▲ up▼ down
who let the dog out ? ((libre))



 
HEP POTO, tu veux devenir un king de la roulette ? No prob, viens jouer à la Roulette juste ici !
LIPSTICK CHATEAU WINE BIT COOOOLOR ♪ La voilà, la famosa MAJ d'automne qu'on attendait tous !
VIENS PAR ICI, c'est tout plein de douceur et de caramel just for u ♥️
Wingardium Leviosa ! un peu de rêve et de magie, ça te tente ? viens vite T'INSCRIRE A L'ECOLE DES SORCIERS ♥️
NOUVEAUTÉS SUR HM ! Découvre les défis et nos semaines à thème : keur:
Tu entends ces hurlements, tous les soirs ?? what sors chasseur, pars à la chasse de Arcana la sorcière à mettre sur le bûcher !


Partagez | 
avatar
AGE : 19 AVATAR : manoban panpriya (lisa - blackpink) POINTS : 57

NOUS A REJOINT LE : 11/06/2018

MESSAGES : 327

✩ BOOM, GAMMA RAY-BURST
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t5177-shin-suh-ok-aspie_rine

Message(#) Sujet: who let the dog out ? ((libre)) Jeu 1 Nov - 22:20


who let the dog out ? ★ libre
(me remerciez pas XD)

l'air t'agresse les poumons alors que tu coures à un rythme effréné, submergé par cet air d'une saison où il se fait de plus en plus frais. heureusement, tu es athlète. les distances, tu sais les parcourir sans que cela te fasse tourner la tête. ce n'est pas donné à tout le monde, dans cette société fatiguée. certains, au bout de quelques foulées, se seraient déjà mis à marcher. mais, pas toi. certainement pas en ayant une raison de fuser ainsi, sans t'arrêter. tu n'es pas là pour un footing de routine, ni même pour perdre du poids. non. tu es là pour...
- koda !

Le chien est droit devant, loin sans pour autant quitter ton champ de vision. Le chien est là, droit devant, à gambader comme un fanfaron.
- reviens ici ! Koda !

Ton petit animal de compagnie a beau être court sur pattes, il se carapate. Et, lorsque c'est le cas, bon courage pour réussir à ce que tes pas le rattrapent. Tu te maudis intérieurement pour ton bref manque de surveillance. Tu aidais ta mère à sortir les sacs de course de la voiture et à les ramener dans le hall d'entrée. Tu n'avais pas remarqué que la porte, entre ouverte, suffisait à ce que l'intrépide canidé s'en aille se balader s'il le voulait. Arg! ça t'apprendra, à avoir une seconde d'absence !

Le bouledogue français trottine sur les pavés, traverse les routes (dieu merci, sans se faire écraser), se faufile à travers les rues bondées. Et toi, tu essayes vainement de faire de même, n'ayant absolument pas les mêmes capacités à traverser une foule dans cette capitale beaucoup trop urbanisée.

Heurtée, bousculée, tu te noies sous des "pardonnez-moi", "désolée", plus pour la forme que par sincérité. Les gens et leur mécontentement, tu t'en moques éperdument. Tu te rapproches du but, ton chien, c'est ça le plus important. Encore quelques personnes à dépasser, et tu pourras le rattraper. Cet imbécile heureux s'étant arrêté pour se gratter l'oreille à l'aide d'une patte arrière.

C'est alors que tu le vois quitter le sol, se retrouver en l'air.
Quelqu'un l'a délicatement pris dans ses bras, probablement soucieux de voir un chien au beau milieu de séoul, sans propriétaire.
Du moins, c'est ce que tu espères.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : kim doyeon (clumsoo) POINTS : 663

NOUS A REJOINT LE : 30/10/2018

MESSAGES : 146

☢ BURNING AMBITION
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t5236-han-byeol-onestar

Message(#) Sujet: Re: who let the dog out ? ((libre)) Ven 2 Nov - 21:09


who let the dog out ? ★ libre
@SHIN SUH OK



la journée avait été longue pour byeol. les cours s'étaient enchaînés à un rythme effrenés, l'empêchant de souffler ne serait-ce qu'une seconde. et puis elle l'avait vu dans les couloirs. elle pensait que la plaie béante dans son coeur s'était refermée avec le temps, mais le voir régulièrement dans les couloirs, devoir l'éviter à tout prix, pour qu'il ne vienne pas lui parler, la brisait. ça avait été son premier vrai coeur brisé, la première fois qu'elle avait réellement été en couple et qu'on l'avait manipulé de la sorte. peu adaptée à la vie coréenne, elle s'était laissée faire, comme toujours.

l'étoile était fatiguée, elle ne brillait plus. discrète, épuisée, elle avait enfilé rapidement un pull et un jogging avec des baskets avant qu'un de ses colocataires ne revienne. tous l'aurait embêté, harcelé de questions, et elle ne se sentait pas de gérer cela. pas ce soir. alors elle avait décidé d'aller dégourdir ses guibolles. instable, elle avait commencé à courir dès le pas de l'université franchi, dépassant ses limites, allant jusqu'à la crise d'asthme.

elle n'avait jamais été sportive après tout, son cerveau fonctionnait plus rapidement que ses muscles, et elle avait parfois du mal à tenir en endurance à la batterie. mais elle s'améliorait. byeol s'en voulait parfois, d'avoir peu participé en cours de sport, d'avoir toléré de sa personne de ne pas avoir forcé un peu - si elle l'avait fait, elle serait surement ... en meilleure forme aujourd'hui. peut-être que l'étoile se serait endurcie, et peut-être qu'elle serait un peu plus brillante. avec des si on refait le monde.

le parc a vu l'étoile arriver, fouler quelques secondes son sol avant d'abandonner, étoile à bout de souffle. et puis elle marche, en silence, et regarde les gens autour d'elle se presser, les enfants courir gaiement autour d'elle. qu'est-ce qu'elle aimerait pouvoir retourner à son enfance,  ou du moins oublier, pour être capable de rire insouciemment comme eux. ça lui fait un pincement au coeur, et elle se retrouverait presque à deux doigts de pleurer - elle s'en empêche bien sur, trop fière pour pleurer en public de la sorte. elle attendra la nuit entamée, le silence des ténèbres pour se faufiler clandestinement sur le toît de l'université et deverser ses larmes. byeol est toujours pleine de paradoxes - elle rêve du chaud et du froid, d'être seule et entourée, d'être tranquille et d'être couverte d'amour. ça l'énerve.

et puis, elle sort. elle en a marre du parc, n'en peut plus du bruit. elle veut être chez elle - sans vraiment savoir où cet endroit se trouve réellement. byeol se retrouve, entourée, avec une seule envie : prendre une douche brûlante, sentir sa peau rougir sous le jet d'eau et se coucher, rester plusieurs heures dans son lit, à regarder dans le vide, avant d'aller frémir dans la nuit sombre pour se retrouver vraiment seule. elle est bousculée par les hommes d'affaires et les femmes qui rentrent du travail, apprêtés, qui n'ont qu'une envie comme elle, retrouver le confort de l'habitude routinière.

et puis, un chien se heurte à elle, renifle un peu son jogging et se dresse sur sa jambe. elle est saisie immédiatement par cette image, un peu déconcertée par l'amour animal qu'elle reçoit d'un coup. byeol regarde un peu partout à la recherche du propriétaire du canin qui continue de lui demander un peu d'attention. elle répond à ses demandes et le prend dans ses bras pour le caresser un peu - il est content, ferme les yeux et relève un peu la tête comme pour demander un peu plus de gratouilles. il faudrait peut-être que je retrouve à qui tu appartiens, bonhomme murmurre-t-elle en se mettant sur un coin du trottoir pour ne déranger personne. laisse moi voir si tu as un collier, hm? elle essaye de se saisir de la médaille qui pend au cou du chien, et y voit, gravé koda. c'est un nom ravissant, quoiqu'un peu étrange pour un animal, et ça la fait sourire - l'étoile aurait aimé avoir un compagnon aussi pour tromper l'ennui. koda colle son museau sur sa main - elle trouve ça tellement adorable qu'elle en lâche un petit souffle.




[/quote]

◊◊◊


delayed letter
now the night is coming to an end, the sun will rise and we will try again. made by stellaris
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
who let the dog out ? ((libre))
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]


 :: seoul :: Jamsil
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: