▲ up▼ down
J'aimerais que ce ne soit pas qu'une comédie... Louny



 
HEP POTO, tu veux devenir un king de la roulette ? No prob, viens jouer à la Roulette de Lapland juste ici !
Eh twa tu es tré solide, ça te dit d'être mon christmas pudding ?
SONNE LES CLOCHES DE L'HIVER, et entre dans le monde merveilleux du HM hivernal ♥️
JOYEUX NOËL ! une montagne de cadeau, ça te tente ? viens vite T'INSCRIRE AU MARCHE DE NOËL ♥️
TOUJOURS SUR HM ! Découvre les nouveaux défis avec ses éditions spéciales Noël et notre semaine à thème du mois ! : keur:
Tu entends ces hurlements, tous les soirs ?? what sors chasseur, pars à la chasse de Arcana la sorcière à mettre sur le bûcher !


Partagez | 
avatar
AGE : 24 AVATAR : Kim Yong Sun (Solar - Mamamoo) POINTS : -20

NOUS A REJOINT LE : 07/03/2018

MESSAGES : 198

☢ BURNING AMBITION
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t4025-yong-lou-enjoylou

Message(#) Sujet: J'aimerais que ce ne soit pas qu'une comédie... Louny Dim 16 Sep - 1:00

J'aimerais que ce ne soit pas qu'une comédie...

J'aimerais que tous ces baisers, tout ceci ne soit pas qu'une vaste comédie inventée par nous deux. Mais ce n'est pas ce que tu souhaites et si ce que tu souhaites c'est que nous soyons amies alors restons meilleures amies... #Louny

Les vacances d’été sont enfin là. Vous avez vos diplômes en poche, diplôme qu’elle a eu sans difficultés. Elle a toujours été doué pour les études et elle sait déjà que l’université qu’elle a demandé la prendra dans le cursus qu’elle veut faire, c’est-à-dire droit. Elle rêve de changer le monde, de le rendre plus juste. Elle veut que ce soit uniquement la justice qui gagne, elle souhaite faire disparaître la corruption du domaine juridique. Enfin ce soir, vous allez surtout vous amuser, une pote du lycée organise une fête pour célébrer la fin de vos années de lycée. Vous avez convenu de vous retrouver là-bas, elle ira à pied elle vu que cette fille habite tout prêt de chez elle. C’est une soirée assez spéciale parce que depuis un an, elle cherche à te faire comprendre qu’il pourrait y avoir quelque chose de plus entre vous deux mais tu sembles réticente à t’engager avec elle. Tu ne veux que de l’amitié pourtant ça ne l’empêche pas de s’habiller de cette robe qui elle le sait fera tourner les têtes. Son frère Luc lui fait remarquer qu’elle est sublime alors qu’elle sort de sa chambre. Elle hausse les épaules en lui rétorquant qu’elle verra bien si tu lui tombes entre les bras ce soir ou si tu resteras à jamais insensible à son charme selon elle.

Ses talons enfilés, elle prend son petit sac à main avant de dire au revoir à sa mère et à son frère. Après tout elle n’a aucune idée de quand est-ce qu’elle rentrera et elle promet à sa mère d’être sage. Elle a toujours été sage pour sa mère car elle n’a jamais goûté à aucune drogue telle qu’elle soit. A part si on compte l’adrénaline qu’elle cherche à chaque fois que tu l’embarques sur ta moto comme une drogue. Mais elle n’a jamais fumé, jamais bu et jamais pris des trucs louches. Sur le chemin, elle regrette amèrement son choix de chaussures alors que ses pieds commencent déjà à regretter ses habituelles converses. Mais elle est bien déterminée à remporter ce combat entre son corps et ses escarpins alors elle avance la tête haute et d’un pas assuré. Tu es déjà entrée dans la maison d’après tes sms alors elle ne perd pas de temps pour te rejoindre à l’intérieur. Les musiques passant à la radio résonnent entre les murs, un coin buffet a été installé et une piste de danse dégagée. Elle te trouve finalement entourés de garçons qui étaient dans votre classe, le style bien lourd et si elle n’entend pas ce qu’ils te disent, elle se doute que c’est loin d’être romantique ou quoique ce soit si ce n’est lourd. Elle arrive derrière toi posant tes mains sur tes hanches déposant un baiser au creux de ton cou.

- Salut bébé.

Elle fusille les mecs du regard l’air de dire allez voir ailleurs si j’y suis mais ils ne semblent pas prêts de te laisser tranquille n’ayant apparemment pas compris que t’es déjà « prise ».  Finalement d’un mouvement de main, elle fait en sorte que tu sois en face d’elle. Front contre front, elle se perd quelques instants dans tes yeux avant de poser ses lèvres contre les tiennes, ses yeux se fermant alors qu’elle te rapproche avec ses mains de son corps. Elle aura beau dire que ce baiser, ce n’est qu’une technique comme une autre pour les gens un peu trop lourds, elle mentirait si elle disait qu’il y a une grande partie en elle que ce ne soit pas de la comédie, qui voudrait que ce baiser passionné ne soit pas au service d’une comédie. Finalement elle te relâche quand le besoin d’air se fait urgent. Elle te prend par la main direction un endroit où vous serez tranquilles.

- Comment tu vas ?


◊◊◊


#LeeLou You are my love,
I’d rather die tomorrow than live a hundred years without knowing you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: J'aimerais que ce ne soit pas qu'une comédie... Louny Jeu 11 Oct - 15:56

J'aimerais que ce ne soit pas qu'une comédie...

J'aimerais que tous ces baisers, tout ceci ne soit pas qu'une vaste comédie inventée par nous deux. Mais ce n'est pas ce que tu souhaites et si ce que tu souhaites c'est que nous soyons amies alors restons meilleures amies... #Louny

Jenny et les cours... Ce n'était pas spécialement la plus grande histoire d'amour. Préférant sécher la plus part de ses cours pour s'occuper elle-même, elle y venait tout de même mais pas parce que cela lui faisait plaisir, mais bien parce que Lou le lui demandait. Les professeurs allaient sûrement pas la regrette, un peu de calme, elle ne leur tiendrait plus tête et ils ne s'énerveront plus devant sa nonchalance en classe. Il n'était pas rare de la voir, les pieds sur la table à moitié en train de dormir. Et pourtant, tout les adultes se demandaient bien pourquoi. Ils savaient tous sans exceptions qu'elle avait des capacités, qu'elle pouvait apprendre et en savait bien plus qu'elle ne le laissait voir, mais même avec tous les encouragement du monde... Elle n'avait rien fait de plus que le strict minimum pour passer toutes ses années dans les classes supérieures. Par apport à son amie, elle ne savait pas quoi faire. Enfin si, elle le savait, continuer ses petites courses illégales, fumer et également se bourrer la gueule, mais à part ça... Réparer sa moto et l'améliorer ? Oui, ça c'est un bon avenir. Désormais en proie d'un groupe d'hommes, elle avait juste envie de leur refaire le portrait. Et si elle se laissait aller, il leur faudrait bien plus d'une séance de chirurgie pour qu'il retrouve un visage correct mais heureusement, sa sauveuse, la femme pour qui elle avait accepté de venir, fit son apparition. Lèvres contre lèvres, se serait mentir de dire que l'américaine n'avait pas apprécié cet échange et qu'une partie d'elle aurait voulu qu'il en soit vrai plus qu'une simple scène de comédie pour éloigner les gros lourds de service. Mais elle n'en disait mot, essayant de feindre le naturel pour éviter de se vendre. La peur de la perdre était bien trop présente pour se lancer tête baissée. Alors rester amies était selon elle la meilleur solution. Désormais dans un lieu tranquille, où personne ne pourrait les embêter. Logiquement évidemment, elle se mordit l'intérieur de la joue sous la beauté de son amie. Elle était... Juste... Wow. Il n'y avait pas de mot pour la décrire, cette robe lui allait à la perfection, mettant en valeur ses courbes gracieuses. A la réflexion de Lou, la jeune femme souleva un sourcil en désaccord avec ses dires.

- Pardon ? Tu sais il y a beaucoup plus jolies que moi et puis actuellement on dirait plus un sac à patate à côté de toi...

Dit-elle, alors qu'elle pensait surtout à la personne devant elle en prononçant ses mots. Il était clair que la jeune femme ne restait pas insensible à ses charmes. Absolument pas même. Les hormones actuellement en pleine ébullition, elle se racla la gorge pour essayer d'oublier cette sensation qui montait en elle. Elle ne devait pas céder, et encore moins lui dire qu'elle l'aimait réellement... Et plus qu'elle ne pouvait l'imaginer. Elle finit par poser son coude sur la table devant elle, sa main venant épouser la forme de son menton avant de se redresser en riant doucement sous les paroles de Lou. Toujours aussi incorrigible.

- Toujours avec ta délicatesse légendaire Lou, c'est fou ça !

Oui, c'est bien elle qui dit. Elle qui a déjà casser la gueule de plus d'une personne. Que ce soit en cours ou dans la rue. La dernière fois pendant l'une de ses heures interminable l'une de ses camarades s'étaient payé ce qui lui servait de support pour écrire ses cours. Elle avait évidemment était renvoyée pendant une semaine, ce qui n'était pas plus mal selon elle. Pas de fausses excuses pour venir en cours. Le rêve.
N'ayant pas fait attention qu'elle avait prit la seule chaise disponible, elle sursauta quelque peu quand son amie s'asseya sur ses cuisses sans prévenir. Puis tout naturellement, elle vint poser ses mains sur ses hanches, levant son regard de jaie vers elle.

- T'as cru que mes cuisses tu pouvais les empreinter comme ça ? T'as cru que c'était gratuit ? Hé, je te signale que c'est 50 euros de la minute hein ! Dit-elle avant de s'arrêter et de réfléchir quelque peu. Alors... Sorti de son contexte... Cette phrase devient très étrange.

Ria-t-elle alors qu'elle n'avait absolument pas l'envie ni même la volonté de repousser Lou qui venait de tremper ses lèvres dans son cocktail. Elle ne pu s'empêcher de pouffer sous le visage qu'elle tira avant de récupérer son gobelet. Elle bu quelques gorgées dans ce dernier avant de soulever un sourcil.

- Bah... Du punch. T'as cru que je n'allais pas boire de la soirée ? T'es ouf toi. Déjà que tu m'as "obligée" à venir et que je dois côtoyer des gens... Une petite dose d'alcool ne me fera pas de mal.

Dit-elle en venant finir ce qui lui restait dans son verre et ainsi poser ce dernier, désormais vide sur le métal, ses doigts retrouvant rapidement la cuisse de l'américaine.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 24 AVATAR : Kim Yong Sun (Solar - Mamamoo) POINTS : -20

NOUS A REJOINT LE : 07/03/2018

MESSAGES : 198

☢ BURNING AMBITION
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t4025-yong-lou-enjoylou

Message(#) Sujet: Re: J'aimerais que ce ne soit pas qu'une comédie... Louny Jeu 11 Oct - 22:58

J'aimerais que ce ne soit pas qu'une comédie...

J'aimerais que tous ces baisers, tout ceci ne soit pas qu'une vaste comédie inventée par nous deux. Mais ce n'est pas ce que tu souhaites et si ce que tu souhaites c'est que nous soyons amies alors restons meilleures amies... #Louny

La fin du lycée sonne la fin d’une époque. Ca lui fait tout bizarre de se dire que ça y est, c’est fini, qu’elle ne se rendra plus dans ce bâtiment formant un u pour grimper au troisième étage, étage où il y avait tous ses cours. Le premier étage étant réservé aux laboratoires et salles informatiques et le deuxième aux secondes. Quant aux premières, ils naviguent entre tous les étages. Et quelque part Lou elle a du mal à concevoir qu’elle ne montera pas les trois étages dès huit heures pour quitter ce bâtiment dix heures plus tard. Les heures de philosophie calées de huit à dix heures et durant lesquelles elle luttait pour ne pas s’endormir ou ne pas se révolter face à l’attitude incroyablement machiste de son professeur et directeur de l’établissement. Sa professeure d’histoire-géographie ne lui fera plus faire de petites crises cardiaques en se mettant d’un coup sans raison à crier et elle ne lèvera plus les yeux au ciel face à la maniaquerie de l’homme qui s’est escrimé à leur apprendre la physique-chimie. Tous ses enseignants lui ont laissé un souvenir impérissable et elle se dit que pour certains elle ne les oubliera jamais que ce soit dans le bon ou dans le mauvais sens. Ils l’ont changé en quelques sortes, elle n’est plus la même qu’en début d’année elle a grandi en quelques sortes.

Il n’y a pas que les professeurs qui ont marqué cette année de terminale, non il y a aussi sa classe. Tous ces gens qu’elle a vu parfois plus que sa famille en une journée et ils ont eu de la chance ils étaient une bonne classe où à peu près tout le monde s’entendait avec tout le monde. Bien entendu comme dans toutes les années, il y a eu quelques clans et quelques pétasses et abrutis mais ça c’est un fléau auquel personne n’échappe. Mais en soit Lou elle a su se faire apprécier de tout le monde, les mecs lui mangeant dans la main parce qu’elle est solaire et qu’elle a ce don de se faire apprécier par tout le monde. L’américaine c’est cette fille populaire que tout le monde veut comme amie sachant très bien qu’elle a un cœur en or et qu’en même temps il ne fait pas bon de s’attirer ses foudres. Les lycéens ont pu le constater alors qu’elle venait de rétamer la fille qui avait osé briser le cœur de son meilleur ami. On ne touchait pas aux proches de Yong Lou ou du moins pas sans avoir quelques pensées suicidaires, tout le monde le savait dans le lycée. Elle montre les crocs vraiment rapidement et avec elle il n’y a aucune menace en l’air. Ceux qui ont pu la sous-estimer parce qu’elle est une fille l’ont très vite regretté. La réputation de l’américaine n’est pas à refaire alors naturellement elle a été invité à la fête de fin d’année et elle n’a eu aucun mal à te convaincre. Il faut dire que personne ne lui résiste surtout pas quand elle fait ses yeux de chien battu. Elle n’est pas de celles à qui on dit non parce qu’avec son sourire et son visage on ne peut lui dire non.

Lou elle se fait un petit peu désirée à vrai dire elle te tient au courant de quand est-ce qu’elle arrive par sms. Elle ne te laissera pas toute seule bien longtemps parmi cette foule d’élèves un peu trop enthousiastes d’avoir fini le lycée et d’avoir eu leur diplôme. Elle n’a pas confiance en eux si elle a une foi immense en l’humanité, elle n’est pas naïve au point de penser que tout le monde sait se tenir et qu’il n’y aura pas des gros lourds comme dans toutes les soirées. Mais elle met un certain temps avant de choisir sa tenue cherchant ce qui pourrait le plus te plaire. Aidée par Luc et sa mère, elle finit par se décider et en voyant l’heure elle ne tarde pas à filer direction le domicile de votre ex camarade de classe. C’est l’heure des au revoir, de prendre des nouvelles sur ce que les autres vont faire comme études. Il y aura ceux qui auront trouvé leurs voies et ceux qui la chercheront encore. Lou elle n’a aucun doute sur ce qu’elle va faire plus tard, sa voie semble toute tracée.

Arrivée devant le lieu de la fête, elle entend depuis l’autre bout de la rue la musique et son instinct lui souffle que ça a commencé depuis un petit moment. Elle illumine la pièce tel un soleil quand elle entre et les mecs la dévisagent avec envie, les filles sont elles mitigées entre admiration et jalousie. Mais elle ne s’attarde pas sur chaque personne la dévisageant, non elle vient te chercher toi. Ses yeux te cherchent, toi qui la fais se sentir si vivante. Elle aurait certes préféré te découvrir en bien meilleure compagnie mais en même temps ils lui fournissent un excellent alibi pour t’embrasser. Ils lui offrent cette occasion sur un plateau d’argent et elle ne se fait pas prier pour capturer tes lèvres juste après avoir jeté un regard noir à ces mecs surtout à celui qui l’a traité de belle plante. Elle lui apprendra le respect plus tard, pour l’instant son esprit est focalisé uniquement sur toi. Toi qu’elle emmène dans un petit coin tranquille qu’elle avait repéré en arrivant.

- Dixit la plus jolie fille que je connaisse.

Elle a beau tenter de faire comme si le compliment ne la perturbe pas plus que ça, elle sent ses joues chauffées et la chaleur de la pièce semble avoir monté de plusieurs degrés. Elle a de plus en plus les hormones en vrac quand elle est avec toi et elle se retient de t’allumer maintenant et ici juste pour voir si son frère et sa mère ne se sont pas trompés en disant que t’es amoureuse d’elle.

- De rien et t’inquiètes pas pour lui, je me charge de lui régler son compte… Et oui moi ça va ça va !

Elle balaie la pièce du regard cherchant une chaise de disponible mais tu sembles t’être assise sur la dernière chaise qu’il reste dans cette pièce. Alors finalement au bout de quelques secondes d’hésitation, elle s’assoit sur tes cuisses son visage en face du tien ses yeux te défiant de vouloir la chasser. Elle pique ton verre pour renifler le breuvage et elle goûte, l’alcool la fait grimacer et elle manque de tout recracher. Elle déglutit difficilement alors qu’elle te rend ton verre.

- Yeah c’est pas bon ton truc ! C’est quoi ?


◊◊◊


#LeeLou You are my love,
I’d rather die tomorrow than live a hundred years without knowing you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: J'aimerais que ce ne soit pas qu'une comédie... Louny Ven 12 Oct - 13:33

J'aimerais que ce ne soit pas qu'une comédie...

J'aimerais que tous ces baisers, tout ceci ne soit pas qu'une vaste comédie inventée par nous deux. Mais ce n'est pas ce que tu souhaites et si ce que tu souhaites c'est que nous soyons amies alors restons meilleures amies... #Louny

Jenny et les cours... Ce n'était pas spécialement la plus grande histoire d'amour. Préférant sécher la plus part de ses cours pour s'occuper elle-même, elle y venait tout de même mais pas parce que cela lui faisait plaisir, mais bien parce que Lou le lui demandait. Les professeurs allaient sûrement pas la regrette, un peu de calme, elle ne leur tiendrait plus tête et ils ne s'énerveront plus devant sa nonchalance en classe. Il n'était pas rare de la voir, les pieds sur la table à moitié en train de dormir. Et pourtant, tout les adultes se demandaient bien pourquoi. Ils savaient tous sans exceptions qu'elle avait des capacités, qu'elle pouvait apprendre et en savait bien plus qu'elle ne le laissait voir, mais même avec tous les encouragement du monde... Elle n'avait rien fait de plus que le strict minimum pour passer toutes ses années dans les classes supérieures. Par apport à son amie, elle ne savait pas quoi faire. Enfin si, elle le savait, continuer ses petites courses illégales, fumer et également se bourrer la gueule, mais à part ça... Réparer sa moto et l'améliorer ? Oui, ça c'est un bon avenir. Désormais en proie d'un groupe d'hommes, elle avait juste envie de leur refaire le portrait. Et si elle se laissait aller, il leur faudrait bien plus d'une séance de chirurgie pour qu'il retrouve un visage correct mais heureusement, sa sauveuse, la femme pour qui elle avait accepté de venir, fit son apparition. Lèvres contre lèvres, se serait mentir de dire que l'américaine n'avait pas apprécié cet échange et qu'une partie d'elle aurait voulu qu'il en soit vrai plus qu'une simple scène de comédie pour éloigner les gros lourds de service. Mais elle n'en disait mot, essayant de feindre le naturel pour éviter de se vendre. La peur de la perdre était bien trop présente pour se lancer tête baissée. Alors rester amies était selon elle la meilleur solution. Désormais dans un lieu tranquille, où personne ne pourrait les embêter. Logiquement évidemment, elle se mordit l'intérieur de la joue sous la beauté de son amie. Elle était... Juste... Wow. Il n'y avait pas de mot pour la décrire, cette robe lui allait à la perfection, mettant en valeur ses courbes gracieuses. A la réflexion de Lou, la jeune femme souleva un sourcil en désaccord avec ses dires.

- Pardon ? Tu sais il y a beaucoup plus jolies que moi et puis actuellement on dirait plus un sac à patate à côté de toi...

Dit-elle, alors qu'elle pensait surtout à la personne devant elle en prononçant ses mots. Il était clair que la jeune femme ne restait pas insensible à ses charmes. Absolument pas même. Les hormones actuellement en pleine ébullition, elle se racla la gorge pour essayer d'oublier cette sensation qui montait en elle. Elle ne devait pas céder, et encore moins lui dire qu'elle l'aimait réellement... Et plus qu'elle ne pouvait l'imaginer. Elle finit par poser son coude sur la table devant elle, sa main venant épouser la forme de son menton avant de se redresser en riant doucement sous les paroles de Lou. Toujours aussi incorrigible.

- Toujours avec ta délicatesse légendaire Lou, c'est fou ça !

Oui, c'est bien elle qui dit. Elle qui a déjà casser la gueule de plus d'une personne. Que ce soit en cours ou dans la rue. La dernière fois pendant l'une de ses heures interminable l'une de ses camarades s'étaient payé ce qui lui servait de support pour écrire ses cours. Elle avait évidemment était renvoyée pendant une semaine, ce qui n'était pas plus mal selon elle. Pas de fausses excuses pour venir en cours. Le rêve.
N'ayant pas fait attention qu'elle avait prit la seule chaise disponible, elle sursauta quelque peu quand son amie s'asseya sur ses cuisses sans prévenir. Puis tout naturellement, elle vint poser ses mains sur ses hanches, levant son regard de jaie vers elle.

- T'as cru que mes cuisses tu pouvais les empreinter comme ça ? T'as cru que c'était gratuit ? Hé, je te signale que c'est 50 euros de la minute hein ! Dit-elle avant de s'arrêter et de réfléchir quelque peu. Alors... Sorti de son contexte... Cette phrase devient très étrange.

Ria-t-elle alors qu'elle n'avait absolument pas l'envie ni même la volonté de repousser Lou qui venait de tremper ses lèvres dans son cocktail. Elle ne pu s'empêcher de pouffer sous le visage qu'elle tira avant de récupérer son gobelet. Elle bu quelques gorgées dans ce dernier avant de soulever un sourcil.

- Bah... Du punch. T'as cru que je n'allais pas boire de la soirée ? T'es ouf toi. Déjà que tu m'as "obligée" à venir et que je dois côtoyer des gens... Une petite dose d'alcool ne me fera pas de mal.

Dit-elle en venant finir ce qui lui restait dans son verre et ainsi poser ce dernier, désormais vide sur le métal, ses doigts retrouvant rapidement la cuisse de l'américaine.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 24 AVATAR : Kim Yong Sun (Solar - Mamamoo) POINTS : -20

NOUS A REJOINT LE : 07/03/2018

MESSAGES : 198

☢ BURNING AMBITION
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t4025-yong-lou-enjoylou

Message(#) Sujet: Re: J'aimerais que ce ne soit pas qu'une comédie... Louny Ven 12 Oct - 15:19

J'aimerais que ce ne soit pas qu'une comédie...

J'aimerais que tous ces baisers, tout ceci ne soit pas qu'une vaste comédie inventée par nous deux. Mais ce n'est pas ce que tu souhaites et si ce que tu souhaites c'est que nous soyons amies alors restons meilleures amies... #Louny

Lou elle a toujours été une élève assidue, une élève ayant rarement des notes en-dessous de la moyenne parce qu’elle travaille dur. Elle n’a pas spécialement de facilités contrairement à toi, ça ne lui tombe pas tout cru dans la bouche. Non elle doit bosser encore et encore pour arriver aux résultats qu’elle souhaite mais ça ne la dérange pas parce que la fierté l’envahit alors qu’elle voit ses efforts porter leurs fruits. Ce diplôme, elle l’a eu au prix d’un nombre incalculable de révisions voulant une mention, elle ne se serait pas contentée de l’avoir de justesse. Elle a toujours visé haut et à chaque réussite elle vise encore plus haut. Des gens ont tenté de l’arrêter en vain, elle est telle une machine on ne peut l’arrêter. Elle gère son quotidien chargé entre sa famille, toi et les cours à la perfection. Elle possède déjà un sens de l’organisation aigu qui lui sera très utile pour plus tard. En attendant, les professeurs pour la plupart adorent Lou qui a soif de connaissances et dont l’esprit s’affute de jour en jour. Son professeur a fait en début d’année la distinction entre ceux qui pensent par eux-mêmes et ceux qui se contentent de suivre bêtement le troupeau tels des moutons. L’américaine sait parfaitement dans quelle catégorie elle se trouve, sa mère ayant déjà du mal à la faire obéir à ses ordres. Elle n’obéit pas aux ordres, c’est elle qui les donne.

Elle a toujours détesté les gros lourds que malheureusement on ne peut éviter aux soirées étudiantes. Ces mecs prêts à lui manger dans la main pensant déjà à comment la ramener dans leur lit néanmoins elle s’empresse de refroidir leurs ardeurs en leur jetant un regard noir menaçant. Et même les idiots comprennent qu’il est l’heure pour eux de se retirer s’ils tiennent à leurs bijoux de famille. Et te draguer sous ses yeux est probablement la pire idée qu’ils ont pu avoir et elle leur fait bien comprendre. En attendant, c’est à toi qu’elle file une petite claque derrière la tête.

- Yeah tu veux bien arrêter de dire des conneries pareilles please ? T'es pas un sac à patates ou alors t’es un sexy sac à patates si tu veux.


T’as toujours mis ses hormones en vrac et le fait qu’elle ait seulement dix-huit ans n’arrange rien. C’est le chaos à l’intérieur d’elle et dieu seul sait qu’elle rêve bien plus que de simples baisers avec toi là maintenant. Mais elle tente de se calmer et de ne pas montrer à quel point tu mets le bordel dans son esprit et dans son corps.

- Toujours qu’est-ce que tu crois, on change pas les bonnes vielles habitudes !


Elle rit légèrement en pensant à toutes les personnes à qui elle a appris la politesse ou bien le respect. Personnes qui maintenant la fuient comme la peste puisque Lou est très loin d’être cette petite chose fragile comme on pourrait le penser en la voyant. En vérité, elle est bien plus coriace et combattive qu’il n’y paraît quand on la regarde comme ça. Le fait qu’elle n’ait pas peur de se salir les mains est clairement un plus parce qu’elle se fiche bien de se casser un ongle dans une bagarre. Elle rit doucement face à ta réaction quand elle s’assoit sur tes cuisses.

- Il me semble que pour moi c’est gratuit ou t’inquiète je te payerais mais pas avec de l’argent.

Un petit sourire malicieux aux lèvres, elle te laisse imaginer ce qu’elle veut dire. Après tout elle peut te payer avec des ballades en moto, de la nourriture, en câlins et autres. Elle a un large choix sur la façon qu’elle a de te rémunérer d’autant plus qu’elle n’a jamais manqué d’imagination. Et même si elle a envie de te remercier d’une façon bien précise de lui permettre de s’asseoir sur tes cuisses, elle essaie de ne pas trop s’emballer. Son sourire disparaît néanmoins quand elle goûte ta boisson et quand elle te voit la finir.

- Yeah maintenant je suis là alors t’as plus besoin de ça !

Une moue boudeuse sur son visage, elle te regarde légèrement vexée que tu boives comme si être ici en sa présence est une corvée. Idée qu’elle refuse d’admettre pour la simple et bonne raison qu’elle lui fait trop peur parce que ça voudrait dire qu’elle ne te suffit pas, que tu ne l’aimes pas ou alors pas assez. Et Lou elle entendrait presque son cœur se briser au moment où tu lui diras ça si un jour tu lui dis. Finalement elle profite que quelques curieux regardent en votre direction pour mettre tes cheveux derrière ton oreille pour y murmurer.

- A moins que tu passes également une soirée pourrie en ma compagnie… Dis moi tout baby…


Voix sensuelle et douce, elle te provoque de lui dire tout ce que t’as sur le cœur alors que ses mains passent sous ton pull pour caresser ton ventre en de légères et délicates caresses. Son frère lui a bien dit qu’elle n’arriverait pas à te faire céder en restant une gentille fille alors elle décide de faire confiance à Luc alors qu’elle décide de se la jouer plus tentatrice que jamais. Elle compte bien te faire céder ce soir, elle donnera tout ce qu’elle a pour te faire tomber dans ses bras mais si tu n’as vraiment pas l’air intéressée après cette nuit, elle se fera une raison.


◊◊◊


#LeeLou You are my love,
I’d rather die tomorrow than live a hundred years without knowing you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: J'aimerais que ce ne soit pas qu'une comédie... Louny Ven 12 Oct - 16:25

J'aimerais que ce ne soit pas qu'une comédie...

J'aimerais que tous ces baisers, tout ceci ne soit pas qu'une vaste comédie inventée par nous deux. Mais ce n'est pas ce que tu souhaites et si ce que tu souhaites c'est que nous soyons amies alors restons meilleures amies... #Louny

Désormais avec sa belle, qui faisait chavirer son coeur en un regard, elle se sentait bien. Bien mieux que n'importe quand. Lou avait cet effet rayon de soleil sur elle. Elle qui pourtant était une grande fan de liberté, aucune barrières... Elle était prête à céder tout et n'importe quoi si c'était pour quelques minutes avec Lou. Mais bien vite, une tape derrière sa tête lui fit froncer les sourcils alors qu'elle venait faussement incendier son amie. Levant la main, elle vint l'abattre gentiment sur l'épaule de la jeune américaine en riant doucement.

- Arrête de me frapper toi là ! Espèce de brute épaisse ! Et puis sexy... D'où je suis sexy même ? Je suis sûre qu'on demande à tout les machins derrière nous, dont certains que t'as apparemment mit en chien en m'embrassant, ils te diront tous que tu es la plus sexy de nos deux ! Et je ne pourrais qu'approuver! Tu t'es regardée 'tain ? Une vraie bombe bordel.

Ses mots étaient sincères. Elle en avait presque du mal à regarder ailleurs. En réalité, elle ne savait absolument pas si elle s'était habillée de la sorte pour elle ou juste pour se démarquer dans la fête mais si c'était la première solution... Elle en était plus que touchée. Cela lui faisait plaisir. Enormément même. Lou était un cadeau du ciel selon elle, mais justement... Un cadeau qu'elle ne voulait absolument pas rendre. Jamais. Mais elle n'était pas non plus totalement prête à la partager. Sa petite Lou, ce petit bout de femme aussi fragile qu'un diamant mais en même temps aussi dur qu'un roque. Elle était... Le tout et son contraire. Un aimant qui l'attirait irrévocablement vers elle, et si cette peur de la perdre ne lui tordait pas le ventre chaque soir, elle aurait déjà cédé à cette beauté depuis bien longtemps. Une si belle amitié... Elle ne pouvait pas se résigner à la casser pour une histoire de coeur. Quitte à se faire mal à elle-même.
L'américaine désormais sur ses cuisses, c'est un petit sourire en coin qui étire les lèvres de la demoiselle avant qu'elle faillisse de s'étouffer avec sa propre salive aux mots de la jeune femme. Elle avait eu une certaine idée, mais pour le bien de ses hormones et surtout de la table derrière elle, elle préféra se dire que ce n'était pas ce à quoi pensait Lou.

- En... Mochis ?

L'américaine connaissait l'amour de Jenny pour les Mochis. Bon il y avait aussi les pancake qui restaient sont grand amour au niveau nourriture. Finissant alors son verre, essayant de calmer son corps qui répondait à tous les signaux de la jeune femme lui envoyait. Elle rit doucement en levant les yeux au ciel, remarquant que son amie n'avait pas compris ses paroles. Elle lui pinça alors gentiment les hanches avant de reprendre la parole.

- J'ai jamais dit ça. Evidemment que si tu es là ça passe mieux, mais tu sais que j'n'aime pas les gens. Et que ça ne risque pas de changer, et que j'ai un gros faible pour l'alcool. Et puis maintenant que j'ai ce verre, autant le finir non ? Sinon il va être jaloux le pauvre !

Dit-elle sur un ton quelque peu rieur alors qu'elle venait rapprocher dans un geste qu'elle n'avait pas vraiment réfléchis, la jeune femme d'elle, d'un geste fluide. Elle avait ce petit sourire qui en disait long sur son bien être actuel. En bonne compagnie en même temps... Il était difficile de garder ses démons très longtemps. Mais bien vite, elle en eu le souffle coupé, ne s'attendant absolument pas à la réaction de l'américaine assise sur ses cuisses. Sa voix sur ce timbre des plus sensuels, ses mains qui venaient se balader sur son ventre, lui arrachant quelques petits frissons u'elle ne pu cacher le le long de son échine. Il lui fallu quelques secondes pour pouvoir répondre à son amie.

- P... pourquoi je passerais une soirée pourrie en ta compagnie sincèrement ? Est-ce qu'une seule fois j'ai même pu en passer une seule ? Et... Je crois qu'on a quelques admirateurs très peu discrets qui aimeraient bien se joindre à nous.

Dit-elle essayant de changer de sujet. Certes, c'était vrai. Elles avaient bien des petits yeux chaffouins regardaient la scène avec un intérêt tout particulier. Pas que cela gêne réellement Jenny, à part l'agacer, il lui servait d'alibi pour trouver un autre sujet de conversation et ainsi tenir en laisse ses hormones.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 24 AVATAR : Kim Yong Sun (Solar - Mamamoo) POINTS : -20

NOUS A REJOINT LE : 07/03/2018

MESSAGES : 198

☢ BURNING AMBITION
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t4025-yong-lou-enjoylou

Message(#) Sujet: Re: J'aimerais que ce ne soit pas qu'une comédie... Louny Sam 13 Oct - 19:41

J'aimerais que ce ne soit pas qu'une comédie...

J'aimerais que tous ces baisers, tout ceci ne soit pas qu'une vaste comédie inventée par nous deux. Mais ce n'est pas ce que tu souhaites et si ce que tu souhaites c'est que nous soyons amies alors restons meilleures amies... #Louny

Quand elle est avec toi, Lou est toujours détendue. Elle se sent bien avec toi, elle est complètement détendue et les quelques soucis qui auraient pu détériorer sa bonne humeur habituelle tu les lui fais oublier. Elle est sur un petit nuage quand elle se trouve en ta présence puisqu’à chaque fois que vous êtes toutes les deux, vous semblez être dans une bulle où les tracas du quotidien ne peuvent aller. Vous allez passer une bonne soirée, elle sait très bien à quel point pour toi qui es d’une nature un peu moins sociable qu’elle ce n’est pas facile mais elle a bien l’intention de faire en sorte que tu ne regrettes pas d’être venue. Cette soirée sera mémorable, elle se l’est promis.

Comme toujours lorsqu’elle estime que tu dis trop de bêtises, elle te met une claque derrière la tête comme si ça pouvait te remettre les idées en place. Chose qui en passant n’a jamais marché puisque tu continues à débiter des âneries à ses yeux. D’ailleurs elle lève ces derniers au ciel l’air de dire qu’est-ce qu’il ne faut pas entendre. Elle sait très bien à quel point t’es un petit génie mais elle reste impressionnée par le fait que t’aies parfois le qi d’une poule. Et si les premières phrases lui arrachent quelques éclats de rire, ses joues chauffent sous les compliments et elle est pratiquement sûre qu’elle est devenue aussi rouge qu’une tomate.

- T’as fini de dire n’importe quoi ? Et les mecs sont cons et sacrément aveugles s’ils voient pas à quel point t’es sexy. Je suis plus âgée que toi alors écoute la voix de la sagesse, jeune enfant.

Elle rit en te tirant la langue comme pour essayer de dissiper la profonde gêne qu’elle ressent face à tant de compliments et en même temps elle est hyper satisfaite parce que ce sont les paroles qu’elle voulait entendre de ta bouche en enfilant cette tenue. Tenue qu’elle a choisie exprès pour toi et qu’elle ne regrette pas un seul instant d’avoir acheté. Elle veut te faire tourner la tête autant que toi tu lui fais perdre ses moyens.

- Je pensais plus à des pancakes mais si tu veux, je te ferai des mochis.


Lou elle a toujours été une excellente cuisinière, c’est d’ailleurs elle qui cuisine chez elle parce que son frère de base difficile elle arrive à lui faire manger tout et n’importe quoi. Son dernier exploit en date, faire manger des épinards à Luc qui s’est même resservi tellement il avait aimé. Elle cuisine de tout mais surtout de la nourriture américaine et ses pancakes ainsi que ses cookies sont à se damner. Mais elle explore aussi des genres différents généralement parce que tu lui demandes et apparemment elle réussit bien son coup vu que tu lui en redemandes. Elle est en train de penser aux courses qu’elle allait devoir faire pour les plats que tu lui demandes quand tu la ramènes à la réalité en lui pinçant les hanches.

- Tss et moi tu vas faire quoi pour régler ma jalousie ?


Ce n’est pas un scoop, la jalousie est sûrement le plus gros défaut de Lou qui n’hésite pas à gronder et à mordre les gens qui sont un peu trop proches de son entourage. Elle a toujours peur de se faire remplacer même si elle sait que c’est complètement stupide et que tu ne la remplaceras jamais mais elle n’y peut rien. Elle ne peut s’empêcher de foudroyer du regard toutes les filles qui s’approchent un peu trop près de toi. La frustration d’être dans la friendzone depuis des années et le fait que les garçons n’aient pas les yeux dans leurs poches font qu’elle décide de vraiment passer à l’action ce soir. Si avant elle était restée sage comme une image, ce soir ça n’allait pas être le cas et lorsqu’elle te sent frissonner, elle ne peut retenir un sourire satisfait.

- Je ne sais pas, à toi de me dire et le seul endroit où on sera pas observées, c’est les chambres du haut. Tu veux qu’on y aille pour qu’on soit tranquilles ?

Murmure chuchoté au creux de l’oreille que toi seule peut entendre, elle n’a pas bougé de position jusqu’à maintenant où elle se recule pour que ses yeux interrogent les tiens. Ses dents maltraitent sa lèvre inférieure alors que son regard exprime très clairement ce qu’elle veut, regard de braise. Tentation incarnée, elle ferait vaciller la volonté du plus pieux des hommes. Elle est si près que vos souffles se mélangent. Elle aimerait dire un truc mais elle n’arrive plus à aligner deux pensées cohérentes.


◊◊◊


#LeeLou You are my love,
I’d rather die tomorrow than live a hundred years without knowing you.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: J'aimerais que ce ne soit pas qu'une comédie... Louny

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
J'aimerais que ce ne soit pas qu'une comédie... Louny
 Sujets similaires
-
» (choquant) Un soit disant artiste ...(choquant)
» Je ne t'oublie pas...
» . le business reste le business . aussi agréable soit-il . [Dess']
» présentation Nuage d'orage tout fini !!! J'attend le temp qu'il faudrat pour qu'elle soit validé
» BLACK JACK ◮ Mais, c’est pas un vrai suicide, soit tranquille c’est probablement rien d’autre qu’un appel à l’aide.


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: