flashback - beginning of the end ((haneul))



 
HEP POTO, tu veux devenir un king de la roulette ? No prob, viens jouer à la Roulette juste ici !
ALOHA MY PEOPLE, une toute nouvelle MAJ pour faire briller les coeurs des plus doux d'entre vous (soit tout le monde) !
Debout là-dedans, on court choper les PETITES NEWS
Johnny Hallyday kifferait (a) Go te cramer les miches avec le premier évent catastrophe de HM, c'est ICI
Un recensement takes place sur HM, il était temps ! On fait un petit ménage, viens sauver ta peau DIRECTEMENT SUR LE SUJET lovely !


Partagez | 
avatar
AGE : 25 AVATAR : kim hyojung (hyolyn the queen ) POINTS : 122

NOUS A REJOINT LE : 04/07/2017

MESSAGES : 490

☢ BURNING AMBITION
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t2477-min-scarlett-red_cachemire

Message  Sujet: flashback - beginning of the end ((haneul))     Sam 14 Avr 2018 - 14:24

beginning of the end

your body is a temple, but not for the reasons they all said it was. it is a temple, because every soul who kneels before it should be there for worship. you are not a place for nonbelievers. you were not made for heretics.

flashback : spring 2015

« Ça va aller ? » L’inquiétude de son frère la fait sourire. Il y a des cartons partout dans le loft, et un air doux sur le visage de Scarlett. Elle n’a presque plus de bleus, presque plus de traces. À part les cicatrices qui ne partiront jamais. Celles de l’abus, la grande médicale sur son ventre, et la promesse de la couvrir avec un tatouage. Elle hoche de la tête, embrasse son frère sur son front, avant de profiter un moment de son étreinte. « Je ne fais qu’aller voir l’université. Ne t’inquiète pas. Si ça va pas … Je t’appelle, promis. » Si ça ne va pas. Elle ne voulait pas que ça n’aille pas. Ne voulait pas que la peur prenne possession de ses sens. Non. Elle ne voulait pas. Alors Scarlett comme toujours maquillait son visage d’un grand sourire, et elle prenait sur soi. Forte. Elle ne l’était pas forcément, faisait comme si rien ne pouvait l’atteindre, comme si rien n’était grave. Et pourtant, elle aurait bien voulu qu’Owen, son tendre petit frère, vienne avec lui à l’université. Elle aurait bien voulu ne pas être seule. Mais il fallait quelqu’un dans le loft, ils étaient encore en train d’emménager. Elle comprenait. Ce n’était pas pour autant plus facile. Elle devait aller déposer leurs dossiers à l’université, et elle comptait jeter un œil à celle-ci. C’était étrange. Pour elle. De recommencer les cours. Berkeley était loin dans sa tête, dans son esprit. Quand elle venait à peine de se marier et que tout allait bien. Sourire qui vacille, et des perles aux coins de ses yeux. Non. Elle n’y penserait pas.

Dernier sourire pour Owen, dernières assurances, pour lui, pour elle, et elle était sortie Scarlett. Jolie comme un cœur. Elle était sortie un taxi l’attendant en bas. Pas encore assez de courage pour prendre le métro seul. Pas encore assez de courage pour affronter la vie contrairement à ce qu’elle montrait. Pas assez de courage, mais assez pour afficher de doux sourires. Assez pour travers une première fois le campus de l’université, le forum, de déposer son dossier et celui de son frère à l’administration, réglant les derniers détails de leur entrée à la SNU. Assez pour errer. Jolie Scarlett. Assez pour se perdre dans les couloirs sans céder à la panique qui courrait toujours dans ses veines, pour ne pas sursauter dès qu’elle croisait un étudiant ou encore un professeur, ses yeux bien baissés, pour ne pas voir les autres. Mais elle avait fini par rentrer dans quelqu’un. Les excuses aux bords des lèvres dans un anglais américain à l’accent chantant de la Californie. « I’m sorry … I didn’t see you and … » Sourire contrit, elle s’incline poliment, aide la jeune femme à ramasser ses livres. Ce n’était pas comme si Scarlett ne parlait pas coréen. Leur père leur avait appris à Owen et elle depuis tout jeune à parler coréen. Bilinguisme dès son plus jeune âge. L’accent chantant de maman en anglais, la douceur de la voix de papa en coréen. « Désolée vraiment … Je regardais pas où j’allais, est-ce que ça va ? » Air doux, léger sourire. Presque rassurée. C’était une femme en face d’elle. Plus facile à gérer pour l’angoisse au fond d’elle que si ça avait été un homme. Les restes d’ecchymoses sur sa peau bien cachés sous du fond de teint, mais ceux de son âme plus difficile à masquer.  


◊◊◊

old world goddess
she pins to hotel doors— not a goddess anymore, but she still looks like religion in high heels. she kisses you godless. whispers, we dresses like princesses to go out and kill kings. ▬  ashe vernon
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
flashback - beginning of the end ((haneul))
 Sujets similaires
-
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...
» /!\ Grosse Quête ! Besoin de personnes [ FlashBack HRP ]
» « It's not a new Life. Just a new Beginning. » [Kira, Rose]
» RP flashback en 1623


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: