▲ up▼ down
homemade dynamite (kaeromel)



 
HEP POTO, tu veux devenir un king de la roulette ? No prob, viens jouer à la Roulette juste ici !
Choco-cococo-co ! ON EST CHAUD CHOCOLAT, LA FAMILIA. Rendez-vous
ICI pour faire péter les news plus fresh que TRIPLE H ! ♥️
Splash dans ta face, tu connais le jeu ? Cours vite te fendre la poire SUR UNE MÉGA BATAILLE D'EAU ♥️
ALLONS-Y ALONZO POUR MISS ET MISTER PLAYA 2018 ! Par ici la bleusaille !


Partagez | 
avatar
Invité
Invité

Message  Sujet: homemade dynamite (kaeromel)     Mar 13 Fév - 14:58


don't know you super well but I think that you might be the same as me, so let's let things come out of the woodwork. i'll give you my best side, tell you all my best lies, awesome right? — homemade dynamite


« Et donc… c’est tout ? juste une veste ? » Kaede est suspicieuse, un peu mal à l’aise aussi. Elle n’a rien mangé de la journée en sachant que le photoshoot approchait mais elle se sent quand même trop grosse pour mériter la place qu’on lui attribue. Et voilà qu’on lui apprend ça : qu’elle sera à demie nue. Avec un pantalon, certes, et des talons, certes, et puis une veste. Mais c’est tout. « Même pas de soutif ? » La nana du staff occupée à farfouiller dans les innombrables tenues suspendues fait non de la tête, et Kaede reste muette. Elle est habituée à être plus habillée que ça, mais elle ne veut pas paraître compliquée, diva sur les bords, exigeante alors que le monde du mannequinat regorge de jolies filles qui pourraient prendre sa place. Avec les autres, elle veut bien passer pour une connasse. Mais pas ici, pas au boulot. Elle a besoin de ce job, et qu’il se passe bien, si bien qu’on la recommande à d’autres photographes, d’autres créateurs, d’autres staffs. Parce qu’elle a envie de percer, tellement envie de percer, et qu’il fait si bon d’être entourés de professionnels.

Face à son incertitude muette, la maquilleuse bredouille dans une tentative maladroite de la rassurer : « T’inquiètes pas, tu seras pas seule. Armel ne devrait pas tarder à arriver. » La nouvelle ne l’apaise pas mais ne fait qu’accroître le souffle terrorisé qui enfle dans sa poitrine : on ne l'avait pas prévenue qu'elle aurait un partenaire, et à part avec Romee, elle n'a jamais travaillé en duo avec qui que ce soit. Elle cache la tempête derrière un sourire légèrement malicieux et demande d’une voix trop maîtrisée : « Est-ce que ça poserait problème si Romee se joint à nous ? » Quelques minutes à parlementer avec diverses personnes et elle obtient l’autorisation tant attendue. Après tant de politesse contrôlée, elle se relâche sur son téléphone en envoyant à sa petite amie :

De : Kaedelove
A : Romimi
T’ES OCCUPÉE????
JE NEED YOU
RÉPONDS
STP
ROMEE PTN
je t’envoie l’adresse


De : Romimi
A : Kaedelove
QUELLE ADRESSE????

De : Kaedelove
A : Romimi
SHOOT SURPRISE
RAMÈNE TOI
ANGOISSE CODE 8


Avec Romee, elles comptent tout sur une échelle de 1 à 10. Et des échelles, il y en a des tas ; pour le bonheur, la rage, l’angoisse, la flemme, la satisfaction, l’appréhension.

Elle en est à tenter de boire un café sans détruire son makeup lorsqu’il se pointe. Il, c’est Armel. Elle le suit sur instagram, comme la moitié de la ville, et il la suit sur instagram en retour, comme la moitié de la ville aussi. Elle ne l’a jamais vu en vrai mais elle sait quand même que quelque chose est off chez lui. Il a une vibe qui met un peu mal à l’aise, des yeux félins et une aura de fuckboy. Donc par définition, elle n’a pas l’intention de faire ami-ami avec. Donc par définition, c’est probablement ce qu’elle va finir par faire. A première vue, elle n’aime rien chez lui et elle aime tout chez lui.

Et surtout, elle attend avec impatience la vue rassurante de Romee.

« Armel, c’est ça ? » Autant prendre les devants, tout en esquissant un sourire carnassier. Elle se compose cet air de prom queen depuis si longtemps que plus rien ne lui échappe, plus rien ne peut gâcher le tableau parfait qu’elle est. Des années qu’elle peaufine cet air mi agressif, mi ennuyé. Depuis le collège que ses yeux renvoient un intérêt désintéressé, des questionnements cachés derrière un voile d’assurance inébranlable. « Kaede » qu’elle se présente officiellement, en se penchant en signe de politesse — elle se prend à rêver être dans un autre pays, pour avoir le privilège de lui serrer la main et de lui broyer les phalanges au passage.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : kim yugyeom POINTS : 156

NOUS A REJOINT LE : 26/11/2017

MESSAGES : 646

☢ BURNING AMBITION
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t3837-oh-armel-kiddoh

Message  Sujet: Re: homemade dynamite (kaeromel)     Lun 19 Fév - 16:59


don't know you super well but I think that you might be the same as me, so let's let things come out of the woodwork. i'll give you my best side, tell you all my best lies, awesome right? — homemade dynamite


Ses jambes défilent à une telle vitesse qu'il semble traverser les rues comme un courant d'air, délivrant au passage un peu d'son aura pressée de mannequin prisé. Les écouteurs enfoncés dans les oreilles, le café pêché au Starbucks qui brûle l'épiderme du bout des doigts, Armel a l'assurance fringante, quasi étincelante. Le soleil guette dans le ciel et fait bouillonner en Armel le goût de l'été et des souvenirs, fait gonfler en lui une humeur des plus félines, du genre à se prélasser et à s'animer. Le studio l'accueille silencieusement, au rythme de ses pas sur le plancher et du staff en ébullition qui touche aux réglages et aux finitions. Armel sourit délicatement, pris en charge et enseveli sous les indications. Décontraction jusqu'à la moelle épinière, le garçon se contente de s'exécuter. On lui parle de Kaede. Elle est où ? qu'il lance. C'est à peine qu'on lui pointe du doigt qu'elle est déjà là, Kaede. C'est la première fois qu'il la voit, appart dans ses (peu) d'abonnements concédés. Leurs assurances respectives se reflètent et s'opposent. La taille fine et le corps allongé, Armel reconnaît en Kaede le dessin des mannequins et des critères de beauté. Des princesses de Corée, blanchies et poncées, il en a (beaucoup) côtoyé. Les rues de Séoul en regorgent en poignées. Mais y'a déjà chez elle quelque chose qui lui vaut le sentiment d'une nouveauté précieuse et dorée ((et à ses lèvres surtout ce sourire carnassier))

Armel, c'est ça ?C'est ça, qu'il glisse, on m'a dit que t'attendais plus que moi, qu'il rajoute doucement, l'ombre d'une raillerie traversant la voix, lèvres étirées en un sourire, lueur d'éclat de l'ambivalence qui le tourmente. C'est faux, personne ne lui a rien dit. Kaede (il sait déjà)Je suis ravi de te rencontrer, léger soufflement du nez comme pour appuyer l'propos pompeux.  Son regard vient courir sur les photos punaisées au mur où les tenues qu'ils vont porter sont affichées. Le parti pris du dénudé, aucune gêne ne le traverse, pas même l'ombre d'une angoisse. La pudeur traîne dans ses plus vagues souvenirs. Il se penche vers Kaede. — Tu te sens prête ?  Aucun élan de bienveillance, Armel se laisse gagner par son humeur à jouer. Leurs vestes seront assorties, à l'exception qu'il aura le droit de la boutonner d'un cran ou deux vers le bas, l'reste sera subjectivement découvert. — C'est ton premier shooting en duo ? Enfin, je devrais dire trio, vu que Romee se joint à nous. Il se tourne désormais totalement vers elle, alors que s'agitent autour d'eux l'équipe et les maquilleurs, ainsi que les femmes aux mains chargées de tenues emballées dans le plastique. La venue de Romee lui a été relayée plus tôt. ((il a souri))  — C'était pas prévu. Je t'impressionne autant que ça ? qu'il coule avec un sourire d'enfant jusqu'aux oreilles, du genre tête à claques sur les bords. Romee, il partage la chambre avec, dans une atmosphère cordiale de dortoir. Il a une idée évasive sur la nature du lien qui l'unit avec Kaede. Ça s'affaire, ça se presse, le contrat est plutôt important et le shooting perd pas de temps.

Kaede et Armel sont les deux poupées du jour, belles, pâles et élancées, traversées par leurs arrières-pensées, mais le professionnalisme les appelle, alors ils se laissent faire pomponner et font semblant que tout va bien se passer.  

◊◊◊


Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 18 AVATAR : JUNG CHAEYEON POINTS : 747

NOUS A REJOINT LE : 18/11/2017

MESSAGES : 4496

✽ FLOWER IN FRENZY
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t3750-junko-romee-junkomee

Message  Sujet: Re: homemade dynamite (kaeromel)     Mar 6 Mar - 0:03


don't know you super well but I think that you might be the same as me, so let's let things come out of the woodwork. i'll give you my best side, tell you all my best lies, awesome right? — homemade dynamite


De : Kaedelove
A : Romimi
SHOOT SURPRISE
RAMÈNE TOI
ANGOISSE CODE 8


Code 8? L'empressement avait été certain, la fringante allure se précipitant déjà dans les rues séoulites, l'aura naturellement fraîche lorsqu'il s'agissait d'elle, la palpitation d'une excitation certaine, l'aveu d'une angoisse difficilement dissimulée. Un shooting surprise? Elle était pas à l'aise la gamine. Elle connaissait que très peu l'objectif et lorsqu'il était question de le séduire, elle ne se la jouait jamais très longtemps. Oh non. Mais elle était là-bas, alors tout se présentait pour le mieux? N'est-ce pas? Les jambes affinées des semaines durant, le trench sur les épaules, l'audace affichée sur le visage rosé de coupables peurs – d'une gamine incertaine, elle débarqua.
J'm'excuse mais vous avez dit à trois ?! Une veste et c'est tout ?! qu'elle riait jaune, mais ce qui suivait allait sûrement la faire taire pour un petit moment, Armel vous dites?! La moue décomposée, elle s'avançait dans l'antre des maquilleurs et stylistes agités et affairés au travail.
C'était pas prévu. Je t'impressionne autant que ça ?
N'osant déranger la mise en beauté de sa Kaede ou, tout simplement, la désagréable sensation de déranger, elle se résolut après une brève salutation et partit s'assoir silencieusement dans son propre fauteuil. Elle n'était ni de leur assurance féline, ni d'une présomptueuse et sur-jouée arrogance alors elle détestait déjà le présentoir qui se trouvait à sa droite sur lequel étaient suspendus trois pauvres trenchs et un pantalon – c'était vraiment une sacrée blague, et ça lui suffisait pour se laisser submerger d'angoissantes pensées. Elle n'avait rien d'eux. Rien. Elle était même très loin de les égaler dans leur prestance, leur allure divine ; c'était le vilain petit canard entouré de graciles cygnes, sauf que dans cette histoire-là, elle restait un canard ( :) ).
Shooting, pas shooting, veste, pas veste, tu la touches pas Armel, elle chuchotait à demi-teinte, accusait de l'autre et elle souriait, la lueur d'hérésie éclatante sur ses lèvres – à en faire pâlir les plus courageux, je plaisante...... À moitié.
Le rire fugace, la parole ancrée/encrée de vérités. Elle le connaissait trop bien, était lié à son intimité la plus profonde, avait vue grandie sur l'espace de chaque soir ses vices ; son lit – et elle regrettait déjà le fait que Kaede eut à le rencontrer. Il avait l'audace hissée au mat, de celle qui vous mettes mal à l'aise, vous intimide dans une atmosphère bercée d'effluves malsaines. Elle, elle était intimidante, cristalline, le joyaux froid qu'on ne se permet de toucher, car il est d'une beauté sans égale – mais elle était humaine, tout bonnement incroyable.
Kaede ? On va se changer ?
La fuite, les explications, la fuite, elle voulait pas, elle voulait plus, fallait la rassurer la gamine apeurée.

◊◊◊

rêveries lunaires
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message  Sujet: Re: homemade dynamite (kaeromel)     

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
homemade dynamite (kaeromel)
 Sujets similaires
-
» homemade dynamite (kaeromel)
» Chariot de guerre "homemade"
» MISSION ; deux léopards à repousser (Tekila et Dynamite)
» Natasha Romanoff {Cause I'm T.N.T, I'm dynamite [Terminé]
» Dynamite 5 : The War in Osaka


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: