▲ up▼ down
Latté avec supplément invitée



 
Eolssu johda ~ ! L'ère de Joseon a repris ses droits et les tambours résonnent sur le forum !
Viens les faire vibrer en jouant à la roulette traditionnelle juste ici !
Poussière de mars, Poussière d'or ; le printemps arrive ☆
VIENS DÉCOUVRIR LES PETITES NOUVEAUTÉS !
(EVENT) Envie d'un date plein de surprises ? Viens te joindre à l'aventure !
S'INSCRIRE AU PROGRAMME DOKI DOKI
TOUJOURS SUR HM ! Découvre les défis et notre semaine à thème du mois !
laisse le fil rouge te guider jusqu'à ta destinée !
et te mener à de surprenantes aventures ~
HUNDRED MILES
hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séouldeux réponses par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
vote pour hm !
★︎
09.03.19 ➝ on accueille la 32ème maj et son design azuré ! viens découvrir les nouveautés !
09.02.19 ➝ installation de la MAJ n.31, avec un codage tout neuf et plein de nouveautés !
09.01.19 ➝ 30ème MAJ de HM ! viens découvrir les nouveautés ICI
01.01.19 ➝ BONNE ANNÉE LES CHATS !! plein de bonheur à tous. ❤︎
08.08.16 ➝ ouverture de hm
han ja
park bo ra
han soo yun
yang noam
team rocket

 :: seoul :: Hongdae :: I.M Entertainment
Partagez | 

 Latté avec supplément invitée


Han Han Gyeol


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6136-11-hanhanboost
BOOST leader - visual king
So hot you need to call nine-han-han
AGE : 24
AVATAR : Park Jinyoung de GOT7
POINTS : 510


NOUS A REJOINT LE : 25/02/2019


MESSAGES : 63


(#) Sujet: Latté avec supplément invitée   Lun 11 Mar - 15:54

@Seo Venus

    Un autre jour de semaine, et toujours les mêmes roues qui passaient aux mêmes endroits. Depuis que BOOST était en pause indéterminée, Hangyeol était bizarrement le membre qui passait le plus de temps à la compagnie. Certains diront que c'est parce que c'est son devoir de leader, d'autres parce que sa situation faisait qu'il devait travailler avec les chargés de communication beaucoup plus attentivement. Hangyeol, lui, répondrait simplement qu'il préférait être dans les grands locaux de sa compagnie à avoir un minimum de mouvement et de liberté, plutôt que de rester dans l'appartement qu'il partageait avec ses collègues, et où l'ambiance était encore très tendue. Pas de grande dispute avait éclaté encore, mais cela ne saurait tarder, Hangyeol le sentait, et il n'y avait rien qu'il pouvait faire pour l'éviter. Alors il aimait beaucoup mieux traîner dans le grand building de I.M entertainment, enfermé dans un petit studio à composer. Au moins là, ses pensées étaient libres de s'exprimer sans gêne ou pincette. Au moins là, il ne rappelait pas sans cesse à ses amis qu'ils ne pouvaient plus travailler à cause de lui, et qu'il était blessé à cause d'eux. Est ce que c'était vraiment à cause d'eux? Pour être honnête, le chanteur était bien trop neutre sur toute cette affaire. Il n'avait pas encore exprimé de vraie émotion. Pas d'excès de colère, pas d'excès de tristesse, alors qu'il avait tout perdu. C'était étrange, et même lui le savait. Il y avait quelque chose en lui qui le bloquait. C'était peut être pour ça que les sons qu'il avait tenté de mixer depuis les derniers jours ne donnaient rien. Ils étaient vides d'âme. Et le leader se sentait redevable de son patron, peut être un peu parano, et il avait l'impression qu'il devait tout faire pour prouver qu'il ne fallait pas le virer. Autrement dit, il se sentait obligé de continuer à lui livrer des chansons qu'il pourrait vendre. Soupirant une énième fois en effaçant les pistes audio sur son logiciel, le jeune homme de vingt-quatre ans s'accorda une pause. Il fallait qu'il prenne l'air, qu'il voit autre chose que les mêmes murs qu'il voyait depuis sa sortie d’hôpital. Par soucis de confidentialité, il était confiné dans la zone exclusive au personnel de la société. Mais il avait envie de briser ces interdits. Le monde savait qu'il avait eu un accident, et qu'il avait passé plusieurs jours à l’hôpital. Mais lui et I.M entertainment avaient caché le coma, et le genou, et la réelle gravité de ce que cela avait été. Hangyeol donnait de légères nouvelles à ses fans, et travaillait toujours de façon à ne pas montrer de fauteuil. Il était restreint de beaucoup de choses, surtout empêché d'aller où il voulait. Mais ce jour là, il avait quand même besoin de faire ce qu'il voulait, de bouger comme si de rien était, et de partir par exemple sur le toit ou la terrasse.

    Mais l'ascenseur ne donnait pas accès au toit, et la terrasse était près du hall d'entrée, où Hangyeol n'avait définitivement pas le droit de se faire voir. Étrangement pourtant, cela semblait comme le meilleur endroit où il pouvait aller. Un petit coin d'extérieur en passant par le café de la boîte où il pourrait prendre une de ses boissons préférées... Oui. Aujourd'hui la terrasse avait un goût d'interdit, une odeur d'aventure qui briserait sa routine déprimante, à son échelle. Alors Hangyeol fit rouler son fauteuil en dehors de son studio d'enregistrement, jusque dans l'ascenseur. Une fois descendu du onzième étage au rez-de-chaussée; il roula vers le café. Il arrivait de mieux en mieux à maîtriser sa conduite, au moins une bonne nouvelle. Le café était situé derrière la réception, caché des bureaux par un coin, pour ne pas que les livreurs ou autres demandeurs d'informations ne puissent voir quiconque. Mais n'importe qui qui avait accès au bâtiment, même aux parties accueillant les gens extérieurs pouvait le voir une fois rentré dans l'enceinte de la maison de disque reconnue. C'est à dire que n'importe qui avec un droit de passage, pourrait apercevoir ce type élégant en fauteuil roulant, attendant sous le regard stressé des baristas, de recevoir un foutu matcha latté.



My dreams and all the things I endlessly wanted
Are becoming old friends, I can’t believe it at all
They all turned away because we couldn’t live up to them
I lightly smile ______ but
My insides are twisted without anyone knowing about it
나 지금 위험해 I’m shouting Mayday
@Han I. Ja a écrit:

I'LL DEDICATE MY LIFE TO LOVING YOU FFS
Seo Venus


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t5594-saya-artemys
♡ PUT YOUR TRUST IN ICE CREAM
AGE : 24
AVATAR : jularat hanrungroj
POINTS : 405


NOUS A REJOINT LE : 15/12/2018


MESSAGES : 467


(#) Sujet: Re: Latté avec supplément invitée   Mar 12 Mar - 2:07
latté supplément invitée,
les rues défilent, rayons mordorés frappant bien trop haut, bien trop fort pour les yeux de venus qui peinent à rester sur la route tant le soleil les éblouit. heureusement, le bâtiment se profile bientôt, tout de vitres et de ciment, accueillant dans son ombre bienfaitrice la hyundai. l’im entertainement est bien plus impressionnant maintenant qu’elle s’en approche que ce à quoi elle s’attendait. elle jette un coup d’œil machinal à l’heure affichée par le tableau de bord, soupire en voyant qu’aujourd’hui encore elle a bien trop d’avance. c’est toujours pareil lorsqu’elle a rendez-vous. et s’il y avait des embouteillages ? si elle réalisait à la moitié du trajet qu’elle avait oublié quelque chose ? si elle avait un accident ? si quelqu’un renversait un café sur sa blouse ? un imprévu est si vite arrivé…

elle prend donc le temps de trouver une belle place sur le parking sous-terrain, s’applique à faire un créneau parfait, à faire pâlir de jalousie son moniteur d’auto-école, avant d’attraper son sac, ses clefs, et de claquer la portière. elle trouvera bien un coin pour relire ses notes et peaufiner son interview. pour l’heure, elle emprunte un premier ascenseur qui la mène directement à l’accueil. une brève présentation, quelques formalités et on lui remet un badge qu’elle ne tarde pas à passer autour de son cou. on la prie d’attendre dans le hall et elle s’exécute, s’apprête à ôter son manteau pour le déposer sur un fauteuil avant de se réaliser qu’un café se trouve juste à côté. venus esquisse un sourire, ravie de pouvoir siroter un café en attendant son rendez-vous.

elle se dirige donc vers le comptoir où patiente déjà un client. un regard curieux coule sur le jeune homme en fauteuil roulant ; il travaille certainement ici, et sa curiosité de journaliste en devenir n’est plus à prouver. elle s’approche, silencieuse, se place derrière lui, assez loin pour ne pas le déranger, mais suffisamment près pour apercevoir une partie son visage. curieusement, ses traits lui sont familiers. sa nuque, la ligne de sa mâchoire, quelque chose l’intrigue au point qu’elle avance d’un pas… puis deux. et plus les formes se dévoilent, puis le trouble s’empare d’elle. elle tend la main, fébrile, pour frôler l’épaule du garçon.

« hanhan ? »

ça lui a échappé dans un murmure, et elle le regrette aussitôt. et si c’était lui ? si c’était lui, et qu’il la reconnaissait — pouvait-il l’avoir déjà oubliée ? si c’était lui, et qu’ils se retrouvaient face à face pour la première fois depuis une éternité ? si c’était lui, et qu’elle se prenait le passé en pleine gueule sans l’avoir jamais cherché ? si c’était lui… qu’est-ce qu’il pouvait bien faire dans ce fauteuil ? elle se mord la lèvre, priant pour s’être trompée, incapable de bouger malgré une furieuse envie de prendre ses jambes à son cou.
code: phos (&) icons: skate vibe




- - mainte fleur épanche à regret son parfum doux comme un secret dans les solitudes profondes


Han Han Gyeol


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6136-11-hanhanboost
BOOST leader - visual king
So hot you need to call nine-han-han
AGE : 24
AVATAR : Park Jinyoung de GOT7
POINTS : 510


NOUS A REJOINT LE : 25/02/2019


MESSAGES : 63


(#) Sujet: Re: Latté avec supplément invitée   Mar 12 Mar - 13:49
""

    Cinq minutes. Hangyeol se l'était promis pour lui, et pour tous ceux dans cette partie du batiment qui l'avaient vu. Une fois qu'il aurait sa boisson dans les mains, il resterait sur la terrasse seulement cinq minutes. Juste le temps de respirer l'air pollué de Séoul et de se changer les idées. Et ensuite il remonterait dans sa prison isolée, à tenter de composer quelque chose de décent. Et tous les employés stressés pourraient arrêter de s'inquiéter à propos de son secret. En cinq minutes, son patron n'aurait pas le temps de le voir là si jamais il venait à en être informé. Et puis de toutes façons, quoi? Personne n'avait pensé que c'était difficile pour lui de vivre restreint comme ça, hein? Pourquoi avait-il été décidé que ce serait mieux de cacher la vérité? Dans ces décisions prises à sa place, il agonisait pour un peu de liberté. Alors il s'en accordait là, cinq minutes seulement.

    La machine à boisson fumait, c'était tout ce que Hangyeol pouvait apercevoir derrière le comptoir depuis sa hauteur. Mais au moins il savait que dans quelques secondes le lait chaud serait mélangé à la poudre de thé vert sucrée et cette boisson aux souvenirs de douceur qui raisonnaient pourrait enfin toucher ses lèvres. Le matcha latté, boisson plutôt basique servie à tous les coins de rue, pourtant elle lui rappelait sa maman, qui avait l'habitude de lui en préparer à chaque fois qu'il se sentait triste quand il revenait d'une longue journée à Busan. Et peut-être qu'en effet derrière son masque de neutralité, Hangyeol se sentait triste. Perdu dans ses pensées, et aux raisons d'un geste incertain, le chanteur n'avait pas senti la main se rapprocher de lui. Mais par contre il entendit bien son nom. Un murmure n'aurait pas étouffé la particularité de ce surnom là. Ce n'était pas la serveuse qui l'appelait pour lui dire que sa boisson était prête. Et cela ne pouvait pas être un employé lambda non plus. Ici tout le monde l'appelait 11 en prononçant le chiffre "yeolhan" pas "hanhan".

    Curieux, ne pouvant malheureusement pas reconnaître la voix à travers ce chuchotement, il tourna sa tête derrière lui. Électrochoc. Vision incongrue. Pendant une fraction de seconde, Hangyeol se demanda s'il était toujours dans le coma, ou si c'était encore une hallucination due aux produits de l'hôpital. Venus se tenait derrière lui, l'avait appelé par son nom "intime". Ce n'était simplement pas possible, elle ne pouvait pas être là dans les bâtiments de sa compagnie. C'était l'univers qui se moquait de son moment de faiblesse à vouloir penser à sa vie de Busan pendant cinq minutes. Paralysé par l’incompréhension, Hangyeol ne répondit même pas à la question.

    Le choc se romp par la serveuse, bien trop gênée par la scène qui se joue devant elle, qui dépose la boisson de Hangyeol sur le bord du comptoir et qui se recule, probablement espérant que son boulot ne soit pas entaché par ce qui se passerait ensuite avec le leader de BOOST. Le double Han se ressaisit. Il attrape sa boisson. "Bonjour, Venus." Il lui répondit presque avec nonchalance, regardant le visage de son ancienne amie tout en évitant ses yeux, tandis que les derniers mots qu'elle lui ait dit quatre ans auparavant lui revenaient en tête. Il avait pensé les oublier, les pardonner, mais c'était une plaie qui venait de se rouvrir... Comme s'il n'était pas déjà assez blessé. Alors d'instinct, il décida de fuir. Tant pis pour sa promenade sur la terrasse, c'était une mauvaise idée de toutes façons. Son regard se posa sur le badge qu'elle arborait, et il trouva sa réplique. "Tu as peut être le droit d'être ici, mais pas moi. Alors bonne journée." Il glissa à la hâte avant de remercier la serveuse. Et du plus rapidement qu'il pouvait en évitant que la boisson qu'il avait calé entre ses jambes se renverse, Hangyeol fit demi-tour avec son fauteuil. Pourvu que Venus ne l'empêche pas de rejoindre les ascenseurs.



My dreams and all the things I endlessly wanted
Are becoming old friends, I can’t believe it at all
They all turned away because we couldn’t live up to them
I lightly smile ______ but
My insides are twisted without anyone knowing about it
나 지금 위험해 I’m shouting Mayday
@Han I. Ja a écrit:

I'LL DEDICATE MY LIFE TO LOVING YOU FFS
Seo Venus


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t5594-saya-artemys
♡ PUT YOUR TRUST IN ICE CREAM
AGE : 24
AVATAR : jularat hanrungroj
POINTS : 405


NOUS A REJOINT LE : 15/12/2018


MESSAGES : 467


(#) Sujet: Re: Latté avec supplément invitée   Mar 12 Mar - 16:15
latté supplément invitée,
il tourne la tête, secondes égrenées sans hâte. le monde est au ralenti, et enfin, le temps s’arrête. souffle court, venus ne sait plus que dire ni que faire. c’est bien son ami d’enfance qui la dévisage, les traits quelque peu mûris, et dans un silence assourdissant les souvenirs déferlent. les images se succèdent, teintes d’or et de lumière, et autant d’émotions submergent avec elles la jeune femme, violentes et contradictoires.

c’est d’abord incrédulité qui frappe, de le revoir ainsi, cloué à un fauteuil, puis joie, souveraine ; hangyeol lui a manqué. son visage éveille en un coup d’œil un passé qu’elle croyait enterré. peine suit de paire avec peur, sempiternelles complices, et les ombres se mêlent aux remembrances à grand coup de haine. c’est une nuit bien froide qui resurgit lorsque hangyeol lui adresse un vague salut, indifférence crève-cœur et voix d’outre-tombe. en l’espace d’un regard, elle revit les cris, elle se rappelle les coups, la honte qu’on lui jetait au visage et la colère de son meilleur ami. ses propres mots la frappent, en écho à ceux du garçon qu’il était alors, puis leurs cœurs en miettes et leur amitié volée en éclats. elle revoit enfin le dédale des ruelles dans lesquelles elle se perdait, une voix qui la précédait alors que les murs tournaient, tournaient dans une danse macabre. la voix, encore, des cris – les siens, sans doute, elle ne sait plus – peur, son souffle algide contre sa peau effeuillée. le goût salé à ses lèvres.

rancune lui revient soudain, ces jours sans fin à contempler la misère, à se convaincre qu’on n’y était pour rien parce que c’était bien plus facile ainsi, mais sans jamais parvenir à y croire. venus en a des sueurs froides, l’éréthisme au galop et la gorge sèche. et puis hangyeol qui détale, et elle qui ne sait plus que faire. seuls subsistent le souvenir de cette nuit maudite où elle lui tourna le dos pour la première fois, et la peine qui s’ensuivit. alors elle reprend ses esprits et, sans chercher plus loin, se lance à la poursuite du jeune homme.

« attends ! »

il est déjà parti mais ses jambes la portent jusqu’à un ascenseur dans lequel elle s’engouffre. les portes se referment dans un bruissement qui lui semble lointain. « hangyeol… » les mots se pressent à ses lèvres, sans qu’elle ne sache lesquels prononcer. la cage tremble, se soulève, et elle scrute les yeux du jeune homme pour tenter d’y trouver un signe, un encouragement, une mince lueur d’espoir qui l’aiderait à y voir plus clair. elle a tellement peur, lorsqu’elle balbutie « je… je suis désolée… » – tellement peur qu’elle baisse les yeux sur ses pieds pour poursuivre :

« je te demande pardon. j’ai été nulle. »
code: phos (&) icons: skate vibe




- - mainte fleur épanche à regret son parfum doux comme un secret dans les solitudes profondes


Han Han Gyeol


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6136-11-hanhanboost
BOOST leader - visual king
So hot you need to call nine-han-han
AGE : 24
AVATAR : Park Jinyoung de GOT7
POINTS : 510


NOUS A REJOINT LE : 25/02/2019


MESSAGES : 63


(#) Sujet: Re: Latté avec supplément invitée   Mer 13 Mar - 11:19
""

    Quatre ans. Cela faisait quatre ans que Hangyeol n'avait plus vu Venus. Elle lui avait manqué, terriblement. Elle avait beau toujours avoir cru qu'elle n'était rien pour lui, qu'elle ne lui apportait jamais rien de bon, Hangyeol s'était prouvé du contraire. Il avait réalisé au fil des mois écoulés que même si elle ne s'était jamais vocalement réjouie pour lui, qu'elle ne l'avait jamais soutenu ou félicité réellement pour son rêve, elle n'y avait jamais posé d'obstacles non plus. Et ces moments où ils s'occupait juste d'elle, sans penser à ses problèmes à lui lui manquaient. Les moments heureux, où ils se retrouvaient juste comme les enfants qu'ils avaient été, à rire de tout et n'importe quoi, ou juste ceux où ils s'appelaient; étaient de doux souvenirs que le garçon avait toujours voulu revivre. Mais le temps était passé, et avec, la pensée qu'un jour leurs problèmes auraient pu se résoudre. Surtout depuis que la carrière du chanteur était fixée, et qu'il n'avait vraiment plus droit à l'erreur. Alors il avait mis son amie d'enfance de côté, avec elle les bonheurs et les plaies, et la ressortait parfois quand il avait besoin de composer.

    Plusieurs fois Hangyeol s'était demandé s'il fallait qu'il la revoit, mais à chaque fois, il se contentait lâchement d'envoyer ces CDs à son adresse qu'il pensait inchangée. Et jamais il ne s'était dit qu'il réagirait de cette manière en la voyant. Ils n'étaient plus des gamins, leur dispute avait coulé sous les ponts, ils pouvaient se parler normalement. Mais quelque chose en lui avait réagi avec peur et panique, et voilà qu'il avait fuit. La honte de l'avoir rejetée il y a toutes ces années, la gêne de tout ce qu'elle avait manqué dans sa vie, la peur de ce qui allait se passer maintenant qu'elle connaissait son secret. Et s'ajoutait sur ses épaules désormais les menaces faites auparavant, celles de ne plus traîner d'aussi près avec une fille inconnue dont il était trop proche, et celles faites récemment, de ne montrer à personne que son accident avait été si grave. Et s'il se faisait virer? S'il perdait tout ce qu'il avait durement gagné après avoir déjà sacrifié ce qu'il avait aimé? La tête de Hangyeol bizarrement vide quelques minutes auparavant était maintenant trop pleine, et il avait appuyé sur le bouton "11", attendant que les portes se referment et nient ces retrouvailles furtivement évitées.

    Mais zélée, Venus avait réussi à se glisser dans cette étroite pièce, emmenant avec elle le poids de la pression de ces quatre dernières années. Bloqués dans cet espace restreint, condamnés à monter jusque au moins onze étages, Hangyeol tenta de calmer ses nerfs en buvant quelques gouttes de son thé, évitant toujours les yeux de son ancienne amie. Il ne savait même pas pourquoi il était aussi gêné. Et quand Venus prononça ses mots d'excuse, il salua son sang froid de ne pas avoir tout recraché. C'était bien la première fois qu'il entendit de tels mots depuis sa bouche, et quelque chose changea en lui. De la voir comme ça, physiquement plus mature, mais infiniment vulnérable à avoir peur de lui; Hangyeol se prit un nouveau coup en plein cœur, qui avait aussi étrangement des airs de soulagement. Et maintenant c'était lui qui cherchait les yeux de la jeune fille. "Non..." Il brisa son silence, espérant arrêter cette peur qu'il voyait chez Venus. "Je n'ai pas réellement été cool non plus." Il pardonna officiellement sa meilleure amie.

    Il ne savait pas réellement quoi dire de plus. Quelque chose était toujours bloqué en lui, depuis son réveil de coma. C'était comme si tous les sentiments qu'ils devrait ressentir étaient empêchés de sortir. Est ce que c'était pour cela que l'univers lui renvoyait sa plus précieuse confidente, ou alors est ce que c'était justement pour enfoncer le clou de ses malheurs encore plus loin? Un son; celui de la voix qui annonçait le onzième étage, puis les portes s'ouvrent, même si Hangyeol n'ose pas bouger.



My dreams and all the things I endlessly wanted
Are becoming old friends, I can’t believe it at all
They all turned away because we couldn’t live up to them
I lightly smile ______ but
My insides are twisted without anyone knowing about it
나 지금 위험해 I’m shouting Mayday
@Han I. Ja a écrit:

I'LL DEDICATE MY LIFE TO LOVING YOU FFS
Seo Venus


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t5594-saya-artemys
♡ PUT YOUR TRUST IN ICE CREAM
AGE : 24
AVATAR : jularat hanrungroj
POINTS : 405


NOUS A REJOINT LE : 15/12/2018


MESSAGES : 467


(#) Sujet: Re: Latté avec supplément invitée   Mer 13 Mar - 17:36
latté supplément invitée,
atrophie des passions — aux mots du jeune homme, à ce semblant de pardon accordé un peu vite, venus sent le poids de sa culpabilité s’envoler doucement et son ventre se dénouer. l’air s’engouffre à nouveau, gonfle ses poumons de fraîcheur et ses yeux retrouvent ceux d’hangyeol. quatre longues années ont passé depuis qu’ils ont échangé un regard. c’est doux, précieux ; elle y lit la même peine qui n’a jamais cessé de lui tordre le cœur. elle y lit l’espoir encore vif de retrouver leur complicité caduque, cette même espérance qui brûle en elle. il lui aura fallu près d’un an pour reconnaître ses torts ; c’était si simple de tenir hangyeol responsable de toutes ses souffrances. bien plus simple que d’assumer sa propre faiblesse, son égoïsme et ses travers. bien plus simple de lui reprocher le cauchemar de cette terrible nuit. l’amour, pourtant, avait eu raison de son aveuglement. la vie sans son meilleur ami avait un goût d’à-peu-près, teintes désaturées et rires étranglés. mais l’orgueil, malin aux crocs implacables, avait retenu les excuses qu’elle savait lui devoir, et le temps passant venus avait cessé de chercher le courage de revoir hangyeol.

la jeune femme secoue doucement la tête, refuse qu’il s’accuse de quoi que ce soit. qu’importe combien il l’a blessée alors, elle voudrait que tout n’appartienne plus qu’au passé. caprice illusoire. les voilà coincés dans un silence embarrassant, entre les choses qu’ils n’osent prononcer et celles qu’ils ne veulent plus mentionner. et les portes s’ouvrent, se referment, et comme l’ascenseur reste immobile venus se racle la gorge. « hem… il faut que j’y aille. j’ai un rendez-vous… » elle se mord la lèvre, fouille dans son sac pour attraper un stylo. c’est presque naturel lorsqu’elle prend la main d’hangyeol dans la sienne, qu’elle retrousse sa manche pour annoter une suite de chiffres sur son poignet. « je devrais avoir fini d’ici une heure, si tu veux prendre un café, et, je sais pas… m’expliquer comment t’as fait ton compte ? » d’un geste du menton elle désigne le fauteuil du garçon. elle appuie sur le bouton pour rouvrir les portes et lui adresse un sourire.
code: phos (&) icons: skate vibe




- - mainte fleur épanche à regret son parfum doux comme un secret dans les solitudes profondes


Han Han Gyeol


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6136-11-hanhanboost
BOOST leader - visual king
So hot you need to call nine-han-han
AGE : 24
AVATAR : Park Jinyoung de GOT7
POINTS : 510


NOUS A REJOINT LE : 25/02/2019


MESSAGES : 63


(#) Sujet: Re: Latté avec supplément invitée   Jeu 14 Mar - 11:27
""
    De la douceur effleure sa main, une chaleur bien longtemps oubliée, et Hangyeol se laisse réchauffer, bien que quelque chose au fond de lui cherche à s'échapper; une boule de sentiments se forme au creux de sa gorge alors que Venus parle comme si de rien était. Le regard totalement perdu, sa conscience cachée derrière des regrets, des volontés, des secrets, Hangyeol se sent étrangement chavirer comme il ne s'est jamais dévié auparavant. Il n'a pas le temps de faire remarquer qu'il n'avait jamais effacé le numéro de son amie, il n'a pas l'énergie de s'étonner qu'elle ait l'air de ne rien savoir de son accident. Quand elle montre son fauteuil. C'est comme si la réalité revenait frapper le chanteur maintenant, comme s'il revivait les images de son accident. Hangyeol se voit dans la voiture, en train de regarder sur son téléphone ses collègues toujours à l'antenne, puis il s'entend crier au chauffeur de faire attention, puis ses yeux revoient le par-choc qui se rapproche de lui à une vitesse bien trop rapide et son cœur bat trop vite, une panique remplace l'action du moment et il ne voit plus rien sauf la peur fulgurante de cette putain de voiture. Involontairement, Hangyeol se raccroche à la seule stabilité de la situation, la seule stabilité de sa vie. Il serre la main de Venus qui était toujours dans la sienne, il l'étreint comme elle avait tenu la sienne lors de cette fameuse soirée auparavant, mais Hangyeol ne fait même pas attention.

    Il est peut être en train de lui faire mal, de lui casser les doigts, mais il a besoin de s'accrocher avant de perdre la raison pour de bon. Il a besoin de sentir une once de soutien pour repousser ce qui était en train d'émerger. Larmes aux yeux sans même qu'il ne s'en rende compte, il arrive enfin à distinguer les yeux de son amie. Est ce qu'elle paraît inquiétée? Il ne sait pas, il n'espère pas. "Attends..." Il lui demande, même si cela sonne comme une plainte à l'agonie. "Je n'ai vraiment pas le droit de descendre au café... quand tu as fini, tu peux remonter ici, au onzième... je serai dans mon studio, il y a une photo de BOOST sur la porte..." Il expliqua rapidement, avant de prendre avec son autre main son badge au nom de "11" et de le déposer au creux de la paume de son ancienne amie. Avec cela, elle ne devrait avoir aucun problème si elle croisait des gardes ou d'autres employés. Et si elle ne voulait plus lui parler, il n'aurait qu'à demander à ce qu'on lui en fasse un nouveau. Lâchant enfin la main qu'il tenait fermement, ayant réussi à reprendre ses esprits, Hangyeol lui accorda un sourire. "Bon courage pour ton rendez-vous." Il lui lança avec réel empathie, ne se demandant toujours pas pourquoi elle était là, tellement sa venue restait incongrue, et il roula hors de l'ascenseur avant que les portes ne se referment.

    Il s'empressa de retourner dans son studio, se demandant pourquoi il avait subi cette panique. Est ce que c'était de revoir son ancienne meilleure amie qui avait presque enfin débloqué ses émotions? Que se passerait-il s'il devait lui expliquer à elle, la personne qui ne connaissait rien de son présent mais tout de son passé, ce qui lui était arrivé? Est ce que c'était pour ça qu'elle était là? Est ce qu'il pouvait lui faire confiance à propos de ça?



My dreams and all the things I endlessly wanted
Are becoming old friends, I can’t believe it at all
They all turned away because we couldn’t live up to them
I lightly smile ______ but
My insides are twisted without anyone knowing about it
나 지금 위험해 I’m shouting Mayday
@Han I. Ja a écrit:

I'LL DEDICATE MY LIFE TO LOVING YOU FFS
Seo Venus


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t5594-saya-artemys
♡ PUT YOUR TRUST IN ICE CREAM
AGE : 24
AVATAR : jularat hanrungroj
POINTS : 405


NOUS A REJOINT LE : 15/12/2018


MESSAGES : 467


(#) Sujet: Re: Latté avec supplément invitée   Ven 15 Mar - 3:33
latté supplément invitée,
un, deux, trois… les étages défilent et venus retient son souffle. quatre, cinq, six… cœur battant à tout rompre, gorge serrée, ventre noué. sept, huit, neuf… et l’espoir, l’espoir toujours, que tout se passe bien. soupir. venus réajuste ses cheveux, frotte les petites gerçures de ses lèvres, les yeux rivés au numéro qui clignote au-dessus des portes. dix. l’espoir, et pourtant la peur qui s’accroche, s’enroule et étouffe, vil serpent aux mille couleurs. ses écailles miroitent, translucides, râpent le myocarde avec la paresse de l’agonie, et sa langue cruelle siffle les plus terribles promesses. le vent a tourné, emportant avec lui l’amitié si précieuse que la jeune fille a brisée quatre ans plus tôt. hangyeol n’a plus besoin d’elle, tout comme elle a appris à se passer de lui. il lui en veut certainement encore — il lui en voudra sans doute toujours. et minuscule face à tout ce qu’implique leur conversation à venir, venus sent le courage lui manquer. elle n’a pas su mener l’interview jusqu’au bout, l’esprit ailleurs, le regard fuyant et les mains moites, si bien qu’elle a fini par l’écourter dans un manque de professionnalisme criant, prétextant un malaise. elle n’en est pourtant plus très loin, adossée contre la paroi de l’ascenseur, le front blême et le souffle court.

onze. tachycardie.

bruissement métallique. venus foule le couloir d’un pas lent, rassemble sa contenance et lève le menton, guettant porte à porte le studio mentionné par le chanteur. enfin, son regard accroche un poster qui lui semble familier. elle toque, abaisse la poignée et ouvre la porte dans un long grincement. hangyeol est là. ça l’étonne presque, comme s’il avait eu tous les droits de déguerpir tant qu’il était encore temps. elle lui adresse un signe de la tête, referme derrière elle et reste plantée au beau milieu de la pièce, serrant dans ses mains l’anse de son sac. « salut. » c’est surréel. elle peine encore à croire que son ami d’enfance se trouve face à elle. « je devais te le dire il y a un moment, mais j’ai jamais eu l’occasion… » elle prend une inspiration. « bravo pour boost. » c’est tellement étrange de dire ça, des années trop tard. c’est tellement risible de ne jamais l’avoir dit plus tôt. et pourtant c’est le plus sincère de tout ce qu’elle aurait pu dire. « au moins un de nous deux sera allé au bout de son rêve. t’as toujours eu une longueur d’avance. » son visage se fend d’un véritable sourire, cette fois ; le genre de rictus mi-malicieux mi-railleur qu’il doit si bien lui connaître.
code: phos (&) icons: skate vibe




- - mainte fleur épanche à regret son parfum doux comme un secret dans les solitudes profondes


Han Han Gyeol


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6136-11-hanhanboost
BOOST leader - visual king
So hot you need to call nine-han-han
AGE : 24
AVATAR : Park Jinyoung de GOT7
POINTS : 510


NOUS A REJOINT LE : 25/02/2019


MESSAGES : 63


(#) Sujet: Re: Latté avec supplément invitée   Ven 15 Mar - 12:27
""
    Par rapport à tantôt dans la journée, il semblerait que les compositions se soient développées. Hangyeol était devant le panneau de contrôle de la petite pièce sombre, et il faisait aller les touches qu'il avait en face de lui pour créer des mélodies qui lui étaient directement renvoyées dans le casque qu'il avait sur les oreilles. Il avait tenté de repousser la panique et l'inquiétude qu'il avait ressentie dans l'ascenseur, car il n'avait pas le droit d'être faible, c'était 11, et il ne pouvait pas être autre chose que ce leader intransigeant dont il donnait l'image. Mais comment se forcer à gommer des sentiments qui prouvaient pour la première fois depuis son accident qu'il était humain, comment faire abstraction de ces souvenirs qui depuis longtemps faisait naître chez lui de l'inspiration? Le regard concentré, Hangyeol savourait donc pour la première fois la création d'une musique qui ne lui déplaisait pas. Partagé entre la nécessité de garder ses émotions cachées, et l'envie de pouvoir enfin s'en libérer.

    Embarqué dans sa musique, plus un moyen de ne pas penser aux souvenirs qui avaient refait surface que pour réellement produire quelque chose, Hangyeol n'avait pas entendu son ancienne amie toquer. Fort heureusement, il avait pu voir dans le reflet de la vitre de la zone d'enregistrement en face de lui la porte s'ouvrir. Alors lentement, il ôta de ses oreilles le casque d'écoute et tourna son fauteuil vers Venus. C'était encore surréaliste de la voir ici. Et d'autant plus bizarre de se trouver tous les deux dans une pièce aussi intime alors qu'il n'y avait plus vraiment de complicité entre eux. Il l'écoute avec attention, curieux de ce qu'elle peut lui dire. Mais une grosse interrogation reste au creux de son esprit. Comment réparer une amitié non-entretenue depuis quatre années? D'accord, quatre ans, comparés à plus qu'une décennie passée ensemble pouvaient paraître surmontables. Mais c'était quatre ans beaucoup trop importants, et même si Hangyeol voulait qu'entre eux tout soit comme avant, il ne savait pas s'il avait les capacités pour tout réparer. S'il l'avait invitée à venir dans son studio, pourtant, c'était bien pour essayer.

    Venus lâche des mots, ceux qu'elle aurait dû prononcer dix ans auparavant, et Hangyeol la regarde avec de la tristesse, ne sachant pas réellement quoi dire. Il savait qu'elle était honnête, mais elle savait qu'elle venait trop tard. Mais elle sourit, à la fin, tendant une perche à leur complicité passée, et Hangyeol ne pouvait pas renier qu'il était toujours touché par ce sourire qu'il lui connaissait. Alors lui aussi lui en esquisse un, un vrai, pas le genre qu'il aborde sur des clichés imprimés. "C'est parce que j'ai toujours eu deux jours d'avance sur toi." Il lui répondit, rappelant ces fameux deux jours qui avaient tant servis à la charrier. Mais assez rapidement, le moral retombe. Hangyeol pense à Boost, et repense donc à tout ce que Venus a manqué. "Mais c'est trop tard." Il lui déclara honnêtement. La dernière chose qu'il voudrait, serait de lui mentir.

    "En fait, c'est beaucoup trop tard." Il ajouta, détournant les yeux de son amie d'enfance. Et retournant son fauteuil vers ses écrans d'ordinateur. "Boost c'est fini." Encore une fois la déclaration s'échappait. Hangyeol le savait, il l'avait bien compris, il l'avait déjà dit. Même s'il y avait un espoir qu'il guérisse, ce ne serait jamais assez rapidement pour maintenir le momentum de leur carrière. Le PDG avait beau garder espoir, forcer Hangyeol à faire tout ce qu'il voulait, le leader savait très bien. Ce n'était pas pour rien qu'il avait ce rôle. Deux coudes sur le bureau et le garçon s'attrape le visage. Il sonne comme un robot, parce que même en étant pessimiste, il n'arrive pas à briser son image; ce personnage public devant être impeccable. "Tu as bien compris que je ne pouvais plus bouger sans ce fauteuil." Il balbutia à travers ses mains. Et voilà qu'il ressent encore ce bouchon, cet obstacle qui bloque ses réelles inquiétudes, tristesses et colères de sortir de lui. Il aimerait voir ce qui se passerait si, comme dans l'ascenseur, il perdait pied. Mais il avait peur de réellement perdre la raison, et il avait toujours peur que Venus ne soit pas là pour le rattraper comme il espérait toujours secrètement.



My dreams and all the things I endlessly wanted
Are becoming old friends, I can’t believe it at all
They all turned away because we couldn’t live up to them
I lightly smile ______ but
My insides are twisted without anyone knowing about it
나 지금 위험해 I’m shouting Mayday
@Han I. Ja a écrit:

I'LL DEDICATE MY LIFE TO LOVING YOU FFS
Seo Venus


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t5594-saya-artemys
♡ PUT YOUR TRUST IN ICE CREAM
AGE : 24
AVATAR : jularat hanrungroj
POINTS : 405


NOUS A REJOINT LE : 15/12/2018


MESSAGES : 467


(#) Sujet: Re: Latté avec supplément invitée   Dim 17 Mar - 4:34
latté supplément invitée,
notes d’humour aux accents de défi. venus ricane, hoche la tête à la provocation qu’elle a entendue si souvent à busan, et encore aux prémices de séoul. elle aurait alors défendu ses deux petits jours à coups de crocs et de griffes, elle se serait jetée au cou de hangyeol s’il l’avait fallu, l’aurait fait rouler à terre pour lui arracher des rires entrecoupés de grands cris, alternant tapes et chatouilles jusqu’à ce qu’il halète quelque excuse. mais aujourd’hui la jeune femme lui laisse ce point ; non parce qu’ils ont grandi, non parce qu’elle aurait peur de blesser le chanteur plus qu’il ne l’est déjà, mais parce qu’il mérite bien son heure de gloire. et le sourire qu’il lui offre et si tendre, si chaleureux, qu’elle en perd ses mots. elle voudrait le serrer dans ses bras, retrouver son odeur et s’abandonner à lui rien qu’un instant — ou peut-être toute une vie. mais la pudeur l’en empêche. la honte aussi, d’avoir rompu leur amitié par orgueil.

soudain l’expression du jeune homme change. ses yeux se dérobent, perdent leur éclat tandis que sa voix prend un ton plus dur. venus l’observe se refermer, mais refuse de croire à un tel discours. ça ne lui ressemble pas… ce n’est plus le même hangyeol qui se tient derrière ce bureau, au onzième étage des bureaux de l’im entertainment. elle s’en doutait, et pourtant… elle ne peut concevoir que son hanhan, ce même gamin qui la quittait sur la plage de busan pour aller croquer une vie à la hauteur de sa passion, puisse être réduit à cet homme brisé, victime d’un coup du sort. ça n’était tout simplement pas lui. ou du moins, elle refusait d’y croire.

son corps la porte jusqu’à lui sans même qu’elle le réalise. d’un geste doux, elle fait pivoter la chaise de hangyeol pour saisir ses mains dans les siennes. elle s’accroupit face à lui, le visage levé vers le sien, cherche son regard tandis que sa voix se fait ferme. « dis pas ça. » elle serre ses doigts, scrute ses traits. « pas après tout ce que t’en as chié pour arriver là. c’est pas parce que t’es dans un fauteuil que ta carrière est finie. tu te rends compte de ce que tu dis ? » l’ombre d’un sourire se profile, sa voix est plus douce, presque moqueuse. « vraiment pas inspirant pour les handicapés. »

ça l’inquiète autant que ça l’agace, de voir la personne qu’elle admire le plus au monde se dénigrer de la sorte. « tu pourrais être cul-de-jatte que t’aurais toujours autant de talent, abruti. et si tu commences à essayer me prouver le contraire je vais te traîner à des ted talks jusqu’à ce que t’arrêtes de dire de la merde. »

elle n’ose pas lui demander ce qu’il s’est passé. encore moins s’il a réellement perdu ses jambes, ou s’il y a le moindre espoir qu’il marche de nouveau. elle a bien trop peur de ce qu’il pourrait lui révéler. mais, inflexible, elle darde sur lui des prunelles brûlant de détermination. il était censé aller mieux sans elle. elle devait cesser d’être un frein à sa carrière, une pièce rapportée honteuse qu’il faudrait excuser auprès des journaux. mais à le voir ainsi, elle doute plus que jamais de leur décision de rester loin l’un de l’autre.
code: phos (&) icons: skate vibe




- - mainte fleur épanche à regret son parfum doux comme un secret dans les solitudes profondes


Han Han Gyeol


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6136-11-hanhanboost
BOOST leader - visual king
So hot you need to call nine-han-han
AGE : 24
AVATAR : Park Jinyoung de GOT7
POINTS : 510


NOUS A REJOINT LE : 25/02/2019


MESSAGES : 63


(#) Sujet: Re: Latté avec supplément invitée   Dim 17 Mar - 11:48

    Des années d'entraînement remises à l'action. Hangyeol se revoyait pendant les réunions, se tenir debout sur la scène de la compagnie, tandis qu'on lui disait qu'il avait bien fait, mais pas encore assez. Il se voyait là, à subir les critiques et à attendre son nom qui ne venait jamais, alors que ses camarades un par un voyaient leurs rêves se réaliser. Et comme dans ces anciens moments là où il avait appris, Hangyeol se répétait la même chose. Ravaler cette boule dans la gorge, retenir ses larmes, maintenir son expression. Lever les yeux, esquisser un sourire, applaudir. Alors le voilà à refaire de même, comme avant, dans les autres situations qui suivaient. Il lâche sa tête de ses mains, regarde vers le haut, regagne une stabilité émotionnelle sur son visage. En fait, juste à temps pour voir Venus dans le reflet de son ordinateur approcher. Et sans qu'elle ne le prévienne, voilà qu'elle tourne son fauteuil vers elle. Encore une raison de détester cette condition, et ne pas craquer devient très difficile. Il est à la merci des autres, capacités réduites, forcé à se plier à ceux qui pouvaient le contrôler.

    Un sourcil arqué, se forçant toujours à ne rien montrer, se torturer à encaisser, Hangyeol regarde son ancienne meilleure amie dans les yeux et l'écoute quand même. Elle voulait le rassurer, tenter de le calmer, essayer de le remotiver. Mais cela ne pouvait pas marcher. Parce qu'elle ne savait pas, elle ne connaissait pas sa vie, elle ne savait pas comment ça se passait ici, elle ne s'y était pas intéressée, ou alors elle savait que ses paroles ne valaient rien. Et c'était trop tard. Après quatre ans à avoir fait sans elle, Hangyeol ne pouvait plus boire ses paroles vides de vrais arguments. Cela le torturait de penser ça, mais il ne pouvait rien y changer. Elle ne l'avait jamais soutenu, et même si elle tentait de le faire maintenant, il n'arrivait pas encore à s'accrocher à ces paroles. Hangyeol se mord la lèvre et soupire, retirant ses mains de celles de son ancienne amie. Combien de fois devra-t-il se briser le cœur devant ses yeux troubles?

    "Venus." Il dit de cette même voix bien trop calme. "Toi, tu te rends compte de ce que tu dis?" Il répéta, secouant la tête, presque désolé. "Parce que t'en vois beaucoup, toi, des chanteurs handicapés? Ce n'est pas pour avoir ta pitié que je te dis que c'est fini. Ce n'est pas pour que tu reconnaisses mes talents." Cela faisait bien longtemps qu'il avait abandonné l'idée de recevoir de telles louanges de son amie d'enfance. "C'est juste fini. Fini. Peu importe ce que tu penses, peu importe ce que le pdg pense. Peu importe ce que les fans peuvent penser ou les docteurs. Jamais ça ne sera comme avant. Jamais!" Il s'emporta, tentant quand même de reculer, mais son fauteuil se heurta à son bureau, il était coincé là. Hangyeol avait de plus en plus de mal à se maîtriser. Il savait qu'il allait exploser, pleurer, crier. Il savait qu'il allait devoir s'abandonner à ses démons qu'il chassait depuis des semaines. Mais il essayait toujours de rester de marbre. Il avait appris à maintenir sa réputation; et il avait surtout appris à regretter s'être énervé sur Venus. La dernière chose qu'il voulait, c'était gâcher ces retrouvailles en la vexant sans vraiment le vouloir, de nouveau. Il n'avait plus confiance en elle. Il était persuadé qu'elle était là maintenant, mais qu'elle le quitterait encore s'il en venait à s'exprimer; ce n'était pas la seule à l'avoir quitté pour ce qu'il était; alors il faisait tout pour se bloquer.

    Ses conflits internes lui prenant trop d'énergie, il se mit à trembler. Regardant toujours Venus dans ses yeux marrons, il laissa échapper un sanglot. Il avait besoin de sortir au moins une information, avant qu'elle ne parte, avant qu'elle ne s'énerve et le laisse à lui. Il avait besoin de finir son explication. "Comment je pourrais continuer ma vie alors que j'ai failli la perdre?" Il demanda, comme si ça répondait à plus de questions que cela n'en soulevait.



My dreams and all the things I endlessly wanted
Are becoming old friends, I can’t believe it at all
They all turned away because we couldn’t live up to them
I lightly smile ______ but
My insides are twisted without anyone knowing about it
나 지금 위험해 I’m shouting Mayday
@Han I. Ja a écrit:

I'LL DEDICATE MY LIFE TO LOVING YOU FFS
Seo Venus


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t5594-saya-artemys
♡ PUT YOUR TRUST IN ICE CREAM
AGE : 24
AVATAR : jularat hanrungroj
POINTS : 405


NOUS A REJOINT LE : 15/12/2018


MESSAGES : 467


(#) Sujet: Re: Latté avec supplément invitée   Dim 17 Mar - 14:25
latté supplément invitée,
les temps ont changé. la vie a poursuivi son cours sans l’attendre, et venus se heurte à un hangyeol qu’elle ne reconnaît pas. elle ne connaît pas ce visage inexpressif, ce regard vide, ce ton monocorde, cet insupportable défaitisme. non, venus ne connaît rien du personnage, pantin sans âme, qui la reprend sans égards. elle fronce les sourcils, encaisse tant bien que mal un rejet bien trop vif qui lui donne envie de prendre ses jambes à son cou. elle refuse de l’entendre tenir de tels propos, elle refuse de le voir baisser les bras, mais elle sait qu’il a tous les droits de refuser son aide, si modeste est-elle. ça lui fait mal, de l’entendre dire que son avis n’importe pas. malgré quatre ans d’absence elle en a toujours le cœur qui se serre et les yeux humides. c’est blessant, bien qu’elle n’en voudrait rien montrer. après tout… elle a été absente si longtemps. que peut-elle encore espérer de son ancien meilleur ami ?

pourtant elle l’a connu dans les pires moments de sa formation. elle était encore là lorsqu’il échouait, et pas une fois elle ne l’a vu baisser les bras. pas comme il le fait maintenant que son monde s’écroule tout entier. elle le voit brisé, abattu, sans doute épuisé de se battre à contre-courant, d’avoir mis tant d’efforts dans une vie qui lui file entre les doigts. si elle ne comprendra jamais vraiment sa peine, elle peut en imaginer l’ampleur. lorsque la carapace du garçon se fissure, laissant échapper un sanglot, venus peine à retenir ses larmes. elle déteste le voir comme ça. elle déteste le voir souffrir. mais dans l’agressivité de ses mots elle comprend qu’il y a plus de douleur que de malveillance. hangyeol crève à petit feu de ne pas se laisser aller.

elle glisse aussitôt ses bras derrière la nuque du jeune homme, se blottit contre lui autant que le fauteuil le lui permet, et nichant sa tête au creux de son cou elle murmure : « ta vie n’est pas finie, hanhan. elle est différente, elle ressemble pas à ce dont tu rêvais, mais elle peut encore être merveilleuse. » elle en est si intimement convaincue qu’elle espère de tout son cœur qu’il finira par ouvrir les yeux sur la chance qu’il a d’être en vie. elle devine à ses tremblements, à son regard infiniment triste, que son amertume va au-delà d’une carrière brisée, qu’il contient de son mieux un mal-être grandissant et que, fidèle au hangyeol qui avançait sans se plaindre pendant six longues années, éternel maître de lui-même, il ne s’autorise pas à craquer.

sans plus trouver de mots, venus l’étreint dans une grande tendresse, dépose contre son cou des baisers comme mille fleurs. sa main remonte dans les cheveux du jeune homme, les caresse comme elle aimait déjà le faire lorsqu’ils étaient petits.
code: phos (&) icons: skate vibe




- - mainte fleur épanche à regret son parfum doux comme un secret dans les solitudes profondes


Han Han Gyeol


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6136-11-hanhanboost
BOOST leader - visual king
So hot you need to call nine-han-han
AGE : 24
AVATAR : Park Jinyoung de GOT7
POINTS : 510


NOUS A REJOINT LE : 25/02/2019


MESSAGES : 63


(#) Sujet: Re: Latté avec supplément invitée   Dim 17 Mar - 15:23

    Il a osé. Hangyeol a osé de nouveau contredire son ancienne meilleure amie. Il a osé parler de ses propres sentiments, sans placer ceux de la jeune fille avant lui. Amertume. Il tremble d'autant plus sur son fauteuil en redoutant le déjà-vu. Il s'attend encore une fois à entendre ces mots qui le hantent. Elle le déteste. Alors, allez? Que les couteaux s'acharnent dans ses plaies, il est prêt. Il ne peut pas échapper, physiquement comme mentalement, il est trop faible à présent. Que Venus l'achève, c'est tout ce qu'il souhaite. C'est la dernière chose dont il a encore le contrôle. Mettez un terme à ses souffrances maintenant au lieu de le laisser mourir à petits feux. Permettez lui d'arrêter son cinéma, avant qu'il ne se perde dans les méandres de ses rôles obligeamment attribués.

    A étonnement, le vide de l'absence de Venus se remplace par une étreinte. Les peurs tapies au fond de Hangyeol se transforment en soulagement confortable. Et les émotions étouffantes dont il souffre se dénouent. Et même si au début, le chanteur reste tremblant, à recueillir la chaleur de son ancienne amie. Cette chaleur et affection tant espérée, tant attendue, tant rêvée. Cela ne prend pas si longtemps pour qu'il enroule ses bras autour de sa taille, et qu'il la sert contre lui. Tel un parasite, il s'accroche à cette personne qu'il avait toujours cru tellement loin, comme si sa vie en dépendait, comme s'il avait besoin d'elle à ce moment là. Parce qu'il en avait besoin, depuis qu'il avait quitté leur ville, il en avait eu besoin. Hangyeol absorbe tout l'amour qu'elle veut bien lui donner, et lentement, en commençant par une larme, puis deux, il craque. Ça aussi il en a besoin. La délivrance, enfin, de pouvoir se sentir humain  face à ce qui lui était arrivé.

    Hangyeol se laisse bercé par les gestes, se laisse guider par ses larmes. "Ve, j'ai tout perdu." Il lui avoua, beaucoup plus doux, l'émotion et les larmes dans ses yeux le faisant redevenir le gosse qu'il était quelques années plus tôt. Le surnom prouvant que malgré ses appréhensions, reconstruire leur amitié ne semblait pas si difficile. "Ma copine, mes collègues, ma carrière, ma jambe..." Il commença sa liste. "Même mon honneur." Il chuchota, ne voulant pas se séparer de Venus, qui semblait être la seule chose certaine de sa vie. Même si il mettrait du temps à lui accorder de nouveau sa confiance sentimentale, et que leur amitié prendrait du temps à redevenir comme avant, il savait que leur lien était incassable. Et il en était reconnaissant, infiniment reconnaissant. "J'ai peut être survécu mais j'ai quand même perdu ma vie." Il soupira, toujours à travers ses larmes, et se blottit lui aussi contre son amie, serrant le dos de la jeune fille comme si sa vie en dépendait, parce qu'il savait que s'il la lâchait; il perdrait pied. "Je n'ai pas de solution." Il termina finalement.

    Parce que s'il y avait une raison pour laquelle Hangyeol se sentait d'abandonner cette fois, c'était que plus rien n'était sous son contrôle désormais.



My dreams and all the things I endlessly wanted
Are becoming old friends, I can’t believe it at all
They all turned away because we couldn’t live up to them
I lightly smile ______ but
My insides are twisted without anyone knowing about it
나 지금 위험해 I’m shouting Mayday
@Han I. Ja a écrit:

I'LL DEDICATE MY LIFE TO LOVING YOU FFS
Seo Venus


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t5594-saya-artemys
♡ PUT YOUR TRUST IN ICE CREAM
AGE : 24
AVATAR : jularat hanrungroj
POINTS : 405


NOUS A REJOINT LE : 15/12/2018


MESSAGES : 467


(#) Sujet: Re: Latté avec supplément invitée   Dim 17 Mar - 23:32
latté supplément invitée,
le temps suspend son vol — l’espace d’un instant venus craint un ultime rejet, un coup de grâce à cette amitié brisée qui ne cessera donc jamais de lui échapper. elle le serre d’autant plus qu’il ne lui rend pas tout de suite son étreinte, le cœur au bord des lèvres à l’idée d’être allée trop loin. mais lorsque les bras du jeune homme entourent sa taille, lorsqu’ils l’agrippent pour ne plus la lâcher, venus comprend qu’au-delà de quatre ans d’absence, l’amour qui les unit depuis l’enfance ne connaîtra aucune fin, quelles que seront les épreuves à venir. c’est comme si son cœur se brisait aux sanglots de hangyeol ; elle en a la poitrine qui se serre et les larmes aux yeux. et lorsque ses suivent ses aveux, lorsque le garçon pose enfin des mots sur la peine qui le ronge à en bannir toute espérance, venus ne retient plus ses pleurs.

elle regrette, infiniment, de s’être éloignée si longtemps de lui. elle s’en veut de n’avoir pas été là pour lui, ni lorsque la vie lui souriait à pleines dents, ni même aux frontières de la mort. et pourtant elle ne peut s’empêcher de sourire à travers les larmes, heureuse de retrouver un ami si précieux qu’elle croyait perdu, et soulagée qu’il aille bien malgré tout ce qu’il endure. les émotions la submergent, contradictoires mais non moins intenses, et elle niche son front entre l’oreille et la mâchoire du jeune homme — son petit coin de paradis. « je suis là… » murmure-t-elle, et saisissant le visage de hangyeol entre ses mains elle essuie ses larmes avec la pulpe de ses pouces. « je suis là, d’accord ? » leurs prunelles s’accrochent, échangent tout autant de promesses. « on trouvera une solution, je te le promets. » elle dépose un baiser sur la joue humide, traîne sur sa tempe une main toujours douce. « je t’aime. » souffle-t-elle sans lâcher son regard, ses mains encadrant les joues de son ami d’enfance.
code: phos (&) icons: skate vibe




- - mainte fleur épanche à regret son parfum doux comme un secret dans les solitudes profondes


Han Han Gyeol


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6136-11-hanhanboost
BOOST leader - visual king
So hot you need to call nine-han-han
AGE : 24
AVATAR : Park Jinyoung de GOT7
POINTS : 510


NOUS A REJOINT LE : 25/02/2019


MESSAGES : 63


(#) Sujet: Re: Latté avec supplément invitée   Lun 18 Mar - 11:30

    Un tourbillon de sentiments et un déluge de larmes et toujours ces mains accrochées sur un dos pour sa vie. Hangyeol s'abandonne pour la première fois. Il arrête enfin d'écouter les autres, et il s'écoute lui. Lui et ses peurs, lui et ses peines. Il a réellement tout perdu, ce pour quoi il a combattu toute sa vie, et on lui demande de continuer à ne rien laisser paraître. C'était simplement trop dur. Certes il était fort, certes il n'avait jamais abandonné; mais comment faire semblant que rien ne lui était arrivé, quand tout son présent se transformait? Au lieu de se sentir faible dans cette position et cette marée de larmes, c'est bien la première fois depuis son accident que Hangyeol se sent fort. Parce qu'il sait enfin ce qu'il vaut, il sait qu'il est toujours vivant, et qu'il est toujours le même Hangyeol qui faisait sourire sa meilleure amie pour des remarques idiotes. Ses pertes trottent toujours dans son esprit, ses peurs et visions de la mort pointent encore le bout de leur nez; mais maintenant qu'il les accepte, elles ne semblent plus si effrayantes ou insurmontables.

    Venus pose son front entre sa mâchoire et son oreille et Hangyeol est frappé de souvenirs agréables, de soirées passées ensemble et il en vient à se demander comment ils en sont venus (Venus mdr lol bye) à ne plus prendre de nouvelles l'un de l'autre pendant quatre ans. Et puis encore une fois, dans la surprise de ses attentes, elle lui essuie ses larmes et lui susurre des mots doux. Ces mots qu'il avait toujours voulu entendre quand il avait besoin d'elle. Elle le force à la regarder, et il le fait. Il se rappelle de ces yeux, marrons, qu'il aurait pourtant pu reconnaître entre les millions d'autres yeux marrons de ce pays. Il voit ses larmes de compassion et hausse les sourcils légèrement, comme dans une discussion psychique; et il sait. Il lui dit. Leur amitié est loin d'être rétablie, ils avaient manqué trop de moments importants l'un chez l'autre. Mais il était prêt à reconstruire ce qu'ils avaient perdu. Venus avait peut être pris conscience de ce qu'il avait toujours voulu d'elle, ou alors c'était juste que pour une fois elle l'exprimait. Dans tous les cas, il était prêt à lui faire confiance de nouveau, même si c'était aussi risquer de perdre cette amitié encore une fois.

    "Je t'aime aussi." Il lui répondit, les yeux encore humides, alors que leurs visages étaient à seulement deux centimètres l'un de l'autre. Mais toujours pas assez à son goût. Hangyeol se rapprocha encore plus. Lentement, tendrement; il colla son front à celui de son amie, ensuite colla leurs nez. Intimement amicaux, Hangyeol ferma les yeux, profitant encore un peu plus de la proximité de son amie. Il lui attrapa les mains et caressa ses doigts avec toute l'affection qu'il pouvait lui donner. Parce que ce n'était pas encore assez, Hangyeol de part sa situation restait sur ses gardes, et il fallait quand même qu'il reprenne son rôle. "Tu sais... Que tu vas devoir continuer de faire semblant qu'on ne se parle plus?" Il lui demanda, sachant que ce n'était pas la plus délicate des choses à sortir, mais il devait la mettre en garde, il lui devait bien ça avant de commencer à travailler pour regagner cette amitié. Il devait une dernière fois, être sûr qu'elle ne le quitterait pas de nouveau. Et si elle était prête, alors il serait prêt lui aussi à répondre à n'importe laquelle de ses questions.



My dreams and all the things I endlessly wanted
Are becoming old friends, I can’t believe it at all
They all turned away because we couldn’t live up to them
I lightly smile ______ but
My insides are twisted without anyone knowing about it
나 지금 위험해 I’m shouting Mayday
@Han I. Ja a écrit:

I'LL DEDICATE MY LIFE TO LOVING YOU FFS
Seo Venus


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t5594-saya-artemys
♡ PUT YOUR TRUST IN ICE CREAM
AGE : 24
AVATAR : jularat hanrungroj
POINTS : 405


NOUS A REJOINT LE : 15/12/2018


MESSAGES : 467


(#) Sujet: Re: Latté avec supplément invitée   Lun 18 Mar - 23:50
latté supplément invitée,
le monde a retrouvé ses couleurs, encore pâles et tendres sous l’esquisse d’un pinceau trop fin, aquarelle paisible sous les caresses d’un ciel printanier. venus se laisse bercer par la voix de hangyeol, par les quatre mots qui répondent aux siens, par la douceur infinie de leur entente. c’est si différent de tout ce qu’elle connaît. ont-ils toujours été aussi doux l’un envers l’autre ? peut-être bien… il lui semble qu’ils ont dépeint toutes les couleurs, toutes les nuances et les sous-tons que deux âmes sœurs peuvent partager. le garçon a toujours su éveiller chez elle cet attachement si pur qu’elle n’a jamais retrouvé chez quiconque ; de ces quatre ans d’absence elle ne s’est contentée que d’amitiés volages, d’étreintes brutales et de liaisons philistines. elle n’a nourri son cœur atrophié que des chimères d’un ami au nom versatile — soju, somaek, rhum, vodka, hite, kloud… et dans son âme, béante et pourpre, une plaie qui ne guérit pas. hangyeol est une partie de venus, et venus a laissé en lui ses espoirs et ses joies.

elle laisse aller son front contre celui du jeune homme, ferme les yeux tandis que les pleurs s’apaisent. elle sent les larmes craqueler sur ses joues, son visage s’échauffer au contact de hangyeol. elle noue ses doigts aux siens, les entrelace et les serre tandis qu’il reprend la parole. venus accuse le coup, entrouvre les paupières et le dévisage sans parvenir à réprimer une moue déçue. elle n’y a pas réfléchi. emportée par le bonheur d’avoir retrouvé son meilleur ami, émue à l’idée qu’ils partagent encore la même tendresse qu’autrefois, elle n’a pas pris le temps de considérer l’avenir. « tu… t’as toujours honte de moi ? » prononce-t-elle dans un souffle. elle n’a jamais digéré les propos qui ont provoqué sa rage lors de cette nuit infernale. elle aura beau pardonner, dix fois, cent fois, l’idée de ternir la réputation du chanteur au point qu’il sacrifie leur amitié éveille toujours la même douleur. les larmes perlent de nouveau au coin de ses orbes sombres, mais elle hoche la tête, serre les lèvres. « est-ce que tu pourras quand même venir chez moi ? de temps en temps ? ça ferait tellement plaisir à maman… et à moi aussi… » c'est presque une supplique ; venus mendie les miettes d’une amitié consumée.
code: phos (&) icons: skate vibe




- - mainte fleur épanche à regret son parfum doux comme un secret dans les solitudes profondes


Han Han Gyeol


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6136-11-hanhanboost
BOOST leader - visual king
So hot you need to call nine-han-han
AGE : 24
AVATAR : Park Jinyoung de GOT7
POINTS : 510


NOUS A REJOINT LE : 25/02/2019


MESSAGES : 63


(#) Sujet: Re: Latté avec supplément invitée   Mar 19 Mar - 12:38
""
    Comme une dernière tentative, un dernier test pour être sûr qu'il puisse s'autoriser à retrouver son amitié avec Venus; Hangyeol devait lui demander. Si seulement elle savait ce qu'il avait enduré, et ce qu'il continuait à endurer pour sa carrière. Il était surveillé, constamment, par sa compagnie et par ses fans. Chacune de ses sorties étaient un risque qu'il se fasse photographier, chacune de ses bavures serait exposée, et il avait travaillé trop dur pour gâcher cette réputation qui lui donnait son salaire et sa satisfaction. Mais ce n'était même pas ça ce dont il devait prévenir. Hangyeol, après quatre ans de stabilité, pouvait très bien se permettre de retrouver Venus comme avant, s'il évitait les sorties en boîte trop arrosées. Non, désormais il y avait un autre élément, ce fameux genou émietté qui était la cause de tout ses nouveaux soucis. Et il préférait que Venus soit au courant de ce que ça impliquait, avant qu'ils ne se réattachent trop fortement et doivent de nouveau se séparer.

    Les doigts toujours entrelacés, Hangyeol en tire juste assez de force pour s'expliquer. Il avait toujours son front contre celui de son amie, et il avait ouvert les yeux lui aussi. Il voyait très bien qu'elle était déçue. Et justement, il préférait qu'elle lui crie dessus maintenant, et qu'ils se séparent pour de bon, qu'elle lui réitère qu'elle le déteste et qu'elle parte là, avant qu'il ait placé trop d'espoir dans cette nouvelle réunion. Alors le chanteur caressa encore une fois les mains de Venus, et commença. "Cela n'a rien à voir avec ça." Il répondit, ne souhaitant tout de même pas penser à la perspective que Venus se noie toujours dans l'alcool depuis quatre ans. "Venus... Je suis handicapé. Et je crois bien que tu n'étais pas au courant. Mais tu devais savoir que j'avais eu un accident." Il sortit ça comme un fait, parce qu'il préférait croire que son ancienne meilleure amie s'y était quand même renseignée. Il serait un peu blessé de savoir qu'elle l'avait détesté au point de ne même pas se rendre compte qu'il avait failli mourir. "Il y a bien une raison pour cela. Je dois faire croire à tout le monde que je vais bien. Continuer à travailler en cachant la vérité. Les gens qui sont au courant ne sont pas si nombreux. Et ceux qui sont mis au courant doivent signer un contrat de confidentialité... Tu ne peux pas parler de moi comme tu pourrais le vouloir, tu ne peux pas risquer qu'on remonte à cette information. Et moi je n'ai pas le droit de sortir, pas le droit de voir qui je veux... J'aimerais tellement revenir chez ta mère mais... Ils ne m'autoriseraient jamais." Hangyeol lui annonça la vérité. Et c'était déchirant, parce qu'il aimerait réellement retrouver la mère de Venus, sa deuxième mère, il aimerait pouvoir lui chanter des petites chansons, comme avant, et goûter sa cuisine toujours délicieuse. Mais non, perdre sa jambe signifiait perdre sa carrière, et en plus sa liberté.

   Par peur de ce qui allait suivre, même si il était prêt à réentendre ces mots qui l'avaient tant brisé, Hangyeol recula sa tête, cassant enfin leur contact si intime, et il tourna la tête sur le côté pour fixer le mur, incapable de soutenir le regard de son amie d'enfance. Si elle voulait l'achever, c'était maintenant. Mais si elle était toujours là pour le soutenir et maintenir leur relation, alors il ferait vraiment tous les efforts qu'il pourrait pour la reconstruire.



My dreams and all the things I endlessly wanted
Are becoming old friends, I can’t believe it at all
They all turned away because we couldn’t live up to them
I lightly smile ______ but
My insides are twisted without anyone knowing about it
나 지금 위험해 I’m shouting Mayday
@Han I. Ja a écrit:

I'LL DEDICATE MY LIFE TO LOVING YOU FFS
Seo Venus


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t5594-saya-artemys
♡ PUT YOUR TRUST IN ICE CREAM
AGE : 24
AVATAR : jularat hanrungroj
POINTS : 405


NOUS A REJOINT LE : 15/12/2018


MESSAGES : 467


(#) Sujet: Re: Latté avec supplément invitée   Dim 24 Mar - 21:24
latté supplément invitée,
venus ne sait plus que dire face aux aveux de son ami. non, elle ne savait pas. elle ne savait rien d’un quelconque accident, ni du handicap qui cloue maintenant le chanteur à un fauteuil. c’est presque ironique, compte tenu des études de journalisme qu’elle suit depuis si longtemps. elle n’a pas la moindre idée de ce qui est arrivé au jeune homme. elle qui s’évertuait à dénigrer la presse people et à fuir le moindre article susceptible de mentionner hangyeol, la voilà qui regrette de s’en être tenue si fermement à l’écart. elle se demande si sa mère était au courant, de son côté. probablement pas, sans quoi elle n’aurait pas échappé à se faire traîner de force à l’hôpital, un bouquet de fleurs à la main, pour aller embrasser « le petit hanhan ». à entendre le garçon, elle rougit et détourne le regard. non, elle n’en savait rien, et la culpabilité s’immisce à pas feutrés.

elle se sent mal pour lui, à mesure qu’il confie le poids de son secret et les interdits qui s’ensuivent. il n’est pas difficile de comprendre combien il souffre de ce quotidien morose, si loin des projecteurs qu’on lui promettait, de cette vie palpitante à laquelle il se raccrochait pour persévérer dans l’épreuve. elle lève sur lui un regard peiné, mais hangyeol rompt leur intimité et détourne la tête. venus ne trouve pas les mots pour exprimer sa compassion, et le silence se prolonge. rien ne sera jamais plus comme avant, elle s’en doute. ils ont tous deux bien trop changé, qu’importe combien ils étaient proches, il y a encore quatre ans de cela. mais la plus terrible période de sa vie a commencé alors qu’ils avaient rompu tout contact, et elle veut croire que la vie sourira de nouveau à présent que leurs routes se rejoignent.

d’une main douce, presque frêle lorsqu’elle la pose sur sa joue blanche, venus ramène le visage de hangyeol face au sien. son pouce caresse sa mâchoire, elle effleure sa pommette et retrace ses traits du bout des doigts. c’est un regard tendre qu’elle pose sur lui. au-delà de son visage peiné et de sa fatigue, elle constate qu’il a bel et bien changé — il dégage quelque chose de plus mûr, et elle ne peut s’empêcher de trouver ça sexy. un sourire amusé vient étirer la commissure de ses lèvres. « on s’arrangera. » murmure-t-elle. elle appose un baiser contre sa joue et se redresse. « tu as mon numéro maintenant. appelle-moi quand tu voudras me voir. »
code: phos (&) icons: skate vibe





- - mainte fleur épanche à regret son parfum doux comme un secret dans les solitudes profondes


Han Han Gyeol


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6136-11-hanhanboost
BOOST leader - visual king
So hot you need to call nine-han-han
AGE : 24
AVATAR : Park Jinyoung de GOT7
POINTS : 510


NOUS A REJOINT LE : 25/02/2019


MESSAGES : 63


(#) Sujet: Re: Latté avec supplément invitée   Hier à 11:52
""
    L'endroit où leurs fronts se touchaient avant que Hangyeol ne détourne la tête brûle le garçon, comme si une trace indélébile allait y être dessinée. C'est la même chose pour leurs doigts qui étaient maintenant de nouveau séparés. Une douleur physique pour le préparer à affronter un autre au revoir. Combien de fois avait déjà-t-il dû se séparer de son double de l'enfance? Combien de fois est ce qu'on l'avait regardé dans son fauteuil et décidé de le traiter comme s'il n'était plus le même, observé comme s'il était devenu un boulet, moitié de la personne qu'il était? C'était naturel pour lui de se préparer à être rejeté, parce que c'était ce qu'il était maintenant, rejeté, condamné à ne pas se montrer, forcé de maintenir son image précédente, parce que l'image que tout le monde avait de lui, maintenant, c'était celle de cet handicapé qui n'était plus bon à rien. Sur ses gardes, prêt à entendre la porte se claquer, mais quand même Hangyeol craint. Il a beau avoir déjà subi ces douleurs, il a encore peur de voir sa meilleure amie le lâcher de nouveau pour quelque chose qu'il ne maîtrise pas réellement.

    Mais le courant d'air ne vient pas. Venus est toujours là. Hangyeol sent sa main douce contre sa joue, puis contre sa mâchoire et même remonter jusqu'à sa pommette. Curieux, il repose les yeux sur elle. Et il comprend. Elle est là, cette fois elle ne compte pas partir, elle ne le déteste pas. Il voit dans ses yeux une tendresse qu'elle ne lui a jamais témoignée auparavant et il comprend donc qu'elle a grandi elle aussi, surement mûri, dans tous les cas elle semble avoir compris. L'avoir compris. Et Hangyeol ne la voit plus comme son amie d'enfance qu'il taquinait tant qu'il protégeait et surveillait, il la voit comme une femme indépendante et donc par conséquent encore plus séduisante. Il lève les sourcils, écoutant les mots qui lui font un bien fou, regardant ce sourire qui le recoud. "Je n'avais jamais supprimé ton numéro." Il lui dit, la surprise forçant son ton à s'adoucir. Venus lui glisse un baiser sur la joue et à cet instant, Hangyeol sent qu'il lui doit plus.

    Elle vient de lui prouver qu'elle était là pour rester, et lui devait lui prouver qu'il était là pour ne plus la renier. Hangyeol tourne la tête légèrement, embrassant juste tendrement les lèvres de son amie. Juste une seconde, sans y mettre trop de pression. Il lui doit juste cette affection dont il l'a privée pendant de longues années pour ses propres intérêt. Il ne demande rien d'elle, il ne veut rien d'elle non plus d'autre que de savoir que leur amitié ne se séparera plus. Il veut juste se faire pardonner à sa façon. "Arrangeons-nous maintenant." Il accompagne son geste de ces mots. "J'ai tout mon temps pour toi. Dis moi comment ton rendez-vous s'est passé, dis moi ce que c'était... Si je peux t'aider. Raconte moi ce que tu as fait pendant ces années." Il s'empresse, heureux de retrouver sa meilleure amie; même si c'est probablement de lui dont elle veut connaître les dernières circonstances. Il devrait parler de son accident, il faudrait qu'il se libère de son traumatisme refoulé, mais il a encore peur de ce qui se passerait une fois les souvenirs ressassés. Alors il tente de faire passer Venus avant lui pour retarder ce moment, même s'il sait que Venus risque de ne pas se laisser prendre à la ruse.



My dreams and all the things I endlessly wanted
Are becoming old friends, I can’t believe it at all
They all turned away because we couldn’t live up to them
I lightly smile ______ but
My insides are twisted without anyone knowing about it
나 지금 위험해 I’m shouting Mayday
@Han I. Ja a écrit:

I'LL DEDICATE MY LIFE TO LOVING YOU FFS
Seo Venus


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t5594-saya-artemys
♡ PUT YOUR TRUST IN ICE CREAM
AGE : 24
AVATAR : jularat hanrungroj
POINTS : 405


NOUS A REJOINT LE : 15/12/2018


MESSAGES : 467


(#) Sujet: Re: Latté avec supplément invitée   Aujourd'hui à 3:16
latté supplément invitée,
la joue de hangyeol se dérobe. sa peau glisse, tendre caresse, et leurs lèvres se frôlent dans le plus doux des silences. le cœur de venus rate un battement — peut-être deux. elle ne s’attendait pas à un tel geste, mais son visage s’éclaire d’un sourire attendri et ses lippes s’entrouvrent juste assez pour accueillir celles du jeune homme. c’est léger, d’une fugacité précieuse ; l’espace d’un instant les souvenirs défilent sous les paupières closes. elle connaît la signification des baisers de son meilleur ami, porteurs de promesses, de confiance, d’un amour inconditionnel dont elle se languissait jusqu'alors secrètement. elle comprend combien il espère encore retrouver leur complicité passée, enterrer leurs erreurs pour reprendre là où ils en étaient avant que leurs chemin ne se séparent et qu’ils ne se perdent tous les deux. lorsque ses prunelles retrouvent celles du garçon, venus n’a pas d’autre certitude que celle de ne plus jamais le vouloir en-dehors de sa vie. il est son repère, sa famille, quoi qu’il arrive.

tâchant de contenir son émotion, elle hoche la tête et tire une chaise pour s’assoir près de lui. presque machinalement, elle emprisonne les doigts du chanteur dans sa main tandis qu’elle se racle la gorge, se demandant ce qui mérite d’être mentionné. elle n’est pas sûre d’avoir accompli grand chose en quatre ans. qu’a-t-elle fait, si ce n’est vaguer d’un cœur à l’autre dans l’espoir de compenser le vide immense qui gonfle en son sein et l’étouffe chaque jour un peu plus ? elle ne réussit rien, recommence tout, se heurte à des échecs, des semblants de réussites dont la saveur s’étiole trop vite. elle est toujours la venus de ses plus grandes craintes — la louve tapie à l’ombre d’espoirs trop grands.

« eh bien… je suis en master de journalisme, spécialité presse écrite. j’étais venue donner une interview mais ça s’est pas super bien passé. » elle hausse les épaules. tant pis pour sa réputation encore assez jeune pour souffrir ce genre d’écarts. aujourd’hui rien n’a plus d’importance que d’avoir renoué avec hangyeol. « j’ai un petit boulot au keopibook, ça me distrait, et ça paye mes sorties comme ça maman me reproche pas de liquider — littéralement — la pension de papa. et j’ai repris la boxe. ah, et j’ai un petit ami qui va te casser l’autre jambe s’il apprend que tu te permets encore de m’embrasser. » sourire narquois, elle a dans le regard cet éclat complice qu’il lui connaît bien.
code: phos (&) icons: skate vibe




- - mainte fleur épanche à regret son parfum doux comme un secret dans les solitudes profondes


Contenu sponsorisé


(#) Sujet: Re: Latté avec supplément invitée   
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un bateau avec supplément pepperonni
» Khazad dum .
» recherche suppléments de règles
» Mordor ou Harad
» COPS réédité par ORIFLAM

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Hongdae :: I.M Entertainment
Sauter vers: