▲ up▼ down
(Flashback) Go to hell // feat kang Hyo



 
HEP POTO, tu veux devenir un king de la roulette ? No prob, viens jouer à la Roulette juste ici !
LIPSTICK CHATEAU WINE BIT COOOOLOR ♪ La voilà, la famosa MAJ d'automne qu'on attendait tous !
VIENS PAR ICI, c'est tout plein de douceur et de caramel just for u ♥️
Wingardium Leviosa ! un peu de rêve et de magie, ça te tente ? viens vite T'INSCRIRE A L'ECOLE DES SORCIERS ♥️
NOUVEAUTÉS SUR HM ! Découvre les défis et nos semaines à thème : keur:
Tu entends ces hurlements, tous les soirs ?? what sors chasseur, pars à la chasse de Arcana la sorcière à mettre sur le bûcher !


Partagez | 
avatar
AGE : 21 AVATAR : Jung Hoseok (BTS) POINTS : 0

NOUS A REJOINT LE : 15/03/2018

MESSAGES : 258

✩ BOOM, GAMMA RAY-BURST
Voir le profil de l'utilisateur

Message(#) Sujet: (Flashback) Go to hell // feat kang Hyo Jeu 22 Mar - 20:54




Go to hell.

(( tenue )) Je ne sais pas ce qu'il s'est passé. Je ne sais pas pourquoi il a fait ça. Je sais juste qu'il est blessé, je sais qu'il va mal. Pourtant il allait bien, je ne comprends pas. Hier tout allait bien. C'est vraiment étrange. Des larmes chaudes coulent sur mon visage. Il s'est passé quelque chose c'est sûr. Je connais bien Jisung, il n'aurait jamais fait ça par hasard. Il n'aurait jamais voulu se tuer. Je le connais trop bien. J'ai appris la nouvelle par mes parents et j'ai ensuite appelé sa maman. Mais, elle ne comprends pas non plus. Pourquoi est ce qu'il a voulu se tuer ? Pourquoi est ce qu'il a voulu nous quitter. Pleurant à chaude larme dans un coin du lycée, j'essaie de comprendre, de remettre mes idées en place. Mais rien ne tourne en rond. Rien ne va. Dans l'incompréhension total, je me lève et marche doucement tout en essuyant mes larmes encore bien trop chaude. L'essentiel c'est qu'il soit en vie. Je vais tout faire pour qu'il aille mieux. Je ne laisserai pas mon ami tomber.

C'est la pause, tous les élèves sont dehors et je suis le mouvement machinalement. Ignorant mes copines habituelles, je n'arrête pas de penser à la souffrance de Jisung. J'espère vraiment qu'il va bien. Traînant des pieds, je passe près d'un groupe. J'entends rapidement leur conversation quand quelques mots captent mon attention. M'arrêtant net, je les écoute discuter. J'entends un des garçons parler de Jisung et d'un groupe de personne qu'il l'aurait harcelé. J'écoute les détails de leur paroles. Ils décrivent le groupe en question et je visualise très bien qui ils sont. Parmi eux, il y a un type que je n'aime pas trop. Kang Hyo. Il avait essayé de me mettre dans son lit pendant une soirée. Sauf qu'il ne m'a pas eux. Mes poings se serrent, j'essaie de garder mon calme. Il serait donc lié au malheur de Jisung ? Ça ne m'étonne pas trop, ce mec a déjà une sale réput. Je commence à marcher rapidement, cherchant dans la cours du lycée ce Hyo. Mes yeux se pose sur le groupe en question et je trouve l'homme que je cherchais. Je fonce vers, sans me retenir. Une fois devant lui, je le pousse brusquement. « Pourquoi t'as fais ça… Pourquoi… » La colère monte et je n'arrive pas à garder mon calme. Je le repousse encore une fois, comme si je cherchais la bagarre. Peut-être que je la cherche, peut-être que je veux lui faire du mal comme il l'a fait à Jisung. Mes larmes montent de nouveau, elles coulent sur mes joues. Craquant complètement, je me met à tambouriner le torse de ce salopard. « POURQUOI TU LUI A FAIS ÇA ? POURQUOI TU LUI AS FAIS DU MAL ? QU'EST CE QUI VA PAS CHEZ TOI ? ÇA TE FAIS PLAISIR DE VOIR LES GENS SOUFFRIR ? » Je ne comprends pas, en quoi c'est normal de faire du mal à quelqu'un ? Il ne méritait pas ça, non Jisung ne méritait pas de subir les moqueries de ce connard.

featuring. @kang hyo


gabi le loup

◊◊◊

※ ※ ※ …
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: (Flashback) Go to hell // feat kang Hyo Jeu 19 Avr - 20:57




Go to hell.

(( tenue )) Hyo soupira longuement, recrachant avec lenteur la fumée blanche et épaisse tout en admirant presque les volutes qu’elle créait. Il jeta ensuite son mégot dans la cuvette à proximité et laissa passer quelques secondes avant de tirer la chasse et de s’extirper de la cabine de chiotte qui lui servait parfois de fumoir. C’est là qu’il venait s’intoxiquer les poumons et s’embrumer la tête quand il avait envie d’être seul. Certes l’endroit manquait de glamour mais au moins les boulets ne le suivaient pas jusqu’ici. Ils préféraient squatter l’autre planque, derrière le gymnase. Et puis, le côté un peu glauque et confiné de la cabine n’avait jamais empêché ses coups de lui faire des gâteries pendant qu’il fumait. En y repensant, ça faisait quelques temps qu’il n’avait pas ramené de filles de petites vertus (pour rester poli) ici, peut-être un peu trop même étant donné qu’il était à cran dernièrement.
Parcourant tranquillement et sans se presser les couloirs du dernier étage, il mit du temps à se retrouver dans la cour. Il avait d’ailleurs eu l’occasion de croiser un ou deux pions qui s’étaient pourtant bien gardé de venir lui casser les burnes quant à son renvoi du cours de français, dernière classe avant la pause. Sa prof n’avait, semblait-il, pas été convaincue par sa prose érotique qui avait fait office du devoir sur table qu’elle lui avait imposé. Elle avait grand besoin de se faire tringler un bon coup celle-là. Un ricanement échappa au brun tandis qu’il repéra sa bande de potes qui squattait un banc, ayant surement terminé leur petit tour vers le gymnase. De là où il était, il pouvait déjà les entendre faire les cons et en plissant les yeux, il les vit même « chahuter » avec l’intello de 1ère année qui semblait tout sauf à l’aise. Cette scène aurait pu le faire sourire. Aurait pu puisqu’à cet instant, il avait juste envie de faire demi-tour et de se la jouer solo. Ce qu’il avait finalement décidé de faire jusqu’à ce qu’un des gars l’interpelle joyeusement. Joyeusement. Comment pouvait-il encore être joyeux ? Lui ne l’était pas.
Néanmoins il les rejoignit, traînant des pieds avant de pousser un autre gars de sa bande pour s’avachir sur le bloc de pierre à son tour. Il leva ensuite les yeux vers ce qui semblait être la prochaine cible de ces singes et lui adressa froidement la parole, les sourcils froncés. « Barre-toi. » avait-il grogné dans l’espoir qu’il suive son conseil. Il ne voulait plus voir de gamin se faire violenter devant ses yeux. Les derniers événements lui avaient suffit. Et le fait qu’il soit visiblement le seul à se sentir merdeux le mettait toujours plus en rogne. Sa vision des choses avait changée. Il ne voulait plus fraterniser avec ces bâtards et pour cause, il avait été mêlé à un truc vraiment glauque, lui qui redoutait la mort plus que tout l’avait touchée de bien trop près à son goût. Il restait donc en retrait de leurs conversations et plaisanteries, se contentant de se murer dans son silence. Ce ne fut que quand il entendit des sifflements appréciateurs qu’il releva les yeux. Il eu à peine le temps de penser Kâma-Sûtra qu’il se fit bousculer, manquant de très peu de tomber à la renverse. Sans chercher à savoir qui et pourquoi, Hyo se leva brusquement et fusilla la fille du regard. « T’es qui toi ?! » s’était exclamé le brun agressivement, se retenant de justesse de la pousser à son tour. Bien sur il reconnaissait sans mal la jeune femme qui avait blessé son égo de mâle dominant dans un passé plus ou moins proche mais il était sur le cul qu’elle fasse la furie avec lui. « Putain de.. ! ».  Le dealer se recula vivement, à deux doigts de lui foutre une baigne alors que la jeune femme rabâchait des phrases sans aucun sens. Bordel mais elle lui voulait quoi celle-là ?

« Mais kesta merde ? » s’impatienta Hyo, le regard dur et les dents serrées. Il comprenait rien du tout, qu’est-ce qu’elle avait à chialer et à le frapper ? Il lui manquait une case ou quoi ? Et puis finalement, il comprit. Quand elle s’était mis à brailler en l’accusant, il avait fait le lien entre elle et celui auquel il n’arrêtait pas de penser dernièrement. Ce pauvre type qui avait gagné un séjour à l’hôpital. Ce même gars que sa bande et, ça lui arrachait la gueule de l’avouer, lui-même avait poussé à bout jusqu’à ce qu’il commette l’irréparable. Alors, rongé par les remords et la culpabilité, il laissait cette fille se défouler sur sa grande carcasse, encaissant sans plus broncher alors que tout le monde les regardait comme des bêtes de foire. Alors, acide, il leur cracha de s’occuper de leur cul avant de soupirer fortement. Il ne savait pas quoi faire. Pour une fois son assurance s’était faite la male, le laissant patauger comme un con, partagé entre l’envie d’étreindre puissamment la lycéenne et celle de la repousser et se barrer sans rien dire. Seulement il n’avait pas les couilles de prendre une décision. Il regarda impuissant les brêles qui lui servaient de potes et qui se chiaient limite dans leur froc. Inconsciemment il les tuait tous du regard, leur faisant comprendre qu’il n’appréciait que très peu de prendre pour tout le monde. Un rire nerveux lui échappa même face à l’ironie de la situation. Il était celui qui était montré du doigt alors qu’il était le plus blanc dans l’histoire. Lui n’avait jamais levé la main sur leurs victimes, ne les avait jamais racketté ou forcé à faire ses putains de devoirs. Il n’avait jamais harcelé personne. Hyo avait juste vu. Il avait juste laissé faire sans s’interposer. Mais ça suffisait pour l’accuser. D’autant que son caractère de merde et sa réputation le précédaient. Bordel de merde. L’adolescent voulait juste être pépère, imposer le respect et vendre sa daube. Il avait fallu que sa parte en couille.
Les sourcils froncés et le corps figé, il baissa les yeux vers la jeune femme et osa poser la question qui lui brûlait les lèvres. « Comment…comment il va ? »  


featuring. @Cheon Haneul


gabi le loup
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 21 AVATAR : Jung Hoseok (BTS) POINTS : 0

NOUS A REJOINT LE : 15/03/2018

MESSAGES : 258

✩ BOOM, GAMMA RAY-BURST
Voir le profil de l'utilisateur

Message(#) Sujet: Re: (Flashback) Go to hell // feat kang Hyo Mar 19 Juin - 21:54




Go to hell.

(( tenue )) Je me défoule contre lui, je tape aussi fort que je peux contre son torse. Je craque complètement. Jisung ne méritait pas ça, il ne méritait qu'un pauvre type comme ce Hyo lui fasse du mal. Alors, je le frappe, j'évacue toute la haine que je ressens contre lui et si je pouvais je le tuerai de mes propres mains mais, je n'y arrive. Je suis juste bonne à rester figer, à le frapper. Et il ne réagit pas, il ne me repousse pas, ne me dit pas d'arrêter. Personne ne réagit. Tout le monde me regarde, nous regarde. Quand enfin, je laisse tomber mes bras près de mon corps et je lève les yeux vers le responsable. Il est figé lui aussi, complètement immobile. On dirait qu'il ne sait pas quoi faire, qu'il hésite. Ce n'est pas dans ses habitudes, lui qui est plutôt confiant et qui n'a peur de rien. Je hausse un sourcil lorsqu'il pause une question. Il est sérieux ? Je l'observe un petit peu plus pour discerner le vrai du faux. Il a l'air honnête, du moins c'est l'impression que j'ai. Je reste quand même méfiante. « Comment il va ? Il pourrait aller mieux et c'est certainement pas grâce à toi. » J'essuie une larme qui coule sur ma joue du revers de ma manche. Et je le fusille du regard. J'ai l'impression qu'il se fou de moi. Monsieur s'inquiète ? Après l'accident qui est arrivé. Ou plutôt l'horreur qu'il a fait subir à mon meilleur ami. Ça me donne presque envie de rigoler. Ironiquement évidemment. « Et pourquoi tu poses cette question hein ? C'est pas comme si tu t'étais inquiété pour lui ou que t'ai fais quoi que ce soit pour l'aider. » Je suis extrêmement froide et en colère. Et tout le monde le remarque, je ne me gêne pas pour envoyer des regards froids à ses amis. Ils sont surement responsable aussi, vu qu'ils traînent ensemble. Ça ne m'étonnerait pas. Peut-être qu'ils se rendront de la gravité de leur actes comme ça ou peut-être pas. Peut-être qu'il faudrait leur faire subir la même chose qu'à Jisung pour qu'ils comprennent enfin.

Je me concentre de nouveau sur Hyo, me recule un peu pour me calmer un petit peu, sinon je risque de le frapper de nouveau. Et si un surveillant passe, je vais encore finir à la vie scolaire. Alors, je plaque mes bras contre mon corps et laisse couleur les quelques larmes remplit de colère et de tristesse le long de mes joues. « Il… Il va peut-être s'en sortir… mais je te préviens si tu refais du mal à quelqu'un t'aura affaire à moi ! » Je pointe mon doigt vers lui, comme pour le menacer. Il ne gagnera pas non, il le paiera même et je ferai tout pour m'en assurer plus tard. Avec ses idiots d'amis, ils paieront un jour pour ce qu'ils ont fait. « Et c'est pareil pour vous ! » Je me retourne pour les fixer, ces guignols. Ces types qui pourraient surement me rétamer rapidement. Mais, je n'ai pas peur d'eux, je ne veux pas avoir peur d'eux. C'est à eux d'avoir peur un peu. Chacun son tour.

featuring. @kang hyo


gabi le loup

◊◊◊

※ ※ ※ …
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: (Flashback) Go to hell // feat kang Hyo Mar 10 Juil - 0:43




Go to hell.

(( tenue )) Hyo n’aimait pas cette sensation. Il n’aimait pas le fait que le regard de cette fille le mette aussi mal à l’aise au point qu’il mourrait d’envie de détourner ses orbes corbeau pour ne plus voir tous les reproches inscrits dans ses pupilles. Il n’aimait pas se sentir aussi petit face à la lycéenne malgré sa carrure élancée. Et il n’appréciait surement pas le jugement dans le regard de ses foutues commères qui n’avaient rien de mieux a foutre que de nourrir leur curiosité malsaine. Heureusement, le seul point positif était qu’il avait au moins eu des nouvelles sur son état. Ce n’était peut-être pas un diagnostique des plus optimiste mais pour l’instant ça lui conviendrait.

Légèrement moins sonné que précédemment, le dealer observa la jeune femme, les yeux rougis et gonflés et les traits tirés avant de soupirer. Comment allait-il s’en défaire maintenant ? Il n’avait absolument pas envie de se la jouer version scène de drama en réconfortant la fille et en se lançant dans un monologue qui parviendrait sans mal aux oreilles de ces putains de fouines. Il encaissait déjà les accusations acerbes de la brune sans se la jouer gros connard de première, ce qui était déjà exceptionnel en soit étant donné la situation dans laquelle elle le mettait, il voulait pas non plus se donner en spectacle. Alors sans répondre à ses attaques ou ses menaces, il lui attrapa le poignet et l’attira à sa suite dans un coin plus tranquille où il pourrait se montrer humain sans avoir à s’inquiéter d’être prit sur le fait. Une fois seuls et cachés aux yeux du monde, il entreprit de se rouler un pétard en s’adossant au mur, espérant noyer ses putains de réflexions encore trop vives de cette substance illicite.

Hyo attendit de finir son œuvre avant de reprendre la parole, extirpant son briquet de son pantalon d’uniforme. « Ecoute, je me fiches bien de ce que tu penses de moi. Je sais ce que je vaux et j’ai pas à me justifier auprès de toi. » annonça le brun avant d’allumer son joint et de planter à nouveau son regard dans le sien, hésitant sur les mots qu’il prononcerai ensuite. « D’autant plus qu’accuser les gens sans chercher plus loin que les apparences, c’est vraiment une connerie. Ne parle pas si tu sais pas et jte garantis que ça t’éviteras des emmerdes. » poursuivit-il sur un ton accusateur après avoir recraché la fumée opaque et odorante. « Et puis si j’avais des excuses à faire, je serais assez grand pour me bouger le cul et aller le voir. Seulement tu vois, tu t’es pas adressée au bon gars. Surprise ! » Exagéra le lycéen en secouant les mains, offrant un sourire peu sincère à la demoiselle. Oui, Hyo l’abruti faisait son grand retour, et ses mots indélicats également. Néanmoins il redevint sérieux une seconde, se perdant lui-même dans sa personnalité riche en couleurs. « En tout cas, crois le ou non mais j’espère que ton pote se remettra. Il vaut bien mieux que ces gros nazes. »
 


featuring. @Cheon Haneul


gabi le loup
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 21 AVATAR : Jung Hoseok (BTS) POINTS : 0

NOUS A REJOINT LE : 15/03/2018

MESSAGES : 258

✩ BOOM, GAMMA RAY-BURST
Voir le profil de l'utilisateur

Message(#) Sujet: Re: (Flashback) Go to hell // feat kang Hyo Lun 30 Juil - 12:28




Go to hell.

(( tenue )) Je suis fatiguée de rester calme, fatiguée de rester silencieuse face à ces abrutis. Mais aujourd'hui j'ai réussi. J'ai réussi à l'affronter cet Hyo. Sauf qu'il se montre étrangement silencieux, ou plutôt en stress. Comme s'il n'avait rien fait. Mes poings son serrés contre mon uniforme. Je fusille du regard les types qui lui servent d'amis. Ils ne sont pas mieux que lui. Ça ne m'étonnerait pas qu'ils s'y soient pris à plusieurs, vu le profil de ces mecs. Néanmoins je reste concentré sur le garçon à qui je fais fasse. Il semble vraiment perturbé, au point de m'attraper par le poignet de m'emmener dans un coin calme. Je tente de résister au début mais, il finit par réussir à m'embarquer avec lui. Je me détache brutalement de son emprise une fois isolés. Puis je l'observe, il se roule un pétard/ il est sérieux ?? Je soupir et lève les yeux au ciel. Pourquoi je perds mon temps avec un abruti pareil ? Il se met alors à parler, une fois son pétard allumé. Je fronce encore plus les sourcils, chaque mots sortant de sa bouche sont une plaie pour mes oreilles. « Tu te fou de moi là ? C'est toi qui dis ça ? Ne pas juger sur les apparences alors que toi et tes amis l'avaient déjà fait. Et je juge si je veux, t'es mal placé pour me faire une leçon ! » Ma voix se veut de plus en plus aiguë et même si on est isolée de la cour principale, il se peut qu'on nous entende. Mais, je m'en fiche complètement. Je ne vais pas me laisser faire pas cet abruti. Il a beau se dire moins coupable que les autres, ça ne veut pas dire qu'il est innocent. « Bah c'est cool et pourquoi tu vas pas en toucher deux mots à tes potes monsieur je suis innocent ? Puisque t'es assez grand pour le faire. » Mon ton est un mélange d'ironie et de méchanceté. Il me fait rire avec ses airs de type parfait. Alors, qu'il a un joint pendu à la bouche. S'il essaie de me prouver être gentil c'est loupé. Je suis presque sûr qu'il n'a rien fait pour arrêter ses potes ou bien aider Jisung. Oh ça non il ne l'a pas fait. « C'est sur qu'il vaut mieux que toi. » Dans un soupir, je m'éloigne de lui et tourne les talons. J'ai plus envie de le voir, il m'agace plus qu'autre chose. Et je perds mon temps à lui parler. Il essaie de s'acheter une morale. Mais ça marche pas avec moi. Je quitte cet endroit tranquille, en lui adressant un dernier regard froid. Je ne veux plus jamais voir Kang Hyo. Plus jamais.

featuring. @kang hyo


gabi le loup

◊◊◊

※ ※ ※ …
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: (Flashback) Go to hell // feat kang Hyo

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
(Flashback) Go to hell // feat kang Hyo
 Sujets similaires
-
» (f) byeol erin feat. kang seulgi (Red Velvet)
» III.03 - Go Away From This Hell [Feat. Blood]
» Choi Taek Ho feat Kang Min Hyeok [CNBlue] / Kho Jung Soo feat Lee Min Ki
» "Salut l'emmerdeur de première..." Feat Kang Sunwoo
» THE NEPHILIM & THE OBSCUR • Hurts Like Hell feat Sissy & Gene


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: