▲ up▼ down
the memories you left behind (( isang



 
Eolssu johda ~ ! L'ère de Joseon a repris ses droits et les tambours résonnent sur le forum !
Viens les faire vibrer en jouant à la roulette traditionnelle juste ici !
Poussière de mars, Poussière d'or ; le printemps arrive ☆
VIENS DÉCOUVRIR LES PETITES NOUVEAUTÉS !
(EVENT) Envie d'un date plein de surprises ? Viens te joindre à l'aventure !
S'INSCRIRE AU PROGRAMME DOKI DOKI
TOUJOURS SUR HM ! Découvre les défis et notre semaine à thème du mois !
laisse le fil rouge te guider jusqu'à ta destinée !
et te mener à de surprenantes aventures ~
HUNDRED MILES
hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séouldeux réponses par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
vote pour hm !
★︎
09.03.19 ➝ on accueille la 32ème maj et son design azuré ! viens découvrir les nouveautés !
09.02.19 ➝ installation de la MAJ n.31, avec un codage tout neuf et plein de nouveautés !
09.01.19 ➝ 30ème MAJ de HM ! viens découvrir les nouveautés ICI
01.01.19 ➝ BONNE ANNÉE LES CHATS !! plein de bonheur à tous. ❤︎
08.08.16 ➝ ouverture de hm
han ja
park bo ra
han soo yun
yang noam
team rocket

 :: seoul :: Jamsil
Partagez | 

 the memories you left behind (( isang


Song Iseul


Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
☁︎ king of cheesy pick up lines
AVATAR : jaehyun
POINTS : 15


NOUS A REJOINT LE : 29/03/2017


MESSAGES : 147


(#) Sujet: the memories you left behind (( isang   Jeu 16 Aoû - 2:31

the memories you left behind

do you remember

Entre ses doigts le liquide ambré danse dans une prison de verre. De ses oreilles bourdonnent l’air jazzy, à peine audible, du bar où il a trouvé refuge. Iseul boit et ce n’est rien de nouveau. C’est ce qu’il fait, chaque nuit, et quasiment chaque jour. Un verre après l’autre, jusqu’à ce que la réalité s’emmêle d’un doux voile de l’irréel – incapable de discerner le vrai du faux. Mais ce soir, plus que n’importe quel autre, il boit pour oublier. Les souvenirs qui refont surface, brûlants et douloureux, la tristesse qui se mêle à la colère pour envenimer chaque goutte de sang qui s’infiltre dans son cœur et en pompe l’énergie de vivre. C’est un de ces soirs où il aimerait oublier de respirer, stopper le moindre mouvement et clore les paupières sans espoir de les rouvrir.

Il est triste et n’arrive pas à s’habituer à ce sentiment. Un autre verre envoie valser les pensées néfastes un peu plus loin derrière son dos, mais jamais bien loin, elles ne sont qu’à quelques mètres de lui, prêtes à enfoncer leurs griffes et leurs dents dans ses cellules grises. Grise sa vie, grise la fumée du mégot entre ses lèvres et les cendres qui remplissent son cendrier. Un an. Deux ans. Trois ans. Il a perdu le compte depuis mais il aimerait tant transformer les jours en verres, boire jusqu’à ne plus pouvoir. Il ne compte plus, il est perdu. Un soupir d’entre ses lèvres et ses doigts qui divaguent vers son téléphone, prêts à l’erreur.

Isang.

Il sourit à son nom qui s’affiche, surement l’alcool – c’est toujours l’alcool, essaye-t-il encore de se convaincre, taisant les tourments de son cœur qui s’égosille. Il compose le numéro mais raccroche à la deuxième sonnerie, il ne devrait vraiment pas. Mais son corps ne contrôle rien, et ses doigts tapotent rapidement un sms ; l’adresse du bar et une demande de venir boire avec lui ponctuée d’une gâterie salace s’il acceptait, lui sur ses genoux. Un rictus étire la commissure de ses lèvres, qu’est-ce qu’il est con mais le message est envoyé. Il espère seulement qu’Isang soit endormie. Et il prie pour qu’il soit là.






i might sink and drown and die .

Ahn Isang


Voir le profil de l'utilisateur
♡ PUT YOUR TRUST IN ICE CREAM
AGE : 22
AVATAR : nam joohyuk ♡
POINTS : 9


NOUS A REJOINT LE : 17/01/2018


MESSAGES : 198


(#) Sujet: Re: the memories you left behind (( isang   Sam 15 Sep - 23:28

the memories you left behind

do you remember

C'est une date qui vient toujours le hanter. Ce jour là. Pas un jour anodin, juste un jour où il n'avait pas suffi. Où il n'avait pas réussi à faire oublier à celui qu'il aimait un autre garçon. Isang s'était toujours un peu blâmé pour sa mort mais n'était-ce pas naturel lorsqu'il s'agissait de quelqu'un d'important ? Son ex. Il l'avait aimé comme personne. Il aurait tout fait pour ce garçon, même l'interdit, même le plus fou. Isang était tombé pour lui comme la pluie pendant l'orage. Fort, sauvagement. Son cœur s'était égratigné en voulant aimer cette rose aux épines trop piquantes. Ils avaient fini par rompre mais ce n'avait pas été de son fait. C'est l'autre qui lui avait dit qu'il n'arrivait pas à oublier quelqu'un. Iseul. Le voir au cimetière lors de l'enterrement l'avait anéanti. Poignard enfoncé bien profond. Une petite discussion et il avait compris qui était en face lui. L'irremplaçable, celui à cause de qui il n'avait jamais été réellement aimé. Et Isang avait détesté Iseul. N'avait pourtant pas pu s'empêcher de poser les mains sur lui, ses pensées noyées dans l'alcool. Et il se retrouvait là, un doigt posé sur le calendrier qui trônait au salon. Après avoir regardé fixement cette date, il avait fini par s'asseoir sur le canapé. Et il n'avait pas bougé. Il était si silencieux que le bruit des aiguilles de l'horloge aurait pu lui paraître dérangeant. Les battements de son propre coeur l'étaient aussi. Pourquoi lui.


Isang se noie dans les souvenirs. Repense à ces fois où il l'avait vu sourire. Vrai, faux. Son cerveau repassait les scènes en boucle. Mauvais film, son coeur se serre à la pensée que tout cela n'avait été qu'un mirage, qu'un mensonge. Isang avait été un pansement mais l'autre avait préféré la plaie. Perdu dans ce tourbillon de pensées, il ne répond pas lorsque son téléphone sonne. Il n'a envie de voir personne, sauf l'exception bien sûr. La sonnerie s'arrête, un message fait vibrer le portable. Ses yeux dérivent sur l'écran. Ils discernent rapidement le prénom qui s'y affiche. Iseul qui doit être dans un état catastrophique, lui aussi remué par ce jour particulier. Et Isang devrait l'ignorer, lire ce sms et puis reposer son portable comme s'il n'était jamais arrivé. Il le déteste, ou le devrait. Mais il se prend à répondre. A lui dire de ne pas bouger, qu'il viendra. Peut-être qu'il s'inquiète un peu pour lui. Cette histoire de gâterie ne vient que de l'alcool, que de la solitude. Et il sait que ce n'est pas le genre d'Iseul. Attrapant sa veste, Isang déserte vite son appartement. Il sort pour la nuit, pour la légère brise et Iseul.

Isang prend un taxi jusqu'au bar. Ses yeux se perdent sur le paysage. Ses doigts veulent écrire un message à Iseul. Mais ils restent immobiles, patientent le temps du court trajet. Il ne doit pas se trahir. Trahir qui, quoi ? Isang ne préfère pas y penser. Iseul ne sait rien de ce qui les unit après tout. Il entre dans le bar et le voit au comptoir. Cigarette entre les lèvres et alcool devant lui. Verres vides, verre plein.  Il marche jusqu'à lui. Ne s'embarrasse pas de politesses et lui retire sa cigarette des lèvres. « C'est mauvais pour toi. » Isang l'écrase dans le cendrier, s'assoit à ses côtés. Il commande un verre en sachant pertinemment que c'est une mauvaise idée. « Tu promets des choses mais tu n'es même pas en état d'être là. » Les yeux d'Isang rencontrent ceux d'Iseul. Et sa voix s'échappe à nouveau en même temps que la musique jazzy. « Est-ce que je devrais te ramener chez toi ? » Ou bien rester ici à le regarder picoler, écouter ses plaintes alors que son propre cœur saigne. Hésitations multiples.




Song Iseul


Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
☁︎ king of cheesy pick up lines
AVATAR : jaehyun
POINTS : 15


NOUS A REJOINT LE : 29/03/2017


MESSAGES : 147


(#) Sujet: Re: the memories you left behind (( isang   Mer 26 Sep - 0:47

the memories you left behind

do you remember

Conflit étrange. Il aimerait oublier cette date, fermer les yeux et voir le moindre petit souvenir s’effacer doucement. Mais il désire tout autant la préserver en lui. Parce qu’il ne pouvait dissiper ce souvenir de sa mémoire, de cet homme qu’il avait tant aimé malgré le mal dans lequel l’avait plongé sa disparition. Il l’a détesté, de l’avoir ainsi quitté, il ne compte plus les fois où il a crié devant sa tombe, s’écroulant au sol avec mille injures au bout des lèvres. Puis les larmes trouvent leur place le long de ses joues, il veut tellement le revoir, il ferait tout pour ça. Il avait prié pour un retour-arrière, peut-être qu’alors il aurait pu remarquer les signes, deviner sa détresse avant qu’elle ne le guide vers l’irréversible. Mais ce ne sont plus que des pensées en l’air, belles rêveries qui n’en demeureraient jamais plus qu’illusions. Il est seul, lui et sa bouteille de whisky, entouré du monde mais l’esprit lointain. Et une image lui revient, un visage et un rictus amer s’en suit. Bien sûr qu’il n’a pas la force de résister à cette envie, ses doigts tapotant déjà sur l’écran, entre maladresse, hésitation et ébriété, il arrive à envoyer un message. Il se déteste de sa faiblesse, prie pour que Isang soit endormi et ne le lise pas, supplie qu’il arrive le plus vite possible. Contradictions, toujours.
Il ne compte plus les verres, il ne voit pas encore flou mais il s’en rapproche et son téléphone est déjà délaissé, avec lui une réponse qu’il ne lira jamais. Il n’a pas besoin de le lire, après tout, la grande silhouette du jeune homme ne tarde pas à se distinguer d’entre le client. Isang fait un dernier pas jusqu’à lui et Iseul trouve le temps de souffler sa fumée grise sur son visage avant qu’on ne lui en dérobe la source. « Merci de t’inquiéter pour ma santé. » Il rit légèrement et se tourne face au bar, faisant signe qu’il voulait d’un autre verre en même temps qu’Isang. « Qu’est-ce que tu en sais ? » Il ne le regarde pas mais sa main glisse jusqu’à sa jambe, ses doigts s’enfoncent dans sa peau puis remontent doucement, sans gêne. « Tu veux qu’on aille chez moi pour que je te prouve que je sais tenir mes promesses ? » Il se penche vers lui, son pouce trace des cercles invisibles à l’intérieur de sa cuisse, et leurs regards se croisent. « Ma voiture peut faire l’affaire aussi. » continue-t-il en riant, il reprend place correctement sur le haut tabouret et se saisit rapidement du verre qu’on dépose devant lui. Son rire se fane à mesure qu’il fait danser le liquide et un soupir entrouvre ses lèvres. « Je suis tellement triste, Isang. Je sais pas quoi faire, c’est invivable. » Il réprime avec peine un sanglot tandis que ses mains encerclent son visage, l’âme en pleurs.





i might sink and drown and die .

Ahn Isang


Voir le profil de l'utilisateur
♡ PUT YOUR TRUST IN ICE CREAM
AGE : 22
AVATAR : nam joohyuk ♡
POINTS : 9


NOUS A REJOINT LE : 17/01/2018


MESSAGES : 198


(#) Sujet: Re: the memories you left behind (( isang   Ven 5 Oct - 20:15

the memories you left behind

do you remember

Il aurait voulu poser son téléphone, ne pas lire ce message. Ne pas se lever après avoir à peine discerné son contenu. Il aurait aimé calmer son cœur, stupides battements. Risibles sentiments. De la jalousie à l'envie. L'envie de lui, de rallumer les étoiles. Plus que sa propre peine, il déteste la sienne. Il hait la mort de celui qu'ils ont aimé. Mais sans ce tragique événement, il ne l'aurait jamais connu. Iseul. Sa vie serait-elle la même ? Chasserait-il quelqu'un d'autre ? Aurait-il envie d'un autre corps plus que le sien ? Questions qui se bousculent, sa tête qui repose contre la vitre du taxi. Il ferme les yeux, continue sa marche spirituelle sur le chemin du souvenir. Mort, il arrivait tout de même à se mettre entre eux. Et Isang devait se préparer à jouer l'ancien ami du défunt, pas l'amoureux éconduit. Pas le garçon au cœur brisé, le pathétique Roméo rejeté. Et peut-être qu'il se demande de qui il est le plus jaloux. Qui aurait-il du rencontrer en premier.

Peut-être aucun, pense t-il. La vie aurait été plus simple. Il n'aurait jamais connu les sentiments scintillants, les peines cruelles. Le cœur brisé, les lamentations - les plaintes de l'âme ces soirs de solitude. Il s'inquiète pour Iseul alors que son esprit le somme de ne rien dire qui pourrait tout compromettre. Et puis il le retrouve au comptoir, lamentable silhouette. Cigarette, alcool. Parfait mauvais garçon mais son visage casse cette image. Aucun bonjour, il se contente de l'aider. Ses doigts ôtent le toxique fumant. Verre commandé, lui assis à côté d'Iseul. Réponse sarcastique à laquelle il s'attendait. Isang est presque effrayé d'à quel point il connaît l'autre. Rire léger et Iseul commet une nouvelle erreur. Isang n'a pas le temps de l'en empêcher. Il parle, mentionne la promesse de l'autre. Lueur de défi dans les yeux du garçon, bien sûr derrière tout l'alcool qui lui embrume le cerveau. Isang sent sa main sur lui. Doigts viles, ils s'enfoncent dans sa cuisse. Et la remontée est lente, inévitable. « Qui te dit que je suis intéressé par un type qui pue l'alcool ? » Ton sec mais Iseul l'oubliera. Il sent les cercles invisibles, leurs yeux se rencontrent. Isang sourit, amer. Il n'est pas en état de faire cela, même s'il le voulait et iseul non plus. « Une autre fois. » dit-il en ramenant la main d'Iseul à sa place.

Il le regarde s'asseoir comme il faut. Attraper le verre et en boire plusieurs gorgées. Isang fait de même mais ses yeux restent sur lui. Continuent à l'observer. Devrait-il lui dire qu'ils partagent la même peine ? Hésitations mais il décide de ne pas le faire. Mauvais moment. Il doit contenir sa propre douleur, la faire taire. Question, Iseul répond. Sa voix se brise et Isang n'est que spectateur. La chute des larmes, les mains d'Iseul qui encadrent son visage. Et sans réfléchir, il l'attire contre lui. « Viens-là. » Il niche le visage de l'autre contre son torse. Vient l'étouffer de sa chaleur. Et il ne le regarde pas, laisse juste ses pouces descendre sur les joues d'Iseul. Ils se battent contre les larmes. Isang ne desserre pas sa prise. « Je sais Iseul, je sais. » Ses mains viennent entourer le garçon, douces caresses dans ses cheveux, sa nuque. « Il me manque à moi aussi. » Plus qu'il ne pourra jamais l'imaginer.

 
Song Iseul


Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
☁︎ king of cheesy pick up lines
AVATAR : jaehyun
POINTS : 15


NOUS A REJOINT LE : 29/03/2017


MESSAGES : 147


(#) Sujet: Re: the memories you left behind (( isang   Lun 15 Oct - 14:03

the memories you left behind

do you remember

Le passé est si lointain mais étrangement proche à la fois. Ses souvenirs se ravivent en certains moments, le jour de leur premier baiser, la neige qui a accueilli leurs premiers aveux amoureux ou même la nuit de sa mort. Ce sont des petits bouts de rien qui l’attachent à un ailleurs, des ongles transformés en griffes, qui s’accrochent encore et encore à sa chair ; des sillons nombreux, brûlants, incapable de cicatrice, parce qu’il y’en aura toujours de nouveau pour les remplacer. Il a l’âme ecchymosée de belles constellations, celles-là même qui finissent par border ses lèvres d’un faible sourire à chaque fois, guident ses doigts vers une bouteille de whisky et poudrent ses narines d’une douceur blanche. Deux ans. Les jours s’épuisent et se consument en nuits pénibles, il aimerait le rejoindre mais il est bien trop lâche pour ça, et puis il a peur. Il a la trouille au ventre, les entrailles qui se tordent, parce même s’il le retrouvait dans l’au-delà, qui lui disait qu’il voudrait encore de lui ? qui lui disait que ce n’était pas lui qu’il quittait en s’ôtant la vie.

Iseul referme le liquide ambré entre ses lèvres alors que la présence aussi redoutée que chérie apparait près de lui. Isang. Et il repose son regard aux loyales cernes sur lui, il est si beau, Isang. De lointaines allures d’apparition divine que lui souffle son esprit embrumé et enivré. Il aimerait qu’il lui fasse tout oublier. Il rêve d’une insouciance qui durera plus longtemps que celle prodiguée par les verres d’alcool. Isang déloge sa main de sa cuisse, là où il s’appliquait à le faire lentement faiblir, en vain. Y’aurait-il une autre fois ? Il doute même de garder des images de ce soir après.

Pourtant, Iseul obéit et se détourne de lui, il reprend place dignement sur sa chaise. Il ne lui aurait manqué que de remettre en place sa veste en cuir sur ses épaules. Le regard d’Isang est brûlant mais il évite de le croiser, il craint de percevoir son reflet dans ses iris. Abattu, il se sentait pitoyable. Et son corps s’affaisse, sa peine lourde sur ses membres qui ne savent plus tenir d’eux-mêmes, la plainte quitte difficilement ses lèvres tremblantes. Il n’en a jamais parlé, avant. Il ne réalise que tardivement qu’Isang venait de l’étouffer dans son étreinte, son visage niché contre son torse. Les battements du cœur d’Isang sont chaotiquement régulier, un rythme incertain, mais suffisant pour que les bordures de ses yeux ne puissent plus contenir ses larmes. Il sent Isang essuyer ses larmes mais elles se renouvèlent sans cesse, elles lui brûlent les rétines. Iseul se sent égoïste, le garçon aussi souffrait de cette perte. « Tu sais pas…tu peux pas imaginer, à quel point je l’aimais. » Ses doigts s’accrochent difficilement au haut d’Isang, dissimulant un peu plus son visage contre lui. « Il avait pas le droit. » Il a été abandonné, ses sentiments réduits à néant comme si la vie ne valait pas la peine d’être vécu pour lui. « J’arrive pas à lui pardonne, ni à l’oublier. » Son amertume s’imprégnait de sa déception, des sentiments gâchés, jetés dans le vide. Peut-être qu’Isang a pardonné, parce qu’il n’était que son ami, la vérité ne lui apparait pas. « Il n’y a qu’avec toi que j’arrive à pas penser à lui, parfois. » soupire-t-il entre deux sanglots, des mots presque trop innocents pour ses actes et pourtant sincère, qu’importe le sens qu’ils puissent avoir.






i might sink and drown and die .

Ahn Isang


Voir le profil de l'utilisateur
♡ PUT YOUR TRUST IN ICE CREAM
AGE : 22
AVATAR : nam joohyuk ♡
POINTS : 9


NOUS A REJOINT LE : 17/01/2018


MESSAGES : 198


(#) Sujet: Re: the memories you left behind (( isang   Mar 30 Oct - 23:21

the memories you left behind

do you remember

Il y a celui qui a réveillé son cœur; mais aussi celui qui l'a brisé. Il n'est pas là mais c'est tout comme. Il s'interpose entre eux alors qu'ils en font encore le deuil. Iseul ne nie pas ses mots, ne les rejette pas au loin. Sur sa chaise, il évite son regard mais les yeux d'Isang ne cèdent pas. Ils ne vacillent pas au loin, ils persistent. Le fixent, l'admirent dans sa chute et dans son mal. Plus belle fleur, c'est certain. Il le voit pourtant se faner, mourir sous les larmes qui s'écoulent. Il déteste cette vue, hait l'idée de s'en attendrir. De vouloir sécher ses larmes, de souhaiter les effacer. Il ne devrait pas. Mais Isang est stupide, lui aussi attaqué par les souvenirs, les sentiments. Peut-être qu'il a aussi des larmes à écouler, des peines à partager mais Iseul n'est pas celui qui peut l'écouter. Il est trop impliqué, trop lié à son cœur jeté en morceaux, dévoré par un amour dont la réciprocité était douteuse. Malgré l'amertume, ce soir est différent. Myocarde ouvert, Isang le ramène contre lui. Son torse est une armure en laquelle ses bras gardent Iseul. Isang le serre fort, l'étouffe comme il étouffe sa propre peine; ses envies de lui dire, de lui avouer à quel point lui aussi a mal. A quel point il se sent crever rien qu'en repensant à cette histoire. Il sent les larmes couler contre son torse, humidité palpable. Il n'en dit pourtant rien, se contente de les chasser. Viles perles salées, qu'elles s'en aillent sans revenir. Pas aujourd'hui. Il ne tolère pas qu'Iseul soit ainsi. Ses mots se veulent réconfortants, apaisants. Isang essaie, essaie vraiment de n'être qu'un garçon qui a perdu un ami. Pas un amant, pas quelqu'un à qui il aurait tout donné. Pas le briseur de son pauvre cœur.

Il se sent mourir lorsque la voix d'Iseul lui parvient. Les larmes veulent éclore de ses yeux, veulent s'échapper parce que lui aussi l'aimait. L'admirait, le vénérait de ses défauts à ses qualités. Stupide cœur. Isang doit mentir, laisser Iseul s'accrocher à son haut, pleurer parce qu'il est l'officiel ex petit-ami. Il ne sait rien du lien qui l'unissait avec le défunt. Isang voudrait répondre mais il ne peut pas. Peine à se contenir, ses mains laissent quelques caresses glisser sur les joues d'Iseul. « Moi non plus. J'ai pas pu lui pardonner, ni l'oublier. » Des mots qu'il répète, peut-être aurait-il dû lui pardonner ses mots, ce jour où il l'avait jeté. Abandonné. L'oublier, il aurait dû le faire. Ne pas parler à Iseul pour trouver des réponses, pour savoir qui était mieux que lui. Qui méritait d'être aimé par le disparu. Isang, connerie sur connerie. Un enchaînement ne pouvant mener qu'aux regrets. Il a envie de boire, de se noyer dans l'alcool parce que consoler Iseul le brise. le détruit mais il ne peut pas non plus s'en empêcher. Sentiments contradictoires; ils se manifestent un peu plus lorsque Iseul parle à nouveau. Parfois. Ce mot sonne comme une alerte en lui. Une vague d'amertume s'abat sur lui. Est-ce la perte du disparu ou l'impression qu'il est toujours entre Iseul et lui; mais d'une autre façon. « Est-ce que tu l'aimes encore ? » Presque un murmure, un chuchotement. Isang pourrait se haïr de poser la question. « Je suis là, moi. » Ici à le serrer fort, à essuyer ses larmes. à lui mentir mais qu'importe. Et cette phrase s'envole sans qu'il n'y puisse rien. « Ne crois pas que je peux pas comprendre ce que tu ressens. » Ses pouces s'arrêtent sur les joues d'Iseul, ses lèvres se pressent contre son front. Il y a son monde qui change d'étoile reine; la jalousie qui change de destinataire semble t-il.   

Song Iseul


Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
☁︎ king of cheesy pick up lines
AVATAR : jaehyun
POINTS : 15


NOUS A REJOINT LE : 29/03/2017


MESSAGES : 147


(#) Sujet: Re: the memories you left behind (( isang   Mer 31 Oct - 18:46

the memories you left behind

do you remember

Iseul l’a détesté, il a voulu diriger toute la hargne de ses sentiments de ce côté-là, dans l’espoir bien vain de guérir de son amour, ne le rendre que souvenir. Il aurait voulu être la personne mature, ne garder que le bon de cette relation, chasser le mauvais comme s’il n’avait jamais existé. Mais il ne sera jamais rien de plus qu’un gamin capricieux et pourri, incapable d’accepter que les choses aillent à l’encontre de ses envies. Il se déteste lui-même aussi, parce qu’il n’est rien de plus qu’un échec, il n’a pas su garder la personne qu’il aimait, il arrive encore moins à la reléguer au passé. Parfois encore, il se surprend à sourire d’images d’eux qui lui reviennent, il croit le percevoir dans le reflet d’une vitre ou le détour d’une ruelle ; ces jours où il maudissait ses yeux de se souvenir encore si fidèlement des contours de son visage. Et quand l’alcool coule un peu trop, il croit que tout n’est que rêve, il se réveillera et son homme sera penché au-dessus de lui, souriant comme toujours, amoureux comme avant.

Mais il n’y a plus rien de cela.
Il n’existe plus.
Il n’y a plus rien de plus.

Que des photos déchirées sous la colère de l’abandon, et le regret naissant de ne plus avoir rien pour s’accrocher. Non, ce n’est pas tellement rien. Il y’a bien un cœur qui bat auxquels ses doigts s’agrippent avec peine. Ses larmes deviennent des supplications, il ne sait pas ce qu’il ferait sans Isang en ce moment. Il trouve un refuge entre ses bras et un étrange bien-être vient l’entourer doucement. Isang n’a pas pu pardonner non plus, et ça lui fait décocher une légère esquisse, il se sent moins horrible parce qu’il n’est pas le seul à ne pas réussir à aller de l’avant. Il relève à peine les yeux vers lui, contours bouffis et auréolés de bleus. Il tremble entre ses bras et aimerait bien l’assimiler à un quelconque froid et non ses sanglots silencieux. La questionne résonne en lui, il n’a pas besoin de réfléchir bien longtemps pour y répondre, pourtant ses lèvres demeurent mutine quelques instants. Il préfère profiter encore du toucher d’Isang contre ses joues, leurs yeux plongés dans l’océan de l’autre. Des vagues houleuses et des mouvements impétueux, son cœur en éclats. « Je l’aime toujours. C’est comme s’il est ancré en moi…J’arrive pas à accepter… » Sa mort. Les syllabes butent contre la lisière de ses lippes et quand il est assez proche d’Isang, il se redresse assez pour réussir frôler sa bouche. « Et qu’est-ce que tu ressens ? Qu’est-ce que je ressens ? » Comment peut-il comprendre à ce point. L’une de ses mains remonte jusqu’à la joue d’Isang qu’il caresse, son souffle si proche du sien, il ne résiste pas à l’envie de l’embrasser. Le goût de l’oubli ne se répand que contre ses lippes. « Bois avec moi. » finit-il par murmurer en se reculant, faisant de nouveau signe au barman pour leur poser une nouvelle bouteille. Il a peur de son organe qui s’affole, de contempler dans son ivresse la beauté d’Isang. Apollon céleste.







i might sink and drown and die .

Ahn Isang


Voir le profil de l'utilisateur
♡ PUT YOUR TRUST IN ICE CREAM
AGE : 22
AVATAR : nam joohyuk ♡
POINTS : 9


NOUS A REJOINT LE : 17/01/2018


MESSAGES : 198


(#) Sujet: Re: the memories you left behind (( isang   Lun 19 Nov - 11:04

the memories you left behind

do you remember

il ne sait plus qui haïr. iseul ou yunho, défunt dont ils parlent encore. cela malgré les mois, malgré leurs rencontres. sa mort qui les hante, c'est presque comme s'il était encore avec eux. lui aussi assis à ce bar, juste derrière eux. iseul déteste être pris au piège dans ses mensonges, dans ce qu'il a dit - rongé par l'amertume. peut-être que s'il n'avait pas été curieux, il n'en serait pas là. il n'y aurait pas de sentiments naissants dans sa poitrine, rien qui le raccrocherait à iseul. seulement de la jalousie, de la haine peut-être même. et tout aurait plus simple, plus facile pour eux. (( pour lui )) il ne sentirait pas le corps tremblant entre ses bras, trop près de son battant. les larmes ne couleraient pas non plus en sa présence, il n'aurait pas envie de les sécher. il a peur de sa propre question, de ce qu'elle symbolise. bien sûr, iseul ne comprend pas. ravagé par le chagrin, les larmes brouillent sa vision. font de lui un aveugle envers les sentiments d'isang. et sa réponse lui serre le cœur, il se racle la gorge aux mots du garçon. je l'aime toujours. comme la lame d'un poignard qu'on enfonce en lui, encore une fois mais c'est légèrement différent. mort ou vivant, ils restent ensemble et lui n'est que la pièce rapportée. celui qui est arrivé trop tard, qui n'existe que lorsque l'un d'eux disparaît. isang se prend à avoir de la rancune envers yunho, yunho qu'il a tant aimé et qui lui brise encore le cœur six pieds sous terre. ancré en lui. en iseul, en leurs souvenirs. isang ne répond rien. son cerveau semble avoir arrêté de fonctionner, son cœur de battre. la respiration est lente, le monde est en noir et blanc pendant quelques secondes. iseul se redresse, lui pose une question à laquelle il n'a plus envie de répondre. il ne veut rien ressentir, ni pour lui - ni pour le disparu. il n'a plus envie de comprendre, d'être entre eux deux. « oublie, j'en sais rien. » faible murmure amer qui glisse d'entre ses lèvres. il est las, voudrait ne rien ressentir quand les mains d'iseul remontent jusqu'à sa joue. et pourtant il est là, presque à se damner pour un simple frôlement de ses doigts. isang a comme un instant de vide lorsque le garçon l'embrasse. son haleine de whisky l'assomme aussi. il voudrait que l'ivresse l'envahisse lorsque ses pulpeuses touchent celles d'iseul.

il ne répond que faiblement au baiser. haït la vague qui l'emporte lorsque son cœur bat stupidement. « pas ici. » il n'a plus envie d'être sous le regard des autres, de devoir garder le masque. il y a trop de mensonges qu'il tait, de mots qu'il noie dans les verres d'alcool trop fort. il a besoin de calme, que les néons n'agressent plus ses iris. il veut juste rentrer. ses yeux se posent sur iseul, ils dérivent ensuite vers la bouteille que le barman pose devant eux. et isang sort une liasse de billets qu'il pose sur le bar. ses doigts s'enracinent autour de la bouteille; il se lève comme il le peut, essayant de ne pas être fébrile malgré la peine qui semble envahir tout son être, les maudites pensées qui le torturent. et il entraîne iseul hors du bar, remercie le ciel d'avoir les épaules assez solides pour que l'autre s'appuie sur lui. « on va chez moi. » laisse échapper sa voix rauque. et isang les fait s'engouffrer dans le premier taxi. il s'empêche de se noyer dans la bouteille qui est dans une de ses mains, l'autre s'agrippant à celle d'iseul. il ne veut que s'anesthésier, qu'on l'emporte loin de cette douleur aux causes multiples.

Song Iseul


Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
☁︎ king of cheesy pick up lines
AVATAR : jaehyun
POINTS : 15


NOUS A REJOINT LE : 29/03/2017


MESSAGES : 147


(#) Sujet: Re: the memories you left behind (( isang   Jeu 29 Nov - 0:06

the memories you left behind

do you remember

Yunho. Des syllabes encore si vives dans son esprit mais dont l’éclat se perd pourtant en présence d’Isang, étrange, déroutant, le visage se calque sur l’autre puis s’en vient à disparaitre progressivement. Iseul ne mettrait ça que sur le compte de l’alcool et de la proximité physique que lui offre Isang en ce moment. Il était normal qu’il ne voit que lui, le visage du garçon si proche de lui et son esprit enivré incapable de penser à plus d’une personne à la fois. Il tente ainsi de banaliser ses pensées, peut-être même ses sentiments. Il aurait surement été mis à la porte sans la présence du jeune homme qui lui apporte une certaine sécurité. Ses bras autour de son corps tremblant sous l’effet de ses sanglots silencieux, Iseul se sentait presque heureux dans cette pénible mélancolie qui venait lui claquer au visage à chaque fois que cette période de l’année s’impose à lui. Et c’est naturellement que ses lèvres se meuvent en une réponse unique, aucune autre alternative à ses yeux, il l’aime encore ce garçon, qu’importe qu’il l’ait abandonné ainsi. Il l’aimait terriblement, il ne pouvait y avoir d’autres explications. Il ne serait pas en chute libre s’il était resté, il n’y aurait pas eu toutes ses nuits passées dans les draps d’inconnus et son corps qui s’use de toutes ces substances qui ne lui apportent qu’une paix éphémère. Il n’aurait pas rencontré Isang ni ne se serait réfugié ainsi dans ses bras ; triste constat, Isang est un baume réconfortant sur son cœur écorché, il est la quiétude dans le chaos de ses pensées, comme une lumière à suivre aveuglement. L’âme en peine, ses lèvres retrouvent le chemin jusqu’à celle du grand brun telle une évidence, toucher de velours qui chamboule son être, l’autre qui ne rapplique que faiblement. Et Iseul se crispe légèrement. Il sait qu’ils ne sont rien et qu’il ne devrait pas s’offusquer de si peu. Il a besoin de lui mais la confession semble trop lourde, il n’est même pas certain d’en assumer la moindre conséquence et se cache derrière une promesse d’alcool.

Isang ne refuse pas, mais il décide de l’endroit où ils se retrouveront pour un verre. Le brun paie tout ce qu’il avait pris avant sa venue ainsi que la bouteille et il le suit, Isang qui redevient lumière. Le corps d’Iseul s’échoue lourdement contre son épaule, ses mains glissées autour du bras du garçon à la recherche évidente d’un manque d’équilibre à combler. Il n’est jamais allé chez Isang, leurs brèves rencontres se sont toujours faites chez lui. Il ne sait pas comment ils se retrouvent dans le taxi, ni de quelle façon ils finissent dans l’appartement d’Isang. Il sait seulement que pendant le trajet, leurs mains se sont reliées et qu’il a gloussé un « Tu acceptes ma proposition finalement ? » les lèvres contre son épaule. Puis qu’il a gardé les doigts du brun pressés entre ses deux mains, collé à lui comme à son seul salut. Ils entrent à l’intérieur et il attire Isang contre lui, le rire léger. « On devrait prendre un bain d’abord. »






i might sink and drown and die .

Ahn Isang


Voir le profil de l'utilisateur
♡ PUT YOUR TRUST IN ICE CREAM
AGE : 22
AVATAR : nam joohyuk ♡
POINTS : 9


NOUS A REJOINT LE : 17/01/2018


MESSAGES : 198


(#) Sujet: Re: the memories you left behind (( isang   Lun 10 Déc - 19:40

the memories you left behind

do you remember

il n'arrive pas à bouger ses lèvres; il est comme perdu dans ces pensées interdites. dans ce qu'il doit cacher et les envies confuses qui règnent sur lui. il veut rentrer, quitter ce bar et ses lumières. il veut boire, encore et encore. fermer les yeux pour que le jour se lève au plus vite, pour qu'une nouvelle date s'affiche sur le calendrier. il se dit naïvement que ce sera fini, terminé au plus vite. c'est la première fois qu'isang se retient d'embrasser iseul avec fougue, que tout l'anesthésie. qu'il a besoin que tout s'arrête. il lui répond par des mots, peut-être sent-il que la situation est étrange mais il n'en dit rien. il paye et puis s'occupe de plus important. iseul. iseul qu'il ne peut pas laisser seul. il l'aide à se lever, fait office d'appui pour le garçon. isang sent ses bras autour de lui. et ils finissent hors du bar, attrapent un taxi. les doigts d'isang rejoignent ceux d'iseul. il y a la ville qui défile, la précieuse bouteille qui est toujours avec eux. c'est la première qu'iseul va chez lui. il ne sait pas si ce sera la dernière, ni même s'il a envie de penser à cette éventualité.

ses pensées s'amoncellent. le trajet n'est qu'à moitié silencieux. iseul pose une question. « je préfère reporter. » il n'arriverait à rien, à part à se laisser anéantir par la douleur. rien de plaisant, rien de beau. il n'a pas envie qu'iseul voit des choses qu'il préférerait lui cacher. il ne veut pas lui dévoiler toutes ses faiblesses. à vrai dire, il ne le pourrait même pas vu qu'il ignore tout. que yunho était son amant, pas un ami. qu'il l'aimait à en crever mais que tout ça, ce n'était qu'un mensonge. une erreur, la plus belle de toutes mais iseul semble vouloir la surpasser. il n'était peut-être même pas conscient d'à quel point isang se sent troublé. lui qui voulait juste satisfaire sa curiosité, il se retrouve avec le battant surmené; naïf organe qui s'emballe pour de simples frôlements et un jeu voué au game over. ils ne sont rien. il aime pourtant la chaleur de sa main contre la sienne, sa simple présence. même en ce jour funeste, il peut y trouver un certain réconfort. ses lèvres contre son épaule lui arrachent un sourire dissimulé par la pénombre. son pouce caresse la main d'iseul, il s'assure que l'autre est confortablement installé contre lui.

le chemin à l'intérieur se fait avec quelques difficultés mais ils finissent par pénétrer dans l'appartement désert d'isang. lumières minimales, isang se sent comme mis à nu. il offre à iseul une autre part de lui. plus que son corps, plus que ses mots. il acquiesce de la tête à sa proposition. « c'est par ici. » il tient toujours l'autre contre lui. l'alcool n'a pas disparu en deux secondes. arrivés dans la salle de bain, il assoit iseul comme s'il n'était qu'un enfant. il fait couler l'eau, baignoire qui sera vite remplie. et puis il ôte son propre haut. décide d'aider iseul avec ses vêtements. « laisse-moi faire. » presque un murmure alors qu'il le déshabille. il fait doucement glisser les vêtements; malheureux qui finissent au sol. il relève iseul pour enlever les derniers obstacles à leur projet. cela fait longtemps qu'il n'a pas été si doux avec quelqu'un. l'attention, la douceur. des choses qu'isang a du mal à donner. il a peur de le regretter. préfère griffer que caresser, il se refuse souvent à ces touchers niais pour ne pas qu'ils lui manquent un jour. s'il avait soigneusement évité le regard d'iseul pendant tout le long, il s'autorise à le croiser. et ses yeux lui font perdre pied. il vient doucement cueillir ses lèvres, le voit encore sous ses paupières closes. rien n'a de sens; il ne veut même pas mettre des mots sur ce qu'il vient de faire. il dira que c'était une réponse à ce regard curieusement triste, si tenté qu'il doive se justifier. « l'eau est assez chaude je crois. tu peux y aller. » lui a encore des vêtements à faire disparaître.

Song Iseul


Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
☁︎ king of cheesy pick up lines
AVATAR : jaehyun
POINTS : 15


NOUS A REJOINT LE : 29/03/2017


MESSAGES : 147


(#) Sujet: Re: the memories you left behind (( isang   Dim 16 Déc - 12:02

the memories you left behind

do you remember

Tout est flou avec des éléments de gris, des images disparates et sans harmonie dans un esprit confus depuis bien longtemps. Un shot d’alcool pour un espoir d’oubli, parce que c’est tout ce qu’il cherche, mais ses pensées dérivent toujours ailleurs, pourtant, quand Isang croise son regard et qu’un battement de cœur résonne. Iseul ne pourrait mettre tout cela que sur le compte d’une sensibilité accrue dû à cette date spécifique. Il veut oublier ce visage qui le hante tout comme il désire ignorer son cœur qui semble tanguer vers d’autres directions. Parce qu’il n’y a jamais eu de plus que le charnel entre Isang et lui, mais ce soir, dans ce bar, le plus grand est la seule personne à ses côtés. Il n’y’en avait aucune autre pour le retenir entre ses bras, sécher les larmes et bercer les sanglots loin des yeux. Isang est le premier auquel il a pensé. Le seul. Il a l’esprit enivré malgré la brise fraiche, reconnaissant que le jeune homme retienne ses épaules et guide ses pas jusqu’au taxi parce qu’il en aurait été incapable, seul. Seul. C’est ainsi qu’il se sent souvent à cette période de l’année, parfois même à chaque seconde de sa vie, le gouffre grand comme le monde au fond du sternum. Mais les doigts d’Isang réchauffent ses mains, son souffle si proche. Il a oublié à quel point c’était bon, d’avoir quelqu’un à ses côtés mais ça n’empêchait pas les conneries de s’évertuer hors de ses lèvres. Il rit. « T’es vraiment pas drôle. » Il n’insiste pas plus parce qu’il n’en a pas la force, il ne pouvait rien faire non plus.

Ses prunelles s’égarent sur le grand appartement, il ne perçoit que les silhouettes des meubles et leurs ombres, regrettant de ne pas avoir les idées assez claires pour découvrir une autre facette d’Isang. Il continue de se laisser guider comme un enfant, les sens éteints et la confiance bien trop aveugle. Les lumières bien que discrètes sont au début douloureuses pour ses rétines habitués à l’obscurité, mais il finit par s’y faire et s’assoit là où l’oblige. Il ne daigne pas contempler Isang face à lui, son attention hypnotisé par le niveau de l’eau qui monte et finit par tendre les bras vers lui quand il lui exprimer son souhait de l’aider. Chaque toucher est semblable à un baiser-caresse, tendre et rassurant, ils n’ont jamais été ainsi avant. Il n’aurait jamais cru Isang capable de tant de douceur et encore moins que lui-même s’y complaise ainsi. Un frisson éphémère grille son échine et ses yeux bouffés par la tristesse et l’épuisement rencontrent ceux du brun. Les doigts d’Iseul s’agrippent un peu plus fort au rebord de la baignoire, les jointures rouges et douloureuses tandis que ses lèvres se retrouvent prisonnière. Ce n’est rien de ce qu’ils ont connu, pas même de ce matin-là chez lui, il est assez lucide pour le réaliser, pour que son cœur tremble un peu plus. C’est étrange, mais c’est l’oxygène qui lui manque quand le baiser prend fin. « D’accord. » Il se glisse dans le bain, l’eau plus chaude qu’elle ne le devrait, ce qui la rendait parfaite en ce temps et pour ses membres. Il joue doucement avec la surface, observant le mouvement de l’eau au creux de ses paumes. « Tu viens ? » répète-t-il, faisant déjà une place pour Isang et c’est instinctivement qu’il se blottit entre ses bras. Il est incertain de ce qui crée ce brasier en lui, la température de l’eau ou l’étreinte du brun. « Merci. »







i might sink and drown and die .

Ahn Isang


Voir le profil de l'utilisateur
♡ PUT YOUR TRUST IN ICE CREAM
AGE : 22
AVATAR : nam joohyuk ♡
POINTS : 9


NOUS A REJOINT LE : 17/01/2018


MESSAGES : 198


(#) Sujet: Re: the memories you left behind (( isang   Sam 5 Jan - 18:14

the memories you left behind

do you remember

Intimité dont il n'a pas l'habitude. Isang ne fait jamais venir personne ici, ou du moins les occasions sont rares. Il a toujours aimé avoir ses petits secrets, ses facettes cachées. Et face à Iseul, il voudrait garder de hauts murs pour mieux se protéger. Il voudrait lui fermer les yeux, lui boucher les oreilles. Qu'il n'en sache pas trop mais il se dévoile tout de même. C'est lui qui a suggéré qu'ils viennent ici, lui qui prend soin du garçon qu'il devrait haïr. Il le voudrait tellement, ce serait plus simple. Iseul obéit sagement à ses requêtes muettes. Il se laisse faire, marionnette complaisante. Il est sage, cela comparé à tous les autres jours où il l'a vu. La douleur change réellement le caractère de chacun lorsqu'elle frappe, évidence à ses yeux. Isang déleste Iseul de ses vêtements, laisse sa peau nue être attaquée par l'air un peu trop frais. Il aimerait le réchauffer de ses bras mais l'eau le fera pour lui, pour eux. Tout est doux, tout est différent - bien loin de leurs retrouvailles passionnées habituelles. La chaleur n'est pas brûlante, juste apaisante. Et Iseul se laisse faire dans ce baiser que Isang initie. Il accepte ses mots, se glisse dans le bain une fois leur baiser terminé. Isang a les yeux rivés sur lui, presque comme s'il était une fragile chose à surveiller. Il voit Iseul et ses doigts qui s'amusent avec la surface de l'eau, léger clapotis qui naît des mouvements. Une question est lancée dans l'air. Isang laisse une légère esquisse se dessiner sur ses lèvres. « J'arrive. » Ses vêtements finissent eux aussi sur le sol, abandonnés à leur triste sort. Iseul lui a fait une place dans la baignoire, attention charmante de son esprit embué. Isang s'y glisse et la rencontre avec l'eau le réconforte. Liquide chaud, tout ce dont il avait besoin. A peine est-il installé que Iseul se repose contre lui. Il est précieusement blotti dans ses bras, quelque chose qui ravive des vieux souvenirs mais ne le dérange pas tant. Il aime l'avoir au plus près de lui, sentir son cœur battre contre la peau de l'autre. Merci. Mot qui retentit, vient troubler le silence. « Pourquoi ? » Ses doigts glissent sur la peau d'Iseul, son dos repose contre la baignoire. Isang ferme les yeux. Il voudrait encore l'embrasser, caresser sa peau pendant de longues minutes. Mais il est las, abattu par ce jour terrible et tout ce qu'il ramène à la surface.

(...)

Il ne sait pas comment le sommeil lui parvient. Peut-être que ses mains entourant Iseul, sentant son rythme cardiaque - battements réguliers; lui ont permis de trouver le sommeil. Ils ont parlé, quelques mots - quelques phrases et puis tout s'est éteint. L'alcool les a assommés dans cette baignoire brûlante. Ils ont fermé les yeux, ont oublié la douleur qui était venue s'incruster en eux. Lui, secret pour Isang mais il s'éveille dans ses songes. Yunho, il le voit. Il l'entend. Il le cherche, le trouve. Son sourire lui brûle la rétine mais il le regarde encore, il s'endort - pense à lui. Il s'en voudra toujours, lui en voudra tout autant.

Song Iseul


Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
☁︎ king of cheesy pick up lines
AVATAR : jaehyun
POINTS : 15


NOUS A REJOINT LE : 29/03/2017


MESSAGES : 147


(#) Sujet: Re: the memories you left behind (( isang   Jeu 17 Jan - 17:53

the memories you left behind

do you remember

Cette nuit avait mal commencé, mais le ciel semble clément, presque veillant pour son âme en laissant ainsi Isang le rejoindre et accompagner la mélancolie de sa nuit. Iseul se souvient du piteux état dans lequel il s’est retrouvé l’année dernière en ce même période, une pauvre épave qui n’avait même pas réussi à se trimballer jusqu’à son appartement. Il est certain que le réveil ne l’épargnera pas d’un horrible mal de tête, mais il a la certitude de ne pas être seul quand il rouvrira les yeux, du moins pas aux côtés d’un inconnu. Isang n’est plus un étranger depuis bien longtemps, pourtant il ne saurait dire ce qu’ils sont réellement – ni amis, ni amants, Isang est néanmoins le seul présent à ses côtés ce nuit. Ses épaules solides le retiennent et sa voix rauque lui fait préserver un semblant de clarté au milieu de l’ivresse de l’alcool. Iseul n’est plus qu’une pauvre ombre et le plus grand semble être le seul à réussir à encore déceler les contours de son âme. Il n’a pas la force de parler, de contester la façon dont l’autre s’occupe de lui. Iseul ne se veut pas dépendant d’un autre, mais face à Isang il devient faible et vulnérable, il se laisse faire docilement, se rendant compte à quel point il apprécie être ainsi. Son corps repose au fond de la baignoire, ne tardant pas à réclamer la présence d’Iseul au plus proche et un petit sourire fleurit sur ses lèvres quand le brun abandonne à son tour ses vêtements au sol. Il n’attend pas pour venir se blottir contre lui. Dans d’autres circonstances, Iseul n’aurait pas hésité à rendre cet échange moins chaste, plus brûlant que l’eau qui les entoure, mais il se retrouve étrangement satisfait de cette simple proximité. Sa vision légèrement floue, les pensées disparates. Les doigts d’Isang sont tendre contre sa peau et son dos rejoint agréablement son torse. « Parce que t’es venu. » souffle-t-il en nichant son cou dans son épaule. Toute la tension redescend, son esprit épuisé se sent capable de souffler pour la première fois. Il n’a besoin de rien. Il ne pense plus à rien quand il ferme lentement les yeux. Il ne se souvient pas de leur discussion à partir de ses mots, il a senti ses lèvres se mouvoir mais le flot de paroles est indistinct, ignorant de qui le sommeil a ravagé en premier avant d’être rejoint par l’autre.

--

Le réveil n’est pas aussi doux qu’il le voudrait, pourtant moins pénible qu’il ne l’appréhendait. Son corps tremble, l’eau est glacée et seul son dos pressé contre le torse d’Isang lui offre un semblant de chaleur. Il se redresse légèrement, le corps tremblant et se tourne à moitié vers lui. « Isang, réveille-toi ! » Il frôle sa joue de sa paume tendrement, sa tête est un tambour mais la douleur est supportable. Les images de la veille lui reviennent, elles soufflent des éclats de tendresse dans ses iris qui se posent sur le garçon. « Je me souviens même pas comment on s’est endormi. » Il rit doucement, reconnaissant de ne pas sentir le moindre rhume ou fièvre, et cette pensée suffit à sentir la chaleur sous sa paume. Ce n’est pas juste le torse d’Isang qui est chaud, tout son corps est brûlant. « Isang ? » L'inquiétude tinte sa voix. Il quitte la baignoire, cherchant rapidement une serviette qu’il noue autour de lui et tente de redresser Isang pour l’aider à en faire de même.






i might sink and drown and die .

Ahn Isang


Voir le profil de l'utilisateur
♡ PUT YOUR TRUST IN ICE CREAM
AGE : 22
AVATAR : nam joohyuk ♡
POINTS : 9


NOUS A REJOINT LE : 17/01/2018


MESSAGES : 198


(#) Sujet: Re: the memories you left behind (( isang   Sam 9 Mar - 0:48

the memories you left behind

do you remember

Isang s'autorise cette simple proximité. Il la laisse venir le submerger. C'est comme Iseul. Iseul est entré dans sa vie presque trop facilement. Il n'aurait pas dû aller le retrouver dans ce bar. C'est contre-nature, contre ce qu'ils devraient être. Au contraire, il aurait du prier pour son malheur. Ne lui souhaiter que la douleur en ce soir si symbolique pour eux. Yunho, qu'est-ce que tu as fait. A part l'abandonner, à part se tuer. Isang le déteste parfois lorsqu'il n'est pas ravagé par sa perte. Pourquoi avait-il fallu qu'il croise son chemin ? Pourquoi l'avait-il aimé comme un fou sans le retour qu'il aurait voulu ? Questions qui demeureraient sans réponse. Il se noie dans sa proximité avec Iseul. Il l'autorise ici, chez lui. Iseul qui transcende toutes les barrières, les écraserait presque sans le savoir. Mais Isang, il veut persister. Garder encore son secret, vivre dans ses mensonges. Il ne sait pas pourquoi. Stupidité qui résonne. Iseul n'a pas le droit de le perturber ainsi. Il n'a pas le droit de sourire en le voyant se délester de ses vêtements. Il n'a pas non plus le droit de se blottir contre lui, de l'envelopper de sa douce chaleur. Rien de tout ça ne devrait le réconfortait mais ça le fait. Oui, c'est apaisant de le sentir dans ses bras. D'avoir le garçon qui se niche contre lui. L'eau brûlante est salvatrice elle aussi. Les mots d'Iseul viennent emplir la pièce. Parce que t'es venu. Sourire qui est quelque peu amer. Isang, il est confus. Perdu dans ses envies et la réalité. La dure réalité dans laquelle il a envie de protéger Iseul. La dure réalité à cause de laquelle il s'est rendu à ce bar. Ses doigts glissent sur la peau du garçon. Ses yeux se ferment aussi. Il n'y a que son souffle contre lui. Conversation floutée par l'alcool et leur fatigue. Morphée leur offre ses bras, douceur inouïe. Ils n'ont jamais été ainsi, jamais si proches. Il n'y a pas de réelle excuse à leur présence dans cette baignoire. Ce n'est pas comparable aux autres fois.

Peut-être que Isang aurait pu rester encore longtemps. Paisiblement perdu dans cet autre monde, visage qui le hante à nouveau. Mais plus que ça, il entend une voix. Il n'a pas senti tout de suite Iseul qui se mouve. Il ne l'a qu'entendu. Son prénom sorti de ses lèvres, l'ordre de se réveiller aussi. Et puis il y a eu cette main sur sa joue, assez pour que ses traits s'éveillent avec peu de grâce. Caresse tendre mais son corps semble endolori. Il se sent étrangement mal. L'eau est froide mais il a chaud. Il a l'impression de brûler de l'intérieur. Il ne peut pas rejoindre le rire d'Iseul, il ne peut qu'ouvrir les yeux difficilement pour le regarder. Il sent sa main se poser sur lui. Elle lui paraît glacée et il ne comprend pas. Inquiétude palpable, Iseul se lève et le laisse à l'eau loin d'être brûlante. « J'ai chaud. » Plainte qui s'échappe de ses lèvres. Isang qui ne se sent pas spécialement réveillé. Iseul vient vers lui et l'aide à se relever. Il quitte la baignoire avec peine. Il n'a qu'une seule envie : se laisser tomber sur son matelas. Il se sent faible, son corps tire la sonnette d'alarme. Iseul l'aide à se sécher et il obéit docilement. Isang prend ensuite les devants vers sa chambre. Il entraîne Iseul sans se préoccuper de mettre des vêtements ou non. « Reste avec moi. » Comme une supplication qu'il murmure alors que son corps vient reposer contre son matelas. Il voudrait que Iseul soit là. Désir interdit, surtout aujourd'hui mais les mots se sont échappés. Il les mettra sur le compte de la chaleur, de la fièvre qui l'assomme - comme s'il pouvait mentir pour encore longtemps.





gloomy star
you used to shine so brightly, now you're just dull. where has your light gone, where has your love left.
Song Iseul


Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
☁︎ king of cheesy pick up lines
AVATAR : jaehyun
POINTS : 15


NOUS A REJOINT LE : 29/03/2017


MESSAGES : 147


(#) Sujet: Re: the memories you left behind (( isang   Jeu 14 Mar - 0:56

the memories you left behind

do you remember


Peut-être qu’il devrait arrêter de se noyer dans le passé, ça ne lui apportait rien de bon ; un cœur éternellement en peine et un chagrin consommé dans de l’alcool. Des années que ça dure, il ne veut pas passer sa vie à pleurer une âme qui ne lui reviendra jamais, les yeux humides, les mains tremblantes autour d’un verre. Pourtant, c’est ce qu’il se retrouve à faire, un jour après l’autre, encore plus en ce temps de l’année. Il relève les yeux vers Isang, il ne sait pas pourquoi il sourit mais il ressent l’esquisse sincère sur ses lèvres, il ne souriait jamais avant en ce jour de deuil. Isang le rend ainsi, plus léger dans sa détresse. La tendresse du garçon lui cause une agréable chaleur, et il en oublie que leur quotidien n’est pas ainsi. Iseul s’est tourné vers lui en premier ce soir mais ils ne sont en rien des amis, parce qu’au-delà du charnel, de ces rares nuits qu’ils se sont offerts, leurs rapports n’ont été que hostiles, houleux dans leur fierté gamine de toujours avoir le dernier mot. Ce soir, Isang est différent et Iseul se sent différent aussi. La faute à l’alcool, à sa tristesse ou à son besoin d’affection, il ne sait sur quoi pointer du doigt ; un mélange de tout. Il aimerait se noyer ailleurs, les bras du jeune homme lui semblent une charmante perceptive et il n’hésite pas à s’y blottir quand il rejoint dans la baignoire, là où le sommeil ne tarde pas à le submerger.


Le réveil est difficile, ses muscles atrophiés par la position inconfortable. Ses longues jambes crient de douleur d’être restées fléchies pendant des heures, il imagine que pour Isang ça doit être bien pire. Et quand il pose sa paume fraiche contre lui, Iseul réalise que ses muscles endoloris ne sont que le moindre de ses soucis face à la peau brûlante du brun. Il le réveille difficilement, les sourcils arqués en une inquiétude claire. « Tu es brûlant. » confirme-t-il en un soupir tout en s’affairant à sécher le jeune homme, tout son épiderme est un brasier. Il est docile entre ses mains et Iseul en est silencieusement reconnaissant, il n’est pas certain de tenir tête à un Isang en délire qui ne se laisse pas faire. Le brun l’entraine jusqu’à ce qu’il devine rapidement être sa chambre. « Je comptais aller nulle part. » Il ne veut pas que la relation soit à sens unique, Isang qui écoute ses complaintes et lui qui fuit dès qu’il le voit pas. Il n’a pas la moindre envie de le laisser dans cet état, quand bien même l’autre le lui aurait ordonné. Il prend ses aises dans le grand dressing et chercher ce qu’il pourrait utiliser en pyjama – un bas de jogging et un haut sans manche semblent faire la faire, il attrape un ensemble plus chaud pour Isang. Il ne pense pas que le garçon lui en veuille de s’être servi dans ses vêtements. « Je vais t’aider à t’habiller, d’accord ? » Sa voix se fait rassurante, douce comme s’il s’adressait à un enfant. Il prend place à ses côtés sur le lit et le redresse délicatement pour lui enfiler les vêtements trouvés. Ses mains trouvent refuge contre le visage d’Isang. « T’es plus fragile que tu n’en as l’air. » remarque taquine alors que l’une de ses mains tombe pour rejoindre sa comparse et y trainer quelques caresses réconfortantes du bout du pouce. « J’vais sortir te chercher des médicaments, tu penses pouvoir rester seul une dizaine de minutes ? »







i might sink and drown and die .

Contenu sponsorisé


(#) Sujet: Re: the memories you left behind (( isang   
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» lexa & curtis « nothing left but the memories [FLASHBACK]
» Aquarius Memories — Licorne
» Holaaaa
» Guide pour étoffer votre rôle-play
» Un cheval et une jument sa donne un RP [Privé Memories]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Jamsil
Sauter vers: