Real Talk feat. Zi Huan

 

HEP POTO, tu veux devenir un king de la roulette ? No prob, viens jouer à la Roulette juste ici !
Déjà la V19, t'en dis quoi poto ? On est plus des canetons du game, même si ça en a tout l'air !
File voir les news de la MAJ PAR ICI
Promis que tu vas pas en croire tes mirettes !
le premier évent de 2018 d'annonce ! viens checker le superbe carnaval en cliquant (( ICI ))


Partagez | 
avatar
AVATAR : Kim Min Gyu (Seventeen) POINTS : 137

NOUS A REJOINT LE : 28/12/2017

MESSAGES : 59

☮ I'M ON MY OWN
Voir le profil de l'utilisateur

Message  Sujet: Real Talk feat. Zi Huan     Mar 13 Fév - 7:11


Xiao Ming avait un peu de mal à tenir en place et il le savait. Il faisait vraiment attention à ne pas trop déplacer d’air, mais parfois c’était difficile quand on avait des tendances hyperactives comme lui et qu’on avait en même temps une bonne raison d’être hyper excité. Il avait sauté sur la proposition de Solal de venir chez lui. Ici en premier, oui. Ça le perturbait un peu moins que de mettre les pieds chez son nouvel ami et de toute évidence, ce dernier ne semblait pour sa part pas troublé de venir ici. Alors ils avaient convenu que c’était leur meilleure option sans vraiment y mettre de mots. Des adolescents typiques, quoi. Bien sûr, sa mère avait été mise au courant et le mot d’ordre avait été « pas avant vendredi ». À cause des cours, tout ça. Ce à quoi Xiao Ming avait répondu un énergique « d’accord, vendredi ! » comme si c’était l’unique choix que lui avait donné sa mère. Mais bon… il était pressé, ok ? Oh, quand Solal était entré, il avait bien vu le regard de sa petite maman… Xiao avait compris très rapidement qu’elle l’avait reconnu du McDonald’s, mardi de la semaine d’avant !

Mais sans mot dire, Xiao Ming avait déclaré qu’ils allaient dans sa chambre et voilà ! Ils avaient passés toute la fin de l’après-midi à bavarder, à se montrer des trucs, à jouer à des jeux vidéos et compagnie. Xia avait déjà invité Solal au prochain match de basket, d’ailleurs ! Il y avait ensuite eu le repas. Ça avait un peu stressé le grand adolescent, mais finalement, ça s’était bien passé. En même temps, avec un peu de recul, il comprendrait bien que rien ne pouvait vraiment tourner à la catastrophe… mais bon ! Et là, s’il sortait de sa chambre après en avoir allumé la lumière, c’est parce que Solal et lui voyaient de plus en plus le moment de partir arriver et finalement, il y avait eu une invitation un peu différente qui était tombée : celle de rester à dormir. Sa mère n’aimait pas trop les plans de dernière minute. Xia était plutôt du genre inverse ! C’était un grand spontané qui aimait l’inattendu. Mais, il allait quand même essayé de faire passer la pilule. Solal avait été tellement poli et gentil pendant le repas ! Ça lui faciliterait la tâche.

« Mamaaaan ? », demande Xiao Ming, en chinois bien sûr puisque c’était la langue parlée entre eux. Sauf ce soir, bien sûr, pour que Solal ne se sente pas laissé de côté. La voix familière de sa mère lui répond et il se dirige vers le petit salon, du coup. Il a spontanément un sourire pour elle lorsque son regard se pose sur lui, quittant un instant la télévision. « Qu’est-ce que tu regardes ? »

Il se laisse tomber sur le bout d’un fauteuil, se demandant mentalement comment il allait demander ça à sa mère, sans savoir que ça risquait de ne pas être le pire bout de leur petite conversation à venir !

« Dis… Solal est tout seul chez lui et puis, il commence à être tard et je me demandais si dans le fond il ne pourrait pas rester ici pour la nuit. On ne fera pas de bruit, promis ! C’est juste qu’on s’entend bien et puis, c’est sympa comme soirée et… Il est sympa, non ? Et vraiment drôle. Tu l’as bien aimé ? », sort d’un trait Xiao Ming tout en observant sa mère, tentant de voir sur son visage sa réponse avant de l’entendre ! Ah, pourquoi est-ce que c’était si stressant soudainement ? En tout cas, il valait mieux que ce soit lui qui amène le sujet en premier alors il ajoute : « C’était le garçon du McDo. Finalement, il va à mon lycée, t’as vu ? Mais il était nouveau alors je ne pouvais pas savoir. »

Il ne réalisait pas que c’était déjà un peu louche qu’il se souvienne du « garçon du McDo », mais bon. On ne pouvait pas être sur tous les fronts en même temps !

◊◊◊

wondering who i am

≈ i need times, i need space.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
POINTS : 50

NOUS A REJOINT LE : 28/12/2017

MESSAGES : 28

☮ I'M ON MY OWN
Voir le profil de l'utilisateur

Message  Sujet: Re: Real Talk feat. Zi Huan     Ven 16 Fév - 13:13



Lorsque Xiao Ming lui avait demandé la permission d’inviter un camarade d’école pour la soirée et le dîner, il s’était bien gardé de lui dire que ce serait une tête déjà vu auparavant ! Quelle n’avait pas été sa surprise de découvrir dans son salon, en revenant du travail, un jeune homme aux cheveux plus clairs que la moyenne locale et aux yeux ronds qu’elle avait déjà vu lors d’une sortie mère-fils ! Elle n’en avait toutefois rien dit, à la fois troublé par cette invitation qui –elle le sentait dans ses entrailles de maman- n’était pas du tout une invitation banale.

Solal, puisque c’était son prénom, avait été un garçon charmant, curieux sur beaucoup de chose et au moins aussi gourmand que son fils !! Il avait de toute évidence la fibre sociale et ça avait été très mignon de les voir s’étrangler de rire tous les deux, pendant le dîner, à quelques reprises ! Si ça avait été si mignon, entre autres choses, c’était entre autre parce que de toute évidence ils n’avaient rien en commun, au départ… Et pourtant l’harmonie semblait parfaite.

Elle avait assuré aux garçons qu’ils pouvaient la laisser s’occuper de débarrasser et de la vaisselle de fait, histoire de leur laisser un peu de temps encore avant que Solal ne doive rentrer chez lui. Mais voyant l’heure tourner elle s’attendait à devoir aller leur rappeler l’heure à un moment et proposer au jeune américain de le ramener en voiture. Sauf que c’était dur de couper Xiao Ming dans ce qui lui semblait de plus en plus être les balbutiements de l’amour ! Sa seule crainte c’était que ses espoirs soient déçus parce que non rendus… Elle connaissait assez son fils pour deviner un peu ses sentiments… Mais définitivement pas assez ce Solal pour en faire de même !

Résultat elle regardait la télé sans réellement la voir, n’imprimant pas tout à faire les infos qui passaient dans le journal télévisé. La quiétude du salon est néanmoins troublée par Xiao Ming… Et levant les yeux au ciel, Huan lui fait savoir qu’elle est au salon ! Récupérant la télécommande elle coupe un instant le son, répondant à la question :

« Les infos. Est-ce que tout va bien ? »

Elle se devait de demander parce que la nervosité de son petit bébé était plus que palpable à ce stade ! D’ailleurs la tirade qu’il lui sort soudainement la surprend tant le débit est rude ! Alors d’abord, pour les questions faciles :

« Ça semble être un très gentil garçon oui. »

Elle en avait un avis positif mais ça ne se basait pas sur grand-chose à ce stade. Elle acquiesce toutefois à propos du « garçon du McDo », amusée que Xiao Ming le lui dise comme ça.

« Il est dans ta classe ? »

Et parce qu’elle était presque sûre que ce n’était pas le cas :

« Qu’est-ce qui s’est passé ? Vous êtes tombés l’un sur l’autre dans la cour ? »

En tout cas, ne faisant pas trop languir son petit à propos de sa question, Huan s’enquière :

« Tu as commencé tes devoirs ? Tu en as beaucoup ? »

Et comme Xiao Ming pouvait parfois être expéditif, dans son empressement de se faire dire oui, elle précise :

« Méfie-toi parce que tu sais que si un de tes professeurs me dit que tu n’as pas fait tes devoirs tu peux dire adieu aux sorties pour une longue période. »

Elle voulait bien être cool… Mais y avait des limites. En plus elle n’était pas trop branchée dernière minute comme Xiao Ming le lui faisait là !

« Ses parents ne vont pas rentrer ce soir ? Il a un moyen de leur dire qu’il dort ailleurs s’il ne rentre pas ? Et il a quelques affaires ou tu vas lui prêter un t-shirt ? »

Que les parents de Solal ne flippent pas en trouvant son lit vide quoi ! Et vu la différence de gabarit, Xia ne pouvait pas spécialement lui filer tout un pyjama ! En tout cas, retrouvant un petit sourire plus complice :

« Vous avez l’air déjà pas mal complices. Qu’est-ce que vous faites là ? »



◊◊◊

and now we are alive
Père bien aimé, veille sur ma femme et mon fils l'épée à la main. Murmure leur que je ne vis que pour les retrouver car tout le reste n'est que poussière. © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : Kim Min Gyu (Seventeen) POINTS : 137

NOUS A REJOINT LE : 28/12/2017

MESSAGES : 59

☮ I'M ON MY OWN
Voir le profil de l'utilisateur

Message  Sujet: Re: Real Talk feat. Zi Huan     Sam 17 Fév - 3:09


Les infos… Ça, c’était pas l’idée que Xiao Ming se faisait d’un vendredi soir palpitant ! Il se demandait parfois pourquoi sa petite maman ne sortait pas, les vendredis ou les samedis maintenant qu’il était assez grand pour se garder tout seul. Et il avait beau déplacer de l’air, il n’était pas non plus de ces adolescents qui organisaient des open house à la maison dès que les parents avaient le dos tourné. Par contre, il était du genre à ALLER à un open house, ça c’est certain ! Tiens, il y en avait un bien la fin de semaine prochaine… peut-être qu’il allait essayer d’y traîner Solal…

« Tu devais sortir un peu. », fait remarquer Xiao Ming en sortant de ses pensées. Ce n’était pas pour pouvoir faire le mur, du coup. Avec Solal ici, n’avait pas envie de bouger, pour sa part… et c’était fort rare ! Quoi qu’il en soit, il assure rapidement : « Oui, tout va bien ! »

Un peu trop rapidement. Mais ce n’était pas parce que ça n’allait pas et qu’il tentait de le dissimuler. C’était juste parce qu’il était très enthousiaste ! Il aurait peut-être préféré le cacher un petit peu, par contre ! Au moins, sa mère trouve Solal sympa, c’était déjà ça de pris. Il s’agite un peu sur son siège, avant de finalement prendre position, jambes un peu écartées, avant-bras sur les cuisses, mains liées. Il était vraiment un cliché à lui seul sans le réaliser, oui. Une question à laquelle Xiao Ming répond par la négative, mais seulement en secouant la tête de gauche à droite. Pas dans sa classe, non. Sinon, il l’aurait remarqué dès le premier jour, sans aucun doute !

« Ben en fait quand j’ai raté le bus la semaine passée, il l’avait aussi raté. », explique le jeune homme tout en haussant les épaules. Ça avait été une belle coïncidence. Il ne s’était d’ailleurs pas autant plaint qu’il l’aurait habituellement fait à son retour, cette journée-là ! « Alors on a bavardé en attendant le suivant et ça a cliqué. »

Beaucoup, beaucoup ! Il a un petit sourire amusé alors qu’elle lui parle des devoirs. Habituellement, il aurait grimacé ! Mais Solal avait devancé sa mère là-dessus… Ça avait surpris Xiao Ming, un peu, mais il n’avait pas refusé son aide, finalement. Et puis, les devoirs étaient plus facile avec Solal dans la pièce avec lui, même si vite comme ça, il aurait plutôt cru que ce serait le contraire !

« Ben je les ai presque terminé, là. Reste que des maths un peu. Solal joue à la console. Et il m’aide quand j’en ai besoin. Il est vraiment brillant, si tu voyais ça ! Et il est doué pour expliquer. Plus que ma tutrice…! », s’exclame-t-il, commençant à se dire qu’il pourrait demander à Solal de l’aider plutôt que d’utiliser les services de tuteur du lycée. Mais bon, histoire de répondre aux menaces que sa mère avait cru bon de lui faire, il ajoute : « Je sais, je sais. Je travaille… »

Oui bon, en vrai elle faisait bien de le superviser parce que ça aurait pu vite virer au drame. C’était déjà arrivé. Elle avait pris les choses en mains assez vite pour éviter la tragédie. Il était encore jeune à ce moment. C’est quand on lui avait diagnostiqué sa dyslexie et son manque flagrant d’intérêt pour l’école… Quant aux parents de Solal, il secoue négativement la tête. Il lui avait expliqué qu’ils étaient encore partis pour tout le weekend.

« Ils sont pas mal absents. Il vit dans un immense appartement vide, du coup… Je suppose que c’est vraiment cool dans un premier temps. Mais à long terme… c’est un peu solitaire, non ? », fait remarquer Xiao Ming, offrant un petit sourire à sa mère. Est-ce qu’elle allait craquer là ? « Il peut toujours les appeler alors si tu insistes, ouais, il va le faire. Pas de problème. »

Par contre à propos du t-shirt, Xiao Ming se perd deux secondes dans ses pensées. Ou plus longtemps que ça…! C’est qu’il n’avait pas pensé au fait que Solal n’avait rien pour dormir ici. Et soudainement, il pensait à Solal, dans un t-shirt à lui, qui lui remonterait sur les cuisses… Lentement, Xiao Ming referme ses jambes, s’assoyant un peu plus droit, mal à l’aise. Ok. Il devait se calmer, là. C’était ridicule…!! Solal ne pouvait pas être une jolie cheerleader ? Ça aurait été moins problématique…

« Ouais je vais faire ça. Y’a pas de problème. », assure-t-il sur son ton le plus détaché possible. Mais finalement, il retrouve le sourire à la suite. C’était pas tant à cause des paroles de sa mère que de son attitude. Il aimait quand elle prenait cet air complice. C’était rien que pour lui qu’elle faisait ça. Ils étaient en même temps le monde complet de l’autre. « Je finissais mes devoirs pendant qu’il jouait sur la console. Et puis… On bavardait aussi. Il me parle de New-York. Et je lui parle de Séoul. Il connaît encore presque rien de la Corée du Sud même s’il est métis sud-coréen. »

Solal était… un monde de différences à ses yeux. C’était fascinant !

◊◊◊

wondering who i am

≈ i need times, i need space.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message  Sujet: Re: Real Talk feat. Zi Huan     

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Real Talk feat. Zi Huan
 Sujets similaires
-
» real nan cho
» THE REAL PROBLEM WITH HAITI
» [Real Madrid] Riki Kaka'
» Bill Clinton : Talk is Money (al konprann se piyay!)
» Real Life Bolter!


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: