▲ up▼ down
seo hwa young ☊



 
HEP POTO, tu veux devenir un king de la roulette ? No prob, viens jouer à la Roulette juste ici !
LIPSTICK CHATEAU WINE BIT COOOOLOR ♪ La voilà, la famosa MAJ d'automne qu'on attendait tous !
VIENS PAR ICI, c'est tout plein de douceur et de caramel just for u ♥️
Wingardium Leviosa ! un peu de rêve et de magie, ça te tente ? viens vite T'INSCRIRE A L'ECOLE DES SORCIERS ♥️
NOUVEAUTÉS SUR HM ! Découvre les défis et nos semaines à thème : keur:
Tu entends ces hurlements, tous les soirs ?? what sors chasseur, pars à la chasse de Arcana la sorcière à mettre sur le bûcher !


Partagez | 
avatar
Invité
Invité

Message(#) Sujet: seo hwa young ☊ Lun 22 Jan - 23:05

1er post d'intro que je modifierais plus tard :sinae:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: seo hwa young ☊ Lun 22 Jan - 23:21


   
KNOCKIN' ON HEAVEN'S DOOR
Mama, take this badge from me. I can't use it anymore. It's getting dark, too dark to see. Feels like I'm knockin' on heaven's door
⋅ ◆ ◈ ⟐ ◈ ◆ ⋅
Ainsi je serais jalouse... Mais comment j'ai pu croire que ça me serait égal qu'il ait une petite amie ou pas ?!

Tu gravis les marches quatre à quatre, omettant complètement le festival de votre école qui se déroule dans la cour et au rez-de-chaussée. Le lycée dans lequel tu étudies vient d'ouvrir ses portes alors vous, les premières années, êtes les premiers et les seuls élèves. Vous n'êtes pas nombreux mais il vous a semblé important de célébrer le premier festival de l'école. Chacun a mis la main à la pâte pour que ce jour soit absolument parfait. En tant que présidente du Comité des Élèves, tu devrais être la première à te démener pour que la journée se déroule à la perfection — c'est déjà un miracle que tu aies été élue compte tenu de ton activité extra-scolaire qui te prend tout ton temps libre —, mais à la place, tu es à la recherche du garçon qui fait battre ton coeur depuis que tu l'as entraperçu dans la cour au début de l'année. Tu es tombée amoureuse de lui au premier regard. Si c'est peut-être un peu exagéré, le fait est que quand tu t'en es aperçue, il était déjà trop tard. Il t'avait comme hypnotisée. Mais ce que tu aimes par-dessus tout chez lui, c'est son petit côté "bad boy", car en réalité, tu sais qu'il est adorable. Do Yung Jae. Apprendre son nom, le jour de la rentrée, alors qu'il était assis à côté de toi pendant l'appel, t'a rendue encore plus heureuse que tu ne l'étais à chaque jour qui passait. Ta nature ouverte et enjouée t'a immédiatement poussée à l'aborder et à vouloir le connaître.

Au fil des jours, il semblait s'ouvrir de plus en plus à toi. Il te souriait et te parlait volontiers et même si tu t'es vite freinée, te convainquant que vous ne seriez jamais que des amis, il réussissait à te rendre plus heureuse que n'importe qui d'autre. Pourtant, tu étais aimée de tous. Tu étais l'ange de ton école. Mais lui, il te voyait d'une manière spéciale. Il savait ce qu'il y avait au fond de toi, comme s'il lisait en toi comme dans un livre ouvert. Derrière ton masque de jeune fille à la fois forte et douce, sûre d'elle et agréable, se cache une enfant mal dans sa peau, souvent incomprise et mise à l'écart. Tu es terrifiée par le monde extérieur mais ta passion appelle au voyage, à l'étranger. Tu rêves de l'amour, le grand, le vrai, celui avec un A majuscule. Mais pas avec n'importe qui. Avec le bon. Avec lui. Naïve, tu l'as toujours été. Rêveuse aussi. Idéaliste. A quatorze ans, courant dans les escaliers pour atteindre la salle désertée du Comité des Elèves, tu sais déjà que tu veux vivre ton histoire d'amour avec lui et qu'elle sera sans fin.

J'ai la tête qui tourne !

Tu approches de la salle à pas lents après avoir gravi six étages en courant. Ton souffle est court mais tu le calmes rapidement puis entres. La salle est plongée dans les ténèbres, simplement éclairée par la lumière de l'extérieur. Les lampadaires et les lumières du festival qui éclairent le ciel noir de la nuit de rouge, de bleu, d'orange, de jaune, de rose et de vert. Une des fenêtres de la salle est ouverte, et l'air porte le brouhaha distant et apaisant de la fête, des gens qui parlent, qui rit, qui jouent.

Et lui, il est là.

Affalé sur la table. Il dort. Tu souris. Lorsqu'il n'y a pas de réunion, vous avez l'habitude de vous réfugier dans cette salle pour être tranquille. Elle renferme tant de secrets que vous vous êtes confiés. Rassurée de le trouver seul, tu t'approches à pas feutrés. Ses yeux sont fermés, ses bras croisés sous sa tête comme un coussin. Tu lâches un profond soupire. La fille avec qui tu l'as vu un peu plus tôt dans la journée, tu l'oublies instantanément. Ça n'a plus d'importance. Tu n'avais qu'une crainte, le retrouver avec cette fille. Mais il est seul, alors tout va bien. Elle n'existe plus. Je t'ai trouvé. Ta voix n'a beau être qu'un murmure imperceptible, il ouvre instantanément un oeil, te faisant sursauter. Tu fais un pas en arrière et le dévisages. Tu es outrée qu'il ait pu te laisser croire qu'il dormait mais l'air sur ton visage est hilarant. Tu... Tu dors pas ?! Il se redresse mais ne te regarde plus. J'suis démasqué... Qu'est-ce que tu veux ? Ton visage prend feu mais il ne peut certainement pas le remarquer dans la pénombre. Alors tu prends ton courage à deux mains et inspires longuement. Bah... euh... comment dire... tu viens pas danser ? La réponse arrive tout de suite, froide et cassante. J'suis crevé. Tu souris, pas le moins du monde heurtée par son désintérêt superficiel. Cependant, tu sais aussi qu'il y a plus derrière cette simple phrase. Tu sais pourquoi il est si fatigué, pourquoi il dort mal chez lui. Tu voudrais pouvoir l'aider mais du haut de tes quatorze ans, tu ne sais pas quoi faire et ça te rend malade. La pensée que qui que ce soit puisse lui faire du mal te rend folle.

Alors, pour lui, tu continues de sourire. Oui mais... c'est que... J'ai pas de partenaire ! Et personne ne m'invite à danser ! C'est pas très marrant d'être toute seule ! Je suis triiiste, moi ! Malgré ta moue boudeuse, tu ne peux t'empêcher de sourire pour lui assurer que tu n'es pas vraiment triste. Il peut clairement s'en douter. D'ailleurs, il ne semble pas plus préoccupé que ça car il lâche un long bâillement qui t'offusque. Tu le fixes, l'air outré, la bouche entrouverte. Comment peut-il oser te bâiller à la figure alors que tu viens clairement d'afficher ta détresse. Tu lui ouvres ton coeur et il bâille. Quel outrage ! Malgré ton attitude comique, tu es légèrement blessée qu'il ne cherche pas plus loin pour te faire plaisir. Alors, tu hausses les épaules tandis qu'il se lève enfin de la chaise de classe sur laquelle il somnolait. Il se dirige vers la fenêtre afin d'observer le festival qui bat son plein sur un superbe air de slow mais tu commences à détourner les talons, comptant bien rejoindre tes amies, profiter des festivités et oublier cette petite déception. Knockin' On Heaven's Door... L'écho de sa voix te fait immédiatement te retourner vers lui. Cette voix si grave et mature qui ne va pas encore avec son physique de jeune garçon entrant à peine dans les dernières années d'adolescence. J'adore cette chanson... A ce moment-là, ton coeur rate un battement. Tu n'avais pas fait attention à la chanson jusqu'à présent mais il est vrai que la douce mélodie de Bob Dylan se prête particulièrement à l'ambiance romantique du slow instaurée par le DJ du festival. Toi aussi, tu aimes cette chanson, mais encore plus depuis que tu sais qu'il l'aime également.

C'est ce moment-là qu'il choisit pour se tourner vers toi, une main tendue, paume vers le ciel. On danse ? C'est le choc. Tes jambes auraient pu te laisser tomber, ton coeur bat à cent à l'heure, la chamade dans ta poitrine. La chanson vous enveloppe tandis que tu fais un pas vers lui et saisit sa main comme si tu saisissais l'opportunité de réaliser ton rêve, lui tenir la main, danser ce slow tout contre lui. D'une main, il tient la tienne et de l'autre, il t'agrippe par la taille pour te serrer un peu plus contre lui, à tel point que tu as peur qu'il entende ton coeur danser la samba dans ta poitrine, à travers la sienne. Tu ne sais pas combien de temps vous dansez au rythme des accords de guitare mais quand tu lèves les yeux enfin, vos regards se croisent. Le sien est triste mais il ne te quitte pas des yeux. Son expression te bouleverse. Pourquoi est-il si triste alors que tu es si heureuse de pouvoir enfin le serrer dans tes bras ? Qu'est-ce qui le pèse autant ? Il est tellement bon, rien ne devrait le hanter ainsi. A ce moment précis, tu te fais une promesse : tu te promets que quoi qu'il t'en coûte, tu verras son regard pétiller de bonheur un jour. Tu feras n'importe quoi pour ça, quitte à lui décrocher la Lune, tel le roi d'antan qui n'en faisait qu'à sa tête et voulait toucher la Lune, et qui a fait construire une très, très grande tour de commodes et de meubles afin d'atteindre l'astre de la nuit.

Vos doigts s'entrelacent mais tu n'as pas le temps de lui demander ce qu'il a sur le coeur. Une détonation retentissante vous fait sursauter et vos yeux se tournent vers la fenêtre. Des feux d'artifices ! Des feux d'artifices ! Ton enthousiasme le surprend presque autant que les magnifiques feux follets artificiels qui se propagent et éclatent dans le ciel étoilés de Busan. Vos mains sont toujours étroitement enlacées. Tu aimes ce genre de divertissements. La musique, les feux d'artifices qui font battre ton coeur au rythme de leurs explosions. Ton sourire s'étend d'une oreille à l'autre. Tu tournes la tête vers lui. Il semble déstabilisé mais tout aussi fasciné par les explosions de lumière. Mais c'était pas prévu ! Qui a pu organiser ça ?! L'entendre si concerné par l'organisation du festival te surprend. Alors il a vraiment écouté et enregistré tout ce que tu disais ? Il ne prétendait pas. Il te faut rassembler tout ton calme pour ne pas lui sauter au cou mais ton sourire en dit long sur l'affection, l'attachement et la gratitude que tu lui portes. Tu hausses les épaules. Aucune idée, mais c'est une super surprise ! Tu as des étoiles dans les yeux et tes doigts se resserrent lentement autour de la main de Yung Jae.

Je n'oublierais jamais cette journée. Elle restera gravée dans mon coeur pour toujours, tout comme chacune de ces petites étincelles de couleurs !
   
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
seo hwa young ☊
 Sujets similaires
-
» 06. Let's be young folks together - PV Santana
» IF I DIE YOUNG
» The Young And The Hopeless
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» tonight, we are young [04/04/12 à 14h21]


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: