A Weird Dinner ft. Park Bora

 

HEP POTO, tu veux devenir un king de la roulette ? No prob, viens jouer à la Roulette juste ici !
Déjà la V19, t'en dis quoi poto ? On est plus des canetons du game, même si ça en a tout l'air !
File voir les news de la MAJ PAR ICI
Promis que tu vas pas en croire tes mirettes !
le premier évent de 2018 d'annonce ! viens checker le superbe carnaval en cliquant (( ICI ))


Partagez | 
avatar
AGE : 20 AVATAR : Momo - Twice POINTS : 754

NOUS A REJOINT LE : 19/11/2017

MESSAGES : 1277

❅ GINGERBREAD GIRL
Voir le profil de l'utilisateur

Message  Sujet: A Weird Dinner ft. Park Bora     Lun 29 Jan 2018 - 19:34

Allonger dans son lit un livre dans les mains, Katerina s'amusait à critiquer sans une once de pitié les protagonistes du roman qu'elle était tout juste en train de lire. Qui lui avait conseillé déjà ? Ah oui, c'était Yuè. Un de ces quatre, elle allait vraiment lui avouer qu'elle avait des goûts de chiottes en termes de lectures. À ce stade, ce n'était même plus possibles. Se massant la tempe complètement ennuyée par ce qu'elle faisait, elle sentit alors au même moment son ventre quémander violemment à manger. La jeune femme souffla alors bruyamment et une main sur son estomac, décampa de son lit en direction de la cuisine des starchilds. Ne voyant aucune personne présente dans le dortoir, elle fronça les sourcils et se tourna vers l'horloge murale accrocher à sa droite. Il était pourtant midi quarante et à cette heure-ci, il devrait pourtant y avoir quelque présence humaine. Ne cherchant pas plus loin la raison du pourquoi du comment, c'était le cas, elle ne fit que hausser de façon lasse ses épaules. Elle ouvrit par la suite le frigo et claqua ses ongles sur la porte de ce dernier se demandant ce qu'elle pouvait bien se faire à manger.

Il fallait aussi refaire des courses, il n'y avait quasiment plus de quoi la rassasier et, hormis qu'elle soit une personne mangeant plutôt énormément, ce n'était pas comme si elle pouvait se faire passer pour l'équivalent de deux voir trois personnes. D'un geste brusque, la brune referma le frigo qui jusque-là était toujours ouvert et se mit à chercher partout où pouvait bien se trouver un petit bout de saucisson. Pour une raison obscure, une soudaine envie de charcuterie lui était venue. Mais ce n'était pourtant pas dit que la dernière tranche qu'elle avait pût apercevoir ce matin même soit toujours d'actualité.

Alors elle se mit à chercher, encore et encore. Seulement, il fallait se rendre à l'évidence, quelqu'un l'avait sûrement déjà mangé, et ce, à son plus grand malheur. Faisant la moue, elle se décida à contrecœur de se faire un des sachets d'haricots verts restants et dont personne ne voulait jamais. Elle n'était même pas sûr qu'ils soient encore bons, mais jugeant qu'elle n'avait pas que ça à faire que de regarder la date de péremption du produit ; parce que d'une certaine manière elle ne voulait pas se trouver à être dégoûté jusqu'à finir par ne plus vouloir manger ces haricots. Puisque qu'elle en était presque sûr, ils étaient périmés. Elle les plongea dans une poêle et les mit à cuire avec un tout petit peu de beurres. La coréano-russe devait bien se mettre quelque chose sous la dent de toutes façons.

Katerina se mit alors par la suite à siffloter tranquillement, attendant que sa nourriture soit enfin cuites. Après tout, il n'y avait personne pouvant être dérangé par son grabuge, alors elle se détendait avec plaisir toute seule. Enfin, toute seule. C'est ce qu'elle croyait jusque-là puisque dés lors qu'elle eu la charmante idée de se retourner, elle se retrouva nez avec nez avec Bora. Oui la vraie bora, présidente des melteds. La jeune femme en fit un bond tellement elle ne s'y attendait pas. Mais, se reprenant très vite, elle lui adressa un bref ''bonjour'' et se retourna vivement, pouvant par la même occasion, paraître assez froide. Seulement, elle ne le faisait pas exprès Katerina. C'était juste qu'elle ne savait pas vraiment comment appréhender la jeune femme ni comment agir en sa présence. Puis elle était aussi curieuse Kate, oui curieuse à propos de cette jolie Park Bora.

Made by Neon Demon

◊◊◊


   

☆ Tonight We Honor The Hero ☆ You know, I'm really tired of your piss-poor attitude. Mentally, physically, emotionally. Show me more respect jeez ! Do-Do have any ? I'ts like you don't care about anyone but yourself. I swear you do it to piss me off ! whatsername.
   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 20 AVATAR : Bae Su Ji (Suzy - Miss A) aka petit boudin perfection T'es moche :) POINTS : 1314

NOUS A REJOINT LE : 05/08/2016

MESSAGES : 5549

‹ 365 SO FRESH ☽ MELTED PRESIDENT ›
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t178-park-bo-ra-boraday

Message  Sujet: Re: A Weird Dinner ft. Park Bora     Lun 12 Fév 2018 - 22:55

weird dinner
FEAT BYUN KATERINA
Une caresse tiède qui effleure sa joue, immatérielle, apaisante. Le soleil filtre entre les rideaux écartés pour venir poser ses doigts lumineux sur l’épiderme pâle de la jeune femme. Abrutie par le sommeil, encore étendue dans des draps qui ne sont pas les siens, défait, rejeté sur ses cuisses comme un vieux fichu de coton. Un gémissement agacé s’échappe d’entre ses lèvres, et elle s’entête encore un peu à tenir tête au jour, peu encline à ouvrir les yeux. Lentement, une de ses mains vogues le long du matelas, en quête d’un corps d’ordinaire parallèle au sien. Pourtant c’est une place vide et froid qu’elle découvre sous la pulpe de ses phalanges blafardes. Lentement, ses pensées se remettent dans l’ordre. Inseong est parti bosser vers neuf heures quand elle n’avait pas d’impératif avant la fin de journée. Il l’avait laissé à sa lecture. Elle s’apaise un instant avant de rouvrir les yeux, réalisant soudain qu’elle a du se rendormir. Le livre est éclaté sur son thorax dans un fouillis de papier, et ses yeux bouffis ne laisse pas de toute sur son réveil récent. Dépitée, Bora se tortille pour atteindre son portable sur la table de chevet. Il est quasi midi et demi. C’est la première fois depuis des années qu’elle se lève aussi tard. Pas le genre à trainer, ni à aimer s’attarder dans son lit. La brune se lève avec l’aurore, si ce n’est avant. Un vague sentiment d’irritation lui serre la gorge. Fallait bien que son corps dise stop après tous ces nuits à demi consommées, enchainées encore et encore jusqu’à ce que ses chairs ne rompent. Elle soupire, repose le téléphone sur le lit, et se glisse dans les chaussons d’Inseong abandonné au pied du lit.

Les draps bordés, l’ordre rendu à la chambre vide, la melted passe un pull au-dessus de son pyjama, et tant pis si le style n’y est pas. Elle remonte le couloir vers les escaliers qu’elle descend à petit pas, un peu honteuse de son sommeil prolongé. Avec un peu de chance, elle ne croisera pas de tête connue, même si d’une certaine façon, elle s’en moque un peu. Tout ce qu’elle sait, c’est qu’elle a besoin d’un café et d’un truc à manger. Pataugeant dans les pantoufles immenses, elle traine des pieds jusque dans la cuisine. Déserte ou presque. Une autre fille sifflote devant une poêle crépitante. Reconnaissant Katerina, la paresseuse tente un salut, mais les frémissement du beurre fondu masque sa voix. Elle se résout à plonger dans le frigo pour récupérer du lait et tire par la même une bouteille de yaourt à boire. Lorsque sa camarade la repère enfin, Bora pianote sur le plan de travail devant la machine à café, un pichet de lait mousseux dans sa main impatiente. Elle ouvre la bouche pour répéter son bonjour, mais aussitôt après l’avoir salué, la Starchild se retourne sans lui laisser le temps de répondre. « Sympa. » Grogne la jeune fille en tirant sur les pans de son pyjama. Elle ajoute le liquide lacté au café chaud et vient s’installer à table, peu satisfaite devant l’apparence de son « latte ». L’attitude de son interlocutrice la trouble. Katerina a toujours une attitude différente chaque fois qu’elles se croisent. Tantôt amicale, tantôt renfrognée, comme aujourd’hui. Le nez dans son petit déjeuner, elle patiente encore un peu avant de finalement oser reprendre. « Comment ça va ? ça fait un bail non ? Tu m’évitais ? » Sa voix pointe d’amusement, trahissant l’ironie de sa question.





◊◊◊

urban princess
Out on the terrace we breathe in the air of this small town. On our own cuttin' class for the thrill of it, getting drunk on the past we were livin' in ▬ Let's show them we are better
han ja ruining my life through years:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 20 AVATAR : Momo - Twice POINTS : 754

NOUS A REJOINT LE : 19/11/2017

MESSAGES : 1277

❅ GINGERBREAD GIRL
Voir le profil de l'utilisateur

Message  Sujet: Re: A Weird Dinner ft. Park Bora     Jeu 15 Fév 2018 - 16:54

Elle secoua la poêle une dernière fois, jugeant par la même occasion, que si elle avait correctement mené à bien son petit assaisonnement composé d'un peu de sel ainsi que de quelques herbes pour donner un peu plus de goût, son plat pouvait encore se trouver à être bon. Enfin, c'est ce qu'elle essayait de se faire convaincre, voulant manger avec plus de positif que de négatif bien entendue. Pour le moment, il ne restait plus qu'à attendre que ses haricots finissent de cuir.

Le plan de travail lui servant d'appui, la jeune femme put observer la nouvelle arrivante en détail. Cette dernière était tout juste en train de boire une tasse de café coupé à du lait. Elle devait sans doute venir de se réveiller et avait par extension, passé la nuit au dortoir. L'étudiante avait en effet eu vent de la relation entre son vice-président et la présidente des melteds, mais ne s'était pourtant jamais trop intéressé plus que cela au couple. Leur vie privée ne la concernait aucunement, et question amour, elle n'était sûrement pas la meilleure personne avec qui stalker toutes ces personnes transpirant l'amour à foison, ou encore jouer l'entremetteuse. Juste peut être pour Yuè, étant donné qu'elle voulait la caser par tous les moyens à un homme bien, et surtout pas avec un goujat de première. Clairement, l'amour et elle ne faisaient pour l'instant, pas très bon ménage.

Lorsque Bora finit par lui parler, Katerina se sut plus ou se mettre et mal à l'aise, détourna le regard. « Je vais bien. Juste un peu fatigué. » Clair, nette et précis, de quoi en somme ne pas s'attarder plus que cela sur la conversation. En revanche, elle avait clairement mal pris la fin de sa phrase. Se moquait-elle ouvertement d'elle ou bien ? Son ton laissait très distinctement paraître de l'ironie. « Très clairement, ce n'est pas que je t'évitais, mais juste que je n'avais pas le temps de te voir. Nous n'avons pas tous le même genre d'emploi du temps vois-tu. »

Le truc, c'était qu'en réalité Katerina n'essayait pas de l'éviter, mais ses occupations lors de son temps libre n'engendrait malheureusement pas de soudaine rencontre entre elles deux. Même s'il lui arrivait de ne pas trop rester des heures aux mêmes endroits lorsque Bora y était également. Katerina n'arrivait juste pas à savoir comment appréhender la jeune femme. De ce fait, elle paraissait toujours très lunatique auprès d'elle, ne sachant jamais de quelle façon se comporter. Parfois, elle n'arrivait pas du tout à coller avec la personnalité de la jolie présidente et d'autre fois, pour une quelconque raison, pouvait l'apprécier un peu et parler gentiment et calmement avec cette dernière.

Il ne fallait pas se poser trop de questions, après tous, tous s'expliquaient par l'humeur changeante de la coréano-russe. Il ne fallait pas non plus se poser trop de questions quant à la délicieuse odeur de brûler ainsi que de fumer se propageant vivement dans ses narines. Après tout, ses haricots n'étaient déjà pas bons, alors qu'ils soient brûlé se faisait qu'empirer un peu leur saveur. Toutefois, cramez la cuisine de son dortoir était un autre problème. Un problème par la même occasion, beaucoup plus important.

Made by Neon Demon

◊◊◊


   

☆ Tonight We Honor The Hero ☆ You know, I'm really tired of your piss-poor attitude. Mentally, physically, emotionally. Show me more respect jeez ! Do-Do have any ? I'ts like you don't care about anyone but yourself. I swear you do it to piss me off ! whatsername.
   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 20 AVATAR : Bae Su Ji (Suzy - Miss A) aka petit boudin perfection T'es moche :) POINTS : 1314

NOUS A REJOINT LE : 05/08/2016

MESSAGES : 5549

‹ 365 SO FRESH ☽ MELTED PRESIDENT ›
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t178-park-bo-ra-boraday

Message  Sujet: Re: A Weird Dinner ft. Park Bora     Dim 18 Fév 2018 - 22:48

weird dinner
FEAT BYUN KATERINA

Pendant que Kate lui tourne le dos, Bora se redresse pour voir ce qui frémit dans sa poêle. Haricot vert à en juger par la couleur. Elle grimace, peu attirer par le plat. Sans les détester totalement, ce genre de légumes en boite n’ont rien pour l’attirer. En fait, ça lui rappelle un peu trop l’époque où Sua et Soo Yun cuisinaient pour elles trois, avec leurs maigres capacités et le peu de temps qu’elles avaient. Elle sursaute quand son interlocutrice se retourne vers elle, et reprend sagement sa place, le nez dans son café encore bouillant entre ses paumes. Sans la voir, elle sent son regard posé sur elle, perçant, peut-être un peu inquisiteur. Ça fait des mois que ça n’étonne plus personne de la voir attablée dans cette cuisine quelques matins par semaine. Pour autant, elle se sent toujours un peu mal à l’aise d’être là seule, et confrontée à un rouge qu’elle ne connait pas. Un sentiment d’illégitimité noue ses entrailles. Un membre plus virulent que les autres pourrait sans doute lui demander de partir. Katerina n’en fera probablement rien, c’est loin d’être la première fois qu’elles se croise ici.

Ses remarques semblent la mettre mal à l’aise car elle détourne le regard quand Bora cherche à le croiser. Elle répond par l’affirmative à la première question, et la melted pouffe. Elle aussi est fatiguée, mais ça serait légèrement provocateur de le dire alors qu’elle vient de se lever à midi. Cette idée la submerge de honte, et sa paume vient claquer le haut de son front. Kate semble tendue, à en juger par sa réponse à l’amertume palpable. L’étudiante renifle, un peu embarrassée par la riposte. Elle cherchait simplement à plaisanter, mais à en croire le ton de la réponse, la jeune femme n’a pas trouvé ça drôle. « Désolée, désolée, je voudrais surtout pas contrecarrer ton emploi du temps madame la ministre. » Sa voix est plus ouvertement irritée cette fois, assez peu encline à garder son amabilité. Cette fille semble excessivement lunatique, tant et si bien que Bora se perd dans un pelle-mêle de réaction. Tantôt amicale, tantôt sèche comme aujourd’hui. Pas de quoi la mettre de bonne humeur de bon matin. Elle plonge dans son café et avale une gorge. Comme elle s’y attendait, il ne vaut pas celui de son barista de petit ami, mais elle s’en contentera.

Concentrée sur sa tasse d’une part, son téléphone portable de l’autre, elle ne revient à la réalité que lorsqu’une doucereuse odeur de brûlé vient titiller ses narines. Elle lève les yeux, croise le regard de Kate toujours posé sur elle, et dérive vers la fumée sombre qui s’élève au-dessus de la poêle. L’odeur âcre de haricot carbonisé la fait grimacer méchamment. « Katerina, tes haricots ! Ils brûlent ! » Bora se lève d’un bon pour courir vers la plaque de cuisson et appréhender les dégâts. Une fumée opaque nappe le plafond de la cuisine à présent, et il ne faut pas longtemps avant que l’alarme incendie ne se mettent à brailler dans tout le dortoir. « Fais plus attention ! » La brune crie pour couvrir le bruit assourdissant, ses deux paumes plaquées sur les oreilles. Y a quand même plus doux comme réveil, aussi tardif soit-il.






◊◊◊

urban princess
Out on the terrace we breathe in the air of this small town. On our own cuttin' class for the thrill of it, getting drunk on the past we were livin' in ▬ Let's show them we are better
han ja ruining my life through years:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 20 AVATAR : Momo - Twice POINTS : 754

NOUS A REJOINT LE : 19/11/2017

MESSAGES : 1277

❅ GINGERBREAD GIRL
Voir le profil de l'utilisateur

Message  Sujet: Re: A Weird Dinner ft. Park Bora     Mer 21 Fév 2018 - 11:36

Apparemment, ses propos avaient aussi quelque peu irrité la jolie Bora qui lui répondit avec moins d'amabilités. Mais n'ayant clairement l'envie de commencer une dispute avec cette dernière, elle s'abstint de tout nouveau commentaire pouvant facilement remuer le couteau dans la plaie et aggraver les choses. Mieux valais s'arrêter ici.

Perdue dans ses pensées et problèmes existentiels, la jeune femme ne remarqua pas la descente aux enfers de ses haricots qui commençaient à gentiment brûler. Elle ne finit par s'en rendre compte que lorsque l'odeur nauséabonde de fumée et d'une odeur calcinée lui parvint aux narines. Katerina eu juste le temps de se retourner, qu'un nappage énorme de fumée noire se dispersa dans toute la cuisine. Elle entendit la seconde suivante, le cri de la melted courant avec vitesse à ses côtés, et tandis que la coréano-russe éteint d'un vif coup la plaque de cuisson, tout en évaporant la fumée à l'aide d'un torchon avec une certaine hâte et panique, que l'alarme incendie retentit vivement. Sursautant d'un bond, elle n'hésite pas à levé, avec la plus grande des gentillesses, son majeur en direction de celle-ci, ses tympans complètements martyriser par le bruit ou plutôt le vacarme qu'elle génère.  

Le plafond présentement recouvert des résidus de cette épaisse fumée noire, la jeune femme ressentit un grand désespoir lui faire lâcher un long soupir. Démunies de toutes joies, mais remplies de colères, elle n'hésita pas une seule seconde à répondre d'une manière assez agressive à l'étudiante : « C'est bon, je ne suis pas sourde et aveugle, donc je vois bien la connerie que j'ai faite. Tu n'as pas besoin de me le rappeler ni de me faire la moral ! » Nous pouvions facilement entendre dans sa voix, malgré qu'étouffer par le son incessant de l'alarme incendie, une certaine vexation mêlée à un soupçon de hontes. Katerina se sentait pour le coup, énormément idiote de ne pas avoir su cuire de simples haricots et le pire dans tout cela, était sans aucun doute, l'énorme honte et gêne qu'elle éprouvait désormais. Elle était pleinement consciente qu'elle était la seule et unique fautive dans cette affaire, alors, ne pouvons se résoudre à nier les faits, elle assumait tout simplement avoir cramer la cuisine de son dortoir. Et ce, à son plus grand malheur. Qu'allait penser les gens d'elle maintenant ? Ou pire, qu'allait-elle bien pouvoir dire à Han Ja suite à cela ? L'étudiante secoua la tête de dépit, personne n'allait plût lui faire confiance des à présent et elle était clairement dans la merde. Bien qu'après tout, l'erreur était humaine.

Katerina se retourna vivement vers la présidente à ses côtés, et d'une petite voix, délaissant sa fierté juste pour cette fois, lui demanda un peu d'aide. « Écoute, je suis désolé pour cette calcination de haricots ainsi que de cuisines, mais j'aurais vraiment besoin de ton aide-là. Qu'est-ce qu'on va bien pouvoir faire maintenant ? » Elle s'était aussi excusé, ce qui relevait du miracle lorsque l'on connaissait le tempérament de la jeune femme. Allant sûrement se faire passer pour lunatique - ce qui d'une certaine façon n'était pas bien faux - la brune préférait apaiser les tensions. Cependant, elle préférait apaiser les tensions, comme qui dirait, à sa manière...

Made by Neon Demon

◊◊◊


   

☆ Tonight We Honor The Hero ☆ You know, I'm really tired of your piss-poor attitude. Mentally, physically, emotionally. Show me more respect jeez ! Do-Do have any ? I'ts like you don't care about anyone but yourself. I swear you do it to piss me off ! whatsername.
   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 20 AVATAR : Bae Su Ji (Suzy - Miss A) aka petit boudin perfection T'es moche :) POINTS : 1314

NOUS A REJOINT LE : 05/08/2016

MESSAGES : 5549

‹ 365 SO FRESH ☽ MELTED PRESIDENT ›
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t178-park-bo-ra-boraday

Message  Sujet: Re: A Weird Dinner ft. Park Bora     Hier à 1:16

weird dinner
FEAT BYUN KATERINA

L’odeur de brûlé irrite son odorat autant que la fumée ne brûle sa gorge, et c’est un festival de sens qui saisit Bora, aussi bien olfactif qu’auditif. Naturellement, son corps tout entier s’est raidit au moment où l’alarme s’est mise à hurler dans la cuisine. Les sons répétitifs et violents ont toujours été une aversion profond pour la belle brune, terriblement indisposée par les alertes et les sirènes. En proie à un stress profond, elle ne peut s’empêcher de faire le reproche à la responsable de la catastrophe culinaire, lançant un regard hargneux aux haricots carbonisés, collés au fond de leur poêle – elle-même probablement fichue. Katerina a eu beau éteindre la plaque, les légumes continues de crépiter, dégageant une brume carbonique plus ténue mais bien perceptible. Bora s’empresse de prendre la casserole et la plonge sous un jet d’eau froide, sacrifiant sans remords le déjeuner de la Starchild. Cette dernière ne se prive d’ailleurs pas de répondre à ses remontrances, criant pour couvrir le son assourdissant de l’alarme. « C’est bon pas la peine de t’énerver, j’te fais pas la morale. » Râle la Melted en coupant l’eau, jetant un regard démuni à la cuisine en cherchant vainement un moyen de stopper l’alarme. En guise de solution de secours, elle se dirige vers la fenêtre qu’elle ouvre en grand, espérant chasser suffisamment la fumée pour couper le dispositif. Ça prendra vraisemblablement du temps si les deux filles ne trouve pas la centrale pour arrêter le bruit.

Assourdie et toujours aussi stressée, la jeune femme se tourne vers sa compagne. Son coeur s’est emballé dans sa cage thoracique, et la brune le sent battre dans la moindre veinule de son organisme. Elle palpite dans son entièreté, luttant contre une envie irrésistible de quitter le dortoir pour rentrer à l’appartement, et laisser Katerina seule face à ses haricots incendiaire. Malgré tout, une once de pitié la pousse à rester, bien vite renforcée par les excuses de sa camarade qui semble avoir ravalé son orgueil pour régler la situation. Mains sur les oreilles, visage contrit, la présidente melted fait mine d’hésiter, un peu revancharde malgré tout. « Si on attend, la fumée va se dissiper et ça devrait s’arrêter, mais c’est long. » Elle inspecte à nouveau le local, sans succès. « Faudrait trouver la centrale qui commande l’alarme et la couper, mais… t’as une idée d’où sa pourrait être ? » Elle pourrait appeler Ja, mais mêler d’autres témoins à la scène déjà gênant pour Kate est contre ses principes de maladroite solidaire. Ça arrive à tout le monde de brûler quelque chose, même aux plus attentifs. « J’ai une idée. » Lance-t-elle soudain en repérant le boitier bruyant, clignotant au plafond. Déterminée, elle pousse la table pour la situer en dessous, et escalade le meuble pour se dresser sur la pointe des pieds, le bras tendu vers le plafond. Une fois de plus, Bora ne peut que regretter de ne pas avoir dix centimètres de plus. Ses doigts n’effleurent même pas l’appareil. « Faut que je démonte ça pour que ça se taise. Tu me passes la chaise ? » Demande-t-elle à la jeune femme restée au sol, entreprenant un empilage précaire pour atteindre l’objet de leurs ennuis.





◊◊◊

urban princess
Out on the terrace we breathe in the air of this small town. On our own cuttin' class for the thrill of it, getting drunk on the past we were livin' in ▬ Let's show them we are better
han ja ruining my life through years:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message  Sujet: Re: A Weird Dinner ft. Park Bora     

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
A Weird Dinner ft. Park Bora
 Sujets similaires
-
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Weird's Pension
» weird war 2
» Breakfast in Central Park ◊ Meira Jenniekins
» Linkin Park : Live In Texas


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: