▲ up▼ down
La drague brille sous les étoiles ~~ ft.Bora



 
HEP POTO, tu veux devenir un king de la roulette ? No prob, viens jouer à la Roulette de Lapland juste ici !
Eh twa tu es tré solide, ça te dit d'être mon christmas pudding ?
SONNE LES CLOCHES DE L'HIVER, et entre dans le monde merveilleux du HM hivernal ♥️
JOYEUX NOËL ! une montagne de cadeau, ça te tente ? viens vite T'INSCRIRE AU MARCHE DE NOËL ♥️
TOUJOURS SUR HM ! Découvre les nouveaux défis avec ses éditions spéciales Noël et notre semaine à thème du mois ! : keur:
Tu entends ces hurlements, tous les soirs ?? what sors chasseur, pars à la chasse de Arcana la sorcière à mettre sur le bûcher !


Partagez | 
avatar
Invité
Invité

Message(#) Sujet: La drague brille sous les étoiles ~~ ft.Bora Sam 17 Mar 2018 - 20:31

LA DRAGUE BRILLE SOUS LES ETOILES × ft. BORA & HYO
Hyo vida cul sec son petit verre de soju, le dernier puisque sa bouteille était vide et reposa sans douceur le contenant sur la table branlante, un long et bruyant soupire de satisfaction lui échappant. D’un geste bref, il essuya sa bouche avec la manche de son sweat noir et se leva sans plus attendre, quittant les restes de son festin avant de se diriger vers la propriétaire du yatai auquel il aimait régulièrement aller. Lui qui était un bien piètre cuisiner avait au moins le mérite de connaître les meilleurs adresses où il n’était pas rare de manger à s’en faire péter le bide pas cher. Et cet endroit était bien celui qu’il préférait. « Imo, combien je te dois ? » demanda familièrement le rappeur à la cinquantenaire qui s’affairait encore à cuisiner. Cette dernière ne s’offusqua à aucun moment de sa façon de s’adresser à elle, connaissant bien le phénomène. Ce fut même un sourire maternel qui se dessina sur ses lèvres tandis qu’elle le regardait. Elle lui donna son prix tout en jetant un coup d’œil à la table délaissée et, de son dialecte Busanais le félicita d’avoir un si grand appétit, elle renchérit même en lui conseillant de se trouver une jolie femme pour qu’elle cuisine pour lui. Hyo eu un rire franc et paya la femme, se parant de son sourire séducteur avant de s’approcher d’elle. « Si tu étais célibataire je t’aurais épousée toi » lança le plus naturellement du monde le brun afin de lui tendre son argent. Il fit ensuite demi-tour sous ses gloussements et s’échappa du restaurant mobile non sans se prendre une fessée de la cuisinière. Il lui lança un dernier clin d’œil et se dirigea tranquillement vers la rivière Han pour aller se détendre avant le boulot.

Ses baskets dernier cri frottant nonchalamment le bitume, Hyo déambulait en rythme, fredonnait des paroles en vrac sur un son qu’il avait récemment créé, cherchant les mots qui en jetteraient le plus. La rivière se faisait de plus en plus proche, son eau sombre reflétant les lumières de la ville, créant devant ses yeux une beauté qu’il connaissait que trop bien. Lentement, il continua de s’approcher et repéra une jeune femme non loin. La pénombre ne lui permettait pas de bien discerner ses traits mais son regard pu tout de même caresser ses courbes voluptueuses dont la silhouette se découpait. Une lueur appréciatrice dans le regard, le rappeur n’hésita pas plus d’une seconde avant de réduire la distance qui les séparait de sa démarche de bad boy du dimanche. Il n’y avait pas une once de nervosité qui se dégageait de lui, au contraire, il paraissait totalement dans son élément, prêt à attaquer en douceur. A sa hauteur, il se pencha légèrement, incrustant sa gueule de lover dans le champ de vision de la demoiselle, satisfaisant un peu plus ses orbes sombres face a son joli minois. Spontanément, il lui lança son sourire de tombeur  et entrouvrit les lèvres pour articuler un « Salut beauté » complètement naturel. Peu craintif d’essuyer un rejet,  il en rajouta un peu plus, prenant le risque de jouer avec les clichés. « Un peu de compagnie ? » proposa Hyo tout en glissant ses prunelles sur le buste de la jeune femme, s’assurant qu’il était bien tombé sur une belle plante. Pas de doute, il avait du flair. Il s’étala ensuite au sol sans même écouter sa réponse et sorti une cigarette de son paquet écrasé dans sa poche étroite. « Tu fumes ? » s’enquit le dealer avant d’allumer sa nicotine en tube, parfaite pour sa digestion d’après lui. Il aurait bien consommé autre chose de moins légal mais il lui avait semblé apercevoir des uniformes dans le coin deux soirs auparavant. Ca aurait été con de se faire chopper pour un simple petit pochon d’herbe.
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 20 AVATAR : Bae Su Ji (Suzy - Miss A) aka petit boudin perfection T'es moche :) POINTS : 263

NOUS A REJOINT LE : 05/08/2016

MESSAGES : 7192

‹ 365 SO FRESH ☽ MELTED PRESIDENT ›
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t178-park-bo-ra-boraday En ligne

Message(#) Sujet: Re: La drague brille sous les étoiles ~~ ft.Bora Jeu 5 Avr 2018 - 15:33

la drague brille sous les étoiles
FEAT KANG HYO

Bras croisés sur la poitrine et menton perdu dans les tréfonds laineux de son écharpe rouge, son regard vogue sur l’éclat ridé que la rivière vole à la ville. Elle retrouve avec un certain plaisir les sentiments parfois oubliés ; solitude et béton froid à travers la toile de son jean trop large. Et les vagues qui s’éclatent sur la grève. Et les scintillements citadins qui se croient presque étoiles, sur l’écran noir que forme l’eau à cette heure. Entre ses doigts bleutés, une cigarette se consume lentement sous l’assaut empressé de ses inspirations. Comme si elle se pressait de cramer celle-ci pour en enflammer une deuxième. La faute à une anxiété grandissante qui n’a de cesse de lui bouffer le cœur et les tripes, jusqu’à la laisser haletante et frissonnante au milieu de la nuit. Finalement même le souffle tendrement régulier de celui qui partage son lit ne parvient plus à l’apaiser. Bora repousse le moment où il faudra rentrer, feindre une certaine tranquillité avant de se fondre dans les draps. Y a le nom de Raden qui tourbillonne dans un coin de sa boite crânienne, des relents malsains de secret qu’elle devrait ignorer, puis toutes ces petites crasses habituelles qui lui polluent l’esprit. Examen qui approchent, portefeuille à la vacuité accablante…

Doucement distraite par le grésillement du papier et les ondulations des eaux noirs, elle ne remarque pas le cercle incandescent qui finit de grignoter le papier. Ce n’est que lorsqu’une chaleur sourde ne vient irriter ses doigts qu’elle se décide à jeter le bâton consumé dans les graviers sous ses pieds. Puis elle s’arrache au muret qui surplombe la grève pour s’installer en tailleur dans le pelouse qui le borde, s’enivrant des parfums nocturne qu’elle craint parfois d’oublier. C’est pas tellement que Bora regrette l’époque où elle trainait ici toute seule, déambulant au rythme des pièces qu’elle collectait, et qui tintait effrontément au fond de sa poche. Ça n’avait rien de marrant. Mais elle se souvient du réconfort que lui apportait ses promenades hiémale ici, le silence apaisant et la solitude qui la libérait un peu des anxiétés que lui causaient parfois la foule du centre-ville.

Puis c’est aussi un lieu propice aux rencontres, hier comme aujourd’hui. Confirmé par la voix qui s’élève tout près d’elle, alors qu’un inconnu se penche en sa direction, imposant sa présence devant ses orbes obsidiennes. Elle lève un regard faussement morne, un peu irritée d’être dérangée au beau milieu de ses explorations intérieure. Un sourire factice, deux prunelles qui la détaillent un instant et un stéréotype d’entrée en matière plus tard, le type se laisse tomber à côté d’elle, dégainant un paquet de cigarettes aussi dégommé que le sien. Il demande si elle fume, et Bora s’empresse de tirer le tabac de sa poche. « Ouais. » Un de ses rouleaux immaculés glisse entre ses lèvres blêmes, et elle tend la nuque pour quémander qu’il la lui allume. Et tant pis si elle le connait pas, elle n’en a même pas envie. Ça n’a pas d’importance si ça peut l’empêcher de trop penser. Une distraction pour échapper au tumulte de son cœur au grand galop dans sa poitrine, et la voix râpeuse de Raden qui s’obstine à lui demander ce qu’elle a vraiment entendu. Bordée de menace et de rage. « t’aurais pas l’heure ? » Il est sans doute un peu trop tard, la brune en sait rien, son téléphone est plat. « J’ai plus de batterie » Qu’elle ajoute en sortant le portable qu’elle laisse tombe sur sa cuisse. Et lentement, comme elle détail avec pudeur le faciès de son compagnon inopiné, elle se prend à s’interroger sur les raisons qui le pousse à s’installer auprès d’une nana seule dans la pénombre. « Belle nuit pour trainer ? Tu t’sens seul ? »







◊◊◊



god helps anyone who
disrespected the queen


han ja ruining my life through years:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: La drague brille sous les étoiles ~~ ft.Bora Mar 19 Juin 2018 - 21:04

LA DRAGUE BRILLE SOUS LES ETOILES × ft. BORA & HYO
Tous ceux qui avaient côtoyé de près ou de loin Hyo savaient qu’on le voyait rarement au bras de la même fille plus d’une ou deux fois. Sa réputation de séducteur n’était plus à faire et pourtant elle le précédait. Il n’avait pas de style de femmes particulier, il suffisait d’un détail, d’une particularité pour plaire au rappeur et il tentait sa chance sans même hésiter. Il se lançait ensuite dans une chasse active et une fois qu’il comblait sa libido il passait à une autre, la dernière passant bien vite aux oubliettes. Et jamais il ne se lassait, toutes les occasions étaient bonnes à saisir pour se faire plaisir. Comme à cet instant où, le cul vissé au sol, il avait approché cette inconnue. Il avait plus ou moins commencé en douceur, faisant mine de s’intéresser à sa solitude et à ses possibles envies de nicotine. La jeune femme dont il ne connaissait pas encore le nom, détail qui l’importait bien peu, avait simplement sorti son propre paquet de cigarettes, lui volant un rire moqueur. Celle-là ne semblait pas encore sensible à ses charmes, mais Hyo pouvait parfois se montrer patient, et convaincant.

Le brun prit une nouvelle bouffée sur sa clope et détourna un instant ses yeux d’onyx pour balayer du regard la vue familière et recracha quelques volutes de fumée tranquillement, trop peu déstabilisé par le blanc qui s’installait. Ce qui ne l’empêcha pas de réagir à la question de la jeune femme. Sans se presser, il sorti son téléphone et l’aida à retrouver une notion précise du temps. D’un bref coup d’œil il regarda le mobile atterrir sur la cuisse de sa voisine et replongea à nouveau son regard dans le sien, la surprenant en train de l’observer. Ou de le mater ? Le contraire aurait été surprenant, lui-même se trouvait beau gosse. Un sourire en coin se forma sur ses lèvres insolentes et il profita que la perche soit tendue pour dévoiler ses talents de dragueur du dimanche. « Très belle nuit oui, parfait pour rencontrer de jolies demoiselles. » commença le rappeur avec une œillade tout sauf discrète, lui faisant comprendre qu’elle faisait partie de cette catégorie. « Qui se sent pas seul ? Surtout avec cette vue, elle donne juste envie de l’admirer avec quelqu’un et tu sais quoi ? T’as quelqu’un juste à côté de toi. » Hyo annonça fièrement, un sourire plus franc ornant ses traits. « Et t’as encore plus de chance parce que j’suis un vrai radiateur ambulant, de quoi t’réchauffer si t’as trop froid. ». avait le plus naturellement du monde ajouté le coréen se rapprochant de quelques centimètre l’air de rien. « Ca te tente pas ? »

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 20 AVATAR : Bae Su Ji (Suzy - Miss A) aka petit boudin perfection T'es moche :) POINTS : 263

NOUS A REJOINT LE : 05/08/2016

MESSAGES : 7192

‹ 365 SO FRESH ☽ MELTED PRESIDENT ›
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t178-park-bo-ra-boraday En ligne

Message(#) Sujet: Re: La drague brille sous les étoiles ~~ ft.Bora Ven 27 Juil 2018 - 16:07

la drague brille sous les étoiles
FEAT KANG HYO
Elle hume le parfum chaud de son écharpe, le menton enfoncé dans la laine tandis qu’elle contemple l’inconnu à travers les mèches indisciplinées de sa chevelure. Entre ses doigts, la cigarette se consume dans un crépitement ténue, les braises dégageant une douceur lueur écarlate dans le velours nocturne. Elle se sent pas à l’aise Bora, de cette proximité avec un mec qu’elle connait pas, qui l’aborde de nuit dans le parc. Parfois elle se dit qu’elle est stupide de trainer seule ici, mais son habituelle insouciance la rattrape toujours. Une sorte d’invulnérabilité ridicule et illusoire. Elle s’en moque, tout simplement. La brune n’a jamais accordé beaucoup d’importance à son existence. La seule chose dont elle s’est toujours convaincue, c’est que le destin est un fils de pute. Le genre à vous mettre sur le capot d’une voiture de sport un soir d’hiver, où à vous faire tomber sur la mauvaise personne, au mauvais moment. Si ça doit arriver, que peut-elle y faire.

Ses lèvres reviennent enlacer la cigarette et elle aspire une nouvelle bouffée de tabac, suivant des yeux les cahots de la fumée dans l’atmosphère. Le silence s’étale, sans qu’elle ne cherche à le briser. Après tout c’est lui qui semblait avoir des choses à lui dire. La brune ramène ses genoux contre sa poitrine, et fait des ronds avec ses volutes de poisons expirées. Il a une drôle de façon de sourire, elle détourne les yeux quand il croise son regard. Sa réponse à sa question la fait froncer le nez. Trop facile et vaguement mensonger aux oreilles de la belle aux mille complexes. « Ah oui ? J’me rappelle pas avoir demandé de la compagnie ? » Qu’elle marmonne en tirant une nouvelle fois sur la clope, dardant sur lui son regard sombre. Il s’approche un peu, illustrant sa phrase suivante, et la melted frissonne en sentant le tissu de son manteau frôler le sien. « Pas vraiment non. » Aucun scrupule ne lui effleure le cœur lorsqu’elle se recroqueville un peu plus, rabattant son gros manteau sur son buste exposé à l'air glacé. C’est pas la première fois qu’elle se fait aborder par un lourd, mais elle doit bien admettre que ce type-la bat quelques records. Bora hésite presque à s’éclipser, mais l’idée de retrouver les draps moites et l’obscurité étouffante de la chambre la cloue au sol une fois de plus. Elle a besoin d’air. « Honnêtement, est-ce que ce genre de disquettes ça marche vraiment avec des filles ? Sans vouloir te vexer… j’ai connu plus fin comme approche. » Elle ricane en lui adressant un clin d’œil, remontant maladroitement ses cheveux en une queue de cheval désordonnée pour éviter qu’ils ne s’imprègnent de l’odeur du tabac.








◊◊◊



god helps anyone who
disrespected the queen


han ja ruining my life through years:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: La drague brille sous les étoiles ~~ ft.Bora

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
La drague brille sous les étoiles ~~ ft.Bora
 Sujets similaires
-
» L'amour brille sous les étoiles [Soirée de fin d'année]
» L'amoûr brille sous les étoiles ! [Pv Aaron, Darren, Natasha & Swann)]
» Evénement #4 : Longue vie au Roi [Fe]
» L'amour brille presque sous les étoiles... Ou pas [EVEN] [EN COURS]
» Une entrevue particulière sous les étoiles [PV Daniel]


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: