▲ up▼ down
☾☾☾ suncity — son hajun



 
HEP POTO, tu veux devenir un king de la roulette ? No prob, viens jouer à la Roulette Spirituelle juste ici !
BONNE ANNÉE À TOUS, et que du bonheur pour la nouvelle année qui se profile ! ♥️
VIENS DÉCOUVRIR LE MONDE MAGIQUE 2K19, HM is ready.
(CONTINUITÉ) JOYEUX NOËL ! une montagne de cadeau, ça te tente ? viens vite PRENDRE PART AU MARCHE DE NOËL ♥️
TOUJOURS SUR HM ! Découvre les nouveaux défis et notre semaine à thème du mois ! : keur:
Il fait si froooooid, jouons près de la cheminée ! Rends-nous visite à l'Arena Game et participe aux jeux de l'hiver !
Démarrons l'année correctement ! Un petit ménage de printemps se prépare GO SAUVER TES FESSES AU RECENSEMENT ! :laa:


Partagez | 
avatar
AVATAR : choi minho (+) solsken POINTS : 0

NOUS A REJOINT LE : 24/11/2018

MESSAGES : 13

♡ ADMINISTRATRICE ♛ I'M ON MY OWN
Voir le profil de l'utilisateur

Message(#) Sujet: ☾☾☾ suncity — son hajun Lun 10 Déc - 16:15

SON HAJUN
pv - inventé // feat. choi minho (SHINee)
nom & prénom
(( S O N )), nom acquis à ses sept ans, offert par un beau-père à l'instar d'une nouvelle stabilité. patronyme choisi pour fuir l'échec sociale de son propre géniteur. (( H A J U N )), les sonorités tendres et estivale, symbole d'un renouveau pour la famille toute entière.
âge
(( V I N G T - Q U A T R E )) belles années, l'esprit encore embrumé par l'ignorance, et la jeunesse qui lui file entre les doigts. il devient de moins en moins acceptable de rester aussi inerte.
date & lieu de naissance
(( 1 E R  J U I N )), sous les pluies brûlantes du début de l'été. L'air était étouffant d'humidité à (( S É O U L )).
origines & nationalité
le sang (( N O R D - C O R É E N )) de sa mère se mêle aux gênes du sud de son père. Sa famille entière terminait un long exil au moment de sa naissance, ses papiers portent donc la mention tant espérée de citoyen (( S U D - C O R É E N
cursus
(( M É D E C I N E )), cinquième année. Il reprend le cours de sa vie après 22 mois passés dans la marine. son service militaire l'a laissé haletant et broyé.
métier
(( L I V R E U R  D E  P I Z Z A )), perché sur son scooter, à avaler le mètres d'asphalte dans le vent nocturne. De quoi financer soirées et excès.
situation financière
(( A I S É )), sans plus. La classe moyenne, sans éclat ni panache. Simplement deux parents prêts à se saigner pour bien vivre.
orientation
(( H É T É R O S E X U E L )). comme il les a regretté, ces courbes, cette chair soyeuse, les mots des femmes et leurs auréoles de cheveux sombres.
TURBULENT
AMBITIEUX
BATAILLEUR
INTÈGRE
Du Nord, il ne connait rien, sauf ces histoires et ces souvenirs, les noms d’aïeux, une grand-mère sacrifiée à la haute trahison pour guérir ceux qui ne pouvaient l’être. tout ces espoirs déchus, la souffrance en partie vaine. (+) il se délecte et c’est presque malsain, des sombres contes de sa mère, de ses origines qui planent parfois comme l’épée de damoclès au dessus de son crâne martelé par l’atrocité dont il a été épargné. (+) il traine ses doigts le long des cordes de sa guitare, la chair brûlée par les agressions du nylon. ses yeux se posent sur ceux de son père. celui qu’il a choisi. il sourit, hajun l’imite, et il savoure la complicité qu’il décèle entre eux.

(+) elle effleure la marque pourpre sous sa mâchoire. il attend un reproche, un remarque, mais elle ne dit rien. elle se détourne juste, et il croit voir au fond de ses yeux une étincelle douloureuse. il sait qu’elle a la violence en horreur. le regret n’en est que plus vif, il sait que ça sera pas la dernière fois. (+) c’est pas un mauvais garçon, il le sait. il a cette morale implacable, cette tendresse trop sélective et la loyauté inébranlable. puis les insécurités, la méfiance, la permanente colère et cette injustice irréparable. elle s’éteindra jamais, comme la mélancolie au fond du regard de sa mère.

le sang incandescent chaque fois qu’une femme est sous la menace, il laisse son flegme de côté pour enfoncer ses phalanges dans la chair des mecs trop entreprenant. il supporte plus depuis longtemps ; pourtant, lui aussi a été con. (+) l’armée ça l’a changé. ça fait mal d’être confronté à sa propre faiblesse, surtout quand on l’a jamais soupçonnée. hajun est devenu un homme. brisé peut-être, mais homme tout de même. sortie d’enfance dans le fracas, incomplète parfois. il a laissé derrière lui autant de plumes d’arrogance et de passion. consommée dans les cendre de son addiction naissante pour le tabac autrefois méprisé. (+) instinctif, les sens en ébullition, les poings serrés, prêt à fuser. sa patience s’est morcelée, il faut vivre maintenant.

magnétisme inéluctable, il attire autant qu’il ne repousse, trop jaloux, trop possessif, trop protecteur. incapable de se soustraire à ce désir de tout contrôler. s’y joint la maladresse, et voilà que toutes ses relations ne sont que déchirement et rabibochage, obsession et dégoût. (+)  la vérité c’est qu’il peut pas rester seul trop longtemps, ça fait qu’alimenter ses incertitudes. il trouve toujours les paroles qui soignent, autant son âme que celles des autres. l’enjôleur aux sourires trop franc, les yeux cernés d’empathie qui ne sait pas exprimer autrement. (+) passionné par le feu, la sensation de sa peau brûlée, les rougeurs au bout de son pouces lorsqu'il joue avec la flamme de son briquet.
VINDICATIF
TENDRE
VERSATIL
IMMATURE
les fissures superficielle d’un passé qu’il n’a pas connu, des malheurs éventés qui grignotent son esprit. cette fausse maturité, les yeux bordés de haine, et ce prestige chimérique. il se voit survivant, brisé, blessé. des traumatismes plein la tête qu’il n’a que purement inventé. lentement le voile de mensonge s’est ancré sans sa chair, jusqu’à imprimer des désirs incandescent dans le creux de ses paumes. des « plus jamais ça » qui s’enflamment dans le mazout de ses prunelles. douleur fantôme d’une vie qu’il n’a vécu qu’au travers des histoires, du visage marqué de sa mère, et de ses bras cisaillés par les années chinoises.

enfant-chaos, flambeau vivant de l’espoir retrouvé, il n’a que trop épousé son faux rôle de guide. il se targue un peu trop de tout ce tragique, mais ça lui donne tellement l’impression d’exister. il a cru avoir tout vécu, que plus rien ne pourrait heurter ses désirs sacrifiés (( qui n’ont jamais été les siens )). la violence qu’il voyait comme amie n’était en fait qu’une utopie. A l’armée, il craque. Entré le menton levé, fiers de ses hauts exploits d’enfant rescapé, le voilà ressorti le dos en voûte, les traits tirés. Encore une fois, il croit avoir vu la guerre en cet artéfact de combat.

ses phalanges bleues se souviennent, il sent encore le goût de la poussière. la gueule par terre, l’échine que son arrogance à longtemps fait ployer. il était perdu Hajun, sans son bouclier familiale. Il a pas l’habitude de se confronter aux autres. il s’est sentit crever, s’asphyxier au coeur d’une armée dont il n’est qu’un soldat parmi les autres. c’était comme ça là-bas. pas le temps de se demander à qui appartient la belle gueule qu’on s’apprête à frapper. il a appris à se battre pour une dominance à laquelle il a longtemps aspiré, et qu’il n’a jamais vraiment atteint.

les pieds bien campé, il retrouve prise sur le sol, sur le monde. soulagé, il observe ce monde qui a continué de tourner sans s’apercevoir de son absence. il décortique les visages, les passants, sous la lumière sale des réverbères. il cherche des faiblesses, un signe, une idée. quelques choses pour s’accrocher. il trouve que la cigarette qui se consume entre ses doigts, alors il tire dessus et laisse le poison faire le reste. il s’était juré de jamais commencé. Puis y a eu l’armée. C’est la seule chose qui l’a aidé à tenir. Il pense à ses exploits, son esprit brutalisé de médiocrité appelle une nouvelle taffe, jusqu’à ce que le tube ne soit plus que cendre.

l’horizon incandescent fait danser des étincelles sous ses paupières grises. L’adrénaline ne quitte plus ses veines, y a cette rage, nourrie par l’humiliation. la vengeance aveugle qui fait pulser sa peau a laissé un désert dans sa poitrine. « c’est pas ma faute, j’ai souffert. » il geint sans honte, l’esprit faussement cassé, seulement morcelé par ses illusions consumées. faudra qu’il vive pour lui-même un jour, cesser d’alimenter le brasier d’un chaos familiale.  
intitulé (1/1) description (version intitulé court)

intitulé (1/1) description (version intitulé long)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : choi minho (+) solsken POINTS : 0

NOUS A REJOINT LE : 24/11/2018

MESSAGES : 13

♡ ADMINISTRATRICE ♛ I'M ON MY OWN
Voir le profil de l'utilisateur

Message(#) Sujet: Re: ☾☾☾ suncity — son hajun Lun 10 Déc - 16:15

+1
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : choi minho (+) solsken POINTS : 0

NOUS A REJOINT LE : 24/11/2018

MESSAGES : 13

♡ ADMINISTRATRICE ♛ I'M ON MY OWN
Voir le profil de l'utilisateur

Message(#) Sujet: Re: ☾☾☾ suncity — son hajun Lun 10 Déc - 16:16

+2
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : choi minho (+) solsken POINTS : 0

NOUS A REJOINT LE : 24/11/2018

MESSAGES : 13

♡ ADMINISTRATRICE ♛ I'M ON MY OWN
Voir le profil de l'utilisateur

Message(#) Sujet: Re: ☾☾☾ suncity — son hajun Lun 10 Déc - 16:16

jsp pourquoi je réserve des messages pour mes liens, tous le monde sait que je les met jamais à jour

A VOUS tears kris
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 24 AVATAR : lee jieun (iu). POINTS : 499

NOUS A REJOINT LE : 07/09/2018

MESSAGES : 472

heads will roll
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t5139-jung-nayoung-skysplits#148051

Message(#) Sujet: Re: ☾☾☾ suncity — son hajun Mar 11 Déc - 22:09


◊◊◊

i like things a little outdated. rather than pictures i like filled palettes, diaries, times i was asleep.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: ☾☾☾ suncity — son hajun

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
☾☾☾ suncity — son hajun


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: