▲ up▼ down
(visions of gideon ✰ jaean)



 
HEP POTO, tu veux devenir un king de la roulette ? No prob, viens jouer à la Roulette juste ici !
LIPSTICK CHATEAU WINE BIT COOOOLOR ♪ La voilà, la famosa MAJ d'automne qu'on attendait tous !
VIENS PAR ICI, c'est tout plein de douceur et de caramel just for u ♥️
Wingardium Leviosa ! un peu de rêve et de magie, ça te tente ? viens vite T'INSCRIRE A L'ECOLE DES SORCIERS ♥️
NOUVEAUTÉS SUR HM ! Découvre les défis et nos semaines à thème : keur:
Tu entends ces hurlements, tous les soirs ?? what sors chasseur, pars à la chasse de Arcana la sorcière à mettre sur le bûcher !


Partagez | 
avatar
Invité
Invité

Message(#) Sujet: (visions of gideon ✰ jaean) Sam 31 Mar 2018 - 21:15

visions of gideon
jaean & sumi

outfit ※※※ J’entre dans le ciné pour réserver les places, BOUGEZ-VOUS. Sumi tape maladroitement sur les touches de son clavier, avant de lever la tête pour adresser un sourire piteux au caissier. « Bonjour, une place pour Call me by your name s’il vous plaît ! » Elle récupère le ticket en direction de la salle avec un au revoir, pour finalement s’écrouler sur un fauteuil. Puis elle plonge le nez sur son téléphone, traîne sur instagram pour liker les dernières photos, poste un statut twitter des plus charmants, sans plus se soucier du temps qui passe. Jusqu’à ce qu’elle reçoive un message qui lui fait froncer les sourcilsDistraite, elle n’entend pas ce qui se passe à côté d’elle, ne relève la tête en sursautant que quand elle sent quelqu’un s’asseoir à côté d’elle. Jaean. « Ah, c’est toi. Salut ! » Elle lève le bras, lui présente son écran. « Noam vient de m’envoyer ça. Il vient pas finalement. Traître. » Elle a un petit pincement au cœur, déçue de ne pas voir sa bouille. Parce qu’elle l’aime bien, Noam, mine de rien. Elle se réjouissait de passer du temps avec lui.
Elle n’en montre rien pourtant, se contente de se renfoncer un peu plus dans son fauteuil, bien décidée à ne rien laisser gâcher son plaisir.

Le générique défile, mais elle n’y prend pas garde, le regard rivé sur l’écran, sur le visage en grand plan de Timothée. Et les larmes sur ses joues reflètent celles de l’acteur. Si concentrée, bercée par la musique, elle n’a pas le temps d’aller récupérer un mouchoir, se laisse surprendre par l’éclairage soudain. « NON J’PLEURE PAS, C’EST TOI QUI PLEURES. » Elle assume absolument rien, même pas de ne pas assumer. Et tente désespérément de détourner la tête, pour éviter qu’il n’aperçoive les traces sur sa peau. « Vas-y j’pleure pas tu saoules. » Elle lui balance sans le regarder, sans vraiment réfléchir non plus, se souciant peu qu’il n’ait pas dit un mot depuis la fin du film. Elle pense juste à sa réputation brisée. Elle pense juste à cette image de fragile qui pleure devant des films qu’elle va se coltiner maintenant. Et elle s’en fiche que cette image soit totalement vraie et justifiée, elle n’a l’habitude de déverser des torrents de larmes que dans le confort chaleureux de son lit, devant des dramas aussi niais qu’improbables. Certainement pas devant un ami, encore moins un mec.
« J’ai juste une poussière dans l’œil et en plus il pleut. A l'intérieur oui. Bref, laisse-moi. » Plus elle insiste, moins elle est crédible, mais ça ne l’empêche pas de continuer à faire semblant. Et toujours sans le regarder, elle récupère son sac, qu’elle dépose sur ses genoux. Elle fait semblant de fouiller, en profite juste pour essuyer les dernières gouttes d’eau. Et pour sortir son miroir de poche et inspecter son maquillage, vérifier que rien n’a coulé, qu’elle n’a pas les yeux trop rouges non plus. Une catastrophe. Les questions se mettent alors à défiler dans sa tête.
Pourquoi n’a-t-elle pas décidé de regarder le film seule ? Pourquoi n’a-t-elle pas compris que l’absence imprévue de Noam était un message subliminal du destin pour lui dire de ficher le camp ? Pourquoi a-t-il fallu que Jaean soit le spectateur de cette scène ridicule ? Et surtout, question la plus importante, pourquoi est-elle obligée de faire toute une montagne de si peu ? A vrai dire, elle n’en sait rien elle-même. Peut-être son instinct de dramaqueen qui ressort.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : Christian Yu POINTS : 0

NOUS A REJOINT LE : 25/03/2018

MESSAGES : 186

✩ BOOM, GAMMA RAY-BURST
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t4093-kwon-jae-an-golden_grahams#106367

Message(#) Sujet: Re: (visions of gideon ✰ jaean) Lun 28 Mai 2018 - 17:06

visions of gideon
jaean & sumi

outfit ※※※ [i]Pourquoi fallait-il toujours qu’elle ouvre sa bouche celle-là ? Non parce que, fallait être honnête, elle avait toujours un truc à dire. Même me voir là, arriver pour ce film ça ne semblait pas lui faire plaisir. Bon, on y allait pour deux raisons totalement différentes : elle y allait à cause du prétendu « beau gosse » du film, et j’y allais parce que l’un des personnages portait mon nom. Faut dire que c’était pas un prénom courant, du coup ça m’avait interpellé. Puis une histoire italienne mettant en scène deux homosexuels tout ça sur un écran de Séoul c’était rare. Peut-être que je pourrais m’en servir pour mon projet audiovisuel sur le mouvement LGBT ? J’avais donc pris ça comme un signe. Ça ne vous arrivait pas vous, d’être interpellé par des signes de ce genre ? Un tas de coïncidence menant au même point ? Anyway, voilà que le film commençait. Et voilà qu’au fil des minutes une drôle de sensation se formait en moi, me prenant du bas du ventre pour remonter doucement vers le cœur et boom boom, et boom boom, tous les organes qui se mettaient à faire une drôle de mélodie tout le long du script. Et le malaise en entendant mon prénom sortir de la bouche d’ étranger apparu à l’écran. Sumi a l’air détendue. Je ne le suis pas. Je ne le suis définitivement pas. Il y a trop de petites choses, trop de petits détails auxquels je peux « relate ». Trop de choses qui me font penser à lui. Puis à moi. Puis à nous. Et ça a le don de m’énerver. Je remercie toutefois les dieux de pas m’avoir fait regarder ce long-métrage avec elle, et non pas avec lui. Qu’est-ce qu’il en aurait pensé hein ? Quoi qu’il en aurait peut-être rien pensé. Peut-être qu’il aurait tout simplement critiqué le jeu d’acteur de telle ou telle personne. Ou alors il m’aurait demandé si j’avais aimé, si la campagne italienne c’était vraiment comme ça, si les Italiens ils mangeaient vraiment autant de confiture et qu’ils avaient des petits-déjeuners du feu de dieu comme dans le film. Ce à quoi je lui aurai répondu qu’il était déjà venu en Italie et qu’il pouvait tout simplement juger par lui-même. Et que dans notre frigo c’était pas pour rien s’il y avait des tas de confitures attendant d’être entamées ou bien terminées. Bref. Là n’était pas la question. Il fallait qu’il voit ce film. Ça me permettrait de déduire si c’était moi le problème qui interprétait des choses inexistantes par soucis d’attention ou si on était deux dans le même cas.

La scène de fin, autant dire qu’elle me perturbait réellement. Sans doute parce que j’étais du genre à pleurer de la même manière dans mon lit. Sauf que je faisais ça en cachette, les draps sur la tête, et la lumière éteinte. Heureusement que Sumi était là. Elle et ses remarques à la noix. Elle me fit d’ailleurs pas mal rire avec ses réflexions toutes aussi pourries les unes que les autres. « Stop Sumi tu t’enfonces là… » Je ne rigolais pas parce qu’elle pleurait, non. Moi aussi j’étais plutôt émotif et autant vous dire que j’étais en train de me battre contre moi-même pour ne pas exploser en sanglots. Je rigolais juste intérieurement à cause de sa réaction face à ses propres larmes. « Puis je rigole si je veux wesh, s’te plaît t’as la tête d’un abricot desséché… ou devrais-je dire d’une pêche, va falloir prendre ça en photo» Petit sourire de vainqueur en prononçant cette phrase. Comprendra qui pourra.

Alors que la lumière de la salle s’allumait j’attrapai mon portable pour enclencher la vidéo et filmer Sumi. « Nous voilà en direct du cinéma, après avoir vu le majestueux film de Luca Je saisplusquoi intitulé Call Me By Your Name, alors Sumi, qu’avez-vous pensez de ce film ? Oh mais vous pleurez ? Vous voulez un mouchoir ? Vous avez un peu de morve sur la lèvre, je vais vous donner un mouchoir allez , vous serez plus belle après vous être essuyée » Et voilà que je hurlai de rire, marchant en arrière pour quitter la rangée de nos sièges, tout en continuant de filmer la demoiselle qui rageait. « Alors vous avez aimé ? Monsieur Timotruc il vous a fait de l’effet ou vous avez préféré….Oliveeeeer » ? Je lui fis un clin d’œil avant de finalement couper la vidéo et de la poster sur snapchat. Rien à foutre. Je lui foutais la honte et c’est tant mieux. « Allez go, t’veux manger quelque part ? Je t’offre le repas juste si tu fais un snap en admettant ouvertement que tu pleures comme un petit porc, come un maialino si tu préfères en italien » Pwah. C’était génial d’afficher les gens. Juste parfait.


◊◊◊

lion king
ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
(visions of gideon ✰ jaean)
 Sujets similaires
-
» prévisions pour l'hiver!
» Révisions intensives [Léa ^^]
» Prévisions second tour
» Deucalion ▬ Alpha ▬ Gideon Emery ▬ Libre
» Pour un sursaut de la presse haïtienne


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: