▲ up▼ down
I hope someday you stop rejecting me. [ft. Choi Min Woo]



 
HEP POTO, tu veux devenir un king de la roulette ? No prob, viens jouer à la Roulette juste ici !
LIPSTICK CHATEAU WINE BIT COOOOLOR ♪ La voilà, la famosa MAJ d'automne qu'on attendait tous !
VIENS PAR ICI, c'est tout plein de douceur et de caramel just for u ♥️
Wingardium Leviosa ! un peu de rêve et de magie, ça te tente ? viens vite T'INSCRIRE A L'ECOLE DES SORCIERS ♥️
NOUVEAUTÉS SUR HM ! Découvre les défis et nos semaines à thème : keur:
Tu entends ces hurlements, tous les soirs ?? what sors chasseur, pars à la chasse de Arcana la sorcière à mettre sur le bûcher !


Partagez | 
avatar
AGE : 25 AVATAR : Park So Ra POINTS : 12

NOUS A REJOINT LE : 17/07/2018

MESSAGES : 155

♟I STUDY MADNESS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t4693-ahn-so-youn-queen_younie

Message(#) Sujet: I hope someday you stop rejecting me. [ft. Choi Min Woo] Jeu 8 Nov - 16:41


I hope someday you stop rejecting me.
So Youn courait, elle courait vers son petit refuge, l’endroit ou elle se sentait à peu près chez elle, son téléphone en main elle tenait fermement son sac contre de son autre main. Ses talons aiguilles ne lui facilitaient pas la tâche mais elle n’avait pas pris le temps de rentrer chez elle pour se changer, lorsqu’elle avait enfin eu la vidéo elle n’avait pensé qu’à une chose, la montrer à Min Woo. Il lui avait fallu tellement de courage pour surmonter sa peur, danser avec Min Woo, puis avec le mannequin qui partageait la publicité avec elle. Si danser avec Min Woo avait été un vrai défi, danser avec un autre homme avait été encore plus difficile, mais So Youn avait pensé à lui et tout s’était bien passé. Toute essoufflée, les joues roses, le regard pétillant d’avoir trop couru, la jeune femme poussa la porte un immense sourire placardée sur le visage. Sa première réaction fut de se diriger vers le fond du restaurant à la recherche de Min Woo, mais il n’y avait que Tonton Choi, malgré la demande de se dernier elle refusa de lui montrer la vidéo en premier. Non il n’y avait que Min Woo qui avait le droit de la voir d’abord car tout était grâce à lui. Quel ne fût pas sa déception d’apprendre qu’il n’était pas présent ce jour au restaurant. Elle accepta cependant de prendre un repas, maintenant qu’elle était là, elle pouvait bien se reposer un peu de sa course effrénée. La jeune femme regarda son plat en sirotant le jus de fruit qu’elle tenait à la main. Elle regardait encore la vidéo avec une certaine fierté, finalement ses pas étaient assez gracieux et elle faisait preuve de fluidité dans ses mouvements. So Youn repensa à tous les petits conseils que Min Woo lui avait glissé pendant leurs deux répétitions et elle sourit, elle espérait vraiment qu’en voyant cette vidéo il serait fier d’elle. D’habitude, elle ne cherchait pas l’assentiment des gens, ni la reconnaissance de qui que ce soit mais en l’occurrence, elle avait pris de son temps pour qu’il vienne l’aider, alors elle espérait lui montrer que ça avait profité.

So Youn ne se laissa pas abattre après l’absence de Min Woo le jour où elle avait eu la vidéo, c’est pourquoi elle revint tous les jours au restaurant dans l’espoir de le croiser. Elle faisait de son mieux pour gérer son temps entre les cours, les shootings qui affluaient et sa volonté de voir Min Woo. Elle avait jalousement gardé la vidéo, ne la montrant à personne tant que lui ne l’aurait pas vue. Lorsqu’elle poussa la porte pour ce qui lui sembla être la centième fois depuis qu’elle avait reçu la vidéo, So Youn afficha le sourire le plus réjoui qu’elle puisse afficher lorsque ses yeux tombèrent sur Min Woo. De son éternel pas décidé la jeune femme marcha d’un petit pas léger et rapide vers lui en farfouillant déjà dans son sac à la recherche de son Smartphone. « Min Woo ! Je te cherchais partout ! J’ai la vidéo, regarde ! » dit-elle en sortant de son sac son téléphone dernier cri. Sans même attendre une réponse elle vint se planter près de lui, la vidéo déjà prête. Ce qu’elle était fière de se voir évoluer dans cette si belle robe, son esprit tout entier était absorbé par la vidéo. « Regarde comme j’ai bien écouté tes conseils ! Je ne l’ai montré à personne avant toi, t’es un V.I.P ! Tonton Choi a bien essayé de me convaincre de le laisser regarder mais j’ai insisté pour que mon professeur soit le premier à avoir ce privilège ! ». So Youn farfouilla à nouveau dans son sac à la recherche d’une petite boîte, elle n’était pas une excellente cuisinière et elle aurait pu acheter un cadeau hors de prix pour le remercier, mais il paraît que ce qui est fait avec cœur est bien mieux. C’est pourquoi elle lui tendit fièrement une boîte qu’elle avait soigneusement rempli de gâteau fait maison. Elle était si fière d’elle en lui fourrant la boîte dans les mains, elle se sentait si bien près de lui qu’à aucun instant elle aurait pu prévoir la suite. « C’est pour te remercier de ton aide ! Je sais que ce n’est pas grand-chose mais… Je trouvais ça beaucoup mieux que ce soit moi qui mette du cœur dans quelque chose, comme tu l’as fait avec moi pour m’apprendre à danser. » So Youn avait enchaîné tout son petit numéro très vite dans l’unique but de l’empêcher de parler, elle ne pouvait pas prévoir les réactions de Min Woo et si elle lui laissait une minute de répit, elle avait peur qu’il en profite pour la renvoyer balader. Il fallait toujours s’attendre à tout avec quelqu’un comme lui, imprévisible et illisible. La jeune femme tout en tenant son téléphone se mit à rougir, elle n’avait jamais offert de petits gâteaux à qui que ce soit, au lycée ou même au collège elle n’avait personne à aimer. C’était les autres qui venaient demander, elle se contentait d’accepter ou de refuser, l’amour lui paraissait dérisoire après ce qui lui était arrivé. Avant Min Woo elle était même assez sûre de ne jamais tomber amoureuse de qui que ce soit un jour. Mais cet homme avait chamboulé tout son univers, il était froid et parfois désagréable, mais il avait un cœur immense, il était altruiste et même si elle l’agaçait peut-être un peu, il acceptait de l’aider et pensait aux autres avant lui, alors bien sûr, elle ne pouvait que l’aimer. Il représentait ce qu’il y avait de plus rassurant dans sa vie. C’était dire à quel point elle était vide.

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



◊◊◊

Don't worry, be happy.

❀ When I went to school, they asked me what I wanted to be when I grew up. I wrote down "happy". They told me I didn't understand the assignment, and I told them they didn't understand life.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 30 AVATAR : Lee Jun Ki POINTS : 53

NOUS A REJOINT LE : 17/07/2018

MESSAGES : 1387

☮ I'M ON MY OWN
Voir le profil de l'utilisateur

Message(#) Sujet: Re: I hope someday you stop rejecting me. [ft. Choi Min Woo] Ven 9 Nov - 16:43


I hope someday you stop rejecting me.
Cela faisait un petit moment à présent que Min Woo n’avait pas eu de mission compliquée, que la plupart se contentait de durer un ou deux jours et ça s’arrêtait là. Le plus heureux dans cette histoire avait certainement été son père qui dans ces moments n’avait pas à trop s’inquiéter des dangers qu’encourait son fils. Malheureusement, lui-même avait conscience que ceci ne resterait pas ainsi éternellement et que son enfant n’était pas entré dans les forces spéciales pour de tourner les pouces. Peu importait ô combien son métier était dangereux, il aimait ce qu’il faisait et était toujours le premier volontaire pour les missions compliquées… Il avait besoin d’action dans sa vie monotone mais pas que, il partait du principe que si lui ne le faisait pas, alors qui le ferait ? Il y avait des personnes dans ce monde qui attendait après eux pour être protégées et pouvoir vivre convenablement. C’était ce qu’il apportait avec son travail et à chaque fois qu’il réussissait à compléter ses tâches à merveille, il en était satisfait. Il refusait de reculer devant l’adversité, devant la difficulté et ce même si ça signifiait que sa vie était en danger, qu’il y avait de fortes possibilités à ce qu’il n’en revienne jamais vivant. Evidemment qu’il lutterait toujours avec sa propre existence, s’assurant au maximum de ne pas mourir et de revenir en un seul morceau néanmoins si tel était son destin, il l’acceptait. Il ne pouvait pas abandonner son pays ni ceux qui en avaient besoin. Fidèle patriote, Min Woo n’avait jamais eu de cesse de faire passer les autres avant lui-même et si on lui confiait une mission longue et dangereuse, il l’acceptait. Il n’aurait jamais choisi d’intégrer l’armée s’il n’avait pas l’intention de se battre et de prendre des risques. Oui, comme chacun de ses collègues, il avait des proches qu’il aimait plus que tout au monde, des proches qui lui étaient difficiles de quitter mais quand il pensait que d’une certaine manière, c’était également pour les protéger, tous ses tourments s’envolaient. Son père était toujours anxieux, toujours triste de la branche qu’avait choisi son fils mais paradoxalement, il en était extrêmement fier… Bien sûr qu’il souhaiterait le voir tous les jours, le voir briller à ses côtés et en sécurité cependant si ce que Min Woo faisait lui plaisait, en tant que parent, c’était son devoir de le respecter et l’encourager. Puis, il croyait en lui. La raison pour laquelle, quand le jeune homme lui avait rendu visite au restaurant et lui avait annoncé la nouvelle à propos de sa nouvelle mission, monsieur Choi avait gardé ses tracas pour lui-même et lui avait souri chaleureusement, lui demandant de prendre soin de lui. Il ignorait quels types de tâches son fils allaient devoir faire, ce dernier n’ayant pas le droit de donner les détails, cependant il savait qu’il ne s’agissait pas d’une mission simple… Min Woo lui-même n’était pas en mesure de lui dire combien de temps cela lui prendrait avant qu’il puisse revenir le voir ou le contacter. Le pourquoi, il comptait bien profiter de cette soirée pour passer du temps avec son géniteur.

Assis au comptoir, un verre entre les doigts qu’il portait à ses lèvres, il le rabaissa aussitôt à la vue de la demoiselle qui se présenta devant lui. Machinalement, son corps s’était penché quelque peu en arrière, ne supportant pas qu’on s’immisce si prestement dans son espace vitale sans y avoir été invité. Et il ne parlait même pas du débit de paroles que sa vis-à-vis employait, ne lui laissant pas le temps de pouvoir en placer une. Cela l’oppressait, ça le dérangeait et tout ce qu’il désirait était qu’elle se taise une bonne fois pour toute. Qu’est-ce qu’il en avait à faire de sa vidéo franchement ? Il avait d’autres choses à penser en ce moment et les deux fois où il l’avait entraîné avaient été les deux fois de trop. Certes, probablement que le garçon exagérait en cet instant mais il était bien trop agacé pour penser rationnellement. D’un geste brusque, les phalanges crispées sur la boîte que la mannequin venait de lui donner, il la lui rendit aussitôt, la plaquant contre son buste avant de quitter aussitôt son tabouret. « Ah !! Mais tu ne peux pas te calmer ! » S’exclama-t-il en agitant ses bras devant lui, reprenant ensuite un semblant de respiration. « J’en ai rien à faire de ta vidéo, tu me saoules ! » C’était méchant, cruel même cependant sur le coup Min Woo n’avait pas été capable de maîtriser ses mots, trop oppressé par la situation. Lui qui était d’un naturel si indifférent et posé, c’était assez surprenant de le voir s’emporter de la sorte. « Tu peux pas aller voir ailleurs si j’y suis !! Tu ne vois pas que j’étais tranquille, pourquoi tu me déranges ?! » Se saisissant de sa veste, prêt à s’en aller, il fut interrompu par son père qui le retint d’une main sur son épaule avant de lui demander gentiment de se calmer. « Non mais j’en ai marre. » Râla-t-il, plus serein mais toujours sec dans sa façon de parler. Hochant la tête, Monsieur Choi lui tapota l’épaule pour l’aider à se détendre, lui conseillant de s’asseoir à nouveau, qu’il lui apportait de quoi dîner. Un soupir traversa la commissure de ses lèvres, agacé, avant qu’il ne daigne se réinstaller sur son tabouret sans pour autant adresser un regard à la demoiselle auprès de lui. Certainement qu’une fois qu’il aurait repris ses esprits, il s’excuserait d’avoir été aussi dur avec elle seulement pour l’instant, il en était incapable.


code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



◊◊◊

≈ They say time heals everything but those are the ones who haven't been hurt before

Jaja ♥️ a écrit:
Ja finira sa vie avec minwoo, ils iront élever des alpagas au Pérou et tout finira bien dans le meilleur des mondes :/
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 25 AVATAR : Park So Ra POINTS : 12

NOUS A REJOINT LE : 17/07/2018

MESSAGES : 155

♟I STUDY MADNESS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t4693-ahn-so-youn-queen_younie

Message(#) Sujet: Re: I hope someday you stop rejecting me. [ft. Choi Min Woo] Ven 9 Nov - 18:51


I hope someday you stop rejecting me.
So Youn ne faisait j’avais d’effusion de joie pareil, elle qui était plutôt du genre à se réjouir en silence. Mais la fierté qu’elle ressentait en se voyant vaincre ses peurs étaient si intense que face à Min Woo elle n’avait pu retenir son engouement. D’habitude discrète elle s’était précipitée sur lui, la joie peinte sur le visage, les mains tremblantes de bonheur et les yeux pétillants. Comme il lui avait été difficile de passer outre ses frayeurs pour danser avec un homme et dans un sens elle devait une part de ce résultat à Min Woo. La jeune femme ne souhaitait qu’une chose, le remercier pour ce qu’il avait pris le temps de faire pour elle. Bien sûre qu’il s’agissait également d’un travail personnel mais il l’avait encouragé à sa manière, lui laissant le temps et l’espace dont elle avait besoin. Alors son amour pour lui s’était sûrement décuplé sans qu’elle-même n’en ait conscience. Avec objectivité, elle reconnaissait qu’elle aurait dû se montrer plus réservée et moins envahissante, elle savait que Min Woo n’aimait pas qu’on entre dans son espace privé sans y avoir été invité. Dès leur première rencontre elle avait pris conscience de ça, elle voyait bien que pour lui comme pour elle, certaines choses de la vie quotidienne était plus éprouvante. Mais il ne semblait pas prendre conscience que pour elle, il n’y avait personne avec qui elle puisse partager ses joies et ses peines en dehors d’un chien et d’une meilleure amie trop souvent absente. Alors indirectement elle se redirigeait vers lui, parce qu’elle se sentait à l’aise et qu’elle n’avait personne d’autre pour se soucier d’elle. La jeune femme avait appris depuis longtemps à se débrouiller avec ses peines, comme avec ses joies. Elle ne fêtait pas ses anniversaires, ne prenait pas la peine de faire Noël ou le Nouvel An, sauf si Wei Wei pointait le bout de son nez. Avait-elle fêté chacun de ses gros contrats comme toute mannequin qui se respecte ? Non. Quand beaucoup postaient des photos de soirées intenses sur leur instagram, So Youn se contentait de poster des images de ses voyages solitaires et de ses shootings, éventuellement son chien ou sa meilleure amie. Ce qui en disait relativement long sur sa vie monotone. Mais elle ne se trouvait pas particulièrement triste pour autant, les choses lui plaisaient comme ça. Mais par moment, il y avait des choses qu’elle souhaitait pouvoir célébrer avec les gens qu’elle aimait. Et aujourd’hui, pour la première fois de sa vie, une joie immense l’avait traversé à l’idée de montrer ce qu’elle avait accompli à Min Woo.

Pourtant la réaction de ce dernier allait bientôt la faire descendre de son petit nuage. Lorsqu’elle lui tendit sa petite boîte, l’homme face à elle la plaqua aussitôt contre elle et un éclair d’incompréhension traversa son regard. Elle posa ses yeux sur Min Woo et à mesure qu’il lui parlait elle sentait une colère sourde gronder à ses oreilles, mêlée à un immense malaise et une tristesse profonde. Mais le pire dans tout ça, c’était cette vidéo, elle était si importante pour elle, c’était l’accomplissement de toute une vie, c’était la preuve qu’elle n’était pas cassée. Mais il s’en fichait. Elle le soulait. A l’évidence elle avait rêvé les quelques instants sympathiques qu’elle avait passé en sa présence. Pourquoi d’un seul coup retrouvait-elle le Min Woo imbuvable des premiers jours ? Un moment elle se dit que peut-être il était dans un mauvais jour, elle était étonnée de la manière dont il lui parlait et du peu de compassion dont il faisait soudainement preuve. Mais en même temps, elle réfléchit quelques secondes et réalisa qu’elle l’avait sûrement trop envahi, trop soudainement, trop brusquement. Elle estimait cependant qu’elle ne méritait pas ce flot de parole abjecte qu’il déversait sur elle. Autant elle pouvait comprendre sa colère, autant elle ne comprenait pas son manque de civisme. So Youn restait face à lui, choquée, la boîte de gâteau s’était écrasée à ses pieds dans la façon dont il lui avait parlé l’avait figé sur place. Dans le but de cacher les larmes de colères et d’humiliation qui pointaient aux coins de ses yeux elle s’accroupi pour ramasser la boîte qui s’était renversée. Ses beaux gâteaux étaient gâchés. Elle qui avait mis tant de cœur dans cet ouvrage, elle s’était couchée si tard pour qu’ils soient parfaits alors qu’elle avait une tonne de travail. Les remettant un à un dans la boîte pour se laisser le temps de reprendre contenance. Tonton Choi tentait de calmer la situation plus qu’embarrassante et So Youn lui en était reconnaissante, mais elle en voulait terriblement à Min Woo de la traiter de la sorte lui qui lui avait toujours montré du respect. Finalement, le jeune homme se rassit et So Youn se redressa, son visage était fermé. Elle ne souriait plus et une légère ride s’était creusée entre ses yeux. Un sanglot bloquait sa gorge mais elle ne pleurait pas. Elle se râcla un instant la gorge et plaque vigoureusement la boîte de gâteau contre le torse de Min Woo « Pas besoin d’être abjecte ! Je suis une grande fille et tu peux me dire les choses de manières respectueuses, j’aurais tout aussi bien compris. T’es visiblement dans un mauvais jour et je ne suis pas la fautive alors cesse de m’humilier en public. ». La jeune femme abandonna la boîte dans les bras de son interlocuteur, tant pis si elle tombait à nouveau. « Tu sais à quel point ça a été dure pour moi tout ça, j’espérais que dans un coin de ta tête tu comprennes que ce moment était important, tu m’as aidé et j’espérais te prouver que ce n’était pas pour rien. Mais tu t’en fou ! Je te soul ! Et bien soit, mais tu ne peux pas refuser mon cadeau. Sur ce je te laisse, en espérant que la prochaine fois que je te croise tu fasses preuve d’un peu plus de respect envers moi, c’est pas parce que je t’agace que tu peux m’engueuler comme ça. J’ai pas 5 ans et je peux comprendre les choses quand elles sont dites avec calme. ». Sur ces mots la jeune femme renifla un peu pour contenir les larmes d’agacements qui menaçaient de nouveau de couler. Poliment elle s’inclina devant Min Woo dans le but de remettre une distance entre eux « Je suis désolée d'avoir été intrusive et envahissante. » puis elle salua papa Choi en s’excusant pour le remue-ménage et sans un mot elle s’enfuit du restaurant. Elle ne désirait pas passer une seconde de plus sous le regard fâché de Min Woo. C’était bien trop blessant et douloureux. Tant pis pour sa boîte, qu’il la jette ou qu’il la garde, c’était le cadet de ses soucis. Evidemment elle pleura ce soir-là, sur son canapé, son chien entre les jambes. Parce qu’elle s’en voulait d’avoir été intrusive et qu’elle en voulait à Min Woo pour son manque de calme envers elle. Elle trouvait cette colère injuste et ne la comprenait pas, surtout qu’il lui avait servi une autre image de lui ces dernières semaines. Elle espérait que la prochaine fois qu’elle le verrait, il se serait calmé.

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



◊◊◊

Don't worry, be happy.

❀ When I went to school, they asked me what I wanted to be when I grew up. I wrote down "happy". They told me I didn't understand the assignment, and I told them they didn't understand life.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: I hope someday you stop rejecting me. [ft. Choi Min Woo]

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
I hope someday you stop rejecting me. [ft. Choi Min Woo]
 Sujets similaires
-
» La loi Hope, est-ce une solution? et IT?
» Le Congres americain pourrait adopter le HOPE
» • I hope that tomorrow will be better
» Le HOPE, une bouffée de gaz carbonique pour l’économie ?
» 01. Only Hope • Dakota (terminé)


 :: seoul :: Insadong
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: