party on apocalypse (hyoyeon)



 
HEP POTO, tu veux devenir un king de la roulette ? No prob, viens jouer à la Roulette juste ici !
LATATA IS IN DA PLACE, c'est les bonnes vibes qui te guettent ! <3 Mois de Mai, et on peint du bonheur everywhere.
Go go PAR ICI, BAE
Johnny Hallyday kifferait (a) Go te cramer les miches avec le premier évent catastrophe de HM, c'est ICI


Partagez | 
avatar
AVATAR : yook sung jae (btob) POINTS : 7

NOUS A REJOINT LE : 20/01/2018

MESSAGES : 71

☮ I'M ON MY OWN
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t3702-heo-ji-hyun-mulgogi

Message  Sujet: party on apocalypse (hyoyeon)     Dim 4 Fév - 15:54



les nuits séoulites. ruche électrique, flou éclairé des néons, bourdonnant. à l'intérieur, un public incertain. ils ne savent pas d'où leur soirée pourrait commencer — et peu importe la fin, vu qu'on ne s'en souviendra pas — alors ils déambulent, menés par les vagues de population nocturne, avant d'échouer dans ton bar, déjà flous, trébuchant sur eux-mêmes. la jeunesse, les cols blancs, les névrosés et les cœurs épuisés, y'a de tout, et t'es là à les servir, parfois les juger avec cynisme, leur inventer des vies pour meubler la tienne. tu leur imagines des cris des amours des soupirs des éclats de rire, et surtout des nuits presque aussi chaotiques que les lendemains qu'ils vont passer à boire du café et gober du doliprane pour faire passer la gueule de bois.

chaque weekend, les visages défilent au comptoir, prêts à s'embrumer l'esprit de joie artificielle, à s'extasier devant les néons au milieu des fumées et des vapeurs d'alcool. le cliché de la night life coréenne, des bouteilles qui s’enchaînent dans l'espoir que les conquêtes en fassent de même. ils franchissent la volée d'escaliers branlants pour atteindre ton petit monde mal éclairé, caché dans une ruelle suspecte loin des torrents humains. ambiance différente, plus cosy, discrète, moins violente. musique mielleuse, entre du jazz et de l'électro, tant que c'est chill et moody, qui se mêle au chorus d'éclats de rire et de verres qui claquent. ça reste différent de ta librairie, du calme presque religieux qui règne la-dedans. ici, c'est la débauche et la luxure, l'humain et la chair, beaucoup plus spontané que tes livres, que les âmes qui se déversent dans les mots, vingt-milles brouillons pour enfin capturer le fond d'une pensée. ici, il suffit d'une bouteille de soju pour s'autoriser l'impossible.
et tu t'amuses à philosopher en regardant ce petit monde. silencieux, le regard qui toise, qui observe, sans rien faire, à part aider les autres à se niquer le foie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 18 AVATAR : Ha Soo Young ♡ Yves - LOON△ POINTS : 43

NOUS A REJOINT LE : 13/01/2018

MESSAGES : 145

♡ ADMINISTRATRICE ♛ I'M ON MY OWN
Voir le profil de l'utilisateur

Message  Sujet: Re: party on apocalypse (hyoyeon)     Dim 18 Fév - 2:16

party on apocalypse
FEAT HEO JI HYUN
Elle est déjà venue ici, une fois. Du moins c’est ce qu’elle pense parce que les murs drapés lui sont familier. Autant que la lumière — ou plutôt ça quasi-absence — faut mal aux yeux. Puis elle savait où elle allait en descendant les marches, et c’est rare en ce moment, que Hyoyeon sache où elle va . Elle fait que déambuler, constamment perdue. Y a qu’en étant éméchée qu’elle retrouve l’assurance qu’elle avait dans sa campagne à elle. La route jusqu’ici, c’est comme aller du lit à la salle de bain de nuit, elle a pas eu besoin de réfléchir. Liam a du l’emmener déjà. Ou alors elle l’a trouvé toute seule ? Y a pas grand-chose en ce monde dont elle est sûre, si ce n’est qu’il reste neuf clopes dans son paquet, et que l’alcool qu’elle sirote est amer. Elle a aucune idée de ce qu’elle fiche ici. La soirée, elle l’a commencé avec un groupe de fille rencontré un peu plus tôt dans la journée, à la sortie du boulot. Des meufs sympas, la bouche vermeille, le mascara qui noirci le regard. Elle les a suivi un petit temps, elles lui ont payés des verres, puis le temps qu’elle s’éclipse pour rougir à nouveau ses lèvres, elles avaient disparus. Et en les cherchant, elle a atterrit ici. Échouée au pied du bar, jambes ballantes contre le tabouret au métal trop froid contre ses mollets.

Noyée dans le bruit, dans la masse de corps tiède, dans la pénombre apaisant du petit bar. Affaissée sur le zinc, portable dans une main, verre de bière dans l’autre. Elle est même pas sûre d’avoir adressé un regard au barman, elle se contente de glisser son salaire du jour sur le comptoir en échange d’une nouvelle chope. La bière c’est pas cher, c’est la première chose que Liam lui a fait goûter en arrivant à Séoul. Enfin elle en avait déjà bu avant, une gorge sous l’escalier du lycée. Hyo rit en jetant un regard méprisant au liquide ambré. Le pire dans tout ça, c’est que c’est vraiment dégueulasse. Et dire qu’il y en a qui appellent ça nectar. Ça a au moins l’avantage de casser la tête. Lentement. Sûrement. « J’peux en avoir une autre ? » Un nouveau billet glisse sur la table, et cette fois elle lâche son téléphone des yeux pour rencontrer le regard du type en face d’elle. Il a pas l’air bien vieux, les yeux un peu mornes de celui qui ne voit pas de réel intérêt à être là. « Eeeeeh, je te connais. » Sa voix est plus proche du bêlement, y a des connexions qui se font plus tout à fait à cette heure de la nuit. Encore moins quand son sang se transforme en houblon. « Tu sais comment je m’appelle je suis sûre. On parie ? Si je gagne tu m'offres un truc meilleur que ça. »  







◊◊◊

indigo morning
il n’y a pas de hasard dans les rencontre. elle ont lieu quand nous atteignons une limite. ▬ quand nous avons besoin de mourir pour renaitre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : yook sung jae (btob) POINTS : 7

NOUS A REJOINT LE : 20/01/2018

MESSAGES : 71

☮ I'M ON MY OWN
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t3702-heo-ji-hyun-mulgogi

Message  Sujet: Re: party on apocalypse (hyoyeon)     Mar 27 Fév - 6:24



y'a personne pour te tenir compagnie ce soir. pas de collègues pour te distraire, ou d'amis pour t'harceler en sms le temps que tu finisses de bosser. chacun dans sa bulle, toi dans la tienne, on ne fait pas attention au barman qui juge, qui regarde, qui scrute, pendant qu'on essaye de frôler le coma éthylique, s'envoyer en l'air. tu penses déjà au trajet du retour, au taxi que tu dois prendre, au dîner que tu dois préparer, au sommeil que tu dois rattraper pour te lever à sept heures demain. tu parles comme si tu avais cinquante ans, quatre enfants à ta charge et 100k de dette qui t'attendent. adulte avant l'heure, prisonnier de la routine, un sisyphe des temps modernes, forcé à être cynique. peut-être que c'est la foule qui t'irrite, ou juste la fatigue, mais tu attends la fin de la soirée avec impatience, pour arrêter de servir machinalement les liqueurs, sans tes efforts habituels à faire la conversation. (parce que tu as beau te plaindre, ton boulot n'est pas terrible, et tu n'aimes pas faire les choses à moitié. y'a des jours comme ça, où tu n'as envie de rien, à part t'enterrer sous les couettes et t'abrutir devant tes écrans.)

mais t'as pas droit au calme. on t'aborde pendant que t'es en train de mettre de l'ordre dans les étages de boissons, pour ensuite servir ton énième bière de la soirée. le "eeeeh, je te connais" qui n'annonce rien de bien, à part quelqu'un d'autre qui cherche à gratter des verres en prétendant te connaître. exactement ce qu'il te faut, maintenant. bingo, tu as raison. tu la reconnais, en plus, cette fille qui te sert chaque jour ta dose de caféine, et ta santé mentale dans un même verre. le prénom t'échappe, par contre, un autre visage que tu vois chaque jour sans pouvoir y coller quelques syllabes. "et j'y gagne quoi, moi ?" tu ris en t'adossant sur le comptoir pour lui faire face, poussant la boisson en sa direction. vu sa voix, tu ferais mieux de lui servir de l'eau plutôt que de l'alcool. tu n'aimerais pas être à sa place demain. "j'veux bien, mais j'ai des comptes à rendre pour le gérant, sinon tu me trouverais déjà torché à cette heure, j'me fais un open bar" en réalité, tu peux faire ce que tu veux, mais tu es habité à être clean, à ne pas te laisser aller avec les clients réguliers, car tu te sais trop généreux. "tu bosses dans le café où je vais, c'est ça ? pourquoi tu ne devines pas mon prénom, pour changer ?" tu t'arrêtes un moment pour servir des shots à un autre groupe de clients dont tu plains le foie, avant de te rediriger vers elle. "tu passes une bonne soirée au moins ? t'es toute seule ?" autant s'empêcher de se tirer une balle dans la tête par ennui.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message  Sujet: Re: party on apocalypse (hyoyeon)     

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
party on apocalypse (hyoyeon)


 :: seoul :: Hongdae
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: