▲ up▼ down
so so + you can’t stop love, so pain repeats



 
HEP POTO, tu veux devenir un king de la roulette COQUINE (ou la jouer réglo...) ?
No prob, viens jouer à la roulette de valentin ET valentine juste ici !
JOYEUSE SAINT VALENTIN, et que du bonheur pour ce mois de l'amooour qui se profile ! ♥️
VIENS DÉCOUVRIR LE LOVE QU'ON TE PORTE
(NOUVEAUTÉ) ON VOUS AIME ! Une avalanche de bons plans sur une application du tonnerre, ça vous inspire ?
S'INSCRIRE AU PROGRAMME DOKI DOKI ♥️
TOUJOURS SUR HM ! Découvre les défis et notre semaine à thème du mois !
c'est la fête aux namoureeeeux, viens donc par ici et participe au
secret love ! où tu peux te déclarer en toute anonymat !
HUNDRED MILES
hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séouldeux réponses par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
vote pour hm !
★︎
09.02.19 ➝ installation de la MAJ n.31, avec un codage tout neuf et plein de nouveautés !
09.01.19 ➝ 30ème MAJ de HM ! viens découvrir les nouveautés ICI
01.01.19 ➝ BONNE ANNÉE LES CHATS !! plein de bonheur à tous. ❤︎
08.08.16 ➝ ouverture de hm
han ja
park bo ra
han soo yun
yang noam
team rocket

 :: Welcome Buddy :: Introduce Yourself :: Présentations validées
Partagez | 

 so so + you can’t stop love, so pain repeats


Wongsuwan So So


Voir le profil de l'utilisateur
☢ BURNING AMBITION
AGE : 21
AVATAR : mirae (cherry bullet)
POINTS : 47


NOUS A REJOINT LE : 08/02/2019


MESSAGES : 22


(#) Sujet: so so + you can’t stop love, so pain repeats   Ven 8 Fév - 18:19
about you
nom & prénom
Née Lee So Hyeon, son nom de famille s'est changé pour Songsuwan lors de son adoption par sa tante et au même moment, So Hyeon a fini par rapidement tomber pour So So, un surnom qui représente beaucoup pour la jeune femme et elle grince des dents quand on l'appelle par son prénom complet. On lui a souvent proposé d'officiellement changer de prénom, mais elle a toujours refusé.

âge & date de naissance
Ving-et-un an officiellement, six ans officieusement, on lui a donné vie le 14 octobre 1997.

origine & lieu de naissance
Elle est née dans la capitale de Séoul. Coréenne depuis des générations, elle a cependant passé une partie de sa vie en Thaïlande, qui est un pays qui représente autant pour elle aujourd'hui que son pays natal. Elle a fini par retourner à Séoul rapidement avec son frère pour ses études.

orientation
Bisexuelle affirmée, pure et dure, elle aime se perdre autant dans les bras des femmes que des hommes, et ne comprend pas les insultes homophobes qu'on peut parfois lui faire à son égard, ce qui fait qu'elle est aussi libérée à ce sujet.

cursus & club(s)
Après avoir tenté des études de médecine et avoir fini par abandonner vers la fin de la première année car la pression était trop importante pour elle, et qu'elle n'avait absolument pas le niveau, elle fit une année de pause avant de reprendre ses études, dans le dômaine de la gastronomie, avec pour rêve d'ouvrir son propre restaurant.

Elle fait également partie du club de foot de l'université, de quoi défouler ses jambes de temps à autre et passer de bons moments.

métier & occupations
Assez riche pour ne pas se préoccuper de ça.

situation financière
Adoptée par une famille riche, elle n'a pas à s'en faire de ce côté là, et d'ailleurs elle a encore du mal à comprendre que tout le monde n'a pas les moyens pour avoir sa propre limousine - et le chauffeur qui va avec bien sûr.

groupe
La société des vainqueurs
keywords // playlist
WONGSUWAN So So
prédéfini ⎜ ft kim kyung joo (cherry bullet)
dévouée
conne
bienveillante
naïve
On a souvent comme image de So So une bonne à rien, idiote et naïve de première, une gamine dans un corps d'adulte, et ce n'est pas vraiment faux. Son QI ne vole pas très haut et son manque de culture général peut être parfois surprenant. Mais il serait triste de s'arrêter à cette vision là de la jeune femme.

C'est une femme pleine d'amour à revendre, qui aime faire sourire les gens et serait prête à tout pour aider quelqu'un, même un inconnu ou le chien du voisin de l'oncle de la fille de son dentiste. Elle n'a d'ailleurs pas beaucoup d'ennemis, et si elle ne porte pas quelqu'un dans son coeur, c'est que c'est vraiment un grand méchant alors ; elle pense encore que la plupart des personnes ont de bonnes intentions. Et ce même après que la seule personne qu'elle ait aimé l'ait trompée. Elle aime tout le monde, mais pas amoureusement ; le coeur encore trop détruit.

So So, c'est également cette délinquante, à traîner dans les bars, l'alcool et le sexe, et ça peut parfois être dur à croire que cette fille si idiote et naïve est également une délinquante qu'il ne vaut peut-être pas mieux présenter à ses parents comme petite-amie, pourtant c'est le cas et elle l'assume. Il est d'ailleurs rare que les personnes de l'université en soient surpris, elle a sa petite réputation – avant même qu'elle ne rentre à l'université, pas mal la connaissait déjà comme une fille à traîner dans des bars et à ne quasiment jamais repartir seule.

Mais derrière ses sourires et ses plaisirs du soir, c'est également une fille mystérieuse, avec ses mensonges – même si tata et tonton lui ont toujours appris à ne pas mentir –, cette fille qui bégaie quand on lui demande de parler de son passé, pourquoi elle a quitté la Corée à ses quinze ans pour partir en Thaïlande, pourquoi son dénommé jumeau ne l'est pas réellement. Elle est affreusement mal dans son corps, elle se déteste et ne pense pas mériter d'exister, et d'ailleurs le dit souvent avec légèreté, à dire en haussant les épaules que de toute façon elle est une idiote incapable et que les gens ont raison de la critiquer, que So Hyeon méritait mieux. So So c'est cette idiote libertine qui a pourtant beaucoup plus à offrir que ce qu'on peut penser.
A une grande passion pour la cuisine, elle pourrait passer sa vie à faire des bons plats pour ses amis ❥ Le seul truc qu'elle sait faire c'est d'ailleurs la cuisine ❥ Confondait encore jusqu'il y a peu l'Alaska et le Canada ❥ Mélange parfois le thaïlandais et le coréen, être bilingue c'est trop pour son cerveau ❥ Joue un peu de guitare, apprend comme elle le peut ❥ Malgré son idiotie et le fait qu'elle ait vécu dans la richesse, elle est loin d'être une petite capricieuse, bien au contraire : elle comprend quand on lui refuse des choses et ferait tout pour faire plaisir à ses amis ❥ Une douceur ❥ Innocente dans le sens qu'elle pense vraiment que dans une autre galaxie existe Alféa et les Winx, que tout le monde peut être ami avec tout le monde en faisant un petit effort ❥ Mais pas dans le sens sexuel ❥ Est incapable de compter le nombre de personnes avec qui elle a couché, il y en a eu trop et puis elle sait pas compter jusque là aussi ❥ Se gêne pas pour mater les culs à l'université ❥ Tient très bien l'alcool ❥ Rêverait de rencontrer son acteur porno favoris ❥ N'a eu aucune relation stable depuis qu'elle a quitté la Thaïlande ❥ Naïve comme une cruche, on dit qu'elle a découvert que le Père Noël n'existait pas qu'il y a quelques mois (faux) ❥ Très sportive, elle aime particulièrement le foot et fait partie de l'équipe de la SNU ❥ N'aime pas qu'on lui touche les cheveux ❥ Déteste les enfants ❥ Et d'ailleurs, même si elle sait très bien qu'elle est une enfant, elle déteste qu'on la considère comme telle ❥ Habituée à ce qu'on la traite d'idiote ou qu'on parle d'elle comme une fille avec trois neurones, elle ne se défend plus mais ça la blesse énormément ❥ Sait être mature, une bonne amie, et quand on passe au-dessus de son idiotie, c'est une personne normale et avec beaucoup à offrir ❥ Sait pas faire de vélo ❥ Quand elle est bourrée, son côté intelligent ressort, et on peut vite être surpris lorsqu'elle commence à parler de polynômes caractéristiques d'endormophismes ou qu'elle décrit la composition chimique de la vodka ❥ Pas frileuse du tout, elle sort en mini jupe même en hiver ❥ Même avec un GPS elle se perd ❥ Elle n'est tombée amoureuse qu'une seule fois et ça s'est très mal terminé, ne pense plus vraiment à une relation stable depuis, au malheur de sa famille ❥ Elle a trois animaux : un rat domestique, un serpent et une chèvre, qui s'appellent respectivement Riri, Fifi et Loulou ❥ Parle parfois d'elle à la troisième personne, distingue nettement So So et So Hyeon, ce qui peut vite paraître bizarre quand on ne connait pas son histoire ; pourtant elle a bien ses raisons mais elle est juste compliquée là dessus ❥ Elle n'a pleuré qu'une fois dans sa vie, elle est très sensible mais n'exprime juste pas ses tristesses sous des pleurs
joueuse
secrète
sensible
infatiguable
portrait
surnom ⎯ En général So So suffit comme surnom, certains se croient plus originaux et l'appellent Sosotte. signe astrologique ⎯ Balance signe chinois ⎯ Buffle de feu animal préféré ⎯ Les licornes sucré ou salé ? ⎯ Sucré type idéal ⎯ Une bête de sexe objet fétiche ⎯ Elle n'en a pas vraiment. heure préférée ⎯ 16h l'heure du goûter permis de conduire ? ⎯ Non, pas besoin quand on a son propre chauffeur rêve(s) ⎯ Que So Hyeon soit toujours là (mais So So ne souhaite pas retrouver la mémoire pour autant) famille ⎯ Un cousin qu'elle considère comme un frère jumeau (et l'appelle comme tel), une tante et un oncle, qui sont ses parents adoptifs piercing/ tatoo/signe distinctif ⎯ Pas mal de boucles d'oreilles aux oreilles, un à l'arcade même si elle ne le met pas toujours, et quelques tatouages par ci par là, dont des fleurs sur les fesses, tatouage qui servait à camoufler un "tu veux baiser ?" qu'elle s'était faite un jour bourrée, voulant chauffer son tatoueur (et ça n'avait même pas marcher). Elle possède également une cicatrice assez importante au niveau de la nuque, souvent cachée par ses cheveux. style vestimentaire ⎯ Parfois elle est féminine, parfois elle mise plutôt sur le décontracté et simple, mais la plupart du temps, c'est plutôt une veste en cuir, un jean à trous, du rouge à lèvre rouge pétillant et des chaussures à clou. phobie ⎯ Phobie de la hauteur, si elle ne fait pas des aller-retours entre la Corée et la Thaïlande souvent c'est bien parce qu'elle a peur de l'avion. toc/manie(s) ⎯ Elle n'en a pas vraiment, si ce n'est qu'elle bégaie parfois et qu'elle grimace facilement. addiction(s) ⎯ L'alcool ; elle n'a pas (encore) de soucis de santé à cause de ça, et elle n'a pas pour projet d'arrêter, mais ça lui vaut de venir avec une gueule de bois aux cours une fois sur deux (voire directement bourrée, parfois) secret ⎯ Amnésique depuis ses quinze ans ; quand on lui demande son passé, elle change de sujet. couleur préférée ⎯ Rose bonbon superstition(s) ⎯ Il suffit de lui dire que les vendredis 13 apportent plein de malheur pour qu'elle panique ; elle croit un peu à tout, mais c'est plus de la naïveté que de la vraie croyance au surnaturel ou autre. menteur ou sincère ? ⎯ Menteuse
jealy
18 — she — jsp/7 — paris pour l'instant
On me présente plus :$$ le QC de l'irraisonabilité mais j'avais envie de rejouer ce perso, qui est toute ma vie bref j'espère vous l'aimerez :'(( (tmtc alessa, tu le reconnaîtras vite j'espère) (challenge pas écrire un roman pour l'histoire failed)
je vous aime ??




 
beautiful pain ☩
I met my love, I said goodbye
for endless days, I cried and laughed
these times and moments
they’re so beautiful yet so painful
Wongsuwan So So


Voir le profil de l'utilisateur
☢ BURNING AMBITION
AGE : 21
AVATAR : mirae (cherry bullet)
POINTS : 47


NOUS A REJOINT LE : 08/02/2019


MESSAGES : 22


(#) Sujet: Re: so so + you can’t stop love, so pain repeats   Ven 8 Fév - 18:20

TITRETitre
(( citation ))

Deux heures du matin. Il était sûrement l'heure de dormir. So Hyeon ferma son livre de cours et éteignit sa lampe de poche, allant se coucher, elle se devait d'être en forme pour demain, une longue journée de cours suivis de séances de cours personnels l'attendait. Cependant elle n'allait pas dormir la conscience tranquille, ce soir, elle n'avait pas pu travailler comme elle le voulait ; après être rentrée en pleurs, elle avait bien mis une petite heure à se calmer et à trouver la concentration pour étudier, or, les heures étaient précieuses : une heure de moins, c'était un énorme retard dans ses révisions pour la jeune adolescente. Elle ne jurait que par les études, c'était le genre de gamine à faire des crises quand elle n'avait que 99/100 à un examen ; et sans exagération. Elle noyait son chagrin du quotidien dans le travail, ne se sentant bonne que dans ses études. Et coupée de vie sociale, elle ne déprimait qu'encore plus. Se réconfortant dans son travail. Et ainsi de suite. Elle était dans un cercle vicieux, ses parents essayaient bien de l'en sortir, la forcer à se sortir la tête de l'eau, sauf qu'ils étaient dans une position délicate car c'était travailler qui lui procurait plus ou moins du bonheur aujourd'hui, et sortir avec des amis était une véritable corvée pour la jeune So Hyeon.

Le réveil sonna, elle se précipita hors de son lit, s'habillant en vitesse, les cheveux attachés et un simple coup d'eau passé sur le visage en guise de soins – bien loin de ces personnes qui s'appliquent tout type de crèmes et qui prennent même le temps de se maquiller – et la voilà dans sa cuisine, en train de manger rapidement avec sa mère. « Tu ne veux toujours pas me dire pourquoi tu pleurais hier ? » So Hyeon ne répondit pas, se contentant d'engober le reste de son repas et de mettre son sac sur le dos, se précipitant hors de la maison. « À ce soir maman ! » et la voilà en train de courir pour ne pas être en retard en cours, ayant eu du mal à se réveiller suite à sa petite nuit – comme d'habitude. Ou peut-être faisait elle exprès de se mettre en retard tant de matins afin de ne pas avoir à affronter les autres élèves de sa classe lors des quelques minutes où ils attendaient que le professeur arrive. « Bonjour, désolée du retard ! » Elle partit se mettre à sa place au premier rang, en face du bureau du professeur, qui grimaçait chaque matin alors que So Hyeon était en retard. Cette dernière aurait pu être l'élève modèle parfaite, si elle n'était pas en retard tous les matins, et parfois même à des cours au milieu de journée.

Toujours la première à lever la main en classe, à se porter volontaire pour corriger les exercices, elle était aussi la première à sortir de cours, afin de pouvoir se précipiter aux toilettes, s'enfermer, sortir un livre et réviser durant la récréation. Sauf qu'aujourd'hui, ça se passa différemment, quelqu'un l'attendait à la sortie de sa classe, lui prenant le poignet à peine avait-elle franchit le seuil de la porte. « Bah alors So Hyeon, pressée de sortir ? » L'interpellée n'essaya même pas de s'enfuir, elle savait déjà que c'était vain. On l'emmena un peu à l'écart, tous les autres élèves les regardant et sachant ce qui allait se passer. L'élève lui prit son sac et vida tout ce qu'il y avait dedans, l'étalant au sol et commençant à la frapper au niveau de la tête. Heureusement pour elle, un surveillant intervint rapidement pour calmer l'élève et le convoquer, réconforter So Hyeon, en promettant que ça n'arrivera plus ; comme d'habitude. Et encore une fois So Hyeon ramassa ses cours au sol, humiliée et se redirigeant rapidement vers les toilettes pour s'y cacher.

Vous me direz qu'il y a toujours un ou deux élèves – au moins – qui sont là pour apprécier les harcelés, les aider, prendre leur défense, leur sécher leurs larmes après les coups durs, mais pas pour So Hyeon. Et ça s'expliquait simplement. Elle était elle-même la responsable de ce harcèlement, elle avait vite pris les gens de haut à l'école, à leur cracher dessus, à être hypocrite, hautaine et prétentieuse, elle était la première à grimacer quand on parlait de choses sortant des normes – comme, l'homosexualité – et forcément on commença à la détester et à le lui faire comprendre, mais ce n'était pas pour autant qu'elle avait changé. Certains avaient essayé de lui faire comprendre gentiment son caractère détestable, d'être amis avec elle, mais ils avaient tous craqué au bout d'une semaine, elle était vraiment trop odieuse. Mais c'était sa manière d'être. Elle passait tout son temps à travailler et quand elle parlait à des gens c'était pour les insulter. C'était comme ça qu'elle vivait sa dépression.

Mais il y avait toujours ce bonheur dans son quotidien, et un bonheur avec rien de malsain cette fois ; ses parents. Les seuls qui voyaient en elle ses qualités, ses souffrances et qui l'aimaient. Ils ne savaient pas les détails de ce qui se passait en cours, de tous ses problèmes – ni même qu'elle faisait une dépression, pas même elle ne le savait – mais savaient les grandes lignes et ils étaient les premiers à vouloir l'aider, même si rien ne se montrait réellement utile. Ils étaient ses deux piliers, les seules personnes qu'elle voulait rendre fière en ramenant des notes parfaites, et elle ne voulait jamais les quitter.

Mais il fallait croire que rien n'était suffisant pour lui faire payer son égoïsme. Quand elle pensait toucher le fond, elle découvrait le lendemain qu'elle pouvait tomber encore plus bas. « Accident. Désolé. » C'étaient les seuls mots qu'elle avait compris de ce que son voisin lui avait raconté alors qu'elle était rentrée de cours ce soir-là. « Décédés. » Elle avait un doute quant à la compréhension de celui-ci, il bourdonnait dans sa tête, ses pensées s'emmêlaient entre le refus d'y croire, et l'inquiétude, le fait que si, peut-être que c'était vrai. Et ce fut vrai. Son monde, si petit qu'il était, venait de s'effondrer. Et plus personne ne se moqua d'elle au lycée. Même les étudiants qui la détestaient depuis l'école primaire avaient pitié, se disaient que Lee So Hyeon devait vivre une vie incroyablement merdique et, qu'elle ne le méritait pas. Même elle le disait, qu'elle avait beau être une sacré connasse, elle n'avait rien fait de si terrible… Si ? Et comme tout le monde s'en était douté, So Hyeon avait fini par partir. Quitter ce monde. Après que le sien se soit totalement écroulé.

**


« Chérie tu viens ? – Oui ! » La jeune fille éteignit rapidement sa télévision, et la voilà descendant les différents escaliers de leur grande résidence. « Me voilà ! » Elle s'inclina devant son professeur particulier, le saluant avec un thaïlandais encore assez timide. « Tu vas bien ? – Oui merci. » Et les deux partirent se mettre dans un petit bureau afin de commencer à travailler, comme tous les soirs. Chaque soir, pendant deux heures, elle avait des cours particuliers intensifs pour apprendre le thaïlandais, parfois avec des professeurs différents pour varier les méthodes de travail. Elle commençait à se sentir à l'aise dans cette langue et pouvait aller au même lycée que son frère désormais, à qui elle apprenait le coréen tandis qu'il l'aidait lorsqu'elle avait des difficultés avec la langue thaïlandaise. Frère qui d'ailleurs guettait la fin de son cours pour rester avec elle. Et discuter avec son frère thaïlandais l'aidait bien plus dans cette langue que de parler avec ses professeurs qui n'avaient rien de motivant. Une fois sortie de son cours, les voilà tous les deux partis dans l'une de leurs deux chambres à rire ensemble et jouer à quelques jeux. « So So, tu as fait tes devoirs ? » La voix coréenne de sa tante résonnait dans le couloir, et la jeune adolescente fit la moue. « J'arrive ! » Elle traduisit rapidement à son frère qu'elle devait aller travailler, le laissant seul et partant se plonger dans quelques bouquins. Des livres en coréen afin de ne pas lui imposer la barrière de la langue ; déjà qu'il était très difficile pour elle de travailler. Elle travailla quelques minutes, faisant semblant, avant de vite sortir son téléphone et de le glisser entre deux pages de cahier, prête à le cacher si quelqu'un rentrait dans sa chambre ; et la voilà de retour à discuter avec son frère, mais depuis internet cette fois.

Au lycée, malgré son niveau lamentable, elle était plutôt appréciée et on ne la charriait pas ; forcément cela intriguait les personnes de voir une fille si idiote, si décalée, mais surtout coréenne avec un frère, jumeau même selon ce qu'elle disait, thaïlandais. Lors de sa première année ici, elle se prenait beaucoup de remarques, se faisait traiter de robot, alors que la jeune femme était incapable de ressentir des émotions ; quand on se moquait d'elle, elle penchait la tête incompréhensive, quand on se moquait de son accent, elle grimaçait et essayait de découvrir ce qu'était un accent, et on avait beau l'insulter, elle ne se sentait pas blessée et y était totalement indifférente. Elle cumulait les zéros, avait une culture générale lamentable, on se demandait quel genre de fille c'était ; et So So était tellement indifférente à ça que même se faire traiter de robot ou par d'autres surnoms de ce genre ne l'atteignait même pas. Au fil du temps, on l'a laissée tranquille, car tout le monde a bien vu qu'elle ne demandait rien à personne – et avait sûrement des soucis mentaux –, et car elle développait une certaine normalité au fil des mois, et majoritairement grâce à son frère ; petit à petit, elle avait retrouvé des sentiments grâce à lui, elle trouvait le sourire, comprenait le bonheur et le malheur, et devint une fille « banale ». Elle eut même sa côte de popularité, car elle était là pour les autres, que son coeur innocent n'était prêt qu'à donner de l'amour, et car elle était étrangère et que ça attisait toujours un peu la curiosité. Même si, quand on lui demandait de parler de son passé, de la Corée du Sud ou autre, elle bégayait – et elle ressentait le stress, la panique pour la première fois.

Pas grand monde ne connaissait son histoire au lycée, si ce n'était que le directeur, un ou deux surveillants – au cas-où – et ses professeurs principaux. Et son frère, bien sûr. Tout le monde s'imaginait juste que So So et son frère avaient vécu séparés lors de leur enfance mais étaient bels et biens frère et sœur, puis quand certains découvraient que les deux adolescents avaient pourtant un mois de décalage, ils ne comprenaient pas et disaient que c'était une erreur ; préférant continuant à s'imaginer des histoires niaises sur deux frères et sœurs qui se sont perdus pour mieux se retrouver, et y croire.

Mais ils étaient loin de se douter de ce qui s'était réellement passé. Que So So et lui n'étaient que des cousins, assez attachés aujourd'hui pour préférer se faire passer pour des jumeaux ; que la dénommée mère de So So n'était que sa tante, et que les vrais parents de So So étaient morts dans un accident de voiture, laissant leur fille faire une tentative de suicide peu après, se jetant du haut d'un toit. Et réussissant, presque ; après un coma de quelques semaines et surtout une grande amnésie, elle avait fini par s'en sortir, mais ne se souvenant de rien de son passé. Elle avait juste gardé le souvenir de la langue coréenne – et encore, So Hyeon qui savait lire de la grande littérature était partie –, son nom, et quelques connaissances de culture générale, un peu plus ou un peu moins selon les domaines, elle était capable de dire à quoi ressemblait un cochon mais ne savait pas différencier le lézard et le serpent. Et surtout, elle avait perdu tous ses souvenirs, incapables de se rappeler de sa famille, de son harcèlement en cours – de toutes ses douleurs vécues, ses quelques joies, ses pressions et sa dépression ; elle était vide, un corps n'attendant que d'être reconstruit. Elle fut adoptée par sa tante coréenne, sœur de sa mère, peu après, et même si l'idée que la jeune femme parte dans un pays étranger mitigeait son psychologue, il se disait que ce serait un moyen de prendre un nouveau départ et de totalement se détacher de son passé, qui pouvait toujours remonter à la surface, mais le psychologue n'était pas optimiste là dessus. L'adolescente s'était reconstruite peu à peu, se faisant appeler So So, une manière de prendre un nouveau départ, mais surtout pour se détacher et faire d'elle une autre personne que So Hyeon. Cette fille pleine de rêves qui n'était plus. So So avait pris sa place. Et jamais elle ne l'acceptera vraiment, se sentant toujours de trop dans ce monde.

Soit les personnes détestaient le côté naïf et innocent de So So, soit au contraire ils l'adoraient ; et il y avait ce garçon, qui avait totalement craqué. « So So, tu veux sortir avec moi ce weekend ? » Prononcé en un coréen très approximatif et avec une phrase sûrement sortie de google traduction, mais So So trouva l'effort assez mignon pour craquer directement. S'en suivit plusieurs rencarts, où il en fallait peu pour que l'adolescent fasse rougir la coréenne, qui se posait d'abord des questions sur ses sentiments, se demandant si c'était vraiment de l'amour, si elle, le robot, était capable de ressentir ça ; puis au fil des mois, elle fut sûre que oui. Ils formaient le couple le plus mignon du lycée, tout le monde les enviait, ils faisaient assez canards parfois, à s'offrir des roses et s'attendre à la sortie des cours, venir chercher l'autre le matin chez lui pour aller en cours ensemble, mais c'était comme ça qu'ils s'aimaient.

La seule petite ombre au tableau était sûrement ce garçon, qui n'avait pas la meilleure des réputations ; fumeur, pervers, avec les rumeurs qu'il se droguait mais sans jamais qu'ils ne trouvent aucune preuve, et qu'il avait déjà une petite liste de conquêtes avant So So, et puis cette dernière n'avait que dix-sept ans lorsqu'il y en avait vingt – un idiot qui avait souvent redoublé. Certains étaient mitigés sur le fait qu'une fille si innocente soit avec un homme pareil, mais les mois passèrent et il ne fit jamais rien de mal, au contraire, tout le monde était surpris de le voir si fidèle et sérieux. Et puis, disons que c'était une manière pour So So de découvrir un nouveau monde : celui de l'amusement, de la débauche, elle découvrit l'alcool, que le soir dans des bars, des mecs bourrés se battaient, et même si ça l'effrayait, même si elle ne se sentait pas à l'aise, son amour la poussa à vite vouloir rentrer dans ce monde pour lui plaire. Elle commença à fumer en cachette, talons aiguilles et maquillage, une première cuite, parfois un peu de drogue – les rumeurs sur ce garçon étaient vraies – et la Soso dévergondée était née. Elle y prit goût mine de rien à ce monde, elle vit à quel point l'alcool et le tabac étaient des addictions qui, dans un certain sens, la soulageait, elle se sentait vivre ; se sentant si différente de So Hyeon, mais c'était une bonne chose dans un sens, elle se reconstruisait et ne se rattachait pas tant à ce passé qui n'avait pas vraiment de sens.

Puis, comme certains soirs, la voilà se faisant porter pâle et feignant des douleurs au ventre et disant aller se reposer pour qu'on la laisse seule dans sa chambre ; et qu'elle puisse aller faire le mur une fois sûre qu'elle ne craignait rien, et rejoignait secrètement son copain pour quelques heures. Il n'habitait pas si loin, heureusement, et puis elle était assez sportive pour y aller à pied sans que ça ne la dérange. L'avantage de sortir avec un garçon plus âgé, c'était qu'il avait déjà son propre petit appartement, dont So So avait un double des clés – au cas-où – et elle pouvait ainsi rentrer en lui faisant une surprise. « Oppa… ? » Elle fit rapidement le tour du salon sans faire trop de bruit, mais il ne semblait pas y être. Toute souriante et naïvement, elle continua à faire le tour de l'appartement, et vit la lumière de sa chambre faiblement éclairée, alors elle y alla, toujours discrètement, se voyant déjà y entrer avec un grand « surprise », mais à peine la porte ouverte qu'elle comprit qu'elle ne le fera pas. Elle avait beau être conne et naïve, ce n'était pas assez pour que sur le coup elle ne comprenne pas ce qui se passait.

Ce garçon lui avait donné goût à l'alcool, elle était totalement tombée pour lui et au final il a juste fini par la tromper, plusieurs fois, jusqu'à ce qu'elle le découvre de ses propres yeux ; et elle noyait son chagrin dans l'alcool. Et le pire, c'était qu'il l'ait larguée car elle avait changé, elle n'était plus cette fille innocente qui n'attendait qu'à découvrir ce que le monde pouvait lui offrir, mais qu'elle était devenue une délinquante, une fille « comme tout le monde », qu'il s'était lassé, que ce n'était plus la même. De quoi détruire So So, alors qu'elle avait fait ça pour lui plaire. Sa première rupture amoureuse et énorme déception, et sa première vraie tristesse. Et comme si ce n'était pas assez, son frère venait également de vivre une rupture de son côté. Et elle était incapable de le soutenir comme elle aurait aimé le faire. Les deux s'étaient renfermés, à broyer du noir dans leurs coins.

Elle surmonta le plus gros de sa déprime en quelques mois, se calmant sur la boisson et les déprimes seule dans sa chambre le soir, et elle était repartie pour être la fille souriante au lycée, collée à son frère. Même si désormais son attitude et son comportement étaient bien différents. Il fallait également dire que ce qui l'aida à surmonter sa rupture, fut ses études : un autre problème bien plus important, qui faisait qu'elle n'avait plus le temps à se prendre la tête pour un garçon qui ne le méritait pas. Tout le monde au lycée avait des rêves, des idées de métier ou d'études, ou au moins des matières dans lesquelles ils se sentaient plus à l'aise que d'autres, mais pour So So c'était rien, le néant, le vide. Elle n'avait pas eu le temps de se reconstruire, elle connaissait beaucoup moins de métiers que les autres, elle était allée voir certains conseillers d'orientation mais tout lui semblait fade. Puis un soir, elle eut l'idée d'aller au grenier de sa villa, fouiller dans les vieux cartons ; ceux qu'on avait récupéré de son ancienne maison, où on avait pris toutes les affaires de So Hyeon, ne faisant pas vraiment de rangement et laissant la très grande majorité prendre la poussière au grenier pour ne pas laisser So So se submerger par les objets du passé. Il y avait ces quelques cartons avec des livres de cours, de sciences, de littérature, que So Hyeon adorait, parmi toutes les affaires qu'elle avait.

So So en prit quelques-uns, commença à les feuilleter, découvrant des choses, espérant se trouver une passion, savoir ce que So Hyeon aurait aimé faire, et puis elle tomba sur un livre abîmé, qui semblait lu et relu, un livre de médecine. Elle l'ouvrit, il y avait quelques notes écrites dessus, des notes prises par So Hyeon, disant que telle information se trouvait à telle page, qu'elle avait trouvé ceci et ça particulièrement intéressant, des mots à retenir, et puis en conclusion, une petite phrase si joliment écrite : « future moi, j'espère que si tu as rouvert ce livre, c'est pour tes études de médecine ! Fighting, tu peux y arriver, deviens une grande chirurgienne ! » Et So So laissa tomber la feuille et le livre, s’effondrant en larmes, choqée et le coeur battant à cent à l'heure. Elle se sentait dévastée. So Hyeon avait un rêve, de l'ambition, du talent, et elle, qu'avait-elle fait ? Elle avait pris sa place, inculte, incompétente et sans avenir. So So se détestait. Elle n'arrivait pas à se rattacher ou à s'identifier à So Hyeon, culpabilisant juste de vivre alors que cette dernière aurait pu continuer à vivre. Mais So So savait qu'au fond, elle restait un peu So Hyeon, et que cette dernière s'adressait à son elle du future, qui n'était autre que So So directement.

Elle pleura de longues heures, et ce fut bien la première fois qu'elle pleura ; même quand son copain l'avait trompée, elle n'avait pas pleuré, elle était restée le visage impassible, et pensait depuis qu'elle faisait partie de ces gens incapables de pleurer. Mais il fallait croire que non. Son coeur lui faisait si mal, son ventre encore plus, elle avait envie de se jeter du haut d'un toit, elle aussi, mais elle ne le ferait pas. Elle était motivée à rendre honneur à So Hyeon. « Je veux faire des études de médecine ! » Vint-elle crier dans son salon, les joues encore mouillées. Sans vouloir expliquer ce qui s'était passé pour qu'elle soit si motivée et dans cet état.

Son frère avait eu entre-temps l'idée de partir en Corée, et So So ne partageait pas ce projet ; c'était le coeur tiraillé qu'elle avait préféré rester en Thaïlande, ne se sentant pas prête à affronter son pays natal et dans lequel elle a grandit, mais elle avait fini par vite changer d'avis, en particulier suite à cette note lue. Pour prendre un nouveau départ et se motiver dans l'apprentissage de la médecine. Et aussi car à peine que son frère était parti, il lui manquait terriblement et elle ne pouvait pas vivre sans lui, et également, elle sentait se besoin de changer d'air, de s'éloigner de cet entourage qui était proche de son ex, et d'arrêter de se prendre la tête avec le thaïlandais. (Commencer des études si compliquées dans une langue qu'elle ne maîtrisait pas encore totalement n'était pas l'idée du siècle.)

Elle étudia durement pour son test de fin d'année en Thaïlande, le réussissant haut-la-main, et elle fut acceptée dans une école de médecine de Séoul ; après avoir annoncé à la dernière minute qu'elle finirait par suivre son frère. Elle était refaite. Elle fit rapidement ses valises, et la voilà vite débarquant chez son frère, en lui criant surprise et qu'il ne se débarrasserait pas d'elle si facilement. L'intégration pour elle dans ce nouveau pays ne fut pas si difficile, son coréen n'était pas si rouillé alors qu'elle parlait souvent cette langue avec sa tante, et la voilà seule avec son frère pour une vie remplie. Et surtout pour une année pleine de pression et de difficultés qui commença pour elle ; elle était motivée, de tout son coeur, voulant réaliser le souhait de So Hyeon, mais n'y arrivait pas. Ce n'était pas le genre de So So de travailler si dur, surtout que franchement les cours la saoulaient et l'intéressaient pas. Et qu'elle n'avait juste pas l'intelligence ; elle n'avait pas osé faire de test de QI depuis son accident, mais il était évident qu'il avait sacrément baissé et qu'il était en dessous de la moyenne. Vint l'hiver, les journées froides, la fatigue, et elle craqua totalement, commençant à sécher un cours, puis deux, ressortir le soir en boîte, et au bout de trois semaines elle avait complètement arrêté les cours. Elle comprit trop tard que commencer à lâcher prise c'était ne jamais réussir à réellement se remettre dans le bain. Mais elle se sentait si libérée, se sentait s'amuser de nouveau, alors qu'elle s'amusait et sortait, couchant par-ci par-là, se saoulant deux fois par semaine, se faisant de nouveaux potes plus ou moins respectables, elle se sentait si bien ; mais au fond, elle avait ce regret de ne pas avoir été à la hauteur de So Hyeon.

S'en suivit une année remplie de décadences, à ne rien faire de ses journées, se faisant loger et offrir tout ce qu'elle voulait grâce à son oncle et sa tante, quand elle était motivée à faire quelque chose, c'était juste commencer un nouveau sport, finir un drama ennuyant qu'elle avait commencé plusieurs semaines plus tôt, ou ranger sa chambre. Mais jamais rien de plus productif. La seule chose qu'elle fit de vraiment intéressant, ce fut voir un psy, pour qu'elle se reprenne en main, faire quelque chose avec cette haine et ce dégoût envers elle-même pour avoir échoué et qui lui pourrissait la vie, mais elle ne prit qu'une séance, car elle avait jugé ça inutile. Tout le monde dans son entourage lui disait de faire quelque chose, qu'elle ne pourrait pas passer sa vie en boîte, qu'elle ne faisait que de se pourrir la vie toute seule, mais elle haussait les épaules et proposait juste de boire un peu en guise de réponse.

Il n'y eut pas vraiment de déclencheur pour qu'elle finisse par daigner reprendre des études, dans un domaine qui lui était vraiment propre cette fois – la cuisine –, elle en avait juste sûrement marre de décevoir tout le monde autour et voulait qu'on lui foute la paix. Elle avait pu retourner à la seoul national university, après pas mal de demandes et d'insistances pour qu'on l'accepte malgré son passé d'étudiante pas très glorieux, mais elle y réussit et s'y était plutôt bien épanouie, s'inscrivant même à un club de foot. Elle continuait à se bourrer la gueule entre deux cours de cuisine, était une sacré mauvaise élève mais elle faisait quelque chose de ses journées maintenant, et c'était le plus important. So So se plaisait plutôt bien même, en tant qu'apprentie cuisinière, et avait désormais un rêve propre à elle : ouvrir son propre restaurant et pouvoir faire plaisir aux autres par de la nourriture spécialement concoctée par elle.




 
beautiful pain ☩
I met my love, I said goodbye
for endless days, I cried and laughed
these times and moments
they’re so beautiful yet so painful
Wongsuwan Even


Voir le profil de l'utilisateur
☮ I'M ON MY OWN
AVATAR : 10 (nct/wayv)
POINTS : 50


NOUS A REJOINT LE : 07/02/2019


MESSAGES : 23


(#) Sujet: Re: so so + you can’t stop love, so pain repeats   Ven 8 Fév - 18:21
aaaaaa

edit :

C'est encore mieux que tout ce que j'avais imaginé :/

mais c'est déjà trop rempli et ça me fait culpabiliser de ma fiche vide je te remercie pas.


Trop hâte de lire la suite et de jouer nos bébés


jtm
Han Soo Yun


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t4728-h-a-n-s-o-o-y-u-n-hquinn
BITCH PLEASE, I'M YOUR PRESIDENT - MISS NOËL 2016
AVATAR : Park Hyo Min
POINTS : 1161


NOUS A REJOINT LE : 25/07/2016


MESSAGES : 10361


(#) Sujet: Re: so so + you can’t stop love, so pain repeats   Ven 8 Fév - 20:21
OWI OWI OWI OWI. JE T'AIME




MA SARAH DE MA VIE a écrit:
JE SUIS DANS TA VIE, JE SUIS DANS TES DRAPS

MON JANOUILLE a écrit:
ON A TOUS LES DROITS
SURTOUT CELUI D'AIMER SY

Hyun Hayun


Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
✩ BOOM, GAMMA RAY-BURST
AGE : 20
AVATAR : heize
POINTS : 332


NOUS A REJOINT LE : 24/01/2019


MESSAGES : 205


(#) Sujet: Re: so so + you can’t stop love, so pain repeats   Dim 10 Fév - 22:57
une nouvelle fille au club de foot
elle a l'air cool ta ptite miss, jsp pourquoi mais le "conne" dans les traits de caractère m'a tué jpp
rebienvenue par ici alors
Kowalski Siobhan


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t5830-k-siobhan-yaboi
☢ BURNING AMBITION
AVATAR : bang chan
POINTS : 405


NOUS A REJOINT LE : 29/12/2018


MESSAGES : 92


(#) Sujet: Re: so so + you can’t stop love, so pain repeats   Lun 11 Fév - 22:10
JSUIS AU BOUT

soso est bcp trop drôle
d'ailleurs ce prénom ?? m'a grave fait rire, il est tout mims
comme la petite en vrai :/ trop de qualité

ON VEUT PLUS
BON COURAGE POUR LA SUITE PEPETTE


gimme no peace of mind
gimme distrust, gimme all your lies
and i'll love you for life i'll love you til i die
Lee Mimi


Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
✩ BOOM, GAMMA RAY-BURST
POINTS : 791


NOUS A REJOINT LE : 06/02/2019


MESSAGES : 379


(#) Sujet: Re: so so + you can’t stop love, so pain repeats   Lun 11 Fév - 22:33
Citation :
certains se croient plus originaux et l'appellent Sosotte. ANIMAL PRÉFÉRÉ ⎯ Les licornes SUCRÉ OU SALÉ ? ⎯ Sucré TYPE IDÉAL ⎯ Une bête de sexe
LE SURNOM JE CRY
et le reste je valide olala

Citation :
et So So était tellement indifférente à ça que même se faire traiter de robot ou par d'autres surnoms de ce genre ne l'atteignait même pas
ils cherchent les embrouillent ceux-là ils vont se faire caillasser par le karma
son histoire est trop sad c'est hyper mignon de voir comment elle s'est reconstruite, comme un petit phénix hugs 02 COURAGE POUR LA SUITE PTIT CHOU, t'es grave efficace c'est déjà presque bouclé tout ça



Quispe Alessa


Voir le profil de l'utilisateur
♡ PUT YOUR TRUST IN ICE CREAM
AGE : 23
AVATAR : Son Wendy (RV)
POINTS : 306


NOUS A REJOINT LE : 18/05/2018


MESSAGES : 316


(#) Sujet: Re: so so + you can’t stop love, so pain repeats   Mar 12 Fév - 11:27
encore toi et toujours aussi belle
rebienvenue, le début est prometteur, je me hâte d'aller lire l'histoire ily hugs 02


† niña / hecha de maíz / dejame abrazarte / dejame tocar tu memoria / acuerdate cuando mordias por querer / aruñabas para sentir / manos Blancas apretando el timon / ‘yendo a 100 / hasta llegar / llorabas en tu silla preguntando:¿adonde puedo alejarme de mi?
Park Bo Ra


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t178-park-bo-ra-boraday
En ligne
‹ 365 SO FRESH ☽ MELTED PRESIDENT ›
AGE : 21
AVATAR : Bae Su Ji (Suzy - Miss A) aka petit boudin perfection T'es moche :)
POINTS : 1455


NOUS A REJOINT LE : 05/08/2016


MESSAGES : 7691


(#) Sujet: Re: so so + you can’t stop love, so pain repeats   Mar 12 Fév - 12:14
JPPPP DE TOI C'EST QUOI CETTE FICHE
d'ailleurs excuse moi j'ai genre tellement délaissé les fiches, je suis pas venue dire bienvenue

MAIS MORTE
soso a écrit:
TYPE IDÉAL ⎯ Une bête de sexe
plus qu'à pécho @Han I. Ja kwa

trop contente que tu rejoignes notre petit club avec Hayun, on va faire un remake de galactik football à nous trois (azy en plus c'est trop vrai, Tia, May et Yuki, ça colle trop avec notre position sur le terrain what ) (non j'ai pas honte de sortir ça en public, j'étais une grande fan back then et j'ai décidé d'assumer tous mes défauts )

courage pour la fin bébé




god helps anyone who
disrespected the queen


han ja ruining my life through years:
 
Wongsuwan So So


Voir le profil de l'utilisateur
☢ BURNING AMBITION
AGE : 21
AVATAR : mirae (cherry bullet)
POINTS : 47


NOUS A REJOINT LE : 08/02/2019


MESSAGES : 22


(#) Sujet: Re: so so + you can’t stop love, so pain repeats   Ven 15 Fév - 18:52
@Wongsuwan Even je t'aime more <3333 (dommage que t'auras pas droit à une pelle de Rin)

@Han Soo Yun OWI OWI OWI JTM +

@Hyun Hayun Faut dire la vérité ;)) merci beaucoup, fdsjkfds hâte de jouer notre lien aaaa

@Kowalski Siobhan FDJSKFHDS merci ça me fait grave plaisir ohlala
j'espère que la suite te plaira :'(((

@Lee Mimi Merci beaucoup fdsjkdfs ça fait grave plaisir de voir que ma puce plait autant, je l'ai déjà jouée super longtemps et c'était grave ma peur qu'en la rejouant elle floppe ;( merci beaucoup ♥️ (et efficace de quoi, j'ai dû écrire un ou deux paragraphes de l'histoire depuis lundi . /pan/)

@Quispe Alessa J'essaie d'être aussi belle que toi à chaque fois mais ça loupe h24 mince

@Park Bo Ra pas tapée mais j'étais pas très Galactik Football moi oups :/ merci beaucoup et mieux vaut tard que jamais tkt, le plus important c'est d'être passé, j'espère que ma puce te plaira :$$

Et je veux bien un délai svp avant qu'on vienne me le demander,  j'ai été un peu très beaucoup plus débordée que prévu cette semaine ♥️




 
beautiful pain ☩
I met my love, I said goodbye
for endless days, I cried and laughed
these times and moments
they’re so beautiful yet so painful
Chen Mihi


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t5956-chen-mihi-mimimihi#179850
♡ PUT YOUR TRUST IN ICE CREAM
AGE : 20
AVATAR : Lee Joo Won (Jooe)
POINTS : 483


NOUS A REJOINT LE : 02/02/2019


MESSAGES : 94


(#) Sujet: Re: so so + you can’t stop love, so pain repeats   Ven 15 Fév - 19:35
Han j'adore ce perso hgdkjlkdlnqjfbhkdnfbhs je veux déjà un lien d'avance :shine:
(oui je suis venue stalker du coup)

mais ce QC a l'air trop trop cool 

courage pour la fin de ta fiche 


Han Soo Yun


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t4728-h-a-n-s-o-o-y-u-n-hquinn
BITCH PLEASE, I'M YOUR PRESIDENT - MISS NOËL 2016
AVATAR : Park Hyo Min
POINTS : 1161


NOUS A REJOINT LE : 25/07/2016


MESSAGES : 10361


(#) Sujet: Re: so so + you can’t stop love, so pain repeats   Ven 15 Fév - 19:55
ça marche chaton, jusqu'à samedi prochain ça ira ? le 23




MA SARAH DE MA VIE a écrit:
JE SUIS DANS TA VIE, JE SUIS DANS TES DRAPS

MON JANOUILLE a écrit:
ON A TOUS LES DROITS
SURTOUT CELUI D'AIMER SY

Lim Nam Kyu


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6012-lim-nam-kyu-kyukyucmwa#181423
he had a galaxy in his eyes,
a universe in his mind.
AVATAR : cha eunwoo
POINTS : 445


NOUS A REJOINT LE : 21/12/2018


MESSAGES : 264


(#) Sujet: Re: so so + you can’t stop love, so pain repeats   Sam 16 Fév - 22:17
rebienvenue et bon courage pour cette fiche
Heo Dewei


Voir le profil de l'utilisateur
✩ descendant of the moon
AVATAR : park yuri
POINTS : 386


NOUS A REJOINT LE : 18/11/2018


MESSAGES : 277


(#) Sujet: Re: so so + you can’t stop love, so pain repeats   Sam 16 Fév - 23:41
archi belle omg blush blush
rebienvenue kbfhgkrgjtk !!!
je valide la faiblesse


- - this is my confession


valentine's day:
 
Han Soo Yun


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t4728-h-a-n-s-o-o-y-u-n-hquinn
BITCH PLEASE, I'M YOUR PRESIDENT - MISS NOËL 2016
AVATAR : Park Hyo Min
POINTS : 1161


NOUS A REJOINT LE : 25/07/2016


MESSAGES : 10361


(#) Sujet: Re: so so + you can’t stop love, so pain repeats   Dim 17 Fév - 18:53
soso c'est un personnage de génie que ça soit son idéal ou la réponse au permis ?? sur ma vie je pleure de rire, elle est tellement perchée ?? j'ai adooooré
et on voit que tu tiens à soso, de par l'histoire et les anecdotes, c'est super complet/construit
clairement on sent le vécu et je suis vraiment contente que tu veuilles la faire sur hm, lui redonner une vie
l'évoluer encore plus (parce que oh la la tu as tellement à faire avec elle ?? trop bien d'avoir autant de possibilité, vraiment **)
elle me fait autant rire que pleurer jpp j'étais pas prête à ça (quoique si, pck je sais comment tu es géniale )
et big up pour le "société des vainqueurs" jtm tant j'espère qu'elle y sera bien, autant qu'on est bien avec toi chat
ofc un lien avec soo me semble de rigueur :/ on va pouvoir faire tellement

en tout ca, soso est super attachante, jpense qu'on va voir de grandes choses avec la miss et j'ai trop hâte amuse toi bien à nouveau :shine:
je te valide sans plus tarder oh la la


HEY Congrats !
Tu as terminé ta fiche et tu es donc validé !  

Le jeu commence pour toi dès maintenant ! Mais avant de commencer à RP, il va te falloir remplir quelques paperasse afin d'être en règle et faciliter ton intégration !

Première étape à ton parcours, n'oublie pas de recenser ton avatar dans le bottin, afin qu'il soit définitivement lié à ton personnage. Ensuite, direction les relevés de compte pour y poster ce qui te feras office d'activité RP. C'est obligatoire, et bien sûr, tu devras veiller à le maintenir à jour !

Une fois ces petits détails réglés, tu peux te diriger vers les demandes de liens pour y poster ta fiche et trouver tout un tas de potos à ton personnage ! N'hésite pas à passer faire un tout du côté des réclamations, histoire pourquoi pas d'attribuer un dortoir ou un métier à ton personnage ! Si tu es sociable, tu peux te créer un compte Instagram ou Twitter, et même nous laisser ton numéro de téléphone. :<33:

Tu peux à présent jouer pleinement sur le forum. N'hésite pas à profiter du Flood et de la Chatbox, nous seront ravis de t'y accueillir.

Avec ce message, tu remportes automatiquement une bourse de 200 points. N'oublie pas d'indiquer ce montant dans ton relevé compte lorsque tu l'ouvriras !

Bon jeu sur Hundred Miles !






MA SARAH DE MA VIE a écrit:
JE SUIS DANS TA VIE, JE SUIS DANS TES DRAPS

MON JANOUILLE a écrit:
ON A TOUS LES DROITS
SURTOUT CELUI D'AIMER SY

Wongsuwan So So


Voir le profil de l'utilisateur
☢ BURNING AMBITION
AGE : 21
AVATAR : mirae (cherry bullet)
POINTS : 47


NOUS A REJOINT LE : 08/02/2019


MESSAGES : 22


(#) Sujet: Re: so so + you can’t stop love, so pain repeats   Dim 17 Fév - 19:21
@chen mihi grave pour le lien !! j'ai commencé à lire ta fiche je me disais déjà à quel point elle pourrait faire un sacré duo avec ma Soso :$$ mais merci beaucoup, t'es adorable fdskjhfds ♥️

@lim nam kyu merciiii

@heo dewei grave, je pleure moi même merci beaucouuuup

@han soo yun c'est toi qui me fait autant sourire que pleurer surtout ??? T'es trop l'amour, si tu savais, parfois j'ai envie de te faire des déclarations d'amour tous les jours :$$ dsjhfhds merci beaucoup t'es un ange




 
beautiful pain ☩
I met my love, I said goodbye
for endless days, I cried and laughed
these times and moments
they’re so beautiful yet so painful
Contenu sponsorisé


(#) Sujet: Re: so so + you can’t stop love, so pain repeats   
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 05. Can’t stop, coming in hot ! ▬ Samuel J. Fitzgerald
» Absolarion Love.
» I love America
» Love Hina
» Let your love come true

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Welcome Buddy :: Introduce Yourself :: Présentations validées
Sauter vers: