( are u alone ) + li hyuk



 
HEP POTO, tu veux devenir un king de la roulette ? No prob, viens jouer à la Roulette juste ici !
ALOHAAA, C'EST LE TEMPS D'HAWAII, des glaces et des bikinis ! ♥️ Go plonger dans la MAJ honey,
HERE
I'M MARRIED TO THE MUSIC ! ♪ La saison des festivals qui s'installe, parce qu'on veut s'hanjailler comme jaja ! ULTRA KOREA FESTIVAL
PRIORITÉ DE GROUPE AUX STARCHILD !


Partagez | 
avatar
AVATAR : kim yugyeom POINTS : 88

NOUS A REJOINT LE : 26/11/2017

MESSAGES : 490

☢ BURNING AMBITION
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t3837-oh-armel-kiddoh

Message  Sujet: ( are u alone ) + li hyuk     Mar 27 Mar - 21:15

are u alone

≠ li hyuk

Romee l’a viré de la chambre. Devant les faits, devant les arrondis de ces lettres tapées sur le clavier, les yeux défoncés à coup de ces mots durs comme le plancher, Armel a eu envie de chialer; tentation avortée, troquée contre quelques shots acérés. Peut-être qu’avec, le reflet de cette vérité crachée sera plus facile à digérer.

Il s’est considéré soûl quand la douleur des vestiges brûlants du passage de la liqueur ne s’est plus fait ressentir et quand son cerveau a arrêté d’hurler toute sa rancoeur et sa haine envers le coeur maudit de vices, maudit d’envies irrépressibles et de passion répréhensible.
Ses yeux viennent à papillonner avec une lenteur terrifiante, s’arracher de ce portable dont il fixe l’écran, et son corps vient tanguer dangereusement de la chaise qui lui a tenu compagnie toute la nuit, avec ses pauvres verres comme amis.
Affaires laissées au vestiaire, et seulement sur lui son t-shirt qui colle à sa peau et son parfum sombre d’âme errante, d’âme perdue, celle qu’il a toujours été, mais désormais qui ne lui plaît plus.

Ses pores suintent d’une nonchalance influencée, mais ses jambes s’ancrent au sol avec une véhémence féline tangible, terriblement fragile. Pour tenter d’imiter ce qu’il a toujours été, ce nomade détaché, cerveau plat de morale et coeur gonflé de souvenirs, rêves traversés par le goût de liberté ; tout ce qui est maintenant bousillé, saccagé.
Armel traverse la boîte de nuit pullulant de monde, de danse aussi triste qu’exacerbée, et il vient s’enfoncer dans le gouffre qu’est l’appel d’air des portes d’entrée.
Ses yeux brassent les quelques corps, silhouettes qui se dessinent à l’ombre des lumières projetées de la devanture ; comme s’il cherchait quelqu’un en particulier, Romee, Kaede, ou peut-être même Ja : dans ces lieux où il a toujours connu ces gens-là, et il en viendrait presque à murmurer leurs noms dans une dernière tentative misérable d’y retrouver leur trace, leur sourire fugace.
Son regard vient s’échouer dans les relents de ses pensées sur un crâne rasé, qui lui fait dos, alors Armel vient s’y glisser sans tergiverser. Il devine la fumée s’échapper des lèvres de ce dernier, contourer le vide avec la pâleur blanchâtre et l’odeur âcre.
— Je peux te prendre une clope ? ton mielleux, main sur l'épaule.
Politesse articulée quand vient atterrir la requête à ses lèvres humides, merci, merci, et son regard se lève enfin, vient se glisser sur les traits du crâne rasé, ah, il est doux, l’étranger.
Sourire mutin.
— Tu peux m’aider à l’allumer? J’ai pas de briquet, qu’il articule.
Et pas l’habitude. Il ne fume quasiment jamais. Son corps se penche légèrement vers le crâne rasé, clope au bec tendue pour se faire allumer.
Et Armel vient se détacher de ses pensées toxiques pour se réfugier dans les bras de ce qu’il a toujours aimé, toujours chéri, dans sa perpétuelle recherche salvatrice de se réfugier dans les bras d’autrui. Avec toujours cette conviction de dominer ; cette fois peut-être est-elle plus une illusion qu’une certitude.
— T’es tout seul ?
Question à l’écho d’arrières-pensées mais traits candides pour l’amorcer, avec le regard qui coule sur ses traits. Peut-être qu’il l’a déjà vu, et il lui dit quelque chose, cet inconnu, et il a envie qu’il lui parle, qu’il lui allume sa clope et réchauffe ses lèvres froides du vide laissé par tout ce qu’il a connu.

◊◊◊

l'insoutenable légèreté de l'être.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message  Sujet: Re: ( are u alone ) + li hyuk     Dim 1 Avr - 20:24

are u alone

ϟ oh armel

la raison qui s'étiole sous l'ivresse euphorique de la nuit, les verres qui se déplacent sur le bar, les voix enjôleuses dansant dans les oreilles indiscrètes. ses yeux railleurs, presque cynique alors qu'il termine sa boisson d'un cul-sec — la grimace qui se précipite alors que la douleur rocheuse de l'alcool fond dans sa gorge. il a le corps las, les mains qui se baladent sur les hanches, qui dessinent les courbes séductrices, les lèvres étirées dans un regard joueur. la tension entre les corps est palpable, presque suffocante mais indéfectible. c'est l'essence même du lieu, luxure et avarice de sensations qui s'éteignent une fois le soleil levé, loin de cette musique assourdissante. hyuk laisse ses mains traîner avant de s'éclipser hors de la chaleur ambiante de la pièce et de l'odeur alcoolisée de la transpiration.

la douce fraîcheur de mars l'enveloppe. ses dents viennent ronger sa lippe inférieur alors qu'il ouvre avec difficulté son paquet de cigarette — neuf, ah — le froid faisant trembler ses mains dans un rythme irrégulier et frustrant. il soupire d'aise lorsqu'il prend enfin sa première taffe. une stupide drogue, une stupide addiction qui le manipule depuis trop longtemps. il observe pendant un moment les silhouettes nocturnes pénétrer la boîte en rythme avec la musique. il a presque envie de rire. vulgarité, obscénité. mini-jupe, décolleté, il a presque sur le bout de la langue toutes des putes mais sa raison le rappel à l'ordre. l'apparence n'est point un critère de jugement et il ne le sait que trop bien.

sa bulle d'enfant solitaire éclate lorsqu'une main se pose sur son épaule et qu'un corps entre dans son nuage de fumé. il dégage son épaule rapidement, pas trop friand du contact, et arque un sourcil. « ouais. » il tend une cigarette les yeux presque plissé. « tu as besoin d'aide pour autre chose ou ça s'ra tout ? » il y a un accent sarcastique qui coule de ses lèvres alors qu'il tend son briquet vers la cigarette pincée entre les lèvres de l'inconnu. il s'adosse à nouveau contre le mur les pensées plongées dans l'ivresse de sa vodka. ses yeux croisent à nouveau ceux de l'autre, il a presque envie de lui demander de partir. c'est son moment à lui, c'est sa putain de pause du soir, celle où il peut enfin soupirer, se détacher du contact humain bien qu'il soit friand de la peau qui s'entrelace dans des pulsions animés par la luxure. sa voix le réanime brusquement dans un léger sursaut. « là, maintenant, oui. » il se pince les lèvres. « ça t'intéresse de savoir ça ? » il a cette humeur hautaine, les taquineries sur ses lèvres bien ajustées.

un groupe s'engouffre dans la nuit et le presque silence qui s'est imposé entre eux est coupé par les rires, les voix criardes et amusées. hyuk écrase sa cigarette terminée contre le mur et en ressort une autre. le briquet illumine furtivement son visage dans la pénombre. « tu es tout seul, toi. » il ajoute doucement, de façon interdite. une constatation, une déclaration. mais il le voit dans ses yeux cette solitude. dans ses iris seulement embrasés par la lune. une putain d'agonie, de désespoir. il l'a connu, hyuk, ce sentiment. il y a le vent qui respire lourdement, les frissons qui maquillent son épiderme, la lumière joueuse de la lune et la sensation solitaire qui entoure leur silhouette. hyuk ne ressent plus trop la solitude. il est anesthésié sous les coups qu'elle lui a donné. mais lui, pas du tout. ses yeux regorgent d'humeurs, de secrets et de poisons. pas de compassion, mais hyuk offre sa présence comme pansement, parce que personne ne mérite d'être frappé par l'isolement. « tu veux en parler ou tu préfères la jouer mystérieux ? » la légèreté sur le bout de la langue, il crache ses mots comme des banalités.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : kim yugyeom POINTS : 88

NOUS A REJOINT LE : 26/11/2017

MESSAGES : 490

☢ BURNING AMBITION
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t3837-oh-armel-kiddoh

Message  Sujet: Re: ( are u alone ) + li hyuk     Lun 2 Avr - 19:36

are u alone

≠ li hyuk

c’est comme se heurter à un mur au premier abord, une facade sombre alors qu’il cherche la porte de secours fluorescente désespérément. parce que même dehors il arrive pas à souffler correctement, vider ses poumons de ses remords latents. même enfermé dans une boîte pleine de monde il a l'impression d'être seul, même étreint par les haleines chaudes et l'atmosphère lourde il a l'impression que la température de son corps est casse-gueule. peut-être a-t-il pensé que ses notes charmeraient encore les âmes, que même un peu éraillée la berceuse qu’il ronronne en endormirait toujours certaines. peut-être croit-il que son charme opère comme il a toujours opéré, avec cette sensualité haletante de flirter avec le danger, les sens et les vices qui menacent d’exploser, et cette sensation de friser la violence dans la passion la plus exacerbée. mais c’est peut-être pas si simple avec lui, avec cet inconnu ; et ses premiers mots, ce geste de rejet de sa main sur l’épaule, armel en perd alors son sourire de gamin cassé un instant.

tu as besoin d'aide pour autre chose ou ça s'ra tout ?
armel entame sa cigarette tout juste allumée, tire une première taffe presque maladroite. pas l'habitude, pas l'habitude. (ça ne serait tarder) — non, ça va aller, qu’il répond avec le même teint de sarcasme, et les yeux levés, presque rieurs. et ça en ferait presque pitié.
mais armel, il aime l'inconnu. et ce petit bout de lui, cette fibre de quatre coins du monde, ce désir de s'y engouffrer, il frétille au bout de ces doigts accrochés à cette clope entamée. — oui ça m'intéresse. tu dois savoir pourquoi, et le petit haussement de sourcil, fugace, presque taquin, coquin. parce qu'il veut s'engouffrer dans le jeu, de quoi ranimer ses restants de talents dans cette débauche réconfortante. et les souvenirs de ce qu'il a gâché -kaede, romee, yuta se dissipent avec l'aide de la boisson qui tambourine son crâne d'apaisement.
une deuxième clope et la conversation rebondit. et l'aura de nonchalance dégouline de l'inconnu, comme hermétique, insensible et à la fois compréhensif, clairvoyant. la première clope s'effrite, lâche un dernier relent de vie rouge vif avant de virer aux cendres et s'éteindre dans la nuit.

tu es tout seul, toi.
l'alcool le charme peut-être trop pour qu'il s'en voit blesser, mais ce constat avisé et le sous-entendu font taillader un sourire-soupir aux lèvres d'armel pour seule réponse. ses yeux s'accrochent à ceux de l'étranger, sans s'en détacher, et les pions de son jeu s'agencent malgré tout, parce qu'il veut pas vaciller même s'il est à deux doigts de tomber. et même si l'inconnu lui tend doucement l'oreille, armel aimerait plutôt que ce soit ses mains, ou bien même le réconfort de ses lèvres.
— mmmm.
son corps se balance, se redresse pour venir se glisser devant lui, adossé à son muret. et le mensonge, c'est la seule chose avec laquelle il n'aime pas vraiment jouer mais ces derniers temps, sa bouche en a été remplie nocivement. — je sais pas. je me suis fait jeter. qu'il concède comme vérité, calmement.
ses désirs reviennent au galop, à la charge contre la tristesse qui vient l'enserrer alors son sourire se redessine, s'ancre dans la mer de son visage animé.
— mais on peut faire autre chose, que d'en parler.
son regard glisse lentement vers celui de l'autre, sombre d'idées. c'est difficile de chasser cette nature vicieuse, ce besoin viscéral, cette mauvaise habitude instinctive.
— appart si tu viens en boîte pour écouter des mecs bourrés pleurer. mais je pense pas, pas vrai ?
sourire carnassier.


◊◊◊

l'insoutenable légèreté de l'être.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message  Sujet: Re: ( are u alone ) + li hyuk     Lun 2 Avr - 22:29

are u alone

ϟ oh armel

gamin. c'est le premier mot qui fait surfasse dans son bordel de pensée, le premier mot qui décrit la personne en face de lui. il a l'air d'un gamin paumé, un peu perdu. il est comme une ombre superficiel de l'ancien lui. celui qui avait plus de porte que de clé dans les poches, celui qui se heurtait aux murs car les marches n'étaient pas suffisante pour les surmonter. un gamin troublé, aussi solitaire que la lune lorsque ses étoiles se cachent derrière les nuages grossiers.  « tu es grossièrement sûr de toi, ça me fait presque de la peine. » il crache un peu de son venin. un brouillard noir envahit son esprit et il veut briser le garçon devant lui comme il l'a été. mais la réalité le rattrape hâtivement. il n'est pas ici pour tirer les ficelles de sa vengeance contre la vie. il préfère poser son regard ébranlé sur sa cigarette, la luciole rouge qui brûlent un peu le bout de ses doigts. la colère se dissipe dans la fumée et sa tête se cogne contre le mur lorsqu'il la jette en arrière.

il a envie de rire des problèmes du gamin. tout semble si idiot, des histoires sans intérêt. « c'qu'un rejet dans une vie. » et il ne se rend pas compte de l'ordre grave qu'il donne à ses mots. le rejet. une image qu'il ne connaît que trop bien, qu'il a longtemps dessiné à l'encre de chine sur sa peau et autour de son coeur. il s'en remettra- c'est ce qu'on lui avait dit à l'époque. il s'en est remis, hyuk, à coup de morphine et de brûlure. « tu t'habitueras au goût. » il balance le cul de sa cigarette sur le sol puis l'écrase avec sa chaussure. un son grinçant dans le silence cobalt de la rue. « et qu'est-ce que tu insinue par faire autre chose ? » il plante ses iris dans ceux de son interlocuteur, le regard défiant et provocateur. il connaît la musique. douce chanson symphonique qui se transforme rapidement en cacophonie, en un véritable bordel métallique lorsque les corps s'enlacent, que les soupirs dessinent les courbes. et il veut défier l'gamin, voir jusqu'à où son sous-entendu se tient.

« généralement les mecs bourrés, j'baise leur copine. » qu'il ajoute avec un petit sourire satisfait. c'est cru, c'est brutal, c'est la réalité. hyuk n'a rien a perdre. il a le feu qui brûle en lui, l'honnêteté fatale, les ondes d'une vie évitant les mensonges. il a la main qui tremble, l'envie d'une énième cigarette, d'une mort plus proche. « j'vais m'prendre un verre. tu peux m'suivre ou pleurer dans la ruelle là-bas, c'est assez discret et personne viendra te déranger. » ton cynique et moqueur, hyuk plisse correctement sa veste en cuir avant de se diriger vers l'entrée du bar. la musique habille la rue un instant lorsque la porte s'ouvre. il jette un coup d'oeil par-dessus son épaule puis s'engouffre dans l'océan de corps, sa trajectoire assoiffée ne le faisant point s'arrêter.    
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : kim yugyeom POINTS : 88

NOUS A REJOINT LE : 26/11/2017

MESSAGES : 490

☢ BURNING AMBITION
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t3837-oh-armel-kiddoh

Message  Sujet: Re: ( are u alone ) + li hyuk     Dim 8 Avr - 22:42

are u alone

≠ li hyuk

tu es grossièrement sûr de toi, ça me fait presque de la peine.
y’a le sourire qui se profile gravement sur ses traits, pèse comme un naufrage, s’évanouit presque dans les ombres de la nuit qui les enveloppe tous les deux, les font se raccrocher à la seule veilleuse qui brûle le noir ; la cigarette à leurs lèvres. et celle dont il épouse la forme au creux des siennes ne le réchauffe qu’à peine. un joint endormirait davantage la souffrance qui tiraille son corps tout entier, affamé de présence, secoué de rejet.

et l’étranger il dit que c’est qu’un rejet. pour armel, c’est le rejet, et c’est peut-être assez minable de pas pouvoir le balayer ; mais l’accumulation de ses remords le gangrènent et le font s’enfouir dans les bras de ses plus noires passions, et armel a pas envie de s’y habituer au goût, non.
parce tout ça il pensait y être immunisé.
et il s’habitue pas au goût du remord, du rejet.
et il se raccroche à celui du baiser rouge, de l’alcool brun, de lumières arc-en-ciel, d’ecchymose violet, de roulé cendré.
et le crâne rasé semble le comprendre mais le mépriser. l’expérience gonfle ses traits, mais anime armel de désirs de le déformer ; parce que même dans sa chute, dans la perte de ses repères, céder l’ascendant et les bouts de plaisir de dominant le ferait vriller.

pour simple réponse à ses conseils, il étire le sourire carnassier, mouvements d’épaules à l’appui et cigarette à peine dégustée.
et qu'est-ce que tu insinues par faire autre chose ? j'te laisse deviner, t'as l'air imaginatif vu les trucs que tu sors, qu'il articule doucement, vibration d'opposition au fond de la gorge, haussement d'épaules à l'appui.
les dernières phrases de l'inconnu animent ses poumons, d'où s'enfuit un rire doucet, fluet comme il l'a toujours été, contraste de la sombreur adulte arborée.

la musique vient s'échapper des portes, et armel est pris d'hésitation, de suivre l'inconnu qui a ce truc réconfortant et énervant qui le titille doucement ; yeux papillonnant, se fixant sur le bitume quelques instants.
son coeur vide de battements.

ses doigts rejettent la clope à peine terminée sur le bitume, ses jambes filent pour venir se glisser avant que la porte ne se referme et son corps vient s'enfermer avec celui des autres suant le mouvement.

il le suit, le devance même pour atterrir au bar et commander deux shots qu'il agrippe de ses doigts fins ; vient porter aux lèvres de l'inconnu et aux siennes, croisent ses mains avec dextérité.

— et les mecs bourrés, tu les baises aussi ?

qu'il demande, avant d'ingurgiter le liquide, d'une traite assurée, le ton brûlant de provocation vengeresse, le vieux armel souriant de plus belle.


◊◊◊

l'insoutenable légèreté de l'être.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message  Sujet: Re: ( are u alone ) + li hyuk     Jeu 19 Avr - 21:20

Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : kim yugyeom POINTS : 88

NOUS A REJOINT LE : 26/11/2017

MESSAGES : 490

☢ BURNING AMBITION
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t3837-oh-armel-kiddoh

Message  Sujet: Re: ( are u alone ) + li hyuk     Ven 20 Avr - 1:17


◊◊◊

l'insoutenable légèreté de l'être.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message  Sujet: Re: ( are u alone ) + li hyuk     

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
( are u alone ) + li hyuk
 Sujets similaires
-
» (m) au choix, ft. kang min-hyuk. (cnblue)
» Kwon Ji Hyuk — Kill them with success, and bury them with a big smile.
» Dawson Liam feat Eun Hyuk (Super Junior)
» Kang Phil Hyuk - turn down for what
» Lee Min Ki feat Bang Sung Joon


 :: seoul :: Gangnam
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: