▲ up▼ down
go away stupid ghost, that will be our secret



 
Lapin de pâques et chocolats pralinés ~ ! Tant de douceurs qui s'invitent sur HM !
Viens jouer à la roulette chocolatée juste ici !
Avril nombril, le printemps arrive, ça nous inspire de la poésie de qualitey ☆
VIENS DÉCOUVRIR LES PETITES NOUVEAUTÉS !
(EVENT) Envie d'un événement plein de surprises ? Viens te joindre à l'aventure !
FESTIVAL DE LA RENTRÉE go away stupid ghost, that will be our secret  359353108
TOUJOURS SUR HM ! Découvre les défis et notre semaine à thème du mois ! go away stupid ghost, that will be our secret  359353108
surprise surprise ! les animations arrivent dans peu de temps, ouvrez les yeux !
HUNDRED MILES
hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séouldeux réponses par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
vote pour hm !
★︎
13.04.19 ➝ 33ème MAJ toute fruitée pour le retour des beaux jours ! viens découvrir les news juteuses !
09.03.19 ➝ on accueille la 32ème maj et son design azuré ! viens découvrir les nouveautés !
09.02.19 ➝ installation de la MAJ n.31, avec un codage tout neuf et plein de nouveautés !
09.01.19 ➝ 30ème MAJ de HM ! viens découvrir les nouveautés ICI
01.01.19 ➝ BONNE ANNÉE LES CHATS !! plein de bonheur à tous. ❤︎
08.08.16 ➝ ouverture de hm
han ja
park bo ra
han soo yun
yang noam
team rocket

 :: old memories :: Oubliettes, Never Forget :: RPs abandonnés
Partagez

 go away stupid ghost, that will be our secret


Invité
Anonymous


Invité
go away stupid ghost, that will be our secret  Empty
(#) Sujet: go away stupid ghost, that will be our secret    go away stupid ghost, that will be our secret  EmptyLun 27 Aoû - 15:40

go away stupid ghost, that will be our secret ★ Never spoke about this kind of scary stories.. i'm afraid !
(outfit)(playlist)


Mes écouteurs dans les oreilles, je tentais de faire un petit pas après l'autre. je devais être forte. Je devais aller rejoindre mon dortoir. Un petit pas après l'autre. Mais il ne fallait pas oublier que j'avais eu la bonne idée de vouloir m'intégrer. Deux jours après mon entrée à l'université, je venais de participer à une sorte de veillée. Et ils n'avaient pas trouver mieux que de se raconter des histoires qui font peur. Des histoires de fantôme. Et tout particulièrement celle d'un étudiant qui se serait suicidé il y avait de cela 3 ans du haut du batiment des sciences. MON BATIMENT. Attrapant mes bras, je sentais les frissons remonter le long de ma colonne vertébrale. Je me répétais sans cesse qu'il ne fallait pas avoir peur mais sans le vouloir j'étais déjà en train de me faire un film. Un petit vent frais faisait remuer les buissons tout en me glaçant le sang. Bien que j'essayais de rester calme, il n'y avait rien à faire. Je m'arrêtais toute les dix secondes pour vérifier si personne ne me suivait. Je m'imaginais qu'à chaque buisson que je passais le suivant cachait surement ce fantôme.. et j'allais avoir la peur de ma vie.

Un petit pas tremblant après l'autre, je me forçais à tenir bon jusqu'à ce que j'entende un bruit étrange. Quelque chose venait de craquer. Puis ce qui ressemblait plus à un envole d'oiseau me fit hurler à la mort et sans demander mon reste j'étais parti en courant rejoindre mon dortoir. Plus d'une fois j'avais manqué de trébucher et les larmes brouillaient ma vision. C'était vraiment le pire moment de ma vie et bien évidemment il n'y avait personne dans les parages pour me sortir de ma torpeur. Claquant la porte d'entrée derrière moi, je me sentais pourtant plus rassurée quand j'apperçu le visage familier de la gardienne. Elle s'était endormie. La bienheureuse. Essuyant alors d'un revers de manche mes larmes, je tremblais encore mais j'étais presque arrivée aux portes de ma chambre. Une chambre dans laquelle il n'y avait que moi.. Ces gens étaient-ils tous fortunés pour avoir le choix d'habiter en appartement ?

Poursuivant mon chemin, j'empruntais enfin le fameux couloir qui donnait sur ma chambre lorsque le sort s'acharna à nouveau. Le néon qui illuminait l'endroit se mis à clignoter. Un vrai film d'horreur..

"hiiiiiii"

Couinant entre mes dents, voilà que je me cachais dans un recoin, les mains sur mes oreilles alors que les larmes coulaient sans que je puisse les retenir. J'étais complètement tétanisée. Allais-je rester là toute la nuit ? Impossible de le dire..




Invité
Anonymous


Invité
go away stupid ghost, that will be our secret  Empty
(#) Sujet: Re: go away stupid ghost, that will be our secret    go away stupid ghost, that will be our secret  EmptyVen 26 Oct - 15:15


Go Away Stupid Ghost, That Will Be Our Secret
I saw you so afraid, your tears just break my heart. Come a little closer so i can cover you in my arms, and make you feel safe again.

all with style ♡ C’était la nuit et Seung était encore en train d’étudier. Le jeune homme avait fait un nouveau master, il croyait que cela pouvait bien l’aider aussi maintenant qu’il était hacker pour le gouvernement, mais aussi apprendre de nouvelles choses ne semblaient pas vraiment lui déplaire. Lui qui aimait bien ce qu’il faisait, rien était bien difficile pour lui, juste qu’il fallait trouver la force de réviser et puis, il devait trouver du temps pour étudier entre son boulot et les études. Mais heureusement, il avait la chance d’avoir une team qui était bien amicale, avec qui il pouvait se contenter de passer de bons moments, mais surtout qui étaient bien compréhensif. Seung Jin n’avait plus de boulot le soir, il en profitait pour réviser et puis le jour, quand il n’avait pas de cours, il allait simplement travailler. Il était  bon dans ce qu’il faisait et ça aurait été une erreur de vouloir ne pas le garder dans la team, ils ne peuvent rien faire sans lui et puis, c’était pour eux aussi et surtout pour lui, qu’il continuait à faire ce genre d’études.

Le jeune homme était sorti un peu du dortoir de la SNU, alors qu’il avait demandé à ce qu’il loge pour le moment dans les dortoirs, le temps qu’il termine son master et ses présentations. Le jeune homme était sorti pour prendre l’air, se promener un peu et contempler le ciel étoilé. C’était là qu’il avait pu entendre du bruit, mais il n’avait rien vu dans cette pénombre et il soupire un peu, remettant ses lunettes sur son nez, il ferma un moment les yeux, assis sur un des bancs. Le jeune homme pensait à son petit frère, son père...Mais surtout, sa mère. Il avait eu un appel de son jeune frère ce matin, il était malade, mais il ne fallait pas qu’il soit inquiet puisqu’on prenait bien soin de lui. Bien sur, Seung ne pouvait qu’être inquiet, même si ce n’était qu’un simple rhume... Il avait de la fièvre et on dirait que celle-ci ne semblait pas vouloir se baisser aussi facilement que ça. Au final, il se remit en route pour les dortoirs, alors qu’il avait fait tomber son calepin, il soupire légèrement, le reprenant. Il avait pu de nouveau entendre du bruit dans les couloirs, mais cette fois, il savait que ce n’était pas son imagination.

Seung Jin ne croyait pas aux fantômes, en tout cas...Pas vraiment. Il n’en avait pas peur surtout, mais il savait que des fois, des choses surnaturels arrivaient, il savait qu’il y avait des choses qu’on ne pouvait pas expliquer la plupart du temps. Lui aussi qui pensait que lorsqu’il dormait, sa mère des fois visitait ses rêves, qu’il pouvait sentir une sorte de sensation chaleureuse qui entourait son corps. Il ne savait comment expliquer cela, mais il aimait bien...Lorsque ça lui arrivait. Au final, il se dirigea dans le couloir, non pas sans voir, plier en position en boule dans un coin, une tete qu’il connaissait que trop bien. Haussant les sourcils, Seung ne savait pas ce qui se passait, mais il était très inquiet « Mochi ? » Il alla se poser sur ses genoux, pour poser ses mains dans les siennes, essayant de les défaire de sa tete, alors qu’il la regarde toujours aussi inquiet « Mais, qu’est ce que tu fais là ?... » Non pas dans le dortoir, mais en boule dans un coin surement... Mais surtout il avait pu voir ses larmes « Tu pleures ? » Il essuya ses larmes de son pouce, alors qu’il la voyait trembler « Ça va aller, je suis là...Dis-moi ce qui se passe... » Il la prit dans ses bras, pour la calmer, sentant ce petit être fragile trembler entre ses bras. Ça lui brisait le cœur quand elle était dans cet état.

featuring. @Choi Momo
gabi le loup
Invité
Anonymous


Invité
go away stupid ghost, that will be our secret  Empty
(#) Sujet: Re: go away stupid ghost, that will be our secret    go away stupid ghost, that will be our secret  EmptyMar 30 Oct - 23:09

go away stupid ghost, that will be our secret ★ Never spoke about this kind of scary stories.. i'm afraid !
(outfit)(playlist)


J'étais tentée de dire que j'allais passer le reste de la nuit recroquevillée sur moi même. Il fallait dire que c'était plutôt mal parti. Tous ces événements s'entrechoquaient à la perfection.. les buissons qui remuaient, les portes qui claquaient.. les lumières qui vacillaient. Tout était orchestré à la seconde pour que je me retrouve dans un état des plus lamentables. Accroupie dans un coin du couloir, je ne faisais pas la fière. Oh loin de là. J'étais tout bonnement tétanisée. Les mains plaquées contre mes oreilles, les larmes ruisselaient contre mes joues. Des plaintes à peine audibles passaient mes lèvres sèches.. Je tremblais de peur. Et pourtant, il n'y avait rien. Ce n'était tout simplement que le produit de mon imagination qui avait été exacerbée par tous ces récits terrifiants. J'avais voulu jouer les grandes mais je m'étais faite prendre à mon propre jeu..  

Reniflant plusieurs fois alors que je me répétais sans cesse que tout allait bien, que tout ceci n'était pas réel, je ne pensais vraiment pas que quelqu'un allait finir par passer par là. Je me croyais seule et condamnée à vrai dire au vue de l'heure tardive..

« Mochi ? »

Seung Jin. Mon Oppa. Il était là et si j'avais eu toute ma tête je n'aurais certainement pas réagit de cette façon là. Seulement je n'étais pas prête.. pas encore. J'étais partie dans mon délire et sa voix n'arrivait pas à m'atteindre. Pas aussi simplement. Il s'était pourtant agenouillé près de moi et lorsqu'il toucha mes mains .. ce simple contact là me fit hurler. Un hurlement de terreur. Je n'étais pas prête. Vraiment. Tremblante, je me refusais à lever les yeux vers lui alors que les larmes continuaient de couler encore et encore. Pour moi ce contact là n'avait rien d'humain. C'était un monstre ? Un fantôme.. mais les fantômes n'avaient pourtant pas la possibilité de toucher les humains si ? Clignant plusieurs fois des yeux, je tremblais comme une feuille... peut être même plus qu'auparavant. C'était la pire expérience de ma vie.

« Tu pleures ? »

Oh oui j'étais en train de pleurer. Et ce n'était pas prêt de s'arrêter surtout s'il continuait à toucher mes mains. Sa voix pourtant commençait à percer la carapace que je m'étais construite. Je la reconnaissais.. comment pouvait-il en être autrement. C'était mon Oppa après tout. Le regard vide, fixé sur mes chaussures salies par la terre, je commençais à marmonner...

" va-t-en.. va-t-en.. laisse moi.." fis-je alors que j'étais persuadé que c'était l'esprit de ce jeune homme qui s'était suicidé. Il venait pour me faire du mal. " laisse moi .. je t'en prie ! " ajoutais-je en tentant de retirer mes mains des siennes. Oppa caressait alors mes joues.. Il éloignait mes larmes et moi je ne m'en rendais même pas compte. J'étais vraiment perdue dans un délire psychotique.. je ne mentais pas quand je disais être effrayée par les esprits. C'était digne d'une phobie .. une du genre délirante. Une chaleur m'entoura alors tout à coup. Je n'avais toujours pas percuté. Tremblante, je continuais à murmurer... Comme si l'esprit de ce garçon que je ne connaissais pas s'était matérialisé et que je cherchais à le faire partir. Je le suppliais . Je voulais qu'il me laisse tranquille. Je voulais qu'il parte.

Quelque part, je pense que mon Oppa avait du dire quelque chose.. faire quelque chose. Peut être était-ce même son odeur ? Je ne savais l'expliquer car finalement je finissais enfin par le reconnaître. Les traits du garçon s'estompaient et le visage de Seung Jin se modelait gentiment. Mon Oppa. Mais qu'est ce qu'il faisait là?  Craquant finalement, je commençais à pleurer chaudement .. des larmes de crocodiles, alors que je tirais sur l'arrière de la veste de mon Oppa. Collée contre lui, je cherchais du réconfort dans ses bras..

J'allais vraiment me maudire.
Mais plus tard ..

Beaucoup plus tard.




Invité
Anonymous


Invité
go away stupid ghost, that will be our secret  Empty
(#) Sujet: Re: go away stupid ghost, that will be our secret    go away stupid ghost, that will be our secret  EmptyMar 6 Nov - 18:33


Go Away Stupid Ghost, That Will Be Our Secret
I saw you so afraid, your tears just break my heart. Come a little closer so i can cover you in my arms, and make you feel safe again.

all with style ♡ Le jeune homme ne savait plus vraiment ce qu’il se passait... Momo était juste terrifiée, alors qu’elle pleurait, tremblait au début sous ses yeux, mais il s’était empressé de prendre ses mains pour les caresser, de faire sécher ses larmes de ses pouces alors qu’il caresse ses joues, essayant de lui faire dire quelque chose, alors qu’elle était tout juste paralysee devant lui... Comme si elle avait vu un fantôme, comme si quelque chose de mal s’était passé ou bien allait se passer, et ce n’est que son cri qui le surpris le plus « Chh... Mochi... Je suis là... N’aies pas peur » Il ne savait pas si c’était de lui qu’elle avait peur, mais il pouvait vraiment savoir qu’elle n’était pas dans son état normal, alors qu’elle lui demande de s’en aller ? De la laisser tranquille... Mais elle ne le regardait pas dans les yeux, comme si elle pensait que c’était une toute autre personne et dans ce genre de moment, Seung Jin n’avait qu’une solution, s’était de l’entourer de ses bras alors qu’elle tremblait toujours, toujours aussi effrayée... Il s’inquiétait beaucoup pour elle, il ne savait ce qu’il lui était arrivé, mais il espérait qu’il le saura bientôt.

Caressant ses cheveux de ses doigts, son dos doucement, alors qu’il murmurait contre son oreille de rester calme, qu’il était là et qu’il n’allait pas la lâcher avant qu’elle ne se calme... Il essayait tout ce qu’il pouvait pour la calmer, sachant pertinemment qu’avec le poids de son corps, avec ses grands bras et ses muscles, elle n’était pas prête de s’en aller, de pouvoir le repousser. Exerçant une légère pression pour qu’elle se calme au début, il ne la serrait pas trop fort bien suur, juste assez pour la garder en place alors qu’il continuait de lui caresser les cheveux « Ca va aller c’est terminé, je suis là. Calme toi » dit-il fermant les yeux, ses doigts continuant de lui caresser les cheveux et le dos de bas en haut pour lui procurer une certain chaleur, un certain réconfort. Passant de nouveau ses doigts sur ses joues pour les essuyer, la regardant dans les yeux... C’est maintenant qu’elle le regardait de nouveau, qu’un peu, elle se calmait, mais surtout, il savait qu’elle redevenait un peu plus elle-même, comme si ce qui était passé était parti, puis elle redevenait un peu plus elle-même...Malgré tout, qu’elle avait encore peur et qu’elle voulait simplement se réconforter contre lui. Son étreinte le rassura franchement, il pouvait savoir que maintenant elle était de nouveau un peu plus Momo... Qu’elle était là, en train de l’écouter de nouveau, même si elle pleura encore plus de nouveau... Que faire ?

Caressant son dos, la serrant contre lui, il lui donnait un peu plus du temps pour se reprendre, ne la brusquant pas, remettant sa main dans sa chevelure si douce « Mochi, calme toi je t’en supplie... Calme toi. » Il posa sa tête contre la sienne, laissant reposer la sienne contre son torse, la réchauffant par sa chaleur corporelle « Tu peux marcher... ? » Il n’allait pas la laisser ici de toute façon, il s’inquiétait beaucoup trop, puis il se disait que l’emmener dans sa chambre serait mieux pour elle, pour ne pas qu’elle reste ici. De toute façon, si elle ne pouvait pas marcher, il allait la porter sans aucun doute, parce qu’il ne voudrait pas qu’elle reste ici longtemps « Quelqu’un t’as fait du mal ? » C’est surtout la première fois qu’il la voyait aussi effrayée, ses larmes coulant si abondamment sur ses joues et franchement, ça lui faisait de la peine qu’il allait se mettre en colère si jamais quelqu’un l’avait mis dans cet état. C’était affreux... Mais il espérait que la jeune femme se soit un peu mieux calmé pour qu’il en ait le cœur net, pour qu’il sache quoi faire après, si jamais elle pouvait parler pour le moment. Il avait un plan pour tout, mais pour le moment, il voulait savoir si elle pouvait lui parler de nouveau.

featuring. @Choi Momo
gabi le loup
Invité
Anonymous


Invité
go away stupid ghost, that will be our secret  Empty
(#) Sujet: Re: go away stupid ghost, that will be our secret    go away stupid ghost, that will be our secret  EmptyMer 7 Nov - 2:05

go away stupid ghost, that will be our secret ★ Never spoke about this kind of scary stories.. i'm afraid !
(outfit)(playlist)


Je cherchais du réconfort dans ses bras.

Comme une idiote. Une sombre petite idiote qui ne savait pas faire la différence entre réalité et fiction. C'était une phobie qui avait la dent dure. Impossible de garder mon calme. Impossible de faire appel à ma raison. Une fois que la crise avait commencée, elle se déchaînait comme un ouragan.. une tempête indomptable. Et recroquevillée sur moi même j'aurais bien été capable de passé la nuit là, à trembler de peur, à m'imaginer ma propre mort. J'était tout bonnement partie trop loin et Oppa.. avait trouvé le moyen de me ramener. Habituellement, je n'avais qu'à m'évanouir.. et tout allait pour le mieux après. Tout irait pour le mieux. Je me disais cela à chaque fois mais cette fois-ci.. Un nouveau facteur s'ajoutait à l’équation. MONSIEUR LEE SEUNG JIN.

Dans ses bras, les yeux clos alors que les larmes ruisselaient.. défiguraient mon visage horrifié, je me moquais bien de ruiner son tee shirt. Sa veste ? Peut importe. Je m'en moquais. Sans retenue, mon visage s'était glissé contre le tissu qui me faisait fasse. Son odeur envahissait mes narines palpitantes. J'étais tout à coup comme apaisée. Légèrement. Et la crise commençait à s'estomper sans que je ne puisse contrôler les frémissements de mon corps. Je tremblais toujours comme une feuille mais je gagnais un peu de raison.. je commençais à me réveiller comme si tout ça n'avait été qu'un mauvais rêve. Une passade. Un arrêt involontaire dans le court du temps. Mais qu'est-ce qui me passait par la tête pour me mettre dans un état pareil ? Je devais avoir l'air pathétique.. Une vraie gosse. Un petit être frêle et ridicule.

« Mochi, calme toi je t’en supplie... Calme toi. »

Ce surnom. Je pouvais sentir la chaleur de sa main au travers du tissus. Je pouvais même ressentir la chaleur de ses mots. Mon coeur s'emballait mais pas pour les mêmes raisons. Pourquoi était-il là ? Il était spectateur d'une scène affreuse. Ma propre faiblesse ainsi exposée. Je n'avais pas encore toute ma tête pour m'en sentir honteuse. Pas encore. Mon souffle saccadé, j'avais les yeux clos et j'étais en quête d'un peu plus de chaleur. Alors je frottais mon visage contre son torse tout en serrant de mes petits doigts tremblant le tissu qui se glissait entre mes phalanges. C'était réconfortant. Cette proximité.

« Tu peux marcher... ? »

Une bonne question. Mais je ne pouvais pas encore y répondre. Comme traumatisée, j'étais incapable de formuler quoi que ce soit de cohérent. Je gardais mon visage pressée au plus près de son coeur. Je serrais toujours plus fort le tissu entre mes doigts et j'attendais.. j'attendais que ça passe. Une vraie gosse. C'était comme lorsque je faisais de terrible cauchemars. Mais cette fois ci ce n'était pas ma mère qui me calmait. C'était mon oppa. Et cette pensée là.. enfin. Je devenais tout à coup raide comme un piquet. Le coeur battant, le clignait des yeux en sentant le rouge mon monter aux joues. Mais .. ?

« Quelqu’un t’as fait du mal ? »  

" Oppa .. ?" marmonnais-je alors en levant timidement les yeux vers lui. Sa question ne faisait pas sens dans mon esprit alors je décidais de ne pas y répondre alors que je m'éloignais de sa chaleur un moment. Confuse, j'observais les alentours sans savoir .. " Qu'est ce que tu fais là ? Pourquoi .. " Pressant tout à coup mes mains sur mes joues, je les sentais humides.. et la gêne me paralysait tout à coup. Je n'étais qu'une idiote. Une sombre idiote. Les yeux clos tout à coup, je mordais ma lèvre.. honnêtement je ne savais plus où me mettre. Il était là.. je sentais sa chaleur irradier de son corps.. et il m'avait prise dans ses bras. Et la confusion.. la gêne. Ca me donnait envie de pleurer mais je retenais tout ça, les épaules tremblantes..

Est-ce que je venais de tout gâcher ?
Il allait me prendre pour une folle .. j'en étais persuadée.




Invité
Anonymous


Invité
go away stupid ghost, that will be our secret  Empty
(#) Sujet: Re: go away stupid ghost, that will be our secret    go away stupid ghost, that will be our secret  EmptyVen 23 Nov - 17:47


Go Away Stupid Ghost, That Will Be Our Secret
I saw you so afraid, your tears just break my heart. Come a little closer so i can cover you in my arms, and make you feel safe again.

all with style ♡ Seung Jin ne savait pourquoi elle était ainsi. Il avait peur que quelqu’un ne lui ait fait de mal, que quelque chose était arrivée à un des membres de sa famille, qu’elle avait quelque chose ou autre... Mille et un schémas s’étaient installés dans ses pensées, mais il n’y avait qu’une chose qu’il connaissait très bien, c’était qu’il devait la calmer. Pour le moment, il n’avait pas eut de réponses à ses questions, mais il espérait qu’après, il en aura... Pour le moment, il voulait juste de nouveau entendre sa douce petite voix, il voulait simplement un signe pour qu’il puisse savoir qu’elle allait bien, qu’elle savait qu’il était là et que c’était lui : Seung Jin. Qu’il n’était pas là pour lui faire du mal, mais au contraire. Il détestait la voir pleurer et c’était surement l’une des choses qui le rendait furieux... Assez inquiet, il ne pouvait calmer ses caresses, la blottissant contre lui. C’était un peu aussi réconfortant pour lui, de la savoir proche de lui alors qu’elle était ainsi, il savait qu’au moins, suite à cela, elle était avec lui.

Caressant doucement ses cheveux, son dos, il essayait de la calmer, la laissant reprendre ses esprits, malgré tout ce qu’elle pouvait faire, elle était toujours dans ses bras et il essayait de son mieux, murmurant doucement ses paroles, ses gestes toujours aussi chaleureux de la consoler et de la calmer... Au moins de calmer ses pleures. Essuyant ses larmes de ses doigts, il ne voulait pas qu’elle soit triste et voulait revoir son sourire, mais certainement, il savait que ce n’était pas pour l’heure... Elle était encore trop sous le choc, d’après ce qu’il avait pu constater. Jin était patient et n’allait surement pas la laisser ainsi. Il se demandait si elle pouvait marcher, si elle arrivait à l’entendre...Mais de toute façon, il n’allait pas la laisser ici, dans ce couloir un peu trop sombre et surtout, il ne voulait pas que les autres les voient, surtout qu’il ne voulait pas qu’il lui apporte des ennuis. Ce n’est pas qu’il avait honte qu’on la voit avec lui, mais dans ce genre d’établissement, il savait que les rumeurs pouvaient circuler bien trop vite et que les murs avaient aussi des oreilles.

Jin sourit légèrement lorsqu’elle l’appelle, pouvant voir qu’elle se calmait, petit à petit « Oui Mochi... C’est moi... Je suis avec toi » dit-il en la regardant. Encore chamboulée, elle ne semblait pas avoir remarqué sa présence que pour le moment « Je t’expliquerais après... Pour l’heure il faudra qu’on parte d’ici... » il passa ses mains sur ses joues, il faisait froid dehors et il ne voulait pas qu’elle attrape froid « Fait moi confiance, veux-tu ? » Il lui sourit tendrement, puis finit par se mettre à genoux, pour la prendre dans ses bras, comme une princesse, alors qu’il la serre contre lui. Il savait qu’il n’allait pas prendre le risque pour le moment de la faire marcher, surtout qu’avec ce qu’il avait pu voir, elle n’était surement pas en état de marcher, encore tremblante « On va aller dans ma chambre, je serais moins inquiet comme ça et puis... Tu as besoin d’eau et te laver ton visage... Après, tu devras m’expliquer toi aussi ce que tu faisais dans le couloir à cette heure... Et puis, qu’est ce qui t’es arrivé Mochi... » Il la regarde dans les yeux alors qu’il marche vers sa chambre qui n’était pas loin en fait.

Ouvrant la porte, il la dépose sur son lit pour aller lui chercher un verre d’eau, refermant bien sûr derrière lui « Tiens... Ça va te rafraichir un peu, et si t’as froid dis-moi... » Il s’assoit près d’elle « Je suis en train de faire un nouveau master pour le travail, alors on peut dire que je suis de nouveau redevenu un étudiant... Mais toi... ? Qu’est ce qui t’es arrivé ? » Dit-il en la regardant toujours aussi inquiet pour elle, ça lui fendait le cœur de la voir ainsi « Prend ton temps, pour te récupérer. » Au moins ici, il ne se sentait pas observer.

featuring. @Choi Momo
gabi le loup
Invité
Anonymous


Invité
go away stupid ghost, that will be our secret  Empty
(#) Sujet: Re: go away stupid ghost, that will be our secret    go away stupid ghost, that will be our secret  EmptyDim 16 Déc - 14:52

go away stupid ghost, that will be our secret ★ Never spoke about this kind of scary stories.. i'm afraid !
(outfit)(playlist)


Est-ce que je venais de tout gâcher ?
Il allait me prendre pour une folle .. j'en étais persuadée.


Le visage blême, les yeux rougies par les larmes, j'étais encore tremblante.. encore penaude et incroyablement gênée que Seung Jin ait du assisté à un scène aussi pathétique. « Oui Mochi... C’est moi... Je suis avec toi. Je t’expliquerais après... Pour l’heure il faudra qu’on parte d’ici... »Clignant plusieurs fois des yeux, j'avais comme une sorte de hoquet, ma voix pas tout à fait remise de tous ces pleurs. Il fallait un certain temps pour que je me remette de ce genre de crises de panique. Tout ça à cause de ces histoires idiotes. J'étais vraiment une gamine naïve et stupide.. si stupide. Des larmes silencieuses roulant sur mes joues, je n'avais qu'une envie c'était de m'enfuir.. de m'enfermer dans ma chambre, de me cacher sous ma couette et d'attendre ma mort. La honte rougissait légèrement mes joues mais je n'avais plus aucune force, plus aucune envie. Tout se passait dans ma tête et mon corps lui bottait en touche.

« Fait moi confiance, veux-tu ? » Hochant machinalement la tête, il était pus qu'évidant que je lui faisais confiance. Les yeux fermés. Aveugle à tout ce qu'on aurait bien pu me dire car pour moi il était parfait et vraiment digne de confiance. Fallait-il que je sois amoureuse pour être aussi naïve et stupide ? Et pourtant c'était ce que je ressentais à cet instant précis. Sans m'en rendre compte, Jin s'était fait une place dans ma vie .. qui devenait de plus en plus grande .. et de plus en plus difficile à supporter. Les amours à sens unique ne sont pas forcément aisés à supporter. « On va aller dans ma chambre, je serais moins inquiet comme ça et puis... Tu as besoin d’eau et te laver ton visage... Après, tu devras m’expliquer toi aussi ce que tu faisais dans le couloir à cette heure... Et puis, qu’est ce qui t’es arrivé Mochi... » Les yeux dans les yeux, Jin semblait si sûr de lui .. et moi j'étais comme une idiote, absorbé par l'éclat de ses prunelles.. la perfection de son visage. Il n'aurait rien eu d'étonnant à voir des petits cœurs prendre la place de mes yeux noirs. Et il fallut quelque minutes pour que l'idée fasse son chemin. Lui raconter ? Lui expliquer ? Impossible .. j'étais suffisamment ridicule pour ne pas en rajouter une couche. Baissant alors les yeux, je ne promettais rien.. je fuyais cette conversation dérangeante en gardant le silence. Impolie.

Poussant finalement la porte de sa chambre personnelle, j'agripais les draps alors qu'il m'avait installée sur son lit. Curieusement, je laissais mon regard vagabonder dans la pièce, l'air encore fébrile .. des poches devaient certainement alourdir mon regard. J'avais pleuré.. tellement pleuré. Je devais tout bonnement être affreuse et mordillant ma lèvre, j'avais bien envie de me voir .. et en même temps, non. « Je suis en train de faire un nouveau master pour le travail, alors on peut dire que je suis de nouveau redevenu un étudiant... Mais toi... ? Qu’est ce qui t’es arrivé ? » Un verre d'eau entre les mains, je l'écoutais d'une oreille attentive avant qu'il ne me reposer cette même question. Et comme à mon habitude quand une question me dérangeait, je me refermais comme une huitre .. Les épaules basses, le visage caché sous mes longs cheveux, j'articulais avec difficulté.. " ... j'ai pas envie d'en parler." Soufflant ses mots, je sentais les larmes menacer à nouveau le bord de mes yeux. Et il n'était plus question de peur .. la gêne me rendait émotive. ".. je suis désolée .. mais .. s'il te plait ne me force pas à en parler. " ajoutais-je en chassant une larme à l'aide de ma paume. " .. s'il te plait."






Invité
Anonymous


Invité
go away stupid ghost, that will be our secret  Empty
(#) Sujet: Re: go away stupid ghost, that will be our secret    go away stupid ghost, that will be our secret  EmptyVen 21 Déc - 12:48


Go Away Stupid Ghost, That Will Be Our Secret
I saw you so afraid, your tears just break my heart. Come a little closer so i can cover you in my arms, and make you feel safe again.

all with style ♡ Il ne savait ce qui s’était passé, mais ce que Jin savait c’était que la demoiselle avait peur, qu’il y avait quelque chose qui lui avait fait peur, elle pleurait et peut-être que quelque chose s’était passé avec elle. Elle tremblait, elle ne voulait rien dire, et ça le tuait. Ne pas savoir ce qui se passait avec elle surtout que la voir dans cet état était tellement nouveau pour lui. Elle qui d’habitude était une vraie petite tornade, riant, souriant... Son caractère si dynamique n’était plus en ce moment et ça lui brisait le cœur. La voir si fragile. C’était pour cela qu’il voulait la protéger, pour ne pas revoir ce genre de larmes couler sur son beau visage. Ses yeux rouges, elle était si fragile à ce moment là que le jeune homme se souvint qu’elle était au fond une jeune femme sensible, malgré les apparences, elle était tres sensible. Il ne voulait pas rester ici, il savait qu’ils devaient s’en aller de ce couloir peu éclairé, puis ce n’était pas bon pour Momo de rester ici, ainsi assise. Si quelqu’un arrivait ils auraient des problèmes surement tous les deux, puis il ne voulait pas qu’on la voit dans cet état. Ce n’était pas non plus le meilleur des endroits pour qu’elle se calme, malgré qu’il soit avec elle, elle devait se reposer, boire quelque chose, se laver au moins le visage.

Le jeune homme la prit dans ses bras, essayant de la calmer petit à petit et il était plutôt heureux de constater un petit changement. Elle l’écoutait au moins et lorsqu’elle hocha la tête, il n’attendait que ce signe. Même si elle ne lui répondait pas, il allait quand même l’amener chez lui, dans sa chambre, tout simplement parce qu’il savait que c’était la meilleure des solutions. Elle n’était pas loin et ils devaient ne pas rester ici. La prenant ainsi dans ses bras, il se releva pour se diriger vers sa chambre qui était bien chaleureuse, propre et surtout, elle pourra se reposer sur son lit. Fermant bien sûr la porte après l’avoir déposer sur le lit, il alla lui chercher un verre d’eau. Il fallait qu’elle boit quelque chose au moins pour qu’elle puisse reprendre ses esprits. Il le lui tendit puis alla se mettre près d’elle, le regard toujours aussi inquiet, mais il répondit à sa question parce qu’elle avait quand même elle aussi le droit de savoir pourquoi il était là.

Lorsqu’il lui posa encore la question, lorsqu’il voulait comprendre ce qui s’était passé avec elle, elle refusa de dire quoi que se soit. Jin ne la lâcha pas du regard, il restait calme, comme à son habitude et surtout dans ce genre de moment. Sa curiosité le rongeait intérieurement, surtout parce qu’il voulait la rassurer et si jamais quelqu’un lui avait fait du mal, il allait le payer si chère. La jeune femme avait la tête baissée, ses yeux et son visage cachés par sa frange. Jin n’eut qu’un simple geste, s’était de mettre sa main derrière sa tête doucement et lui embrassa le crane tendrement « Je ne te forcerais jamais à rien Momo... C’est mal me connaitre, tu le sais » Seung passa ses doigts sur son menton, un léger sourire se fit voir alors qu’il lui relève doucement le visage « Mais je t’en prie...Ne pleure plus. Tu es avec moi maintenant que je ne laisserais jamais personne te faire du mal. Si tu as peur maintenant je suis avec toi. Tu peux me faire confiance, tu le sais. Je serais toujours là Momo » Un sourire sincère se dessina sur son visage, puis la lâchant doucement il dit ensuite « Aller boit, ça te fera du bien. Puis tu peux aller te laver le visage... Je ne veux pas voir tes jolies yeux si rouges. L’eau te fera du bien, d’accord ? » Demanda-t-il la voix toute douce, surtout à la fin. Il était inquiet et le restera toujours. Mais si elle est là maintenant, près de lui, c’était tout ce qui compte.

Le jeune homme se leva ensuite pour ranger un peu son bureau « Tu peux rester ici le temps que tu veux, ne t’inquiète pas, tu n’auras pas d’ennuis. En plus, je ne peux pas te laisser partir dans cet état vers ta chambre »

featuring. @Choi Momo
gabi le loup
Contenu sponsorisé


go away stupid ghost, that will be our secret  Empty
(#) Sujet: Re: go away stupid ghost, that will be our secret    go away stupid ghost, that will be our secret  Empty
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Welcome in my stupid world ♫
» GHOST IN MY HEAD (ft. THE peacekeeper)
» Ghost in the Shell Arise
» 07-ghost, la quête de l'équilibre
» Because I'm so stupid [Yong Ran]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: old memories :: Oubliettes, Never Forget :: RPs abandonnés
Sauter vers: