Roommates Rules ft. Bai Liu



 
HEP POTO, tu veux devenir un king de la roulette ? No prob, viens jouer à la Roulette juste ici !
ALOHA MY PEOPLE, une toute nouvelle MAJ pour faire briller les coeurs des plus doux d'entre vous (soit tout le monde) !
Debout là-dedans, on court choper les PETITES NEWS
Johnny Hallyday kifferait (a) Go te cramer les miches avec le premier évent catastrophe de HM, c'est ICI
Un recensement takes place sur HM, il était temps ! On fait un petit ménage, viens sauver ta peau DIRECTEMENT SUR LE SUJET lovely !


Partagez | 
avatar
AGE : 22 AVATAR : Park Jimin POINTS : 186

NOUS A REJOINT LE : 04/04/2018

MESSAGES : 58

♡ PUT YOUR TRUST IN ICE CREAM
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t4142-chae-min-seok-minnieseokie#108001 En ligne

Message  Sujet: Roommates Rules ft. Bai Liu      Dim 15 Avr - 18:05

Rommates Rules
Min Seok & Liu

“Of course it hurts, it’s a spanking. How else would it work?”
Dire que la vie est pleine de surprises est un euphémisme, surtout pour lui. On dirait que le destin s’acharne, que la vie aime se moquer de lui et surtout se jouer de lui.
Quand Min Seok a finalement décidé de quitter son appartement/placard de centre-ville pour aller s’installer dans le dortoir des Melted, il n’y a pas bien réfléchi. En même temps, il s’agissait d’une situation d’urgence, son ex-propriétaire souhaitant récupérer ledit placard pour en faire on ne sait quoi. Il n’avait donc pas vraiment le choix et les dortoirs étaient la solution la plus simple, la moins chère et surtout la plus rapide.

Lorsque la dame âgée de l’accueil lui annonça son numéro de chambre, la tentation de partir en courant fut forte et il dut lutter pour y résister.  
S’il y avait pensé avant, il aurait surement essayé de demander une chambre autre que celle-ci. Ah la chambre n°2, il y avait passé quelques … nuits agitées auparavant et l’endroit avait cette odeur particulière qui le replongeait dans ces mémoires comme si elles ne dataient que d’hier. Le problème n’était pas que ces souvenirs étaient de mauvais souvenirs, mais ils étaient gênants, embarrassants et il avait envie de mourir de honte à l’idée de revoir la personne en question et de partager sa chambre avec elle.

Liu n’était pas méchant, dans le fond, mais Min Seok était persuadé qu’il rirait de cette situation plus qu’autre chose, alors que lui serait mortifié, pétrifié, rouge de honte et surement d’autre chose. Ça allait être une nouvelle année pour le moins intéressante.

Plus il approchait de cette porte, cette porte si haute qu’il avait l’impression d’être de nouveau un petit garçon et de voir le monde en bien plus grand que ce qu’il était réellement, plus il angoissait. C’était comme lorsque l’on va chez le dentiste et que l’odeur si particulière, seulement descriptible en tant « qu’odeur du dentiste » passe nos narines et que soudain notre cœur s’emballe, notre corps entier réagit à cette odeur et la rend synonyme d’angoisse et de peur. Min Seok essayait tant bien que mal de se préparer mentalement, de savoir ce qu’il allait faire, ce qu’il allait dire.

Le jeune homme prit une grande respiration en entrant la clé dans la serrure, puis une autre avant de la tourner et d’ouvrir la porte. La chambre était plongée dans les ténèbres et il espérait vraiment ne pas avoir réveillé son nouveau colocataire. Il lui fallut quelques secondes d’attente afin que ses yeux ne s’adaptent à l’obscurité et qu’il puisse discerner ce qui l’attendait à l’intérieur.

C’est sur la pointe des pieds qu’il s’avança, toujours avec prudence. Après avoir confirmé que la chambre était vide. Il s’assit sur un des lits, celui qui semblait être le plus éloigné de celui qu’il avait déjà visité préalablement.
Il poussa un soupir de soulagement. Il n’avait plus qu’à attendre qu’il rentre, maintenant.  
(c) DΛNDELION

◊◊◊

제 눈에
안경이다
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : kim jong dae (chen, exo). POINTS : 237

NOUS A REJOINT LE : 22/09/2017

MESSAGES : 190

∵ HOE SUPRÊME
Voir le profil de l'utilisateur

Message  Sujet: Re: Roommates Rules ft. Bai Liu      Dim 15 Avr - 19:24

Rommates Rules
Min Seok & Liu

“Of course it hurts, it’s a spanking. How else would it work?”
Routine imprimée au fond de tes muscles en ce qui concerne une certaine majorité de tes journées, tu traines à la bibliothèque. Longtemps. Pendant des heures, assis sur une chaise inconfortable devant une table inondée de livres, crayons et feuilles de papier. Des phrases surlignées de jaune pour que tes yeux fatigués puissent plus aisément les retrouver, sauf qu’il y en a tant que tu finis par te perdre. Troisième café déjà terminé, leurs vestiges jonchent un coin de la table et tu sens que l’effet de la caféine commence à se dissiper pour ne laisser que la fatigue de faire tout entrer dans ta tête alors que l’année ne fait que débuter. Un coup d’œil à ton téléphone permet de déclarer officiellement que c’est suffisant pour aujourd’hui, que tu mérites de prendre une pause et la première chose que tu fais c’est te lever pour aller jeter les trois gobelets de café avant de revenir à la table ramasser tes affaires. Tu rassembles tes effets personnels, les plaçant dans ton sac quand tu reçois un message de la part de l'un de tes amis t’annonçant qu’une surprise s’est infiltrée dans ta chambre.

Les gens ont tendance à aller et venir dans cette pièce dans un manque flagrant de stabilité dans ta colocation. Au bout de la ligne, tu finis plus souvent seul entre quatre murs beaucoup trop grands pour toi seul et tu évites d’y passer trop de temps. Incapable de supporter la solitude en dehors des heures d’études, tu cherches avidement la compagnie. Habitude maladive résultant de ces années passées sans ne jamais découvrir ce que signifie vraiment l’idée d’avoir de l’intimité pour soi.

Sans trop te presser, tu reviens vers les dortoirs, traçant un chemin déjà dessiné jusqu’à cette pièce qui n’est plus verrouillée. Nul besoin d’un sixième sens bien aiguisé pour sentir la présence de quelqu’un d’autre et tu cherches une fraction de seconde pour poser les yeux sur une silhouette. Dans le noir. Le genre de chose à peine flippante et tu viens jouer avec l’interrupteur pour que la lumière se propage dans la pièce. « Ah. » Oui, ah. Tu ne t’attendais pas vraiment à ce que Minseok soit là, encore moins à ce qu’il ait décidé de s’installer sur un lit qui n’est pas le tien. « Qu’est-ce que tu fais là ? Je te manquais à ce point ? » Et bien sûr, tu traces ce sourire un peu espiègle sur tes lèvres en l’observant, allant ensuite poser ton sac sur ton lit. Tout de même humain, il y a des moments où tu n’as simplement pas envie de vivre la moindre pulsion qui invite à se départir de tes vêtements, alors tu ne sais pas ce qu’il vient faire ici précisément. « Je suis pas dans le mood là, si c’est ce qui t’intéresse. » Autant être clair, te laissant tomber sur ton lit pour t’y asseoir aux côtés de ton sac et diriger ton regard dans sa direction.
(c) DΛNDELION

◊◊◊


    snakes don't hiss anymore, they call you babe, bro or friend.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 22 AVATAR : Park Jimin POINTS : 186

NOUS A REJOINT LE : 04/04/2018

MESSAGES : 58

♡ PUT YOUR TRUST IN ICE CREAM
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t4142-chae-min-seok-minnieseokie#108001 En ligne

Message  Sujet: Re: Roommates Rules ft. Bai Liu      Mer 18 Avr - 12:25

Rommates Rules
Min Seok & Liu

“Of course it hurts, it’s a spanking. How else would it work?”
La pièce est sombre et l’attente longue. Il aurait pu au moins allumer la lumière, mais l’idée de se lever et de tomber nez à nez avec vous savez qui est plus terrifiante que la gêne amenée par l’obscurité.
Il n’y a vraiment que lui pour se retrouver dans ce genre de situation. Minseok n’a pas honte de ce qu’il fait, de ce qu’il a fait ou d’avec qui il a pu faire quoi que ce soit. Mais quand même, se retrouver en tant que colocataire de quelqu’un avec qui il a eu une relation sexuelle, une relation pas très vanilla qui plus est, le karma a quelque chose contre lui, et il a dû être une sacrée mauvaise personne dans une autre vie.

Emménager avec un inconnu est stressant mais emménager avec Liu, c’est environ mille fois pire. Il ne peut s’empêcher de sursauter à chaque fois qu’il entend le bruit de pas dans le couloir. Il devrait peut-être fermer la porte de l’intérieur et enfermer Liu à l’extérieur de sa propre chambre et rester ici pour toujours, dans un déni total de la situation. Enfin, pour toujours, jusqu’à ce que Liu ou quelqu’un d’autre se décide à défoncer la porte, qui n’ont pas l’air si solide que ça d’ailleurs.

Après ce qui semble être une éternité, le moment fatidique arriva et les pas qui résonnaient dans le couloir ne s’arrêtèrent pas, la porte s’ouvrit avec un petit crissement qui fit battre son cœur de plein fouet et Minseok put apercevoir cette silhouette qu’il connaissait mieux qu’il ne le devrait.

Le silence est lourd, pesant, et la lumière que Liu a décidé d’allumer pousse Minseok à plisser les yeux et à se recroqueviller sur lui-même. De quoi faire une très bonne impression. Et puis les paroles viennent, tout aussi violentes que la lumière artificielle des spots. Minseok détestait l’effet que ces paroles avaient sur lui, le sentiment d’humiliation et de rejet qui venait avec elles. Il n’en avait rien à faire de Liu, vraiment, il avait peut-être eu un petit béguin pour lui et le sexe avait été … différent mais c’était du passé. Il savait qu’il était comme ça, changeant, que les personnes défilaient dans sa vie et que ses sentiments venaient et disparaissaient rapidement. Et pourtant, il ne pouvait s’empêcher de se sentir violenté par cette situation. Il avait l’impression que Liu le prenait comme une distraction, un objet et c’était sans doute le cas, il n’en attendait pas vraiment plus mais le ressentir de façon si directe faisait que sa fierté ne pouvait laisser passer cela.

« Wow, t’es vraiment doué pour faire la conversation tu sais ? »

Minseok aurait aimé avoir une bonne répartie, pouvoir l’envoyer balader comme il se devait, et pourtant les mots ne sortaient pas. Il sentait la frustration s’accumuler et les larmes de colère lui monter aux yeux. Il se détestait quand il était comme ça. Quels choix avait-il ? Ravaler son égo et ne rien dire ou partir ? Il aurait l’air ridicule. Tant pis.

« Tu sais quoi, je pense qu’en fait je préférerais vivre dans la rue qu’avec toi. »

(c) DΛNDELION

◊◊◊

제 눈에
안경이다
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : kim jong dae (chen, exo). POINTS : 237

NOUS A REJOINT LE : 22/09/2017

MESSAGES : 190

∵ HOE SUPRÊME
Voir le profil de l'utilisateur

Message  Sujet: Re: Roommates Rules ft. Bai Liu      Mer 18 Avr - 15:30

Rommates Rules
Min Seok & Liu

“Of course it hurts, it’s a spanking. How else would it work?”
Surpris, c’est le moins de le dire, mais peut-être pas de manière foncièrement agréable. Avec tout le travail que tu as déjà cumulée depuis la rentrée, tu n’as pas le luxe de te permettre trop de temps libre à ne rien accomplir malgré cette envie qui tire sur tes nerfs, une petite paresse totalement humaine sauf que tu n’as pas cette chance. Hôte peu chaleureux lorsque tu n’es pas d’humeur, tu ne fais pas de grandes façons à la présence de Minseok, un peu détaché, beaucoup. Rien à faire de ces ébats échangés, des ces doigts pressant la gorge sous des murmures de mots n’ayant rien de tendres. Ligne bien définie, presque tracée au sol dans des couleurs vives pour bien faire entendre son existence. Toutefois, tu te joues un peu de la présence de l’autre jeune homme, ne ratant jamais une de ces occasions pour ouvrir la bouche sur des paroles que l’on croit d’abord inoffensives, demandant un certain laps de réflexion pour réaliser leur double-tranchant. Sa réponse ne manque pas de lui accorder un regard rapide, bref. « On a une conversation là, non ? Je ne suis pas si terrible. » Son manque de talent pour donner dans la réplique de qualité ne te préoccupe pas vraiment, davantage amusé par la violence avec laquelle il se brusque, s’offusque de si peu de mots.

Tu trouves place sur ton lit, portant enfin entièrement ton attention dans la direction de Minseok. Pathétique, un peu, c’est ce que tu te dis dans le fond de ta tête en l’observant pendant plus de cinq secondes. « C’est pas exactement l’impression que tu donnais. » Des allusions levées sans une pointe de remord, sans la moindre gêne. Parce que tu ne sais exprimer de honte à ce sujet, que tu ne vois pas l’intérêt de marcher la tête basse en se laissant ravager par la culpabilité, par ce parasite qui chuchote une morale à laquelle tu n’adhères pas.

Sauf que ce n’est pas exactement l’élément qui retient ton attention, le point fort de la pseudo conversation entretenue entre vous deux dans cette chambre beaucoup trop grande pour son taux d’occupation. Un léger creux se dessine entre tes sourcils qui se froncent en prenant davantage attention aux détails. « Pourquoi tu viendrais vivre avec moi ? » Tu en oublies la possibilité qu’il puisse devenir résident des dortoirs, que c’est parfaitement légitime qu’on ait décidé de le placer avec toi, l’âme solitaire de cette chambre maudite qu’est la M2. Ce n’est qu’une question de seconde avant que l’idée ne vienne te frapper, à la fois bonne et mauvaise nouvelle. « Ah, je vois. Écoute, c’est chez toi aussi maintenant. » Loin d’être un mec territorial sur ce point, tu ne vas pas te braquer à l’idée de partager une pièce avec quelqu’un que t’as déjà baisé – ce ne sera pas la première fois que ça t’arrive.

(c) DΛNDELION

◊◊◊


    snakes don't hiss anymore, they call you babe, bro or friend.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message  Sujet: Re: Roommates Rules ft. Bai Liu      

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Roommates Rules ft. Bai Liu
 Sujets similaires
-
» Extreme Rules - 25 avril 2010 (Résultats)
» [UploadHero] Bending the Rules [DVDRiP]
» tywin ϟ why don't we break the rules already?
» N.W.O Extreme Rules 2013 - 4 Mai 2013 (Carte)
» N.W.O Extreme Rules Non-Officiel Résultats (Version Vote)


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: