I forgot I even had tears ★ Bohyun

 

HEP POTO, tu veux devenir un king de la roulette ? No prob, viens jouer à la Roulette juste ici !
Déjà la V19, t'en dis quoi poto ? On est plus des canetons du game, même si ça en a tout l'air !
File voir les news de la MAJ PAR ICI
Promis que tu vas pas en croire tes mirettes !
le premier évent de 2018 d'annonce ! viens checker le superbe carnaval en cliquant (( ICI ))


Partagez | 
avatar
AGE : 23 AVATAR : amazing jun (a.c.e) POINTS : 262

NOUS A REJOINT LE : 22/01/2018

MESSAGES : 131

☮ I'M ON MY OWN
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t3718-seo-jae-hyun-sjh_95#90753 En ligne

Message  Sujet: I forgot I even had tears ★ Bohyun     Ven 26 Jan - 17:09

I forgot I even had tears
FEAT PARK BO RA
Journée chargée et relativement épuisante. Jae Hyun était rentré de l'Olympic Gymnastics Arena. Avec la première série de concerts sur le point de débuter, ces dernières répétitions l'avait exténué. Il n'était pas certain que son corps tienne la cadence s'il ne se préservait pas un minimum. La série de concerts se terminerait à compté de mars prochain. Il allait avoir du taf, mais au moins, c'était sa paye qui allait doubler de mise ! Loin de lui déplaire. Etant donné qu'il s'agissait d'une tournée mondiale, Jae Hyun allait être très occupé durant les semaines à venir. Le mois prochain, il s'envolerait pour quelques dates en Europe, ainsi qu'aux États-Unis. Une grande première, et il avait drôlement hâte ! Même si cela allait vouloir dire... moins de virées avec les potes, et moins de Min Su… Mais bon, ça faisait aussi parti du job. Pour l'heure, tout ce qui comptait était de se poser à larver sur son canapé, après une douche brûlante. Il ne comptait rien faire ce soir-là. C'était dire à quel point il espérait ne pas être tenté, puisqu'il alla jusqu'à éteindre son portable pour se couper du monde.

Le jeune homme s'abandonna à quelques songes paisibles. De vieux souvenirs remontèrent jusqu'à son subconscient. S'il était loin de les avoir oublié, il fallait avouer qu'il n'évoquait que rarement son ancien crew. Tout d'abord, parce qu'il n'était pas du genre à ressasser le passé. Par contre, il était plus rare qu'il songe aux bons moments. Quoi que l'on dise, il y en avait eu. Des tas, même… Cette époque, aussi merdique fusse t-elle, avait été jalonné par des rires et des instants mémorables. Il n'en parlait jamais, mais il pensait encore très souvent à Bo Ra. La seule qui pouvait peut-être lui manquer… La seule pour qui, il pouvait ressentir du regret… Contre toute attente, le visage de cette dernière lui apparut, aussi clair que de l'eau de roche. Il avait gardé en mémoire son visage aux traits juvéniles… Aujourd'hui, elle avait sûrement beaucoup changé. Il lui arrivait parfois de la reconnaître, sur les réseaux sociaux. Ils ne fréquentaient pas les mêmes bandes, mais les amis des amis finissaient toujours par se rejoindre à un moment donné.

C'était un peu pénible à admettre, mais pendant tout ce temps, il aurait pu faire un effort et aller la voir… ne serait-ce une fois. Sauf qu'il s'était barré le premier... et de surcroît, il s'était toujours senti en quelque sorte coupable. Pourtant, il y songeait souvent. Mais il ne savait pas comment revenir vers elle. « Putain, qu'est-ce que... » Des pétards. Des éclats de rire. Un feu d'artifice. Un bruit sourd le tira de ses pensées, alors qu'une cohue généralisé semblait tout droit venir de dehors. Il avait complètement oublié que c'était la fête sur Hongdae ! Et dire qu'il osait rester seul pendant que ça s'amusait à l'extérieur... Le coréen s'extirpa du canapé afin de jeter un œil par la fenêtre. Minuit était déjà passé et le spectacle semblait magnifique, vu d'ici. A croire que ses bonnes vieilles manies reprenaient le dessus… Il lui était inconcevable de ne pas sortir un vendredi soir, pendant que la jeunesse pullulait à chaque coin de rue ! Et pour se dissuader d'entrer dans un bar ou dans un quelconque lieu public, le jeune homme entreprit d'embarquer Balam avec lui, son jeune labrador. « Allez viens mon vieux. On va faire un tour. » fit-il au canidé, avant de s'accroupir pour le suspendre à la laisse. Se dégourdir les jambes ne ferait pas de mal, ni à l'un, ni à l'autre.





◊◊◊

lost child
I’ll protect you,
no matter what anyone says.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 20 AVATAR : Bae Su Ji (Suzy - Miss A) aka petit boudin perfection T'es moche :) POINTS : 1004

NOUS A REJOINT LE : 05/08/2016

MESSAGES : 5480

‹ 365 SO FRESH ☽ MELTED PRESIDENT ›
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t178-park-bo-ra-boraday

Message  Sujet: Re: I forgot I even had tears ★ Bohyun     Mar 30 Jan - 11:53

I forgot I even had tears
FEAT SEO JAE HYUN
Appartement vide et café au lait, en tailleur en travers du lit – ou du moins du matelas qui en fait figure. Elle sirote le liquide encore bouillant devant netflix, en râlant mentalement de ne pouvoir encore une fois s’endormir. Presque avec mauvaise foi en fait. On sait plus très bien si elle boit tant de caféine parce qu’elle ne peut pas dormir, ou l’inverse. Il est pas si tard de toute façon, et c’est pas comme si Bora s’attendait à trouver le sommeil en étant seule. Vestige d’une vie passée en dortoir, l’isolement nourrie son insomnie. Faut qu’elle attente qu’Inseong rentre, sans savoir tellement à quelle heure il sera là. Sortie entre mec qu’il a dit. Reste plus qu’elle et les voix dans son ordinateur, qui peinent à se faire entendre avec le brouhaha extérieur. C’est la fête là dehors. Le nouvel an chinois ou elle ne sait pas trop, elle a vu les affiches dans le quartier sans y faire attention. Ça lui donnerait presque envie de descendre s’y promené. Les fêtes populaires lui rappellent irrémédiablement Han Ja. C’est typiquement le genre de truc dans lequel il adorerait la trainer, de gré ou de force. Trop tard pour l’appeler malgré tout. Elle se résigne et s’étend dans les draps, l’ordinateur trônant sur son ventre.

Le générique la tire d’une somnolence pétrie d’ennuie. Impossible de se rappeler des derniers dialogues, elle a décroché à la moitié de l’épisode. Sa tasse de café encore pleine repose à côté du matelas. Elle y trempe ses lèvres, grimace. Il est froid, comme l’appartement vide – sans doute que le chauffage s’est encore arrêté, il est capricieux. Avec leurs moyens ils ont pas loués un logement de dernier standing, mais Bora elle s’en contente. Elle se plait bien ici. Sauf que là, cueillie par le silence, elle commence à regretter un peu le dortoir. Il aurait fallu qu’elle se trouve un truc à faire ce soir, sachant qu’elle serait seule. Les soirées solo la rendent morose. Ça la pousse trop à réfléchir, et c’est jamais bon de penser à outrance. S’occuper l’esprit, coûte que coûte. La petite brune finit par se lever. Merde. Après tout qu’est-ce qui l’empêche de descendre trainer dans les rues. Elle pourra toujours admirer les feux d’artifices et prendre un ou deux verres. Puis rentrer attendre son colocataire avec la tête un peu plus embrumée. Juste assez pour s’endormir avec moins de difficulté. Décision prise, la melted enfile un gros pull et un jean, et quitte l’appartement en prenant soin de fermer la porte à clé. Juste une heure de balade, ça ne la tuera pas.

Un verre, deux verres, la brume éthylique qui infiltre son esprit. Trois verres, quatre verres, sourire biscornu à un inconnu qui lui paye le cinquième, et par habitude elle s’éclipse avant qu’il ne puisse engager une conversation qu’elle devienne enjôleuse. Le pas est pénible dans la foule, autant à cause du monde que parce qu’elle commence un peu à tituber. Puis finalement elle engloutit le sixième qu’elle pique au hasard d’une table, et s’échoue au coin d’une rue, agrippée à un réverbère pour soutenir son corps plié par l’ivresse. Elle rigole sans raison alors qu’elle se laisse maladroitement glisser jusqu’au bitume, et y a sa petite voix interne qui s’enrage parce que Bora, elle avait juré qu’elle boirait plus comme ça. Plus toute seule. Et elle rit au nez de cet écho intérieur, parce que c’est tellement drôle de boire, tellement plus que de glander devant un écran. Alors elle passe le bras autour du scooter attaché là, caressant la carrosserie rutilante, et elle commence à lui causer comme à un vieux compagnon de beuverie, en inventant des réponses à ses propres questions. Seulement jusqu’à ce que le propriétaire ne revienne détacher l’engin. Dramatique séparation pour la jeune femme, qui s’accroche au deux-roues en sanglotant presque. « Mais vous faites quoi vous pouvez pas l’emmener ! On était bien là tous les deux, vous pouvez pas nous séparer, vous avez pas le droit ! » Son pied vole pour chasser l’importun qui cherche à lui voler son nouvel ami, et ça a pas l’air de lui plaire, parce qu’il la repousse sans ménagement pour qu’elle lâche le pneu arrière. « Connard ! » qu’elle hurle en le regardant s’éloigner en pétaradant. « Tous des connards hm. » Elle a beau râler, son attention est vite détournée lorsqu'un homme passe à deux pas d'elle, un chien au bout de laisse. « OH ! joli toutouuu » Oublié le bon sens et les allergies, oublié la terreur que lui inspirent ces clébards qui la font suffoquer, elle se rue sur l'animal sans un regard pour le maitre et l'enlace de ses bras maladroits, à genoux sur le goudron.






◊◊◊

urban princess
Out on the terrace we breathe in the air of this small town. On our own cuttin' class for the thrill of it, getting drunk on the past we were livin' in ▬ Let's show them we are better
han ja ruining my life through years:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 23 AVATAR : amazing jun (a.c.e) POINTS : 262

NOUS A REJOINT LE : 22/01/2018

MESSAGES : 131

☮ I'M ON MY OWN
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t3718-seo-jae-hyun-sjh_95#90753 En ligne

Message  Sujet: Re: I forgot I even had tears ★ Bohyun     Sam 17 Fév - 16:41

I forgot I even had tears
FEAT PARK BO RA
Balam ne ménageait pas son impatience. Il tirait sur la laisse et ne cessait de geindre, faute d'une réelle cohésion entre le canidé et l'être humain. Jae Hyun n'était pas d'humeur à courir ou à se laisser guider en une quelconque façon par son animal. Par moment, il n'en faisait encore qu'à sa tête et se révélait en tout point ingérable. Quand bien même s'était-il grandement amélioré, Balam n'avait encore que deux ans et son attitude exprimait simplement son besoin flagrant de sortie et d'attention de la part d'absolument tout le monde. Il était un peu brusque, mais sa nature de labrador faisait de lui un chien intelligent et affectueux. On l'avait vendu comme quelque chose de doux, mais sur ce point, c'était davantage lorsqu'il le voulait ! Jae Hyun avait beau se plaindre, en réalité, il était content de l'avoir. A cause de son emploi du temps, très souvent désordonné, le backdancer ne lui accordait pas toujours le temps nécessaire. Il avait beau faire de son mieux entre son fils, le travail, et la responsabilité que comportait un animal de compagnie au quotidien… Il se disait encore parfois qu'il avait vraiment réagit sous l'effet d'un caprice. Que toutes ses actions étaient constamment liés à des envie irréfléchies… Qu'il s'agisse d'un coup d'un soir - qui donnait suite à une naissance - ou d'un petit chiot trop mignon - il fut un temps trop court – si bien qu'il était devenu cette masse destructrice qui ruinait tout sur son passage... Et c'était peu de le dire ! La queue du canidé fouettait l'air avec un plaisir non dissimulé.

En s'arrêtant au beau milieu du trottoir pour observer le ciel chargé en éclats scintillants, Jae Hyun n'avait pas tout de suite remarqué le bambin qui se tenait à hauteur de l'animal. Ce même bambin pas plus haut que trois pommes qui serrait la paume de son géniteur, sans craindre un seul instant ce qui allait se produire. Balam ne lui fit aucun mal. En revanche, il se mangea un grand coup de queue qui eut pour conséquence un cri et des larmes inconsolables de la part du garçonnet. Très vite réfugié dans les bras de son père, ce dernier ne le prit pas à mal, conscient de l'accident que ni lui, ni même le chien n'avait cherché à provoquer. Entre l'embarras et ce grand moment de solitude, Jae Hyun se courba à plusieurs reprises pour ne pas éveiller la colère de ce qui semblait être la maman, beaucoup moins tolérante. Si cette dernière le fusilla du regard, le blondinet en revanche, préféra l'ignorer afin de ramener d'un coup sec le canidé contre lui, la laisse fermement coincée entre ses doigts. « Bon, ça suffit maintenant, Balam ! Du calme. » ajouta t-il en prenant une direction totalement opposée. Dorénavant, il veillerait un peu plus à ce qui se passait tout autour et il éviterait surtout d'observer de jolies demoiselles. Il arrivait souvent que la présence de son chien en face rappliquer quelques unes, innocemment dirait-on… Ca fonctionnait surtout lorsqu'il allait courir. Dans les faits, il n'avait plus franchement la tête à draguer ou quoi que ce soit. Il était surtout sorti prendre l'air, à la base.

La ruelle qu'il traversait désormais le conduisait dans l'un des quartiers les plus branchés de la capitale. C'était aussi un coin qu'il connaissait très bien. Il s'attendait bien à rencontrer quelques collègues de beuveries en chemin. Sauf qu'au lieu de ça, un spectacle des plus étonnants se déroula à quelques mètres de là. Sans absolument rien manquer de la scène, Jae Hyun pouffa tout d'abord d'un rire en reconnaissant cette chère Bo Ra, suspendue à un réverbère. S'il se demanda bien ce qu'elle foutait là - et visiblement seule – le backdancer ne s'interposa pas, préférant attendre… et observer. Ce qu'il vit ne manqua guère de lui plaire. Un fin sourire s'était étiré de ses lippes. Elle ne s'était manifestement pas améliorée sur ce point, et elle tenait toujours aussi… bizarrement l'alcool ! C'en était presque déloyal de trouver cela drôle, mais après tout qu'est-ce qu'il y pouvait si elle se retrouvait dans cet état au point de tenir la discute à une moto ? En apercevant le propriétaire approcher, son sourire en revanche, perdit de son intensité pour ne plus être du tout. Pendant un instant, il avait crains que ce type s'en prenne à elle. Pendant une fraction de seconde, son cœur avait cessé de battre. Preuve en est que le sort de cette vieille amie était loin de lui être indifférent. Bien au contraire. C'était en parti grâce à elle s'il gardait un bon souvenir du passé. Balam sembla également vouloir intervenir lorsque la petite distraction prit fin dans son lot d'insultes... En se rapprochant de l'endroit où s'était tenu le crime, un soupir aussi long que désespéré traversa les lèvres de Jae Hyun. Il s'était attendu à tout, sauf à ça ! Complètement ignoré par cette dernière, le jeune homme eut un léger mouvement de recul lorsqu'elle se jeta à genoux, sur son chien, pour le tenir entre ses bras ! Une chance que le caractère typique des labradors lui permit de ne pas s'en faire. Un rott n'aurait sûrement pas apprécié l'étreinte soudaine d'une inconnue… Par ailleurs, il se rappelait de quelque chose en rapport avec le fait qu'elle n'appréciait normalement pas les chiens… Sauf que ça ne lui revenait pas. Et pour éviter d'attirer plus l'attention sur eux, le plus âgé ne se pria guère pour la saisir par le bras et l'obliger à se relever. Par la même occasion, l'obliger à le regarder lui, et lui seul. « Hé, Bo Ra, tu déconnes complètement là. Tout le monde nous regarde. » Elle s'en fichait sûrement. C'était même sûr. Et la voir d'aussi près lui fit quelque chose… Pendant un instant, il se surprit même à la regarder plus longuement. Elle n'avait pas changé, et tout à la fois, les traits de son visage étaient devenus plus fins, plus délicats. Exit la bouille de bébé. Elle était une femme qui picolait comme un homme maintenant, ou presque. « Tu te rappelles de moi, j'espère ? » Ça sonnait plus comme un reproche que comme une réelle interrogation. A vrai dire, s'il l'avait évité tout ce temps, ce n'était pas sans raison.





◊◊◊

lost child
I’ll protect you,
no matter what anyone says.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message  Sujet: Re: I forgot I even had tears ★ Bohyun     

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
I forgot I even had tears ★ Bohyun
 Sujets similaires
-
» Tears of my Hearth... [0/3] Celesty is there!!!!!! :P
» 07. My tears dry on their own
» kathleen ; tears don't fall
» Tears of Hope
» Zero


 :: seoul :: Hongdae
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: