▲ up▼ down
bad boy (reverie)



 
Lapin de pâques et chocolats pralinés ~ ! Tant de douceurs qui s'invitent sur HM !
Viens jouer à la roulette chocolatée juste ici !
Avril nombril, le printemps arrive, ça nous inspire de la poésie de qualitey ☆
VIENS DÉCOUVRIR LES PETITES NOUVEAUTÉS !
(EVENT) Envie d'un événement plein de surprises ? Viens te joindre à l'aventure !
FESTIVAL DE LA RENTRÉE bad boy (reverie) 359353108
TOUJOURS SUR HM ! Découvre les défis et notre semaine à thème du mois ! bad boy (reverie) 359353108
surprise surprise ! les animations arrivent dans peu de temps, ouvrez les yeux !
HUNDRED MILES
hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séouldeux réponses par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
vote pour hm !
★︎
13.04.19 ➝ 33ème MAJ toute fruitée pour le retour des beaux jours ! viens découvrir les news juteuses !
09.03.19 ➝ on accueille la 32ème maj et son design azuré ! viens découvrir les nouveautés !
09.02.19 ➝ installation de la MAJ n.31, avec un codage tout neuf et plein de nouveautés !
09.01.19 ➝ 30ème MAJ de HM ! viens découvrir les nouveautés ICI
01.01.19 ➝ BONNE ANNÉE LES CHATS !! plein de bonheur à tous. ❤︎
08.08.16 ➝ ouverture de hm
han ja
park bo ra
han soo yun
yang noam
team rocket

 :: seoul :: Itaewon :: Résidences :: Duplex de Seo Rin
Partagez

 bad boy (reverie)


Seo Rin


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t5446-seo-rin-nightcyr
be first and be lonely
AGE : 24
AVATAR : hana (gugudan)
POINTS : 62


NOUS A REJOINT LE : 12/11/2018


MESSAGES : 579


bad boy (reverie) Empty
(#) Sujet: bad boy (reverie)   bad boy (reverie) EmptyLun 3 Déc - 17:29
bad boy
ft. qin river
Si seule ; elle ne parlait pas souvent de ses blessures, de ses craintes, de ses joies ou de ses tristesses. C'était peut-être pour ça qu'elle aimait autant le dessin ; une manière d'extérioriser, de sortir toutes ces émotions qu'elle était incapable de lâcher devant une personne. Le dessin qu'elle faisait ce soir n'était pas un travail pour les cours cette fois, mais juste du plaisir. Seule dans le bureau de sa chambre plongée quasiment dans le noir à l'exception de cette petite lampe de bureau, elle gribouillait sur une simple feuille de papier avec un petit crayon de papier, loin de tous ses instruments sophistiqués. Elle dessinait, un homme et une femme, dans un bar sombre et rempli, où les autres personnes n'étaient que des ombres, seuls les deux personnages étaient nets ; ils se regardaient, sans sourires aguicheurs ou un quelconque signe séducteur visible, mais le dessin et son atmosphère laissaient malgré tout voir qu'il y avait un jeu de séduction entre les deux. Et c'était une manière pour Seo Rin d'extérioriser. Car elle aussi, elle avait ce genre de jeux de séduction dans un bar auparavant, mais depuis le développement de sa maladie, elle avait bien trop peur de ne pas pouvoir contrôler sa cataplexie comme elle le voudrait pour ce genre de petits plaisirs. Alors, au lieu de passer ses soirées dans un bar, elle passait ses soirées dans sa chambre à dessiner ce genre de rêveries aujourd'hui. Mais au moins maintenant elle était tranquille et dans le silence, ce soir les deux frères et sœurs étaient de sortie au cinéma ensemble, et River, elle n'en savait trop rien. Elle s'en foutait et elle savait que parfois il ne valait de toute façon pas savoir. Jusqu'à ce qu'elle entende la porte de l'entrée claquer, ce qui la fit sursauter légèrement, et assez pour faire un mauvais coup de crayon et gâcher son dessin. La rage.

Elle expira un bon coup, avant de déchirer son dessin qu'elle n'avait pas le coeur de reprendre, et de le jeter dans sa corbeille. Elle resta sur sa chaise un moment, hésitante à en bouger, mais finalement le fit et sortit de sa chambre. Et elle regretta rapidement – des fois, il ne valait mieux ne rien voir. Il était là, avec une jolie fille, bien plus jolie qu'elle (faux), et vu sa tenue et la manière dont elle tenait le bras de River, c'était simple à deviner qu'elle ne venait pas ici pour prendre un café et repartir. Seo Rin aurait pu faire demi tour et retourner dans sa chambre, fermer sa porte à clé et mettre sa musique à fond comme elle le faisait d'habitude, mais elle était sûrement trop fatiguée et de mauvaise humeur pour penser intelligemment. Et pour prendre vraiment à coeur ce genre d'histoires aussi, de quoi pouvoir se lâcher sans avoir peur de faire une crise. Elle partit dans le salon les rejoindre et faire part de sa présence, un air blasé et presque déjà mauvais, avant de rapidement dévisager la jolie jeune femme de haut en bas. Et River aussi. « T'as l'argent pour te prendre une petite pute au bord d'un trottoir mais pas une chambre dans un motel ? T'aurais au moins pu… Non rien, t'es trop bête de toute façon. » Elle se retint de la traiter de moche, sûrement car elle se trouvait bien plus laide à côté. Et c'était pas faute d'être bien habillée – avec des plus jolis vêtements qu'elle, car en plus de porter que trois centimètres de tissus, ils avaient l'air de tellement mauvaise qualité. Elle soupira et vint s'asseoir sur le canapé, avant d'allumer la télévision sans même continuer à les regarder. « J'espère je pourrais monter le son de la télé assez fort pour pas vous entendre, vu comment River t'es souvent pas discret. » En vrai, si la femme ne prenait pas la fuite, ce serait elle qui la prendrait – elle était assez fatiguée pour ne pas se prendre la tête sur une embrouille, mais ne l'était pas assez pour supporter de savoir River faire des cochonneries dans la chambre d'à côté avec une meuf mal fringuée. Une meuf tout court même.
BY CΔLΙGULΔ ☾


soul meets soul on lovers' lips
Hayes Reverie


Voir le profil de l'utilisateur
☮ I'M ON MY OWN
AGE : 27
AVATAR : mdf
POINTS : 91


NOUS A REJOINT LE : 26/10/2018


MESSAGES : 281


bad boy (reverie) Empty
(#) Sujet: Re: bad boy (reverie)   bad boy (reverie) EmptyMar 11 Déc - 21:20
bad boy
ft. seo rin
Les néons illuminant la ville avaient quelque chose de fascinant à ses yeux ; Seoul, une ville qui ne dort jamais. L’agitation constante qui l’entourait était encore fraiche ; une culture qu’il apprivoisait au fil des jours et apprenait à apprécier. Après tout, vivre ici n’était pas si mal pour le moment. Qin ne réfléchissait pas pour autant à se poser sérieusement ici ; au moindre faux-pas, il savait que la meilleure solution était de fuir. Étrangement, c’était dans un pays où les tensions politiques étaient si palpables qu’il se sentait le plus en sécurité, appréciant la vie nocturne et la mentalité des gens qu’il croisait. Tout le monde ici cachait le mal mais tout le monde avait également conscience de sa présence, une hypocrisie que l’on retrouvait souvent dans les pays asiatiques. Qin errait dans les rues, repérait les endroits sympas, rencontrait les personnes qui lui permettraient de subvenir à ses besoins dans une illégalité parfaitement maîtrisée. Ses sorties arrosées cachaient bien d’autres motifs ; mais Qin rentrait toujours chez lui avec des jolies jeunes femmes au bras, à chaque fois différentes. Il avait emménagé il n’y a pas si longtemps avec trois autres personnes. Deux filles et un autre garçon avec qui il formait une équipe encore bancale. Bancale car il ne voulait pas s’en occuper, car il craignait les attirer dans des problèmes bien trop sombres pour ce qu’ils étaient ; des gamins avec des idées trop rêveuses pour le monde.

C’était sa façon bien à lui de décompresser, se laisser approcher ou bien approcher une femme au regard un peu trop insistant, rire et boire pour ensuite laisser à la nuit faire le reste des choses. Ce soir ne serait pas bien différent ; elle était si belle, avec ses yeux noisette et ses longs cheveux ébènes si doux au toucher. Reeve aurait presque été tenté de la garder près de lui plus longtemps qu’une nuit mais bien vite, sa conscience le reprit. L’amour n’était pas quelque chose qu’il été censé convoiter ; dans sa vie, il y avait que l’argent et les plaisirs désinvoltes, il n’avait besoin de rien de plus.

Charismatique, il se sent frissonner lorsqu’elle lui demande de quitter les lieux pour visiter son appartement. Il aimait tellement ces femmes qui savaient ce qu’elles voulaient, qui tiraient presque profit de lui. Dans son regard, on pouvait y lire la solitude d’une femme divorcée, la colère d’une femme qui a déjà été blessée par un homme. Qin espérait pouvoir faire durer cette nuit un peu plus longtemps pour lui offrir le paradis qu’ils recherchaient tous les deux, l’un dans les bras de l’autre.

Sourires sur les lèvres, rires partagés tandis qu’ils entrent dans l’appartement. Qin essaie de mettre la jeune femme à l’aise. Il sait bien qu’une de ses colocataires est probablement présente mais ne s’en occupe guère ; ils ont eu un accord en décidant de cette colocation et les aventures de River avaient déjà été soulignées au préalable. Jamais il n’aurait pu imaginer que Rin débarquerait avec de tels propos, le laissant lui et sa compagnie du soir complètement ébahis face à son impolitesse. La colère ne tarda pas à grimper et l’expression de River s’assombrit, peu accoutumé à ce que quelqu’un se mette en travers de sa vie de cette façon.  « Seo Rin. » Grogne-t-il, d’autant plus dérangé par son insolence qui perdurait. Il lance un regard désolé à sa compagnie mais cette dernière lui offre un petit sourire et lui murmure à l’oreille qu’ils n’auront qu’à se revoir une prochaine fois, attrapant sa veste et lançant un rictus amusé en direction de Rin avant de sortir de l’appartement, ses hanches se balançant de droite à gauche.


River se passe une main sur le front, soupirant avant d’aller attraper la télécommande de la télévision pour l’éteindre, laissant tomber brusquement l’appareil sur la table avant de faire face à Rin, contenant tant bien que mal sa frustration actuelle. « Je t’écoute. J’aurais au moins pu faire quoi ? Qu’est-ce que t’attends de moi ? » Il la regarde comme si c’était la plus désespérante des gamines de la terre ; et c’est probablement ce qu’elle était. Il l’avait déjà pensé plusieurs fois mais jamais aussi fort qu’aujourd’hui. Elle était extrêmement désagréable et pourtant, il la regardait avec une lueur qui ne devrait exister. « Explique-moi Rin, parce que si tu fais ça encore une fois, tu peux dire adieu à notre contrat. »
BY CΔLΙGULΔ ☾
Seo Rin


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t5446-seo-rin-nightcyr
be first and be lonely
AGE : 24
AVATAR : hana (gugudan)
POINTS : 62


NOUS A REJOINT LE : 12/11/2018


MESSAGES : 579


bad boy (reverie) Empty
(#) Sujet: Re: bad boy (reverie)   bad boy (reverie) EmptyDim 23 Déc - 20:00
bad boy
ft. qin river
Elle se retint de pouffer de rire en voyant la femme partir en se balançant comme ça. Même elle, quand elle était une dragueuse de ce genre, elle avait plus de tenue et avait pas besoin de ça pour être sexy. « T'aurais pu choisir une meuf plus jolie. Je pensais t'avais de meilleurs goûts en matière de femme, quand même. Enfin bref. » Elle ne voulait pas rester sur ce sujet, par peur qu'il n'en profite pour dire qu'elle, n'était pas de son goût. Car elle était sûrement effectivement la plus grosse des gamines et elle refusait que River la critique. « Il faut une bonne raison pour râler quand tu ramènes une femme ? J'étais en train d'étudier, et j'étais juste pas d'humeur. T'annules le contrat de rien du tout, tu comprendras bien que juste pour ce soir j'ai franchement la flemme de ce genre d'histoires. » Et la prochaine fois aussi elle aura la flemme. Et encore après. Et elle le savait très bien. « Oh et puis merde, je refuse de vivre ici si tu ramènes des meufs si souvent. Annule ce contrat si tu veux, je préfère te voir que certains soirs dans un cadre pro que de continuer ce genre de soirées où tu ramènes des meufs pour baiser avec. Dans la chambre juste à côté de la mienne. » Et elle le pensait vraiment. Ce n'était même pas de l'énervement. Elle soupira un bon coup, avant de se lever du canapé. « Sur ce, j'ai du boulot à terminer et une année à valider. Je te dis bonne nuit. Bâtard. » Et elle commença à partir vers sa chambre, en venant le bousculer au niveau de l'épaule. Elle s'était énervée pour un rien, mais elle le savait très bien ; elle savait aussi très bien que ce n'était pas qu'un rien pour elle.
BY CΔLΙGULΔ ☾


soul meets soul on lovers' lips
Hayes Reverie


Voir le profil de l'utilisateur
☮ I'M ON MY OWN
AGE : 27
AVATAR : mdf
POINTS : 91


NOUS A REJOINT LE : 26/10/2018


MESSAGES : 281


bad boy (reverie) Empty
(#) Sujet: Re: bad boy (reverie)   bad boy (reverie) EmptyLun 7 Jan - 21:56
bad boy
ft. seo rin
Colère dans la voix, les yeux troubles, Rin semble incapable de contenir la frustration qu’elle ressent envers l’escroc qui se fascine presque à l’écouter s’énerver ouvertement. Il écoute à peine son discours car il n’en voit là que des excuses face un problème plus ambigu qui se formaient entre eux, petit à petit. Cette relation purement professionnelle ne pourrait durer s’ils habitaient tous deux sous le même toit ; triste conclusion que l’adulte admet tandis qu’il essaie de comprendre du mieux possible le point de vue Rin ; chose peu aisée pour un homme sans obstacle tel que lui.

Y a surtout cet entêtement à ne pas accepter qu’elle pourrait ne pas être comme ça si c’était pas lui ; qu’elle était réellement atteinte par son jeu de séduction récurrent, que c’était pas juste le caprice d’une gamine. River refuse de céder face à ce regard pourtant si tendre. Il affiche juste un rictus amusé alors qu’elle bouscule son épaule et détale, sa main allant masser la pointe de son nez tandis qu’un soupir souffle entre ses lèvres.

Je suppose que j’ai plus qu’à trouver un nouvel appart.


Fatigué rien qu’à l’idée d’y réfléchir, River décide de se relaxer pour ce soir et part se doucher avant de rejoindre sa chambre sans chercher à dire un mot à sa colocataire. Il se sert un verre de vin et part se coller contre la fenêtre, faisant tourner le liquide rougeâtre avant d’y tremper ses lèvres. Il manque tellement de choses dans cette pièce ; de la chaleur, mais surtout la présence d’une femme à ses côtés pour l’empêcher de songer à toutes ces idées noires.

À chaque fois qu’il se retrouve seul, ces pensées l’inondent. Toutes ces choses auxquelles il ferait mieux de ne pas penser ; le sang sur ses mains, ce sentiment d’impuissance face aux désastres de son passé. Long soupir.

Ce verre de vin devra faire l’affaire pour ce soir.

BY CΔLΙGULΔ ☾
Seo Rin


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t5446-seo-rin-nightcyr
be first and be lonely
AGE : 24
AVATAR : hana (gugudan)
POINTS : 62


NOUS A REJOINT LE : 12/11/2018


MESSAGES : 579


bad boy (reverie) Empty
(#) Sujet: Re: bad boy (reverie)   bad boy (reverie) EmptyDim 27 Jan - 21:29
bad boy
ft. qin river
Une fois de retour dans sa chambre, elle se remit directement à son bureau, lâchant un grand soupir d'exaspération, et prenant son crayon et une nouvelle feuille. Elle respira calmement, essayant de reprendre ses esprits et de se concentrer, mais ce fut l'échec total. Elle avait déjà envie de faire de sa feuille une boulette et de la lancer à l'autre bout de sa chambre avant même d'avoir commencé ; et se connaissant, elle savait très bien que commencer à dessiner, pour le plaisir ou pour un travail à rendre, serait peine perdue. Elle avait son petit côté perfectionniste et jamais satisfaite d'elle quand il s'agissait de dessins, alors se lancer dedans en étant d'aussi mauvaise humeur, c'était foncer dans un mur.

Elle lâcha son crayon – plutôt violemment – et fila à son armoire se changer, il n'était pas si tard en réalité mais elle était fatiguée et n'avait pas la tête à faire autre chose que de dormir. Et puis, ce n'était pas comme si elle avait un rythme de sommeil stable, à pouvoir dormir pendant plusieurs heures l'après-midi et se coucher à trois heures du matin la nuit. Elle se déshabilla et enfila rapidement un débardeur blanc ainsi qu'un jogging noir qui faisaient office de pyjama lors de l'hiver – l'été, c'était culotte seulement – et partit se démaquiller dans sa salle de bain privée, alors que chacun des occupants du duplex en avait une. La sienne était plutôt en bordel, des produits de maquillage et des fringues dans tous les sens, à l'image de sa chambre d'ailleurs, mais ce n'était pas comme si Rin avait des efforts à faire de toute façon, personne d'autre qu'elle n'y allait. Une fois son visage lavé de tous produits chimiques, elle partit se glisser sous la couette et ferma les yeux, et s'endormit sans trop de difficultés, sûrement à cause de la fatigue et de la frustration, ou car elle n'avait pas dormi depuis longtemps. Ou les deux.

Mais elle avait eu beau s'endormir paisiblement, sa nuit se passa comme toutes les autres. C'est-à-dire une insomnie vers deux heures du matin suivie d'une paralysie du sommeil. Le corps qui lui faisait mal, elle entendit une voix dans son dos, la voix d'un homme, qui lui disait entre deux rires que son frère était parti. Rin, elle savait très bien que tout ceci n'était qu'une hallucination, que c'était faux et que cet homme n'existait pas, mais c'était toujours trop dur pour ne pas qu'elle panique. Les hallucinations auditives ne durèrent pas longtemps, mais Rin mit bien une petite dizaine de minutes avant de complètement sortir de sa paralysie du sommeil, respirant rapidement. Elle se leva de son lit, refusant de retourner dormir seule, et la voilà sortie de sa chambre faire ce qu'elle faisait à chaque fois lors de ces moments qui la mettaient vraiment mal : frapper à la porte de son voisin de chambre. Elle ouvrit sa porte, légèrement éclairée par la Lune bien visible depuis les nombreuses baies vitrées du salon, et elle regarda le lit dans lequel River semblait dormir paisiblement. « River, je peux dormir avec toi, s'il te plait… ? J'ai encore fait un cauchemar. » Car elle n'assumait toujours pas faire si régulièrement des paralysies du sommeil et qu'il était toujours plus simple de camoufler ça sous des cauchemars. Elle n'attendit pas qu'il se réveille complètement et qu'il lui donne une réponse pour partir directement en direction de son lit, et au lieu de se glisser sous la couette dans un coin comme elle le faisait d'habitude, cette fois ci elle vint s'asseoir sur ses genoux au milieu, le regardant. « River, je suis vraiment désolée pour tout à l'heure… Je me suis énervée inutilement, tu méritais pas ça, désolée. La prochaine fois que je voudrais t'insulter car tu ramènes des filles, je me retiendrais et je le ferais que dans ma tête. » Et le pire c'était qu'elle disait ça avec le plus grand sérieux du monde. « S'il te plait, ne t'en vas pas… Oppaaaa, reste avec moi. » Elle n'était même pas sûre de s'il était réveillé ou non, et peut-être que ça l'arrangerait qu'il ne le soit pas. Elle se sentait tellement gênée de lui dire ce genre de choses, et de mettre sa fierté de côté devant lui.
BY CΔLΙGULΔ ☾


soul meets soul on lovers' lips
Hayes Reverie


Voir le profil de l'utilisateur
☮ I'M ON MY OWN
AGE : 27
AVATAR : mdf
POINTS : 91


NOUS A REJOINT LE : 26/10/2018


MESSAGES : 281


bad boy (reverie) Empty
(#) Sujet: Re: bad boy (reverie)   bad boy (reverie) EmptyMar 5 Fév - 18:44
bad boy
ft. seo rin
Fermer les yeux ne semblait pas être suffisant pour trouver le sommeil. Allongé sur son lit, River peinait à sombrer dans les bras de Morphée, incapable de se relaxer et laisser son corps récupérer. Il n’y avait rien d’étonnant à ça, d’aussi loin qu’il s’en souvienne dormir n’avait jamais été simple pour lui, sans pour autant souffrir de cauchemars à répétitions ou de paralysies du sommeil. Le simple fait de ne pas réussir à dormir était déjà suffisant à le rendre fou lorsqu’il vivait à temps plein en n’ayant que quelques heures de sommeil au compteur mais il parvenait toujours à s’en sortir et paraître toujours aussi blasé et alerte. En réalité, son état constant de fatigue jouait souvent avec ses nerfs et il avait passé quelques longues minutes à se demander s’il n’avait pas été trop difficile avec Rin. Certes, elle était qui avait déclenché la situation mais il aurait probablement dû ne pas s’énerver malgré tout. C’était impossible de s’endormir lorsqu’il songeait à elle. Même si River ne voulait pas se l’avouer, elle avait ce genre d’effet sur lui et il ne pouvait tout simplement pas s’en défaire malgré tous ses efforts pour rester professionnel.

La jeune fille n’aidait en rien. À peine assoupi, du mouvement autour de lui le ramena à la réalité, ses yeux se rouvrant difficilement et clignant longuement tandis que son esprit essayait de comprendre ce qui était en train de se passer. Il entendait cette voix distincte sans comprendre les paroles et sentait ce contact contre ses genoux, avant de finalement réaliser que Rin s’était encore invitée dans son lit et pas de la façon la plus discrète cette fois-ci. Suffisamment réveillé pour l’écouter, River entend alors ses excuses et supplications, un comportement qui n’était pas habituel chez elle et qui fit sourire légèrement l’adulte malgré la fatigue. C’était trop facile de tout simplement lui pardonner, alors il pose soudainement une main sur l’épaule de la jeune fille pour la repousser sur le lit, son corps au-dessus du sien sans jamais l’effleurer. « Tu sais, c’est pas une bonne idée de te glisser dans mon lit comme ça. » Il ne lui ferait jamais de mal mais il la connaissait suffisamment pour savoir que ses actes allaient déjà la refermer sur elle-même. Elle avait toujours cette façon étrange de devenir silencieuse et sérieuse, presque effrayée alors qu’elle se mettait elle-même dans ce genre de situation.

River se recule et se rallonge sur le dos, installant une distance entre eux. « Tu veux parler de ton cauchemar ? » Il pouvait facilement deviner qu’elle était un peu comme lui. Que les évènements du passé revenaient toujours hanter ses nuits et que ça n’avait rien de cauchemars puériles. C’était étrange cette sensation qu’il ressentait à présent, celle de souhaiter rester réveillé toute la nuit et tout simplement discuter avec elle, apprendre à la connaître. Qu’elle apprenne à le connaître, à voir plus loin que le connard narcissique qu’il imitait jour après jour. Il aimerait lui dire qu’il partira pas mais n’arrive pas encore à se l’assurer ; car rien de tout ça n’est bon pour lui et qu’il se sait capable de fuir à nouveau.


BY CΔLΙGULΔ ☾
Seo Rin


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t5446-seo-rin-nightcyr
be first and be lonely
AGE : 24
AVATAR : hana (gugudan)
POINTS : 62


NOUS A REJOINT LE : 12/11/2018


MESSAGES : 579


bad boy (reverie) Empty
(#) Sujet: Re: bad boy (reverie)   bad boy (reverie) EmptyVen 1 Mar - 22:18
bad boy
ft. hayes reverie
Rin avait toujours eu des soucis de sommeil suite à sa santé, même si durant son adolescence ce n'était encore qu'une fatigue en permanence et des insomnies quelques fois. Mais aujourd'hui, c'était son pire ennemi, elle devait se forcer à dormir régulièrement – dont au milieu de journée – afin de minimiser ses risques de narcolepsie imprévues, alors qu'elle faisait des paralysies du sommeil très régulièrement, si ce n'était pas des insomnies. Elle avait ainsi un rythme très aléatoire, et faisait que très rarement des nuits complètes. Et certains soirs, totalement crevée, elle hésitait presque à aller directement dormir avec Reverie, sachant qu'elle dormirait mieux avec lui, avec l'idée que quelqu'un était avec elle et que si ses hallucinations étaient réelles, elle ne serait au moins pas seule ; mais elle se retenait à chaque fois, se disant qu'elle n'avait plus six ans et qu'elle préférait presque mal dormir que d'avoir à se justifier auprès de lui. Et puis aussi car dormir avec lui était souvent synonyme de crise de cataplexie.

Elle s'était glissée dans sa chambre et sur son lit, venant telle une fleur et étant ravie de voir qu'il ne l'avait pas repoussée. Elle l'aurait mérité. Mais à la place, il vint se mettre un peu trop proche d'elle, être trop tactile ; peut-être méritait-elle par contre d'être aussi embarrassée et avec le coeur qui bat si vite. Avec une crise qui suivait bien sûr ; elle ne pouvait plus bouger grand-chose, si ce n'était qu'une partie de ses jambes. C'était ce genre de moments où Rin était partagée entre le fait de vivre un paradis ou un enfer, mais elle finissait souvent par détester ces moments plus que tout, car elle savait qu'avec sa maladie rien ne sera jamais sérieux et elle ne fera que finir le coeur brisé. Elle resta silencieuse, toujours aussi gênée de ses crises et d'être si bizarre en face de lui mais se rassurait en se disant que Reverie devait être habitué à force. Elle attendit juste de se calmer et que sa crise s'arrête avant de pouvoir répondre à sa question, laissant un moment de blanc gênant, et c'était dans ce genre de moments qu'elle regretterait presque son lit toute seule. « Genre… Je risque quelque chose. » Ce n'était pas très bien articulé mais elle retrouvait ses muscles doucement, et elle vint trouver une position plus confortable tout en se glissant sous la couette. Elle tourna la tête vers lui un moment, hésitant à parler de son cauchemar, ne se sentant peut-être pas encore prête pour parler de ça, et aussi car elle avait peur qu'il la questionne, découvre qu'elle est juste une fille qui ne vit que pour retrouver un gars très probablement mort, et qu'il la juge. Comme tout le monde. Elle soupira et tourna la tête vers le plafond, fermant les yeux. « C'est… Quelqu'un que j'ai perdu. Soit j'entends sa voix, soit on me dit qu'il ne reviendra jamais, la plupart du temps. » Et le tout sans dire que c'étaient des hallucinations et non des cauchemars.

Elle se tourna pour se mettre sur le côté en face de Reverie, sans pour autant le regarder dans les yeux, préférant regarder un coin de la couette dans le noir. « Hé Reve, je suis vraiment sérieuse en te demandant de pas partir… Tu m'aimes trop, tu serais incapable de vivre sans moi. » Et elle vint sourire, riant face à sa taquinerie. Elle ne pourrait pas être plus rassurée qu'en entendant ses proches lui dire qu'ils ne l'abandonneront pas. Elle qui avait si peur de replonger – et Reve, elle ne pourrait vraiment pas le supporter.
BY CΔLΙGULΔ ☾


soul meets soul on lovers' lips
Hayes Reverie


Voir le profil de l'utilisateur
☮ I'M ON MY OWN
AGE : 27
AVATAR : mdf
POINTS : 91


NOUS A REJOINT LE : 26/10/2018


MESSAGES : 281


bad boy (reverie) Empty
(#) Sujet: Re: bad boy (reverie)   bad boy (reverie) EmptyVen 8 Mar - 20:28
bad boy
ft. seo rin
C’est sans surprise que Rin reste indifférente à la situation. Lorsque Reve s’est rapproché d’elle, il avait espéré pouvoir observer une réaction de sa part,  son regard océan posé sur les deux orbes foncés de la jeune femme. Il n’arrivait vraiment pas à la comprendre ; c’était un peu inquiétant même mais il avait l’habitude depuis le temps et ne comptait pas lui poser des questions un peu trop intrusives. Il se contente de s’éloigner avec un petit rictus en coin. Au moins, elle lui faisait suffisamment confiance pour se glisser ainsi dans son lit et c’était pas si mal de pas être vu comme une ordure capable du pire. Elle ne risquait rien mais Reve ne pouvait pas vraiment nier ne rien ressentir alors qu’elle était allongée juste à côté de lui. Les battements de son cœur paraissent saccadés contre son torse ; c’est une sensation aussi bien désagréable qu'apaisante. Cette gamine avait le don de l’apaiser sans pour autant le plonger dans ses propres vices. C’était plus innocent que tout ce qu’il avait pu connaître, ce sentiment, ces émotions qu’il avait développé pour elle.

C’était difficile d’imaginer le passé de Rin. Savoir qu’elle avait perdu quelqu’un rendait Reverie un peu désabusé. C’était toujours la même chose ; les deuils qui alourdissent leur âme et leurs peines infinies. Pourquoi était-ce si difficile d’oublier ?  “ Je vois. “ Qu’il soupire avec un peu d’amertume dans la voix. Il aimerait tellement pouvoir la consoler mais c'est pas des choses qu'il est capable de faire. Ils sont si proches. Yeux dans les yeux, ou presque car Rin évite toujours le regard de l’adulte. Ce dernier peut discerner qu’un lien se tisse doucement entre eux. Il sent sa langue se délier contre son gré, lui qui parlait si peu de tout ce qui le concernait.

On partage les mêmes cauchemars toi et moi.

C’était le moment opportun pour lui dévoiler qu’elle n’était pas la seule à haïr ces nuits sans sommeils et ces cauchemars bien trop réels pour être ignorés. Reve en souffrait aussi, constamment. Depuis la mort de son père, il était replongé dedans avec encore plus de vigueur ; la culpabilité mélangée à la peine ruinait ses nuits. Il n’arrive toujours pas à se pardonner et il n’arrive toujours pas à se faire à l’absence de son père.

Un petit rictus se dessine sur le coin des lèvres de Reve tandis que Rin le taquine. Il peut pourtant sentir qu’elle est inquiète, véritablement inquiète à l’idée qu’il s’en aille pour de vrai. Lui, il n’a pas envie de partir lorsqu’il la voit comme ça. Il n’a pas envie de partir quand il ne peut ignorer ce qu’il ressent derrière ce masque hypocrite.  “ Ah oui ? hmm, peut-être bien que c’est vrai.” Il s’est empêché de le dire, que c’était surtout elle qui l’aimait trop, bien trop pour ce qu’il mérite.

ça te fait pas peur, que je puisse autant t'aimer ?

Il vient doucement glisser une main dans la longue chevelure de la jeune femme pour jouer avec quelques mèches entre ses doigts, se laissant doucement fermer les yeux, cherchant à s’enivrer de cet instant où l’anxiété que la nuit possédait ne semblait être qu’un lointain souvenir.

Je partirais pas.

Pas cette fois. Je me le pardonnerai pas.



BY CΔLΙGULΔ ☾
Seo Rin


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t5446-seo-rin-nightcyr
be first and be lonely
AGE : 24
AVATAR : hana (gugudan)
POINTS : 62


NOUS A REJOINT LE : 12/11/2018


MESSAGES : 579


bad boy (reverie) Empty
(#) Sujet: Re: bad boy (reverie)   bad boy (reverie) EmptySam 23 Mar - 22:20
bad boy
ft. hayes reverie
L'étudiante en arts jouait avec le feu, et elle le savait très bien ; il n'y avait qu'elle pour se glisser si souvent dans le lit de l'être aimé alors que leur relation était vouée à l'échec à ses yeux. La discussion ne tarda pas à tourner vers la raison pour laquelle Rin faisait si souvent des cauchemars, et même si elle n'était d'abord pas rassurée à lui en parler, à lui dévoiler sûrement ce qui était l'une de ses plus grandes faiblesses, au point que ça lui a valut plusieurs tentatives de suicide par le passé – elle avait cette certaine envie qu'il connaisse ses faiblesses. Qu'il connaisse tout d'elle, et qu'il l'aime avec tous ses défauts. Mais la peur qu'elle le déçoive était sûrement plus grande que cette envie, elle qui était grande gueule, qui râlait tout le temps, serait-elle toujours aussi appréciée par son colocataire s'il savait à quel point elle était faible mentalement ? À quel point elle passait sa vie à espérer le retour de quelqu'un de décédé ? Alors elle préféra rester évasive, sans parler d'un frère jumeau, ni d'un décès ou d'une disparition – juste de quoi lui laisser voir la couleur de ses tourments.

Elle ne voulait pas de réconforts, pas de "il reviendra" hypocrite ou de "il est mort" qui lui briserait le coeur, ce genre de mots que tout le monde de son entourage lui sortait et ce peu importe la proximité avec la personne ; un "je vois" était ni trop ni pas assez. Il avait su doser. « Je suis désolée. » Glissa-t-elle alors qu'il partagea l'une de ses pensées, elle ne comptait pas en faire plus ni moins, elle aussi. Elle ne voulait pas savoir les détails – la curiosité était présente, mais cela ne la regardait absolument pas –, mais elle fut rassurée de savoir qu'ils étaient dans le même bateau, même si elle se doutait bien que son histoire n'était sûrement pas aussi compliquée que la sienne. C'était rare les disparus, présumés morts, mais sans aucun corps retrouvé – mais il avait fallut que ça tombe sur son frère. Elle aurait aimé vite changer de sujet, vite s'ôter cette pensée de la tête mais à la place, elle ne fut que lui montrer à quel point il pouvait être important pour elle – à quel point elle était faible mentalement et dépendante des autres. Elle ne pourrait vraiment pas perdre quelqu'un d'autre ; même si pour l'instant, elle n'était peut être pas encore assez attachée à Reverie pour qu'une soudaine disparition de sa part puisse faire disparaître le peu de volonté de vivre qu'il lui restait encore.  

Sa petite taquinerie, ayant eu pour but d'apporter une certaine détente à l'ambiance par cette taquinerie tout en lui procurant un réconfort, prit une tournure très inattendue aux yeux de Rin ; et ce n'était pas une bonne surprise pour la jeune femme. Pourquoi il ne la rembarrait pas ? Au contraire même. Entre ses mots et sa main dans ses cheveux, elle était bien contente qu'il ait fermé les yeux car elle était prête à parier qu'elle était devenue toute rouge – même si, yeux clos ou non, cela ne devait pas tant se remarquer dans le noir. Elle avait incroyablement chaud, et bien sûr, faisait une crise de cataplexie, commençant à se demander si elle n'aurait pas au fond mieux dormi seule dans son lit. Elle fit discrètement un travail sur sa respiration quelques instants, afin de récupérer son calme et surtout ses muscles. Et une fois ceci fait, elle vint poser sa main sur celle de Reve, et la prit délicatement pour l'enlever de ses cheveux et la reposer à côté de lui. « Si. Ca me fait peur. Je rigolais juste, tu n'as pas le droit de m'aimer autant. » Son ton était à la fois mauvais et sec, mais également sérieux, alors qu'elle ne disait vraiment pas ça à la légère. Et elle espérait que, s'il avait vraiment été sérieux dans ses paroles, il prendrait tout autant à coeur ce qu'elle donna en guise de réponse. Elle se tourna, pour se mettre dos à lui, toujours en contrôlant sa respiration après avoir posé l'une de ses mains sur son ventre pour mieux se maîtriser, et faisant tout pour garder son calme et ses muscles. « Ce n'était peut-être pas le bon moment pour faire une blague comme ça, oublie. Bonne nuit Reverie. » Elle ferma les yeux, voulant juste s'endormir – pour une fois, et tant pis si cela signifiait paralysie du sommeil très bientôt – et se sortir de cette situation. Mais elle n'y arrivait pas du tout. Forcément. En plus, ce n'était pas comme si elle était au bord de la cataplexie et qu'elle crevait de chaud.
BY CΔLΙGULΔ ☾


soul meets soul on lovers' lips
Hayes Reverie


Voir le profil de l'utilisateur
☮ I'M ON MY OWN
AGE : 27
AVATAR : mdf
POINTS : 91


NOUS A REJOINT LE : 26/10/2018


MESSAGES : 281


bad boy (reverie) Empty
(#) Sujet: Re: bad boy (reverie)   bad boy (reverie) EmptyDim 14 Avr - 10:51
bad boy
ft. seo rin
Malgré la légèreté avec laquelle il agissait, Reve était le mieux placé pour savoir qu’une personne pouvait cacher bien des maux derrière une apparence assurée. Rin avait accepté de lui montrer un bout de ses faiblesses, une pièce d’un puzzle qu’il déchiffra petit à petit. Sa souffrance, il pouvait la sentir, la comprendre malgré l’absence de mots, de pleurs, de cris. C’était leur plus grande ressemblance, celle d’être enfermé derrière leur masque respectif, à fuir un passé bien trop douloureux pour leur coeur. Pourtant, quand Reve se retrouvait seul avec elle, il regrettait cette absence de paroles, il regrettait la relation fusionnelle qu’ils pourraient avoir s’ils faisaient tous les deux l’effort de s’offrir à l’autre sans crainte d’être jugé, rejeté.

C’était si difficile de faire son deuil, d’accepter la perte de l’être aimé lorsque ses rêves ne lui montraient que son corps sans vie, lorsqu’il ne parvenait pas à se souvenir du sourire de son amie, de sa joie de vivre. Tout ce dont il se souvenait était cette façon si cruelle dont elle avait quitté ce monde et la culpabilité qui le rongeait depuis. Même lui avait peur de la mort. Pas tant de mourir, mais de perdre les êtres qu’il aime. La plaie avait à peine eu le temps de se refermer qu’elle s’était déchirée à nouveau suite au décès de son père et si Reve brillait le jour, la nuit n’était pour lui que le naufrage de ses espoirs, de son bonheur.


Emporté par le moment, Reve s’était confié, rapproché d’elle. Il ne savait pas tant ce qu’il attendait d’elle, mais probablement plus que les paroles qu’elle prononça et sa main qui rejeta la sienne. Son ton mauvais, rempli de reproches était quelque chose qu’il ne comprenait vraiment pas et il prononça un léger “ Pourquoi ? ” , l’expression toute aussi sérieuse que celle de la jeune femme. Il aimerait tellement la comprendre, qu’elle accepte finalement de lui expliquer ce qui la rendait si contradictoire au quotidien.

ça me fait peur aussi, tu sais.

Y’a l’amertume dans sa voix à présent. Il s’est jamais mis dans un état pareil pour une femme mais c’est probablement parce que ses conquêtes et Rin, ça n’était pas pareil. Il était bien forcé de le réaliser alors qu’il se sentait blessé par sa réaction. Il a l’impression que pour une fois, c’est de lui qu’on se joue, ses émotions piétinées derrière un masque hypocrite. Un long soupir s’échappe d’entre ses lèvres tandis qu’il essaie de se calmer, de se reprendre. ça n’avait rien de bon d’éprouver ce genre de sentiments, il le savait bien.


Morveuse, t’es vraiment terrible...squatter mon lit, me rejeter comme ça,...

Avancer, et puis reculer. C’était fini de tout ça. Reve ne voulait pas que ce jeu continue entre lui et elle. C’était tout ou rien, mais cette relation où il se sentait utilisé et jeté ensuite n’avait rien de bon pour lui. Alors il se retourne pour ne plus voir la silhouette de la jeune femme allongée dans son lit et il affirme d’un ton sérieux, fermant les yeux et cherchant à trouver le sommeil malgré tout.


C’est la dernière fois que je te laisse dormir avec moi, hm ? Bonne nuit Rin.




BY CΔLΙGULΔ ☾


I'd love it if we made it ☾☾☾
Contenu sponsorisé


bad boy (reverie) Empty
(#) Sujet: Re: bad boy (reverie)   bad boy (reverie) Empty
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Itaewon :: Résidences :: Duplex de Seo Rin
Sauter vers: