▲ up▼ down
Nam Joon Ho || The most expensive Vivian



 
Lapin de pâques et chocolats pralinés ~ ! Tant de douceurs qui s'invitent sur HM !
Viens jouer à la roulette chocolatée juste ici !
Avril nombril, le printemps arrive, ça nous inspire de la poésie de qualitey ☆
VIENS DÉCOUVRIR LES PETITES NOUVEAUTÉS !
(EVENT) Envie d'un événement plein de surprises ? Viens te joindre à l'aventure !
FESTIVAL DE LA RENTRÉE Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 359353108
TOUJOURS SUR HM ! Découvre les défis et notre semaine à thème du mois ! Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 359353108
surprise surprise ! les animations arrivent dans peu de temps, ouvrez les yeux !
HUNDRED MILES
hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séouldeux réponses par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
vote pour hm !
★︎
13.04.19 ➝ 33ème MAJ toute fruitée pour le retour des beaux jours ! viens découvrir les news juteuses !
09.03.19 ➝ on accueille la 32ème maj et son design azuré ! viens découvrir les nouveautés !
09.02.19 ➝ installation de la MAJ n.31, avec un codage tout neuf et plein de nouveautés !
09.01.19 ➝ 30ème MAJ de HM ! viens découvrir les nouveautés ICI
01.01.19 ➝ BONNE ANNÉE LES CHATS !! plein de bonheur à tous. ❤︎
08.08.16 ➝ ouverture de hm
han ja
park bo ra
han soo yun
yang noam
team rocket

 :: Welcome Buddy :: Introduce Yourself :: Présentations validées
Partagez

 Nam Joon Ho || The most expensive Vivian


Nam Joon Ho


Voir le profil de l'utilisateur
☮ I'M ON MY OWN
AGE : 27
AVATAR : Jung Yonghwa
POINTS : 0


NOUS A REJOINT LE : 24/12/2018


MESSAGES : 53


Nam Joon Ho || The most expensive Vivian Empty
(#) Sujet: Nam Joon Ho || The most expensive Vivian   Nam Joon Ho || The most expensive Vivian EmptyLun 24 Déc - 12:28
NAM JOON HO
inventé // feat. Jung Yonghwa (CNBLUE)
nom & prénom
Nam Joon Ho
âge
27 ans
date & lieu de naissance
04.08.1991 à Séoul
origines & nationalité
100 % coréen
cursus
//
métier
Vendeur de plaisir ou prostitué de luxe
situation financière
Il n’a pas à se plaindre
orientation
Hétéro
groupe souhaité
Citizens
Charmeur
Manipulateur
Sarcastique
Fier
Si Joon Ho l’avait voulu, il aurait sans doute pu devenir un grand acteur. Il possède en tout cas un talent rare pour les mensonges et est capable d’improviser une histoire qui tient la route au fil d’une conversation. Prétendre être quelqu’un d’autre est un jeu quotidien qu’il exerce depuis gamin quand il s’inventait une vie. C’est sûr que s’il avait dit que maman était une pute, ça aurait fait mauvais genre sur son dossier scolaire || Il aurait également pu devenir acteur porno d’ailleurs. Parce que si mentir est un talent, le sexe est selon lui le domaine où il excelle. Oui il offre un service de qualités mais pas certain que ça passe sur un C.V… ouais même parmi les hobbies || Quand il était petit et qu’il cherchait à fuir la maison en attendant que “ce soit plus calme” ou après une raclée, il lui arrivait souvent de monter dans le métro et de s’enfiler plusieurs lignes jusqu’aux terminus. Savoir comme un autre, il connait donc le plan par coeur et pourrait être le héros de tous les touristes || C’est un champion aux ricochets… oui, vraiment, son C.V. est des plus brillants … || Il est sans doute parmi les champions des tolérants aux épices coréens. S’il pouvait manger du feu, il mangerait du feu. Mais il a préféré se fiancer avec une pompier || En bon niais amoureux, il lui a d’ailleurs composé quelques chansons. Mais il n’a jamais jeté de cailloux sur sa fenêtre pour lui chanter une sérénade… ou alors juste une fois || C’est sans doute l’ami à avoir en cas de gueules de bois. Sa mère l’a entraîné dès son plus jeune âge à nettoyer les dégâts || Sportif, il était dans l’équipe de basket au lycée et a toujours pris soin de son corps. Instrument de travail oblige il aurait peut-être pu se reconvertir en Cordula coréenne s’il l’avait voulu || Il a toujours faim aux environs de 3-4 heures du matin. Ouais on s’en fout mais le résultat d’une vie en décalée fait qu’il a hérité de quelques mauvaises habitudes. Aussi, il ne mange jamais le matin || Si la question était bien là enfant, il n’a jamais vraiment cherché à savoir qui était son père. Un client de sa mère, la définition lui suffit.
Observateur
Chiant
Intelligent
Fêtard
Des qualités, on vous assure que Joon Ho en possède. Voilà une manière assez évocatrice avec laquelle on pourrait le définir. Mais pour être tout à fait franc, si le coréen devait choisir ce qu’il préfère, il ne prendrait pas trop de temps d’hésitation pour vous dire qu’il vaut mieux parfois savoir se raccrocher à ses défauts. Et ceci pour la seule et unique raison qu’ils sont ceux qui rendent la carapace plus solide. Que ce soit sa trop grande fierté, son inflexibilité, ou encore sa méfiance, il a plutôt tendance à les voir comme des atouts plutôt que comme des choses qu’il se doit de modifier. S’améliorer est un voeu qu’il ne fera jamais en fin d’année, quand souhaiter est dans tous les cas quelque chose qu’il réserve aux niais ou encore à ceux capables de voir du rose et des licornes partout. C’est vrai, il a bien été capable du crime de vouloir devenir quelqu’un de bien au moins une fois dans sa vie mais il en a retiré l’excellente leçon que ça ne servait à rien et que ce n’était pas autre chose qu’une perte de temps. Oui, il vaut mieux faire avec les moyens du bord pour se hisser là où notre vie nous permet de monter. Et dans son cas, le juger serait inutile quand il se prétend plus que fier de là où il est arrivé aujourd’hui sans jamais attendre une main tendue.

Evidemment, tout ça ne serait pas possible s’il n’était pas un excellent menteur, bon au point d’être capable de s’être menti à lui-même parfois. Et s’il nierait tout côté torturé, il n’en va pas de même pour les mensonges qu’il pratique avec constance. La manipulation fait en même temps partie selon lui des requis dans son métier. Tout comme le look ! C’est vrai, faire du shopping ne lui a jamais posé problèmes, à condition que la qualité soit au rendez-vous et si Joon Ho accorde une grande importance à l’apparence physique, autrement nommée la première impression que l’on peut donner aux autres, les désaccords de couleurs et les mauvais textiles sont à bannir. Il pourrait même en faire une campagne de combat s’il n’était pas tant occupé. Et oui, on peut être prostitué et bosseur, l’un n’empêche pas l’autre. Et puis, dans son métier, il faut avoir un certain goût pour la fête. Goût qui nous occupe la plupart de nos soirées.

Indéniablement charmeur mais aussi indéniablement doué pour vous faire soupirer,  d’exaspération comme de façon moins pure, certains pourraient aller jusqu’à dire qu’il est difficilement supportable. Avec un certain talent pour la taquinerie, voir pour être plus franchement chiant… on aurait tendance à penser vu sa facilité à compter le nombre de ses amis véritables sur les doigts d’une main, du moins ceux qu’il qualifie en tant que tels, qu’il leur fait au moins grâce de ce talent tout particulier… mais non ! Après tout, comme dit le proverbe : qui aime bien, châtie bien !
Mais ce ne serait pas vraiment ce qui viendrait étonner un psy ayant écrit sa thèse sur lui. Non, le plus étonnant serait d’apprendre qu’il possède effectivement dans son répertoire des gens qui comptent pour lui, réellement pour lui… sans profit à la clé. Lui qui prétendrait pourtant volontiers ne pas être très fan de tout ce qui concerne l’attachement et qui irait même jusqu’à dire qu’il n’y voit pas d’utilité quand on peut très bien passer un bon moment sans. Oui, ce même lui débrouillard et particulièrement fier de faire sa route seul… il connaît bien quelques personnes que son coeur, puisqu’il en possède manifestement un, pourrait qualifier “d’à part”. Tristesse de constater la faiblesse. Plus triste encore de risquer de pouvoir être vu autrement que comme un emmerdeur assuré aux sarcasmes tranchants ou que comme tout autre rôle que le comédien souhaitera tenir. Il y en a peut-être même une, de ces personnes, qui peut se vanter de le connaître vraiment. Et le plus étrange dans tout ça, c’est qu’il lui fait confiance au point de penser qu’il emportera ses secrets dans la tombe. Aaah si seulement son meilleur ami avait pu être con et aveugle !

Mais ce serait en faire un résumé trop bref si on s’arrêtait à son sens de la répartie aux thèmes de démonstration variés, ou encore à ses dons pour le mensonge. On manquerait de parler de quelques qualités - il en faut bien sur un CV - comme son intelligence ou un côté observateur assez pointu bien souvent utile dans sa vie. On passerait en revanche bien volontiers sur des qualificatifs comme “torturé” et “secret” qui auraient le don de le faire passer pour un de ces héros de romances pour adolescentes. Non, si Joon Ho devait faire sa propre pub, bien qu’il se vanterait de ne plus avoir besoin d’un service com’, il préférait vous dire qu’il peut être celui qui chassera l’ennui de vos mornes soirées de manières simplement censurables en allant jusqu’aux franchement scandaleuses. Comme quoi, on trouve des héros partout !
surnom
Joonie
signe astrologique
Lion
signe chinois
Chèvre de métal
animal préféré
s'il a toujours trouvé aux rapaces un côté plutôt cool et à leur envier, son seul "animal de compagnie" a sans doute été le chien d'une voisine de son quartier avec lequel il lui arrivait de s'asseoir, près de sa niche, en attendant de rentrer chez lui
sucré ou salé ?
Salé avec une préférence pour l'épicé
type idéal
Si on parle professionnellement parlant, il vous répondrait riche et charmante histoire de conjuguer l'utile à l'agréable. En dehors de ça, c'est contre productif d'y penser.
objet fétiche
Sa guitare, sans hésitation
heure préférée
Définitivement la nuit !
permis de conduire
Oui
rêve
Il en avait bien quand il était petit, il avait même fait celui de faire le tour du monde avec sa guitare et de payer nourriture et hébergement avec elle et uniquement elle. Y'a même une fois, à 3 ans, où il a rêvé apprendre à faire du poney pour partir à l'aventure. Mais il a grandit plus vie que la moyenne et aujourd'hui il préfère avoir de l'ambition, à sa manière, que des rêves à la con.
famille
On passe sur la mère. Père inconnu. Non, si Joon Ho doit parler famille, il préfèrera ne mentionner que Hyun Soo, son frère de coeur
piercing/tattoo
Oreilles percées et sans le moindre regret. Il a une collection de piercing qu'il ne cesse d'agrandir.
style
Classe, de qualité et donc avec un certain coût. Il peut enfiler des vêtements décontractés mais il y aura toujours une recherche dans sa tenue. Oui, il aime son dressing.
phobie
Fêter Thanksgiving avec sa mère ? Être obligé d'assister à une messe ? Devenir le chef de meute et la nounou d'une bande de scouts dont il devra se charger jusqu'à sa mort ? Honnêtement, s'il vous répondra aucune pour le style, il a bien quelques angoisses... comme celle de se réveiller un matin et d'être le même déchet que sa mère. Oui, assez paradoxal vue sa vie mais ne cherchons pas à le comprendre, pure perte de temps.
toc/manie.s
Il lui arrive de chanter au volant
secret
Son ambition inavouée est de faire le Jesus d'une creche à Noël... sans rire, la liste de ses secrets est plus épaisse que le Larousse illustré
couleur préférée
Le noir. Option bleu et vert sans doute
superstition
Pas vraiment et il n'a personne qui est venu cultiver ce genre de conneries dans son enfance
menteur ou sincère ?
Définitivement menteur
P’tit Biscuit
paris ne veut plus rien dire si je dois la conquérir sans toi
P’tit Biscuit aka Cookie, Présidente de l’association “ne mange pas mes pépites”, fondatrice du mouvement “être con, c’est aller de l’avant !”, condamnée 107 fois pour usage abusif de Youtube et défenseuse des droits du lactose depuis 1883 (à peu près). Venue en ses lieux par la force du côté obscur (aka Lauly) mais heureuse de souffrir


BESOIN DE RIEN ENVIE DE TOI
Regarde le jour se lève dans la tendresse sur la ville. Tu me fais vivre comme dans un rêve tout ce que j'aime. Besoin de rien, envie de toi comme jamais envie de personne. Tu vois le jour, c'est à l'amour qu'il ressemble
Nam Joon Ho


Voir le profil de l'utilisateur
☮ I'M ON MY OWN
AGE : 27
AVATAR : Jung Yonghwa
POINTS : 0


NOUS A REJOINT LE : 24/12/2018


MESSAGES : 53


Nam Joon Ho || The most expensive Vivian Empty
(#) Sujet: Re: Nam Joon Ho || The most expensive Vivian   Nam Joon Ho || The most expensive Vivian EmptyLun 24 Déc - 12:28
histoire
I was born miserable, i grew up to become pathetic
CHAPTER 1
Si on dit tout le temps que les chiens ne font pas des chats, sachez qu’il est également vérifié que les putes ne font pas des curés. Et manifestement pas plus des dentistes, des avocats ou des thanatopracteurs. Joon Ho n’a en tout cas jamais rêvé d’exercer l’un de ses métiers au cours de sa vie.
Non, à la question qu’est-ce qu’il voulait faire plus tard quand il serait grand, c’était toujours un éternel silence. Essayer d’y répondre pour faire se détourner les regards interrogateurs n’y changeait rien. Le blanc. Pas un mot. Pas une idée. Juste du vide. Puis un mensonge. Sortir quelque chose qu’un autre venait de donner. On apprend. On a l’air moins idiot.
Mais un avenir… qu’est-ce que c’était au juste ?
Est-ce que sa mère s’était dit un jour qu’elle coucherait avec des hommes contre de l’argent ? Ou est-ce qu’on lui avait tout simplement imposé ?
Est-ce que répondre qu’il voulait devenir vétérinaire changerait quelque chose à ce qu’il serait plus tard ? Ou est-ce que pour répondre à cette question, il fallait savoir ce qu’il était de base ?

Un gosse nommé un peu hasard, probablement au prénom d’un client un peu sympa ou qui payait bien. Un gosse qui se demandera bien trop jeune pourquoi maman n’a pas avorté. Et tristement Nam Joo Ri ne se gênera pas pour l’éclairer avec trop de sincérité.
Quand elle apprend qu’elle est enceinte, sans doute trop tard pour se débarrasser de ce qui grandit dans son ventre, il vient une idée à Joo Ri. Non, pas celle de refaire sa vie et d’offrir à cet enfant à naître quelque chose de pas trop mal. Mais celle d’en faire une source de revenus. Si pour elle il est forcément le fils du plus riche de ses clients, il est également certain qu’il lui donnera de l’argent pour entretenir le marmot et acheter son silence. Elle se voit déjà, entretenue à vie par un homme marié à une autre et ce en échange de peu d’efforts. Un gosse, ça n’a pas l’air bien compliqué à première vue. Et comme tout chose dans la vie de Joo Ri, l’intérêt et d’en tirer un bénéfice.

Alors elle les prend, ces pénibles kilos en trop, elle le laisse grandir cet enfant sans se préoccuper des détails insignifiants qui semblent être tout pour les autres mères. Lui préparer une chambre, réfléchir à un prénom en fonction du sexe, épargner un peu d’argent pour son éducation ou plus drôle encore se perdre 20 ans plus tard à l’imaginer avocat ou médecin….
20 ans… si elle parvient à vivre tout ce temps, elle préfère encore s’imaginer son avenir de femme entretenue dans un bel appartement d’un quartier chic de Seoul. Elle se voit déjà débarquer chez ses parents pour leur montrer à quel point elle a réussi dans la vie et ce sans l’aide de personnes. Avec un peu de chance, pas mal de maquillage, elle parviendra même à cacher les traces des quelques années de prostitution digérées avec une dose de vodka et de “sucre glace” si doux aspiré par ses narines.

Mais voilà, quand elle débarque avec le petit Joon Ho dans les bras, à peine sortie de la maternité, elle se fait renvoyer sans que la paternité évoquée ne semble être un réel moyen de pression. Loin de se démonter, elle poursuit ses menaces pendant un temps, depuis son appartement miteux mais ce qu’elle arrivera finalement à soutirer sera bien loin de ce qu’elle espérait… et trop vite dépensé. Au final, à part lui faire perdre un bon client, son fils n’aura pas été d’une grande utilité. Alors elle cesse bien vite de jouer les mères aimantes et éplorées qui souhaitent le mieux pour leur enfant, elle cesse avant même d’avoir réellement commencé et range son fils dans un coin comme on range un objet qui pourra peut-être nous servir un jour à condition qu’il ne se révèle pas trop encombrant.

Alors cette question qui aurait affolé toute mère, ce “Pourquoi t’as pas avorté ?” qui aurait brisé le coeur de toute femme avec un instinct maternel, Joo Ri y répondra avec indifférence “J’me suis dit que y’aurait bien un abruti pour me filer de l’argent pour ça. Mais faut croire que t’es né bon à rien d’autre que d’me causer des emmerdes.”

CHAPTER 2
“Increvable”.
C’est peut-être la seule “qualité” que sa mère lui a reconnu. Une formulation bien plus jolie que celle où elle le présente comme une vraie carne.
De la fièvre, un mal de ventre, qu’importe le soucis, Joo Ri ne se préoccupait pas tellement des soins, en réalité pas du tout, sous cette excuse bien confortable que son morveux était le plus increvable des gosses.
Mais si Joon Ho avait dû se choisir un adjectif pour se définir, il aurait plutôt opté pour “seul”. Et si la fierté veut qu’aujourd’hui il se garderait bien d’employer le même mot,  la solitude n’en n’a pas moins été ce sentiment pesant qui l’a collé toute sa vie pour faire peser plus lourd dans sa poitrine ce coeur qui s’enfermait petit à petit derrière une barrière protectrice.
Il aurait pu être quelqu’un d’autre. Un instant d’attention, quelques mots pour l’encourager, et des efforts si vains… si naïfs comme il finira par le penser,  auraient continué sur la lancée de la stupidité.

S’il peut au moins remercier son enfance pour lui avoir appris très vite à être débrouillard dans le B-A ba dont un parent a normalement la charge comme manger, aller à l’école ou même tout simplement se vêtir, elle lui apprend surtout à ne compter que sur lui même. Pourtant, Joon Ho aurait pu devenir quelqu’un de gentil, voir même quelqu’un de bien. Cet enfant qu’il qualifie aujourd’hui d’idiot pour avoir recherché de la tendresse, il aurait pu être ridicule pour quelque chose si sa mère s’était donné la peine au moins une fois par semaine.
Mais à chaque essai, chaque tentative, c’est la douche froide. Persévérant dans son idiotie, il continue à appeler “maman” cette femme malgré la honte qu’il devrait en avoir.

Parce que Joo Ri est bien loin de se cacher du métier qu’elle exerce. Qu’importe les images choquantes que son fils pourrait voir, il n’avait qu’à pas se foutre dans son ventre. Et s’il n’est pas content, la porte est ouverte.
Elle aurait pourtant pu le trouver attachant ce gosse qui sortait de sa cachette pour la défendre quand un client devenait trop violent, ce gosse qui s’en est pris des raclées pour protéger “maman”. Mais non, c’était au mieux une paire de claques pour le récompenser de l’avoir gêné. Et si quelques clients parfois pouvaient avoir un comportement étrange, pour ne pas dire pervers, quand il le voyait, elle ne pensait pas une seule seconde à revoir la pratique du travail à domicile pour protéger un peu son fils. Non, pour elle, il pouvait très bien se débrouiller.

Ne le faisait-il pas ?
Le matin, il se préparait tout seul, il était capable de trouver de quoi manger, d’aller à l’école sans adulte et d’en revenir. Il faisait ses devoirs, et même sa partie parentale… falsifier une signature d’adulte, c’était dans la catégorie de ces choses qu’il a dû apprendre rapidement, tout comme mentir.
S’il avait envie de traîner, il le pouvait. Ne pas dormir, il en avait le droit. Oui, Joo Ri était même capable de dire qu’après tout, c’était une vie rêvée pour un gosse. C’est vrai, quand on  y pense, elle elle aurait adoré que ses parents la laissent vivre sans être tout le temps sur son dos.
Et quand un jour il lui prend la folie de lui voler un collier pour son anniversaire, elle ne le punit même pas. Non, pas plus de réaction que du mépris et de l’indifférence pour ce qu’elle qualifiera d’une babiole.

C’est au milieu de ce mépris et de cette indifférence, au milieu de violences physiques, verbales ou encore visuelles que Joon Ho grandit et apprend.
Il apprend que pour celui qui vient le jeudi, ce n’est même pas la peine d’y penser, mieux vaut passer la soirée dans ce campement sous son lit qu’il s’est construit.
Pour celui qui vient environ deux fois par mois, généralement en début et fin, c’est préférable de ne pas traîner à l’appartement.
Il apprend que si maman se fait frapper, on attend de lui à ce qu’il reste dans sa chambre à attendre que ça se termine.
Il apprend qu’une bonne note, un cadeau, un sourire ou quelques mots gentils ne changeront rien à sa solitude.
Il apprend qu’espérer est stupide et que s’il veut autre chose, s’il ne veut plus se faire piétiner, cracher dessus de cette manière, il devra grandir autrement.

CHAPTER 3
Lorsqu’il enfile pour la première fois son uniforme de collégien, Joon Ho a déjà perdu depuis bien longtemps la douceur de l’enfance. Avec les coups et trop de mots, il a terminé de construire cette muraille pour se protéger. Son intelligence, il ne pense pas à s’en servir pour faire de longues études et se prévoir une jolie carrière. Non, il l’exploite déjà à mentir. Pour prétendre être quelqu’un d’autre à l’école, un collégien avec des notes plus qu’honorables, populaire, charismatique, propre sur lui… quelqu’un avec une autre vie et certainement pas une mère qui fait la pute pour se payer farine et bouteilles d’alcool. Quand il a la malchance de ne pas être assez rusé ou rapide pour justifier les coups, il préfère se la jouer cool et les filles en pincent déjà pour lui.

Et cette fierté qui cache la honte, elle l’emmène sur un terrain bien loin du gamin sympathique qu’il aurait pu devenir. Son premier coup d’éclat, c’est quand il se pointe chez ce client de sa mère qui l’aura battu une fois de trop. Ce client qu’elle s’était amusée à lui présenter comme son père et qu’il appelle donc “papa” quand il surgit derrière sa femme. Une femme à qui il demande en toute innocence si, elle aussi, elle se fait payer comme sa mère quand ils font l’amour.
Pour lui, il n’est plus question de se faire marcher dessus. Et cette revanche, il apprend définitivement qu’en étant un connard, on souffre moins. Mieux encore, on en retire un certain plaisir.

Il commence à se sentir plus malin que les autres, au dessus d’eux, et plus simplement celui que l’on méprise et sur lequel on crache.
Il s’en fait la promesse. Sa vie peut sembler pourrie de naissance, mais il en fera quelque chose avec les moyens du bord. Et qu’importe si les possibilités semblent moindres.
Oui c’est une belle assurance qu’il développe.
Une fausse assurance sans doute.
Il pense valoir mieux ?
Mais est-ce que quelqu’un qui ne se méprise pas en arriverait au même point que lui ?

C’est certain, il est si brillant ce Joon Ho qui offre sa première fois à la première pedo venue en fin de collège. Oui, elle l’a bien payé. Mieux que sa mère sans doute. Et parce que c’est une riche, il vaut mieux que sa génitrice ?
C’est sûr, au moins il ne risque pas de tomber enceinte et de faire vivre l’enfer à un gosse !
Certes, il ne gaspille pas son argent dans la drogue et il se paie avec ce “premier salaire” la guitare de ses rêves et des vêtements plus classes pour le “boulot” mais une conscience lui aurait utile pour lui souffler qu’il pouvait faire mieux que ça.
Oui… en dépit de cette pensée qu’il tait avec acharnement… celle qui lui souffle depuis gamin qu’il ne vaut pas mieux que ça.
Se faire entretenir par des riches en couchant avec, excellent choix de carrière ! Ses profs seraient si fiers.

CHAPTER 4
Le lycée. Ou la réussite dans toute sa décadence. Oui, vraiment, de quoi être fier d’avoir si bien réussi. Une double vie parfaite où il se sent probablement plus fort que tout le monde.
Il y a d’abord sa mère qu’il finit par abandonner dans son appartement miteux pour aller vivre dans celui qu’elle a toujours rêvé d’avoir. Et le tout sans débourser un seul loyer. Bien triste de voir qu’on peut être fier de se voir offrir tant de cadeaux par celle avec qui il a débuté le métier. Evidemment, Joon Ho ne lui réserve pas l’exclusivité et se fait tout un répertoire composé exclusivement de détentrices de jolies cartes platines. Il a du succès dans le métier et pense vraisemblablement que son talent se situe dans un lit, ou alors contre un mur ou sous une douche selon les envies. Il s’adapte toujours pour satisfaire la cliente. Quand on a une clientèle de luxe, on offre un service de qualité, ça fait partie des conditions du métier.

Si beaucoup sont mariées, certaines même avec des enfants, il ne s’en soucie pas. Après tout, ce n’est pas son problème à lui si elles font des conneries. Si ce genre de femmes n’existaient pas, il ne pourrait pas se payer tout ce qu’il veut, partir pour la première fois en vacances, être quelqu’un avec le droit de ne plus rien se refuser lui qui n’a jamais rien eu. Quelle étrange satisfaction que de se dire qu’il est bien meilleur prostitué que sa mère. Oui, un étudiant en psycho aurait de quoi faire toute sa thèse avec quelqu’un comme Joon Ho. Qu’on ne lui parle pas ceci dit pas de l’analyser, il a horreur de ça. Il préfère être celui qu’il a envie d’être. Renvoyer l’image qu’il a envie de renvoyer selon les personnes.

Au lycée, il est cet étudiant populaire qui joue au basket, chante et joue de la guitare dans un groupe. A la Saint-Valentin, il ne manque pas de chocolats et il semble même avoir beaucoup d’amis. Déconneur, sympathique, on le prend pour un simple lycéen bien entouré à qui tout sourit.
A l’extérieur, il est celui que les clientes espèrent toujours avoir dans leur lit une fois de plus. Mais également celui que quelques gosses de riches s’arrachent en soirée. Comme si ça ne lui suffisait pas, comme s’il voulait toujours plus… comme s’il cherchait à se prouver qu’un type comme lui pouvait réussir, il commence à revendre de la drogue pour arrondir les fins de mois comme il dit. Si sa mère n’a rien trouvé de mieux à faire que de se détruire avec, lui est décidé à n’en tirer que le bon.

Tout commence avec le mari d’une cliente qui le paie de temps à autre pour faire ce qu’il ne fait plus à sa femme, ou ce que Joon Ho fait mieux que lui en tout cas. Il contente son épouse tout en s’offrant plus de temps pour les affaires. Des affaires pas très nets dans lesquels il lui propose d’investir un jour. Et Joon Ho aurait sans doute dû hésiter plus que ça, au moins faire semblant de le faire un peu. Mais pourquoi quand tout lui sourit ?

Et pourtant, jouer régulièrement au con ne lui a pas rapporté que de l’argent. S’il pense pouvoir toujours se démerder, ou alors courir plus vite que ses problèmes, la vie est parfois joueuse au point de vous faire réaliser qu’ils vous rattrapent toujours au plus mauvais moment. Entuber les autres, ça paie de bien des manières.

CHAPTER 5
L’amour. Le vrai. Si on lui parlait, c’était le genre de truc qui le faisait intérieurement sourire. Ouais, une vaste de connerie. Un truc pour les niais, un truc pour les autres en somme. Aussi loin qu’il était capable de s’imaginer, Joon Ho ne se voyait pas comme le genre de mec avec une copine, une seule, une vie posée à roucouler, avec des rencards et de délicates attentions sans rémunérations à la clé. Voilà bien une chose qu’il n’avait pas vu venir et sur laquelle il se sentait plus que prêt à passer son chemin. Mais le chemin, il s’est fait d’une balle de basket roulant sur le sol jusqu’aux pieds d’une demoiselle. Hwang Miya. C’était son nom. Un nom qui le hante encore aujourd’hui.

Il ne sait pas vraiment comment il a pu tomber dans le panneau, lui qui était pourtant bien loin de souhaiter lier son existence à une autre. Elle n’a même pas brillé par son lancer. En fait, on lui avait rarement renvoyé une balle aussi mal. Il aurait pu la taquiner de la même manière et passer son chemin avec indifférence. Elle n’avait rien de plus que les autres. C’était juste une lycéenne de plus comme on en voit tant.
Et pourtant. Tout. C’est encore la réponse qui résonne dans son coeur aujourd’hui.
Oui, Miya avait tout… tout de plus que les autres.

Elle était radieuse, elle avait ce truc qui attirait son regard bien malgré lui, elle avait ce don de le faire sourire comme il n’avait jamais souri auparavant… et elle lui donnait cette envie ridicule de faire quelque chose de bien pour elle sans rien attendre en retour. Plus idiot encore, ce besoin de la protéger… il se l’était pourtant juré… de ne plus être ce gosse stupide….

Une amie, rien de plus qu’une amie. Une vraie sans doute. Mais c’est ce dont il essaie de se persuader au début. Pour elle, il est cet étudiant sympathique qui plaisante avec elle, a toujours quelques mots à lui échanger quand ils se croisent. Et à côté, il continue son boulot si respectable… pourtant, bien plus qu’avec d’autres, il espère qu’elle ne l’apprenne jamais. Il espère rester Nam Joon Ho, ce lycéen plutôt cool….

Et comme un idiot, il se met à avoir peur. Parmi les cauchemars qu’il fait, il y en a de nouveaux. Il y a ceux où Miya sait. Il y a ceux où elle le regarde avec dégoût. Ceux qui le réveillent avec cette sensation douloureuse dans sa poitrine… à cet endroit qu’il protège pourtant de barrières depuis tant d’années.
C’est de sa faute. Oui, il pourrait la blâmer pour ça, la détester, parce qu’elle a cette manière de le regarder qui le transporte dans un monde bien trop naïf pour lui. Le regard qu’elle pose sur lui devient à la fois une drogue et une crainte. Et lui qui se sent toujours si assuré se surprend à devoir cacher toute cette confusion qu’elle est capable de déclencher.

Miya. Même son prénom, il l’adore… qu’est-ce qu’elle n’a pas de parfait ?
Rien. La réponse il la connaît, elle est simplement trop bien pour lui. Entre eux, il ne peut y avoir rien de plus que de l’amitié.
Alors il commence par se mentir. Et quand ses sentiments deviennent trop forts pour qu’il le fasse, il les enterre plutôt que de l’avouer. Qu’est-ce qu’une fille comme elle irait foutre avec quelqu’un comme lui ? Du mal… de son côté, c’est tout ce qu’il finirait par lui faire….
Et si d’un coup plus rien ne semble passer après le bonheur de Miya, il s’acharne à jouer les bons amis sans être capable de renoncer complètement à un peu de temps en sa compagnie.

Il aurait sans doute dû… avant que sa folie n’en devienne incontrôlable au point qu’un premier baiser échangé annonce les suivants. Il aurait dû le savoir pourtant, que tout chez cette fille était une drogue. De son rire au goût de ses lèvres. Il aurait dû le deviner que céder un peu plus mettrait dans sa tête des idées étranges. Lui ? Devenir quelqu’un de mieux ? Même à cette époque, ça avait le don de le faire marrer.
Et pourtant, il a essayé.

La drogue, pour Miya, il a arrêté d’en vendre. Son corps, il a cessé de l’offrir. Son appartement dont il était si fier, il l’a rendu malgré les moqueries de sa cliente qui lui assurait qu’il reviendrait. Pour Miya, il s’est lancé dans la grande aventure d’une vie respectable. Un appartement bien plus petit loué avec ses économies, un petit boulot et le plus fou : des projets. Il se trouverait du boulot, peut-être qu’il se lancerait avec sa guitare, mais il deviendrait quelqu’un d’autre.

Et quand il part faire son service militaire après le lycée, il part avec les mêmes envies dans la tête. Si on le charrie souvent pour “sa Miya” là bas, c’est sans doute pour tous ces mots qu’ils s’envoient. Ou alors pour ce sourire qu’il affiche quand ils ont enfin du temps pour se voir un peu. Oui, à l’époque, il était devenu tellement con qu’il y croyait au nouveau Joon Ho. Celui qui passerait sa vie près d’une femme cent fois mieux que lui… en lui cachant tout de son passé.

Il aurait pourtant dû le voir que ça finirait bien par le rattraper. Que la douce vie au pays des licornes ce n’était pas possible pour quelqu’un comme lui. Que se construire un rêve, on ne le fait pas sur un lit de mensonges.

CHAPTER 6
De retour de son service militaire, il retrouve Miya. Parce qu’il ne sait pas trop quoi faire de plus, il se fait embaucher en tant que barman. Quelle ironie, après avoir vendu la drogue que consommait sa mère, il sert l’alcool qu’elle a bu en trop grande quantité. Pendant son service, il se fait rêveur au point de faire un peu d’animation, sortant sa guitare et s’installant derrière le micro. Mais finalement, la musique, c’est bien quelque chose qui lui plait pour de vrai. Oui, et quelque chose qu’il aime également faire pour sa petite amie. C’est parfois moche comme l’amour peut vous rendre niais.

Aaaah et niais, il l’a été sans limites. Parce qu’il s’est perdu à faire les choses en grand quand un an plus tard, il pousse la porte d’une bijouterie et cherche la bague faite pour le doigt de Miya. Le Joon Ho du passé se serait bien foutu de sa gueule face à cette demande romantique, genou au sol. En attendant, ce Joon Ho là, il n’aurait jamais pu espérer avoir une fiancée aussi bien que la belle Hwang. Faire sa vie avec une pompier, lui qui allumait autrefois les feux… une ironie de plus dans sa vie. Mais une ironie qui lui fait bien trop envie.

Mais à 24 ans, tout bascule. Il se souvient encore de ce jour où sa main s’est tendue vers le téléphone pour entendre ses beaux parents à l’autre bout du fil. Mais la suite… non, il ne se revoit pas faire le trajet jusqu’à l’hôpital. Ce qui lui revient ensuite de cette journée, c’est de Miya dans son lit, branchée à ces appareils. Des mots de ce médecin qui semblent à la fois si loin… mais bien trop proches de son coeur. De Miya qui dort… dort encore le lendemain et les jours d’après. De ce gouffre sans fond où il passe ses journées à serrer une main qui ne serrera peut-être plus jamais la sienne. A parler à Miya dont il n’entendra peut-être plus la voix. Et de cette idée… qu’au final, à vouloir trop… il lui a tout pris à elle.

Une idée qu’il est bien loin de se retirer quand le passé le rattrape. Quand ses ennuis reviennent en lui présentant l’addition. Entuber les gens, ça marche un temps, sous le couvert de “l’anonymat” ça marche même un moment… mais on finit par croiser quelqu’un qui nous reconnait… même dans notre petite vie si bien rangée qu’on a eu la connerie de vouloir.
Et là d’un coup, ça lui revient. Pourquoi il ne devait pas. Pourquoi il n’aurait jamais dû. Pourquoi Nam Joon Ho ne doit jamais être Nam Joon Ho pour ceux qui viennent lui demander des comptes. Et ses beaux parents comprennent sûrement bien trop tard qu’ils ont ouvert leur porte au pire gendre qu’on puisse avoir.

Alors il s’efface. On pourrait trouver le geste beau, cette décision de protéger Miya et ses parents en jurant de ne plus jamais les approcher... mais il n’en n’abandonne pas moins la seule femme qu’il a jamais aimée sur son lit d’hôpital. En une seule bonne action, il redevient le connard qu’il a toujours été dans le fond.

CHAPTER 7
Sa vie, il l’a d’abord refait aux Etats-Unis. Ces trois dernières années, il les a passé à Los Angeles. Rapidement, il a retrouvé ses bonnes vieilles habitudes. Parce que dans le fond il ne peut pas être plus que ça, il s’est refait une clientèle américaine en un rien de temps. A croire qu’il est beaucoup plus simple pour lui de vriller que de s’assagir. A croire que dans le fond, quoiqu’il fasse, il est fait pour cette vie.

Ses années avec Miya ont beau avoir été les plus belles de sa vie, la conclusion qui s’impose ne peut pas être différente. Jouer à être un autre, ce n’est pas pour lui et ça ne l’a sans doute jamais été. Se démerder, c’est de cette manière qu’il est supposé le faire. En vendant son corps à des femmes désespérées ou désespérantes qui pensent pouvoir tout se payer simplement parce qu’elles en ont les moyens.
A mentir et jouer des rôles selon les besoins. Mais les mensonges, dans le fond, il ne les a jamais quittés. La sincérité, c’est sans doute quelque chose qui le dépasse. C’est en tout cas quelque chose derrière laquelle on ne peut pas se cacher.

Et pourtant aujourd’hui, s’il a repris sa vie d’avant à la perfection, avec brio, il y a toujours ce prénom pour le hanter. Ces questions… cette image de Miya dans son lit… ce souhait de l’imaginer comme avant, avec une belle vie… une vie qui n’a rien à envier aux autres. Une vie dont il ne fera jamais partie.
Alors il n’a jamais appelé. Il n’a jamais cherché. Le courage de décrocher son téléphone pour découvrir qu’au final, le joli rêve qu’il fait pour elle n’est qu’une illusion, il ne l’a jamais trouvé.

Il n’a pas plus trouvé celui de se rendre à l’hôpital à son retour à Seoul quelques mois plus tôt. Il y a pensé. Mais en toute logique, c’est chez une ancienne cliente qu’il a terminé. Oui, ça semble bien plus facile de renouer avec ce passé là qu’avec le seul qui a jamais compté pour lui.
Il semblerait toutefois que pour cette partie là, les choix n'aient pas vraiment d'importance et s'il ne pourrait mentir à dire que le retour de Miya parmi les vivants est plus qu'un soulagement pour lui, il a bien envie de demander à Destinée pourquoi lui mettre Dory sur son chemin quand elle serait bien plus heureuse à nager dans un océan éloigné du sien.


BESOIN DE RIEN ENVIE DE TOI
Regarde le jour se lève dans la tendresse sur la ville. Tu me fais vivre comme dans un rêve tout ce que j'aime. Besoin de rien, envie de toi comme jamais envie de personne. Tu vois le jour, c'est à l'amour qu'il ressemble
Lee Hyun Soo


Voir le profil de l'utilisateur
☢ BURNING AMBITION
AGE : 27
AVATAR : Song Joong Ki
POINTS : 0


NOUS A REJOINT LE : 13/08/2018


MESSAGES : 859


Nam Joon Ho || The most expensive Vivian Empty
(#) Sujet: Re: Nam Joon Ho || The most expensive Vivian   Nam Joon Ho || The most expensive Vivian EmptyLun 24 Déc - 12:51
blush blush blush blush

Je prends le first ofc, obligé ilu

Love, je suis tellement happy de t'avoir ramené ici Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 3640195483 Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 3640195483 nabilla nabilla

Tu sais que t'es beau Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 3640195483 Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 3640195483 toi et moi, ça sera l'amour fou forever okay Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 1014364140 Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 1014364140

Spoiler:
 

Finis ça tout vite qu'on puisse rps et faire des folies Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 3894343904 Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 3894343904

Bienvenue sur HM loove :love: :love: Fighting pour ta fichette !! Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 170065029 Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 2032986780

Et en guise de souvenirs, rien que pour toi : tout mon love Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 3640195483 Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 359353108

Love youuuuu Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 782866622 Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 782866622 Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 782866622  :love:  :love:


≈ Now it all seems so clear, there's nothing left to fear. So we made our way by finding what was real. Now the days are so long,that summer's moving on, we reach for something that's already gone

Invité
Anonymous


Invité
Nam Joon Ho || The most expensive Vivian Empty
(#) Sujet: Re: Nam Joon Ho || The most expensive Vivian   Nam Joon Ho || The most expensive Vivian EmptyLun 24 Déc - 13:08
Mais mais... Cookie? what

Mais mais, genre, atta, Lauly aussi? Mais wait pourquoi je capte toujours deux ans après moi? what

Je me trompe pas hein, hein? :shine:

Genre je viens faire un tour pour voir la nouvelle bouille et je vois quoi? "Ptit biscuit aka Cookie" et en plus je vois citer le nom Lauly? ça peut pas être une coïncidence ça!

Hum hum, je m'emporte là Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 107833617

Bienvenue ici donc :sinae:
Lee Hyun Soo


Voir le profil de l'utilisateur
☢ BURNING AMBITION
AGE : 27
AVATAR : Song Joong Ki
POINTS : 0


NOUS A REJOINT LE : 13/08/2018


MESSAGES : 859


Nam Joon Ho || The most expensive Vivian Empty
(#) Sujet: Re: Nam Joon Ho || The most expensive Vivian   Nam Joon Ho || The most expensive Vivian EmptyLun 24 Déc - 13:17
@Park Aoi non c'est pas la cookie que tu penses mdrr mais Lauly oui c'est moi ! Et la cookie que tu penses elle est là avec le perso de @Song Wei Min mais sinon c'est pas la même cookie xDD Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 3640195483 Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 3640195483

j'ai dit 15 millions de fois le nom de cookie mais on m'en voudra pas Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 3894343904


≈ Now it all seems so clear, there's nothing left to fear. So we made our way by finding what was real. Now the days are so long,that summer's moving on, we reach for something that's already gone

Invité
Anonymous


Invité
Nam Joon Ho || The most expensive Vivian Empty
(#) Sujet: Re: Nam Joon Ho || The most expensive Vivian   Nam Joon Ho || The most expensive Vivian EmptyLun 24 Déc - 13:20
Aaaaaaah d'accooooooooord xD Mais elle est quand même là donc je suis bien à la ramasse c'est ce que je dis :')

en même temps, y a de quoi s'y perdre là xD

Bref, je reste sur mon bienvenue et je suis curieuse d'en savoir plus Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 1330309657
Baek Hojoo


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t5165-baek-hojoo-hawkward_joo
♟I STUDY MADNESS
AGE : 23
AVATAR : oh sehun (exo)
POINTS : 21


NOUS A REJOINT LE : 12/08/2018


MESSAGES : 265


Nam Joon Ho || The most expensive Vivian Empty
(#) Sujet: Re: Nam Joon Ho || The most expensive Vivian   Nam Joon Ho || The most expensive Vivian EmptyMar 25 Déc - 23:58
Pardon, mais t'es qui toi déjà ?
#lenonrespect
#lahainet'sais
#ALLEZ
BIENVENUE petite gueuse Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 170065029



part of your world
Jung Nayoung


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t5139-jung-nayoung-skysplits#148051
heads will roll
AGE : 24
AVATAR : lee jieun (iu).
POINTS : 0


NOUS A REJOINT LE : 07/09/2018


MESSAGES : 503


Nam Joon Ho || The most expensive Vivian Empty
(#) Sujet: Re: Nam Joon Ho || The most expensive Vivian   Nam Joon Ho || The most expensive Vivian EmptyMer 26 Déc - 9:46
Citation :
Parce que si mentir est un talent, le sexe est selon lui le domaine où il excelle.

:zoom: :zoom: :zoom: :zoom:

la bienvenue mon mignon,
ton perso est dingue, je l'aime déjà,
courage pour le reste de ta fiche,,  Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 3815562661
(je viendrai te voir pour un lien huhu) Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 3612205300


i like things a little outdated. rather than pictures i like filled palettes, diaries, times i was asleep.
Yang Noam


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t126-yang-noam-noamasorusrex
MODETTE DOUCE ✺ LITTLE YANG BROTHER
I'M DUMBER ❥ UP TO THE LAST DROP
AGE : 22
AVATAR : kim taehyung (v ; bts)
POINTS : 747


NOUS A REJOINT LE : 09/08/2016


MESSAGES : 9123


Nam Joon Ho || The most expensive Vivian Empty
(#) Sujet: Re: Nam Joon Ho || The most expensive Vivian   Nam Joon Ho || The most expensive Vivian EmptyMer 26 Déc - 11:31
bienvenue sur hm toi Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 782866622
en plus avec yonghwa tellement heureuse de le revoir jouer Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 3815562661
bon courage pour la fin de ta fiche Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 359353108
Kwon Maiken


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t5543-thorken-we-re-so-good-at-selling-lies#163111
☢ BURNING AMBITION
AVATAR : jung jinsol (jinsoul - loona) cr. solsken
POINTS : 0


NOUS A REJOINT LE : 12/12/2018


MESSAGES : 192


Nam Joon Ho || The most expensive Vivian Empty
(#) Sujet: Re: Nam Joon Ho || The most expensive Vivian   Nam Joon Ho || The most expensive Vivian EmptyMer 26 Déc - 17:42
CNBLUUUUUUUUUUUUUUUE QUOI ????????? JE SUIS QUI !!!!!!!!!!

bienvenue sur hm petit chat, j'aime beaucoup ta fiche jusque là et j'ai hâte de voir la fin aussi Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 782866622 Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 782866622



blood to gold
now shut your dirty mouth, if i could burn this town, i wouldn't hesitate to smile while you suffocate and die made by stellaris
Chae Maya


Voir le profil de l'utilisateur
☢ BURNING AMBITION
AVATAR : fernanda ly (c) andromeda
POINTS : 12


NOUS A REJOINT LE : 12/12/2018


MESSAGES : 112


Nam Joon Ho || The most expensive Vivian Empty
(#) Sujet: Re: Nam Joon Ho || The most expensive Vivian   Nam Joon Ho || The most expensive Vivian EmptyJeu 27 Déc - 0:57
alors faites comme si j'étais pas là hein
mais cet avatar je savais même pas le gars était encore en vie bonjour
je regardais des dramas avec lui quand j'étais au collège quoi maintenant j'ai envie d'aller les revoir alors que je sais que je devrais pas
ensuite je me suis dit ah c'est assez vide
et j'ai vu l'histoire
et j'ai lu
et cette jolie plume
et ce personnage
et cette façon de dépeindre le tout
voilà.
bienvenue je crois?

:heartu:


exit
©crack in time

cliquez ici pour découvrir cette technique qui rend millionaire!!
Park Bo Ra


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t178-park-bo-ra-boraday
En ligne
‹ 365 SO FRESH ☽ MELTED PRESIDENT ›
AGE : 21
AVATAR : Bae Su Ji (Suzy - Miss A) aka petit boudin perfection T'es moche :)
POINTS : 268


NOUS A REJOINT LE : 05/08/2016


MESSAGES : 7989


Nam Joon Ho || The most expensive Vivian Empty
(#) Sujet: Re: Nam Joon Ho || The most expensive Vivian   Nam Joon Ho || The most expensive Vivian EmptySam 29 Déc - 15:41
Y O N G H W A
ah oui t'es comme ça, tu prends un bg de la beauté intense direct ? what
ton pseudo me dit quelque chose, je pense qu'on a déjà du se croiser ici où ailleurs, who knows Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 3815562661
en tout cas bienvenue, j'adore le début de ta prez ohlala blush (bon j'avoue j'ai pas encore tout lu au niveau de l'histoire, mais c'est en cours, je voulais au moins te saluer :shine:

courage pour la fin, j'espère que tu te plairas dans le côté obscur Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 1387851259 Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 782866622



 

god helps anyone who
disrespected the queen


han ja ruining my life through years:
 
Kang Oksana


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t5426-kang-oksana-kisa_na
cute and mean ♡
AGE : 21
AVATAR : seokyung (gwsn)
POINTS : 20


NOUS A REJOINT LE : 26/10/2018


MESSAGES : 369


Nam Joon Ho || The most expensive Vivian Empty
(#) Sujet: Re: Nam Joon Ho || The most expensive Vivian   Nam Joon Ho || The most expensive Vivian EmptySam 29 Déc - 18:47
YONGHWAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA MA VIE MON HOMME OMG GRAVE LA PERFECTION
Je crois c'est la première fois que je le vois joué, et heureusement car mon coeur aurait pas supporté de le voir souvent jpp
Mais omg Yonghwa ??? je kiffe
Bienvenue parmi nous en tout cas, ton perso a l'air grave intéressant ohlala j'irais lire l'histoire asap et amuse toi bien parmi nous avec ce dieu Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 359353108


- - fake tears for real bitches
Lim Nam Kyu


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6012-lim-nam-kyu-kyukyucmwa#181423
he had a galaxy in his eyes,
a universe in his mind.
AVATAR : cha eunwoo
POINTS : 81


NOUS A REJOINT LE : 21/12/2018


MESSAGES : 531


Nam Joon Ho || The most expensive Vivian Empty
(#) Sujet: Re: Nam Joon Ho || The most expensive Vivian   Nam Joon Ho || The most expensive Vivian EmptyLun 31 Déc - 13:53
omg t'as eu la foi pour ta fiche je suis shook Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 3587014989
bienvenue et bon courage pour ta fiche Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 359353108
Nam Joon Ho


Voir le profil de l'utilisateur
☮ I'M ON MY OWN
AGE : 27
AVATAR : Jung Yonghwa
POINTS : 0


NOUS A REJOINT LE : 24/12/2018


MESSAGES : 53


Nam Joon Ho || The most expensive Vivian Empty
(#) Sujet: Re: Nam Joon Ho || The most expensive Vivian   Nam Joon Ho || The most expensive Vivian EmptyMar 1 Jan - 16:19
[Dix ans plus tard]
La bonne année tout le monde  Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 782866622  Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 782866622  Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 782866622

@Lee Hyun Soo Hey re hellow toi  Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 782866622  Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 782866622  tu sais que je t’aime autant avec des abs qu’avec des boobs =/ c’est fou je feel condamné à t’aimer, sadness =/  Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 782866622  Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 782866622
Tu peux me ramener où tu veux tu sais bb  Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 3371868469
Mais festoyons, festoyons, j’ai enfin terminé ma fiche maintenant on peut aller s’aimer sur une étoile ou sur un oreiller, au fond d’un train ou dans un vieux grenier, je réclame mes doubles doses de love e.e  Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 782866622  Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 782866622  Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 782866622
I love you  Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 782866622  Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 782866622  Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 782866622

@Park Aoi Ah ah merci même si on ne se connaît pas vraiment  :love: . Je te l’accorde, ma famille biscuit et moi, nous nous promenons sur les rpg, je croise de plus en plus de confrères comestibles lately =/ Merci en tout cas  Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 375994892

@Baek Hojoo Excuse me, d’où tu me remets pas è.é ? Oslo, 2004, au stand de vers à soie ? Non ? ça te dit rien ? J’suis vexé, il est où mon jacuzzi ?  Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 2263836430

@Jung Nayoung Thank you beauty, come partager du talent #out et je t’attends dans ma fiche pour le meilleur lien de ta vie (ouais je vends du rêve, question de com =/ )  Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 769454579  Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 375994892

@Yang Noam Mooow merci  Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 375994892  Yonghwa ne doit jamais tomber dans l’oubli, trop de perfection en lui e.e

@Kwon Maiken Merci à toi cutie  Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 375994892  Crier CNBLUE pour me dire welcome, c’est + 3 dans mon échelle de love  Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 375994892

@Chae Maya Merci beauty  Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 375994892  . Dire qu’il fut un temps où on le voyait partout sur les rpg, le temps où t’étais au collège d’ailleurs sans doute xD Baver sur Yonghwa c’est le bien, faut céder =/ Moooow, allez bye, je t’adopte, c’est mort, je t’emmènerai à disneyland et je te paierai des barbes à papa !  Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 3815562661  Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 782866622

@Park Bo Ra Crier Yonghwa aussi ça équivaut à  +3 dans mon échelle de love  Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 359353108 Ouais sorry, tu sais moi j’ai pour principe de jouer que des armes de séduction massive sinon je trouve pas l’inspi pour écrire =/
C’est pas impossible, je traîne sur les rp depuis tellement d’années qu’à force je dois être fossilisée. Mais merci beaucoup à toi, ça fait bien trop plaisir  :shine:  Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 375994892

@Kang Oksana +3 aussi =/  Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 2579621234 pardon ok e.e ? Je viens me repentir pour agression ! Promis, j’essaierai de mettre des avatars un peu purs et tout pour te préserver. Après faut pas m’en vouloir hein, on fait avec ce qu’on a =/
Merci à toi en tout cas pretty girl  Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 782866622

@Lim Nam Kyu Oui mais j’ai mis ma vie à la terminer mdrrr. Jpp, j’ai été trop mauvais élève.
Gracias comrad ! Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 375994892 Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 375994892


BESOIN DE RIEN ENVIE DE TOI
Regarde le jour se lève dans la tendresse sur la ville. Tu me fais vivre comme dans un rêve tout ce que j'aime. Besoin de rien, envie de toi comme jamais envie de personne. Tu vois le jour, c'est à l'amour qu'il ressemble
Park Bo Ra


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t178-park-bo-ra-boraday
En ligne
‹ 365 SO FRESH ☽ MELTED PRESIDENT ›
AGE : 21
AVATAR : Bae Su Ji (Suzy - Miss A) aka petit boudin perfection T'es moche :)
POINTS : 268


NOUS A REJOINT LE : 05/08/2016


MESSAGES : 7989


Nam Joon Ho || The most expensive Vivian Empty
(#) Sujet: Re: Nam Joon Ho || The most expensive Vivian   Nam Joon Ho || The most expensive Vivian EmptyMar 1 Jan - 18:47
ME VOILAAAA, sorry pour l'attente, j'ai été appelé loin de mon devoir de validation what
Déjà bonne année à toi Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 1387851259 Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 359353108 et tout le bonheur parmi nous surtout blush
alors je t'avais déjà dit que j'aimais fort joonho dans mon message d'avant, depuis j'ai fini de tout lire et ça s'est confirmé ohlala tears kris j'ai hâte de lire la suite en rp Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 3815562661
du coup go te valider ? Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 1014364140 du love sur toi Nam Joon Ho || The most expensive Vivian 2032986780
Félicitations ! Tu as terminé ta fiche et tu es donc validé !
Le jeu commence pour toi dès maintenant ! Mais avant de commencer à RP, il va te falloir remplir quelques paperasse afin d'être en règle et faciliter ton intégration ! Première étape à ton parcours, n'oublie pas de recenser ton avatar dans le bottin, afin qu'il soit définitivement lié à ton personnage. Ensuite, direction les relevés de compte pour y poster ce qui te feras office d'activité RP. C'est obligatoire, et bien sûr, tu devras veiller à le maintenir à jour ! Une fois ces petits détails réglés, tu peux te diriger vers les demandes de liens pour y poster ta fiche et trouver tout un tas de potos à ton personnage ! N'hésite pas à passer faire un tout du côté des réclamations, histoire pourquoi pas d'attribuer un dortoir ou un métier à ton personnage ! Si tu es sociable, tu peux te créer un compte Instagram ou Twitter, et même nous laisser ton numéro de téléphone, ou de GSM comme dirait un Belge.    
Tu peux à présent jouer pleinement sur le forum. N'hésite pas à profiter du Flood et de la Chatbox, nous seront ravis de t'y accueillir.

Avec ce message, tu remportes automatiquement une bourse de 200 points. N'oublie pas d'indiquer ce montant dans ton relevé compte lorsque tu l'ouvriras !

Bon jeu sur Hundred Miles !



 

god helps anyone who
disrespected the queen


han ja ruining my life through years:
 
Contenu sponsorisé


Nam Joon Ho || The most expensive Vivian Empty
(#) Sujet: Re: Nam Joon Ho || The most expensive Vivian   Nam Joon Ho || The most expensive Vivian Empty
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lee Min Ki feat Bang Sung Joon
» Et pourquoi pas ? [Lilith Heather-DongHo Kang-MinHo Park-SungGyu Kim-WooHyun Kim- Joon Lee]
» Laisse toi guider par tes sentiments. [Lilith Heather/ Joon Lee]
» (m) Oh Jin Hyuk - Yun Doo Joon (BEAST)
» Usui Anh Hao ♣ Ft Seo Kang Joon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Welcome Buddy :: Introduce Yourself :: Présentations validées
Sauter vers: