▲ up▼ down
( neo ) shallow



 
Eolssu johda ~ ! L'ère de Joseon a repris ses droits et les tambours résonnent sur le forum !
Viens les faire vibrer en jouant à la roulette traditionnelle juste ici !
Poussière de mars, Poussière d'or ; le printemps arrive ☆
VIENS DÉCOUVRIR LES PETITES NOUVEAUTÉS !
(EVENT) Envie d'un date plein de surprises ? Viens te joindre à l'aventure !
S'INSCRIRE AU PROGRAMME DOKI DOKI
TOUJOURS SUR HM ! Découvre les défis et notre semaine à thème du mois !
laisse le fil rouge te guider jusqu'à ta destinée !
et te mener à de surprenantes aventures ~
HUNDRED MILES
hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séouldeux réponses par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
vote pour hm !
★︎
09.03.19 ➝ on accueille la 32ème maj et son design azuré ! viens découvrir les nouveautés !
09.02.19 ➝ installation de la MAJ n.31, avec un codage tout neuf et plein de nouveautés !
09.01.19 ➝ 30ème MAJ de HM ! viens découvrir les nouveautés ICI
01.01.19 ➝ BONNE ANNÉE LES CHATS !! plein de bonheur à tous. ❤︎
08.08.16 ➝ ouverture de hm
han ja
park bo ra
han soo yun
yang noam
team rocket

 :: Welcome Buddy :: Social Network :: Fiches de liens
Partagez | 

 ( neo ) shallow


Jeong Neoma


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t5574-jeong-neoma-neonlight#165738
DON'T BE AFRAID TO WONDER
AVATAR : lin yanjun.
POINTS : 0


NOUS A REJOINT LE : 09/12/2018


MESSAGES : 2239


(#) Sujet: ( neo ) shallow   Mar 11 Déc - 21:35
JEONG NEOMA
feat. LIN YANJUN (EVAN - NINE PERCENT)
nom & prénom
(Jeong)se fondrait aisément dans l'essaim d'homonymes dont regorge la corée — mais l'histoire le talonne. il grandit dans l'ombre d'un père qui l'a pavée de lyrics incongrues et de pas de danse aux couleurs de l'occident, un père-astre incandescent d’autant plus porté aux nues qu’il est désormais à deux doigts de s'éteindre. (Neoma)pour nouvelle lune, touche grecque apposée par sa mère.
âge
(21 ans)consumés en rires insouciants, l'éclat flamboyant d'une jeunesse que les tracas n'épargnent pas. pressions sociales ici et familiales là, et dans entre deux, la promesse d'apaisement que susurre la décadence, fausse alliée qui se rit bien du gosse lorsque succède la déchéance. mais neoma il en rit encore, de toute l'intensité de ses fossettes moqueuses, même avec ses fantômes au creux des yeux.
date & lieu de naissance
(020297—busan)et on lui demande sans cesse à quel point elle lui manque, la mer, depuis qu'il foule les pavés de la capitale de son pas assuré. il s'esclaffe si fort que son corps en bascule, réplique armé de ce sourire désarmant : pas du tout. il ne sait l'aimer qu'à distance, la mer. elle a des crocs immaculés qui se déploient au creux de ses vagues, trop intangibles pour être vaincus et trop puissants pour être négligés. elle a tenté de le dévorer, la mer, et s'il n'était qu'un enfant à l'époque il a toujours été rancunier : ses simili baignades se limitent depuis à un jeu de chat et de la souris, entre sable et eau ; les pas qui tantôt approchent tantôt s'éloignent au rythme des flux et reflux, et les empruntes qui s'effacent aussitôt qu'elles se tracent. non, neoma est bien, en ville. dans l'étreinte des buildings immenses et des lumières artificielles. rien ne s'est passé comme prévu mais, avec vega, dongil et yerim, ils avaient souvent rêvé leur avenir là-bas — à séoul.
origines & nationalité
curieux alliage entre perfectionnisme (taïwano-coréen)et tempérament (grec); la mère étrangère n'a pas fait long feu face aux jeong conservateurs et à l'entourage judgemental d'un époux trop observé ; alors la belle union s'est soldée par une séparation, elle est rentrée en grèce sans un regard en arrière. des deux enfants du premier mariage, neoma est l'aîné. et tandis qu'il grandissait majoritairement avec sa grand-mère maternelle, quêtant sans cesse l'attention d'un géniteur que la foule possédait plus que lui, il y a eu d'autres femmes, beaucoup de femmes, puis finalement une seconde épouse, purement coréenne cette fois, dont les propres enfants ont semé la tempête dans les questions d'héritage.
cursus
quête de perfection, toujours, toujours. quête d'un idéal, et neo qui s'échine, les doigts enflés là où le stylo frotte des heures durant. mais neo ne respire réellement qu'en mouvements — à l'instant où s'écroule la façade neutre et où s'annihile l'immobilisme, où s'effondrent les barrières pour laisser place à un terrain de jeu. on disait qu'il avait le (basket)dans le sang, assez pour échapper aux céphalées liées aux questions d'orientation tout au long de sa scolarité. l'objectif était clair, fixé devant lui, et il était l'ami un peu moqueur qui écoutait galérer les autres ou qui leur suggérait des idées de projets, en guise de soutien. puis qui ossait les épaules et soufflait, pragmatique, que ce n'est pas grave de ne pas avoir de rêve quand on est encore si jeune, qu'il reste toujours du temps pour rebondir. mais rien n'est plus instable et changeant que l'avenir. rien n'est plus traître et quand ses jambes ont peiné à le porter, il s'est retrouvé à son tour confronté aux incertitudes. a dû tout lâcher pour se réorienter. plan b aux relents amers : (éco et gestion). il reste un et si : son propre thérapeute est certain qu'il a bel et bien retrouvé la pleine capacité de ses membres inférieurs et qu'il pourrait se battre pour son rêve, mais neoma a perdu confiance. c'est une chose terrible, le doute ; dur à éradiquer lorsqu'il s'immisce.
métier
(influenceur); jeunesse dorée d'instagram. ça fait rêver, rager aussi parfois, et lorsqu'on songe neo, on lui associe presque aussitôt ame, rad et lov.
situation financière
(trop); c'est dangereux, de trop avoir. ce sont d'autres formes d'inquiétudes (isolement, hypocrisie, convoitise, manipulation, guerres internes), celles dont les autres ricanent. neoma ne s'en plaint pas, il regarde juste se déchirer et se corrompre ce qu'il nomme famille.
orientation
(hetero).
GÉNÉREUX
RANCUNIER
BRUYANT
ENTIER
••• il vit la musique comme on sniffe l'oxygène : quotidiennement, une dose par seconde. comme une compagne intangible et vitale qui le suit où qu'il aille. ••• pas de genre musical favori, pas de préjugés, pas de barrière — rien que des coups de cœur. il a des playlists par centaines qu'il classe et trie et nomme et pouponne comme ses enfants. du hip-hop/rap à la deep house en passant par la kpop d'hier et d'aujourd'hui, le blues, le rock dans tous ses états, britney spears, le fracas du métal — et les incontournables autant que les talents underrated. son truc, c'est la découverte dématérialisée via l'écoute aléatoire et les clics hasardeux, ou l'achat de disques les yeux bandés en quête de pépites. sa tare, c'est sa fichue tendance à passer un coup de fil surexcité à quelqu'un qui n'a rien demandé pour lui faire part de sa dernière découverte à 2am. ••• il attribue ses chansons préférées du moment à ses contacts fav. sauf que quand le téléphone sonne, il est si occupé à danser sur le son qu'il oublie de répondre. ••• la danse a été sa lubie des années du rang, chargée de l'espoir d'attirer l'attention de son père. il a freiné, l'a laissée en second plan par la force des choses, mais en garde des traces : il peut danser n'importe quand, n'importe où. se lancer dans une choré de girl band sur le trottoir, mimique surjouée bien en place pour que les autres se marrent. se taper des km pour participer à des flashmobs. et il adore se joindre aux rassemblements des rues de hongdae, pour danser ou regarder, tandis qu'un enregistrement ou une performance live chauffe les spectateurs. ••• il a un timbre plutôt sympa, neoma, quand il rap énergiquement ou slam tout bas, mais pas quand il beugle sous la douche des hurlements de castafiore, pour le plaisir. ••• il est allergique aux crustacés et aux coquillages. tout dépend de l'intensité, mais les symptômes incluent bouffées de chaleur, rougeur et démangeaisons cutanées, gonflement des yeux, du visage, des lèvres, de la gorge, de la langue, anxiété, malaise, et peuvent aller jusqu'à la chute de la tension artérielle, l'accélération du rythme cardiaque et la perte de conscience. il évite en conséquence les plats et sauces pré-cuisinés, mais aussi des aliments comme la charcuterie et les aliments à base de gélatine — jusqu'aux guimauves et aux hot dogs. c'est un peu un stress au quotidien, pour lui qui sort si souvent et qui passe son temps à tester de nouveaux restaurants. ••• il ne peut pas passer devant quelqu'un qui mendie sans lui donner quelque chose. avant, il filait des wons — et un jour un homme en a usé pour se camer au point de finir à l'hôpital. neoma s'en est voulu à mort et depuis, il n'offre que de la nourriture. il achète toujours un ou deux menus ou plats en rab', mais se retrouve parfois à rentrer les mains vides tellement il s'est emballé en chemin. ••• l'accident a provoqué des tendances à risque, manies punitives, dans les moments plus ternes où la culpabilité du survivant le prend à la gorge. alors parfois, il fend l'eau de la baignoire et ne s'en extirpe qu'à l'ultime limite, les poumons en feu. et sur les routes désertes, il lui arrive de fermer les yeux quelques secondes en songeant que si le karma frappe, il ne l'aura pas volé. ••• il immortalise tout, multiplie les photos et les mini-vidéos. la mémoire de son téléphone est constamment saturée et il empile les dossiers sur son ordinateur, tranches de vie classées par dates/évènements. ••• il a peur d'oublier. les gens, les choses, les détails. depuis que la police l'a cuisiné pour avoir sa version des faits le soir fatidique, neoma observe et prend des notes. apprend machinalement par cœur les plaques d'immatriculation des chauffards, le jour, l'heure, le lieu, la direction empruntée (au cas où). et parfois il se pose sur un banc et regarde passer les gens, pour fixer leur anonymat dans sa mémoire. il se demande si quelqu'un, quelque part, a immortalisé yerim de la même façon. en la gravant dans ses réminiscences, comme un tableau voué à demeurer inachevé. ••• la vue du sang (en dehors d'un écran) le rebute. c'est pas une phobie mais par contre, un flot ininterrompu peut finir par l'angoisser (même dans le cas d'une blessure mineure qui refuse de guérir) et une hémorragie le rend malade. par contre, il ne cille pas à la vue d'un accident fictif. se ferme un peu, et parfois les cauchemars reviennent par la suite, mais il fait comme si de rien n'était. ••• il juge socialement acceptable de finir presque systématiquement ses journées autour d'un verre, pour se détendre ou noyer des démons. ••• l'abus d'alcool le rend émotif et sentimental, lui fait débiter des déclarations d'affection parfois décalées et exprimer plus aisément ce qu'il tait au quotidien. ••• il a quelque chose de charismatique et de distant, une aura qui peut se démentir en un rien de temps : neoma est ce dork qui utilise ses propres photos dossiers (et celles de ses potes) en guise de meme par texto, et qui peut passer toute une conversation à ne s'exprimer qu'en smileys japonais. ••• il dégage quelque chose de différent en fonction de sa couleur de cheveux ; en change d'ailleurs n'importe quand, sur un coup de tête ou une émotion. ils sont… un exutoire. ••• il ne veut pas spécialement de l'argent de son géniteur, fuck le testament, sa grand-mère et sa mère lui en lèguent déjà largement assez. mais l'humain et l'héritage musical sont plus durs à perdre. le père, les disques, les ventes, l'identité, le label à son nom. les heures passées à regarder s'entraîner des groupes, à se joindre à eux dans les salles ou autour d'un repas réconfortant. tout ça devrait, selon lui, revenir au sang. ••• séoul pour trois raisons : son père s'y fait soigner ; il avait rêvé d'y vivre ; et vega s'y est barré seul sans une explication, ne laissant plus entre eux qu'une playlist spotify encore actualisée en guise de dernier lien tangible.
IMPATIENT
BON VIVANT
TROUBLE MAKER
ANXIEUX


••• sourire facile, rarement factice : c'est un bon vivant. il vit chaque instant, même les pires, du sourire creusé de fossettes au rictus âcre et amer. ••• quand un nuage gris se glisse quelque part à l’orée du myocarde pour en assombrir les battements, il peine à le dissiper mais préserve la façade : laisser chuter le moral ne mène à rien d’autre qu’à l’effondrement. ••• il est bon public, rien ne le fait plus mourir de rire que les blagues nulles et les petits malheurs quotidiens des autres. il rit tant de voir quelqu'un se rétamer dans la rue qu'il peut en perdre l'équilibre et finir lui-même au sol, à se fendre la poire dans les deux sens du terme. ou chuter de son siège pour une daddy joke. neoma, il manque de compassion pour ceux qui ne font pas partie de son cercle proche. ••• parfois beaucoup trop salty et impatient, assez pour virer passif agressif puis agressif agressif, et ponctuer le quotidien de crasses et de coups-bas. ••• l'accident a laissé des séquelles émotionnelles : il se fustige en cas d'échec, à s'en rendre malade. a du mal à s'arrêter sur une décision sans la remettre en doute deux minutes plus tard, peu confiant. et n'aime plus conduire si quelqu'un d'autre que lui se trouve dans la voiture. il préfère encore filer le volant de sa bagnole à son passager, ou prendre les transports pour les déplacements en groupe (c'est plus marrant anyway, et ça fait de meilleures photos). ••• il n'aime pas suivre la loi à la lettre, adepte de larcins et d'infractions pour le seul plaisir de ne pas se sentir complètement dompté. pour braver la justice aussi, parce qu'elle n'est qu'un leurre aisément gommé par quelques billets (et ça le frustre, au fond). ••• bruyant, il s'exclame et s'esclaffe aussi fort qu'il s'agace ; s'exprime sans retenue. ••• facilement enthousiasmé, mais tout aussi aisément impatienté ou anxieux — il peut se faire des films à partir de rien, des scénarios kidnapping ou tragédie sur la base d'un manque de nouvelles de quelques jours ou semaines à peine. ••• beau parleur comme un grec, toujours à tenter de tourner les choses à son avantage, ou à s'en tirer en bullshitant. il aime bien rouler les gens, parfois juste pour le fun. ••• hospitalier, chaleureux, généreux, sa porte est toujours ouverte, tantôt en refuge apaisant tantôt en promesse de fête. ••• quand on tente de percer la carapace, de le faire parler de ses sentiments ou de ses douleurs, il se fait dramatique pour faire pleurer dans les chaumières, avant d'éclater de rire et de conclure par omg, je me foutais de toi. viens on se sort ? il n'y a que l'alcool en quantité qui le fasse parler, et il ne boit trop qu'en compagnie de gens de confiance. ••• perfectionniste procrastinateur, drôle d'assemblage. il travaille sur la durée mais est nettement plus efficace en cas de rush, et se met une pression juste dingue que rien ni personne ne sait tout à fait apaiser. en période d'examens il est un mess. se persuade d'avoir échoué tant qu'il n'a pas en main des résultats irréprochables. une note est passable si elle n'est pas excellente. yerim était la seule à pouvoir le réconforter en douceur ; vega, lui, a appris avec le temps qu'être un peu moqueur et sarcastique était la meilleure façon de l'arracher à son gouffre d'auto-dépréciation. que lui balancer t'y arriveras jamais, c'est pas ton niveau ou autres oui c'est sûr, t'as foiré. t'aurais dû bosser plus et plus tôt finit par le mettre en mode défensif et le pousser à défendre ses efforts jusqu'à y croire (un peu) lui-même. ••• la culpabilité le bouffe et au-delà de l'accident, sa relation complexe avec son père a laissé des séquelles, l'impression de ne pas valoir d'être aimé.
intitulé (1/1) description (version intitulé court)

intitulé (1/1) description (version intitulé long)
Jeong Neoma


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t5574-jeong-neoma-neonlight#165738
DON'T BE AFRAID TO WONDER
AVATAR : lin yanjun.
POINTS : 0


NOUS A REJOINT LE : 09/12/2018


MESSAGES : 2239


(#) Sujet: Re: ( neo ) shallow   Mar 11 Déc - 21:36
(compliqué) choi vega
(uc) liu ame & (partners in crime) moon lova, im raden
Jung Nayoung


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t5139-jung-nayoung-skysplits#148051
heads will roll
AGE : 24
AVATAR : lee jieun (iu).
POINTS : 0


NOUS A REJOINT LE : 07/09/2018


MESSAGES : 508


(#) Sujet: Re: ( neo ) shallow   Mar 11 Déc - 21:52
cc twa


i like things a little outdated. rather than pictures i like filled palettes, diaries, times i was asleep.
Jeong Neoma


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t5574-jeong-neoma-neonlight#165738
DON'T BE AFRAID TO WONDER
AVATAR : lin yanjun.
POINTS : 0


NOUS A REJOINT LE : 09/12/2018


MESSAGES : 2239


(#) Sujet: Re: ( neo ) shallow   Mar 11 Déc - 22:02
eh, je lisais ta fiche pour te mp j'finis de lire tout ça et j'arrive
Jung Nayoung


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t5139-jung-nayoung-skysplits#148051
heads will roll
AGE : 24
AVATAR : lee jieun (iu).
POINTS : 0


NOUS A REJOINT LE : 07/09/2018


MESSAGES : 508


(#) Sujet: Re: ( neo ) shallow   Mar 11 Déc - 22:29
coincidence ? I DON'T THINK SO.  
BON BAH JE WAIT SAGEMENT ALORS


i like things a little outdated. rather than pictures i like filled palettes, diaries, times i was asleep.
Im Berenilde


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t3673-im-berenilde-queen#99422
☢ BURNING AMBITION
AGE : 22
AVATAR : Kim Seolhyun (AOA)
POINTS : 24


NOUS A REJOINT LE : 12/09/2017


MESSAGES : 611


(#) Sujet: Re: ( neo ) shallow   Ven 21 Déc - 20:00
Me ?


" You find goodness in others, and when it's not there, you create it. You make me wanna go back... back to the best version of me "#berehyun
Abe Risa


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t5876-abe-risa-pleursduciel
ワイルドハート
AGE : 20
AVATAR : nana komatsu
POINTS : 237


NOUS A REJOINT LE : 17/01/2018


MESSAGES : 6121


(#) Sujet: Re: ( neo ) shallow   Jeu 7 Fév - 15:58
ccccccc :sinae:
j'arrive en touriste mais j'vais lire ta fiche hihi
si tu as des envies pour ton perso, je suis toute ouïe


Hwang Ellen


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t6214-hwang-ellen-grim_reaper
Shade of Cool
AVATAR : Andy Blossom - Ulzzang
POINTS : 263


NOUS A REJOINT LE : 26/01/2019


MESSAGES : 447


(#) Sujet: Re: ( neo ) shallow   Dim 10 Fév - 7:08


Caught up in a dream
She always loves to be in love ✻  And I feel life for the very first time. Love in my arms, and the sun in my eyes. I feel safe in the 5am light. You carry my fears as the heavens set fire - little wolf
Contenu sponsorisé


(#) Sujet: Re: ( neo ) shallow   
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Welcome Buddy :: Social Network :: Fiches de liens
Sauter vers: