then there's you (berehyun ♡)



 
HEP POTO, tu veux devenir un king de la roulette ? No prob, viens jouer à la Roulette juste ici !
DÉBUT DE L'ÉTÉ PEOPLE. ON EST CHAUDS, ON IRRADIE DE BONHEUR, et on se laisse tenter par les nouveautés de baby HM ♥️
Allez hop, CLICK BABE
I'M MARRIED TO THE MUSIC ! ♪ La saison des festivals qui s'installe, parce qu'on veut s'hanjailler comme jaja ! ULTRA KOREA FESTIVAL
PRIORITÉ DE GROUPE AUX STARCHILD !


Partagez | 
avatar
AGE : 23 AVATAR : amazing jun (a.c.e) POINTS : 26

NOUS A REJOINT LE : 22/01/2018

MESSAGES : 276

☮ I'M ON MY OWN
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t3718-seo-jae-hyun-sjh_95#90753

Message  Sujet: then there's you (berehyun ♡)     Mer 30 Mai - 19:57

then there's you
favorite_border

outfit || Le réveil s’annonçait plus corsé qu’il ne l’aurait imaginé. Jae Hyun avait dormi une partie de la nuit auprès du hublot, en classe économique. Ils avaient jugé plus judicieux d’opter pour un vol de nuit. Cela leur permettant ainsi de se reposer et de ne pas voir le temps passer… Au final, le coréen s’était amusé plus qu’autre chose à bidouiller sur la tablette qui lui faisait face. Il s’était enchaîné deux ou trois films sans voir le temps passer… Un vrai gosse, quant il s’y mettait ! En même temps, il était bien trop excité à cause de ce voyage… D’un accord commun le couple s’était dégoté un joli studio en plein cœur de Sydney. Entre temps, Jae Hyun avait su convaincre Roseline… Et finalement, il avait pu négocier les trois semaines initiales, à deux très belles semaines. C’était toujours mieux qu’une seule, et il s’en tirait à bon compte pour un début ! Ambitieux et un peu avare sur les bords, il espérait surtout avoir un minimum conquis le cœur de la frangine, puisque cette dernière était bien partie pour devenir sa belle-sœur… Tout du moins, maintenant qu’ils avaient officialisé le truc, il ne pouvait plus la nommer autrement !

C’était dans un terrain inconnu qu’il s’aventurait, mais Jae Hyun le vivait plutôt positivement. Rien n’était en mesure d’essouffler son mental, ainsi que sa bonne humeur. Il s’agissait sans nul doute, d’un nouveau chapitre dans l’histoire de sa tumultueuse vie.

« Pouah… On est déjà arrivé ? » geignit le jeune homme en ouvrant avec difficulté ses paupières. Les lumières à l’intérieur de l’avion s’étaient également intensifiées pour l’obliger à se relever… Pour autant, et bien qu’il ressentait toujours l’envie découvrir cette merveilleuse ville, attendre après le calme et le mouvement général, semblait plus intelligent dans un premier temps. Il n’y avait aucun intérêt à se mélanger au sein de la foule, si c’était pour rester bêtement bloqué debout ou dans un bouchon. L’inconvénient de la classe éco, en soi. Jae Hyun attrapa alors le poignet de sa douce pour la faire revenir contre lui, un espiègle sourire sur ses lippes. « Inutile de se précipiter. Laissons-les sortir en premier… J’aimerai te prendre dans mes bras. » La vraie raison était surtout là. Et malgré sa tignasse légèrement en bataille et son air pas très réveillé, il resplendissait toujours de cette prestance si singulière, que personne ne pouvait lui résister. Sûrement pas Berenilde, puisqu’elle semblait prête à le suivre jusqu’au bout du monde. « S’il te plaît. » ajouta t-il avec un sourire en coin, un peu fourbe. Vraiment, il était redevenu le Jae Hyun espiègle et charmeur, des premiers jours.
♡♡♡
oxymore


◊◊◊

 
“I can’t always understand. Everything you say. You’re always smiling. But you look so lonely. Don’t hold in your tears. It’s alright, you and me. Put down your burdens. Just for a little bit, you hear me.” #berehyun
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 21 AVATAR : Kim Seolhyun (AOA) POINTS : 130

NOUS A REJOINT LE : 12/09/2017

MESSAGES : 389

☢ BURNING AMBITION
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t3673-im-berenilde-queen#99422

Message  Sujet: Re: then there's you (berehyun ♡)     Jeu 31 Mai - 10:09

Then there's you
La nuit s’est révélée plus difficile que prévue. Dans sa tête, elle se revoit encore serrer une dernière fois Roseline dans ses bras avant de prendre l’avion alors que les larmes roulaient sur les joues de sa cadette. Ca lui avait véritablement de la peine de lui dire au revoir mais elle se console en se disant qu’elles pourront toujours se parler grâce à Internet. Mais ça n’empêche pas que la culpabilité l’a empêché de fermer l’œil. Pourtant ce n’est pas faute d’avoir tenté toutes les positions possibles et inimaginables dans lesquelles elle a pu se mettre avec ce siège d’avion. Elle t’avait regardé sombrer dans les bras de Morphée avec une certaine tendresse. Au pire pour elle, ce n’est pas la première fois qu’elle ferait une nuit blanche et de toute façon, vous aviez juste prévu de vous reposer aujourd’hui. Mais il n’y avait rien à faire pour elle, elle ne dormirait qu’une fois que vous seriez bien arrivés à votre petit studio à Sydney et qu’elle aurait eu la certitude que Roseline va bien. Et sans aucun doute que la plus jeune est en train de se maudire d’avoir dit oui pour deux semaines.

Elle rit doucement en entendant ton geignement. Elle te caresse les cheveux tendrement et dépose un rapide baiser sur ta joue. Sûrement que vu votre niveau de fatigue, vous n’allez rien faire en cette belle journée. D’après ce qu’elle a pu voir, le soleil brille sur la ville et il a l’air de faire chaud. Sans aucun doute qu’elle a bien fait de se mettre en débardeur et en short sinon elle serait morte de chaud.

- Et oui déjà mon cœur.

Le monde autour d’eux s’agite. Ca se bouscule, ça reste planté dans les allées vu que des bouchons se forment. Néanmoins elle ne peut s’empêcher de se lever après avoir décroché sa ceinture pour s’étirer. Elle a la même impression que quand elle est restée dans une mauvaise position pendant trop longtemps. Elle écoute ta requête tandis qu’elle se rassoit sur son siège avec un petit sourire espiègle. Face à ton « s’il te plaît » et ton petit sourire en coin, elle rit attendrie.

- Je sais pas.


Elle fait l’indécise et pourtant quelques secondes après, elle est sur tes genoux. Ses jambes sont étalées sur son siège à elle tandis qu’elle a le dos collé contre le hublot. Elle a beau avoir une petite mine à cause du manque de sommeil, elle rayonne.

- Comment tu vas ? T’es prêt à être qu’avec moi pendant deux semaines ?

Et elle se fait taquine la belle parce qu’elle sait très bien que t’es totalement prêt et que sans aucun doute t’aurais voulu l’avoir rien que pour toi pendant les trois semaines comme c’était prévu au départ.
   
♡♡♡
oxymore

◊◊◊

" You find goodness in others, and when it's not there, you create it. You make me wanna go back... back to the best version of me "#berehyun
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 23 AVATAR : amazing jun (a.c.e) POINTS : 26

NOUS A REJOINT LE : 22/01/2018

MESSAGES : 276

☮ I'M ON MY OWN
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t3718-seo-jae-hyun-sjh_95#90753

Message  Sujet: Re: then there's you (berehyun ♡)     Ven 8 Juin - 22:43

then there's you
favorite_border

outfit || Il avait ce sourire scotché aux lèvres. Le genre terriblement craquant, qui n’annonçait jamais rien de bon… Malgré la difficulté pour parfaitement émerger, sa bonne humeur était garantie. Sa fourberie, également. Dans son pays, on le jugerait pour se montrer aussi démonstratif et aussi tactile. Sur Sydney, rien ne l’empêchait d’agir plus spontanément, comme le parfait touriste qu’il était ! Et autant dire qu’il profiterait de ces deux semaines comme s’il s’agissait des derniers instants de sa vie. Le séjour se devait donc de débuter par une petite étreinte alors qu’il ramenait la belle sur ses cuisses, se fichant de sa pâle comédie qui le fit doublement sourire. Du beau monde défilait sous leurs yeux et Jae Hyun s’en amusait un peu, conscient des quelques regards envieux sur eux. Néanmoins, il préféra les ignorer pour n'avoir d'yeux que pour Berenilde. Dans un calme étudié, il la dévisagea du regard, avec son éternel sourire en coin. « La nuit a été courte… Mais je crois que t’apprends rien. Aurais-tu des cernes ? » la taquina t-il en approchant une main de son visage pour effleurer la zone incriminé. Son sourire se fit plus tendre au moment il se pencha pour lui voler un rapide baiser. C'en presque mignon comme façon d'agir... Face à sa propre attitude, son sourire se tordit en une somptueuse grimace. « Faut que t’arrêtes avec ce genre de surnom. Je vais jamais assumer. » Ca, c'était pour le "mon cœur". Un rire silencieux traversa la barrière de ses lèvres. Voilà qu’il accusait les propos de sa belle à défaut d’admettre qu’il devenait un simple imbécile heureux !

Sans oublier la deuxième interrogation, le jeune homme resserra sa prise avant d’ancrer son regard dans le sien. « J’ai jamais été aussi prêt. Parce que… ? T’aimerais faire demi-tour ? » Il l’affronta un court instant du regard, éperdument joueur et provocateur. Il la savait aussi très forte pour lui résister… Néanmoins, Jae Hyun rechercha à la déstabiliser au moment où il glissa sa main droite contre sa peau satinée et la pincer délicatement sous son débardeur ! Juste pour l’embêter... « Je suis déçu… Je m’attendais à un commentaire sur ma tignasse. Si ça devient un motif de rupture, je redeviens blond tout de suite. » plaisanta t-il dans une tentative vaine d’être sérieux. Il n’y parvenait pas, faute à ce sourire constant, indélébile. Une pensée un point moins catholique le traversa, alors qu’il jetait un rapide coup d’œil vers une cabine des plus mythiques, dans les ébats télévisuels… Un fantasme bel et bien réel, pour certain. Et si Jae Hyun n’avait pas eu le malheur de croiser le regard désapprobateur de l’une des hôtesses, sûrement aurait-il osé la blague… En repoussant subtilement Berenilde de ses cuisses, l’envie de sortir sa connerie plus forte que tout. « Dommage. On essaiera les toilettes une prochaine fois. » prononça t-il avec un sérieux feint, alors qu’il attrapait la main de sa belle pour l’attirer dans l’allée. Le backdancer avait l’étrange impression que s’il continuait sur cette lancée, ils se feraient expulser de l’avion avec un coup de pied dans l’arrière-train…
♡♡♡
oxymore


◊◊◊

 
“I can’t always understand. Everything you say. You’re always smiling. But you look so lonely. Don’t hold in your tears. It’s alright, you and me. Put down your burdens. Just for a little bit, you hear me.” #berehyun
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 21 AVATAR : Kim Seolhyun (AOA) POINTS : 130

NOUS A REJOINT LE : 12/09/2017

MESSAGES : 389

☢ BURNING AMBITION
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t3673-im-berenilde-queen#99422

Message  Sujet: Re: then there's you (berehyun ♡)     Dim 10 Juin - 16:08

Then there's you
Berenilde elle le connaît trop bien ce sourire que tu as aux lèvres. T’as beau être terriblement beau quand tu le fais, elle le sait que ça n’annonce rien de bon. Enfin quand tu décides de te montrer fourbe, elle te voit plus comme un enfant qui a fait une bêtise. Gabriel a été sûrement un très bon moyen pour prendre tes petites fourberies à la légère. Quand tu fais tes bêtises généralement tu lui tires un sourire amusé voire un éclat de rire parce que c’est tellement rien pour elle ce que tu fais. Elle joue tellement mal la comédie avec toi, elle n’est pas crédible pour un sou et c’est le but de son petit manège te faire sourire voire rire. Votre séjour ne peut pas mieux débuter pour elle puisqu’il débute dans tes bras, sur tes genoux. Le monde a beau s’agiter autour de vous, elle s’en moque éperdument. Elle a l’impression que vous êtes hors du temps. Dans votre bulle uniquement à vous deux.

- Comme tu dis, la nuit a été courte. Et peut-être bien que ce sont des cernes.

Les cernes sont d’ailleurs le seul défaut présent sur son visage. Elle a mis du temps à se débarrasser de ses soucis de peau bien qu’ayant eu peu d’acné pendant son adolescence. De ce côté-là, elle a été gâtée même si du coup en compensation elle est complètement hs pendant sa mauvaise période du mois. Période qu’elle a eu juste avant votre voyage ce qui la rassure elle sera au meilleur de sa forme pendant ces deux semaines. Elle est déjà en pleine forme là même après sa nuit blanche, un sourire attendri aux lèvres face à ton attitude.

- Et si j’ai pas envie d’arrêter ?


Elle te taquine parce qu’elle le sait que ça a dû te faire plaisir, tu deviens un imbécile heureux. Son imbécile heureux. Et elle aussi devient une idiote aveuglée par l’amour et ce n’est qu’une idiote heureuse avec toi. Elle a du mal à être sérieuse avec toi.

- Non, on ne fera pas demi-tour avant deux semaines.

Son regard plongé dans le tien, elle te résiste étant d’humeur joueuse. Trop concentrée sur le moment présent, elle pousse un petit cri de surprise quand tu la pinces ce qui lui attire les regards courroucés des hôtesses. Elle te jette un regard qui signifie que très clairement tu ne perds rien pour attendre. Elle l’aura bientôt sa petite vengeance, ne t’en fais pas pour ça.

- Non non t’inquiètes, j’aime bien cette couleur. Ca change du blond et je pense que tu pourrais te teindre les cheveux en vert que ça t’irait mon cœur.

Elle te fait un petit clin d’œil alors que la vision de toi avec les cheveux verts lui arrache un rire. Et puis ça fait du bien que tu reviennes à ta couleur naturelle, ça change du blond que Gabriel a aussi naturellement. Un véritable physique d’ange pour une ordure. Et puis elle ne sait pas mais le brun oui ça te donne un côté plus naturel qu’elle adore la reine.

- T’inquiète on les essayera au retour.


Murmure qui fait office de promesse chuchoté à l’oreille, elle passe devant toi la tentatrice et c’est avec une dose d’énergie certaine qu’elle descend de l’avion. Il est grand temps pour elle de vraiment se dégourdir les jambes ayant à cause des fourmis dans le bas du corps louper une marche lors de la descente de l’avion. Elle te tient par la main d’une poigne assez ferme ayant peur que vous vous perdiez avec la foule. Elle cherche du regard l’endroit pour les bagages qu’elle trouve en quelques secondes vous conduisant ensuite là-bas.

- Tu voudras qu’on aille où en premier ? Au studio comme ça on laisse toutes nos affaires là-bas ?
♡♡♡
oxymore

◊◊◊

" You find goodness in others, and when it's not there, you create it. You make me wanna go back... back to the best version of me "#berehyun
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 23 AVATAR : amazing jun (a.c.e) POINTS : 26

NOUS A REJOINT LE : 22/01/2018

MESSAGES : 276

☮ I'M ON MY OWN
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t3718-seo-jae-hyun-sjh_95#90753

Message  Sujet: Re: then there's you (berehyun ♡)     Jeu 14 Juin - 14:13

then there's you
favorite_border

outfit || S’il s’amusait de ces quelques marques de fatigues, c’était aussi parce qu’il s’agissait d’une première. La si parfaite Berenilde était finalement la plus commune des mortels, même après plusieurs heures de vols et une nuit blanche. Rien de dévalorisant en soi, hormis le fait qu’il la trouvait toujours aussi belle, avec ou sans ses défauts. Elle se montrait aussi taquine que lui en définitive. Et ils se connaissaient suffisamment bien maintenant pour comprendre que dans le genre butée, elle l’était sans doute autant que lui ! Tant pis pour les surnoms… il s’y habituerait peut-être un jour. Dans tous les cas, il n’avait pas tellement le choix, à moins de la faire taire par la manière forte. Sceller ses lèvres contre les siennes pouvait être un moyen efficace de joindre l’utile à l’agréable… Mais là encore, l’endroit et le moment ne s’y apprêtait guère et offrait gain de cause à la brunette. « C’est ça, fais ta maligne. Je trouverai bien un moyen de taire cette bouche lorsqu’on sera rien que tous les deux... » Menace proférée avec un somptueux sourire, le coréen s’amuse et se languit presque de cet instant alors qu’il attrape la peau délicate de sa petite-amie sous son débardeur. Il s’était bien attendu à ce que ce geste ponctué du cri de la demoiselle, en interpelle plus d’un ! Que les gens les trouvent mignons, immatures ou déplacés, très honnêtement, il s’en fichait. A cet instant pour le restant des jours à venir, Jae Hyun était bien décidé à vivre dans sa bulle et de la partager gracieusement avec la reine de son cœur. Le Berehyun s’imposerait n’importe où qu’ils aillent. Rester sage n’était même pas une option envisageable. « Dis pas des choses que tu pourrais regretter... » lui murmura t-il en retour, d’une voix suave. Inutile que ces chères hôtesses en entendent plus. D’un air satisfait, le coréen ne revint pas non plus sur cette histoire capillaire dont il n’avait fait que rire dessus. Toujours était-il qu’il était désormais rassuré sur ce point, même s’il doutait de s’essayer au vert un jour… Qui sait, sur un pari, il en serait capable !

Tout compte fait, au moment où ils ressortirent de l’avion pour rejoindre le hall et l’emplacement dédié aux sacs de transports, le jeune homme ne se fit pas attendre pour se faufiler par l’arrière. Il entoura sa douce d’une étreinte, dans un basculement lent, la bordant contre lui. Son visage appuyé contre le sien, il déposa un rapide baiser sur sa joue, juste avant de lui mordre sournoisement la clavicule, sans évidemment lui faire mal. « T’as jamais pensé à t’essayer au blond ? Je serais bien curieux de te voir comme ça, juste une fois. » Autrement, une perruque ferait amplement l’affaire, mais sur le coup, son imagination le poussait à vouloir le voir pour de vrai. Berenilde était une belle femme après tout. L’une des plus belles qu’il n’avait jamais vu. Pourquoi cela ne lui irait-il pas ? « Au studio, t’as lu dans mes pensées. » répondit-il plus sérieusement à sa précédente interrogation. La seule qui pouvait avoir du sens, autant le dire. Question de pratique et pour s’assurer de ne pas s’être fait arnaquer sur la location… « T’imagines un peu le taudis si on s’est fait avoir ? J’aurai pas la conscience tranquille autrement… Tiens, c’est pas ton bagage celui-là ? » Le tapis roulant faisait défiler une succession d’effets personnels que les gens s’arrachaient à tour de rôle. Le sien ne semblait pas encore visible, alors il attendit un peu plus longuement après qu’il eut extirpé la valise de Berenilde pour ne pas attendre après un second tour. Une fois leurs bagages à chacun en mains, Jae Hyun vérifia d’avoir tous leurs papiers sur eux avant de quitter l’aéroport sous le son mélodieux des roulettes gisant contre le sol. Un taxi semblait les attendre à point nommé dès l’instant où ils recouvrirent l’extérieur du bâtiment, sous un soleil radieux. « C’est toi qui a l’adresse, je crois. Je te laisse gérer avec l’anglais ? » fit-il en récupérant les deux valises pour les approcher du véhicule jaune. Il ne fallait pas oublier que les langues étrangères et lui, ça faisait deux. En dehors d’un anglais scolaire et relativement médiocre, il ne pouvait pas se vanter d’être une lumière.
♡♡♡
oxymore


◊◊◊

 
“I can’t always understand. Everything you say. You’re always smiling. But you look so lonely. Don’t hold in your tears. It’s alright, you and me. Put down your burdens. Just for a little bit, you hear me.” #berehyun
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 21 AVATAR : Kim Seolhyun (AOA) POINTS : 130

NOUS A REJOINT LE : 12/09/2017

MESSAGES : 389

☢ BURNING AMBITION
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t3673-im-berenilde-queen#99422

Message  Sujet: Re: then there's you (berehyun ♡)     Jeu 14 Juin - 19:55

Then there's you
La belle reine a toujours pris soin d’être parfaite sur le plan physique, elle n’hésite pour aller en cours à dissimuler ces cernes grâce à des produits de maquillage. Les produits du teints sont ses sauveurs pour les jours où elle a cours et où elle ne peut pas rester chez elle tranquille avec Roseline. Pareil pour les tenues, elle s’habille toujours avec classe quand elle est avec des gens qu’elle ne connaît pas ou qu’elle n’aime pas. Il n’y a qu’avec peu de gens où elle peut se montrer au naturel, pas coiffée sans maquillage le tout dans un pyjama pas glamour pour un sou. L’image parfaite qu’elle s’évertue à donner en prendrait un sacré coup si elle se montrait comme ça à toute l’université. Mais les mauvaises habitudes ont la vie dure et celle-ci particulièrement tant et si bien qu’elle abandonné l’idée de la perdre. Une fois elle avait envisagé de montrer un visage cerné aux autres étudiants de sa classe, elle n’avait pas pu franchir la porte de son appartement. Elle avait été obligé de gâcher les dégâts d’une nuit trop courte faute à des insomnies. Elle ne peut pas nier que son père a encore une trop forte influence sur elle même à des millions de kilomètres et il y avait des règles qu’elle ne pouvait pas transgresser comme celle-là. Gabriel ne l’a pas aidé lui fourrant dans les mains le maquillage dont elle avait besoin pour couvrir les bleus et les cernes ne la laissant pas sortir sans avoir la certitude qu’elle enlèverait son maquillage qu’une fois la nuit tombée dans sa chambre. Ah elle en était restée des heures dans ce manoir parce qu’elle refusait d’appliquer les produits, généralement il l’enfermait dans une pièce sans fenêtre jusqu’à ce qu’elle cède puisque Roseline la demandait. Mais là au beau milieu de tous ces gens qu’elle ne connaît pas et dans tes bras, elle se moque éperdument que tu la vois au naturel et au contraire c’est ce qu’elle veut. Elle veut te montrer qu’elle aussi est un être humain comme tous les autres. Ce n’est pas une déesse ou une créature fantastique, elle fait partie du commun des mortels elle aussi.

Elle lève les yeux au ciel en souriant face à cette espèce de pudeur typiquement coréenne. Un français ne se serait pas gêné pour l’embrasser là à bord de cet avion au milieu de tout ce monde. Mais les coréens sont beaucoup plus pudiques que les français et ceux qui sont un peu trop pudiques tapent sur les nerfs de la brune. C’est encore un point avec la nourriture avec lesquels elle a du mal. Mais en même temps sur le point culinaire, plusieurs euros pour une baguette et puis quoi encore ? Elle n’était plus Crésus alors le pain se fait rare sur la table des deux françaises. D’ailleurs si un jour, tu viens avec elle en France elle te fera goûter la gastronomie française. Elle a hâte de voir ta tête si tu goûtes un fromage style le bleu c’est sûr que ça te fera tout drôle puisque les fromages coréens n’ont aucun goût pour elle. Elle se demande comment vous faîtes pour les raclettes. Mais pour en revenir à cette pudeur typiquement coréenne, elle te lance un regard te défiant de réaliser ce défi sur le trajet du retour. Elle ne sait pas trop si t’oseras ou pas. Elle t’accorde le bénéfice du doute comptant sur ton tempérament fougueux pour la surprendre et dans le bon sens.

Mais la première surprise tandis que tu l’emprisonnes dans tes bras et face à ta morsure, elle ne peut que te sourire d’un sourire qui dit que tu ne perds rien pour attendre. Tu ne perds rien pour attendre et une fois dans votre studio, elle compte bien se venger à sa manière.

- Je suis passée une seule fois au blond quand j’étais encore à Paris. J’ai gardé cette couleur même pas un mois et avant que tu demandes, non tu n’auras pas de photos.


Elle avait voulu tenter sur les conseils de sa sœur, enfin plutôt elle avait accepté son pari et en contemplant le résultat elle s’était jurée de ne plus y retourner. Elle avait l’air d’une bimbo, d’une Barbie et non le résultat ne lui avait pas plu du tout. En attendant, elle ne touche plus à la couleur de ses cheveux et d’ailleurs il n’y a que Roseline qui a pu prendre la blonde en photo bien que ça ne soit le pire dossier que les sœurs ont l’une sur l’autre, elle refuse que ces photos soient vu par d’autres gens. Elle se trouve tout sauf belle sur ces photos pas comme Roseline à qui toutes les couleurs de cheveux semblent aller.

- Et oui mon ange, tu sais pas que je suis télépathe ?

Elle te fait un petit clin d’œil avant de rire. Incapable de garder son sérieux et il y a toutes les émotions qui se bousculent en elle. Elle ne pense qu’au moment présent et elle n’a toujours pas sorti son portable où elle constatera que les choses ont dégénéré en une nuit, qu’elle devra prendre les choses en main pour assurer un minimum de sécurité à sa sœur face à Gabriel devenu comme enragé. Mais les mauvaises nouvelles, elle ne les apprendra que plus tard.

- Au pire, je m’arrangerais pour nous faire rembourser si on a un taudis ! Et si c’est lui mon bagage.

Arnaquer une reine c’est une très mauvaise idée. Surtout quand la reine en question s’appelle Im Berenilde. La faire tourner en bourrique ou lui faire un coup bas c’est tout sauf une bonne idée. C’est comme la mettre en colère, il faudrait être complètement fou pour faire ça. Une fois tous les bagages en main, le bruit des valises roulant sur le sol accompagne les deux amoureux jusqu’à la sortie de l’aéroport.

- Yep je m’en charge.

Et c’est comme ça qu’elle réussit à vous dégoter un taxi qui vous mène à bon port et avec qui elle négocie le prix du trajet. Il aura suffit d’un beau sourire pour que le prix baisse légèrement. Satisfaite de cette mini réduction, la belle t’aide à sortir les valises du taxi pour se présenter en face de leur studio pas si petit que ça. Elle va chercher les clés dans un pot de fleur comme ils avaient convenu avec le propriétaire il y a quelques jours. Elle te tend les clés.

- Je te laisse l’honneur d’ouvrir la porte et d’entrer le premier.
♡♡♡
oxymore

◊◊◊

" You find goodness in others, and when it's not there, you create it. You make me wanna go back... back to the best version of me "#berehyun
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message  Sujet: Re: then there's you (berehyun ♡)     

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
then there's you (berehyun ♡)


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: