamin déambule. pantin désarticulé au myocarde arraché. il survit plus qu'il ne vit vraiment. ironie qui le fait sourire puisqu'il tente par tous les moyens de couper ce fil qui le rattache à ce monde. de ses veines empoisonnées. venin dont il s'abreuve constamment, comme pour presser le spectre sombre de venir le chercher. il brûle sohan. il s'embrase. bûcher funeste qui se consume en silence et dans l'indifférence. silhouette immobile dans la foule, il n'est pas vraiment là sohan. complètement détaché du moment présent, il n'est qu'une carcasse vide. prison de chair et de sang qui tente de faire battre le palpitant aux abonnés absents. il ne sent plus l'amertume de l'alcool contre ses lippes. il ne réagit presque plus aux drogues qui noircissent son sang. il est tellement accoutumé que cela ne suffit plus à l'anesthésier. l'air sombre, le gamin serre ses doigts un peu plus fort contre le verre qui se brise sous la pression. ses iris fixent le liquide carmin qui macule la pulpe de ses doigts. hémoglobines maudites qui lui compressent les entrailles. il se lève, sans un mot, sans un regard. il est seul même s'il est entouré. il a toujours été seul en vérité.

il s'échappe sohan, emportant avec lui une bouteille à moitié vide d'hydromel. il se fout bien du sang qui goutte le long de son épiderme. ni du tiraillement des coupures qui se révoltent au bout des doigts. ses pas incertains le conduisent à un coin désert. petit balcon qui apporte un peu d'air frais à ses poumons oppressés. il se laisse tomber au sol, portant la bouteille contre ses lippes avides d'abandon. ses prunelles se perdent dans la galaxie nocturne qui le surplombe. ténèbres qui sont devenues sa plus fidèle compagnie. les minutes s'écoulent, insignifiantes. des rires résonnent parfois non loin de lui. il ne se rend plus bien compte de tout sohan. le poison a fait effet. il ne sent plus les coupures qui maculent ses mains. il ne sent plus la douleur qui ronge son être. les paupières closes, il savoure cette plénitude, désagréablement conscient que cela ne durera pas. une silhouette se détache, s'approche. ombre qu'il ne reconnaît pas tout de suite. il aurait préféré ne pas la reconnaître du tout. fantôme du passé. énième victime. il reste silencieux, peu enclin à le saluer. qu'il se moque. qu'il jubile devant son ancien bourreau. qu'il prenne pitié peut-être. sohan s'en fout. il veut s'en foutre. parce que yuta, ça lui rappelle un passé révolu. un temps qui lui semble désormais très éloigné. un temps où il n'était pas complètement monstrueux. où il a pu être heureux, insouciant. même aux côtés de yuta. se laissant parfois surprendre en appréciant sa compagnie. ses iris fixent durement les étoiles. il préfère s'y perdre plutôt que d'accorder son attention au lee.
 

(c) SIAL ; icons pinterest


Lee Yuta


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6175-yuta-crashtest
MELTED VICE-PRÉ ☼ SHOT SUPERNOVA
AGE : 21
AVATAR : El kookito
POINTS : 306


NOUS A REJOINT LE : 09/08/2016


MESSAGES : 8178


do you have any regrets ?  Empty
(#) Sujet: Re: do you have any regrets ?    do you have any regrets ?  EmptyDim 14 Avr - 22:06


do you have any regrets ? // ft @im sohan

Ça fait longtemps que la musique n’a pas vibré aussi fort dans ses oreilles, qu’il n’a pas autant été bousculé dans une foule animée par une euphorie factice alimentée par les shots et d’autres émotions qui n’appartiennent qu’aux enfants de Dionysos. Faux adultes noctambules qui s’oublient sous ces néons, tout comme lui à une époque endommagée. Aujourd’hui ses verres sont chargés en sucre, cocktails savamment élaborés par son meilleur ami devenu fraichement barman au Tryhard. Pour son premier soir il a voulu le soutenir, être perché au bar pour parler beaucoup trop fort, rigoler jusqu’à ne plus rien y voir et évidemment être son testeur de soft officiel. Mais le monde afflue alors il le laisse bosser tranquillement, l’admirant jongler au loin avec ses verres et ses shakers avec hésitation, c’est une première et pourtant il s’en sort bien. C’est donc confiant qu’il le laisse seul pour aller rejoindre le balcon.
Il s’y penche, laisse le vent s’engouffrer dans ses vêtements et ébouriffer ses cheveux tandis qu’il tire un cylindre bicolore de sa poche. Il l’embrase, le fume, s’essayant à modeler les volutes pour en faire des cercles bien nets. Les premiers essaies ne sont pas des francs succès. Avant qu’il n’y arrive parfaitement, il abandonne en cours de route, comme beaucoup de choses dans sa vie.
Il jette le mégot dans le vide après avoir éteint son extrémité entre son pouce et son index, c’est là qu’il réalise que pendant tout ce temps il était en compagnie du mec le plus ravagé qu’il connaisse.
Sohan, dans une autre vie son nom avait de la valeur. C'était avant qu’il ne délite tout et le laisse s’effriter comme la cendre de cette clope balancée à l’univers.
Sohan, c’était un condensé de ressentiments, de palpitations, de honte, de regrets… C’était parce que maintenant Yuta a bousculé tous ses pions. Il est étalé misérablement tandis que ses pièces à lui restent debout sur le plateau de jeu à le dominer de toute leur hauteur.
C’est grisant de se sentir autant supérieur à un mec qui a utilisé tout le venin qu’il a dans l’être pour vous réduire à rien.
Il l’approche d’une démarche léonine, intimidante. Affublé de ce qui ressemble le plus à un sourire mais pour sûr si s’en est un il est insolent. Commissures figées par ce goût qu’on a quand on entre dans une arène et qu’on se sait déjà vainqueur.
« J’crois que t’as salopé le sol, va falloir que je dérange quelqu’un pour venir nettoyer ça. Même quand t’es assis à rien foutre, tu continues de faire chier le monde. C’est dingue non ? » L’hémoglobine dégueule partout où sa main a traîné, il pourrait lui demander comment il s’est fait ça mais il faudrait qu’il ait du temps à lui accorder, temps qu’il n’a désormais plus pour lui. « Dégage ton cadavre de la porte, j’veux sortir. »
 

(c) SIAL ; icons pinterest




you know ☽Y’aura des ratures, des passages moins bien écrits que d’autres, qu’on ne voudra plus jamais relire mais ça n’aura rien d’un échec. Je veux simplement que sur chacune des pages, il y soit, que son nom soit encré sur le papier juste à côté du mien. — Yang. N.
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ~ Regrets & Déclaration en chanson. [PV]
» no apologies, no regrets.
» Quand les regrets ne disparaissent pas [Fe Tonks]
» Cachette de l'ami (introuvable pour qui n'y a pas été amené
» Glenn O'Greaney ~ S'il faut mourir autant ne pas avoir de regrets.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Gangnam :: Boîte de Nuit Tryhard
Sauter vers: