▲ up▼ down
(avertissement) étincelles. // im sohan



 
Le soleil se lève en douceur et les rayons chatouilles délicatement vos bras à nouveau ; le printemps s'installe !
Viens jouer à la roulette florale juste ici !
printemps bien installé ! saison des fleurs et des pluies jolies ☆
VIENS DÉCOUVRIR LES PETITES NOUVEAUTÉS !
(EVENT) Envie d'un événement plein de surprises ? Viens te joindre à l'aventure !
FESTIVAL DE LA RENTRÉE (avertissement) étincelles. // im sohan 359353108
TOUJOURS SUR HM ! Découvre les défis et notre semaine à thème du mois ! (avertissement) étincelles. // im sohan 359353108
Les résultats sont tombés ! Dites-nous TOUT (avertissement) étincelles. // im sohan 359353108 Qui passe son année ? Qui redouble ? Le formulaire se trouve ici
HUNDRED MILES
hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séouldeux réponses par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
vote pour hm !
★︎
12.05.19 ➝ Oh my my my ! 34ème maj fleurie pour HM qui affiche quelques nouveautés printanières !
13.04.19 ➝ 33ème MAJ toute fruitée pour le retour des beaux jours ! viens découvrir les news juteuses !
09.03.19 ➝ on accueille la 32ème maj et son design azuré ! viens découvrir les nouveautés !
09.02.19 ➝ installation de la MAJ n.31, avec un codage tout neuf et plein de nouveautés !
09.01.19 ➝ 30ème MAJ de HM ! viens découvrir les nouveautés ICI
01.01.19 ➝ BONNE ANNÉE LES CHATS !! plein de bonheur à tous. ❤︎
08.08.16 ➝ ouverture de hm
han ja
park bo ra
han soo yun
yang noam
team rocket

 :: seoul :: Hyehwa
Partagez

 (avertissement) étincelles. // im sohan


Han Soo Yun


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t4728-h-a-n-s-o-o-y-u-n-hquinn
BITCH PLEASE, I'M YOUR PRESIDENT - MISS NOËL 2016
AVATAR : Park Hyo Min
POINTS : 224


NOUS A REJOINT LE : 25/07/2016


MESSAGES : 10783


(avertissement) étincelles. // im sohan Empty
(#) Sujet: (avertissement) étincelles. // im sohan   (avertissement) étincelles. // im sohan EmptyMer 13 Mar - 0:44


She'll make you curse, but she a blessing She'll rip your shirt within a second You'll be coming back, back for seconds :: @im sohan

ça ne fonctionne pas comme ça. hors de question. plutôt crever que de le laisser s'en tirer. soo yun est furieuse ; et elle maudit la situation. maudit sa réaction ; hait le garçon. de la haine qui se manifeste pour une raison bien plus singulière. celle de s'en préoccuper, alors que ça devrait lui passer au dessus de la tête. continuer son chemin, rencontrer d'autres draps. d'autres corps. d'autres peaux. autre que la sienne. ses mains délicieuses impitoyables qui grifferont un prochain torse. à l'en rendre malade ;; mais y a rien d'attrayant à le faire sans qu'il ne le sache, sans qu'il ne le regrette. sans que ça ne le travaille. déterminée, à lui faire regretter. ne jamais la mettre de côté, c'est un risque à se faire brûler ; subir les épines accusatrices. piqûres venimeuses. affligées par des talons aiguilles sur mesure, à la hauteur de sa fourberie.

elle voit rouge. et ça la tue. ça l'énerve d'être dans cet état là, tandis qu'elle pénètre la fête privée, qu'elle en soit réduite à ça. au fond ce n'est peut-être que le fait de perdre le contrôle, ouais en fait il est là le problème. il y a une réputation à tenir, un corps à entretenir. des cuisses à ouvrir, des gens à faire réagir, rien qu'à l'aide de sa langue -- parfois même simplement par ses doigts d'experte. pas de place pour penser à un autre. pas le temps d'envisager un manque.
il renouvelle pas ? ce n'est pas son problème.
sérieux elle s'en fiche, veut rien savoir.
alors elle marche sans la moindre gêne, se faufile entre les âmes qui s'excitent au rythme de la musique ((ambiance de débauche, pour un cadre amputé, privatisé)). s'arrête devant son regard de fou furieux ; ne laissant que l'effluve de son parfum, pour lui enivrer la tête d'une odeur qu'il n'aura point. point sur lui, mais partout dans cet appartement. sur tous les autres gens, s'il le faut. et assurément pas sur lui.

« tu vois, cet ensemble ? une vraie fortune, de la soie, du cuir, un peu de dentelle. une merveille. peu enclin à laisser l'imagination faire son travail ; ben, clairement il n'est pas pour toi. » c'est privé, c'est restreint.certes, mais y a du monde quand même, trié sur le volet. et elle est là, à faire tomber son trench; à faire baver homme comme femme. de sa plastique, de sa tenue -- de son audace.
« admire, mémorise tous les détails ; dans une demie-heure je serais à gangnam et je partagerai les draps d'un autre que toi. » énerve-toi, vas-y, y a un homme dans la ville qui va prendre ta place. et son regard le provoque, de quoi devenir dingue. on s'en prends pas à elle comme ça. « quand de ton côté t'auras qu'une de ces chiennes à tes genoux. tu vas t'emmerder, je te donne la même demie-heure pour te barrer. »
parce qu'il pensera qu'à la courbure de son dos, qu'aux rebondies de ses fesses. n'imaginant que ses soupirs adressés à un autre que lui. elle s'en fout de toutes (tous) les insulter. elle a assez d'arrogance et de confiance pour être persuadée de ce qu'elle avance. parce qu'il n'y a qu'elle pour le combler ; par cette même folie qui les lient. qui tient leurs tripes.
mais ce soir, il n'aura rien. « mauvaise nuit, à toi et tes regrets. »
la tête haute, ses talons claquent le sol. prête à repartir, comme elle est venue. déclinant l'invitation de participer à une soirée aussi médiocre.

(c) SIAL ; icons BANDIT ROUGE






MA SARAH DE MA VIE a écrit:
JE SUIS DANS TA VIE, JE SUIS DANS TES DRAPS

MON JANOUILLE a écrit:
ON A TOUS LES DROITS
SURTOUT CELUI D'AIMER SY

Im Sohan


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6241-im-sohan-kingsohan#188615
what i create is chaos.
AVATAR : kim han bin (ikon)
POINTS : 5


NOUS A REJOINT LE : 08/03/2019


MESSAGES : 229


(avertissement) étincelles. // im sohan Empty
(#) Sujet: Re: (avertissement) étincelles. // im sohan   (avertissement) étincelles. // im sohan EmptyMer 13 Mar - 23:54


She'll make you curse, but she a blessing She'll rip your shirt within a second You'll be coming back, back for seconds :: @han soo yun

les corps se mêlent au rythme de la musique sous les lumières artificielles. les heures s'écoulent presque par magie. il n'y a plus de notion de temps, plus de morale. plus de bien ou de mal. aucun jugement. aucun regard insistant. juste le plaisir du moment. un verre à la main, il se laisse emporter par les notes qui s'élèvent, toujours plus fortes. il se laisse enivrer par la liqueur amère. il se laisse charmer, juste l'espace de quelques secondes, par les créatures qui se déhanchent sous les néons. il essaye d'oublier. d'anesthésier ce myocarde pourri qui bat au creux de sa cage thoracique. d'effacer le poison qui parcoure ses veines. doux venin au nom de culpabilité. il ne parvient plus à annihiler les émotions, ni le poids de ses erreurs. il ne peut plus fermer les yeux malgré l'insistance de sa mère, malgré tous ses vices. les excès d'autrefois, seulement destinés à l'amuser, deviennent un échappatoire. un moyen de se défaire de la réalité. attitude lâche qu'il refuse d'admettre, dont il refuse de parler, même à jun ho. absolution dont il rêve égoïstement. sohan cherche l'amitié de cet étranger. du malheureux qui a essayé de s'interposer entre lui et sa soeur. pauvre fou qu'il est, tout comme lui. parce que sohan a sans doute dépassé ses limites. à croire que le diable a aussi une limite à ne pas franchir.

il colle son verre à moitié vide contre sa tempe, comme pour éloigner les maux de son âme nauséabonde. ses yeux se ferment sous la fatigue, les abus. il trouve un semblant de paix dans ce lieu de débauche. un répit arraché de force à cette foutue vie. quand les murmures et les sifflements s'élèvent, titillant sa curiosité malsaine. il la voit fendre la foule, la tête haute. quelque chose vrille en lui, comme à chaque fois qu'il pose ses yeux sur elle. seulement cette fois, c'est différent. parce que le dernier accident a été de trop. que cela n'a fait que le convaincre qu'il est foutu. cas désespéré. déchet de l'humanité. il n'a fait que accentuer davantage la distance qui s'était récemment créée entre eux. c'est préférable pour elle qu'il ne fasse plus partie de sa vie. il finit toujours par bousiller celles de ses proches. sohan essaie de blinder son corps à son approche. il tente d'aveugler ses iris sombres lorsqu'elle s'approche de lui, trop près de lui. elle joue à un jeu dangereux sans même le savoir. il envisage l'espace d'un instant de lui montrer son vrai visage pour la faire fuir, seulement il n'en a pas l'occasion puisque la voix de soo s'élève, véritable tempête dans le calme.

« tu vois, cet ensemble ? une vraie fortune, de la soie, du cuir, un peu de dentelle. une merveille. peu enclin à laisser l'imagination faire son travail ; ben, clairement il n'est pas pour toi. » quelque chose se glace au creux de ses entrailles tandis que son esprit s'embrase en détaillant du regard la silhouette de l'impertinente. sohan dépose son verre un peu trop brusquement avant de se lever, montrant ainsi à soo qu'elle a atteint son but : attirer son attention. « admire, mémorise tous les détails ; dans une demie-heure je serais à gangnam et je partagerai les draps d'un autre que toi. quand de ton côté t'auras qu'une de ces chiennes à tes genoux. tu vas t'emmerder, je te donne la même demie-heure pour te barrer. » elle n'est pas sienne. elle n'est que femme volage qui vient et revient dans sa vie. drogue dont il peut se passer un certain temps mais qui finit toujours par créer un manque. elle n'est pas si importante que ça à ses yeux. mensonge qu'il préfère formuler plutôt que d'avouer la vérité. il peut se passer d'elle ce soir. seulement elle l'a provoqué. elle a voulu l'humilier. et ça, il ne peut pas le laisser passer. les dents serrés, il l'observe avec une rage non dissimulée. « mauvaise nuit, à toi et tes regrets. »

des regrets, ça elle va en avoir au petit matin. elle ose se détourner de lui après sa petite mascarade. comme si elle avait gagné. il en rit presque le gamin. la partie vient juste de commencer. sa silhouette s'élance dans la foule médusée. sohan la rattrape en quelques enjambées. toujours dos à elle, il s'empare de ses poignets, la forçant à s'arrêter. ses lèvres s'approchent de son oreille. « tu penses vraiment qu'un autre que moi sait comment te faire vibrer ? » ses mains lâchent les poignets de la jeune femme pour se planter contre ses hanches. il en remonte une le long de son ventre, s'emparant sans la moindre gêne d'un de ses seins tandis que l'autre descend un peu plus bas. trop bas. il connaît son corps par coeur, a appris à en explorer chaque recoin. « tu penses vraiment que tu peux débarquer ici, faire une scène sans en subir les conséquences ? » des murmures s'élèvent devant la tension qui se dégage du couple enlacé. sohan s'en fout. il se fout de tout à vrai dire. il presse un peu plus son corps contre le sien, lui faisant sentir tout son désir... avant de la repousser brutalement. le gamin se fait lunatique, changeant. la colère vient de vaincre l'excitation. « va donc rejoindre ton pauvre type à gangnam. fais toi sauter dans tous les sens si ça peut te faire plaisir. mais ne reviens pas ramper vers moi après. » il sourit, conscient des regards qui pèsent sur eux et des rires qui s'élèvent. sohan est très rancunier. enfant gâté, il ne supporte pas qu'on le contrarie, encore moins de cette façon. « quant à moi, je vais m'amuser avec ces chiennes comme tu dis, elles seront toujours aussi satisfaisantes que toi. » il lui offre son plus beau sourire arrogant, prêt à faire durer le plaisir toute la soirée juste pour l'emmerder. il espère qu'elle n'est pas déçue de ce revers de situation. après tout, c'est elle qui a voulu jouer. et à vouloir jouer avec le feu, on se brûle les doigts.

(c) SIAL ; icons BANDIT ROUGE


Han Soo Yun


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t4728-h-a-n-s-o-o-y-u-n-hquinn
BITCH PLEASE, I'M YOUR PRESIDENT - MISS NOËL 2016
AVATAR : Park Hyo Min
POINTS : 224


NOUS A REJOINT LE : 25/07/2016


MESSAGES : 10783


(avertissement) étincelles. // im sohan Empty
(#) Sujet: Re: (avertissement) étincelles. // im sohan   (avertissement) étincelles. // im sohan EmptyJeu 14 Mar - 12:22


She'll make you curse, but she a blessing She'll rip your shirt within a second You'll be coming back, back for seconds :: @im sohan

il y a quelque chose qu'on oublie. qu'on enterre depuis quelques mois. on ne semble pas se souvenir ; de qui est soo yun en réalité. guidée des années, des années pour devenir le poison qui causerait la perte de l'humanité. une jeunesse à la formater, à la rendre aussi mauvaise qu'un mal de tête en lendemain de soirée. adoucie c'est vrai ; par l'amour d'un frère. calmée ; par l'erreur d'une mère. et réveillée à présent. par le suicide de celle qui, tout ce temps, l'a créé. par l'accident de l'être le plus cher à son cœur.
et il y a ce déni, furieux, qui s'extériorise. qui se manifeste. enfin.
cette peine, à présent colère.

fini de jouer à la sage enfant.
c'est dans la douleur que son âme se sent ((si bien)). c'est pas en souriant, en aidant, qu'elle a l'impression d'avoir une vie agréable. au contraire, elle déteste quand tout se passe correctement. quand on mets sur la vie, le mot épelé bonheur. elle a jamais attendu ça, soo yun. elle a jamais voulu être heureuse ;; pas de cette manière là, en tous les cas. et il y a ce garçon, assis au fond de cette pièce. cet homme là, qui éveille en elle, toute la noirceur qui la protège. tous les ténèbres qui la bercent. celle dont elle s'est servie, pour pousser bora à envoyer sa demie-sœur se jeter d'un pont. qui l'a guidé, à créer ce carton rouge, à martyriser, pousser aux suicides les élèves qu'elle voyait comme étant trop faibles pour continuer. continuer de respirer.
ce n'est pas parce qu'elle est derrière les ficelles, qu'elle n'en a pas moins les mains sales. et ce n'est pas parce qu'elle est partie quelques mois, qu'elle a perdu sa mère, qu'elle a changé. et si on a bien voulu le croire, c'est parce qu'elle s'est laissée aller.

mais ce soir, à cet instant précis ; elle retrouve toute l'excitation et la joie de provoquer. d'engager une situation qui; quoiqu'il arrive, finira mal. elle en avait oublier la sensation ; le pouvoir que ça procurait. de sentir une haine aussi intense à son égard. et elle voit bien soo yun, bien la réaction de sohan. elle entends le verre qui s'entrechoque à la table basse. les dents qui se serrent ; les yeux qui se promènent.
elle n'en demande pas moins.
tout ce qu'elle attends.

qu'il s'énerve.
pour qu'elle s'énerve ensuite.
c'est libérateur, d'avoir cette adrénaline au fond du cœur.

et ce n'est pas grave, si elle se fourvoie sur ce qu'elle veut dire. qu'elle taise le pourquoi elle organise ce petit manège. elle ne veut pas s'intéresser aux émotions qui la bouleversent. elle en a marre -- marre de ressentir. son enfance n'a été que le fruit de la haine d'une mère. d'une éducation basée sur l'idée que le mal remplaçait le bien. elle a jamais eu besoin de l'amour, de la joie, de la tendresse ((ja lui manque)), alors elle veut plus entendre, voir :: ces sensations qui s'invitent en elle. la peine de regarder le visage de son frère qui ne la reconnait pas. le fait d'avoir perdu le pilier de son univers. le manque que sohan arrive à créer en elle. elle a pas envie ... pas envie d'y faire face.
c'était bien mieux avant ;; insensible aux moindres sentiments.

qu'il s'énerve. qu'il la frappe -- s'il-vous-plait, que ça dégénère. qu'elle lui rende au centuple. qu'elle se défoule. qu'il déclenche sa folie la plus pure. parce que soo yun est tellement fatiguée. il n'y a que sohan pour combler une envie aussi hâlée.
quand il s'empare de ses poignets ; son soupire est celui d'une soulagée. elle savait qu'elle pourrait compter sur son agressivité. et elle se moque bien de la situation dans laquelle elle se mets. car on oublie trop souvent qui elle est. baignée dans cette atmosphère, elle en a tellement créé des problèmes. ce n'est pas de la bêtise, c'est son entité toute entière. cette manière d'apprécier quand ça se dégrade.

aucun autre ne la fera vibrer comme lui. bien sûr qu'elle le sait ((bordel ce qu'elle le déteste)), pourquoi serait-elle venue là sans cette simple raison ? elle se laisse caresser, enfant faussement docile. ne réponds pas, ne parle pas. ne retient pas non plus la respiration qui s'accélère. car elle n'est pas là pour lui dire qu'il est mauvais, juste pour lui faire savoir ce qu'il perd. ils peuvent être deux aveugles sur ce qui se passe, ça change rien au fait que ça arrive. toutes ces nuits noires.
et le mot conséquence résonne en elle comme une libération. terme rédempteur qui alarme son esprit malade. que ça dégénère. son regard s'enflamme, dans une absurdité qui devraient en rendre muet plus d'un. soo yun n'est pas maso, bien au contraire. mais son être réclame la violence, qu'elle sorte enfin de cette zone de cocon, dans laquelle elle se fane.

elle ne bouge pas. le laisse même jouer à l'enfant pourri gâté. laisse rire l'entourage ; comme si cela pouvait vraiment l'atteindre.
oui, on oublie trop souvent, qui est han soo yun. « vas-y. »
les rires se taisent, face au rictus à ses lèvres. pas le moins du monde déstabilisée, sa colère la rends bien plus démente. elle se retourne à nouveau et comble la distance qu'il a instauré en la repoussant. si elle est face à lui, à une proximité alarmante ; elle ne le touche pas. car elle l'a dit, il ne l'aura pas. à moins d'y être forcée, elle n'est pas l'optique de se donner à qui que ce soit, finalement.
et sa main se pose si légèrement sur son érection. « elles le seront c'est clair, mais toi bébé, tu vas finir mal baisé. » normalement, elle n'est pas si vulgaire. mais ce n'est pas de sa faute, si elle méprise toutes les âmes qui respirent. et parce que c'est la même chose, pour les deux. ne sont satisfait que par la brutalité de l'autre. c'est comme ça, quand on est mauvais ; le monde n'arrive pas à suivre. elle sait qu'il le sait.

et puis elle le frôle, en le contournant ; allant s'asseoir à la place qu'il occupait préalablement. « c'est vrai, pourquoi faire tant de kilomètre pour ne pas être comblée. alors que j'ai tout ce qu'il me faut ici. » lui. mais elle fait allusion à la situation, pour le coup. et de son ton autoritaire, de sa dominance naturellement, elle ordonne aux deux personnes à ses côtés de dégager. la tension de l'atmosphère est telle, qu'ils ne polémiquent pas plus, et vont se chercher un verre. tandis qu'elle regarde la salle et arrête son regard sur une petite brune, un peu à l'écart. « allez, montre-moi comment tu t'amuses. elle là-bas. elle te regarde comme si elle pouvait t'avoir. faisons-lui plaisir pour ce soir. » oui elle l'invite, à s'amuser, avec tout un tas de spectateurs. mais elle sait qu'il ne fera pas ce qu'elle dit. elle s'attends à tout. peut-être choisira-t-il une autre que la première sélectionnée ? juste pour être dans sa rébellion. elle ne sait pas et c'est ça qu'elle réclame. quelqu'un capable de lui faire autant de mal, qu'elle est capable d'en faire. quelqu'un qui, au fond, possède les mêmes faiblesses. soumis à la même débauche, à la même colère. « ramper ? n'oublie pas à qui tu parles sohan. je suis pas ces gamines que tu terrorises. » moi aussi je peux mordre, elle n'a pas peur soo yun. pire encore, elle est dans une passion si grande, qu'elle ne cache pas que tout ça l'électrise. c'est pour ça, après tout, qu'ils ont continué de se voir. elle attrape le verre, préalablement tenu par le garçon, le porte à ses lèvres. il n'y a plus grand chose ; mais il y a ce contact indirect. le seul qu'il aura venant d'elle. mais lui non plus, qu'il ne pense pas à revenir vers elle, s'il tente quoique ce soit avec un(e) autre qu'elle. elle le lui dit probablement, dans son regard. elle ne passera après personne ce soir. « ne crois pas que j'ai peur de me brûler. » parce qu'elle sait ce qu'il pense ; qu'à trop jouer, on fini par se blesser. mais soo yun connait le jeu, en a souvent été maîtresse. ça ne l'a gêne pas ; de faire des étincelles.

(c) SIAL ; icons BANDIT ROUGE






MA SARAH DE MA VIE a écrit:
JE SUIS DANS TA VIE, JE SUIS DANS TES DRAPS

MON JANOUILLE a écrit:
ON A TOUS LES DROITS
SURTOUT CELUI D'AIMER SY

Im Sohan


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6241-im-sohan-kingsohan#188615
what i create is chaos.
AVATAR : kim han bin (ikon)
POINTS : 5


NOUS A REJOINT LE : 08/03/2019


MESSAGES : 229


(avertissement) étincelles. // im sohan Empty
(#) Sujet: Re: (avertissement) étincelles. // im sohan   (avertissement) étincelles. // im sohan EmptyVen 22 Mar - 22:08


She'll make you curse, but she a blessing She'll rip your shirt within a second You'll be coming back, back for seconds :: @han soo yun

il n'a aucune limite sohan. aucune. parce qu'on ne lui a jamais dit non. parce qu'au fond, c'est qu'un gamin pourri jusqu'à la moelle. trop gâté pour avoir le sens des réalités. il ne voit pas le mal qu'il fait. manque de morale ou simple indifférence. il s'en moque bien après tout. maman est là pour effacer toutes les preuves, pour assurer ses arrières. triste réalité qu'il peine à accepter. il aurait pu se révolter l'enfant roi. il aurait pu assumer les erreurs de ses parents pour enfin devenir quelqu'un de bien. seulement sohan, même s'il ne veut pas l'assumer, il s'y plaît dans ce royaume de joyaux et de larmes. de nuits éphémères et de luxe écoeurant. il y a juste le sang qui hante les rares nuits où il est sobre. le souvenir macabre du corps immobile sur le bitume. le silence qui a suivi la chute de l'ami de bora. éclats d'un passé renié qu'il dissimule aisément en s'abîmant les veines et en imbibant ses lèvres. c'est tout ce qu'il peut faire. tout ce qui lui reste. déchet ambulant. héritage fier d'un empire maudit. d'une mère trop orgueilleuse et d'un père trop absent. joyeux bordel.  

gamin colère. tempête faite homme. sohan n'est pas du genre posé. il éclate souvent, trop souvent. une rage indicible qu'il n'arrive pas à chasser de son être. conséquences fâcheuses qui surviennent inlassablement par la suite. il n'est cependant pas aveugle ou naïf au point de croire que soo yun le provoque par hasard. juste comme ça. qu'importe. si elle veut jouer, il jouera. « vas-y. elles le seront c'est clair, mais toi bébé, tu vas finir mal baisé. » il sourit avec tant d'arrogance, sohan. une lueur sauvage brille dans son regard tandis que ses iris suivent la silhouette de la jeune femme le contourner pour prendre place où il se trouvait plusieurs minutes auparavant. elle ne manque pas d'audace. il en est presque étonné le gamin. il se demande bien ce qu'elle cherche ce soir. pourquoi elle le provoque ainsi. pour se sentir plus vivante ? pour laisser tout le mal en elle sortir ? au fond, peut-être qu'elle est comme lui soo yun. peut-être qu'elle a elle aussi un monstre tapi en elle n'attendant que de se déchaîner sur le monde.

« c'est vrai, pourquoi faire tant de kilomètre pour ne pas être comblée. alors que j'ai tout ce qu'il me faut ici. » il passe ses doigts contre ses lèvres, probablement pour masquer son sourire qui se fait beaucoup plus insistant à mesure que soo yun le provoque. il faut dire qu'il a rarement l'occasion de défier quelqu'un à sa hauteur. surtout de cette façon. généralement, ses conflits se terminent dans le sang et les pleurs. elle se fait reine d'un royaume qui ne lui appartient pas. dispose de ses sujets comme s'ils lui obéissaient. il est contrarié sohan, seulement l'excitation qui brûle dans ses veines consume toutes les autres sensations. « allez, montre-moi comment tu t'amuses. elle là-bas. elle te regarde comme si elle pouvait t'avoir. faisons-lui plaisir pour ce soir. » c'est une lueur mesquine qui illumine désormais son regard tandis qu'il s'approche d'elle, se moquant bien du défi qu'elle lui lance. elle l'ignore, continue sur sa lancée. « ramper ? n'oublie pas à qui tu parles sohan. je suis pas ces gamines que tu terrorises. »

elle à peine le temps de reposer le verre vide qu'il s'empare d'un de ses bras avec brutalité pour la faire tenir debout devant elle. il n'y a aucune douceur dans ses gestes, aucune précaution. elle est venue pour ça après tout. il en est désormais persuadé. leurs souffles se mêlent tant ils sont proches. les doigts de sohan se perdent dans la chevelure de soo yun, décalant les mèches baladeuses derrière son épaule. ses lippes viennent caresser son oreille. « tu sais très bien comment je m'amuse. » il lui susurre tout doucement, comme s'il lui disait un secret. ses doigts descendent contre ses hanches avant de la plaquer un peu plus contre lui. geste destiné à lui rappeler à qui elle fait face. soo yun est bien loin des filles qui se présentent à elle. celles qui rêvent du prince charmant quand il n'est en réalité que le méchant de l'histoire. elle est bien loin d'être anodine. c'est pour ça qu'il a eu du mal à s'en défaire. qu'il lutte toujours pour la faire sortir de sa vie. « n'oublie pas non plus à qui tu as affaire. » simple rappel qui s'élève comme une menace latente. sohan n'a pas beaucoup de patience, encore moins quand on pense se jouer de lui.

« ne crois pas que j'ai peur de me brûler. » il reste silencieux, se contente d'arquer un sourcil devant l'expression qu'elle arbore. une expression qu'il a souvent pu apercevoir dans le miroir. ses doigts relâchent l'emprise qu'il a sur le corps de soo yun tandis qu'il se détourne d'elle, aussi simplement que ça. il espère faire naître le trouble en elle, lui faire croire qu'il s'est lassé. le gamin se laisse glisser à sa place, observant la silhouette de dos avec un sourire mauvais. il fait signe aux employés qui se pressent de lui apporter un nouveau verre. verre qu'il fait tourner entre ses doigts, laissant durer le silence qui s'est installé. « prouve-le. » ses lippes viennent accueillir l'hydromel avec reconnaissance tandis que son regard reste fixé sur soo yun. « je sais pourquoi tu es venue ce soir. » il sourit un peu plus le gamin, conscient de l'incompréhension qu'elle a dû ressentir devant son silence. il se concentre davantage sur elle, peu enclin à laisser son esprit déraper sur le dernier incident en date. « viens le chercher si tu tiens tant à me montrer que tu n'as pas peur de te brûler. » viens me chercher.

(c) SIAL ; icons BANDIT ROUGE


Han Soo Yun


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t4728-h-a-n-s-o-o-y-u-n-hquinn
BITCH PLEASE, I'M YOUR PRESIDENT - MISS NOËL 2016
AVATAR : Park Hyo Min
POINTS : 224


NOUS A REJOINT LE : 25/07/2016


MESSAGES : 10783


(avertissement) étincelles. // im sohan Empty
(#) Sujet: Re: (avertissement) étincelles. // im sohan   (avertissement) étincelles. // im sohan EmptyMer 10 Avr - 19:52


She'll make you curse, but she a blessing She'll rip your shirt within a second You'll be coming back, back for seconds :: @im sohan

au premier regard, soo yun a tout de suite su qu'elle signait avec le diable ;; peut-être est-ce là tout ce qui l'a attiré, poussé à toujours s'en préoccuper. la présidente s'invite dans les draps, pour disparaître au lendemain matin. il n'y a pas de remède miracle en compagnie de la jolie brune. il suffit simplement de profiter de ses caresses, de prendre ce qu'elle offre le temps de quelques heures et de faire son deuil ensuite. passer à autre chose, ne pas se souvenir, ne pas tenter de retrouver les rares moments intimes qu'elle accorde. il n'y a pas de fidélité, dans son être. pas de morale, dans ses gestes. aucun accord, dans ses baisers. ça se passe et c'est comme ça puis alors ça se fane. elle ne promet rien, ne révèle rien. l'histoire d'une nuit, d'une matinée, d'un après-midi ou de quelques heures.  
la seule chose à faire est saisir l'instant.
car après, soo yun n'a pas envie de revenir.

c'est comme ça, qu'elle fonctionne. ça a toujours été de cette manière. elle le sait, ne se voit pas avec un autre schéma :: alors elle n'explique par pourquoi elle est là. pourquoi elle le provoque, surtout pour avoir quelque chose qu'elle aurait avec n'importe qui. simplement en claquant des doigts.
c'est faux, il lui donne ce que peu pourraient offrir -- un bout de sa folie. et il lui résiste, aussi. oh ce qu'elle se sent elle-même, en sa compagnie. c'est si rare -- cette harmonie. quand il la relève, la presse... elle sait que le jeu commence. pour de vrai. ce qu'elle attendait. il y a quelque chose, entre leurs âmes. une attirance fulgurante qui, elle le pense, les pousseront sans cesse l'un vers l'autre ((peu importe par quelle manière, brutale ou calme)). elle ne demande ni douceur, ni tendresse, n'est pas venue pour le cueillir dans un monde beau et rose. soo yun n'a plus envie de se leurrer, de se laisser envahir par de jolies pensées. c'est dans un univers sombre, uniquement engouffré dans des ténèbres aggravés, qu'elle arrive à s'épanouir en sécurité,
sa mère le lui avait pourtant appris... elle réponds par le même murmure, un goût de secret qui lui plait bien. « hm, je ne sais pas, ne t'es-tu pas ramolli, ces derniers temps ? je ne vois rien, ne sent rien. où est passé le sohan craint ? » une manière efficace de dire qu'à trop se noyer dans ses cauchemars il en a oublié ce qui le maintenait vivant, respirant. cette vie peu admissible, qui leur va pourtant si bien. qu'on maudit.
soo yun n'est au courant de rien, alors pour elle, le nom de im sohan disparaît. et ça la fruste, d'avoir l'impression de perdre à nouveau quelqu'un. bien qu'elle mettra la pensée sur le simple fait qu'ils ne s'amusent plus -- et qu'elle s'ennui. son rictus est alors on ne peut plus clair. « si tu ne veux pas que j'oublie, fais en sorte que je me souvienne petit prince maudit. auquel cas je te considérerai comme n'importe quel autre. » comme ceux qu'elle jette, à peine les lèvres scellées. les personnes-objets qui ne servent qu'à la satisfaire le temps d'une soirée. sans aucun intérêt à ses yeux.
sa menace n'a pas l'effet espéré ((elle aurait pu, si seulement la danseuse résonnait comme tout le monde)), en contre-partie elle la pousse à continuer, n'est pas prête à se laisser apeurer.

le silence est désagréable et elle n'aime pas ça. déteste l'idée qu'il puisse penser un instant pouvoir se détourner sans en subir les conséquences. au fond, ne sont-ils pas les mêmes ;; à vouloir les mêmes choses, les mêmes réactions. fiertés trop excessives, esprits trop malades. mauvais jusqu'à la moelle. oh ! ce qu'elle va lui faire regretter, ce silence abhorré. pourtant ; ne rien laisser paraître, c'est ce qu'ils font de mieux tous les deux. « ah, tu es si prévisible. » mensonge singulier, mais elle sait l'effet que peut donner ce genre de réplique, pour des caractères comme les leurs. elle brûlerait la terre, pour montrer à quel point sa folie ne peut être attendue, devinable. elle ne se retourne pas encore, mais se décale suffisamment pour que ses iris croisent les siennes, premier combat indirect par deux regards coupables. « tu ne sais rien, pour ça il faudrait parvenir à me comprendre. » à la saisir ((et tu n'en es pas capable)). pour sohan, il lui suffirait d'accepter ce qu'il est. toute la noirceur de son âme, car confronté à sa propre obscurité, il pourrait aisément voir la méchanceté de la coréenne. et ni l'un ni l'autre n'est vraiment apte à dire clairement, sans se cacher ; s'il aime ce monde plongé d'illégalité, de meurtres, de sang, de faux-semblants. quoiqu'ils peuvent en penser.
elle met cependant un point d'honneur à affirmer qu'il n'y a personne capable de lire en elle et en ses envies les plus destructrices ;; les seuls qui y parvenaient sont morts. l'une enterrée, l'autre oublié. « ce serait si ennuyant... » qu'ils montrent les cartes que possèdent leurs mains. qu'elle se donne, ayant pourtant juré le contraire. ne lui avait-elle pas dit, qu'elle ne ramperait pas face à im sohan ? face à personne. son envie de venir le chercher est pourtant foudroyante, la raison envolée, son cœur parviendrait presque à l'obliger à se faire prendre. elle imagine une scène brutale ((mais vitale)), dans les moindres détails et mordille ses lèvres tandis qu'elle l'enjambe ;; pressé l'un contre l'autre. elle sent tout son corps s'alarmer -- le tuerait pour la rendre si réactive.
oh, soo yun n'a pas l'intention de céder.
pas directement. qu'elle se persuade.
alors ses mains glissent à sa nuque et le baiser n'a rien de tendre. elle les fait suffoquer jusqu'à ce que les poitrines brûlent.
il ne reste plus rien pour qu'ils vivent. jusqu'à ce qu'elle éloigne ses lippes.
les doigts remontent, tire les brindilles qu'elle aime posséder entre ses paumes, plantent ses iris dans les siennes. avec une lueur qu'eux seuls ne connaissent. « donne-moi envie de brûler sohan. » elle est... si difficile. elle ne veut pas lui offrir ce plaisir ((bien sûr, qu'elle en a envie)) « je ne suis plus sûre que ça en vaille réellement la peine. » articule-t-elle en retirant son tee-shirt. ses mains explorent -- elle griffe. mord aussi. tout son corps prouve le contraire de ce qu'elle crédite, comme elle sent sa peau à lui nier toute son indifférence factice. les mêmes. trop mauvais pour accepter, un adversaire capable de les faire tomber. ils ne peuvent être deux à régner ((souhaite détruire sa couronne)) ;; et la préserver en même temps. « vas-tu congédier ta cour ? je prends tout, ou rien du tout. » lui entier, sans ces êtres qu'elle méprise sans s'en cacher. elle promet en contre partie de lui faire passer une meilleure soirée que ce taudis dans lequel il terni.

(c) SIAL ; icons BANDIT ROUGE






MA SARAH DE MA VIE a écrit:
JE SUIS DANS TA VIE, JE SUIS DANS TES DRAPS

MON JANOUILLE a écrit:
ON A TOUS LES DROITS
SURTOUT CELUI D'AIMER SY

Im Sohan


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6241-im-sohan-kingsohan#188615
what i create is chaos.
AVATAR : kim han bin (ikon)
POINTS : 5


NOUS A REJOINT LE : 08/03/2019


MESSAGES : 229


(avertissement) étincelles. // im sohan Empty
(#) Sujet: Re: (avertissement) étincelles. // im sohan   (avertissement) étincelles. // im sohan EmptyMer 17 Avr - 21:13


She'll make you curse, but she a blessing She'll rip your shirt within a second You'll be coming back, back for seconds :: @han soo yun

il y a de ceux qui apaisent le monstre, qui le bercent de leurs mots dorés. qui, l'espace d'un instant, font de sohan un être un minimum civilisé. et puis il y a les autres, ceux qui attisent les ténèbres. ceux qui exacerbent le monstre tapi en lui. soo yun en fait partie. poupée aux airs innocents qui s'est révélée à sa hauteur. poison dont il ne pouvait plus se défaire après leur premier ballet. nuit enchanteresse qui l'a marqué au plus profond. parce que soo yun, elle n'est pas comme toutes les autres. loin de là. il a bien fini par s'en rendre compte après des mois passés à provoquer la belle et à être provoqué en retour. si bien qu'il n'a pas pu la laisser partir, comme ses autres aventures précédentes. il n'a pas pu se résoudre à l'oublier, à l'effacer. il n'a pas réussi à s'éloigner, jusqu'à présent. « hm, je ne sais pas, ne t'es-tu pas ramolli, ces derniers temps ? je ne vois rien, ne sent rien. où est passé le sohan craint » ses paroles se fracassent dans ses oreilles, meurtrissent son esprit. la voilà la raison de son absence, de sa distance. ses yeux se voilent tandis que le son dernier méfait s'affiche derrière ses prunelles désabusées. dernière victime qui a emporté avec lui une partie de son âme, réveillant en lui une culpabilité inédite. il a eu du mal à l'accepter. alors côtoyer soo yun alors qu'il n'était pas lui... ce n'était pas une option. le im affiche un air impassible. muraille superficielle qui peine à dissimuler les failles du gamin. il ne réplique pas à sa provocation, se contente de hausser les épaules, l'air de dire qu'il s'en moque bien. mensonge éhonté.

« si tu ne veux pas que j'oublie, fais en sorte que je me souvienne petit prince maudit. auquel cas je te considérerai comme n'importe quel autre. » il rigole le gamin. ce n'est qu'une énième provocation faite dans le but d'avoir ce qu'elle veut. lui. souhait que sa fierté n'ose pas énoncer sur ses lippes vicieuses. une flamme dangereuse brûle au creux de son regard. brasier ardent qu'il contient. parce que sa propre fierté l'interdit de lui donner ce qu'elle veut. pas aussi facilement. sohan est impulsif mais il n'est pas un jouet que l'on peut invoquer si aisément et abandonner le jour d'après. il joue son jeu sans pour autant tomber dans le piège. un sourire amusé plaqué aux lèvres, il observe la jeune femme se débattre entre ses désirs et son arrogance. « ah, tu es si prévisible.  tu ne sais rien, pour ça il faudrait parvenir à me comprendre. » qui d'autre pourrait mieux la comprendre que sohan ? ils sont tellement semblables que cela en devient parfois troublant. seulement il dénote bien un léger changement dans l'attitude de soo yun. elle est beaucoup plus extrême, beaucoup plus avenante qu'avant. à croire qu'elle n'a plus à se parer de faux semblants pour cacher sa véritable nature. à croire qu'elle n'a plus peur d'embrasser son monstre à elle. « mais je te comprends, soo yun, bien plus que tu ne le crois. » au point d'en avoir mal parfois. reflet féminin de sa propre personne.

il y a quelque chose qui cède en elle. il peut le deviner à son regard, à sa posture. victoire qui s'annonce et qu'il savoure presque. la divine rompt la distance entre leurs deux corps, douloureusement. leurs souffles se mêlent. il n'ont pas le temps de respirer que leurs lippes viennent se sceller dans un élan effréné. ses mains viennent enlacer la jeune femme qu'il plaque un peu plus contre lui. son corps reconnaît soo yun. instinctivement, ses doigts se plantent dans son épiderme, comme pour laisser sa marque. il est à bout de souffle quand elle se recule, sans doute pour apprécier l'incendie qu'elle vient de déclarer. car sohan en veut désormais plus, beaucoup plus. « donne-moi envie de brûler sohan. je ne suis plus sûre que ça en vaille réellement la peine. » un sourire mauvais donne un air sombre à son visage tandis qu'il observe sans grande surprise soo yun se débarrasser de son haut. ses mains explorent, faisant autant preuve de violence que de douceur. « pourtant ton corps m'indique le contraire. » et il ne peut pas mentir. ses mains, désormais posées sur ses hanches, émettent une légère pression, comme pour lui signifier qu'il voit clair dans ses manoeuvres. qu'il n'a que faire de son ego.  

« vas-tu congédier ta cour ? je prends tout, ou rien du tout. » un défi qu'elle lui lance. elle ou rien du tout. elle s'attend peut-être à ce qu'il donne fin à la soirée d'un claquement de doigts et qu'il s'empare d'elle ici-même. impératrice factice qui rêve sa vie. il rit, une fois de plus, devant la naïveté de soo. sohan n'obéit jamais. il n'en fait toujours qu'à sa tête. alors ses mains descendent un peu plus bas, pour maintenir soo entre ses bras tandis qu'il se redresse. étreinte qui n'a rien de doux. il ne congédie pas sa cour le gamin. c'est lui qui en dispose, tout simplement. les regards glissent sur eux, conscients de ce qui se trame. il n'en a que faire, quittant les lumières tamisées pour l'obscurité. il se moque bien des protestations ou de l'avis de la jeune femme. elle a voulu jouer, à elle d'assumer. il se laisse guider par sa mémoire, trouvant une chambre vide. par miracle car d'autres sont déjà bien occupées. il la laisse tomber sur les draps, pas le moins du monde délicat. « tout ou rien n'est-ce pas ? » il se penche vers elle, toujours aussi arrogant, sûr de lui. sale gamin conscient qu'il a peut-être gagné face au détachement faussé de soo. « dis-moi, est-ce que brûles soo yun ? » il reste là, immobile. il veut qu'elle prenne ce pour quoi elle est venue. qu'elle assume ses envies dissimulées sous des mots mensongers. il a fait un pas pour la pousser à admettre les raisons de sa venue. à elle de sceller leur soirée, d'un baiser ou d'un départ.

(c) SIAL ; icons BANDIT ROUGE


Contenu sponsorisé


(avertissement) étincelles. // im sohan Empty
(#) Sujet: Re: (avertissement) étincelles. // im sohan   (avertissement) étincelles. // im sohan Empty
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une erreur part souvient d'un rien... [Sohan]
» Avertissement de messages précédents
» Avertissements et banissements
» Avertissement au tricheur !
» Sohan | ◊ Welcome to my dreamworld ◊

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Hyehwa
Sauter vers: