▲ up▼ down
stars' smile



 
HEP POTO, tu veux devenir un king de la roulette ? No prob, viens jouer à la Roulette de Lapland juste ici !
Eh twa tu es tré solide, ça te dit d'être mon christmas pudding ?
SONNE LES CLOCHES DE L'HIVER, et entre dans le monde merveilleux du HM hivernal ♥️
JOYEUX NOËL ! une montagne de cadeau, ça te tente ? viens vite T'INSCRIRE AU MARCHE DE NOËL ♥️
TOUJOURS SUR HM ! Découvre les nouveaux défis avec ses éditions spéciales Noël et notre semaine à thème du mois ! : keur:
Tu entends ces hurlements, tous les soirs ?? what sors chasseur, pars à la chasse de Arcana la sorcière à mettre sur le bûcher !


Partagez | 
avatar
AGE : 22 AVATAR : cha eunwoo POINTS : 174

NOUS A REJOINT LE : 17/01/2018

MESSAGES : 5007

cigarette after sex
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t4873-choi-isam-haevn

Message(#) Sujet: stars' smile Mar 13 Fév - 22:27

⁂ il fait nuit. une nuit pas trop noire, le ciel colbat rayonnant dans les reflets blanchâtres de la lune et ses confrères les étoiles. une nuit dans laquelle yon aime se perdre aux heures les plus tardives. c'est une obscurité anesthésiante, presque addictive alors que ses pieds foulent le sol humide. elle avance dans une démarche assurée, ses mains agrippant le cadeau de ja — soigneusement emballé dans un papier satiné blanc entouré d'un ruban bleu. la fierté bourgeonne dans ses veines lorsqu'elle pense au cadeau qui repose à l'intérieur; cependant, un petit souffle de panique l'enveloppe, ne sachant point si ja va apprécier son présent. elle l'espère vraiment, le doute ne s'étant pas imposé lorsqu'elle vit son cadeau dans un magasin. elle était presque destinée à repartir avec. c'était, c'est, le cadeau parfait (du moins, elle le souhaite). elle n'est plus très loin de la résidence de ja. elle espère que ce dernier n'a pas de compagnie ce soir, sa visite étant principalement surprise alors qu'elle lui avait promis qu'ils fêteraient tout le quatorze. l'idée d'une visite surprise lui est venu entièrement par hasard, et même si l'idée semble perdre de son intérêt, elle ne peut faire marche arrière, la maison de ja entrant dans son champ de vision. elle accélère son rythme, courant presque jusqu'à la porte d'entrée, son sac à dos manquant de tomber sur le sol plusieurs fois. arriver sur le seul de la porte, le visage maquillé d'un sourire des plus sincères, elle pose le cadeau à terre, sonnant continuellement jusqu'à ce que la porte s'ouvre. 22:45. elle entend un clic puis ja se retrouve devant elle, les cheveux ébouriffés. elle ne peut s'empêcher de rire légèrement, douce mélodie qui berce la nuit silencieuse dans son sommeil profond. ses bras viennent enlacer la taille de ja, sa tête reposant contre son épaule. elle est plus petite que lui, elle doit avouer que cela l'arrange parfois. « joyeux anniversaire jannie, murmure-t-elle le sourire aux yeux. » c'est étrange, cela fait si longtemps qu'ils n'ont pas fêté leurs anniversaires ensemble, la vie prenant trop souvent le dessus sur leurs décisions. un vague sentiment de nostalgie prend possession d'elle alors elle resserre son étreinte. « j'espère que tu es prêt à passer une super soirée d'anniversaire, continue-t-elle, sa voix se faisant un peu plus forte tout en se détachant de ja; j'ai apporté des films (elle lève les yeux au ciel) dont star wars, tu as de la chance le vidéo club l'avait toujours en stock. par contre j'sais pas quel épisode j'ai pris ! et sinon, j'ai emprunté pulp fiction, trop envie de voir ce film, elle marque une courte pause, les yeux scintillants de malice; et j'ai ton cadeau d'anniversaire, bien évidemment ! » elle prend le cadeau dans ses bras et s'invite gracieusement dans la maison de ja, posant ses affaires à côté de la porte alors qu'elle enlève ses chaussures. la nuit ne vient que de commencer, et elle ne regrette pas qu'elle soit aussi longue. « j'espère que tu as prévu le champagne ! crie-t-elle tout en s'enfonçant un peu plus dans la maison de ja. »  

stars' smile
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

◊◊◊

- he bled to death, a smile on his face


@han ja a écrit:
     WO FAFENG YIYANG DE AI NI WO WEI NI ZHAOMI


les mots du bonheur:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 23 AVATAR : ☽ kyoong ♡ POINTS : 53

NOUS A REJOINT LE : 21/07/2016

MESSAGES : 18693

‹ MOTHERFUCKING STARBOY ⋆ STARCHILD PRESIDENT › - MISTER NOËL 2016
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t103-han-ja-hajansky En ligne

Message(#) Sujet: Re: stars' smile Jeu 15 Fév - 4:04

il fait nuit. et les étoiles s'esclaffent joyeusement au bord des confins célestes, le tintement d'un grelot résonnant dans leur éclat timide. c'est le jour de sadalsuud : l'astre le plus brillant du verseau, la lumière des treize févriers au soir. c'est le jour de la chance des chances, celle qui inspire une centaine de fantasmes fleuris, de rires enchantés sur les commissures, de trèfles parfumés pour orner le cœur. et han ja est heureux, ne l'a jamais été davantage qu'en ce jour. l'homme-enfant qu'il est a enfin fêté ses vingt-trois bougies, avec son habituelle ferveur bouillonnante de chef des garçons perdus. il a modulé les branches des étoiles pour remplacer ses poumons, et a senti son être irradier de bonheur toute la journée, juste de part le simple fait d'être entouré des personnes qu'il a toujours chéri.

mais il lui manque quelque chose, au prince presque comblé. il lui manque une fragrance enivrante de tulipes, et de belles joues carminées rose et grenat. il lui manque un manteau de nuages qu'il voudrait enlacer, et deux grands yeux pleins de promesses muettes et stellaires. c'est ce qu'il voudrait en face de lui, à cet instant où il compte les étoiles artificielles de son plafond, faisant tournoyer son globe terrestre comme s'il était à sa recherche.

et son palpitant bascule et bourdonne et touche le ciel, lorsqu'il entend la sonnette retentir soudainement, annonciatrice de sa dernière surprise. elle. le garçon presse le pas, tignasse d'argent ébouriffée, sweat noir sur ses épaules blanches. il semble lui pousser des ailes.

22:46. l'amour le fait chuter des nues, et il savoure cette surprise de ses yeux brillant à outrance, emporté par un ballet d'émotions nouvelles. c'est yon, et elle est venue jusqu'à lui, ce soir. elle a fait tout ce chemin pour son anniversaire, pour lui. et y a plus que son petit rire timide à elle, pour rendre la lune jalouse de sa clarté.

han ja est heureux.

il sent une autre étoile fondre contre lui, et c'est de ses mains assurées qu'il l'enveloppe tendrement, bouquet de phalanges trop longues serpentant entre ses mèches parfumées. c'est rassurant, et apaisant. un contact bénéfique, après une journée riche en énergie. et dans cette étreinte, il y a des merci qui s'effusent et explosent en nébuleuses. « le meilleur pour la fin. » sourire de miel. une seule et unique réponse à ce souhait d'anniversaire, qui rehausse son cœur de pétales de roses sur fond de satin. l'envie de garder l'épicurienne du soir contre lui ne le quitte pas, et il la laisse reposer à même sa poitrine, respirant sa senteur de framboise. « je suis toujours prêt, yonnie-ah. tu en doutais ? j'espère que toi, t'es prête à passer cette soirée avec ton gentil han ja... kekeke. » rire mutin, empli d'une joie bien vite enfantine. avec attention, il écoute les bonnes nouvelles filer de sous ses lèvres, trépignant d'impatience en entendant le nom star wars – s'exclamant avec approbation à la mention de pulp fiction, en amateur de tarantino qu'il est. « c'est que t'as des bons goûts en matière de film, yonnie ! avoue, avoue avoue, c'est parce que tu m'— » pas le temps d'en caser une, il est déjà assailli par la bonne fée et se retrouve mis au pied du mur, cette dernière pénétrant sa demeure comme... comme à la foire. avec son cadeau d'anniversaire, en plus de ça. sans lui laisser la moindre occasion de parler. très bien. lim yon va apprendre ce qu'est le principe d'une vengeance, chez un han. « AH OUAIS ? AAAH OUAIS ?? dommage, parce que c'est toi mon cadeau d'anniversaire, yonnie-ah ! YAAAAAAH !! » le han se transforme en demeuré (s'il ne l'est pas déjà) et fonce vers elle dans un cri ouvertement masculin, backhug surprise auquel elle ne peut échapper. bien sûr, si ses doigts s'aventurent malicieusement entre ses côtes pour lui arracher quelques gloussements, il en va de même pour ses bras qui en profitent afin de la soulever, poids plume dans une envolée de nuées. et comme un gosse qui n'aurait toujours pas grandi, voilà qu'il la fait tournoyer dans des éclats de rire stupides, comme la lune graviterait à cent à l'heure autour de la terre. elle est sa lune. et il n'est qu'un bouffon du roi.
 
il finit par lui laisser du répit en l'installant à même le sofa, sa mine naturellement chaleureuse lui adressant un clin d’œil malin. « mademoiselle veut boire du champagne ? mais je suis désolé, j'ai pris que du champomy pour toi... » l'arrogant taquine son aînée, et c'est en lui proposant un verre quelques secondes plus tard qu'il s'installe en face d'elle, la mine souriante. « tu sais qu'il y a des feux d'artifice, ce soir ? pour la veille du quatorze février. on en profitera pour les regarder par la fenêtre, si tu veux ! » et il n'y a pas plus doux cadeau que celui-ci.
  

stars' smile
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

◊◊◊


( THIS IS THE RETURN OF THE SPACE COWBOY, INTERPLANETARY, GOOD VIBE ZONE - JAY KAY. )

@Han Soo Yun a écrit:
J'savais qu'on allait la sortir et j'aurais du parier sur toi, le roi des vannes pourries.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 22 AVATAR : cha eunwoo POINTS : 174

NOUS A REJOINT LE : 17/01/2018

MESSAGES : 5007

cigarette after sex
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t4873-choi-isam-haevn

Message(#) Sujet: Re: stars' smile Dim 18 Fév - 14:47

⁂ elle s'aventure dans la maison dans une confiance qu'elle ne capture pas à l'extérieur de quatre murs. la voix de ja résonne mais yon n'y prête pas plus d'attention. c'est étrange de retourner dans sa maison après autant de temps. néanmoins, rien n'a changé. toujours la même cuisine, le même salon, la même décoration. l'unique manque : les parents de ja. tout demeure vide de vie, si ce n'est pour les affaires de ja qui traînent. il n'y a pas le bruit des voix de ses parents. yon sait très bien que ces derniers n'ont jamais été trop présent, cependant, ils faisaient toujours l'effort d'être présent lorsqu'elle était invitée chez eux. une habitude qu'ils ont dû perdre alors qu'elle n'est pas venue depuis des années.

elle entend au loin la voix de ja qui semble plus forte. ses sourcils se froncent, pensant alors avoir manquée le discours du jeune homme mais ces idées s'échappent d'entre ses mains alors qu'elle se fait bousculer, les bras de ja autour de sa taille. elle trébuche presque, faisant deux pas vers l'avant mais ja la tient en place. puis elle ressent les doigts de ja glisser vers ses côtes, son corps se tortillant sous les doigts agités de son ami, la gêne disparaissant dans ses rires pourtant énervés alors qu'elle ne peut plus supporter les picotements sur sa peau. pourtant, elle rit avec lui. rire dans ses yeux, rire dans sa voix, rire dans ses gloussements. ils ont l'air de deux enfants, là, au milieu du salon, s'émerveillant d'une attitude si normale, si habituelle. et c'est ça que yon aime chez ja. c'est qu'il transforme toute la banalité de sa vie en aventure, en événement merveilleux. il est le petit prince.

« quoi, tu n'as pas de champagne ? faux air indigné, moue sur le coin de la bouche, les yeux qui se plissent. on ne peut pas fêter ton anniversaire dans ces conditions. » son sourire la trahit alors qu'elle s'élance vers la cuisine, tirant ja par son sweatshirt, à la recherche de cette fameuse bouteille de champomy. elle est sûre qu'il y en a une qui traîne dans le réfrigérateur. « j'espère qu'il y a quand même réellement du champomy, sinon je rentre chez moi. » menace qui sonne faux sur le bout de sa langue, voix trop douce pour être sérieuse. elle se sent bien. c'est la maison, c'est ja. son pilier. tout va bien. elle le regarde fouiller dans le réfrigérateur, le sourire qui ne veut pas s'effacer de son visage. instinctif. il la fait sourire, toujours plus, toujours trop, alors que sa mâchoire lui faire mal. elle ne peut s'empêcher. c'est automatique, inné ses commissures qui se retroussent en sa présence. « vraiment ? ça fait tellement longtemps que j'en n'ai pas vue. »

elle fronce les sourcils un instant, puis écarquille les yeux, un énième sourire fleurissant sur son visage. « attends-moi là, tu veux bien ! » elle s'empresse hors de la cuisine, prend au passage le cadeau de ja avant de monter dans sa chambre. à l'intérieur, yon se dépêche de fermer tous les volets, posant son cadeau au centre de la pièce. elle sent l'appréhension monter en elle alors que les papillons bourdonnent dans son ventre. va-t-il aimer son cadeau ? elle espère que oui, sincèrement. elle prépare tout, les mains tremblants de peur, puis sort la tête dans le couloir, criant le prénom de ja. « monte dans ta chambre jannie ! » et alors qu'il passe le seuil de la porte, yon espère que la vue lui plaît. « joyeux anniversaire, murmure-t-elle se mordant l'intérieur de la joue. » car s'il ne peut pas atteindre les étoiles, peut-être peuvent-elles venir à lui.

stars' smile
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


la vue dans la chambre de ja lol WARNING DEFORMATION DE PAGE MDR:
 

◊◊◊

- he bled to death, a smile on his face


@han ja a écrit:
     WO FAFENG YIYANG DE AI NI WO WEI NI ZHAOMI


les mots du bonheur:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 23 AVATAR : ☽ kyoong ♡ POINTS : 53

NOUS A REJOINT LE : 21/07/2016

MESSAGES : 18693

‹ MOTHERFUCKING STARBOY ⋆ STARCHILD PRESIDENT › - MISTER NOËL 2016
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t103-han-ja-hajansky En ligne

Message(#) Sujet: Re: stars' smile Mar 10 Avr - 21:25

les cloches de son coeur sonnent à l'unisson, et les frissons de plaisir qui ravagent son visage se dépeignent en arabesques rosées, comme s'il demeurait déjà ivre d'allégresse. c'est là tout l'effet qu'elle lui fait, yon. c'est le plaisir coupable de la kidnapper pour son anniversaire, et la joie sincère de voir qu'elle y a pensé. qu'elle a trouvé un moment pour lui, pour rendre cette journée plus merveilleuse encore qu'elle ne l'a été.

au boulevard de sa plénitude, il y a son palpitant qui cherche à s'extirper de sa poitrine, et les cieux qui convergent en bouquets d'étoiles filantes dans ses yeux. lim yon, fille-surprise. fée-miracle. celle que le destin aurait du écarter de lui, si le han n'en avait pas hardiment forcé les portes – celle pour qui il n'a jamais eu de cesse de se battre, sans avoir peur que l'on brise son âme. mais les papillons rehaussent les éthers de beauté et d'enchantement, et tandis que le monde entier peut admirer leurs ailes irisées, seuls ces derniers sont incapables de les voir. c'est ce qu'a toujours pensé han ja au sujet de yon, poupée au cœur hermétique qu'il faut savoir chérir délicatement.

elle semble déçue à l'entente du mot champomy, comme il l'avait prévu. ironiquement, ça ne peut que titiller les pommettes du grand enfant, attendri par la bouderie qu'elle lui chante. alors comme ça, madame est exigeante le jour de son anniversaire à lui ? c'est qu'elle mériterait bien une énième session de tortures-chatouilles, histoire d'effacer cette moue par des éclats qu'il aime tant entendre. dans sa grande mansuétude, ja choisit néanmoins de lui laisser un peu de répit, se contentant de sourire comme un idiot en sondant les beaux yeux de la lim. « tu penses que je mens ou que je dis la vérité, yonnie ? » petit clin d’œil énigmatique, et le rictus stellaire qui fond de douceur, lorsqu'elle s'empare de son sweat pour l'attirer hâtivement vers la cuisine. il a l'impression de ne plus être chez lui, mais chez eux, désormais. ça paraît si naturel, de la voir fouler le sol de sa maison, voleter gaiement comme l'oiseau de nuit qu'elle a toujours été. y a rien pour le rendre plus heureux qu'à l'instant-même, rien qui ne puisse parasiter la tendre vertu de leur symbiose nocturne. et il la remercie infiniment de lui offrir sa confiance, comblé d'être présent pour elle, lui aussi.

« crois-moi, tu risques pas de partir d'ici. » il a l'air sûr de lui, mais c'est ce qu'il est. aucun risque qu'elle lui file entre les doigts – pas maintenant, surtout pas. « kekeke. t'en as aucune envie, je le sais. j'ai même l'impression que c'est ton anniversaire à toi, pas le mien ! » son rire grave diffuse sa chaleur tout autour de lui, et il extirpe avec enthousiasme la première bouteille qu'il trouve, impatient de prendre par surprise son amie. c'est alors qu'il mime d'être frappé par un éclair d'excitation subite, les yeux rutilants d'étoiles comme le sergent keroro. nani ?! du. champagne. et il sait déjà ce qui résonne dans la tête de yon, dès lors qu'il lui présente l'emballage d'un air dramatique : « impossibru ». « HAHAHA !! SURPRISE, MOTHERF... euuuh, non. SURPRISE, yonnie-ah ! » oui, c'est mieux comme ça. un peu plus, et il commettait l'irréparable. le nez froncé dans un sourire espiègle, han ja tend la bouteille à la plus chétive, la couvant d'un regard naturellement chaleureux. « du champagne pour mademoiselle. t'imagines bien que si j'avais pris du champomy, t'aurais fait la tronche. je préfère quand tu souris. » c'est mieux, lorsqu'elle sourit. ça enivre les sens, et ça fait planer sur les nuages de magellan. « et comme ça, on regardera les feux d'artifice. toi et moi. ensemble. » timbre presque plus bas, relent d'un secret d'amour. pour toujours. c'est ce qu'il lui promet silencieusement, le fond des orbes qui chatoie suffisamment pour sceller cet accord.

mais bientôt, elle prend la fuite, et ne s'attarde même pas à lui expliquer ce qu'elle manigance. c'est mauvais pour la curiosité du han, ça. ça le fait attendre solo au rez-de-chaussée, avec une pauvre bouteille d'alcool pour seule compagnie, comme un gueux qui passerait son anniversaire à se soûler la gueule. mais en plus, y a tout son être qui se retient de la suivre et de savoir ce que sa petite yon trafique, titillé par des pulsions de découvrir le pot-au-rose. et si des années d'entraînement lui auront permis de se contenir comme il se doit, le rictus qui fleurit sur ses lippes fait vite de disparaître, lorsque la voix de yon se fait entendre à l'étage, presque tremblante. question de vie ou de mort, mais ja court : il a besoin de savoir, c'est primordial. usain bolt a du soucis à se faire.

le pas de la porte passé, les espérances qui vrillent un coeur plongé dans l'enfance, han ja sent la graviter le clouer sur place. et il a soudainement oublié tout ce qu'il s'apprêtait à énoncer, les songes capturés par la candeur de l'instant.
la vue le subjugue, dérobe son souffle loin de lui. c'est comme un genre de manège enchanté, un trip pour l'espace qu'il souhaite tout à coup interminable – qui le fait swinguer sur la voie lactée, au beau milieu des ténèbres de l'univers. la stupéfaction fait tressaillir son enveloppe de mille frissons bienheureux, et il contemple les constellations de lucioles avec ravissement, les vagues à l'âme. les lumières dans les prunelles, et le cœur en orbite filant à vitesse supersonique, lorsqu'il entend la voix d'un ange passer.  « yon... » seul murmure suave dans la pièce, imprégné de cette risette qu'il n'arrive plus à réprimer. c'est un cadeau merveilleux, qui lui fera penser à elle quoi qu'il arrive. car elle a le don de tout transformer en magie, yon. une pincée de surréalisme, et un brin de biche timide. « c'est sublime. magnifique. » les étoiles qui viennent à lui, l'un de ses plus doux fantasmes – et au milieu du ciel artificiel, y a la plus belle de toutes qui reste en retrait. celle dont ja ne peut s'empêcher de s'approcher, un drôle de petit sourire maquillant sa bouche fine. « joyeux anniversaire à moi. » il lui fait écho, le timbre vaguement amusé (le regard tacheté de complaisance). sa main, sinueuse, vient alors attraper celle de yon, tout en langueur. juste pour y déposer un baiser aérien, saturé d'une gratitude sincère, d'un soupçon d'affection authentique. une façon pour lui de la remercier, et de l'attirer subtilement vers lui, dès l'instant où ses doigts raffermissent légèrement sa prise. ainsi, petite demoiselle des astres tombe contre son coeur, et il lui laisse tout le loisir d'en entendre les battements, relevant un regard tendrement frangé vers elle. presque agaçant de tant de douceur. « merci. de rester telle que tu es, et pour tout le reste. je veux continuer d'être avec toi encore très longtemps, tu sais ? allez, promets-le moi... » rire astral, poumons qui fleurissent. l'aubaine de leurs années qui ne disparaît pas et qui subsiste, encore et encore. « ne laisse personne te faire croire que tu n'es pas belle, yon. ce serait faux. » terriblement faux.
 

stars' smile
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

◊◊◊


( THIS IS THE RETURN OF THE SPACE COWBOY, INTERPLANETARY, GOOD VIBE ZONE - JAY KAY. )

@Han Soo Yun a écrit:
J'savais qu'on allait la sortir et j'aurais du parier sur toi, le roi des vannes pourries.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 22 AVATAR : cha eunwoo POINTS : 174

NOUS A REJOINT LE : 17/01/2018

MESSAGES : 5007

cigarette after sex
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t4873-choi-isam-haevn

Message(#) Sujet: Re: stars' smile Lun 16 Avr - 0:39

⁂ elle entend comme le murmure des étoiles autour d'elle. l'ambiance est totalement magique et la submerge dans un flot d'émotion qu'elle ne peut cacher. son sourire s'épanouit sous celui de ja- elle est heureuse de voir ses yeux briller dans un éclat de magnificence. cela faisait longtemps qu'ils ne s'étaient pas retrouvés à deux, dans un cocon de béatitude, loin des regards curieux et des ambiances embarrassantes de la vie. elle se sent si bien là, juste elle et ja, ressassant les non-dits du passé, les souvenirs mielleux, les mots doux chuchotés. il y a son coeur qui bondit de soulagement lorsque les yeux de ja reflètent les étoiles synthétiques à la perfection- si ce n'est mieux. « joyeuse anniversaire à toi. » sa voix n'est qu'un murmure, l'ombre onirique d'une voix. elle ne veut pas briser le silence qui s'est imposé tendrement sur eux. il est confortable, apaisant. la présence de ja l'apaise simplement; il est sa bonne étoile, son trèfle à quatre feuilles. et elle ne peut s'imaginer la chance qu'elle a de l'avoir dans sa vie, de sentir sa présence à ses côtés.

« je resterai toujours avec toi. ja et yon, yon et ja, c'est jusqu'au bout de notre voie lactée, même à des millions d'années lumières. » elle appuie ses paroles par un sourire, les étoiles dansants sur son visage porcelaine. son auriculaire se lie avec celui de ja, une promesse silencieuse d'être toujours à ses côtés, de ne jamais le quitter, le laisser seul. elle ne peut même pas s'envisager le quitter un jour, trop habitué par sa présence perpétuelle dans sa vie. il est comme un météore qui l'a percuté, elle ne peut s'en détachée, toujours marquée par ce dernier. ja est semblable au centre de son univers- il est celui qui a appris à l'aimer lorsqu'elle ne pouvait pas s'apprécier dans un miroir, lorsque tout ce qui lui venait au bord de ses lèvres n'étaient que des mots de dégoûts et de haine envers elle-même. « l'idée ne m'a jamais traversé l'esprit. » une vérité qui s'essouffle dans le silence de la pièce.

la phrase de ja reste en suspend, elle lui sourit tendrement, partage son étreinte et c'est paisible ainsi. c'est comme si le temps s'était arrêté. il n'y a qu'eux dans leur bulle, dans le cocon. des âmes perdues qui se sont trouvés un jour, des âmes reliés par une affection commune. il n'y a toujours eu que de l'amitié entre eux, elle ne sait pas trop ce qui la pousse à agir ainsi, pourquoi son coeur se met à battre rapidement et pourquoi ses joues s'empourprent soudainement. mais tout se passe trop vite. il y a une pulsion, un coup de tête, peut-être le bonheur qu'elle ressent qui lui retombe sur les épaules dans un état d'ivresse. mais elle lève la tête, le bruit des battements du coeur de ja ne semble qu'un lointain souvenir. c'est assez maladroit, son nez se cogne dans le menton de ja un instant, mais ses lèvres parviennent à toucher les siennes et son corps frisonne naturellement. ses lèvres sont douces, chaudes. elle papillonne des paupières, le regard de ja dans le sien. puis la réalité refait surface et yon se détache de lui aussi vite, presque brûlée par ce baiser furtif. son visage brûle de honte, de regret, de peur- tout se mélange, elle balbutie des mots un peu maladroitement, tout est confus. « je- oh mon dieu- je- désolé. » ses pieds l'entraîne loin de la chambre, elle trébuche presque dans les escaliers, elle ne sait plus où se mettre. son index vient toucher doucement ses lippes. son coeur s'agite rien qu'en y pensant. ce n'était qu'un baiser, rien d'autre. aucun feux d'artifices, aucun sentiments accablant. juste eux et un baiser. et yon sait très bien qu'elle vient de tout gâcher, les larmes lui montent aux yeux et pendant un instant, elle pense véritablement à briser sa promesse et à abandonner ja.

stars' smile
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

◊◊◊

- he bled to death, a smile on his face


@han ja a écrit:
     WO FAFENG YIYANG DE AI NI WO WEI NI ZHAOMI


les mots du bonheur:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 23 AVATAR : ☽ kyoong ♡ POINTS : 53

NOUS A REJOINT LE : 21/07/2016

MESSAGES : 18693

‹ MOTHERFUCKING STARBOY ⋆ STARCHILD PRESIDENT › - MISTER NOËL 2016
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t103-han-ja-hajansky En ligne

Message(#) Sujet: Re: stars' smile Sam 28 Avr - 1:00

https://www.speakpipe.com/voice-recorder/msg/tz2y14zpmobnao3p

◊◊◊


( THIS IS THE RETURN OF THE SPACE COWBOY, INTERPLANETARY, GOOD VIBE ZONE - JAY KAY. )

@Han Soo Yun a écrit:
J'savais qu'on allait la sortir et j'aurais du parier sur toi, le roi des vannes pourries.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 22 AVATAR : cha eunwoo POINTS : 174

NOUS A REJOINT LE : 17/01/2018

MESSAGES : 5007

cigarette after sex
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t4873-choi-isam-haevn

Message(#) Sujet: Re: stars' smile Sam 28 Avr - 1:01

je demande à archiver ce sujet et à archiver sarah de ma vie merci .

◊◊◊

- he bled to death, a smile on his face


@han ja a écrit:
     WO FAFENG YIYANG DE AI NI WO WEI NI ZHAOMI


les mots du bonheur:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 22 AVATAR : cha eunwoo POINTS : 174

NOUS A REJOINT LE : 17/01/2018

MESSAGES : 5007

cigarette after sex
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t4873-choi-isam-haevn

Message(#) Sujet: Re: stars' smile Sam 28 Avr - 1:03

https://www.speakpipe.com/voice-recorder/msg/fd7hr6z4mjldrq0g

mOI QUI PLEURE SALE TCHOIN

◊◊◊

- he bled to death, a smile on his face


@han ja a écrit:
     WO FAFENG YIYANG DE AI NI WO WEI NI ZHAOMI


les mots du bonheur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: stars' smile

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
stars' smile
 Sujets similaires
-
» Dalas Stars signature
» Dalas Stars Aligment
» Dallas Stars
» Why do you smile all the time ? (RP libre : 1,2,3 personnes ?)
» We are all in the gutter, but some of us are looking at the stars !


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: