▲ up▼ down
(( low, high ))



 
Le soleil se lève en douceur et les rayons chatouilles délicatement vos bras à nouveau ; le printemps s'installe !
Viens jouer à la roulette florale juste ici !
printemps bien installé ! saison des fleurs et des pluies jolies ☆
VIENS DÉCOUVRIR LES PETITES NOUVEAUTÉS !
(EVENT) Envie d'un événement plein de surprises ? Viens te joindre à l'aventure !
FESTIVAL DE LA RENTRÉE (( low, high )) 359353108
TOUJOURS SUR HM ! Découvre les défis et notre semaine à thème du mois ! (( low, high )) 359353108
Les résultats sont tombés ! Dites-nous TOUT (( low, high )) 359353108 Qui passe son année ? Qui redouble ? Le formulaire se trouve ici
HUNDRED MILES
hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séouldeux réponses par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
vote pour hm !
★︎
12.05.19 ➝ Oh my my my ! 34ème maj fleurie pour HM qui affiche quelques nouveautés printanières !
13.04.19 ➝ 33ème MAJ toute fruitée pour le retour des beaux jours ! viens découvrir les news juteuses !
09.03.19 ➝ on accueille la 32ème maj et son design azuré ! viens découvrir les nouveautés !
09.02.19 ➝ installation de la MAJ n.31, avec un codage tout neuf et plein de nouveautés !
09.01.19 ➝ 30ème MAJ de HM ! viens découvrir les nouveautés ICI
01.01.19 ➝ BONNE ANNÉE LES CHATS !! plein de bonheur à tous. ❤︎
08.08.16 ➝ ouverture de hm
han ja
park bo ra
han soo yun
yang noam
team rocket

 :: old memories :: Oubliettes, Never Forget :: RPs abandonnés
Partagez

 (( low, high ))


Hayes Reverie


Voir le profil de l'utilisateur
☮ I'M ON MY OWN
AGE : 27
AVATAR : mdf
POINTS : 0


NOUS A REJOINT LE : 26/10/2018


MESSAGES : 283


(( low, high )) Empty
(#) Sujet: (( low, high ))   (( low, high )) EmptyJeu 14 Mar - 23:56
low, high
Ses pas l’avaient guidé presque instinctivement à cette soirée qui n’avait rien de plus que toutes les autres auxquelles il avait assisté dans sa vie. C’est avec un certain déboire qu’il s’était installé à ce pub à l’ambiance pimpante, la tête calée contre sa main et son autre main jouant avec l’énième verre alcoolisé qu’il s’était offert. La journée avait été épuisante mais ça en avait valu la peine. Pouvoir continuer l’affaire familiale était sa plus grande fierté et il espérait que si son père était toujours là pour le regarder aujourd’hui, il serait suffisamment fier de ses efforts pour ne pas le juger uniquement sur ses mauvaises tendances. Parfois, Reve faisait vraiment de son mieux pour les arranger. Parfois, c’est juste qu’il faisait pas assez d’efforts. Pourtant dernièrement, Reve était un peu obligé de rester juste. Il devait s’occuper de cette morveuse qui n’était pas mieux que lui et qui l’inquiétait. Pourtant, ce soir, il traînait toujours à cette soirée qui l’ennuyait. Pas envie de rencontrer du monde. Pas envie d’être l’ordure quotidienne qu’il était. L’alcool jouait avec ses sentiments petit à petit et ses pensées s’embrumaient. Rin. Rin. Rin. Pourquoi ne pouvait-il pas s’empêcher de penser à elle ? ça l’agaçait et il tentait de chasser une bonne fois pour toutes ces pensées redondantes en terminant son verre d’une traite.


L’ambiance était particulièrement agitée ce soir. Reve regardait d’un oeil désintéressé la foule de monde autour de lui qui buvait, riait, parlait trop fort pour s’entendre par dessus la musique. Y’avait rien d’inhabituel, des jolies filles qui se faisaient payer des verres, des gars lourds qui cherchaient une aventure ; il en faisait habituellement partie mais fallait croire qu’aujourd’hui, il avait bien mieux à penser qu’à satisfaire des envies qui n’étaient pas tant charnelles mais plutôt affectives, une façon lâche de combler ce vide en lui. C’était toujours la même chose ; et ça commençait à le fatiguer, du haut de ses vingt-sept ans. On n’était jamais trop vieux pour changer, fallait croire.

Parmi cette marée humaine, son regard s’arrêta sur deux individus qui ne faisaient pourtant pas plus tâche au tableau : il y avait cette gamine bien trop ivre et ce gars bien trop sobre. Reve pouvait facilement deviner que c’était pas vraiment un couple, que vu comment ce gars profitait de l’ivresse de cette gamine, c’était sûr et certain qu’il avait bien plus en tête. C’était pas quelque chose que Reve pouvait tout simplement ignorer. Il aimait pas vraiment détourner les yeux, se mêler de ses affaires alors qu’il pouvait étrangement imaginer cette gamine le regretter une fois sobre. Alors que l’individu cherche à entraîner la gamine  dans les toilettes du bar, Reve se lève et les rejoint pour attraper le bras de la jeune fille.

C’est donc là que tu te cachais. Viens, il est temps de rentrer chez nous.

Sourire complice que la gamine comprendra pas tellement elle semblait déchirée ; Reverie jouait le jeu et s’amusait de voir la mine blasée du gars qui lâcha la gamine sans rechigner. C’était probablement à cause de ses origines mais Reverie avait tendance à intimider lors de ce genre de situations ; il avait rarement été impliqué dans des disputes et savait de toute façon se protéger lorsque ça dérapait. C’était simple de fausser une relation ; de faire comprendre à cette ordure qu’il allait l’avoir sur le dos s’il osait toucher à un seul cheveu de cette gamine. Une fois le gars suffisamment loin, Reverie soupire en posant son regard sur la jeune fille en face de lui. Elle tient à peine debout et il sait pas quoi faire d’elle.

Hé gamine, t’habites où ? J’vais te ramener chez toi, tu viens d’échapper à un putain de merdier.

C’était toujours bien d’essayer mais l’adulte doutait très fort qu’elle soit capable de lui répondre ; ou qu’elle en ait tout simplement envie.



BY CΔLΙGULΔ ☾


I'd love it if we made it ☾☾☾
Invité
Anonymous


Invité
(( low, high )) Empty
(#) Sujet: Re: (( low, high ))   (( low, high )) EmptyDim 17 Mar - 22:52
low, high
Elle passerait sa vie à danser ce foutue refrain --- elle passerait ses nuits pour la chaleur de leurs mains. Aurait-elle peur du froid ou simplement la quiétude de la vie qui lui rappellera trop une période ou elle ne se considérait que grosse et laide. Elle était lascive, sublime, quand ses courbes se manifeste dans les lumières tamisés de ce bar où il était permis de brûler --- elle brûlait, chaque soir. On se pose jamais la question parce que pour les nanas tout ce qu’il y a combler quand elles sont comme elle --- lèvres palpables.
Gamine, de ses petits dix huit ans se tenait droite, parce que perché sur ses talons, elle les écrasait tous dans même regarder derrière, dégueulasse les cadavres de la reine rouge, de toute ses têtes coupés, elle était folie de ses nuits carnages -- ou baiser est mal --- mais le pêcher pendu à ses lèvres, du goût sucré et le mièvre de ses sourires qui se transforme en apocalypse --- entre les cuisses, étrange désir de toujours s’agripper à des sensations encore plus forte que celle d’hier.  

Et son verre entre les doigts, et l’alcool qui entre ses veines. La musique est plus forte, et son cœur est plus floue. Entre les bras, elle se perd. Elle ne fait plus vraiment attention à rien, elle croit juste se blottir contre quelqu’un de bien quand c’est évident qu’on se sert d’elle.
Mais l’alcool qu’elle ne tient pas assez --- et ses mots qui se perdent dans des notes, la musique trop et forte et ses pensées trop faible. Elle croit juste s’accrocher à la chaleur, parce que les nuits sont toujours trop froide, sa peau pâle jamais combler de ses feux hurlant de la trouver --- où se cache le soleil dans ses milles obscurité ? Elle est lune, elle devrait ne jamais s’éteindre, mais le ciel est perpétuellement noirci.

Et ça tangue dans son crâne -- musique qui se balade, qui danse entre les mains des hommes qui rient -- elle n’entend plus, son verre se déverse à présent plus sur ses phalanges --- même pas certaines de discerner les visages parmi les fantômes à l’éclats rieurs. Elle veut juste danser à en perdre la tête -- mais c’est qu’elle l’aurait bien déjà perdu. C’est que quelqu’un l’aurait bien vu. Miel, elle sent bien qu’on la tire, d’un coup, ça l’emporte trop, elle tomberait presque contre l’homme sans savoir quoi en penser -- poupée désarticulée qu’on avait déjà chercher vaguement à déshabiller compte tenu que son haut était un peu déboutonné. Elle lève les yeux -- trop haut, trop grand, et elle croit voir, elle croit entendre qu’elle devait partir. Ça le dérange pas, elle veut bien le faire n’importe où, façon y’a que ça qu’elle cherche. -- Concentré sur son visage, il lui sourit l’air complice, difficile de ne pas sourire à son tour sans réellement comprendre, mais tant pis, de toute façon il est beau, alors elle voulait bien ne pas comprendre et juste partir avec lui.

Ce garçon l’entraîne plus loin que de l’homme qui s’amusait jusque là. Et bien qu’elle ai compris qu’elle avait changé de mains, elle pensait toujours que le jeu était le même, bien qu’elle trouvait ce garçon beaucoup moins entreprenant que l’autre cette fois. Puis voilà qu’il soupir et qu’il lui parle de chez elle puis chez lui sans qu’elle comprendre quoique ce soit.

« Moiii j’veux juste faire l’amour.. » de sa voix qui chante bien trop de tonalité pour laisser place à de l'ambiguïté quand au fait qu’elle est bien trop alcoolisé.

Elle s’accroche fort à lui, à ses vêtements, comme pour essayer de l’entraîner elle-même sans réellement savoir où. Sans doute contre elle, mais elle semble plus presque à basculer en arrière vu l’état piteux dans lequel elle est. « Alleeeer… », sans même le regarder, avant de changer de sujet: « je.. veux daAanser.. !! »
Mais la pauvre hein, qui aussi vite balancé se laisse périr sur le torse de l’homme qui se trouvait avec elle. Puis plus rien, juste quelques battements de cœur régulier qui se ballade de ses oreilles à sa boîte crânienne sans qu’elle ne sache quoi en penser, qui semblait l’achever, à croire que tout l’adrénaline trop vite venait de tomber.

« j'veux.. pas reeentrer.. après.. »



BY CΔLΙGULΔ ☾
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jeu de pirates : Legend of the high seas ?
» A cold sweat high-headed believer ∞ 01/02 - 08:43
» M.I.High agents spéciaux
» HAWKEYE ; danger, high voltage.
» Josh Price [TERMINE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: old memories :: Oubliettes, Never Forget :: RPs abandonnés
Sauter vers: