▲ up▼ down
A LONELY NIGHT ♡ (ALEX)



 
HEP POTO, tu veux devenir un king de la roulette ? No prob, viens jouer à la Roulette de Lapland juste ici !
Eh twa tu es tré solide, ça te dit d'être mon christmas pudding ?
SONNE LES CLOCHES DE L'HIVER, et entre dans le monde merveilleux du HM hivernal ♥️
JOYEUX NOËL ! une montagne de cadeau, ça te tente ? viens vite T'INSCRIRE AU MARCHE DE NOËL ♥️
TOUJOURS SUR HM ! Découvre les nouveaux défis avec ses éditions spéciales Noël et notre semaine à thème du mois ! : keur:
Tu entends ces hurlements, tous les soirs ?? what sors chasseur, pars à la chasse de Arcana la sorcière à mettre sur le bûcher !


Partagez | 
avatar
AGE : 21 AVATAR : byun jungha. POINTS : 0

NOUS A REJOINT LE : 30/10/2016

MESSAGES : 960

☢ BURNING AMBITION
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t727-im-ga-young-gayoung#12305

Message(#) Sujet: A LONELY NIGHT ♡ (ALEX) Dim 14 Jan - 12:53


a lonely night

why would you wanna bring somethin' between us

Il y avait des gens. Des gens cons. Des gens bons. Il y avait des danseurs, des buveurs, des observateurs. Il y avait des tas de choses, intéressantes, ou complètement insignifiantes. La nuit était à son comble, presque à l’apogée d’une soirée sensationnelle. Si on les écoutait, la fête ne faisait que commencer. Si on l’entendait elle, elle parierait volontiers que le petit matin ne tarderait pas à poindre le bout de son nez. L’aube d’un nouveau jour, le ciel commencerait à s’éclaircir, le soleil à déverser ses rayons bienfaiteurs sur la capitale glacée par le froid de saison.

Elle travaillait la gamine, encore, toujours. À croire qu’elle passait plus de temps au TryHard, plutôt qu’à l’université à réviser ses cours ((qu’elle détestait, d’ailleurs)). Ga Young, elle n’avait jamais voulu devenir serveuse. Au départ, si elle avait postulé, c’était avant tout parce qu’elle était pauvre, dans une galère assez incroyable. La coréenne avait eu besoin d’argent, le job lui était tombé dessus, elle avait directement saisi sa chance. Et ce qui n’était au départ qu’une corvée pour amasser un salaire était devenu une source de plaisir remarquablement satisfaisante. La belle ne pouvait pas réellement dire si elle était épanouie dans l’équipe, parce qu’elle ne discutait avec personne, ou alors, plus avec les clients qu’avec ses propres collègues, mais elle aimait bien l’aspect socialisant de son travail. Ga Young pouvait rencontrer du monde, au moins.

Minuit, une heure, deux heures. Le temps passait relativement plus vite lorsqu’on aimait ce que l’on faisait. Et l’intrépide enchaînait les verres à apporter, se faufilant parfois au milieu de la foule déchaînée, s’agrippant à ce qu’elle pouvait pour ne pas tomber avec ses plateaux. Ça avait le goût de l’alcool, l’odeur du tabac froid, l’effluve des relents de sueur. C’était commun, finalement. Et elle, elle avait l’habitude, à force. Mais l’ambiance était d’une effervescence fabuleuse, alors on oubliait tout, on se laissait bercer par l’atmosphère excessive, les sonorités d’électro qui résonnaient jusqu’aux tympans du monde.

Ga Young avait manqué de bousculer quelqu’un, poussée par des corps étrangers. Pas grave. Elle avait failli se casser la gueule aussi, mais ça non plus ce n’était pas grave. Ce n’était jamais grave. Pupilles inquisitrices en direction de son téléphone portable, sorti de sa poche arrière à l’instant. Ouais c’était vraiment pas grave, parce que son service se terminerait. Une dizaine de minutes à tenir et elle rentrerait probablement directement. Ga Young n’avait pas envie de rester plus longtemps cette nuit. Sauf si on l’en empêcherait.

Pourtant, bientôt, une apparition. Silhouette familière, juste un peu. Du moins, c’est ce qu’elle croit distinguer, elle n’en est pas véritablement sûre. Il y a des perturbations, la musique qui résonne, une espère d’obscurité, les gens qui l’entourent. Et Ga Young, elle ne bouge plus, elle reste stoïque, parce qu’on vient dans sa direction. Alors, elle fronce les sourcils, on ne sait pas si elle sourit, mais ça y ressemble vachement. Pour une fois.

elle n'allait pas être toute seule ?

« Tu te décide enfin à venir me voir. » C’est pas trop tôt.

◊◊◊

my talents are one billion.
i'm worth a diamond.


♡ ♡ ♡

@Han Soo Yun a écrit:
amour de ma vie : J'suis jalouse quand je sais que tu fais que traire des vaches au lieu de me traire moi :/
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 25 AVATAR : Kang Daniel - Wanna One POINTS : 2

NOUS A REJOINT LE : 18/11/2016

MESSAGES : 543

♕ Nº1 ROMANTIC MEMBER
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Message(#) Sujet: Re: A LONELY NIGHT ♡ (ALEX) Mer 17 Jan - 0:04


a lonely night

why would you wanna bring somethin' between us

Aller en boîte, c'était clairement pas le délire d'Alex ; à choisir entre passer une soirée collé serré contre des inconnus ou la passer dans un bar avec des potes autour d'un verre, l'étudiant en psychologie choisissait clairement la seconde option. Les endroits bondés à l'ambiance un peu folle étaient bien trop "jeunes" pour lui et peut-être que fréquenter ses collègues de travail, tous dans la trentaine et la quarantaine, avait vieillis ses goûts et ses habitudes. Mais il allait faire exception ce soir (et potentiellement un prochain soir) et le jeune homme s'était minutieusement préparé pour impressionner quelqu'un. Avec les moyens du bord, bien entendu.

Et Dieu sait qu'il avait pas envie de sortir de sa chambre et encore moins du dortoir ; l'inspecteur en formation avait passé une journée éreintante, que ce soit à l'école où les contrôles ont plu ou au travail, où une affaire un poil particulière donnait des maux de têtes à toute l'équipe. Une fois rentré, le jeune homme n'avait qu'une seule envie et c'était celle de dormir. Malheureusement, il avait promis à lui-même (oui, il se fait des promesses à soi-même et déteste ne pas les tenir) qu'il allait voir quelqu'un ce soir et cette visite surprise demandait autant de temps que de dévouement. Car il y avait des préparations à faire.

C'est ainsi que Ji Hoon se retrouvait dans les rues de Séoul alors qu'il était une heure passée ; lui qui dormait d'habitude à vingt trois heures (oui, c'est un gros couche-tôt) était littéralement flingué. S'il fermait les yeux, le pauvre s'endormirait illico presto et il se forçait à garder ses paupières ouvertes, ce qui lui donnait un air mauvais.
Armé de son bento aux quatre pâtes (carbonara, pesto, bolognaise et au fromage. Oui, il était fauché) et habillé comme se devait l'être un étudiant allant en boîte de nuit, c'est à dire comme le beau gosse qu'il était, Alex entra dans le tryhard (le nom était particulièrement adapté à la situation dans laquelle le jeune adulte se trouvait : il allait tryhard, à fond) les mains dans les poches et se mit à la recherche de gayoung. Populaire auprès de la gent féminine, le jeune homme fut abordé ici et là par quelques demoiselles mais il les ignora promptement. Il répétait dans sa tête les nombreuses phrases qu'il avait mémorisé mais à mesure qu'il s'enfonçant dans l'immense salle mal éclairée, celles-ci disparaissaient de son esprit.

Et quand il arriva finalement devant elle... Il paniqua. Pendant l'espace d'un instant, il ne savait plus comment il s'appelait. Ni ce qu'il venait faire ici, en fait. Il y avait juste un trou noir béant au milieu de sa tête qui absorbait toute la lumière et toutes ses idées. Ainsi que toutes ses notions en coréen parce que, purée, il ne savait plus parler sa langue natale !
Il lui fallut bien quinze secondes avant de réagir à nouveau ; peut-être allait-il trouver une excuse et dire que c'était la fatigue qui le rendait lent comme un escargot mais ce mensonge serait aussi transparent que je ne sais pas comment finir cette phrase. Il avala sa salive et remit ses idées en place. Heureusement que le verre d'alcool qu'il avait pris à un serveur lorsqu'il entra dans la salle commençait à faire son effet. "Hum. Oui." Répondit Alex, encore un peu pataud. "Tu finis bientôt ?" Rajouta le bonhomme en regardant l'heure sur son vieux téléphone tout pourri.

Il ne comprenait pas. Il ne comprenait vraiment pas pourquoi il était aussi awkward avec elle, alors qu'il était une vraie pipelette avec tout le monde ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 21 AVATAR : byun jungha. POINTS : 0

NOUS A REJOINT LE : 30/10/2016

MESSAGES : 960

☢ BURNING AMBITION
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t727-im-ga-young-gayoung#12305

Message(#) Sujet: Re: A LONELY NIGHT ♡ (ALEX) Ven 2 Fév - 23:13


a lonely night

why would you wanna bring somethin' between us

il semblait avoir eu envie de la voir, ça la réjouissait un peu. de tous les garçons qu’elle avait rencontré dans sa vie peu trépidante, il était probablement celui qui lui avait laissé la pire première impression, au tout départ. alex était terriblement gênant, tandis qu’au téléphone il parvenait à la faire rire. il ne parlait que très peu, alors qu’elle le savait extrêmement bavard. seul point positif qu’elle avait retenu de leur meeting désastreux (mais dont elle se souviendrait pendant longtemps), le coréen se rattrapait en étant plutôt bel homme.
mais son point de vue sur la personne qu'il était avait changé au fil de leurs conversations par correspondance. la brune avait appris que juger sur une seule rencontre n’était pas un acte intelligent. finalement, la demoiselle trouvait qu’alex n’était pas un garçon doté d’une horripilante banalité. lui, il avait quand même réussi à passer l’épreuve des hystériques tardives, à ignorer les mains trop curieuses de la boîte de nuit, et pour cela, ga young le félicitait silencieusement.

son esprit divagua un instant quand elle le vît s’approcher. son regard lui, il se posa sur les mains de son interlocuteur retardataire, celles qui tenaient le bento qui l’accompagnait.
alors il avait vraiment pensé à tout, le rusé.  

« et les bonnes manières, elles sont où ? bonsoir alex, j’ai passé une très bonne journée, merci de t’en soucier. » dires aussi faux que les artifices qui décoraient le lieu oppressant.  mais est-ce qu’elle parvenait réellement à trouver un seul jour mauvais, ou son contraire ? si elle ne voyait pas ses amis, à vrai dire, c’était difficile. sans erynn, sans nam il…
c’était toujours un mélange piquant, quand ga young était heureuse, on venait gâcher son bonheur. lorsqu’elle était malheureuse, parfois, on réussissait à la réconforter. sa vie avait toujours été faite ainsi, de soleil et d’orage, de divines étrangetés et d’émois accablants. pas d’amour et d’eau fraîche, ni la dolce vita, bien qu’elle n’était pas contre ces idées doucement fantasques.

la chaleur qui émanait des corps étrangers laissait présager la suffocation, l’air semblait difficilement respirable, les lumières artificielles clignotaient, le tout dans un brillant tintamarre et pourtant, rien ne semblait perturber l’attention de ga young. elle restait solidement concentrée sur le garçon qui l’accompagnerait le reste de la soirée.

quelques secondes suffirent à ce qu’un léger sourire apparaisse, assez grand pour qu’alex le remarque ((s’il arrive à la regarder dans les yeux)). les siennes de pupilles, elles glissèrent en direction de sa vieille montre, trouvée dans une brocante, dans un autre quartier de la radieuse séoul. « t’as de la chance, je termine dans cinq minutes. » en dépit du temps, la musique séparait leurs deux silhouettes, le plateau qu’elle faisait tenir sur sa hanche engageait une distance entre eux, et la potentielle timidité du garçon, s’il en était véritablement atteint. l’obscurité ne laissait distinguer que quelques traits du visage d’alex, pourtant elle avait réussi à le reconnaître, lui qu’elle ne voyait que rarement, lui qu’elle ne connaissait que par de simples textos. « tu veux boire quelque chose alex ? non, tu veux qu’on sorte d’ici plutôt, pas vrai ? » la jeune femme le devinait aisément.


lol:
 

◊◊◊

my talents are one billion.
i'm worth a diamond.


♡ ♡ ♡

@Han Soo Yun a écrit:
amour de ma vie : J'suis jalouse quand je sais que tu fais que traire des vaches au lieu de me traire moi :/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: A LONELY NIGHT ♡ (ALEX)

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
A LONELY NIGHT ♡ (ALEX)
 Sujets similaires
-
» [TERMINÉ] [Janvier 1990 - Nuit du 20 au 21] - Lonely night
» Danse ta vie vie, danse [Alex]
» Aprés Michaelle Jean à Ottawa voila Carl-Alex Ridoré à Friboug
» Alex Larsen, nouvo minis Lasante fè bèl figi devan OAS.
» Les droits pour Alex Kovalev disponible


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: