▲ up▼ down
dear brother (( leo ))



 
Le soleil se lève en douceur et les rayons chatouilles délicatement vos bras à nouveau ; le printemps s'installe !
Viens jouer à la roulette florale juste ici !
printemps bien installé ! saison des fleurs et des pluies jolies ☆
VIENS DÉCOUVRIR LES PETITES NOUVEAUTÉS !
(EVENT) Envie d'un événement plein de surprises ? Viens te joindre à l'aventure !
FESTIVAL DE LA RENTRÉE dear brother (( leo )) 359353108
TOUJOURS SUR HM ! Découvre les défis et notre semaine à thème du mois ! dear brother (( leo )) 359353108
Les résultats sont tombés ! Dites-nous TOUT dear brother (( leo )) 359353108 Qui passe son année ? Qui redouble ? Le formulaire se trouve ici
HUNDRED MILES
hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séouldeux réponses par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
vote pour hm !
★︎
12.05.19 ➝ Oh my my my ! 34ème maj fleurie pour HM qui affiche quelques nouveautés printanières !
13.04.19 ➝ 33ème MAJ toute fruitée pour le retour des beaux jours ! viens découvrir les news juteuses !
09.03.19 ➝ on accueille la 32ème maj et son design azuré ! viens découvrir les nouveautés !
09.02.19 ➝ installation de la MAJ n.31, avec un codage tout neuf et plein de nouveautés !
09.01.19 ➝ 30ème MAJ de HM ! viens découvrir les nouveautés ICI
01.01.19 ➝ BONNE ANNÉE LES CHATS !! plein de bonheur à tous. ❤︎
08.08.16 ➝ ouverture de hm
han ja
park bo ra
han soo yun
yang noam
team rocket
 :: seoul :: Hyehwa
Partagez

 dear brother (( leo ))


Yang Noam


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t126-yang-noam-noamasorusrex
En ligne
MODETTE DOUCE ✺ LITTLE YANG BROTHER
I'M DUMBER ❥ UP TO THE LAST DROP
AGE : 22
AVATAR : kim taehyung (v ; bts)
POINTS : 512


NOUS A REJOINT LE : 09/08/2016


MESSAGES : 9503


dear brother (( leo )) Empty
(#) Sujet: dear brother (( leo ))   dear brother (( leo )) EmptyJeu 21 Fév - 17:24

dear brother ❥ ft. leo
(( icon : pando ))

Le soleil est haut dans le soleil, peut-être aussi haut que l’est le sourire sur ses lèvres. Les mains enfoncées dans les poches, se balançant d’avant en arrière, puis d’arrière en avant, Noam il attend. Un coup d’œil rapide à sa montre, seulement cinq minutes avant la fin. Cinq minutes, c’est rien mais pour lui, ça représente une éternité. Alors il en profite pour peaufiner sa stratégie. Pas connu pour sa discrétion, ses surprises ont plutôt tendance à tomber à l’eau. Parce qu’il a pas su retenir ses éclats de rires dans le fond de sa gorge ou parce qu’il a plus l’âge pour maîtriser l’art du cache-cache à la perfection. Mais cette fois-ci, il est bien décidé à réussir son coup. Deux minutes, les aiguilles avancent sur le cadran, sonnant le lancement de son plan. Il se faufile jusqu’au grand arbre, vérifie que personne ne le regarde avant d’escalader le tronc et de se poser comme le grand enfant qu’il est sur une branche.

D’ici, il voit parfaitement l’entrée du bâtiment et ça fait grimper un peu plus son rictus sur ses pommettes rebondies. Et quand l’heure retentit, c’est avec l’excitation dans la peau qu’il attend. Et attend. Jusqu’à ce qu’une touffe de cheveux attachée sur le haut de cette bouille familière apparaisse derrière les portes battantes. Leo sait pas qu’il est là, personne n’a l’air de l’avoir remarqué. Et Noam, il ricane du haut de son perchoir. Il se saisit d’un bout de bois qu’il casse en plusieurs morceaux avant de viser la crinière de son petit frère. Une fois, deux fois puis tous les petits bouts y passent jusqu’à ce le benjamin des Yang réalise ce qui lui tombe sur le crâne. « hey baby bro ! je t’emmène à l’aventure sur ma bécane, ça te branche ? ». Trois secondes de sérieux avant de se tordre de rire à sa propre blague. Branche, arbre, c’était la perche à prendre !





maybe, i'm afraid #yuno
Yang Leo


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t5812-yang-leo-leopard#175041
♡ PUT YOUR TRUST IN ICE CREAM
AVATAR : Lee Donghyuck [Haechan - NCT]
POINTS : 14


NOUS A REJOINT LE : 12/01/2019


MESSAGES : 381


dear brother (( leo )) Empty
(#) Sujet: Re: dear brother (( leo ))   dear brother (( leo )) EmptyJeu 21 Fév - 19:00

dear brother ❥ ft. @yang noam
Il n’aimait pas être là. N’aimait pas être là et pourtant ne voulait pas tout à fait le montrer, ne voulait pas non avoir la sensation d’être le fautif, le perdant. Et il se demandait parfois pourquoi après tous ces mois il se sentait toujours aussi mal à l’aise, aussi irrité. Il n’aimait pas l’idée qu’on cherche à le comprendre, le percer à jour. Leo tout aussi jeune que pudique, pas bête mais trop immature. Leo qui avait des tics parfois nerveux face au psychologue, évitant son regard avant de le dévisager un long moment. Il n’arrivait pas à se contrôler. Protégeait son jardin secret avec férocité mais n’arrivait pas à gérer toutes ces émotions, ces choses débordant finissant en blagues blessantes ou actes impulsifs. Et au fond il se faisait sans doute plus de mal qu’il n’en faisait aux autres, ayant du mal à cultiver cet amour propre si en vogue ces jours-ci.

Le psychologue l’avait bien compris. Enfin. Il n’aimait pas penser à ça, n’aimait pas non se faire poser des questions et peu à peu se retrouver face à ses démons, face à ces choses qu’il avait toujours fuies et enfouies. Et il savait qu’il devait s’ouvrir, lâcher prise. Mais il n’y arrivait pas, pas tout à fait. S’était apaisé mais restait, encore, bloqué. Il avait peur, peur du regard de sa famille, peur du regard des autres, de ceux qu’il avait toujours aimés et qui étaient, en un sens, son monde tout entier.

Poussant la porte le menant à l’extérieur, remontant la hanse de son sac à dos sur son épaule, Leo avait lâché un long soupir. Enfin fini. Lançant un regard à sa montre, il avait sorti son téléphone pour découvrir ce qu’il avait bien pu manquer après cette bonne heure coupé du monde. Il avait faim, bordel. Savait pas ce qu’il avait envie de faire, mais aurait été prêt à tout pour se changer les idées.

Et c’était quoi ce bordel ?
Sentant des trucs non identifiés lui tomber sur le coin de la tête, il s’était passé sa main libre dans les cheveux, regardant d’un air dubitatif les bouts de branche. « What the- » Complètement largué, prêt à lever une armée, il avait commencé à chercher le coupable du regard avant de s’arrêter sur l’arbre, d'où évidemment, une voix qu’il aurait reconnue parmi toutes s'était élevée. Noam. Noam chimpanzé qui avait l’air de bien se marrer et qui, après la surprise et l’irritation, avait réussi à faire naitre un sourire sur le visage de son cadet : « Sur ta bécane carrément. Car t’as le permis maintenant ? » Ne relevant pas la vanne pourrie ayant suivi, il s’était rapproché, laissant s'échapper un rire incrédule. « Tu nous emmènes où ? Car outre le fait que ça me branche carrément faudrait déjà que tu descendes de la tienne, hein. Après j’dis ça j’dis rien. » Ou pas. Son air désabusé n’allait en rien avec ses yeux pétillants et la grande esquisse fendant en deux son visage.

Il savait pas pourquoi mais il avait l’impression que ça faisait une éternité.
Son frère et lui, son frère et que lui.





† you will never know your limits unless you push yourself to them (anesidora)
Yang Noam


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t126-yang-noam-noamasorusrex
En ligne
MODETTE DOUCE ✺ LITTLE YANG BROTHER
I'M DUMBER ❥ UP TO THE LAST DROP
AGE : 22
AVATAR : kim taehyung (v ; bts)
POINTS : 512


NOUS A REJOINT LE : 09/08/2016


MESSAGES : 9503


dear brother (( leo )) Empty
(#) Sujet: Re: dear brother (( leo ))   dear brother (( leo )) EmptyVen 22 Fév - 20:47

dear brother ❥ ft. @yang leo
(( icon : pando ))

Il a le rire qui gargouille dans sa gorge et qui finit par éclater tels de grosses bulles lorsque son frère tourne la tête vers lui, les sourcils noués l’un à l’autre, la bouche étirée dans une exaspération muette. Du haut de sa branche, Leo lui semble vraiment être encore ce petit gamin en short qui le suivait partout, même dans ses pires méfaits, qui buvait chacune de ses paroles comme un nectar de vérité absolue alors que Noam répétait juste ce qu’il avait appris de Robyn. Il sait qu’il a pas toujours fait les choses biens, qu’il a pas trop assuré dans son rôle de grand frère ces dernières années mais il est bien décidé à se rattraper et passer du temps rien qu’avec Leo. Juste tous les deux sans personne d’autre. Il a rien de prévu réellement, seulement de se laisser porter par la route ou les odeurs des restaurants pour y faire une pause. « T’as quoi contre mon scooter hein ? T’es bien content qu’il existe quand faut te ramener à la maison, petit ingrat » qu’il siffle entre ses dents, la moue tordue, désapprobatrice. « Attends un peu que j’descende, tu feras moins le malin ! ». Menace futile, Leo ne risquait qu’une main taquine dans sa tignasse qu'il allait détruire le peu qu’il avait réussi à dompter.

Commence alors la manœuvre de descente et s’il pourrait choisir la facilité en sautant de la branche, il préfère ne pas s’y risquer, trop soucieux de garder ses deux jambes dans leur intégralité. Manquerait plus que leur petite virée se termine sur un brancard et franchement l’hosto, ils en avaient assez bouffé. Alors la prudence est de mise lorsqu’il s’agrippe au tronc, l’assurance des beaux jours envolée. Les pieds sur le sol, il affiche un air triomphant sur ses lippes. « J’te préviens de suite, j’ai pas de plans, pas d’itinéraires alors si t’as une requête, c’est maintenant parce qu’après le bureau des recommandations ferment ses portes ». Il attrape le plus jeune par les épaules pour le conduire jusqu’à l’emplacement de sa bécane comme il l’aime l’appeler. Toujours plus classe de dire qu’on roule en moto qu’en scooter. Il récupère les deux casques, en plantant un sur le crâne de son petit frère. « La seule obligation que j’ai, c’est de nous ramener à la maison ce soir. Sinon Maman nous tue ». Enfourchant la machine, le moteur rugissant, il échange un sourire complice avec Leo : « Elle a pas précisé l’heure par contre donc la nuit est à nous little bro ». D’un geste du menton, il l’invite à monter derrière, prêt pour l’aventure. « Alors, tu veux aller où ? ».





maybe, i'm afraid #yuno
Yang Leo


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t5812-yang-leo-leopard#175041
♡ PUT YOUR TRUST IN ICE CREAM
AVATAR : Lee Donghyuck [Haechan - NCT]
POINTS : 14


NOUS A REJOINT LE : 12/01/2019


MESSAGES : 381


dear brother (( leo )) Empty
(#) Sujet: Re: dear brother (( leo ))   dear brother (( leo )) EmptyDim 24 Fév - 1:00

dear brother ❥ ft. @yang noam
Et il aimait son frère, Leo. Il aimait Noam et ses sourires, Noam et sa malice : Noam et toutes ces choses qui le faisaient se sentir bien. Il était son grand frère mais également son modèle, son ami. Il était celui qui lui avait pris la main et qui l’avait entrainé, plus jeune, dans des aventures qu’il n’aurait jamais entreprises seul. Il l’avait changé, lui avait donné de sa bonne humeur, de son énergie. Et peut-être, qu’au fond, c’était Noam l’enfant du soleil. Leo serait donc de ceux vivants la nuit, de ces existences calmes et paisibles. Et qu’aurait-il été, sans son frère ?

Sa vie aurait sans doute été bien fade. Car était-il si intéressant ? Sans ce brin de folie, sans cette immaturité et ces colères qui parfois lui faisaient serrer ses poings ? Sans ce côté mauvais perdant et toutes ces choses qui ne passaient pas, ces choses qui le rendaient fureur et lui collaient un air sauvage dans le regard. « Ouais enfin fais attention. » N’avait-il pu, d’ailleurs, s’empêcher de répliquer à la menace totalement inefficace de son frère. Va pas te casser quelque chose. Ils avaient assez côtoyé l’hôpital pour le restant de leurs jours. « Je sais que j’ai tout d’un prince mais t’es pas vraiment la princesse que j’attendais. » Ton fier alors qu’il imaginait déjà Noam glisser et finir dans ses bras de crevette. Crevette qui faisait de l’athlétisme, mais crevette quand même.

Et lorsque le plus grand avait enfin posé un pied à terre, c’était presque à regret que Leo avait laissé s’échapper un rire idiot. Pas de jeu de rôle pour aujourd’hui. « Manger ! » Seul mot lui échappant alors que se faisant attraper par les épaules il s’était retrouvé avec un casque sur la tête. Et c’était dans ces moments là qu'il se sentait un peu étrange, Leo. Que sous les réflexes de son frère il se souvenait être le plus petit et que son coeur se froissait. Ce n’était pas désagréable, pourtant. Lui qui en grandissant avait fini par se perdre dans le rôle du plus petit et du plus grand. Il s’inquiétait pour lui. S’inquiétait à son tour, à présent, de son frère et de ses soeurs. Et c’était si bizarre, en un sens : de réaliser qu’ils n’étaient pas si différents, pas si grands. Qu’eux aussi, étaient humains. Qu’ils avaient leurs propres peurs, leurs propres défauts. Qu’ils étaient tout aussi perdus que lui.

À chaque fois qu’il y pensait il se sentait partir à la dérive. Car Noam était son frère, son modèle : mais plus il grandissait plus les deux années les séparant ne voulaient plus rien dire. Plus cet écart, oui, devenait insignifiant. Alors il était forcé de comprendre, forcé d’accepter. Repensait alors à toutes ces choses qui lui avaient fait mal dans le passé. « Je crève la dalle ! Mais j’ai dit manger, hein. Pas autre chose. » Grand sourire se transformant soudain en une expression méfiante. Car il n’oubliait pas, non, la soirée d’initiation ayant fini aux toilettes et pas que, son estomac et tout ce qu’il y avait dedans lui étant remonté d’un coup alors que Noam filmait tout. « Mais dans ma grande bonté, car je suis quand même un super petit frère, je te laisse décider de l’endroit. » Assis derrière son frère, il lui avait tapé sur les épaules d’un air de dire mais qu’est-ce que tu fous, pourquoi on est pas déjà arrivé ?

Leo, quoi.





† you will never know your limits unless you push yourself to them (anesidora)
Yang Noam


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t126-yang-noam-noamasorusrex
En ligne
MODETTE DOUCE ✺ LITTLE YANG BROTHER
I'M DUMBER ❥ UP TO THE LAST DROP
AGE : 22
AVATAR : kim taehyung (v ; bts)
POINTS : 512


NOUS A REJOINT LE : 09/08/2016


MESSAGES : 9503


dear brother (( leo )) Empty
(#) Sujet: Re: dear brother (( leo ))   dear brother (( leo )) EmptyDim 10 Mar - 21:05

dear brother ❥ ft. @yang leo
(( icon : pando ))

« Dude, faut te rendre à l’évidence, les filles ça tombe pas des arbres donc si tu veux te trouver une copine, va falloir commencer par regarder devant toi et pas en l’air » qu’il rétorque d’un air moqueur et affectueux, préférant chasser la comparaison de son petit frère d’un rire puissant. Les piques de Leo, il les connait, peut-être même trop bien. Si pendant des années, ça lui serrait toujours le cœur d’en être la victime, il a appris à les esquiver d’un geste tendre et à ne plus se sentir mal quand les épines sortaient de la bouche de son cadet. Parce que Leo, il pense pas toujours ce qu’il dit, s’en rend pas vraiment compte non plus et Noam, il préfère mettre ça sur le compte de la maladresse plutôt que d’y voir de la méchanceté. Il sait que Leo le ferait jamais souffrir parce qu’ils s’aiment trop pour ça. Et comme Ingrid avec la colère, Noam et son humour désastreux, le plus jeune de la famille avait trouvé un moyen de se protéger, de renvoyer les balles avant qu’elle ne cause des dégâts sur lui. Alors Noam il sait, se contente d’un regard vers son petit frère avant d’effacer l’ardoise.

Pardonner, il a parfois du mal Noam, la rancune tenace qui prend aux tripes, l’empoigne à la gorge pour lui refiler ce goût amer dans la bouche. Et plus il aimait Noam, plus lui arracher un désolé était compliqué parce qu’ils comptaient tous tellement pour lui ; Robyn, Ingrid, Leo et Yuta ; pour que le pardon n’est plus que la valeur d’un simple mot comme les je t’aime qu’il a discret avec sa famille, un peu encore timide quand son copain le regarde avec ses yeux chocolats. Mais sa mère lui avait toujours appris, quand on aime, on compte pas et Noam avait jamais fait dans le demie mesure. Et il défendra toujours que les paroles ne sont pas les seules à pouvoir transcrire. Comme lorsqu’il vient chercher son petit frère pour passer du temps seulement tous les deux, Noam il exprime tout l’amour qu’il a pour lui.

« – Manger !Le contraire m’aurait étonné ». C’est un peu une religion chez les Yang la bonne bouffe, jamais lésé d’un bon repas sur la table, quelque soit l’endroit, quelque soit le pays où ils débarquaient. Ils n’ont jamais manqué de rien, surtout pas de quoi se mettre sous la dent. Et même si la relation de Noam avec la nourriture est devenue plus compliqué avec les années, c’est un plaisir qu’il ne boude jamais. Et aujourd’hui, il se dit qu’un petit (grand) écart ne pourra pas lui faire du mal parce qu’il est avec Leo et que rien ne lui gâcherait ce moment. Le moteur du scooter ronronne sous les frères, prête à les mener jusqu’à leur premier arrêt. « Du coup je te demande pas si ça te tente un barbecue à volonté ? » qu’il annonce avant de donner l’impulsion à l’engin pour accélérer et s’insérer sur la route, le vent s’engouffrant dans leurs vêtements, battant comme des ailes pour les envoler ailleurs.

Dix petites minutes de route et ils arrivent devant le restaurant où se dégage déjà l’odeur de la viande fumante. « Ose dire après que j’suis pas le meilleur des grands frères ! ». Nouvel éclat de rires, doigts perdus dans la bataille des cheveux de son frère et des pas qui les mènent à l’intérieur. On les installe vite près d’une grande fenêtre, les menus déjà posés sur la table. « Si c’est bon, on pourra emmener les frangines avec nous. Ou alors on garde cet endroit secret … T’en dis quoi ? ». Sourcil arqué, commissure relevée sur la taquinerie avant que ses yeux ne s’arrêtent sur la carte des boissons. « Tu prends quoi ? Picole pas, j’te rappelle qu’on est pas en voiture ».





maybe, i'm afraid #yuno
Yang Leo


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t5812-yang-leo-leopard#175041
♡ PUT YOUR TRUST IN ICE CREAM
AVATAR : Lee Donghyuck [Haechan - NCT]
POINTS : 14


NOUS A REJOINT LE : 12/01/2019


MESSAGES : 381


dear brother (( leo )) Empty
(#) Sujet: Re: dear brother (( leo ))   dear brother (( leo )) EmptyMer 13 Mar - 11:36

dear brother ❥ ft. @yang noam
Les filles ne tombaient pas des arbres. Et il aurait aimé lui répondre, Leo, qu’Ingrid et Robyn avaient bien dû tomber une fois ou deux de ces derniers. Il aurait aimé lui dire oui, qu’avec les exemples qu’il avait sous les yeux ça le dépassait un peu. Mais les choses s’étaient passées trop vite et entrainé par son frère il avait décidé, pour une fois, de ne pas renvoyer la balle.

C’était pas comme si ça l’intéressait, de toute façon. Il ne comprenait pas cette obsession qu’ils avaient tous avec l’amour. Il se demandait parfois si certains de ses amis ne cherchaient pas l’amour qui leur manquait chez les autres. Pour lui, la vie était déjà bien trop compliquée. Gérer sa famille, son amour propre et ceux l’entourant lui suffisait. Et c’était irritant parfois, de les voir tous s’étonner qu’il soit encore seul, qu’il n’ait pas connu cette sensation soi disant formidable. À croire que ne pas avoir quelqu’un, pas encore, c’était admettre qu’il avait lui un problème. Mais le problème c’était les autres. A ainsi être dépendants, à ainsi oui ne pas se suffire. Du moins, c’était ce qu’il se répétait pour se rassurer. Lucidité ou mauvais foi, il tentait de ne pas plus se pencher sur la question; vivait sa vie et se disait que ce qui devrait arriver arriverait bien un jour.

« Well, t’es indeed le best des big bro mais d’un autre côté t’es le seul que j’ai donc… » difficile d'être objectif. Descendant de la bécane, Leo avait laissé s’échapper un rire coquin avant de glisser ses mains dans ses poches, haussant les épaules. Gamin. Gamin qui sous ses airs de grand impertinent, restait ce cadet qui aimait son grand frère et ses gestes affectueux, cette main inquisitrice qui toujours venait se perdre sur sa tête.

Et c’était dur de le partager, parfois. À ainsi l’entendre parler des frangines alors qu’ils venaient de s’installer. Il ne savait pas quoi en penser. Avait toujours, en lui, ce côté immature et enfant, cette envie d’avoir ce grand frère à ses côtés : de voir quelque chose de spécial dans les rares moments qu’ils passaient seuls. « Seulement si elles paient. » Gros radin. Gros radin qui plaisantait et dont le regard était plein de malice. Car il était plus facile de plaisanter oui, que de faire face à ces pensées et ces choses qui parfois lui pinçaient le coeur et lui retournaient l’estomac. « Mais j’me dis si Robyn a son propre appart maintenant, on peut bien avoir notre propre endroit à nous. » Toujours dans l’humour, ses mains bien enfoncées dans sa veste alors que se penchant il avait pris un air conspirateur. Au fond, il s’en fouttait. S’en fouttait bien que ses soeurs finissent par savoir et les rejoignent : elles aussi, il les aimait. Sa famille était son garde-fou, cette chose qui faisait qu’il tenait bon et se sentait plus ou moins complet. Il savait que dans tous les cas, ils seraient là et ne le lâcheraient pas. Et c’était un peu bizarre de se dire que déjà un d’entre eux avait en partie quitté le nid. Presque inquiétant.

« Quoi comment ça je peux pas picoler ? C’est pas moi qui conduis ! » Regard innocent alors qu’en réalité, il n’avait jamais pensé à boire sans son frère. « Mais dans la famille des Yang après avoir tiré le best des big bro on va tirer le best des little bro et il va juste prendre hm… » Il n’en avait pas la moindre idée. « Du coca ! Car vive les US puis ça va bien avec la viande. Et toi ? D’ailleurs porc ou boeuf ? » Et il sautait du coq à l’âne, s’imaginait déjà rouler sa viande dans un bout de salade : « C’était vraiment le meilleur choix sur terre à l’aide… J’espère qu’ils sont sérieux sur le côté volonté car j’vais pas me priver. » Il allait se faire péter le bide puis rouler jusqu’à son lit et plus en sortir jusqu’au lendemain après-midi.





† you will never know your limits unless you push yourself to them (anesidora)
Yang Noam


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t126-yang-noam-noamasorusrex
En ligne
MODETTE DOUCE ✺ LITTLE YANG BROTHER
I'M DUMBER ❥ UP TO THE LAST DROP
AGE : 22
AVATAR : kim taehyung (v ; bts)
POINTS : 512


NOUS A REJOINT LE : 09/08/2016


MESSAGES : 9503


dear brother (( leo )) Empty
(#) Sujet: Re: dear brother (( leo ))   dear brother (( leo )) EmptyLun 25 Mar - 23:00

dear brother ❥ ft. @yang leo
(( icon : pando ))

Quand on vient d’une grande famille, c’est pas toujours facile de trouver sa place, même quand elle est déjà toute définie. Y’a pas de compétitions entre eux, pas de course pour obtenir celle du favori des parents. Mais sa place pour exister, faire comprendre qu’on a beau venir du même moule, personne ne ressemble, pas même les jumeaux. Ils disent d’élever les gosses de la même façon sans oublier qu’ils sont différents. Leurs parents ont toujours fait du bon boulot là-dessus mais c’est pas non plus des super héros, ils ont pas de super pouvoirs qui leur permettent de tout guérir, de tout supporter. Et ça Noam, il a mis du temps à le comprendre, que tout peut s’écrouler en une fraction de secondes. Et qu’il sera, quelque part, toujours trop tard. Alors Noam, il sait qu’il pourra pas rattraper le temps perdu, personne ne le peut (sauf Thanos mais c’est qu’un fdp), mais il peut profiter de celui qu’on lui donne chaque jours, il peut en profiter encore et encore. Et avec Leo, c’est bien ce qu’il a l’intention de faire. Le soleil aux lèvres, la brise sur le visage, il est juste heureux d’être ici, heureux d’être en vie et de partager ça avec son petit frère.

Il pouffe de rire, ses épaules secouées de bulles qui éclatent et gargouillent dans sa gorge, une douce chaleur familière lui enveloppant le palpitant. « Donc je peux pas dire que t’es le meilleur des little bro, vu que j’ai que toi ». Haussement désinvolte de ses mains, taquinerie qu’il renvoie à son propriétaire en sautillant jusqu’à l’entrée du restau. Et c’est avec l’estomac chantant qu’il prend place en face de son frère, un choix abondant sous les yeux. Observant le plus jeune par-dessus la carte entre ses doigts, il y cache son rictus, le retenant de gravir ses pommettes pour rester secret. « Ceci sera répété, amplifié, déformé » qu’il dit d’un air mesquin dans les yeux, seul trait apparent sur son visage derrière la façade cartonné. « Chill bro, I’m messing with you. Ok, on garde cet endroit pour nous. Une sorte de meeting secret, deal ? ». Quoi de mieux que de la bonne nourriture et une bière pour se créer de bons souvenirs avec souvenirs ? Il sait qu’ils s’en feront encore plus et ailleurs, quelque part où ça sent pas le graillon mais pour l’instant, Noam est heureux que ce soit ici. « Justement parce qu’on est pas en bagnole donc faut que t’aies encore la force de t’accrocher à moi quand on sortira de là et avec un coup de trop dans le nez, j’suis pas sûr que tu te souviennes encore de ton prénom donc … et puis si Maman apprend que je t’ai fait monter sur le scoot’ alors que tu tiens pas debout, toi et moi, on est dead ». Il appuie ses paroles d’un geste rapide et sec glissé sous sa gorge et Leo sait qu’il plaisante pas, il connait la fureur maternelle aussi bien que lui. Avant de revenir à une note plus appétissante : « Pourquoi choisir ? On prend les deux ! » qu’il dit en reposant sa carte après qu’une serveuse soit passée pour leur donner l’accès au saint Graal aka le buffet. « C’est vraiment à volonté, tant que tu finis absolument tout. Ici c’est zéro gâchis sinon tu paies » qu’il lui dit en indiquant l’affiche d’un coup de menton vers le mur. Mais Noam il s’en fait pas trop pour ça, il a tellement faim qu’il pourrait engloutir un mammouth.

Les plats débordants de viande, ils reviennent s’asseoir afin de déposer les tranches de viande juteuse sur la plaque brûlante. Le crépitement fait grimper l’appétit qui lui tord le bide. Mais Noam, il était pas juste venu pour s’empiffrer. « Au fait, comment ça se passe avec ton thérapeute ? ».





maybe, i'm afraid #yuno
Yang Leo


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t5812-yang-leo-leopard#175041
♡ PUT YOUR TRUST IN ICE CREAM
AVATAR : Lee Donghyuck [Haechan - NCT]
POINTS : 14


NOUS A REJOINT LE : 12/01/2019


MESSAGES : 381


dear brother (( leo )) Empty
(#) Sujet: Re: dear brother (( leo ))   dear brother (( leo )) EmptyDim 14 Avr - 11:43

dear brother ❥ ft. @yang noam
Il aurait aimé lui dire, Leo, qu’il était chill. Qu’il ne faisait que renchérir et plaisanter.

Mais il ne l’avait pas fait, sachant qu’en le faisant il se serait sans doute trahi : aurait laissé transparaitre à quel point, encore, il était jeune et immature. Alors il s’était contenté, les mains enfoncées dans ses poches, d’écouter Noam. « À nous écouter j’me dis que parfois maman doit passer pour une de ces tortionnaires. » Et il avait ri, un sourire de gamin sur le visage. Maman qui toujours finissait dans la conversation, qu’ils parlent de se teindre les cheveux, faire des bêtises ou juste boire un verre. « Comment ça gâchis ? C’est quoi ça ? Ça s’écrit comment ? » C’était pas dans son vocabulaire. Il ne fallait pas sous-estimer les Yang, encore moins lorsqu’il s’agissait de buffet à volonté.

Se redressant, Leo avait suivi son frère, manquant de baver devant tout ce qu’il allait bientôt pouvoir s’enfiler. Un peu plus et il l’aurait accusé de ne pas l’avoir prévenu : histoire de pouvoir se préparer mentalement et manger qu’une feuille de salade à midi. Quoique, il avait l’impression que la fin de matinée remontait à des années lumières. Sa session chez le psychologue l’avait complètement déconnecté, et les cours qu’il avait eu dans la journée ne semblaient être plus qu’un souvenir lointain.

De nouveau assis, il avait ajouté les oignons à la viande. Il avait faim, bordel. N’arrivait pas à détacher ses yeux de la plaque, s’imaginant déjà enrouler le tout dans une feuille de salade avant de se la fourrer dans sa bouche. « J- » Allant sortir une connerie, car il avait l’habitude d’en sortir dix par minute, Leo avait été coupé par la question soudaine de Noam. Sa bouche s’était aussitôt refermée et son regard partant à la dérive, il n’avait plus su quoi dire.

Ce n’était pas qu’il n’avait pas envie d’en parler, il n’avait juste pas l’habitude. Il ne savait pas s’ouvrir, se montrer vulnérable. Tout était plus facile lorsqu’il feignait l’indifférence, faisait comme si rien ne pouvait l’atteindre, le toucher. Il ne savait pas quoi lui dire. N’arrivait même pas à mettre des mots sur ce qu’il ressentait. Il avait envie de faire preuve de mauvaise foi, de dire qu’il ne lui avait pas apporté grand chose, qu’il ne voyait pas la différence. Mais en faisant ça, il se trahirait une nouvelle fois, agissant en animal blessé. « J’en sais rien, je sais même pas pourquoi je continue d’y aller. Je sais même pas pour combien de temps j’étais prêt à le voir ? Six mois, un an ? Quoiqu’à ce rythme on est bien parti pour une année complète. » Et il y pensait, à ces consultations qui n’en finissaient pas. « J’aime pas savoir qu’on essaie de me percer à jour ou qu’on puisse prétendre mieux me connaitre que je me connais moi-même. Mais hormis ça j’imagine que ça reste cool, parler d’ouverture tout ça tout ça. » Enterrer la hache de guerre, arrêter d’en vouloir à sa fratrie pour des choses qui s’étaient passées il y avait des mois voire des années. Arrêter de se protéger en réglant ses comptes via un humour blessant. Arrêter d’être si cynique, aussi, sans doute. Et il essayait. Se sentait d’ailleurs mieux, moins mordant, plus détaché : presque en paix. N’arrivait cependant pas encore à s’aimer, pas tout à fait. Il y travaillait, essayait oui de résoudre toutes ces choses qui bloquaient en lui. Car au fond, sa fratrie n’était pas responsable de toutes ces choses qu’il ressentait. Il était acteur de sa vie et avait décidé de faire de sa vie un enfer, il le savait. « Je sais pas moi tu trouves j’ai changé ? » Et c’était tellement plus simple, d’enfin regarder Noam dans les yeux et de lui renvoyer la balle.

Il préférait être celui posant des questions que celui ayant à y répondre. Il préférait, oui, feigner l’ignorance : faire comme s’il ne réalisait pas ce qu’il était en train de faire.





† you will never know your limits unless you push yourself to them (anesidora)
Yang Noam


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t126-yang-noam-noamasorusrex
En ligne
MODETTE DOUCE ✺ LITTLE YANG BROTHER
I'M DUMBER ❥ UP TO THE LAST DROP
AGE : 22
AVATAR : kim taehyung (v ; bts)
POINTS : 512


NOUS A REJOINT LE : 09/08/2016


MESSAGES : 9503


dear brother (( leo )) Empty
(#) Sujet: Re: dear brother (( leo ))   dear brother (( leo )) EmptyVen 19 Avr - 23:07

dear brother ❥ ft. @yang leo
(( icon : pando ))

« – à nous écouter j’me dis que parfois maman doit passer pour une de ces tortionnaires.Faut dire qu’on est pas vraiment des anges tombés du ciel ». Et Noam se dit qu’un jour, ça lui retombera dessus, que le karma fera son job et lui fera payer les horreurs qu’il a pu faire vivre à ses parents en étant un gamin imprudent et pas du tout obéissant. A leur donner des cheveux blancs en plus à jouer avec à la roulette russe, miser sur sa vie en décidant d’attendre pour l’opération, se sauver avec sa jumelle en laissant un simple post-it sur le frigo. C’est sûr, il aura jamais le prix du fils de l’année. Du frère non plus. Du petit copain ? Non plus. Mais il était bien décidé à se rattraper (pour les conneries, il promet encore rien). « Donc ne lui donnes pas plus de raison de se plaindre de nous à grand-mère ! ». Ça le fait doucement rire de l’imaginer à la maison, le téléphone coller à l’oreille, à tourner comme un lion en cage alors qu’elle profère un flot de menaces contre ses enfants. Qu’on arrive à le croire ou non, l’amour chez les Yang, il est un peu étrange.

« That’s my boy ! » qu’il exhale en levant la main en direction de son frère, voulant marquer leur accord d’un claquement. « Tout ça pour dire que tu peux prendre ton temps pour te gaver alors tu t’étouffes pas et tu dégustes like a king bro, surtout que c’est moi qui régale ! ». Et sur ces bonnes paroles, il entraîna son frère devant l’étalage de viandes et d’accompagnements, son estomac chantant de bonheur à l’idée de manger toutes ses bonnes chances. Les assiettes pleines, il fallait encore attendre quelques minutes pour que la cuisson soit parfaite. Une question lui échappa des lèvres alors qu’il avait les yeux rivés sur la plaque. Pas par curiosité mais parce qu’il a jamais ce genre de conversations avec son frère et qu’il se rend tristement compte qu’il y a tout un tas de choses qu’il ignore sur lui. On croit tout savoir des gens avec qui on cohabite parce qu’on les voit tous les jours mais Noam, ça lui suffisait pas. Il presse pas Leo de répondre parce que son interrogation n’est pas aussi facile que de répondre à « c’est quoi ta couleur préférée » (et encore, il est persuadé que ça lui demanderait beaucoup de réflexion). Il observe son frangin dont les sourcils se tordent, le nez plissé dans une moue concentrée et il se demande si Leo acceptera de lui parler ouvertement ou s’il se défilera, enclenchant son mécanisme de défense mais c’est ravi qu’il l’écoute se confier. « Ça te fait du bien de lui parler au moins ? » qu’il demande sans s’attendre à une réponse concrète.

« Si t’as changé ? ». Il prend le temps de le scruter, le menton reposant sur sa paume ouverte. « Je dirais que oui sinon t’aurais tout fait pour éviter ma question ou t’aurais probablement essayé de dire ce que tu penses que je veux entendre. Mais tu grandis aussi, j’crois qu’on est tous en train même si pour certains, ça prend plus de temps. Puis ce qu’on a vécu, l’accident, le coma de Robyn, ça secoue tout à l’intérieur ». Et le breakdown de Leo en était la preuve, ça avait fissuré ses dernières remparts et Noam se demandait même comment il avait fait pour ne pas craquer avant. Force ou fierté, y’avait qu’un pas entre les deux mais Noam, il s’en voulait. Il avait causé tellement de soucis que personne n’avait vu la bombe à retardements enfouie dans la cage thoracique du benjamin. « Tu sais que je t’aimerais toujours, quoi qu’il arrive. Papa, Maman, les frangines aussi ». Il dissipe rapidement sa confession en préparant une feuille de laitue pour le frangin, lui demandant d’ouvrir bien grand pour lui fourrer dans la bouche. Méthode efficace pour l’empêcher de débiter son sarcasme habituel ou pire, d’accentuer le feu qui nait sur les joues de son grand frère.



Yang Leo


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t5812-yang-leo-leopard#175041
♡ PUT YOUR TRUST IN ICE CREAM
AVATAR : Lee Donghyuck [Haechan - NCT]
POINTS : 14


NOUS A REJOINT LE : 12/01/2019


MESSAGES : 381


dear brother (( leo )) Empty
(#) Sujet: Re: dear brother (( leo ))   dear brother (( leo )) EmptyJeu 2 Mai - 20:03

dear brother ❥ ft. @yang noam
Et ça lui fait mal, surtout, de lui parler. Mais ça il pouvait pas vraiment le dire à Noam. Il pouvait pas, non, dire à son grand frère à quel point s’ouvrir le rendait minable et vulnérable. Qu’il avait peur du regard des autres mais du sien avant tout. Qu’il était rarement ravi de voir son reflet dans le miroir, qu’il s’en voulait pour des choses qui remontaient à des années et qu’il arrivait pas à mettre fin à ces acidités au fond de lui.

Ça lui faisait mal mais il changeait. Et il ne savait pas si c’était la vie ou le psy, (voire les deux), mais ça faisait du bien. Il le sentait. Il était plus pareil, sa façon de voir le monde était également en pleine mutation. Et au fond il savait bien, Leo, que même s’il avait grandi trop vite il restait immature : n’était rien d’autre qu’un grand gamin. Aussi entendre Noam, d’un coup, ça lui faisait du bien. C’était son grand frère mais aussi son ami. C’était son grand frère mais plus que ça. Maintenant qu’il grandissait il comprenait ses failles et se surprenait à s’imaginer les accepter. « T’as raison. » Qu’il avait fini par dire, admettant qu’ils étaient tous en train de grandir. « Je crois on est tous en train de changer, mais tu sais pas le petit changement mais genre le gros tournant pour un nouveau chapitre de nos vies ? » Et ça le rendait impuissant, parfois. De voir Robyn les quitter pour prendre son propre appartement. Il avait confiance en sa famille et en le lien les unissant : mais la voir partir, ça avait changé quelque chose en lui. Il s’était dit, sans doute, que l’enfance était terminée. Et il était pourtant à la fac depuis bientôt trois ans : mais il ne le réalisait qu’à présent. Leo protégé et couvé par sa fratrie plus qu’il ne voulait bien l’admettre, Leo protégé qui même en grandissant trop vite avait été choyé et avait pu garder son côté enfant, innocent. « Mais comme tu dis avec tout ce qui est arrivé en un an c’est pas étonnant. » Et peut-être qu’un jour ils réaliseraient qu’ils ne se connaissaient plus tant.

Puis il y avait eu ce je t’aime sorti de nulle part. Cette nécessité de lui faire comprendre qu’il était là et resterait là. Il y avait eu Noam lui tendant en un sens la main, lui donnant ce qu’il ne demandait jamais explicitement mais qu’il avait besoin d’entendre.

Lui qui n’y comprenait rien en amour.

« Je sais. » Avoué doucement alors qu’il avait redressé son regard pour croiser celui de son frangin. Et il s’était retrouvé la bouche pleine, quelques doigts intrusifs se faisant la malle avant de se faire mordre. Il n’avait pas compris. Avait dévisagé Noam les yeux écarquillés avant de rire, manquant par la même occasion de s’étouffer. Comme quoi, il était pas le seul à s’embarrasser. Et il aurait pu, Leo, lancer une vanne pour détendre l’atmosphère comme Noam venait déjà de le faire : faire un commentaire sur le rouge discret présent sur ses joues.

Mais pour une fois, il ne l’avait pas fait. Avait fini de mâcher et avait à son tour roulé un wrap pour réciproquer le geste, s’en faisant par la suite un autre, pour lui. « Moi aussi. » Yeux fixés sur ses mains alors que pris d’un élan de courage il les avait redressés pour le lui dire en face : « Moi aussi, je vous aime. » Et c’était dur. Dur de dire je t’aime comme ça, le vous rendant la chose légèrement plus naturelle. « Et franchement je suis paumé. Je suis paumé et parfois je sais pas ce que je fais, ce que je vis. Mais de l’autre côté ouais je vois bien que je change, qu’on est tous en train de changer. Et je me dis que peut-être, c’est pour le mieux. » Car il n’avait pas envie de rester comme ça, n’avait pas envie de rester ce gamin relou, non. Il voulait s’épanouir, apprendre à lâcher prise, rire de tout mais de rien surtout. Il voulait continuer à faire du sport, se faire des promesses qu’il ne tiendrait jamais vis à vis de ses cours, il voulait continuer à vivre, oui : mais dans la lumière.

Dire au revoir à tout ce qu’il avait vécu, à tous ces démons et toutes ces acidités; sans pour autant les rejeter et les effacer. Mais le chemin serait long, il le savait. Pour eux tous.  





† you will never know your limits unless you push yourself to them (anesidora)
Contenu sponsorisé


dear brother (( leo )) Empty
(#) Sujet: Re: dear brother (( leo ))   dear brother (( leo )) Empty
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [FB 1623] Big brother is watching you
» Brother dear... || Vihren E. Sjölander
» (m) JULIAN MORRIS ∞ Hey brother, do you still believe in love I wonder ?
» ☴ oh dear, we are in trouble
» WWE TLC - 13 décembre 2009 (Résultats)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Hyehwa
Sauter vers: