▲ up▼ down
The one who was too good at poker + Bo Ra



 
HEP POTO, tu veux devenir un king de la roulette ? No prob, viens jouer à la Roulette juste ici !
TOO KOOL FOR SKOOL ♡ 27ème maj qui BRILLE tel une boule de cristal dans la nuit noire
CLIC ICI pour faire péter les news d'octobre ♥️
Wingardium Leviosa ! un peu de rêve et de magie, ça te tente ? viens vite T'INSCRIRE A L'ECOLE DES SORCIERS ♥️
NOUVEAUTÉS SUR HM ! Découvre les défis et nos semaines à thème : keur:
Tu entends ces hurlements, tous les soirs ?? what sors chasseur, pars à la chasse de Arcana la sorcière à mettre sur le bûcher !


Partagez | 
avatar
POINTS : 25

NOUS A REJOINT LE : 28/11/2017

MESSAGES : 81

☮ I'M ON MY OWN
Voir le profil de l'utilisateur

Message(#) Sujet: The one who was too good at poker + Bo Ra Ven 12 Jan 2018 - 15:15


   
The one who was too good at poker
Act 3



“Pardon ! Paaaardon ! Pardon Pardon !”
Le jeune homme était actuellement dans les rues de Hongdae. La situation aurait pu être bien plus agréable si il n’avait pas été entrain d’essayer d’échapper à la mafia chinoise qui hurlait des insultes dans son dos.
Il savait que la mission de cette nuit était une très mauvaise idée. Trop de sa présence dans les casinos de la mafia chinoise ne pouvait qu’attiser leur suspicion, en particulier quand Atom était un aussi bon joueur de Poker.
Il avait essayé de perdre, ok ? Ce n’était pas de sa faute si ils étaient tous aussi nuls au poker.
Evidemment, quand à la sortie, il s’était fait encadré par deux hommes trois fois plus baraqués qu’il ne l’était, Atom n’avait pas réellement réfléchi. Il avait couru. Il s’était fait tirer dessus une fois pour son talent au poker. Il n’allait certainement pas revivre l’expérience.
Le problème, c’était que les mafieux étaient franchement persistants. Et si le flot d’étudiants en sortie dans le quartier le plus animé de la ville l’aidaient à garder une bonne distance entre lui et ses agresseurs, ils finiraient par le rattraper. Et il n’était pas armé.
Il fallait qu’il trouve une cachette, et rapidement. Une vieille dame lui lanca un regard noir quand il lui rentra dedans et s’empressa de s’excuser. Un couple le poussa en avant quand il essaya d’éviter son ami, et il fut projeté dans un raz de marée de personnes qui lui donnèrent l’impression de se cacher dans une machine à laver en marche. Heureusement, une porte ouverte devant lui… c’était son salut.
L’intérieur du karaoké était surchauffé, et un Woosh de chaleur le fit soupirer quand il s’accroupit pour ouvrir la porte et s’y faufiler en toute discrétion.
Le jeune homme joua des coudes entre toutes les personnes attendant qu’on libère une salle et se glissa de l’autre coté du comptoir en U, ce qui lui valut quelques regards franchement étonnés. Mais on ne lui prêta pas plus d’attention que ça quand il s’assit sur le sol et ferma les yeux, priant pour qu’il n’entende pas la porte d’entrée se rouvrir. Si ils le trouvaient ici, il était sérieusement coincé.
Deux, trois, quatre...cinq minutes passèrent sans qu’il n’entende rien de suspect.
Un bleu se serait déjà relevé pour rentrer chez lui, mais Atom était assez expérimenté pour savoir qu’il allait devoir rester ici toute la nuit pour s’assurer d’être en sécurité. Les criminels avaient bien des choses contre eux, mais quelque chose est certain : c’est qu’ils étaient tétus et coriaces.
Heureusement, il avait enregistré suffisamment de preuves sur son micro pour faire tomber tous les membres de la famille controlant le réseau de casinos et de prostitution de Hongdae et….
Son micro lui vola des mains sous son air ébahi quand quelqu’un manqua de lui donner un coup de genou.
Avec horreur, il regarda la précieuse machine voler au travers de la pièce, à la merci des pieds et des jambes, il poussa un cri et se mit à ramper vers son pass vers la liberté, tout en membres trop longs et trop maladroits.
Quelqu’un se pencha pour attraper le micro et il paniqua.
“Oh !?”

   

◊◊◊


Mad Hatter “One to be a murderer. One to be a Martyr. One to be a Monarch. One to go Mad”

   (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 20 AVATAR : Bae Su Ji (Suzy - Miss A) aka petit boudin perfection T'es moche :) POINTS : 735

NOUS A REJOINT LE : 05/08/2016

MESSAGES : 7069

‹ 365 SO FRESH ☽ MELTED PRESIDENT ›
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t178-park-bo-ra-boraday En ligne

Message(#) Sujet: Re: The one who was too good at poker + Bo Ra Sam 13 Jan 2018 - 0:09

The one who was too good at poker  
FEAT Han Atom
Il fait chaud, beaucoup trop. L’odeur âcre de transpiration se combine à la lourdeur des effluves d’alcool. S’ajoute à ça le bruit, les néons, et l’atmosphère est surchargée. Trop pour Bora et son moral roller coaster. Assise dans le fond de la salle de karaoké, elle se masse les tempes dans un vain espoir de tuer sa migraine naissante dans l’œuf. Devant elle, quelques membres du club d’athlétisme s’agite vigoureusement sur une chanson potache du début des années 2000. Elle sait pas tellement ce qu’elle fout là. Ils ont proposés de sortir, elle a dit oui. Pensant que boire lui ferait du bien, que c’était toujours mieux que de passer la soirée devant la télé à attendre qu’Inseong ne rentre. Le regret est amer, l’envie de rejoindre son lit puissante. Pourtant, dès qu’elle esquisse une tentative de fuite, l’un des étudiant la rattrape et la supplie de reste. Cinq minutes, et il paye la tournée à tout le monde au bar du coin. Et Bora, même si elle est pas dupe, elle reste, parce qu’elle culpabilise un peu de partir comme une voleuse. Que c’est dur de dire non parfois. La chanson suivante s’entame sous un chœur de cris enthousiastes, et la petite Melted refuse d’un sourire la main tendue par l’un de ses ainés. Elle a pas le cœur à chanter ce soir. Pas alors que sa belle-mère s’obstine à demander à la rencontrer, pas quand ses sms se font chaque fois plus âpre. Ça lui remue les intestins, et elle a beau essayer de croire que cette femme pourra jamais rien lui imposer, malgré tout elle doute. Ses peurs de petite fille reviennent à leur état le plus primaire lorsqu’il s’agit d’elle. Un soupir s’échappe d’entre ses lèvres et va mourir dans l’atmosphère humide. Ça y est, elle a définitivement mal à la tête cette fois. Dépitée, elle finit par se lever. A son camarades inquisiteur, elle explique qu’elle va chercher à boire, qu’elle revient. Mais dans la foulée, elle prend son manteau, au cas où.

La porte qui se referme dans son dos étouffe le son saturé de la salle exiguë. Dans le couloir, c’est un concert confus de percutions ténues qui se joue. En une série de gestes maladroit, elle enfile son manteau, un peu fébrile. Les prémices d’un rhume se font sentir depuis le matin. C’était stupide de sortir. Lentement, elle remonte le couloir vers l’entrée et le comptoir. Le gérant lui adresse un sourire amical. Elle venait souvent ici avant, avec Hyun Jun. Il a l’air surpris de la revoir. Elle le salut en se frayant vers la sortie, un peu coupable de s’éclipser de la sorte. En contournant une personne, elle est attirée par un objet tombé au sol, juste devant son pied. Intriguée, elle croit reconnaitre un dictaphone, et se penche pour le ramasser avant que quelqu’un ne l’abime. Ses yeux furètent dans la foule en quête du propriétaire de l’appareil, quand il se posent sur un homme à quatre pattes à quelques pas d’elle. Dubitative, elle le dévisage. Cette figure ne lui est pas inconnue. Et lui, il fixe ce qu’elle tient en main, l’air éperdu. « Han Atom-ssi ! » Enfin, le nom revient s’associer au visage. Elle reconnait celui qui l’avait  reçu quelques mois auparavant à la permanence psychologique de la fac. « Qu’est-ce que tu fais par terre ? C’est ça que tu cherches ? » Sa main vient quémander la sienne, cherchant à l’aider à se relever. Il a pas l’air dans son assiette, un peu transpirant, essoufflé, tendu. « Quelque chose ne va pas ? »  





◊◊◊



god helps anyone who
disrespected the queen


han ja ruining my life through years:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
POINTS : 25

NOUS A REJOINT LE : 28/11/2017

MESSAGES : 81

☮ I'M ON MY OWN
Voir le profil de l'utilisateur

Message(#) Sujet: Re: The one who was too good at poker + Bo Ra Lun 22 Jan 2018 - 9:29


   
The one who was too good at poker
Act 3



Actuellement, Atom était persuadé que la soirée ne pouvait simplement pas se passer plus mal. A part si il s’était retrouvé dans une ruelle sombre avec deux hommes qui tuaient sans aucun doute tous les fronces sans même cligner des yeux. Ca aurait peut être pu être pire, mais actuellement, caché dans cet endroit qui le rendait claustrophobe, il n’en était plus très sur.
Atom n’avait jamais été le genre de personne qui aimait sortir. Même dans ses années les plus folles d’universitaire, il n’était que rarement sorti en boite de nuit ou au karaoké, ce qui n’avait jamais empêché ses amis d’essayer de le faire changer d’avis, en se disant qu’à la longue, il finirait par se plier à ce rituel social de passage qu’était les sorties entre jeunes adultes fauchés.
Atom avait eu sa thèse sans avoir mis les pieds dans un noraebang de sa vie, et ca lui allait bien comme ça. Un restaurant tranquille ou une balade sur les quais de la rivière Han, pourquoi pas ? Les endroits bruyants et bondés le mettaient encore plus mal à l’aise que les salles de poker remplies de personnes qui pouvaient décider à tout moment de lui mettre une balle en pleine tête.
Décidement, ce n’était pas sa journée. Et il crut mourir sur place en voyant son recorder lui glisser des mains, atterir sur le sol et glisser...loin, loin de lui, dans un tourbillon moqueur.
Magnifique, réellement. Atom savait qu’il était ridicule. Il savait qu’un professeur en psychologie, ou bon sang un ESPION ne se mettait pas à quatre pattes sur le sol d’un karaoké pour récupérer son enregistreur perdu. Enregistreur qui était dans la main de quelqu’un. Quelqu’un qu’il reconnaissait parfaitement bien, évidemment.
Fuck.
« Han Atom-ssi ! » Le jeune homme lui fit un sourire qui avait plutôt l’air d’une grimace. Elle était jolie, Bo Ra. Surement le genre qui faisait craquer tous les juniors accueillis par elle et sa clique d’amies toutes droits sorties d’animes. « Qu’est-ce que tu fais par terre ? C’est ça que tu cherches ? » Le jeune homme ne fait pas de mouvement pour attraper sa main. Il finit par sourire un peu bêtement. « Quelque chose ne va pas ? »

Il savait qu’il ne pouvait pas se lever. Il mesurait une bonne vingtaine de centimètres de plus que les étudiants pressés au comptoir. On le verrait.
Il rit bêtement, encore une fois. “Hum… Salut. Comment tu vas ? Belle soirée hein ? haha.”
Il cherchait ses mots, cet idiot.
“Hm...c’est plutôt difficile à expliquer ? Je ne peux pas vraiment me redresser pour le moment.” Il tendit la main. “Désolé, Bo Ra. Je peux avoir mon dictaphone ?”

   

◊◊◊


Mad Hatter “One to be a murderer. One to be a Martyr. One to be a Monarch. One to go Mad”

   (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 20 AVATAR : Bae Su Ji (Suzy - Miss A) aka petit boudin perfection T'es moche :) POINTS : 735

NOUS A REJOINT LE : 05/08/2016

MESSAGES : 7069

‹ 365 SO FRESH ☽ MELTED PRESIDENT ›
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t178-park-bo-ra-boraday En ligne

Message(#) Sujet: Re: The one who was too good at poker + Bo Ra Mer 7 Fév 2018 - 12:08

The one who was too good at poker  
FEAT Han Atom
Elle cille, parce que la vision est inattendue, et risible en un sens. Mais Bora est si surprise qu’elle ne pense même pas à s’esclaffer. Elle se contente de dévisager le psychologue, l’enregistreur dans une main, l’autre tendue vers l’homme à quatre patte au milieu des clients. Aide qu’il ne saisit pas, se contentant de la dévisager un peu béatement. Hésitant. Elle hésite elle aussi, soudain mal à l’aise, comme s’il venait de lui communiquer sa tension. Y a un truc qui va pas, et elle peut pas mettre le doigt dessus. Mais son regard à lui ne quitte pas le dictaphone enroulé dans ses doigts maigres. Il plaisante, entreprenant une conversation plutôt banale sans parvenir à retirer l’aspect insolite de l’échange. Il ne peut pas se lever ? Pourquoi ça ? Dubitative, elle lui tend son appareil quand il présente sa paume. Le cliché est bien loin du souvenir du psychologue qu’elle avait pu rencontrer quelques mois plus tôt. Souvenir teinté d’un soupçon d’inquiétude et d’embarras. Peut-être parce qu’il sait des choses qu’elle n’aurait jamais pensé confié, le genre de doutes profonds que seuls les professionnels comme lui peuvent se targuer d’entendre. Pas que c’était une expérience désagréable, en fait c’était plutôt un soulagement pour elle d’apprendre qu’elle était saine d’esprit. Que comme tout le monde elle peut flancher. Que ça ne signifie pas forcément qu’elle aura la lâcheté de sa mère. Y a tant de chose qui ont changé aujourd’hui, en mieux. Alors Bora oscille devant Atom, entre le rire et l’incrédulité quand elle lui rend sans rechigner le précieux appareil. « Tu ne peux pas te relever ? » Demande-t-elle, un rire au bord des lèvres. Amusée, elle sonde les clients autour d’eux, s’attendant presque à voir d’autres jeunes hommes dans des positions improbables. Partie de cache-cache, pari débile ? Il semblait pourtant avoir passé l’âge de ce genre de jeu. « et ça c’est pour quoi ? » Son index pointe le dictaphone qui a quitté sa main.

Dans le fond du couloir, y a son prénom qui résonne. Les autres la rappellent, s’étonnant déjà de ne pas la voir revenir. Un souffle de panique soulève la jeune femme. Pas question d’y retournée, faut qu’elle s’eclipse avant qu’ils ne la persuadent de revenir avec eux. Par réflexe, elle se penche en avant et fini par s’accroupir aussi, à côté de son interlocuteur. « Ok quoi que tu fasses, ça te dérange si on le fait ensemble le temps qu’ils se fassent à l’idée que je suis sans doute déjà au lit et que c’est plus la peine de me chercher ? » Hasarde-t-elle en posant grossièrement sa main sur son épaule pour éviter de perdre l’équilibre.






◊◊◊



god helps anyone who
disrespected the queen


han ja ruining my life through years:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
POINTS : 25

NOUS A REJOINT LE : 28/11/2017

MESSAGES : 81

☮ I'M ON MY OWN
Voir le profil de l'utilisateur

Message(#) Sujet: Re: The one who was too good at poker + Bo Ra Ven 23 Fév 2018 - 9:50


   
The one who was too good at poker
Act 3



Atom supposait qu’il aurait pu rencontrer pire personne dans sa position. Après tout, lui même connaissait des choses que Bora tuerait pour garder privées. Maintenant qu’elle l’avait vue dans une situation similaire d’embarras, peut être qu’ils seraient quittes, en un sens.
Heureusement, elle n’était pas le genre de personne à poser des questions trop perspicaces ou gênantes. Il ne pouvait pas se permettre de lui dire la véritable raison de sa position grotesque, mais Atom, aussi supérieurement intelligent qu’il soit, était un bien piêtre menteur, Dieu le garde.
« Tu ne peux pas te relever ? » Il secoue rapidement la tête. A son air amusé qu’il remarque en fourrant son magnéto dans sa poche, elle doit s’imaginer qu’il a une drole de manière de passer le temps. Il aurait évidemment puis lui répondre une telle chose et lui demander de s’en aller pour ne pas griller sa couverture. « et ça c’est pour quoi ? » Question plus difficile. “Ca, haha. Et bien, tu sais, je suis prof, j’ai toujours une idée qui traine, par ci par là, c’est plus pratique de les dire dans ce dictaphone.” Un génie. C’était un véritable génie. Fier de lui, le jeune homme se laissa tomber sur le sol sur les fesses.

Le jeune homme panique littéralement quelqu’un crier, avant de se rendre compte que les voix appelaient Bora, et non pas lui. Il allait soupirer de soulagement quand il se retrouva soudainement nez à nez avec une jeune femme à l’air sérieusement agité. « Ok quoi que tu fasses, ça te dérange si on le fait ensemble le temps qu’ils se fassent à l’idée que je suis sans doute déjà au lit et que c’est plus la peine de me chercher ? » Le jeune homme écarquilla les yeux, et ouvrit la bouche pour dire qu’il s’agissait d’une mauvaise idée. Réellement, c’était ce qu’il voulait dire. A la place, il sortit. “D’accord.” Il se donna mentalement un coup sur le crane. “Tu saurais pas si par hasard, ils n’auraient pas une sortie de secours, ici ?” demande t’il en regardant autour de lui.

Sentant son regard se poser à nouveau sur lui. “Ne poses pas de questions, trouves moi une sortie, et je t’offre ma protection. Marché conclu ?” demande t’il, l’air particulièrement sérieux, alors que les voix se rapprochaient.

Spoiler:
 
   

◊◊◊


Mad Hatter “One to be a murderer. One to be a Martyr. One to be a Monarch. One to go Mad”

   (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 20 AVATAR : Bae Su Ji (Suzy - Miss A) aka petit boudin perfection T'es moche :) POINTS : 735

NOUS A REJOINT LE : 05/08/2016

MESSAGES : 7069

‹ 365 SO FRESH ☽ MELTED PRESIDENT ›
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t178-park-bo-ra-boraday En ligne

Message(#) Sujet: Re: The one who was too good at poker + Bo Ra Dim 25 Fév 2018 - 1:15

The one who was too good at poker  
FEAT Han Atom
Pourquoi ne peut-il pas se lever ? La question effleure les lèvres rosées de la jeune femme, sans qu’elle n’ose la poser à haute voix. Un genre de tabou qu’elle devine dans les yeux de son interlocuteur, quelque chose qui lui murmure furieusement qu’il ne le dira pas. Secret. Un mot que Bora connait très bien, elle en a tellement. La réponse concernant le dictaphone ne la satisfait pas non plus, mais là encore, elle garde ses remises en doute pour elle, acquiesçant poliment. Ça la regarde pas en soit, juste un éclair de curiosité qui lui chatouille l’esprit devant cette situation grotesque. Elle n’a pas le temps de s’interroger plus longtemps, le cri de son camarade la force à s’accroupir à son tour, nez à nez avec son psy, les joues rouges de honte et d’excitation. Elle commence un peu à regretter de s’être attarder, mais la rencontre l’amuse plus qu’elle ne l’admettra. Voir celui qui l’avait confrontée dans toute sa plus profonde vulnérabilité est à présent dans une piètre situation, et son aspiration de future journaliste ne peut que la pousser à s’y intéresser.  

Ses yeux semblent crier non à sa demande, mais il finit par y consentir, à condition qu’elle ne trouve une issue de secours. Pourquoi pas la grande porte ? Est-il lui aussi en train de fuir quelque chose ? Dubitative, elle hausse un sourcil et sa bouche s’entrouvre pour laisser glisser son interrogation, avant qu’Atom ne la somme, mettant à condition leur escapade qu’elle ne pose aucune question. Résignée, elle finit par former un « oui » muet du bout de ses lèvres, et se glisse, dos courbé, le long du comptoir pour guetter une sortie. Un panneau lumineux fini par en indiquer une, vraisemblablement derrière une porte de service. « Si je veux éviter quelqu’un, je peux sortir par-là ? » Par politesse, elle s’adresse au gérant, qui lui lance un regard dubitatif. Elle le gratifie d’un regard suppliant, avant qu’il n’accepte finalement et ne déverrouille la porte. Elle fait signe à Atom de la rejoindre et ensemble, ils se glisse dans le couloir normalement interdit au public. Plongé dans la pénombre, Bora se raidit, et suit avec un certain malaise le néon indiquant en rouge brillant le mot « EXIT », doublé d’une flèche vers l’opposé du corridor. « Glauque. J’aime vraiment mieux les entrées principales. » Ironise la jeune femme, s’assurant que son compagnon la suit bien en entendant son souffle dans son dos.





◊◊◊



god helps anyone who
disrespected the queen


han ja ruining my life through years:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
POINTS : 25

NOUS A REJOINT LE : 28/11/2017

MESSAGES : 81

☮ I'M ON MY OWN
Voir le profil de l'utilisateur

Message(#) Sujet: Re: The one who was too good at poker + Bo Ra Mar 27 Fév 2018 - 12:04


   
The one who was too good at poker
Act 3



Atom savait parfaitement que pour n’importe qui, son comportement serait tellement étrange que ces connaissances auraient tourné le dos et l’auraient sans aucun doute regardé de travers pour les six mois suivants.
Il faut dire qu’il n’avait pas encore eu le malheur de tomber sur quelqu’un qu’il connaissait en pleine mission. Heureusement, Bo Ra semblait comprendre que certaines questions n’étaient pas à poser. Au contraire, vu son expression, il pourrait trouver une porte de sortie, grâce à elle et à sa propre envie d’éviter quoi que ce soit qu’elle avait à éviter.

Et heureusement, Bora ne lui demanda rien de plus, elle se redressa pour se diriger vers le gérant. Une bonne chose, car un homme accroupi à l’air louche avait bien moins chance d’avoir ce qu’il voulait qu’une adorable jeune femme. Et encore, ca ne semblait pas franchement bien parti.
Atom laissa cependant échapper un soupir de soulagement quand elle lui fit signe de la rejoindre
Une fois seulement à l’abri des regards de l’extérieur, dans le couloir, le jeune homme se redresse, regardant derrière eux. Personne ne semblait les suivre.

“Allez filons.” souffle t’il avant de la suivre. Le couloir, plongé dans la pénombre, avait tout d’un décor de film d’horreur, mais si cela lui permettait de sortir d’ici en un seul morceau, il prenait tout. « Glauque. J’aime vraiment mieux les entrées principales. » Atom grogne un rire et la pousse gentiment vers l’extérieur.
La ruelle dans laquelle ils atterrirent sentait le poisson pourri. Il avait bien conscience que ce n’était pas un endroit ou emmener une femme, mais les temps désespérés ammenaient des mesures désespérées.

Il finit par reprendre son souffle. “Désolé.” sourit t’il en coin à la jeune femme, faussette en vue. “Ou est ce que tu habites ?” Il avait conscience qu’il ne pouvait pas rentrer chez lui immédiatement. “Je t’offre un café ?”

   

◊◊◊


Mad Hatter “One to be a murderer. One to be a Martyr. One to be a Monarch. One to go Mad”

   (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 20 AVATAR : Bae Su Ji (Suzy - Miss A) aka petit boudin perfection T'es moche :) POINTS : 735

NOUS A REJOINT LE : 05/08/2016

MESSAGES : 7069

‹ 365 SO FRESH ☽ MELTED PRESIDENT ›
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t178-park-bo-ra-boraday En ligne

Message(#) Sujet: Re: The one who was too good at poker + Bo Ra Sam 10 Mar 2018 - 0:29

The one who was too good at poker  
FEAT Han Atom

L’obscurité est lourde autour d’elle, ça la fait légèrement suffoquer. Comme chaque fois que le noir l’encercle. Elle tâtonne frénétiquement les murs étroits en quête d’un interrupteur, sans succès. La respiration lourde d’Atom lui fait savoir qu’il est tout près d’arrière elle, et Bora se force à inspirer profondément pour dissimuler son malaise évident, et laisse glisser une légère plaisanterie qui fait rire nerveusement son compagnon. Une main entre ses omoplates l’oblige à avancer, et elle entreprend de longer le couloir à pas prudent, s’attendant presque à buter sur un obstacle à tout moment. Un vrai cauchemar. Elle finit par hurter la porte de ses phalanges tendue et pousse le battant pour retrouver l’air libre de la cité, plongée dans la nuit aveugle.

Ils déboulent sur une ruelle à l’odeur fétide, sur laquelle aboutit les cuisines d’un restaurant voisin. La brune s’en accommode pourtant sans trop de mal, à la fois soulagée de retrouver la lueur rassurante des réverbère et d’avoir échappé aux autres fêtards qu’elle abandonne derrière elle. Elle sursaute quand un fracas de fait entendre, glissant un regard effrayé au chat famélique qui s’enfuie d’une poubelle à une autre, et se tourne vers Atom, l’interrogeant du regard sur le programme à venir. « J’habite à Hongdae, à quelques rues d’ici en fait. » lance-t-elle en pivotant sur elle-même pour chercher à se repérer. Elle connait déjà les grandes artères de son nouveau quartier, mais les ruelles, elle s’y aventure moins, surtout pas toute seule. Courageuse mais pas téméraire l’enfant des nuits sauvages. « Un café ? A cette heure ? » La Melted prend un air faussement dubitatif, car en réalité, elle consomme son adorée caféine à toute heure, diurne comme nocturne. Ses traits s'adoucissent rapidement, teinté d'une légère gourmandise. « Pourquoi pas, tu pourras m’expliquer ce que tu faisais à quatre pattes au milieu d’un karaoké bondé comme ça. » Elle lui adresse un clin d’œil et se dirige vers l’avenue dans un envolée de cheveux noirs. « Tu viens ? ça pue ici. »






◊◊◊



god helps anyone who
disrespected the queen


han ja ruining my life through years:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
POINTS : 25

NOUS A REJOINT LE : 28/11/2017

MESSAGES : 81

☮ I'M ON MY OWN
Voir le profil de l'utilisateur

Message(#) Sujet: Re: The one who was too good at poker + Bo Ra Mer 14 Mar 2018 - 8:46


   
The one who was too good at poker
Act 3



Atom n’avait jamais été un grand fan de l’obscurité non plus, il se devait de l’avouer. La noirceur de la nuit représentait l’incertitude et les questionnements; et Atom était une créature d’habitude. Il aimait y voir clair devant lui avant d’avancer. Une métaphore pour sa vie, mais aussi pour sa philosophie. Il aimait les choses concrètes et les certitudes, et cette mission était tout sauf ce qu’il aimait. Il aurait tout donné, à vrai dire, pour être dans un autre endroit, quel qu’il soit.

Heureusement, la présence de la jeune Bo Ra avait quelque chose d’un peu réconfortant. Ce qui était somme toute assez ironique, vu dans quelle situation ils s’étaient connus. Elle avait l’air en pleine forme, ceci dit, malgré le fait qu’elle fuyait actuellement ses amis pour s’enfuir avec un homme louche.
« J’habite à Hongdae, à quelques rues d’ici en fait. » Elle en avait, de la chance. Il était lui même loin d’ici, et attraper un taxi à Séoul à cette heure de la nuit s’avérait pratiquement impossible. Et il ne tenait pas vraiment à se faire remarquer avant un petit moment. Ce qui le pousse à proposer rapidement à la jeune femmme de se diriger vers un endroit sur.

« Un café ? A cette heure ? » Ah, oui. Effectivement, tout le monde ne consommait pas du café à des heures impossibles comme lui, il aurait du s’en douter. Heureusement, l’expression de la jeune femme lui donnait un peu d’espoir. « Pourquoi pas, tu pourras m’expliquer ce que tu faisais à quatre pattes au milieu d’un karaoké bondé comme ça. » Il rosit légèrement de gêne et s’éclaircit la gorge. “Ahem.”
Elle ne lui laissa pas le temps de se justifier, cependant. « Tu viens ? ça pue ici. » Il acquiesce finalement. “Okey. Okey, allons y.”

Le chemin vers le Starbucks le plus proche fut laborieux. Atom se devait de surveiller leurs arrières sans pour autant s’attirer des questions de la jeune femme, ce qui lui donnait l’air d’avoir consommé une grosse quantité de poudre illicite.
Heureusement, ils arrivèrent sans encombre au café désert, et réveillèrent l’étudiant derrière le comptoir. Il commanda un café noir serré et se tourna vers la jeune femme.
“Et pour toi ?” Il fouilla dans son porte monnaie pour payer et s’hasarda. “Alors, qu’est ce que tu évitais ? Des fans ou un ex petit ami collant ?” demande t’il en croisant son regard.
   

◊◊◊


Mad Hatter “One to be a murderer. One to be a Martyr. One to be a Monarch. One to go Mad”

   (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 20 AVATAR : Bae Su Ji (Suzy - Miss A) aka petit boudin perfection T'es moche :) POINTS : 735

NOUS A REJOINT LE : 05/08/2016

MESSAGES : 7069

‹ 365 SO FRESH ☽ MELTED PRESIDENT ›
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t178-park-bo-ra-boraday En ligne

Message(#) Sujet: Re: The one who was too good at poker + Bo Ra Jeu 5 Avr 2018 - 15:29

The one who was too good at poker  
FEAT Han Atom

Elle emboite le bas à son compagnon, quittant non sans soulagement la ruelle au parfum fétide pour rejoindre une avenue plus éclairée. La jeune femme prend alors la tête, en direction du café le plus proche qu’elle connait. En réalité, elle va assez peu dans ce genre d’établissement de son quartier, préférant prendre le métro pour rejoindre celui où son copain travaille, quitte à rallonger le trajet. C’est pourtant pas vraiment l’heure d’aller jusqu’à Gangnam, aussi le Starbucks le plus proche semble parfait.

Dans son dos, Atom semble légèrement sur les nerfs, gigotant, à moitié tourné vers l’arrière comme pour veiller à ce qu’on ne les suive pas. Dubitative devant une telle anxiété, Bora prend le parti de ravaler ses questions jusqu’à ce qu’il arrivent au café. La boutique est déserte, logique à cette heure, et c’est presque inquiétant de se retrouver dans une mer de tables vides et de chaises délaissées. Ils choisissent une place loin de la vitrine où elle dépose son manteau avant de déranger le tenant du comptoir. « Je vais prendre un latte s’il te plait. » Indique-t-elle au jeune homme qui s’enquiert de sa commande.

Leurs gobelets en main, ils retournent s’installer, alors qu’Atom évite sa question précédentes en lui en posant une nouvelle. Elle fait rouler sa réponse sur sa langue, amusée par le trouble que semble susciter son intérêt pour sa drôle de soirée. « Juste une soirée avec quelques ainés du club d’athlétisme, mais c’était pas super marrants. Sauf qu’ils avaient pas envie de me voir partir. De toute façon dans deux verres ils auront oubliés que j’étais venue ahah. » Elle sourit doucement et happe une petite gorgée de café bouillant. C’est pas ça qui l’aidera à dormir. Elle a beau le savoir, elle a pourtant bien du mal à résister à l’appel de la caféine nocturne. Ça l’aide à être efficace. Elle a toujours été plus productive la nuit, comme si tout semblait devenir une bonne excuse pour ne pas se laisser emprisonner par le sommeil, et surtout, l’obscurité.

« Et toi alors ? Fan ? Petite-amie hystérique ? Ou un patient psychopathe qui veut ta mort parce que tu en sais trop sur lui ? » Bora feint un sourire faussement carnassier. « Fais gaffe ça pourrait être mon cas aussi ahah. » Parce que oui il sait des choses qui l’embarrassent un peu quelque part. Il l’a connu dans un moment de vulnérabilité extrême… qu’elle a aussi pu surmonter grâce à son écoute attentive. Ce serait bien ingrat de l’éliminer après ça.







◊◊◊



god helps anyone who
disrespected the queen


han ja ruining my life through years:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
POINTS : 25

NOUS A REJOINT LE : 28/11/2017

MESSAGES : 81

☮ I'M ON MY OWN
Voir le profil de l'utilisateur

Message(#) Sujet: Re: The one who was too good at poker + Bo Ra Dim 15 Avr 2018 - 17:53


   
The one who was too good at poker
Act 3



Compliqué d’être réellement à l’aise quand une seconde auparavant, Atom fuyait sa propre mort. Il le savait, si ces hommes lui avaient mis la main dessus, ils l’auraient lesté d’une pierre et jeté au fond de la Rivière Han. C’était les risque du métier, il le savait depuis l’instant ou il avait signé son contrat trois ans auparavant. Les petites lettres en bas de la page. Il les avait lues.
Il voyait bien que son comportement intriguait la jeune femme, et il fut soulagé de ne pas la voir poser de questions.

Des questions auxquelles il n’aurait pas pu répondre, de toute manière. Il préférait ne rien dire que lui mentir. Ils finirent par entrer dans un café, qui, heureusement, pour la meilleure partie, semblait désert. Il était enfin sorti d’affaire. « Je vais prendre un latte s’il te plait. » Le psychologue acquiesce et paye pour leur consommation (il lui devait sa vie, c’était une petite compensation).

Les cafés sont servis, et finalement, le jeune homme se sent plus calme. Le café et son odeur lui avaient toujours fait cet effet. Ce qui était plutôt ironique, quand on y pense. Il est donc apaisé au moins un instinct jusqu’à ce que la jeune femme lui pose une nouvelle question gênante, qu’il détourna rapidement. « Juste une soirée avec quelques ainés du club d’athlétisme, mais c’était pas super marrants. Sauf qu’ils avaient pas envie de me voir partir. De toute façon dans deux verres ils auront oubliés que j’étais venue ahah. » Atom acquiesce, une moue sur le visage. “Des problèmes d’étudiants populaires. Je n’en ai jamais réellement eu.” Il cacha son sourire dans sa tasse. C’était techniquement faux. Il avait eu bien des amis, à l’université, mais il ne se sentaient pas exactement à l’aise en soirée et préféraient se retrouver dans des cafés poésie. “Au lieu de ça, tu te retrouves à devoir discuter avec moi.”

« Et toi alors ? Fan ? Petite-amie hystérique ? Ou un patient psychopathe qui veut ta mort parce que tu en sais trop sur lui ? » Après avoir levé les yeux aux ciels, il blanchit légèrement au dernière exemple et cacha son malaise par une légère toux, comme si il avait avalé le liquide chaud de travers. “Ce n’est pas…” Il haussa légèrement les sourcils à son expression. « Fais gaffe ça pourrait être mon cas aussi ahah. » Cette fois ci, le jeune homme éclata réellement de rire à l’idée même d’imaginer la jeune femme en tueuse sanguinaire. “Crois moi, je m’y connais en psychopathes et tu n’en es pas une, loin de la.” Il prend une gorgée de café en se rendant compte que ce qu’il venait de dire était franchement bizarre. “C’était...hm. L’objet de ma thèse. La psychologie des serial-killers.”
   

◊◊◊


Mad Hatter “One to be a murderer. One to be a Martyr. One to be a Monarch. One to go Mad”

   (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 20 AVATAR : Bae Su Ji (Suzy - Miss A) aka petit boudin perfection T'es moche :) POINTS : 735

NOUS A REJOINT LE : 05/08/2016

MESSAGES : 7069

‹ 365 SO FRESH ☽ MELTED PRESIDENT ›
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t178-park-bo-ra-boraday En ligne

Message(#) Sujet: Re: The one who was too good at poker + Bo Ra Lun 23 Avr 2018 - 1:07

The one who was too good at poker  
FEAT Han Atom


Elle ricane lorsqu’il mentionne les « problèmes d’étudiants populaires. », et ses lèvres se parent d’un sourire teinté d’ironie. Elle n’était pas de ces étudiants populaires dont il parlait. En fait, si elle n’était pas devenue présidente des melted – bien malgré elle – Bora serait probablement resté un visage parmi tant d’autre, le genre de gamine discrète qu’on ne remarque pas dans ses vêtements trop larges, cachée derrière une cascade de cheveux noirs comme les ailes d’un corbeau. Elle n’a jamais eu l’âme d’un leader, elle n’a pas le rayonnement de Ja ni le charisme de Boo. Encore moins l’élégance de Kaede par exemple. Quelconque, c’est probablement ce qui la définit le mieux. « Ils manquaient surtout de présence féminine je suppose ? » Qu’elle ironise en faisant tourner son gobelet entre ses paumes. « Y a pire, ça change du cadre de nos précédents discussion ? » Elle pince ses lèvres, se redressant sur sa chaise pour sembler moins vulnérable. Elle en oublierait presque à quelque point elle a pu sembler faible devant lui par le passé. Il serait temps de rompre avec cette fragilité qu’il doit probablement garder dans un coin de sa tête.

Il ne semble encore pas tout à fait à l’aise malgré tout. La brune tapote le sol du bout du pied, détaillant ses traits encore marqué par une certaine crispation. A nouveau, une vague de curiosité la submerge sans qu’elle n’ait l’audace d’en demander plus. Atom assure qu’elle n’a rien d’une psychopathe, ce qui la fait rire doucement. Ses doigts blêmes portent son latte à ses lippes, et elle lui lance un regard mutin au dessus de la boisson. « Je cache peut-être bien mon jeu. » Elle hausse les sourcils plusieurs fois, avant pouffer, avalant une gorgée de boisson. « C’est gai comme sujet de thèse tiens. » Avait-il eu à faire à de véritables meutriers ? Un frisson parcours son échine. Bora elle a toujours eu beaucoup de mal à concevoir qu’on puisse renoncer à son humanité en tuant un autre être de sang-froid. Ça l’effraye d’imaginer qu’on puisse être victime de ce genre de monstre. « Et alors t’as appris quoi ? C’est vrai qu’on croise en moyenne un psychopathe chaque jour ? Comment on les reconnait ? Est-ce que j’ai un moyen de savoir à l’avance si mon petit copain va m’assassiner pendant mon sommeil selon toi ? » Ironise-t-elle, laissant reposer sa joue dans sa paume pour le regarder avec une intense curiosité.






◊◊◊



god helps anyone who
disrespected the queen


han ja ruining my life through years:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
POINTS : 25

NOUS A REJOINT LE : 28/11/2017

MESSAGES : 81

☮ I'M ON MY OWN
Voir le profil de l'utilisateur

Message(#) Sujet: Re: The one who was too good at poker + Bo Ra Jeu 26 Avr 2018 - 8:42


   
The one who was too good at poker
Act 3



Le jeune homme peut apercevoir un début de ses pensées derrière son sourire narquois et il sent une bouffée d’affection sincère pour cette jeune femme qui n’a de toute évidence aucune idée de son potentiel. On ne devient pas leader par hasard, en particulier quand on est une jeune femme en Corée du Sud. Il y avait forcément quelque chose chez elle qui lui échappait.
Il ne pouvait pas dire qu’il ne s’en doutait pas. Après tout, il l’avait compris la première fois qu’ils s’étaient rencontrés la première fois.
« Ils manquaient surtout de présence féminine je suppose ? » Le jeune homme lève les yeux au ciel. “Tu es mignonne et intelligente. Je vois parfaitement pourquoi ils voulaient passer du temps avec toi." En effet, la jeune femme, par son esprit incisif lui avait laissé une impression durable qu’il n’avait pas avec la plupart des gens.

« Y a pire, ça change du cadre de nos précédents discussion ? » Il sourit, l’observant se redresser sur sa chaise. Malheureusement, il n’y avait que peu de façon pour que le geste puisse passer inaperçu auprès de lui. Il avait envie de lui dire qu’exprimer des faiblesses ne faisait pas d'elle quelqu’un de vulnérable. Mais ne serait ce pas terriblement hypocrite quand lui même était incapable de faire la paix avec ses propres démons ?

Heureusement, la suite de la question lui permet de se distraire, et il sourit à son expression de défiance dans le regard, amusé.
« Je cache peut-être bien mon jeu. » Le jeune homme a un petit rire et secoue la tête. “Peut être, mais si c’était le cas, tu n’aurais que peu de chance de me tromper.” dit t’il en se tapotant legerement la tempe. “Même si il est toujours possible de faire une erreur, même dans mon cas.” avoue t’il avec modestie. « C’est gai comme sujet de thèse tiens. » Le jeune homme hausse légèrement les épaules en prenant une gorgée de son café. Il avait tendance à acquiescer sur le fait qu’il y avait plus réjouissant que de découvrir les mécanismes les plus sombres du cerveau humain, mais cela avait aussi quelque chose de tout à fait fascinant. “Il faut bien des gens comme moi, tu sais, sinon on ne pourra pas les arrêter.”

« Et alors t’as appris quoi ? C’est vrai qu’on croise en moyenne un psychopathe chaque jour ? Comment on les reconnait ? Est-ce que j’ai un moyen de savoir à l’avance si mon petit copain va m’assassiner pendant mon sommeil selon toi ? » Le jeune homme plissa les yeux pour essayer de voir si elle se moquait de lui. Ayant décidé qu’elle ne le faisait pas de manière foncièrement méchante, il se redressa.
“C’est difficile à dire. Chaque psychopathe a sa particularité. Mais non, tu ne croises pas tous les jours quelqu’un capable de te tuer dans ton sommeil, ne t’en fais pas. Il faut arrêter de croire ce qui est écrit sur internet.” Il sourit en coin et secoua doucement la tête. “Le tout c’est d’essayer de les comprendre et de penser comme eux. Alors c’est seulement là que tu trouves leur point faible.”

   

◊◊◊


Mad Hatter “One to be a murderer. One to be a Martyr. One to be a Monarch. One to go Mad”

   (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 20 AVATAR : Bae Su Ji (Suzy - Miss A) aka petit boudin perfection T'es moche :) POINTS : 735

NOUS A REJOINT LE : 05/08/2016

MESSAGES : 7069

‹ 365 SO FRESH ☽ MELTED PRESIDENT ›
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t178-park-bo-ra-boraday En ligne

Message(#) Sujet: Re: The one who was too good at poker + Bo Ra Mar 17 Juil 2018 - 14:22

The one who was too good at poker  
FEAT Han Atom


Elle sourit, sans moqueries ni mépris, simplement animée d’une ingénue curiosité. En tant qu’aspirante-journaliste, la psychologie et le fonctionnement complexe de l’esprit humain diffusent un écho particulier en elle. Bora voudrait comprendre, avoir ce talent unique qu’Atom semble posséder, celui de sonder les gens au plus profond de leurs idées. Fascinée, elle croise ses doigts sur le bois collant de la table, haussant les épaules à la remarque de l’homme sur ses prétendues qualités. Il semble tendrement naif à spéculer sur les raisons de son invitation, mais elle préfère le laisser croire cela, trop las pour exposer l’intense machisme qui pouvait régner parfois dans le club d’athlétisme.

Peu de chance de le tromper, dit-il. La melted ricane, amusée par une telle confiance ? D’un autre côté, elle veut bien croire qu’il était difficile de berner le jeune homme, elle avait elle-même fait l’expérience de sa perspicacité lors de ses visites, un an plus tôt. « J’avoue que tu ne t’es pas trompé à l’époque non plus, pas vrai ? » La brune mordille nerveusement l’ongle de son pouce. Qu’avait-il pu penser en la voyant débarquer dans son bureau ce jour-là, prise dans un duel de sentiments totalement contradictoires. D’un côté l’allégresse d’avoir enfin trouvé une béquille, un soutient à son mal-être, bercée d’espoir de voir apparaitre un avenir plus doux. De l’autre, la terreur de ce qu’elle avait failli faire, le goût amer de sa propre lâcheté. Elle avait été jusqu’à souhaiter en finir sans être capable d’y parvenir. C’en était brutalement pathétique. Et la peur de ces noires pensées l’avaient conduite jusqu’à Atom. Fallait qu’elle s’en guérisse, au moins pour Lui. Il mérite pas qu’elle lui brise le cœur aussi cruellement qu’en se tuant.

Force est de constater qu’elle en a parcouru, du chemin. Elle se sent plus solide à présent, et c’est en grande partie grâce au jeune homme face à elle. Bora sirote les paroles d’Atom, les yeux ancré aux siens, concentrée sur le récit. Il a tout d’un chasseur de goule lorsqu’il tient ce genre de propos. Elle rigole en se tortillant un pouce. « Si je dors avec de l’ail, ça me protège ? Ou un couteau ? Ou un gros chien ? Shit, je suis allergique aux chiens… » Soupirs forcé, elle avale une gorgée de café. « C’est passionnant n’empêche, les méandres des esprits humains, tu ne dois jamais t’ennuyer avec ça… » Au point de finir à quatre pattes dans un karaoké ? La melted se demande un instant s’il observait quelqu’un à ce moment précis. Elle lança un regard circulaire à la pièce, s’attendant à découvrir un individu dissimulé dans l’ombre. « Comment tu peux déterminer qu’une personne est… une psychopathe si on peut dire ? Tu lui parles, tu la regardes ? tu as besoin d’être en contact avec elle ? T’as… des critères et des catégories où classer les gens ? »









◊◊◊



god helps anyone who
disrespected the queen


han ja ruining my life through years:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
POINTS : 25

NOUS A REJOINT LE : 28/11/2017

MESSAGES : 81

☮ I'M ON MY OWN
Voir le profil de l'utilisateur

Message(#) Sujet: Re: The one who was too good at poker + Bo Ra Ven 20 Juil 2018 - 8:53


   
The one who was too good at poker
Act 3



Contrairement à ce que pensait Bora, savoir lire en les gens et reconnaître leurs mensonges n’était pas tant une qualité que ca. Bien sur, cela l’aidait dans le travail et évitait sans aucun doute pas mal de meurtres qui pourraient être perpétrés par des psychopathes qui avaient aussi la capacité d’être de très bons menteurs. Mais dans la vie de tous les jours, il s’agissait d’un véritable handicap, de se sentir obligé de sonder quelqu’un avant de lui accorder sa confiance. Avoir des capacités particulières, ca peut rendre terriblement seul.

De même, si il lui prenait d’avouer ce qu’il était capable de faire (ce qu’il faisait assez souvent, par soucis de transparence), la plupart des gens se détournaient, ou au mieux ne savaient pas comment réagir, effrayés à l’idée qu’un jeune homme puisse deviner leurs peurs et leurs peines les plus secrètes.

Bora, elle, semblait un peu trop fascinée. « J’avoue que tu ne t’es pas trompé à l’époque non plus, pas vrai ? » Atom acquiesce. Leur rencontre avait été des plus singulières. Atom ne se considérait pas comme un psychologue capable d’écouter les gens normaux lui parler de leurs déboires. Il était spécialisé dans la crimonologie pour une bonne raison. Les cerveaux de personnes comme Bo Ra n’étaient pas ce qu’il maitrisait le mieux. Pour une fois, cependant, il avait accepté de prendre la place du psychologue habituel de la faculté, qui avait été un de ses meilleurs professeurs.

Entre alors Bo Ra, cette femme qui était une contradiction sans pareil. Si pleine de vie, et pourtant si détruite qu’elle avait attenté à ses jours. Comme un beau vase de Chine recollé attivement à la glue. Elle était un chaméléon. Quelqu’un d’aussi habile et intelligent qu’elle aurait fait un parfait psychopathe c’est vrai, mais il savait qu’elle était un peu blessée, mais surtout saine d’esprit.
C’est pour ca qu’il se livre aussi facilement avec elle, alors qu’il la connait à peine. Ou peut être était t’elle simplement douée pour mettre les gens à l’aise.

« Si je dors avec de l’ail, ça me protège ? Ou un couteau ? Ou un gros chien ? Shit, je suis allergique aux chiens… » Le jeune homme lève les yeux au ciel et rit légèrement. “Si quelqu’un veut réellement t’atteindre, alors rien ne peut vraiment te protéger.” souffle t’il avec une sincérité désarmante. Une vérité qui peut effrayer.

« C’est passionnant n’empêche, les méandres des esprits humains, tu ne dois jamais t’ennuyer avec ça… » Le jeune homme ne peut qu’acquiescer. “C’est aussi fatiguant. Je veux dire, à force de plonger dans des esprits tordus, est ce que je ne vais pas le devenir un peu aussi ?” se demande t’il tout haut, comme il le faisait chaque soir en se regardant dans la glace, après des dizaines d’images terrifiantes. Des corps mutilés, des hommes rendus fou à liés, la plupart du temps à cause d’un traumatisme.

On ne nait pas fou. C’était la société qui fabriquait les tueurs. « Comment tu peux déterminer qu’une personne est… une psychopathe si on peut dire ? Tu lui parles, tu la regardes ? tu as besoin d’être en contact avec elle ? T’as… des critères et des catégories où classer les gens ? »
Une question franchement vaste auquel le jeune homme s’efforca de penser au mieux avant de répondre. “En général, je lui parle. J’essaie d’en apprendre un maximum sur elle et ses motivations. Ensuite, je teste ses réactions, et j’essaie de le faire remonter un peu dans le passé. En général, un détraqué à un passé particulièrement douloureux. Pas tout le temps, bien sur. Mais le plus souvent, c’est le cas. L’important, c’est d’agir comme eux. De gagner leur confiance.”
Dit t’il avec intensité. Il finit par baisser les yeux et soupirer. “Je suis bon acteur.”
   

◊◊◊


Mad Hatter “One to be a murderer. One to be a Martyr. One to be a Monarch. One to go Mad”

   (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 20 AVATAR : Bae Su Ji (Suzy - Miss A) aka petit boudin perfection T'es moche :) POINTS : 735

NOUS A REJOINT LE : 05/08/2016

MESSAGES : 7069

‹ 365 SO FRESH ☽ MELTED PRESIDENT ›
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t178-park-bo-ra-boraday En ligne

Message(#) Sujet: Re: The one who was too good at poker + Bo Ra Mar 9 Oct 2018 - 1:33

The one who was too good at poker  
FEAT Han Atom


Qu’avait-il vu en elle, à l’époque ? Bora a toujours pensé au fond d’elle qu’Atom avait probablement percé plus de chose sur sa propre personne qu’elle-même n’en connaissait. Il ne connait certes pas les tenants et les aboutissants. Jamais elle n’a parlé de son enfance, de sa mère dont elle rêve tant, de son père qu’elle repousse avant tant d’acidité. La solitude du dortoir, la mort de Sua, les trahisons, les faux-espoirs. Ces rêves piétinés, encore et encore. Sans connaitre tous ces détails, le psychologue savait à quel point elle était cassée. Ravagée par un incendie qui couve depuis des années en elle, se nourrissant de ses peines et ses terreurs pour la consumer progressivement. Cette faculté qu’a Atom de lire en les autres, ça la fascine, au lieu de l’effrayer. Elle cherche presque à entendre ses conclusion, comme s’il pouvait détenir les réponses, les solutions à ses douleurs. Peut-être qu’il détient la possibilité de la guérir.

Elle rit devant sa réponse, il fait mine de la prendre au sérieux. « Rassurant dis-moi... j’espère que personne ne veut ma peau dans ce cas. » Un rictus déforme ses lèvres rosées. Ça ferait presque peur, mais ça ne peut altérer l’idée que son lit restera l’endroit le plus sécurisant de l’univers. Et ce depuis toujours. « C’est aussi fatiguant. Je veux dire, à force de plonger dans des esprits tordus, est ce que je ne vais pas le devenir un peu aussi » elle lui adresse un regard compatissant. « je te comprend tu sais, moi aussi j'ai peur parfois. »Bora sait ce que c’est, que d’avoir peur de soit même, de ce qu’on peut devenir, de la manière dont son inconscient pourrait prendre le pas du le reste. Oui elle comprend beaucoup trop bien. A quel moment ses démons finiront par prendre le dessus sur sa raison ? et quelles en seront les conséquences ? Qui blessera-t-elle en éclatant dans un panache enflammé ?

« En général, je lui parle. J’essaie d’en apprendre un maximum sur elle et ses motivations. Ensuite, je teste ses réactions, et j’essaie de le faire remonter un peu dans le passé. En général, un détraqué à un passé particulièrement douloureux. Pas tout le temps, bien sur. Mais le plus souvent, c’est le cas. L’important, c’est d’agir comme eux. De gagner leur confiance. Je suis bon acteur. » Elle acquiesce, pensivement. Est-ce qu’elle aussi, pourrait basculer dans ce type de violence ? Après tout, il devait bien y avoir un terrain dans la famille, vue le comportement de Hyojong. Elle hésite, serre ses phalanges dans sa main gauche. « Alors qu’est-ce que tu penses de moi ? est-ce qu’une nana cassée comme moi a des chances de finir psychopathe ? ou est-ce que je le suis déjà ? parce que vu les critères, j’ai des doutes, j’ai un passé pas très roses, j’ai manqué de me blesser, tu me fais presque peur là... » Bora fait mine de plaisanter, mais en réalité, un fond d’effroi ponctue sa question. « Peut-être que tu devrais me reprendre en thérapie tu sais... ou me faire interner directement. Mon meilleur peut témoigner, je l’ai menacé de mort plus de fois que je ne pourrais le compter. »






◊◊◊



god helps anyone who
disrespected the queen


han ja ruining my life through years:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
POINTS : 25

NOUS A REJOINT LE : 28/11/2017

MESSAGES : 81

☮ I'M ON MY OWN
Voir le profil de l'utilisateur

Message(#) Sujet: Re: The one who was too good at poker + Bo Ra Hier à 9:32


   
The one who was too good at poker
Act 3



Peut-être bien qu’Atom avait vu plus que la jeune fille voulait bien donner quand ils avaient parlé aussi longtemps, la dernière fois. Vraiment, quand on avait suffisamment d'expérience avec les masques bien étudiés, il n'était pas difficile de lui retirer le sien. Son masque de la jeune femme modèle, sportive, fait pour cacher l'adolescente délaissée et mal aimée, apprenant à cacher ses faiblesses aux yeux des autres sans réellement pouvoir leur faire confiance.
C'était si commun que le jeune homme ne s'étonnait pas de voir de plus en plus de gamins tenter d'en finir pour envoyer un SOS, ou chercher de l'aide auprès d'un spécialiste.

De quelqu'un comme lui, qui n'était pas certain d'être plus équilibré que les personnes qu'il traitait.
Ça ne faisait cependant pas d'elle d'un psychopathe, bien loin de la. Et pourtant, c'est ce qu'elle semblait vouloir entendre au fond. Comme pour trouver une réponse. « Rassurant dis-moi... j’espère que personne ne veut ma peau dans ce cas. » Atom sourit légèrement. “Que je te comprends.” si elle n'avait sûrement rien à craindre, ce n'était pas son cas. Il ne sait pas ce qui lui prend de lui avouer sa plus grande peur, mais sa réaction, aussi simple qu'elle soit, lui fait un bien fou, et il se demande lequel des deux est psychologue. « je te comprend tu sais, moi aussi j'ai peur parfois. »
Le jeune homme acquiesce. “La peur c'est le signe d'un esprit sain. C'est quand tu arrêtes d'avoir quelque chose à perdre que c'est dangereux.” souffle t'il avec douceur. Il se demandait bien ce que la jeune femme pouvait avoir en tête pour en avoir aussi peur,mais Atom n'avait pas peur. Elle avait la volonté de garder sa partie la plus sombre sous scellé. Il en était convaincu.

Il lui explique alors succinctement, ce qu'il fait pour savoir si quelqu'un représentait un danger. C'était réducteur, à vrai dire. Il y avait ceux chez qui c'était évident, et ceux qui lui donnaient le plus de mal.
Il le savait en général en détaillant leur visage. C'était par qu'il savait si son travail serait difficile ou au contraire très facile.
Parfois il n'avait pas de visage, alors il devait tenter de dresser un portrait avec des comportements. C'était les cas les plus difficiles.

Mais pour elle, il n'était qu'un psychologue un peu bizarre, alors il s'abstient de préciser tout ça. « Alors qu’est-ce que tu penses de moi ? est-ce qu’une nana cassée comme moi a des chances de finir psychopathe ? ou est-ce que je le suis déjà ? parce que vu les critères, j’ai des doutes, j’ai un passé pas très roses, j’ai manqué de me blesser, tu me fais presque peur là... » Le jeune homme sourit et secoua la tête. “Ce n'est pas tout ce qu'il y a à voir. Le plus important, c'est la sensibilité de la personne. Les psychopathes… C'est pour beaucoup une maladie mentale, et ils ne ressentent vraiment plus grand chose. N'importe qui peut devenir un tueur, mais pas un psychopathe--tu-tu comprends ? Tu n'es pas un psychopathe, et à moins que tu aies quelque chose à me dire, tu n'es pas une tueuse non plus.” Il leva son verre en sa direction comme pour lui dédier un toast. “Peut-être que tu devrais me reprendre en thérapie tu sais... ou me faire interner directement. Mon meilleur peut témoigner, je l’ai menacé de mort plus de fois que je ne pourrais le compter.”
Cela arrache un rire amusé à Atom. “Si on internait toutes les personnes ayant menacé quelqu'un un jour, alors je peux te dire que l'on ne serait plus beaucoup en liberté. “
   

◊◊◊


Mad Hatter “One to be a murderer. One to be a Martyr. One to be a Monarch. One to go Mad”

   (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: The one who was too good at poker + Bo Ra

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
The one who was too good at poker + Bo Ra
 Sujets similaires
-
» Signature please !! ^^ Pour un pauvre joueur de poker !
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» Good Morning England - Demande de partenariat
» Fiche Technique de Poker
» 07. It's a new day, a new start, and I'm feeling good!


 :: seoul :: Hongdae :: Karaoké
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: