▲ up▼ down
Histoire éternelle with Jae Hyun



 
HEP POTO, tu veux devenir un king de la roulette ? No prob, viens jouer à la Roulette de Lapland juste ici !
Eh twa tu es tré solide, ça te dit d'être mon christmas pudding ?
SONNE LES CLOCHES DE L'HIVER, et entre dans le monde merveilleux du HM hivernal ♥️
JOYEUX NOËL ! une montagne de cadeau, ça te tente ? viens vite T'INSCRIRE AU MARCHE DE NOËL ♥️
TOUJOURS SUR HM ! Découvre les nouveaux défis avec ses éditions spéciales Noël et notre semaine à thème du mois ! : keur:
Tu entends ces hurlements, tous les soirs ?? what sors chasseur, pars à la chasse de Arcana la sorcière à mettre sur le bûcher !


Partagez | 
avatar
AGE : 22 AVATAR : Kim Seolhyun (AOA) POINTS : 142

NOUS A REJOINT LE : 12/09/2017

MESSAGES : 558

☢ BURNING AMBITION
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t3673-im-berenilde-queen#99422 En ligne

Message(#) Sujet: Histoire éternelle with Jae Hyun Lun 15 Oct - 0:51


Histoire éternelle@Seo Jae Hyun #Berehyun
Berenilde, elle veut fêter vos huit mois parce qu’en soit t’aurais pu prendre la fuite face à ses problèmes un certain nombre de fois et sans aucun doute que d’autres auraient rompu avec elle. C’est ce que font les êtres humains généralement selon elle quand un problème est trop la plupart ne l’affronte pas ils le fuient. Même si la fuite ne résout rien puisque ça finit toujours par nous rattraper quoiqu’on fasse. Fuir n’est qu’une solution temporaire, on ne peut pas fuir toute une vie. C’est ce qu’a essayé de faire la reine en partant de Paris, fuir son passé. Ca n’a même pas marché deux ans puisque tout s’est empiré selon elle et pourtant t’es resté à ses côtés tout le long. Alors elle a longuement réfléchi sur la bonne façon de te remercier, elle a d’ailleurs demandé conseil à Roseline ainsi qu’à Madeline concernant ses idées.

Finalement on est le vendredi 12 octobre et il n’y a personne dans le duplex à part la reine qui t’attend patiemment. Roseline passe le week-end chez un ami parce que sa grande sœur l’a gentiment mise à la porte lui faisant comprendre qu’elle souhaitait réserver le duplex pour vous deux. Sa sœur n’a pas mis longtemps à accepter n’ayant aucune envie de vous entendre parce que c’est beaucoup « trop guimauve et sexuel en même temps entre vous deux ». Concernant Balam, elle t’a demandé de l’emmener à l’appartement et elle a veillé à ce que ce week-end tu ne gardes pas Min Su normalement. Elle s’est arrangée pour que tout soit parfait dans les moindres détails. Tout le long de cette quinzaine de jours, elle t’a envoyé quelques photos pour te teaser autant de sa tenue que de petits détails. Indices qui au final ne doivent te mener nulle part simplement faire monter l’impatience d’être au jour j ce qu’elle a apparemment réussi à faire vu tes réactions par sms. En simples sous-vêtements, ceux de la première photo qu’elle t’a envoyée, elle n’est pas encore habillée parce que le principe de ce week-end c’est que tu choisisses tout de votre programme. Week-end qui commence ce soir et n’ayant aucune envie de tes envies sur le programme de ce soir, elle n’a enfilé aucune tenue mais en a préparé quelques unes histoire qu’elle ne mette pas trois plombes à se préparer.

Il y a son cœur qui accélère au fur à mesure que l’heure où tu dois venir approche. Si elle est un minimum sûre de son idée, elle a tout de même les doutes que fait venir le stress qui commencent à l’assaillir. Elle se sent peu à peu ridicule dans sa tenue néanmoins ses tatouages semblent la rappeler à l’ordre. La fleur de lys sur son poignet droit, symbole de royauté en référence à son surnom, lui rappelle son pays de cœur et là d’où elle vient, une rose avec des épines en référence au surnom de sa sœur et à la vie qui est telle une rose, belle mais remplie d’épines, sur sa cheville gauche. En soit ce sont des petits tatouages et encore aujourd’hui elle hésite sur ceux qu’elle va faire sur sa cuisse gauche et son avant-bras droit pour cacher les cicatrices qu’il a laissé. Cicatrices qu’elle hésite à cacher mais le temps lui manque et puis pour une fois, elle a envie de ne plus rien te cacher, de ne rien dissimuler grâce à du maquillage comme elle le faisait. Le temps défile alors qu’elle est complètement plongée dans ses pensées et tu ne devrais pas tarder à arriver.






◊◊◊

" You find goodness in others, and when it's not there, you create it. You make me wanna go back... back to the best version of me "#berehyun
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 23 AVATAR : amazing jun (a.c.e) POINTS : 0

NOUS A REJOINT LE : 22/01/2018

MESSAGES : 379

☮ I'M ON MY OWN
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t3718-seo-jae-hyun-sjh_95#90753

Message(#) Sujet: Re: Histoire éternelle with Jae Hyun Mer 21 Nov - 12:55


Histoire éternelle@Im Berenilde #Berehyun
Jae Hyun, il n’a cessé de penser à cette soirée depuis le jour où les premiers clichés de la belle brune s’étaient quotidiennement installés dans un dossier bien particulier, à l’intérieur de son smartphone. Des photos que nul autre que lui ne pourraient surprendre, à moins de connaître son mot de passe. C’était un peu idiot à dire, mais n’importe qui avait accès à ses photos pour peu d’avoir retenu son code de déverrouillage. Il avait aussi tendance à le laisser traîner un peu n’importe où, sur son lieu de travail. Au moment de reprendre une répétition, de bouger de salle ou d’endroit. Peu soucieux de ses affaires et jamais bien matérialiste… Pour autant, il ne pensait jamais que l’un de ses collègues puisse lui chourer son téléphone. Généralement, on le lui rapportait en le lui précisant de faire plus attention. Ce à quoi il finissait toujours par rire nerveusement, pas plus vigilant cependant… La seule chose qu’il avait modifié pour palier à cette mauvaise habitude était le système de verrouillage de ses dossiers personnels. Au moins, personne ne risquait de tomber malencontreusement sur un dossier privé. Et des photos de sa chérie en petite tenue – pour ne pas dire dans son plus simple appareil – il en possédait une petite collection ! Un délire dont il était plutôt fier. Quel homme ne se vanterait pas d’avoir une si belle femme à ses côtés ? Et contrairement à ce que l’on pourrait penser, ses clichés ne tomberaient jamais à la vue d’un autre. C’était un peu, son jardin secret à lui. Une rare chose qu’il ne partagerait pas. Parce que Berenilde, cela faisait longtemps qu’elle était plus qu’une « chose » à ses yeux. Lorsqu’il repensait au 14 février, il avait encore du mal à se dire que cela remontait à plusieurs mois et qu’il avait même battu son record avec elle, ne s’étant jamais sérieusement posé avec quelqu’un avant de rencontrer sa Reine.

Sa chérie semblait avoir tout manigancé comme très souvent, et pour autant, elle lui laissait carte blanche pour la soirée à venir. Il devait admettre qu’elle était souvent à l’origine de ce genre de rendez-vous intimes, et qu’il se devait bien de lui rendre la pareille de temps à autre. Même si Jae Hyun s’efforçait en sa présence d’être le plus entrepreneur possible, la jolie brune espérait sans doute qu’il fasse davantage preuves de petites attentions… Il avait lui-même l’impression de la laisser tout gérer par moments. De la laisser seule, entretenir cette flamme… Alors qu’il n’en était rien. Ses sentiments n’avaient pas bougé d’un iota et s’étaient même renforcés à la suite de difficiles obstacles. Malgré tout, son travail et ses obligations de père l’amenait souvent à délaisser Berenilde au profit d’autres personnes. A présent que les fêtes approchaient et que le travail allait s’alléger, le backdancer espérait bien s’accorder plus de bons temps. Concernant la soirée en prévision, il ne s’était pas tourné les pouces et avait orchestré son propre programme, espérant bien la surprendre et la combler, autant qu’elle le méritait.

Sans non plus en faire des tonnes, le coréen se présenta à la porte de son duplex, vêtu d’une chemise noire entrouverte sous une élégante veste costard. Un pantalon gris sombre, plus sobre, venait apporter une touche plus décontracté, en parallèle à ses baskets, look casual vintage, pour faire dans le décontracté chic. Il en faisait rarement plus pour ne pas se donner un genre. Ce que Berenilde n’apprécierait guère... Quant à Balam ? Il l’avait finalement confié à un ami, puisqu’il n’impliquerait nullement la présence du canidé dans son programme ! Une rose symbolique entre les mains, Jae Hyun débutait subtilement son entrée, ayant également glissé un préservatif dans la poche arrière de son jean’s – pour la plaisanterie et le rappel de la soirée du 14 février – les deux s’étant mutuellement envoyés la même pensée, avant de se retrouver en dating, quelques heures plus tard ! Sa Reine n’en avait pas encore la moindre idée, mais il comptait la ramener sur le lieu de leur première rencontre, sans aller jusqu’à intégralement reproduire le même scénario. Elle le découvrirait bien assez vite, lorsqu’il l’aura attiré au bon endroit. Pour l’heure, il se contenta de sourire avant d’appuyer sur la sonnette d’alarme, loin de s’attendre à ce qu’elle l’accueille avec l’une des lingeries coquines dont elle s’était amusée à lui spoiler !






◊◊◊

I can’t always understand. Everything you say. You’re always smiling. But you look so lonely. Don’t hold in your tears. It’s alright, you and me. Put down your burdens. Just for a little bit, you hear me.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 22 AVATAR : Kim Seolhyun (AOA) POINTS : 142

NOUS A REJOINT LE : 12/09/2017

MESSAGES : 558

☢ BURNING AMBITION
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t3673-im-berenilde-queen#99422 En ligne

Message(#) Sujet: Re: Histoire éternelle with Jae Hyun Mer 21 Nov - 21:40


Histoire éternelle@Seo Jae Hyun #Berehyun
La première photo n’a pas été la plus facile à envoyer. A vrai dire, tu n’as jamais failli l’avoir Berenilde ayant hésité un long moment avant qu’elle ne décide de l’envoyer finalement. Pour plusieurs raisons toutes simples, la première étant que malgré tout elle trouvait des tonnes de défauts à ce cliché. Mais grâce à Roseline ainsi que Madeline d’ailleurs l’aînée avait bien cru qu’elle allait se faire tuer par sa cadette si elle ne l’envoyait pas, elle avait enfin cliqué sur le bouton envoi. Gabriel avait eu le don de ruiner toute la confiance de la belle en un claquement de doigt et devant le miroir elle n’ose plus affronter son reflet. Elle ne veut pas avoir la confirmation que de nouveau tout est à recommencer et qu’elle doit reprendre de nouveau du poil de la bête. Il serait plus que temps effectivement selon elle que tout ceci cesse, qu’elle arrête de se réveiller en sursaut la nuit croyant avoir entendu la dénotation d’un revolver alors que le seul bruit perceptible c’est les respirations paisibles de ses animaux. Il n’y a qu’avec toi qu’elle arrive à faire des nuits complètes et paisibles où généralement elle rattrape ses heures perdues de sommeil en traînant un peu plus que nécessaire au lit. Généralement tu traînes avec elle également, elle aime bien penser que c’est parce que tu ne peux pas lui dire non quand elle te fait ses yeux de chien battu. La vraie raison, au final, toi seul la connaît.

Et si elle ne se plaint pas trop de tes absences ou très peu c’est parce qu’elle est aussi occupée que toi. Son père met les bouchées doubles pour ramener son héritière sur le sol français et la reine doit rester sur ses gardes tout le temps sachant très bien que son géniteur est prêt à tout pour avoir ce qu’il veut. S’il n’a pas osé toucher à ses proches, c’est parce qu’il sait que c’est la limite à ne pas franchir s’il ne veut pas craindre la vengeance de sa fille. Mais ce soir, elle peut se détendre parce qu’elle a totalement confiance en toi, peut-être un peu trop pour son propre bien. Mais son cœur est loin d’être calme pour autant, les secondes passent et l’heure à laquelle elle t’avait donné rendez-vous arrive. Pour le coup, elle n’est plus sûre du tout de son idée mais tu ne la laisses pas penser plus longtemps puisque la sonnette la tire de ses réflexions. Un petit coup d’œil au judas l’informe que c’est bel et bien toi qui te tiens derrière la porte. Elle ne se serait pas sentie cruche et gênée si ça avait été quelqu’un d’autre de l’autre côté. Inspirant un grand coup, elle ouvre la porte étant à moitié cachée par l’ombre et tu ne peux voir que pour l’instant son visage qui est éclairé par un sourire éclatant. Sourire que tu parviens à lui arracher sans n’avoir rien fait de spécial, juste t’es là et ça lui suffit. Dos à la porte, elle se met sur la pointe des pieds pour te voler un baiser alors qu’elle referme la porte d’un simple coup de pied avant qu’un de ses animaux décide de partir à l’aventure. Elle n’a aucune envie de courir dans tout l’immeuble dans cette tenue pour rattraper le fugitif. Et elle fait ça juste à temps puisque apparemment un de ses chiens voulait partir à l’aventure.

- Bonsoir mon cœur, comment tu vas ?

Très clairement Berenilde a perdu de son éclat et elle est loin d’être aussi confiante qu’auparavant même avec toi. Et c’est encore pire avec toi puisque tu la vois comment elle est vraiment, les illusions se brisent en ta présence. Dire que maintenant elle est faible serait trop exagéré car malgré tout, elle est bien loin d’être sans défense mais sa couronne vacille et elle est plus vulnérable que jamais. Tu pourrais la mettre à terre en un rien de temps et si la vue de cette rose, fleur que Gabriel lui offrait toujours, est loin de remuer que des bons souvenirs. Il ne reste pourtant qu’un sourire sur ses lèvres, ses joues rosies touchée par l’attention alors qu’un merci franchit ses lèvres. Prenant la fleur entre ses doigts, elle s’écarte finalement de toi te laissant observer sa tenue plus en détail pour aller en direction de la cuisine prendre un vase en plastique mais imitation verre qu’elle remplit d’eau et où elle met avec une certaine grâce, cette rose pour déposer tout ça sur sa table à manger.

Elle ne te dit plus de faire comme chez toi depuis un moment estimant que tu es maintenant assez grand pour ne plus attendre son accord pour ne pas rester planter comme un piquet dans l’entrée. Après tout, ce n’est ni la première fois ni la dernière que tu viens ici à vrai dire tu t’es même fait accepter par toute la ménagerie qui habite dans ce duplex. Adossée contre le dossier du canapé, elle jette un petit coup d’œil à ses affaires puis à toi qui es beau comme toujours, tu pourrais porter n’importe quoi et ne ressembler à rien que tu serais toujours le plus beau à ses yeux.

- Alors du coup pour ce soir comme c’est toi qui choisis tout ce qu’on fait, je te laisse choisir ma tenue. Evidement les vêtements que tu vois peuvent soit être recouverts, changés ou bien enlevés.


Evidement elle n’a choisi que tes ensembles préférés sûrement pour te faire tourner la tête sachant très bien que tu te rattraperas dans la soirée. Après tout, c’est toi qui as le total contrôle ce soir mais elle reste avant tout la tentation incarnée. Et ce soir avec son regard et son ton de sa voix, tu peux largement te demander si vous sortirez vraiment ce soir ou en tout cas maintenant.






◊◊◊

" You find goodness in others, and when it's not there, you create it. You make me wanna go back... back to the best version of me "#berehyun
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 23 AVATAR : amazing jun (a.c.e) POINTS : 0

NOUS A REJOINT LE : 22/01/2018

MESSAGES : 379

☮ I'M ON MY OWN
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t3718-seo-jae-hyun-sjh_95#90753

Message(#) Sujet: Re: Histoire éternelle with Jae Hyun Mar 27 Nov - 17:40


Histoire éternelle@Im Berenilde #Berehyun
Il n’aurait jamais pensé acquérir une telle importance dans le cœur de quelqu’un. Il lui suffisait de voir le visage de sa belle pour le constater à maintes reprises. Son visage s’illuminait toujours d’un bonheur authentique. Un bonheur bien évidemment partagé, même s’il n’avait pas la moindre idée des expressions qu’il pouvait avoir ! Mais loin d’y porter une préoccupation majeure, Jae Hyun n’avait de yeux que pour elle. Moins réfractaire et moins gêné à l’idée de révéler ses faiblesses, comme ses défauts. Ils avaient traversé tellement d’épreuves qu’il se sentait ridicule et stupide d’avoir tant douté de lui, par le passé. Tout ce temps, il avait douté en sa capacité d’aimer, de pouvoir rendre heureux. Pendant longtemps, il s’était plu à croire qu’il ne pouvait apporter que déception aux autres. Cela même, parce qu’il refusait sciemment de s’ouvrir et de laisser quiconque s’installer dans son cœur. Il avait craint de la décevoir, Berenilde, plus d’une fois. Il craignait aussi de ce qu’elle pouvait découvrir, tout au fond de lui… et qu’à cela ne tienne, la noirceur présumée de son cœur n’était peut-être qu’une illusion qu’il s’était lui-même inventé pour se protéger du rejet, de l’abandon et du chagrin. Une attitude bien lâche, en définitive… Serait-il resté le même qu’autrefois sans ce déclic ?

« Ok. Je vois que ça rigole pas... » prononça t-il en réceptionnant son baiser. Comme si d’instinct il ne pouvait le contrôler, ses prunelles ne purent s’y prendre autrement que de la scruter, appréciant la vision de sa petite-amie dont la réalité valait bien plus qu’un simple cliché. C’était idiot, parce qu’il y aurait mis sa main à couper et malgré tout, il se retrouvait à moitié béat à la contempler dans cette sublime lingerie qui n’était pas pour lui insuffler des pensées interdites, le mettant de surcroît à l’épreuve de s’en tenir au programme, pour ne pas sauter quelques étapes. « Ça va on ne peut mieux… Mais j’espère que t’as accueilli personne d’autre dans cette tenue ? » l’interrogea t-il, un sourire enjôleur sur ses lippes. Sans s’éterniser sur le pallier, Jae Hyun lui adressa un deuxième baiser au moment où il lui céda la rose. Il savait très bien ce que cela signifiait pour elle… Le souvenir de Gabriel la hanterait sûrement toute sa vie. Mais ce souvenir ne devait nullement empiéter sur son avenir, et ça, il veillerait coûte que coûte. Premièrement, il ne lui offrirait jamais de bouquets énormes comme il avait pu le faire. Mais surtout, il espérait progressivement remplacer la vision qu’elle se faisait de cette fleur, par la sienne. Ou plutôt, par la leur. Le symbole de leur début de relation. Le début de tout.

« J’pourrais presque être jaloux des chiens aussi, tu sais. » ajouta t-il plus pour la plaisanterie qu’autre chose. La main dressée au-dessus de plusieurs museaux, le backdancer leur adressa à chacun une petite caresse avant de s’engouffrer un peu plus dans le séjour. Cet endroit, il commence à s’y sentir comme chez lui à force de venir ! Mais il n’en garde pas moins une certaine retenue. Là plus qu’à un tout autre moment puisque s’il s’écoutait, il lui ôterait le peu de tissu qu’il lui reste pour passer aux choses sérieuses… A croire qu’il était devenu bien moins impatient et beaucoup plus téméraire qu’autrefois à ce sujet ! Ce genre de jeux pour adultes pouvait toujours être reporté à plus tard. Elle avait beau ne rien savoir, ils étaient tous les deux attendus ailleurs et la politesse voulait qu’ils s’y rendent en temps et en heure. Sans décrocher son regard de la silhouette de sa belle, le sentiment d’amusement s’exprima sur son faciès alors qu’elle lui présentait les possibilités qui s’offraient à lui. Il aurait pu opter pour l’une de ces jolies robes, mais bien conscient qu’ils allaient devoir sortir et se mettre un peu au froid, l’idée qu’elle puisse tomber malade ne l’enchanta pas tellement. Si bien qu’il opta pour l'ensemble le plus sobre, mais qu’il aimait savoir sur elle. « Si j’étais pas un minimum suspicieux, je jurerais que la dernière option est celle qui t’arranges le plus. » Après tout, elle ne s’était pas donnée tout ce mal juste parce qu’elle s’ennuyait. Une femme ne porterait jamais ce genre de lingerie sans chercher à le faire succomber…

Pour autant, Jae Hyun s’amuse un peu de la situation, délimitant le peu de distance entre eux pour porter ses mains sur ces hanches et la caresser par endroits. Sans tout de suite la relâcher, il la détaille du regard et étire un petit sourire. Qu’importe cette proposition alléchante, il n’y ferait rien. Et bien décidé à s’en tenir, le coréen se pencha légèrement vers elle pour atteindre son oreille et y glisser un rapide baiser. « Celle tout à gauche… Habille-toi, on sort. Et c’est non-négociable. » Quelque peu amusé par la situation, le jeune homme laissa l’une de ses mains remonter jusqu’à son visage, l’effleurant avec précaution alors qu’il glissait ses doigts dans sa longue chevelure. Derrière ce petit regard pétillant et sournois, il était bien incapable de ne pas se montrer doux avec elle. L’amour changeait radicalement un homme et il en était la preuve vivante.






◊◊◊

I can’t always understand. Everything you say. You’re always smiling. But you look so lonely. Don’t hold in your tears. It’s alright, you and me. Put down your burdens. Just for a little bit, you hear me.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 22 AVATAR : Kim Seolhyun (AOA) POINTS : 142

NOUS A REJOINT LE : 12/09/2017

MESSAGES : 558

☢ BURNING AMBITION
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t3673-im-berenilde-queen#99422 En ligne

Message(#) Sujet: Re: Histoire éternelle with Jae Hyun Mar 27 Nov - 19:47


Histoire éternelle@Seo Jae Hyun #Berehyun
Que tu entres dans sa vie, ce n’était pas prévu au départ loin de là. Quand elle t’a rencontré, elle ne voulait plus s’attacher et elle n’aurait jamais imaginé en finissant dans ton lit la première fois qu’elle souhaiterait plus. A vrai dire les premières fois où tu l’avais attiré chez toi, elle s’évanouissait toujours dans la nature avant que tu ne te réveilles. Insaisissable c’est ce qu’elle était mais t’as fini par s’installer petit à petit dans son cœur sans qu’elle ne comprenne comment parce qu’elle ne voulait plus avoir affaire à Cupidon. L’amour ce n’était plus pour elle, c’est ce qu’elle avait cru. Néanmoins elle ne peut s’empêcher de se trouver ridicule maintenant alors qu’un sourire éclaire son visage alors que tu te trouves simplement près d’elle. Ta simple présence lui suffit. Elle n’a pas, plus, besoin que tu lui fasses de grande déclaration ou autres preuves d’amour extravagantes. Elle te demande juste d’être là. C’est tout ce qu’elle veut.

- Jamais pour être à ta hauteur mon cœur.

Elle a du mal à soutenir ton regard alors que tu la contemples. Une petite voix en elle résonne lui susurrant les paroles acides de Gabriel, véritable langue de vipère qu’elle ne peut faire taire. Toi seul a ce pouvoir, de faire disparaître le temps que t’es avec elle. Et au fil des secondes, le volume de cette voix diminue pour être réduit à néant pour que finalement ses iris retrouvent les tiennes. Tu lui redonnes la force de briller, tu lui prêtes ta force et ton optimisme quand elle n’a pas le moral elle pense à toi. Son paternel a très bien compris que quand il s’agit de toi, elle est imbattable et il n’a pas le droit de toucher au moindre de tes cheveux.

- Non t’inquiète juste toi.


Elle mentirait si elle disait que l’idée de titiller ta jalousie ne l’avait pas effleurée mais elle décide de te laisser tranquille au moins pour quelques temps. Elle redoute surtout ta vengeance, tu connais très bien sa peur d’être remplacée et elle n’a aucune envie que tu joues avec. Elle n’a pas les nerfs assez solides pour ça, elle n’est plus assez forte. Et la vision de cette rose lui prouve une nouvelle fois alors qu’en elle deux forces semblent se battre. Il y a son fantôme qui ne cesse de la hanter alors qu’elle le revoit lui offrir cette fleur pour se faire pardonner, souvenirs qu’elle souhaite oublier. Elle veut tirer un trait sur cette période sombre mais elle a du mal quand sa conscience semble bien décider à la tenir responsable de ce suicide. Une idée qu’il avait installée en elle, que tout ça n’était que de sa faute à elle, uniquement à elle. Elle se croit coupable alors qu’elle est innocente. Et ce sentiment de culpabilité déforme tout, il a brisé sa paix intérieure qu’elle avait trouvé à tes côtés et lorsqu’elle croise son reflet, elle n’y voit qu’un monstre indigne d’être aimé. De l’autre côté, il y a toi qui éclipse ce sentiment qui n’a pas lieu d’être et tu lui rappelles des bons souvenirs avec cette rose, symbole du début de votre relation. Ta lumière gagne toujours le temps que tu te trouves avec elle mais quand tu t’en vas, l’obscurité revient en force. Mais pour le moment, la culpabilité a disparu et seul le bonheur subsiste.

- Jaloux de quoi ? Qu’ils dorment avec moi ?

Amusée, elle te regarde caresser les canidés les félins n’ayant toujours pas pointé le bout de leur nez pour te saluer. Ils dorment tous profondément aux quatre coins de la maison. Ils se réveilleront seulement dans quelques minutes quand ça sera l’heure des jeux pour eux et du chahut pour elle. C’est difficile de faire en sorte qu’ils ne cassent rien à chaque fois ayant la fâcheuse tendance de mettre par terre tout ce qui se trouve sur leur chemin. C’est pour ça qu’il n’y a plus rien en verre dans l’appartement.

- Ce n’est pas comme si ça te déplairait non plus.

Sourire amusé sur ses lèvres tandis que comme d’habitude elle ne peut s’empêcher de frissonner sous tes caresses. Tu t’amuses de ses réactions et elle se promet qu’elle te fera payer ce petit jeu. Pas ce week-end parce que c’est toi qui commandes mais plus tard. Pour l’instant, elle est complètement à ta merci.

- On va où ?


Docilement elle se défait de ton étreinte alors qu’elle attrape son haut blanc tout simple. Elle l’enfile rapidement et ça aurait pu être aussi rapide pour son jean si les animaux n’avaient pas alors décidé que c’était l’heure de faire tourner leur maîtresse en bourrique. C’est un véritable capharnaüm d’aboiement et de miaulement, les chats s’étant réveillés. C’est ainsi que Nana, une des chiennes de la maison, part avec son jean en courant à l’autre bout du salon accompagnée des autres chiens apparemment bien décidés à se dépenser dans le duplex. A vrai dire, Volt dépose ses baskets à ses pieds et c’est en jetant un coup d’œil à la pendule qu’elle constate que c’est à cette heure qu’elle va toujours courir dehors avec les canidés. Néanmoins aujourd’hui, le footing habituel n’est pas au programme et dans un soupir plus amusé qu’agacé qu’elle se lance à la poursuite de son jean. Habit qu’elle récupère déchiré après plusieurs minutes à tourner en bourrique. Un rapide coup d’œil lui apprend que les déchirures ne sont pas au bon endroit et que ça sera difficilement rattrapable. Mais elle n’a pas le temps d’examiner les dégâts en détail qu’un bruit sourd provient de son dressing. Retenant quelques gros mots, elle se contente de jeter un regard mécontent à Nana et aux autres chiens pour se diriger dans sa chambre où se trouve son dressing enfin ce qu’il en reste une partie étant tombée, les habits éparpillés alors sur le sol. A côté se trouvent Figaro ainsi que Balto qu’elle devine responsables de ce bazar mais elle n’a pas le temps d’ouvrir la bouche que le félin et le canidé sont déjà partis dans le couloir direction le salon. Accroupie par terre, elle se met alors à fouiller dans ce bazar un jean ressemblant à celui que tu avais choisi. Elle ne sait pas où tu te trouves à vrai dire elle ne sait même pas si tu l’entendras, si tu entendras ce simple murmure.

- Désolée…








◊◊◊

" You find goodness in others, and when it's not there, you create it. You make me wanna go back... back to the best version of me "#berehyun
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 23 AVATAR : amazing jun (a.c.e) POINTS : 0

NOUS A REJOINT LE : 22/01/2018

MESSAGES : 379

☮ I'M ON MY OWN
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t3718-seo-jae-hyun-sjh_95#90753

Message(#) Sujet: Re: Histoire éternelle with Jae Hyun Mar 4 Déc - 16:38


Histoire éternelle@Im Berenilde #Berehyun
Jusque là, tout se passait encore bien. Loin de s’attendre à la révolte du siècle, Jae Hyun s’était plutôt attendu à ce que la ménagerie se fasse docile ne serait-ce le temps d’une heure… Au moins une petite heure rien que pour lui et Berenilde avant de recouvrir le petit cocon douillet et fortement animés par la présence de tous ces animaux ! Manque de chance pour lui, ses plans à venir prirent une tout autre dimension au premier vêtement chipé… La plaisanterie aurait pu être drôle si tous les autres n’en avaient pas décidé d’en faire de même !! Très vite, le séjour se transforma en réel champs de bataille, et le backdancer ne sut plus tout à fait où se mettre alors que les animaux s’excitaient de tous les côtés… Tout cela ressemblait à un sketch ou à une scène digne des plus grandes comédies hollywoodiennes et familiales ! A l’exception qu’il ne trouvait pas encore matière à en rire. Bien au contraire, perplexe et dubitatif, le jeune homme se recula de quelques pas, ne sachant quoi dire ou quoi faire devant une pareille pagaille ! Il s’était préparé dans un avenir proche à récupérer son fils Min Su de l’école, avec l’image d’une cour de récréation déchaînée… Mais cette vision bien précise, jamais de son vivant, il ne s’était imaginé devoir y faire face un jour !

Évidemment, les choses ne se passaient jamais comme prévues… A la longue, il était peut-être temps qu’il se l’imprime et qu’il abandonne l’idée de vouloir programmer les choses à l’avance ! Vivre au jour le jour et agir au feeling avait finalement du bon. Et si dans un petit coin de sa tête, il avait très envie de rire du ridicule de la scène, il ne fit rien. Pas même au bruit suspect et inquiétant provenant d’une pièce voisine. De toute évidence, la chambre de Berenilde… Endroit qu’il connaissait plutôt bien et vers lequel elle s’était dirigée quelques instants plus tôt ! L’angoisse que l’un de ses animaux ou elle-même ait pu se blesser, l’amena à se rendre dans cette direction. Très vite, il la retrouva accroupie par terre, au beau milieu d’un dressing sans dessus-dessus… Les animaux continuaient de japper et d’y prendre un malin plaisir. Une énième situation pittoresque et extrêmement gênante qui le poussa néanmoins à relâcher un rire. Celui qu’il avait gardé trop longtemps au fond de lui. « Ok. Je viens d’assister à la révolution… On va revoir nos plans pour ce soir. » Oui, il l’avait entendu. Et oui, mieux valait en rire qu’en pleurer ! Même si cela allait leur prendre un temps monstre à tout ranger, il n’y avait pas eu mort d’homme et c’était bien là, le principal. Sans faire de bruit, Jae Hyun se rapprocha de sa belle à qui il tendit la main pour l’aider à se relever. « T’en fais pas Bere. J’ai toujours un plan b. » N’avait-il pas toujours de la suite dans ses idées ?

Aussitôt s’était-il saisi de sa main qu’il la porta dans ses bras avant de la repousser délicatement sur le lit. Faire de l’humour dans ce genre de situation, ça le connaissait plutôt bien. Et puis, ce n’était pas si grave s’il ne s’agissait que de dégâts matériels. Il resta un court moment au-dessus d’elle avant de se laisser retomber sur le côté. Naturellement, il la ramena à l’intérieur de ses bras pour la tenir contre lui et lui procurer de la chaleur humaine. Sa chaleur humaine. Et si les animaux restés dans le salon ne semblaient pas s’être calmés, ceux présents dans la chambre ne tardèrent guère à les rejoindre. Certains au niveau de leurs jambes et d’autres au pied du lit. Heureusement pour elle qu’il aimait les bêtes et qu’on le lui rendait plutôt bien. N’importe qui auraient sûrement déjà fui depuis longtemps !! Entre la ménagerie et l’histoire avec Gabriel… Au bout du compte, il avait un cœur à toutes épreuves. « Franchement, je sais pas comment tu fais… mais plus jamais je me plaindrai de Balamn, ça c’est clair ! » Petite pique gentillette à l’encontre de son labrador. S’il avait été là, nul doute qu’il aurait été le premier à suivre le mouvement, joueur et fougueux comme il était… Il leur restait à savoir ce qu’ils allaient faire pour calmer leurs ardeurs des uns et des autres, sans totalement mettre en péril la surprise qu’il lui avait concocté. « T’as assez de laisses pour embarquer tout le monde en balade, jusqu’à la rivière Han ? Je comptais t’y emmener en voiture mais… la marche à pieds ça me va aussi. » lui demanda t-il, un sourire s'étirant de ses lippes.






◊◊◊

I can’t always understand. Everything you say. You’re always smiling. But you look so lonely. Don’t hold in your tears. It’s alright, you and me. Put down your burdens. Just for a little bit, you hear me.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 22 AVATAR : Kim Seolhyun (AOA) POINTS : 142

NOUS A REJOINT LE : 12/09/2017

MESSAGES : 558

☢ BURNING AMBITION
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t3673-im-berenilde-queen#99422 En ligne

Message(#) Sujet: Re: Histoire éternelle with Jae Hyun Mar 4 Déc - 20:58


Histoire éternelle@Seo Jae Hyun #Berehyun
La révolution de ses animaux l’avait surprise. En effet d’ordinaire ils étaient calmes et aussi sages que pouvaient l’être des jeunes chiens et chats. Le quotidien a toujours été mouvementé mais jamais aussi chaotique qu’aujourd’hui. Le spectacle se déroulant sous ses yeux lui avait paru totalement irréel et elle s’attendait presque à se réveiller sur son canapé alors que tu ne serais pas encore arrivé. Néanmoins le bruit provenant de sa chambre la fait alors réagir, sortir de cet état second alors que d’un pas vif elle pénètre dans sa chambre. Les dégâts sont simplement matériels et c’est tout d’abord le soulagement qui la saisit de voir qu’il n’y avait aucun blessé à déclarer. Un dressing ça se répare et à vrai dire elle se fiche bien de ses vêtements parce que ce ne sont pas des choses auxquels elle tient. Si elle est embêtée et désolée c’est bien pour toi parce que tu semblais avoir prévu des trucs. Elle ça ne la gêne pas plus que ça cette pseudo mutinerie, son inquiétude te concerne uniquement. Mais ton rire balaie les quelques pensées négatives menaçant de ternir son moral plus qu’il ne l’est déjà quand tu n’es pas là.

- Révolution à laquelle tu n’es sûrement pas étranger vu que c’est bien la première fois qu’ils se révoltent comme ça.


Un sourire amusé aux lèvres, elle devine plus qu’elle ne t’entend s’approcher d’elle. Cette faculté de deviner ta présence dans les parages l’a certes étonné au départ mais qui lui semble anodine maintenant. Phénomène qui se produit également avec son paternel et qui lui est bien utile quand elle ne veut tout simplement pas le voir. Malheureusement lui aussi semble avoir un radar pour savoir où se trouve sa descendance et c’est un jeu sournois auquel la reine joue depuis des mois n’étant pas prête à affronter l’empereur devant lequel elle a si longtemps courbé l’échine. C’est pour cette raison qu’elle ne sort plus trop, elle retarde au maximum cette confrontation le temps de se sentir apte à lui tenir tête.

- J’en doute pas et c’est quoi le plan b chaton ?


Debout face à toi, sa main dans la tienne elle ne reste cependant pas longtemps sur la terre ferme vu qu’apparemment t’as décidé de la porter jusqu’à son lit. Finalement elle atterrit sur le matelas alors qu’elle te jette un regard intrigué sur la suite des événements. Elle se contente d’attendre et elle se laisse faire docilement quand tu la tiens contre toi. Cette étreinte est la bienvenue et elle passe alors sa main dans ta chevelure brune te décoiffant au passage.

- Un magicien ne révèle pas ses secrets alors je ne te dirais pas comment je fais mais oui c’est vrai que t’as pas à te plaindre de Balam. Au moins il faut voir le bon côté des choses, j’hésitais à changer de dressing ils m’ont aidé du coup à choisir.

Elle te fait un petit clin d’œil avant qu’un éclat de rire ne lui échappe tandis qu’elle caresse Patch, son dalmatien qui vient de rejoindre le couple sur le lit. Dans le salon, elle peut entendre le vacarme s’atténuer au fil des minutes. Ses chats eux vont dormir tantôt au pied du lit tantôt sur les meubles qui ornent sa chambre comme Figaro qui s’est allongé sur son bureau pile sur son devoir qu’elle devra rendre lundi.

- Yep j’ai assez de laisses pour tout le monde mais vu l’ambiance de ce soir je pense qu’on va plus courir que marcher. Moi ça me dérange pas mais toi est-ce que tu sens prêt à faire un petit footing jusque là-bas ?


Sachant très bien que tu ne lui révéleras rien de tes plans pour la soirée, elle ne t’interroge pas sur le pourquoi tu veux aller à cette rivière. A vrai dire, elle est trop fatiguée pour que son cerveau émette des hypothèses, elle est plus dans l’optique de juste se laisser porter par les événements ce qu’elle n’a pas fait depuis un moment. Son père ne lui laisse pas l’opportunité de se laisser vivre, elle doit être tout le temps sur ses gardes. Dire que ça l’épuise serait un doux euphémisme alors que son paternel lui s’acharne chaque jour à trouver un moyen de lui faire quitter le sol coréen par tous les moyens possibles et inimaginables.

Dans tes bras, elle dépose de légers baisers sur ton visage descendant petit à petit dans ton cou où elle dépose sa marque. Marque que le col de ta chemise couvre à moitié et c’est un sourire taquin aux lèvres qu’elle contemple le résultat. Sûrement qu’elle aurait dû fuir pour ne pas avoir à subir ta vengeance néanmoins elle est trop bien là où elle est pour penser réellement à bouger. Son regard s’attarde sur le bracelet que tu lui as offert pour la Saint Valentin et qui orne son poignet tous les jours. Elle est bien là et à vrai dire elle n’a aucune envie de bouger. Elle pourrait rester comme ça aussi longtemps que tu le voudras sans parler juste ses mains qui vagabondent sur ton visage et le haut de ton corps, ses yeux plantés dans les tiens.




◊◊◊

" You find goodness in others, and when it's not there, you create it. You make me wanna go back... back to the best version of me "#berehyun
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: Histoire éternelle with Jae Hyun

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Histoire éternelle with Jae Hyun
 Sujets similaires
-
» Histoire éternelle ! [ZIP]
» Adam et son histoire éternelle... ♠ 100%
» L'histoire éternelle, touche de son aile, la Belle et la Bête (Merssen ♥)
» Hyun-Sook ou Histoire de deux soeurs. [terminé]
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: