▲ up▼ down
p l a c e b o — ft choi min woo



 
Le soleil se lève en douceur et les rayons chatouilles délicatement vos bras à nouveau ; le printemps s'installe !
Viens jouer à la roulette florale juste ici !
printemps bien installé ! saison des fleurs et des pluies jolies ☆
VIENS DÉCOUVRIR LES PETITES NOUVEAUTÉS !
(EVENT) Envie d'un événement plein de surprises ? Viens te joindre à l'aventure !
FESTIVAL DE LA RENTRÉE p l a c e b o — ft choi min woo 359353108
TOUJOURS SUR HM ! Découvre les défis et notre semaine à thème du mois ! p l a c e b o — ft choi min woo 359353108
Les résultats sont tombés ! Dites-nous TOUT p l a c e b o — ft choi min woo 359353108 Qui passe son année ? Qui redouble ? Le formulaire se trouve ici
HUNDRED MILES
hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séouldeux réponses par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
vote pour hm !
★︎
12.05.19 ➝ Oh my my my ! 34ème maj fleurie pour HM qui affiche quelques nouveautés printanières !
13.04.19 ➝ 33ème MAJ toute fruitée pour le retour des beaux jours ! viens découvrir les news juteuses !
09.03.19 ➝ on accueille la 32ème maj et son design azuré ! viens découvrir les nouveautés !
09.02.19 ➝ installation de la MAJ n.31, avec un codage tout neuf et plein de nouveautés !
09.01.19 ➝ 30ème MAJ de HM ! viens découvrir les nouveautés ICI
01.01.19 ➝ BONNE ANNÉE LES CHATS !! plein de bonheur à tous. ❤︎
08.08.16 ➝ ouverture de hm
han ja
park bo ra
han soo yun
yang noam
team rocket

 :: old memories :: Oubliettes, Never Forget :: RPs abandonnés
Partagez

 p l a c e b o — ft choi min woo


Park Bo Ra


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t178-park-bo-ra-boraday
‹ 365 SO FRESH ☽ MELTED PRESIDENT ›
AGE : 21
AVATAR : Bae Su Ji (Suzy - Miss A) aka petit boudin perfection T'es moche :)
POINTS : 221


NOUS A REJOINT LE : 05/08/2016


MESSAGES : 8164


p l a c e b o — ft choi min woo Empty
(#) Sujet: p l a c e b o — ft choi min woo   p l a c e b o — ft choi min woo EmptyDim 29 Juil - 15:20
p l a c e b   o
FEAT CHOI MIN WOO
Sa figure toute entière ne respire que contrariété et irritation. Le simple fait de se trouver ici la met mal à l’aise. Elle avait été contre l’idée de venir diner dans ce restaurant en particulier, la faute à un passé un peu gênant qu’elle aurait préféré pouvoir oublier avec tout le reste. L’alcool offre un oubli sélectif, et c’est bien ça le problème. Mais à l’embarras de se trouver au cœur du théâtre d’une de ses cuites les plus scandaleuse, s’ajoute l’humiliation de se voir poser un lapin par celui qui l’y a trainé. Le délégué-comptabilité du conseil étudiant a toujours cette fâcheuse habitude d’omettre ses rendez-vous et autres engagements. La brune est furieuse. Elle avait pourtant juré qu’il ne l’y prendrait plus. Le budget se ferait sans elle à l’avenir.

La mine sombre, ses doigts jouent nerveusement avec le verre de soju à moitié plein, glissant sur le bois de la table en cadence. Elle fulmine en silence, les yeux fixés sur son téléphone pour éviter de croiser ceux des inconnus qui gravitent autour d’elle. Y a un regard particulier qu’elle tient pas à rencontrer. Bora n’a pourtant qu’une représentation très vague de son visage, grignotée par quelques brumes d’amnésie laissée par l’alcool. Deux ans qu’elle n’a pas mis les pieds ici. Elle se revoit sortir d’un hôtel en courant, les cheveux en bataille et la nausée au coin des lèvres. Une gueule de bois d’anthologie qui ne l’avait pas empêchée de fuir comme si le diable était à ses trousses à l’époque. De cette nuit, elle ne garde qu’un souvenir flou. Elle se souvient seulement de l’homme qui l’a raccompagnée jusqu’à cette chambre, et du son de l’eau qui s’écrase sur les murs de la douche de l’autre côté de la porte. La seule chose dont elle est sûre, c’est qu’ils ont passé la nuit ensemble, et c’est déjà bien assez honteux comme ça.

D’un geste las, elle vide le fond de sa deuxième bouteille au fond du verre et le boit d’une traite. C’est à peine si l’amertume la fait grimacer. Ça fait longtemps qu’elle a pas autant bu. A croire que ses vices chassés reviennent à présent au galop, saisissant la moindre faiblesse pour s’emparer d’elle à nouveau. Faut dire qu’elle en a gros sur la patate Bora, et personne à qui en parler. Même Inseong, qu’elle préfère pour l’instant épargner de ses états d’âmes familiaux. La colère est telle qu’elle bloque tout au fond de sa gorge, sans échappatoire. Y a un truc qui s’est brisé dans sa poitrine, et ça la rend si anxieuse qu’elle ne parvient même plus à croire en ses plus fidèle soutient. Vingt année de mensonge et une vérité qui la laisse pantelante, ployant sous le poids de ce qu’aurait pu être sa vie, tout compte fait. Les pensées qui se bousculent font resurgir une vague de rage incontrôlable, et elle lève précipitamment le bras pour commander encore de l’alcool. Et c’est son regard qu’elle finit par croiser. A ses réflexions lugubres vient se surenchérir une honte passée qui lui fait redresser le buste, agitant la main pour attirer l’attention de l’homme dont elle ignore jusqu’au nom.

« Eh on se connait non ? Tu te tapes toujours les gamines soûles où ça t’es passé ? » Qu’elle ricane en direction du jeune homme, un sourire tordu étirant ses lèvres bouffées par le stress.







 

god helps anyone who
disrespected the queen


han ja ruining my life through years:
 
Invité
Anonymous


Invité
p l a c e b o — ft choi min woo Empty
(#) Sujet: Re: p l a c e b o — ft choi min woo   p l a c e b o — ft choi min woo EmptyMer 8 Aoû - 14:21
p l a c e b o
Aujourd’hui n’était pas un jour très différent d’un autre, la même routine qu’il avait lorsqu’il aidait au restaurant de son père. Tout ce qu’il se contentait de faire était de servir ses clients, de les accueillir poliment et de répondre à leurs attentes même si parfois, Min Woo n’était pas en mesure de rester agréable à cause de ces consommateurs qui se croyaient tout permis. Quand il travaillait ici, il se demandait à chaque fois comment faisaient ceux qui exerçaient un tel métier constamment pour supporter, lui ne le pourrait pas… Son caractère était bien trop trempé pour y parvenir et probablement que si son géniteur n’avait pas été le patron, il aurait été renvoyé depuis bien longtemps déjà. Mais de toute façon, l’idée de travailler dans un tel endroit ne lui aurait jamais traversé l’esprit de son plein grès. Il préférait largement son métier qui était toujours plein d’action et plein d’aventures… Evidemment, ce n’était pas tout le temps facile à cause de ces situations auxquelles le jeune homme devait faire face néanmoins il se battait corps et âme pour réussir, pour mener à bien sa mission et ce, peu importait à quel point ses coéquipiers ne le supportaient pas. Il avait besoin de se sentir vivant, de se sentir utile, souhaitant à tout prix préserver tous ces pauvres innocents de l’injustice dans laquelle ils étaient tombés. Des choses cruelles, Min Woo en voyait souvent, certaines mêmes pires que ce que lui-même avait vécu et ça l’encourageait toujours un peu plus dans ce choix d’avenir qu’il avait pris. Il avait conscience de l’inquiétude qu’il créait dans le cœur de son père à chaque fois qu’il devait s’absenter pour plus ou moins longtemps néanmoins il ne pouvait pas s’arrêter pour autant… C’était ce qui lui plaisait, c’était ce qui lui correspondait et heureusement, il avait la chance d’avoir un géniteur compréhensif qui malgré ses angoisses le soutenait et était particulièrement fier de lui. Il ne le remercierait jamais assez pour tout ce que ce dernier avait fait pour lui, pour tout l’amour qu’il lui portait et le jeune homme avait conscience du ô combien, il lui était redevable.

Lavette en main, le serveur s’attelait à nettoyer tranquillement les tables, ramassant la vaisselle sale qui traînait avant de passer un coup sur le meuble de bois. Lorsque de nouveaux clients rentraient, il les installait, prenant leurs commandes ensuite pour s’absenter et ramener le tout dans la cuisine. Oui, il ne s’agissait pas plus pas moins qu’une soirée comme une autre… A un détail près. Si So Youn n’était étrangement pas présente ce soir, c’était une demoiselle qu’il avait croisé il y a quelques années en arrière qui montrait le bout de son nez. Une demoiselle qui ne pouvait pas oublier même s’il avait eu une mauvaise mémoire au vu de la situation dans laquelle ils s’étaient rencontrés. Une jeune fille dont, trop ivre pour se rappeler de son adresse, il avait été contraint de conduire à l’hôtel et n’avait pas pu s’en échapper à cause des supplications de cette dernière… Puis, le jour suivant, elle avait disparu comme si elle n’avait été qu’un mirage et que lui n’avait fait que se réveiller d’un rêve bizarre. Il ne s’était jamais réellement posé des questions sur le pourquoi du comment, il ne lui en avait pas voulu non plus d’être partie sans rien lui dire, sans même l’avoir remercié, il n’était pas à cheval sur ce genre de formalités puis en vérité, il n’avait pas fait ça pour recevoir de quelconques remerciements. Hors, avec le recul, peut-être aurait-il dû être plus méfiant et s’en inquiéter… C’était ce qu’il pensa lorsque sa cliente l’interrogea sur ses actes, des réflexions qui pouvaient facilement nuire à son image et le faire perdre tout ce pourquoi il s’était battu jusqu’à maintenant. Même si le harcèlement sexuel était un sujet moins traité et moins d’actualité en Asie, ça n’empêchait pas que cela restait quelque chose de grave et de dégradant pour celui qui utilisait de tels moyens afin d’arriver à leur fin. Profiter d’une mineure ? Jamais une telle idée ne lui aurait traversé l’esprit.

L’expression dans ses prunelles avait naturellement affiché sa surprise avant d’être remplacé par un air plus offusqué. « Pardon ? » Qu’il échappa aussitôt, son étonnement se reflétant certainement dans le ton de sa voix, bien qu’une pointe d’irritation pouvait facilement en ressortir également. Il détestait qu’on le juge de cette manière, et qu’elle soit ivre ou non n’y changeait rien à ses yeux. « Je ne me tape pas des gamines saoules » Rétorqua-t-il ensuite en insistant sur bien sur le verbe « tape ». « Et je ne m’en suis jamais tapé non plus. Lorsqu’on n’est pas capable de se souvenir, on ferait mieux de se taire au lieu de balancer des âneries. » Puisque si elle lui déclarait de tels propos, c’était bien qu’elle imaginait que quelque chose s’était passé entre eux n’est-ce pas ? Il n’était pas ce genre d’hommes qui profitaient des plus faibles pour satisfaire des besoins personnels. Contrairement à certains, lui pensait avec sa tête, pas avec ce qu’il avait entre les jambes. Il n’avait pas besoin de ça pour vivre non plus. Sans un mot de plus, il lui tourna le dos afin de se rendre derrière le bar et de lui servir un verre d’eau, non pas la commande qu’elle avait demandé. « Prenez ça. » Déclara alors le garçon d’un ton plus neutre tandis qu’il déposait le récipient sur la table avec une petite assiette d’accompagnement en guise de nourriture. « Plus d’alcool pour ce soir. » Elle avait assez bu comme ça et lui ne désirait pas se prendre plus de remarques désobligeantes qu’il n’en avait déjà eu, encore moins devoir la raccompagner dieu ne sait où sous prétexte qu’elle était trop ivre.





Park Bo Ra


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t178-park-bo-ra-boraday
‹ 365 SO FRESH ☽ MELTED PRESIDENT ›
AGE : 21
AVATAR : Bae Su Ji (Suzy - Miss A) aka petit boudin perfection T'es moche :)
POINTS : 221


NOUS A REJOINT LE : 05/08/2016


MESSAGES : 8164


p l a c e b o — ft choi min woo Empty
(#) Sujet: Re: p l a c e b o — ft choi min woo   p l a c e b o — ft choi min woo EmptyMar 9 Oct - 1:32
p l a c e b   o
FEAT CHOI MIN WOO
Maintenant qu’elle a capté son regard, elle a du mal à s’empêcher de le dévisager. Un rictus méprisant au coin des lèvres, déformé par l’ivresse qui embrume son esprit. Son crâne baigne dans les vapeurs éthylique, et sur sa langue, les mots roulent d’eux-même. Elle est pas sûre de savoir où elle est, ni quand. Elle perd toujours prise sur l’espace-temps quand elle a bu. La vision brouillée, elle croise ses mains sur la table, observant l’homme face à elle. Des flashs d’une nuit semblable à celle-ci lui parviennent. Bordel, elle en a fait des conneries une fois bourrée, c’est à ce demander ce qui la pousse à recommencer avec tant d’assiduité.

Elle se moque si sa voix perce un peu trop dans le bar fréquenté. Les regards réprobateurs que bora sent sur sa nuque la laisse indifférente. Ça n’a pas d’importance, demain elle aura le temps de s’en vouloir, elle ressassera la soirée la gueule dans son café, et elle se demandera pardon intérieurement, faute d’avoir quelqu’un auprès de qui vraiment s’excuser. Pas de parents à déshonorer, par d’amis à qui gâcher la soirée, c’est tout l’avantage de boire seule finalement. S’humilier soi-même, ça n’a que des conséquences limitées.

Le serveur, il a pas l’air d’apprécier l’intervention en revanche. L’étudiante peut pas s’empêcher de lui adresser un sourire désolée. Celui qui sous-entend bah quoi, tu vas pas me dire que tu savais pas ?. Elle frémit presque devant le ton de son interjection. Définitivement, il est pas content. La brune baisse les yeux vers son verre, qu’elle fait tourner entre ses doigts, comme si de rien était. Avec un peu de chance, il passera sa route, elle a pas envie de converser. Ni de se rappeler ses frasques passées. Mais il rétorque, et ça ne fait que réveiller son habituel entêtement. Passion éternelle pour détenir le dernier mot. « Ah ouais ? C’est pas l’impression qu’j’ai eu à l’époque. » Qu’elle lance d’une voix rauque. « J’me souviens très bien, je suis pas stupide, tu m’as ramené dans un hôtel pourri, et t’étais encore là au matin. Pas besoin de me faire un dessin. Tu vas m’dire que tu savais pas quel âge j’avais. Ça c’est sûrement ma faute, j’ai toujours fait plus vieille que mon âge. » L’ironie pointe dans ses paroles. Son corps frêle a plutôt tendance à trahir sa pâle jouvence.

Il s’approche avec un verre rempli d’un liquide translucide qu’elle identifie sans mal comme de l’eau. Elle lui lance un regard défiant et repousse le verre qu’il lui tend. « J’ai rien demandé, je paye, tu sers, je vais boire encore un peu. » D’une main mal assurée, elle tire son portefeuille et lui tend un billet, quémandant une nouvelle bouteille. « tu devrais me faire boire plus si tu veux remettre ça, y a pas moyen que tu me mettes dans ton lit dans cet état, je suis trop sobre. » Bora ricane, écartant ses mèches sombres de son visage. Elle provoque sans raison, elle a aucune intention d’aller plus loin. Mais ça la fait marrer, et intérieurement, sa part encore indemne d’ébriété la gifle avec acharnement, dans un vain espoir de lui faire retrouver ses esprits. « Désolée, ‘fin je crois. » Elle avale le verre d’eau. « Je peux ravoir du soju maintenant ? »








 

god helps anyone who
disrespected the queen


han ja ruining my life through years:
 
Invité
Anonymous


Invité
p l a c e b o — ft choi min woo Empty
(#) Sujet: Re: p l a c e b o — ft choi min woo   p l a c e b o — ft choi min woo EmptySam 27 Oct - 13:44
p l a c e b o
Si pensait que Min Woo était une personne à qui on pouvait tenir facilement tête, on se trompait. Il n’était pas comme les autres individus qui se rabaissaient dès que l’adversité se présentait devant lui. Il savait ce qu’il valait et ce que les autres pensaient de lui n’avaient pas d’importance. Hors, ce serait mentir que de déclarer que les paroles de sa cliente ne l’agaçaient pas et ne le laissaient pas indifférent. Ses propos pouvaient tellement être mal interprétés et lui risquait d’avoir des tas d’ennuis à cause d’elle. Pour qui passait-il en cet instant ? Pour un homme pervers qui avait profité d’une pauvre jeune fille mineure afin de satisfaire certains besoins personnels. Qu’elle soit ivre ou non franchement, ça n’avait pas d’importance et il ne pardonnait pas de telles accusations. Avait-elle conscience que de simples mots pouvaient détruire la vie d’un homme ? Si elle le rapportait à la police, il y avait plus de chance qu’on croit la victime que le suspect… Pourtant ce jour-là, Min Woo n’avait rien fait de mal intentionné. Il l’avait raccompagné à l’hôtel parce qu’elle n’était pas fichue de lui dicter son adresse et qu’elle l’avait supplié de rester auprès d’elle. Mais voilà que maintenant, c’était de sa faute ?! Cette demoiselle avait réellement de la chance que le jeune homme était d’un calme à toute épreuve et qu’il parvenait à contenir ses émotions sans exploser.

Bien sûr que non, il n’était pas content de sa réaction et il ne s’en cachait pas non plus. Pourquoi faire comme si de rien était quand son avenir était en danger à cause de paroles irréfléchies d’une misérable gamine ? « On se souvient que de ce qui nous arrange hein ? » Lui déclara-t-il d’un ton sarcastique, un sourire faux au bord des lèvres. « C’est si facile d’accuser à tort sans se remettre en question. » Il s’était montré aimable, respectueux et alors qu’il aurait pu la laisser se débrouiller, il l’avait ramené parce qu’il ne désirait pas avoir mauvaise conscience si quelque chose lui arrivait. Assurément qu’il réfléchirait à deux reprises la prochaine fois avant d’aider quelqu’un. Enfin, il avait beau songé ainsi, Min Woo se connaissait assez pour savoir qu’il n’était pas du genre à laisser quelqu’un seul si ça pouvait le mettre en danger. Des séquelles de son passé qui l’empêchait d’être égoïste et ignorant… Il savait ce que c’était que de se promener tranquillement le soir avant d’être plongé dans l’obscurité puis se réveiller dans une pièce affreusement froide. Pour rien au monde, il ne souhaitait ça à qui que ce soit toutefois sa bonté finirait par le perdre un jour… La preuve aujourd’hui avec la réaction stupide de son interlocutrice.

Verre d’eau en main, il n’avait pas hésité à le lui servir et n’avait pas bronché non plus lorsque sa cliente riposta. Min Woo n’avait que faire de devoir répondre à ce qu’on lui demandait sous prétexte qu’on le payait… Si elle n’était pas satisfaite, rien ne la retenait ici, surtout pas lui. Le fait était qu’il ne lui donnerait jamais ce qu’elle avait commandé, elle avait assez bu pour la soirée. Ses yeux se dressèrent machinalement vers le ciel à sa réflexion avant qu’un soupir ne franchisse la barrière de ses lèvres. « Je n’ai pas envie de quoi que ce soit. Et je ne te servirais rien d’autre. » Il était catégorique, il ne changerait pas d’avis. Ce n’était pas non plus les excuses de la jeune femme qui modifierait quelque chose, il n’était même pas certain qu’elle soit sincère au vue de son état actuel. « Non. » Se saisissant du billet qu’elle lui avait tendu quelques instants plus tôt, il le plia avant de le glisser vers elle. « Tu es déjà bien éméchée, ça suffit. Reprends-toi, ça t’évitera de déblatérer tout un lot de conneries. » Il souffla sur ses propos, ne sachant pas vraiment quoi faire pour se débarrasser de cette demoiselle qui semblait en avoir après sa peau.






Park Bo Ra


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t178-park-bo-ra-boraday
‹ 365 SO FRESH ☽ MELTED PRESIDENT ›
AGE : 21
AVATAR : Bae Su Ji (Suzy - Miss A) aka petit boudin perfection T'es moche :)
POINTS : 221


NOUS A REJOINT LE : 05/08/2016


MESSAGES : 8164


p l a c e b o — ft choi min woo Empty
(#) Sujet: Re: p l a c e b o — ft choi min woo   p l a c e b o — ft choi min woo EmptyLun 31 Déc - 12:15
p l a c e b   o
FEAT CHOI MIN WOO
Des brides de leurs premières rencontres flottent en lambeau dans son esprit embué. Elle se rappelle surtout du moment où elle s’est réveillée, encore toute habillée dans le grand lit aux draps écrus. Ça puait le tabac dans toute la chambre. le parfum était incrusté dans les tentures, si bien qu’elle en avait déduit que l’odeur n’était pas de son propre fait. Bora avait passé de longue minute dans une bulle de sommeil, à fixer le plafond défraichit, étalée sur le matelas. Ce n’est qu’après un long moment d’hébétement qu’elle a réalisé. Aucun souvenir de son arrivée ici. Le son de la douche qui coule bruyamment dans la salle de bain voisine. Une autre âme a passé la nuit dans la chambre. Bora n’a pas réfléchit, elle a quitté la pièce en courant, son manteau et ses chaussures dans chaque main. Ce n’est qu’en fouillant ses souvenir en rentrant qu’elle a resitué le serveur qui l’a raccompagnée. Pour le reste, les images sont restées prisonnière des méandres de son esprit alcoolisé.

Ses accusations envers le jeune homme ne résultent que de supposition. Beaucoup d’homme ont déjà essayé de profiter de son ébriété. Rare sont ceux qui étaient dans la douche à son réveil. La simple pensée de cette soirée suffit à la faire s’empourprer, elle plonge le nez dans son verre vide pour échapper aux jugements invisibles qu’elle croit soudain pressentir autour d’elle. Le cœur oscillant entre le désir de boire davantage ou de rentrer disparaitre sous ses draps, la poupée ivre se ratatine sur sa chaise, agacée qu’il lui refuse à nouveau de la servir. C’est peut-être un mal pour un bien, sûrement le remerciera-t-elle demain. Mais c’est sans compter l’esprit farouche et cabochard de la brune. Comme elle hait qu’on lui résiste. L’idée de ne pas contrôler sa propre vie, y compris pour des détails aussi futile qu’un ultime verre d’alcool, la répugne. Elle a besoin d’être plus qu’une passagère qu’on pousse à droite et à gauche. Cette autorité quasi paternel de son interlocuteur réveille en elle des relents d’enfance trop aléatoire, où son avis n’était pas pris en compte. « Je m’en fous, de dire des conneries, je m’en souviendrais pas demain. et même si c’est le cas, toi tu m’auras oublié. C’est comme ça. » soupire bruyant, elle se lève en bringuebalant, et récupère son billet qu’il lui rend. Difficilement, faut dégager son corps maladroit de la chaise, puis elle s’écarte, une main aggripée à la table. « Si tu veux pas me servir, je change de bar. » Qu’elle grimace sans tenir compte de l’heure tardive. Ses mains frénétiques cherchent un paquet de cigarette dans les plis de sa veste en denim. « au fait, je me rappelle même pas de ton nom, c’est con, on a dû vivre un moment fort ensemble. Ça non plus je m’en rappelle pas, t’as pas dû me maquer plus que ça. » une méchanceté qui se veut plus revancharde que réelle, découlant de l’irritation du refus du jeune homme. Sans attendre de réponse, elle titube jusqu’à l’entrée, pour finir assise sur le bord du trottoir, pensive, une cigarette entre les lèvres. Ses jambes tremblent du simple effort de se lever, et l’aube semble encore loin. Comme le premier métro de la journée.









 

god helps anyone who
disrespected the queen


han ja ruining my life through years:
 
Contenu sponsorisé


p l a c e b o — ft choi min woo Empty
(#) Sujet: Re: p l a c e b o — ft choi min woo   p l a c e b o — ft choi min woo Empty
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Choi Seang Min...
» Choi Tae Ho feat. Seung Ho [MBLAQ]
» Lee Jae Seon ft Lee Dong Hae / Choi Seung Jin ft Kim Him Chan
» Son Hyun Gun
» We used to be friends... ft. Choi Daehyun

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: old memories :: Oubliettes, Never Forget :: RPs abandonnés
Sauter vers: