▲ up▼ down
certifié 100% pure gêne, 0 maturité ajoutée (ft. Han Ja)



 
Viens tenter ta chance à la Roulette de la Jungle !
Gagneras-tu une magnifique bouée pour te la péter sous les cocotiers ou bien le pagne de Tarzan ? ~
Soleil de juin luit grand matin ☆
VIENS DÉCOUVRIR LES PETITES NOUVEAUTÉS !
(EVENT) Ramène ton plus beau maillot de bain et tes brassards canard !
La POOL PARTY va commencer ~ certifié 100% pure gêne, 0 maturité ajoutée (ft. Han Ja) 359353108
TOUJOURS SUR HM ! Découvre les défis et notre semaine à thème du mois ! certifié 100% pure gêne, 0 maturité ajoutée (ft. Han Ja) 359353108
Tu veux rajouter un peu de jalapeño dans ta vie RPgique ? certifié 100% pure gêne, 0 maturité ajoutée (ft. Han Ja) 1387851259
Découvre les ÉPREUVES D'HM si t'as l'âme d'un aventurier !
HUNDRED MILES
hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séouldeux réponses par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
vote pour hm !
✿︎
16.06.19 ➝ 35ème MAJ, HM is a jungle pour ce mois de juin ! les news c'est ici !
12.05.19 ➝ Oh my my my ! 34ème maj fleurie pour HM qui affiche quelques nouveautés printanières !
13.04.19 ➝ 33ème MAJ toute fruitée pour le retour des beaux jours ! viens découvrir les news juteuses !
09.03.19 ➝ on accueille la 32ème maj et son design azuré ! viens découvrir les nouveautés !
09.02.19 ➝ installation de la MAJ n.31, avec un codage tout neuf et plein de nouveautés !
09.01.19 ➝ 30ème MAJ de HM ! viens découvrir les nouveautés ICI
01.01.19 ➝ BONNE ANNÉE LES CHATS !! plein de bonheur à tous. ❤︎
08.08.16 ➝ ouverture de hm
han ja
park bo ra
han soo yun
yang noam
the avengers

 :: old memories :: Oubliettes, Never Forget :: RPs abandonnés
Partagez

 certifié 100% pure gêne, 0 maturité ajoutée (ft. Han Ja)


Invité
Anonymous


Invité
certifié 100% pure gêne, 0 maturité ajoutée (ft. Han Ja) Empty
(#) Sujet: certifié 100% pure gêne, 0 maturité ajoutée (ft. Han Ja)   certifié 100% pure gêne, 0 maturité ajoutée (ft. Han Ja) EmptySam 8 Oct - 7:23
« Tu comptes grandir quand, Sooli ?
– C'est quoi cette question ? Allez bouge. »
« Arrête de faire toujours la gamine.
– Nan. »
« Sooli est pas très contente aujourd'hui !
– Dégage, connard. »
« T'as qu'à être plus mature.
– Ferme ta gueule. »


Si vous ne pensiez pas que Sooli était du genre à vite s'énerver, vous aviez raison.
Mais y a des limites à sa gentillesse, à sa connerie et à sa joie de vivre.
Tout le monde la prend pour une gamine, et elle sait pas à qui se plaindre.
Peut-être qu'elle fait pas vraiment les efforts nécessaires pour être considérée comme une grande.
Peut-être qu'il faudrait qu'elle arrête de s'habiller avec des vêtements de gosses. Mais elle y peut quoi si le 16 ans lui va mieux que du S ?
Peut-être qu'il faudrait qu'elle arrête de faire des cocottes en papier avec des gages à l'intérieur. Mais elle y peut quoi si c'est la chose la plus marrante sur Terre ?
Peut-être qu'il faudrait qu'elle arrête de voir le moindre spécimen canin comme une énorme peluche à câliner, bisouiller et promener partout. Mais elle y peut quoi si c'est la vérité ?
Elle y peut quoi si elle aime bien vivre comme ça ?
Pourquoi les gens comprennent pas qu'il faut la laisser tranquille, simplement reconnaître qu'elle a 19 ans, que c'est écrit sur ses papiers d'identité, mais qu'elle est juste pas aussi mature qu'eux ?
C'est quoi leur problème ?
La plupart sont plus moches qu'elle, et pourtant elle va pas leur tailler le bout de gras en leur conseillant la chirurgie esthétique parce que « ah oui, mais être moche à 20 piges c'est plus possible. 2016, les gars ! »
C'est quoi ces gens, maintenant ?
Sooli leur a fait quoi ? Rien, absolument rien ; ils ont pas fait grand chose non plus, mais ça vexe beaucoup. Un peu de civilité, bordel ;y a des choses qui se disent pas, et y a même des choses qui devraient plus être pensées.
C'est méga soûlant.
Et quand c'est soûlant, Sooli va marcher. Mais aujourd'hui, elle est en tongs rose pastel et en robe fluide blanche dans le plus pur style « je chante des chants en toge, les chevilles dans la mer limpide de Busan, grosse ambiance dans ma secte, prenez un tract siouplaît c'est gratuit. »
Alors elle va marcher quand même, mais juste à plus petite échelle. Elle se met à faire les 5 789 pas dans l'université, son thermos de chocolat chaud (trop chaud) collé aux lèvres, et son serre-tête azur dans les cheveux. Elle est furieuse, tellement furieuse que même la surdose de sucre dans son chocolat ne l'adoucit pas.
Et puis soudain, elle entend cette voix. Elle sait pas si c'est un rire, une tentative de chant, un cri ou juste un bout de conversation, mais elle se met à pister comme un chien fou.
Il la comprendra, pas vrai ?
Et elle le trouve vite. Elle est devenue assez forte pour le repérer.
Alors, non, je vous vois venir, elle ne stalke pas.
Parce que ça serait flippant, d'une part, et parce que ça ferait peur, d'autre part. Voilà.
Elle s'informe juste.
Han Ja arrive dans sa direction, et oups. Gros oups. Il faut qu'elle se cache rapidement quelque part. N'importe où. Sinon elle va se faire méchamment cramer.
Elle regarde les environs.
Ça aide pas. C'est en plein hall, y a que quelques casiers, des panneaux d'affichage et des classes dont les portes sont fermées. Un panel d'options guère fourni, des possibilités de réaction fort maigres... Bon, bah, les casiers.
Elle en ouvre un et se fout à l'intérieur. Elle a du mal à tenir dedans, mais ça passe ; et puis elle a l'habitude, elle kiffe dormir dans son casier parfois.
Elle continue d'espionner par les fentes. Han Ja n'a plus sont petit maillot, ce maillot vert avec lequel le duo Sooja a marqué 7 buts, et surtout marqué les mémoires de l'université. Depuis ce jour, « se faire violer comme Ahreum et Julian » (et ses variantes en « baiser », « maltraiter », « victimiser » et autres verbes colorés) est un proverbe qui est officiellement entré dans le langage des étudiants.

Han Ja a l'air jeune et content – comme toujours –, et Sooli se met à sourire.
Voilà quelqu'un qui a compris la vie.
« Putain de merde ! » s'écrie-t-elle soudainement, sa voix gagnant douze octaves (parfaitement).
Elle sent un liquide chaud brûler sa peau.

Pause descriptive :
« Elle
Est
Dans
La
Merde
Très
Profondément. »
Next.

Sérieusement ; elle vient pas seulement de se révéler aussi discrète qu'un dragon sur la banquise, mais elle se retrouve en plus avec une sublime tache de chocolat chaud (trop chocolaté) sur une jolie bande de quatre-vingt centimètres, entre sa cuisse et sa poitrine.
Sexy.
C'est comme une trace de pneu d'éléphant qui brûle.
Super charming.
Sa robe est maintenant blanche et marron.
Grave distingué.

Puisque ça sert à rien d'espérer que personne n'ait entendu son hurlement de quatre-vingt-douze décibels, elle pousse délicatement la porte du casier. Elle remarque vite Han Ja.
Bon, au moins, y a pas beaucoup de gens qui ont été témoins de la scène.
« Oh ça alors ! Han Ja ! Hahahahaha ! Mais quelle surprise ! Toujours en forme après le match ? Héhé. Ahah. Euh. Ouais. »
Yep.
Elle voulait pas se faire cramer, mais elle a fini par se faire cramer deux fois.
Ça, ça doit être le karma stylé d'Ahreum qui se venge.
Han I. Ja


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t103-han-ja-hajansky
En ligne
‹ MOTHERFUCKING STARBOY ⋆ STARCHILD PRESIDENT › - MISTER NOËL 2016
AGE : 24
AVATAR : ☽ bbh ♡
POINTS : 264


NOUS A REJOINT LE : 21/07/2016


MESSAGES : 21761


certifié 100% pure gêne, 0 maturité ajoutée (ft. Han Ja) Empty
(#) Sujet: Re: certifié 100% pure gêne, 0 maturité ajoutée (ft. Han Ja)   certifié 100% pure gêne, 0 maturité ajoutée (ft. Han Ja) EmptySam 15 Oct - 20:58
Et Maman Han le harcelait, encore et toujours. C'était ça, le dur labeur d'être le cadet d'une fratrie. Trop de fame, trop de responsabilités, trop de poids sur ses frêles épaules de maknae de la famille, parce qu'il fallait bien quelqu'un d'aussi génial (just kidding) pour supporter tout ça et que de toute façon, on ne lui demandait pas son avis. Il comprenait, la célébrité, tout ça. Ça le fatiguait, mais il comprenait.
Ou pas.
Paraissait-il que son père revenait enfin de sa période militaire. C'était cool, et ça aurait sans doute fait super plaisir à Han Ja, s'il pouvait se vanter d'être sûr quant à ses disponibilités pour le retour express du padre. Parce que la vie à l'Université, c'était pas du gâteau. Et que son emploi du temps, il pleurait des larmes de sang.
Han Ja aussi, il pleurait. Pleurait d'être taillé comme une crevette, pleurait des courbatures de la rencontre sportive, pleurait de sa fucking chance pour avoir chopé un rhume à l'épreuve de natation. Son karma était déroutant, vraiment. Il savait d'ores et déjà qu'il ne se risquerait pas à aller jouer au loto un jour ou l'autre, car ce serait provoquer une énième catastrophe en plus et, franchement, non merci.

Du coup, il lui avait fallu raccrocher en vitesse au nez de sa mère pour éviter de perdre plus de temps. Il tenterait de trouver un créneau pour rentrer au bon moment, mais pour l'instant, c'était pas gagné. Et en attendant, mieux valait mettre son téléphone en mode silencieux. C'était la meilleure solution pour ne pas avoir à répondre toutes les trente minutes, voilà.

Le petit bonhomme flânait sans but apparent dans les couloirs de l'Université, son cellulaire quelques minutes plus tôt collé contre son oreille glissant désormais dans la poche de son jean. En ce moment, s'il voulait faire abstraction des dernières nouvelles communiquées par sa maman stalkeuse, tout allait plus ou moins bien au sein de l'Université. Ou presque. Han Ja s'en persuadait et positivait plutôt à sa manière. À la radio, ils avaient récemment diffusé sur le campus la toute dernière information de la part de sa tante, celle-ci annonçant les prémices d'un bal type masqué d'organisé pour Halloween. Oui, un bal masqué pour Halloween. C'était plutôt spécial, ça ressemblait à ces événements qu'on voyait dans les séries Américaines ou aux réceptions mondaines qui impressionnaient tout le monde, mais ça promettait. Et Han Ja en serait subjugué, il le savait.

Puis après avoir débattu intérieurement avec la question qu'un auditeur lui avait déjà posée, soit sur quelle étudiante son choix se porterait possiblement s'il devait trouver sa cavalière, il s'arrêta finalement au détour d'un couloir pour s'étirer longuement, le tout dans des clameurs vainement optimistes. Honnêtement, se dépenser tout un mois non-stop comme ça, ça faisait pas partie du registre de ses habitudes. Même pas du tout, en fait. Pour dire, il n'avait jamais envisagé de devenir une légende mondiale de STAPS (fallait pas pousser Jaja dans les ronces), mais il s'était amusé et ça, il jugeait que c'était le plus important. S'il ne supportait pas de voir l'équipe nationale de Corée perdre à la télé et qu'il tirait la gueule une ou deux semaines après s'être fait rattrapés (in extremis) au score dans les 5 dernières minute de la prolongation, perdre en vrai, ça le heurtait sur le coup, mais il relativisait toujours le lendemain. Peace, amour et participation, tout ça.

Et puis, s'il avait pu triompher à la majorité des épreuves, c'était bel et bien grâce à ses coéquipiers. En y repensant, tandis qu'il sirotait distraitement une boisson du distributeur scolaire, un large sourire orna ses lèvres. La charmante (mais mystérieuse) (trop mystérieuse) Ah Reum avait fait de son mieux, et il se souvenait encore de la classe légendaire que Julian avait eue pour marquer des dunks à la NBA style. Marquer des dunks mais aussi montrer au monde entier qu'il ne savait pas faire ses lacets, ni même les nouer pour ensuite se casser la gueule deux secondes plus tard. Terrible. Plus encore, sa rivale-camarade Sooli avait été une agréable découverte durant cette rencontre sportive, et en recompilant les moments aussi hilarants qu'ultra badass de ces épreuves exténuantes, Ja se dit qu'il ne regrettait pas de s'être inscrit.

Mais comme un coup du sort, et aussi fort que Ja croyait au destin, une sorte de liaison cosmique ou spirituelle le lia à la demoiselle de ses pensées. Sooli, bien sûr. Toujours là quoi qu'il arrive, Sooli. Toujours dans son dos, entre ses pattes pour l'empêcher de dunker, à ses côtés pour l'aider à marquer, qu'il le désirait ou non. Ils devaient être compatibles niveau relations astrales, c'était sûr. Ou juste un peu malchanceux (chanceux ?) de sans cesse devoir se croiser quoi qu'il arrive, oui.

Et autant qu'il aurait pu en rire, en sourire, en jouer, en pester, se l'improviser Sherlock Holmes sur les traces de Hwang Sooli, fuir tel un délinquant pris la main dans le sac ou kidnapper l'autre membre de leur duo suprêmement sportif de l'Université toute entière, tout ce que Ja fut en position de faire, c'était de sursauter de la tête aux pieds. Littéralement. Comme si l'Apocalypse arrivait de tous les côtés pour lui ôter la vie, il laissa échapper un juron surpris et incontrôlé, frémissant de toute part, écarquillant les yeux comme des soucoupes volantes et manquant de peu de renverser le contenu de son gobelet sur lui. Cool. Bien. Génial. Fuck it.

Ses réflexes dignes d'un employé du McDo overbooké (vécu) (quand il avait quinze ans et qu'il était en stage d'été, stfu) le sauvèrent néanmoins de justesse, alors qu'il s'efforçait de se calmer et de se masquer la bouche suite au joli mot coloré qui venait de franchir ses lèvres. Ja finit enfin par braquer ses yeux stupéfaits sur la silhouette-paquet-surprise de Sooli, plus étonné qu'autre chose. Qu'est-ce qu'elle faisait là, même ? Stalkeuse... Elle le stalkait ? C'était possible, après tout. Sooli était si... Si spontanée, si déridée. Suffisamment pour tenter de rattraper son entrée surprise, chose qui parvint d'ailleurs à faire rire le Président, entre deux battements de cœur frénétiques. « Sooli-ah ! Tu tombes à pique ! Moi qui pensais à toi, j'étais absolument pas prêt de me douter que tu te cachais dans ce casier. Tu as des petits secrets que tu veux partager, peut-être ? » Ja reprit ses esprits autant qu'il le put, blaguant instantanément pour réparer les pots cassés. De la chance qu'il ne s'agissait que d'elle, au final. Ses yeux rencontrèrent plus franchement ceux de la Melted, tandis qu'il l'accusait ouvertement de ne pas paraître crédible. Le tout avec un sourire aux lèvres, bien entendu. « En forme ? » Il soupira subitement de désespoir, ses épaules s'affaissant tandis qu'il contournait Sooli pour refermer les portes du casier. « On se remet comme on peut, je crois... Oui, voilà. » Relativiser. C'était la clé. « Enfin, pour être honnête je suis cassé, mais ça peut aller. Je suis un footballeur pro, et toi aussi, alors on doit être forts et endurer les courbatures ! » Et sur ces mots, il se retourna vers elle, la toisant de haut en bas. Dear god. Qu'est-ce qu'il venait de se passer, au juste ? En plus de cette intrusion dans sa journée carrément improvisée, Sooli semblait bien... Bien dans les nuages, disons. Han Ja plissa les yeux en sa direction, un sourire en coin esquissé au coin des lèvres malgré son inquiétude. « Qu'est-ce que tu fais là, si c'est pas indiscret ? Tu avais tant envie de me parler que tu t'es précipitée sur moi sans réfléchir, c'est ça ? Ne t'inquiète pas, Hwang Sooli. On rejouera bientôt ensemble, si c'est ça, promis. » Il gloussa à sa propre bêtise. Non, ça ne devait sûrement pas être ça. Mais il aimait parler avec Sooli, alors tout ça ne le dérangeait pas le moins du monde. « Et... Tu as du chocolat partout sur ta robe, Sooli-ah. Tu... Tu veux peut-être que je t'emmène à l'infirmerie ? C'est pas loin d'ici, il me semble. On pourra en parler là-bas. » On savait jamais, après tout. À moins que Hwang Sooli ait une résistance de +4 contre le Feu. Ouais, bon, il en doutait. Mais c'était Sooli, dont on parlait, alors il ne s'en faisait pas encore trop.



issun's fate
« i finally chose my path. and i have the resolve to see it through! busty babe! it's all squishy-squashy, here's the nicest guy to make you hecking funky! » — issun-boshi

@Han Soo Yun a écrit:
J'savais qu'on allait la sortir et j'aurais du parier sur toi, le roi des vannes pourries. certifié 100% pure gêne, 0 maturité ajoutée (ft. Han Ja) 769454579

@Han Han Gyeol a écrit:
I WILL NEVER STOP LOVING U THX

Invité
Anonymous


Invité
certifié 100% pure gêne, 0 maturité ajoutée (ft. Han Ja) Empty
(#) Sujet: Re: certifié 100% pure gêne, 0 maturité ajoutée (ft. Han Ja)   certifié 100% pure gêne, 0 maturité ajoutée (ft. Han Ja) EmptySam 22 Oct - 22:51
« Sooli-ah ! Tu tombes à pique ! Moi qui pensais à toi, j'étais absolument pas prêt de me douter que tu te cachais dans ce casier. Tu as des petits secrets que tu veux partager, peut-être ? »
Sur le coup, c'est vrai que la seule chose qu'elle arrive à émettre, c'est un rire.
Un gloussement.
Un bruit qu'on reconnaîtrait pas du premier coup comme quelque chose d'humain...
Mais s'il pensait à elle, alors ça veut dire qu'il la stalkait mentalement, donc elle se sent moins coupable. Ils sont à égalité.
Sauf que Ja n'est présentement pas dans un casier. Mais c'est qu'un détail, d'abord.
Et ensuite, maintenant qu'elle y pense, qu'est-ce qu'il fait, seul dans les couloirs, avec sa petite boisson ? C'est pas du Ja. On dirait juste un vieux qui déprime avec sa flasque.
Elle aurait rien dit si elle avait vu Ja marcher en jouant avec des cookies, ou en matant le sol comme s'il se demandait s'il était propice à la réalisation d'une rondade avec réception sur un pied – donc ça s'appelle probablement plus une rondade, mais la gymnastique, c'est un sport de faible, de tapette, et ça sert qu'à montrer ses jambes et son petit tutu à paillettes de toute manière.
Mais là, ça lui met la puce à l'oreille. Il est seul et il a l'air un peu dans les vapes. Et puis, le Ja qu'elle connaît – assez vaguement, certes –, il aurait pas dit des grossièretés pas très belles (le premier qui dit que c'est l'hôpital qui se fout de la charité tâtera du poing de Sooli) sous le coup de la surprise. Il aurait crié d'une manière pas spécialement virile, peut-être, il aurait sans doute mis sa main sur son corps en bénissant le dieu du kimchi de ne pas l'avoir confronté à un tueur à gage en costume de Totoro (parce que ça aurait été un piège terriblement audacieux, n'est-ce pas ?), mais il aurait pas juré. Tout cela cache quelque chose.
« Moi, des secrets ? Ah non, je crois pas, pas pour le moment ? »

Mais il l'ignore un peu.
Ok.
Grosse anguille sous roche. Sooli est pas la plus douée pour attraper les bestioles qui se dandinent – ça demande trop d'adresse, vous avez cru que sa passion c'était de jouer au Mikados même –, mais elle est déterminée à saisir ce qui va pas chez Ja.
Et puis le voilà qui souffle.
Ah, ce son fait mal à Sooli. Elle envoie des messages télépathiques « resaissis-toi Ja », mais ça marche pas.
Par contre, tout ça réussit bel et bien à lui faire oublier sa mauvaise humeur. C'est-à-dire que y a l'air d'avoir bien pire sous ses yeux. Ou alors elle dramatise juste trop et se fait trop de soucis.
Tsundere, much?
Ouais, c'est probablement ça, mais elle est déjà lancée dans son truc, alors que la logique recule, y a plus d'espoir.
« On se remet comme on peut, je crois... Oui, voilà. »
Ahlala. Ça va vraiment pas fort...
 « Enfin, pour être honnête je suis cassé, mais ça peut aller. Je suis un footballeur pro, et toi aussi, alors on doit être forts et endurer les courbatures ! »
Ja ? Cassé ? Est-ce que... Est-ce que ce ne serait... en fait... en fait c'est pas un superhéros ? Impossible !
Ou bien y a eu tromperie sur la marchandise dès le début, ou bien il est émotionnellement plus bas que le QI se Sooli. Il semble si dépité...

« Qu'est-ce que tu fais là, si c'est pas indiscret ? Tu avais tant envie de me parler que tu t'es précipitée sur moi sans réfléchir, c'est ça ? Ne t'inquiète pas, Hwang Sooli. On rejouera bientôt ensemble, si c'est ça, promis. »
Ça, par contre, ça la fait vraiment se sentir mal, et cela malgré le rire (adorable) de Ja. Elle a l'impression d'être une petite gamine, une petite dandere qui court après Ja pour le harceler. Ce qui est totalement faux. Partiellement.
Ça réveille une petite flamme en elle, la flamme de sa mauvaise humeur. Même Ja la considère comme un boulet qu'il faut d'urgence larguer au jardin d'enfants maintenant ? Elle garde un peu d'admiration pour lui, mais... il a intérêt à aller vraiment pas bien pour excuser une telle conduite.
« Bah non, Han Ja, dit-elle en appuyant sur le Han, j'allais juste pas bien alors je me suis dit que je pourrais pleurer tranquillement dans mon–... dans ce casier. Ou du moins noyer mon chagrin dans mon chocolat. Mais c'est mon chocolat qui m'a noyée. »
C'est faux, mais il a pas à le savoir. C'est presque vrai, et c'est ça qui compte. Les événements sont juste été emmêlés. Ça arrive quand on va pas bien, non ? Elle sait pas, elle va jamais mal.

« Et... Tu as du chocolat partout sur ta robe, Sooli-ah. Tu... Tu veux peut-être que je t'emmène à l'infirmerie ? C'est pas loin d'ici, il me semble. On pourra en parler là-bas. »
Quand il dit ça, elle se dit que... quand même, il abuse. Y a pas de machines à laver à l'infirmerie, aux dernières nouvelles. Et puis même, elle compte pas se foutre à poil pour laver sa robe. À moins que ce soit une tentative de Ja pour la pécho. Ça se tient.
Dans ses rêves, en tout cas.
Ouais, même pas, en fait. Ses rêves incluent pas un Hanja qui a l'air aussi triste qu'un Granola sans chocolat. C'est juste un petit gâteau sec, et peut-être qu'il essaye de faire semblant d'aller bien en gravant des sourires et des clins d'oeil et des petites blagues dans le biscuit, mais Sooli voit bien au-delà de ça.
Il manque du chocolat. Il lui manque du chocolat.
Et Sooli mange pas les biscuits sans chocolat, parce que autant rien manger, c'est fade et on sent bien que quelque chose va pas.

Or, quand les biscuits sont pas bien faits, il faut les amener à un bon cuisinier (préférablement Akali parce qu'elle oserait pas faire payer Sooli – sinon elle se prend douze threads de haine contre son boui-boui sur tumblr), et le cuisinier rajoute du chocolat.
Sooli est assez bizarre pour mettre du chocolat fondu sur la tête des gens en espérant que ça les fasse aller mieux, mais aujourd'hui, elle se sent pas de le faire. Alors elle considère pour une fois un humain comme un humain, et pas comme un chien, une pâtisserie, une peluche, un truc mignon, un animal.
Pour une fois, elle veut comprendre Ja.

Elle dit oui pour aller à l'infirmerie.
Mais comme, malgré tout, elle continue de s’appeler Hwang Sooli, de porter des robes de hippie et de se cacher dans des casiers, elle croit toujours que le chocolat est le médicament le plus efficace. Alors elle tend son mug de chocolat à Ja. Il est un peu vide, mais à défaut d'avoir sauvé la blancheur éclatante de sa tenue, elle a sauvé 30% de la boisson.

 « T'en veux ? » qu'elle demande.
C'est un énorme sacrifice.
Et puis, elle sort du casier, titube un peu ( « Nan, nan, je te jure, c'est pas un chocolat-tequila »), et réussit finalement à se dresser sur ses deux pieds.
« Alors, pourquoi t'étais tout seul ? Il sont où tes acolytes fous ? »
Le tact, ça reste pas son trait de caractère phare, malgré toute la bonne volonté qu'elle peut y mettre.
Contenu sponsorisé


certifié 100% pure gêne, 0 maturité ajoutée (ft. Han Ja) Empty
(#) Sujet: Re: certifié 100% pure gêne, 0 maturité ajoutée (ft. Han Ja)   certifié 100% pure gêne, 0 maturité ajoutée (ft. Han Ja) Empty
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» certifié 100% pure gêne, 0 maturité ajoutée (ft. Han Ja)
» Anima pure accro???!!!
» [Débat] Maturité qui suivre ?
» loic débutant du côté d'angers [Ajouté]
» slacker du 90 [Ajouté]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: old memories :: Oubliettes, Never Forget :: RPs abandonnés
Sauter vers: