Anjelier feat. O'Meara Siobhán



 
HEP POTO, tu veux devenir un king de la roulette ? No prob, viens jouer à la Roulette juste ici !
DÉBUT DE L'ÉTÉ PEOPLE. ON EST CHAUDS, ON IRRADIE DE BONHEUR, et on se laisse tenter par les nouveautés de baby HM ♥️
Allez hop, CLICK BABE
I'M MARRIED TO THE MUSIC ! ♪ La saison des festivals qui s'installe, parce qu'on veut s'hanjailler comme jaja ! ULTRA KOREA FESTIVAL
PRIORITÉ DE GROUPE AUX STARCHILD !


Partagez | 
avatar
Invité
Invité

Message  Sujet: Anjelier feat. O'Meara Siobhán     Mer 10 Jan - 7:42


Il était tard, très tard. La raison pour laquelle Xiao Ming avait la permission de sa mère d’être dans une station de métro à presque une heure du matin, c’est parce qu’il revenait d’aller voir un spectacle de musique avec un de ses amis. Et aussi parce que c’était le weekend. Demain, c’était dimanche et il avait promis au moins mille fois de consacrer ce dimanche à ses devoirs. La lourdeur de sa promesse ne s’abattrait sur lui que lorsqu’il allait avoir envie de faire n’importe quoi sauf les fameux devoirs ! Quoi qu’il en soit, assis sur un banc à attendre le métro avec Sio, Xiao Ming était sur son cellulaire. Pas parce qu’il n’était pas poli ou sociable, mais pour envoyer un texto à sa mère ! Il savait que sa petite maman n’avait donné son accord que sur le bout des lèvres et qu’elle aurait de loin préféré qu’il reste à la maison ce soir. Ou ait encore six ans. Au choix. Alors il la textait pour lui expliquer où il était et dans combien de temps environ il serait à la maison.

Ils étaient un peu en sueur du spectacle. Pour sa part, il avait beaucoup sauté et hurlé. Il adorait ce groupe, MUCC. Un groupe de rock-métal japonais qui avait fait du chemin en trente ans. Ils avaient le double de son âge en expérience ! C’était dingue, non ? Mais leur musique le rejoignait complètement même s’il ne comprenait pas les paroles. Et Sio… Sio, il l’avait un peu traîné de force après l’avoir tanné pendant des jours et des jours jusqu’à ce que les billets soient disponibles pour achat. Il avait en partie fait ça pour pouvoir dire à sa mère qu’il garçon de vingt ans l’accompagnait. Donc il serait en sécurité, non ? M’enfin, ça c’était pour sa mère parce que si une merde arrivait, il serait plutôt du genre à sauter le premier dans la mêlée ! Et puis aussi parce que ça lui tentait de passer du temps avec son ami, un point c’est tout.

Rangeant son cellulaire, il donne un petit coup d’épaule à Siobhán, taquin et encore plein d’énergie même après la trop longue journée et nuit qu’ils venaient de passer !

« Alors, finalement ? Ça t’a plût au moins un peu ? », demande-t-il, réellement intéressé par la réponse mais espérant aussi que son ami allait lui répondre par la positive ! Un métro passe. Ils ne pourraient le rater vu le boucan qu’il fait ! Mais ce n’est pas le leur. « Avoue que ça valait au moins la peine pour l’ambiance. Et puis, ça m’a fait du bien moi. Je vais bien dormir. »

En même temps, Xiao Ming avait besoin de bouger plus que la moyenne, disons ! Il était un brin hyperactif, mais vu le nombre d’activités physiques qu’il enchaînaient dans une semaine, ça passait assez bien. Tournant la tête, il observe un moment son ami, songeur. Ils ne se ressemblaient pas du tout. Sio était tout petit… Plus que sa mère, même ! D’un bon quoi ? Cinq centimètres, en plus ? Il semblait plus jeune que lui, mais c’est vrai qu’à cause de sa grande taille et de ses airs parfois un peu sévères, Xiao Ming grapillait quelques années au passage la plupart du temps. Et la raison de leur bonne entente était un mystère aux yeux de tous, probablement eux compris. Mais Siobhán avait beaucoup de charme… et parfois, Xia se surprenait à le contempler sans vraiment voir le temps filer. Juste… comme ça. Comme ce soir. Il mettrait ça sur le compte de la fatigue.

« Tu vas aller dormir en arrivant ? », demande-t-il finalement. Et puis, inspiré par il ne sait quel dieu, sûrement celui du culot, il ajoute : « On aurait dû voir pour que tu restes à dormir chez moi. Ça aurait été sympa et puis, tu serais arrivé plus vite. »

Comme quoi, il n’en manquait pas une. Mais parfois, Xia se surprenait lui-même d’oser autant…!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 21 AVATAR : lee jihoon (woozi baby) POINTS : 10

NOUS A REJOINT LE : 26/09/2017

MESSAGES : 552

♟I STUDY MADNESS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t3030-o-meara-siobhan-smoll_eevee

Message  Sujet: Re: Anjelier feat. O'Meara Siobhán     Sam 13 Jan - 18:13

anjelier
feat. siao


En toute honnêteté le concert dont il venait de sortir, presque sourd d’une oreille n’était pas son style de musique. Il n’allait pas mentir non, mais il était plus adepte du folk, plutôt typique et de la variété anglaise sans étonnement. Il était surtout particulièrement féru de musique classique, mais ce n’était pas le genre de concert qu’on allait voir avec un ami. Quoi que vu ce qu’il venait de vivre, il était presque en droit de le tirer à l’opéra la prochaine fois … S’il y avait un opéra dans cette ville aussi. Il n’était clairement pas venu de bon cœur. Au début il avait même été intransigeant Siobhán, levant à peine les yeux de son livre de cours, quand Xiao Ming avait débarqué en le suppliant de l’accompagner à un concert de rock-métal, un « non » sec et sans discussion sans qu’il n’ait le temps de finir sa phrase. Mais Xia était borné, presque autant que lui. Et il l’avait eu à l’usure le plus grand, allant même jusqu’à titiller sa corde sensible en lui rappelant qu’il ne serait pas là pour les fêtes, vu qu’il était rentré en Irlande. Alors pris d’un minuscule remord, à défaut de s’excuser de rentrer chez lui dans sa famille, dans son Irlande, dans son haras, il avait accepté du bout des lèvres à venir à ce concert avec lui. Qui tombait assez bien vu qu’il serait de retour d’Irlande et qu’il aurait eu assez de temps pour se reposer, avant de reprendre les cours. Donc oui Siobhán s’était retrouvé presque tiré au concert quand ils s’étaient retrouvés à la station de métro.

Non pas qu’il regrettait. Il appréciait assez le plus jeune pour passer du temps avec lui. Même pour finir à moitié sourd. Il aurait du accepter ces boules Quies qu’ils vendaient à l’entrée. Mais l’euphorie était grisante et il s’était même pris à apprécier certaines des chansons. Sans rien comprendre aux paroles, mais en musique c’était la mélodie qui l’emportait toujours sur son cœur. Le seul regret qu’il aurait pu avoir était sans aucun doute que Xiao Ming n’ait pas réglé son compte à l’agent de sécurité. Quand même, il était certes petit, mais de là à penser qu’il avait dix ans, c’était un peu fort ! C’était d’ailleurs toujours assez ‘marrant’, entendez par là étonnant, quand il était avec son ami, parce que Xiao Ming avait plutôt l’air d’avoir passé vingt ans, et de son côté il donnait plutôt l’impression d’être le plus jeune des deux avec sa taille et son visage de poupon ? Grognon le poupon, grognon.  Coup d’épaule contre la sienne, l’étudiant leva les yeux vers le lycéen, qui semblait avoir fini de rassurer sa mère sur le fait qu’il était vivant. Clairement il n’était pas sûr que la mère de Xiao Ming les croie s’ils annonçaient qu’il avait bien plus de vingt ans de son côté, et qu’il était majeur et responsable.

« Alors, finalement ? Ça t’a plût au moins un peu ?
- Ça … allait.
 Grimace de son côté, il était borné, et c’était parfois usant pour les autres. C’était par ailleurs assez difficile de le faire changer d’avis. Comme maintenant.
- Avoue que ça valait au moins la peine pour l’ambiance. Et puis, ça m’a fait du bien moi. Je vais bien dormir.
- Tant mieux …
Coréen bancal, les quelques mois déjà passés à Séoul balayé par son retour au bercail, il faisait pourtant l’effort avec Xiao Ming, vu que le plus jeune ne parlait pas anglais couramment. Même s’il lui enseignait assez souvent. Malheureusement pas l’anglais qui aurait plus à sa mère. – C’était … sympa ? Ah … Libra était nice. Mais Saishuu ? Saishuu Ressha était … better … mieux ? I guess … »  On pensait souvent que Siobhán n’avait pas confiance en lui tandis que ses fins de phrases se finissaient dans des murmures et des grognements. Non pas qu’il était timide. Juste le simple fait de ne pas parler la langue et de ne pas réussir à faire des phrases correctes le vexait et il était toujours sur la défensive prêt à se défendre si une remarque fusait sur sa prononciation.

« Tu vas aller dormir en arrivant ?
- Sans doute … »
Comment lui avouer qu’il n’avait absolument aucune idée de où il se trouvait et que clairement la nuit le chemin entre la station de métro et son appartement qu’il partageait avec Boo et Hansol n’était absolument pas le même qu’en journée ? Tout bonnement impossible.

« On aurait dû voir pour que tu restes à dormir chez moi. Ça aurait été sympa et puis, tu serais arrivé plus vite. Si ce n’était pas un signe divin qu’on lui envoyait pour ne pas qu’il passe une nuit à errer comme une âme en peine, parce qu’il n’avait plus assez pour le taxi, il ne voyait pas ce que c’était.
- Hm … Si … il y a un lit, du thé … et un plaid … why not ? » Ça serait d’ailleurs une première. Il n’avait jamais mis les pieds chez Xiao Ming auparavant. Il craignait néanmoins la rencontre avec la mère de celui-ci. Quand il n’était pas à l’aise il avait tendance à mâcher ses mots et à partir non pas sur de l’anglais mais de l’irlandais. Pas sûr que ça passe.



♡ ♡ ♡
macfly

◊◊◊


i just wanna be soft again
i’ve got a strong jaw. i can take a few punches, but i’m sick of all the swinging— you know, i didn’t used to be like this.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message  Sujet: Re: Anjelier feat. O'Meara Siobhán     Dim 28 Jan - 6:06


Ça allait ! Juste ça...! Xiao Ming donne un petit coup d’épaule à son ami. Quelle idée...! Il n’avait décidément aucun goût niveau musique, celui-là. Oh, il avait déjà entendu le genre qu’aimait Sio. C’était... particuliers ! Et si Xiao Ming n’aimait guère la musique populaire, soit cette damnée kpop qu’on leur servait à tout va, il n’en restait pas moins que sa scène underground de métal japonais était quand même bien plus populaire ici que les trucs étranges qu’écoutait Sio. Mais bon, en vrai c’est ce qui faisait le charme du jeune homme. Malgré le racisme omniprésent autant en Chine qu’en Corée du Sud, le Chinois avait toujours eu un faible pour les étrangers, pour sa part. Ils le fascinaient et de fait, le seul défaut que Sio c’était de ne pas avoir les yeux ronds pour l’émerveiller encore plus ! Mais ce n’était pas non plus la raison pour laquelle il se plaisait à sa compagnie, même si parfois il aurait eu du mal à mettre exactement le doigt sur ce qui lui faisait tant apprécier le jeune homme. Suffisait de l’entendre parler pour se poser franchement la question, dans son coréanglais approximatif et ses longues hésitations !

Il ricane un peu à ce que lui son ami à propos des chansons de MUCC qu’il avait préférées, d’après ses propres dires.

« Tu les as vraiment aimées ou tu as juste sorti des titres dont tu te souvenais grâce à un miracle quelconque ? », taquine Xiao Ming, le regard brillant d’amusement. « En tout cas, ça c’était leurs vieilles chansons. J’aime bien leurs nouveautés aussi, perso. »

Ils en avaient forcément joué quelques unes d’avant. Avant même que Xiao Ming les écoute, en vrai ! Mais il les connaissait. Il les connaissait toutes. Il était ce cliché de l’adolescent très fan d’un groupe, sans aucun doute ! Par contre alors que Sio lui fait remarquer qu’il n’avait pas besoin de grand chose pour accepter une invitation, le plus jeune des deux grimace un peu. Il ne savait pas trop... Sa mère adorait rencontrer ses amis. Elle les connaissait d’ailleurs presque tous. Mais, elle n’aimait pas les plans de dernière minute !

« Ma mère est petite, mais elle a le caractère de ses centimètres manquants. », ricane finalement Xia, faisant un petit clin d’oeil à son ami en ajoutant, taquin comme à l’habitude : « Ça me fait penser à quelqu’un d’autre, ça...! »

Dans un soupir, Xia redevient plus sérieux. Il étend ses longues jambes devant lui, puis ses bras vers le haut tout en décrochant un bâillement, signe qu’il allait probablement visiter les bras de Morphée dès que sa tête allait rencontrer l’oreiller. Ses bras retombent, mais ses jambes restent étirées. Personne n’était dans le coin pour passer trop rapidement et buter contre elles !

« Elle kiffe pas trop les plans de dernière minutes et j’ai tout sauf envie de la fâcher là. Elle n’était déjà pas très chaude à l’idée que j’aille à ce concert en pleine année scolaire. », grogne Xia tout en levant les yeux au ciel. Parfois ça l’énervaaaait ! Mais bon... Comme presque tous les adolescents, il y avait des limites à la maison et il les connaissait bien. Il les testait souvent, mais pas après que sa mère lui ait fait une fleur. « Mais ce serait cool de se reprendre un autre week-end. Genre vendredi ou samedi, parce que s’il y a de l’école le lendemain, c’est mort de chez mort. »

Il tourne la tête, faisant un petit sourire à son ami. Il l’observe un moment. Il était beau, Sio. Et même si plusieurs levaient le nez sur sa petite taille, lui il aimait ça. Xiao Ming adorait sentir qu’il était le plus grand, celui vers qui on se retourne pour un peu de sécurité... En contrôle, quoi !

« On devrait refaire un truc qui change comme ça ensemble. Mais cette fois, c’est toi qui choisirais quoi. »

Parce que Xiao Ming était capable de donner, pas juste de prendre !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 21 AVATAR : lee jihoon (woozi baby) POINTS : 10

NOUS A REJOINT LE : 26/09/2017

MESSAGES : 552

♟I STUDY MADNESS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t3030-o-meara-siobhan-smoll_eevee

Message  Sujet: Re: Anjelier feat. O'Meara Siobhán     Dim 18 Fév - 0:40

anjelier
feat. siao


Ça allait oui. Il aurait du se rendre compte que sa réponse ne suffirait pas. Il n’était pas forcément le plus emballé du monde à l’idée d’aller voir un groupe. Surtout un groupe de métal japonais. Venant de Siobhán, ‘ça allait’ était un bon compliment. Il ne voyait pas le problème. Alors il grogna en recevant ce coup de coude, injustement mérité à ses yeux. Il grogna avant de continuer la discussion, toute son attention focalisé sur Xiao Ming. Sur ses lèvres aussi. Pour voir comment il articulait, pour tenter de mieux comprendre le coréen de celui-ci. Non pas qu’il était mauvais. Non c’était plutôt la compréhension de l’irlandais qui était à revoir. Comme toujours. Mais avec Xiao Ming il faisait des efforts. Ça facilitait un peu les conversations entre eux. Même si ça n’empêchait pas au plus âgé de prendre son rôle d’ainé très à cœur et de lui apprendre l’anglais. Ou plutôt de lui apprendre comment jurer en anglais avec un vocabulaire plus que coloré et autres expressions utiles dans la vie.

Se rappelant des chansons qui l’avaient marqué durant le concert il eut un air indigné quant à sa remarque qui suivit peu après : « Tu les as vraiment aimées ou tu as juste sorti des titres dont tu te souvenais grâce à un miracle quelconque ?
- Je les ai … aimées !
- En tout cas, ça c’était leurs vieilles chansons. J’aime bien leurs nouveautés aussi, perso. »
Notant au passage qu’il aimait bien de vieilles chansons, sans doute que le groupe avait changé de style depuis où l’avait amélioré, il suffisait de voir en concert, il se promit qu’une fois chez lui, il irait écouter certaines de celles-ci. Sans rien avouer au plus jeune bien sûr. Il avait après tout toujours cette fierté étrange chez lui. Il avait décidé de n’aimer qu’un minimum, il ne pouvait clairement pas lui annoncer qu’il comptait en réécouter, volontairement certaines, non.

Jusqu’à sa remarque sur la possibilité de passer une nuit chez Xiao Ming. Sans mentir, Siobhán avait répondu à l’affirmative. Il n’était pas sûr de vouloir rencontrer la mère de celui-ci et de lui expliquer pourquoi son fils était ami avec un garçon majeur, déjà à l’université. Mais comme il n’était pas sûr de retrouver son chemin, et que vraiment demander de l’aide ce n’était pas son fort, il n’avait pas émis d’avis contre. « Ma mère est petite, mais elle a le caractère de ses centimètres manquants. Ça me fait penser à quelqu’un d’autre, ça...!
- Je vois pas … qui tu parles … J’suis sympa tout le temps. »
Bon avec un peu plus de certitude dans ses voix, et pas autant d’hésitation on aurait presque pu le croire. Sauf qu’on parlait de Siobhán. Siobhán qui avait un caractère tellement marqué qu’il arrivait à faire peur à Nino en moins de trente secondes. Un caractère tellement marqué, que bien souvent on craignait ses réactions. C’était usant, mais habituel. Rien de plus ou de nouveau.

« Elle kiffe pas trop les plans de dernière minutes et j’ai tout sauf envie de la fâcher là. Elle n’était déjà pas très chaude à l’idée que j’aille à ce concert en pleine année scolaire. Mais ce serait cool de se reprendre un autre week-end. Genre vendredi ou samedi, parce que s’il y a de l’école le lendemain, c’est mort de chez mort.
- Ah je comprends … »
Les mamans en colère, il s’en passait sans problème. Il n’était pas le meilleur pour gérer les situations de crises Siobhán alors autant ne pas tenter le diable. Ou ici énerver la même de Xiao Ming. Autant rester dans ses bonnes grâces jusqu’à la rencontre et après. « Pourquoi pas ? Tu veux faire quelque chose avant ? » Le temps n’était pas le bon, le futur absent dans sa phrase, mais il n’était jamais contre l’idée de revoir Xiao Ming. C’était bête comment il pouvait s’attacher en si peu de temps en y repensant.

« On devrait refaire un truc qui change comme ça ensemble. Mais cette fois, c’est toi qui choisirais quoi.
- I’m not … sure … sûr ? Que tu appr … aimes le classique Xia. Mais … Du cheval … Maybe? »
Il avait déjà abandonné pour la musique classique Siobhán, mais dans sa vie, il y avait autre chose qui l’avait marqué profondément et ceux depuis son enfance. Les chevaux. Il avait grandi dans le haras familial après tout. Il savait s’en occuper, il avait appris à les dresser, à les monter, à les cajoler. Il ne pouvait nier qu’ils avaient une grande place dans sa vie, alors pourquoi pas initier un peu Xiao Ming ?


♡ ♡ ♡
macfly

◊◊◊


i just wanna be soft again
i’ve got a strong jaw. i can take a few punches, but i’m sick of all the swinging— you know, i didn’t used to be like this.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message  Sujet: Re: Anjelier feat. O'Meara Siobhán     Dim 4 Mar - 4:22


Eh bien voilà… Ça n’en prenait pas beaucoup à Sio pour s’offusquer un peu et ça, ça fait rire Xiao Ming. Un peu adolescent typique sur les bords, il aimait piquer son ami. Mais jamais au point de vraiment le mettre en colère ou le blesser, bien sûr. Il n’était pas gros con à ce point ! Il a un petit clin d’œil pour Sio. Il le croyait, il le croyait ! Il avait donc bien aimé ces chansons. C’était ça quand on s’autorisait à élargir un peu ses horizons ! On pouvait avoir de belles surprises. Puis, le son aîné se défend d’un tacle pourtant très mérité et très véridique ! Mais c’était tellement évident qu’il allait le faire que ça ne fait que davantage rire Xiao Ming, qui trouvait décidément de grands plaisirs dans les petites choses… sans mauvais jeu de mot concernant la taille de Siobhán !

« Non, hein. On voit pas de qui je parle, mais tu te défends ! », taquine Xiao Ming tout en donnant un petit coup d’épaule sans force au jeune homme. Parce qu’il y avait toujours un petit quelque chose d’hyperactif chez le Chinois et qu’il avait définitivement été assis trop longtemps -c’est-à-dire cinq minutes-, il se relève. Il s’étire un peu tout en assurant : « Mais j’ai un truc pour les caractères de feu, faut croire alors sois pas trop rapide à te défendre ! »

De toute évidence…! Par contre à la suite, il a un petit problème de compréhension. Mais ça arrivait à l’occasion, parce que malgré tout, la langue qu’ils avaient en commun n’était pas leur langue maternelle.

« Avant quoi ? De rentrer cette nuit ? », demande Xiao Ming, observant Sio avec un petit air perplexe, attendant la réponse avec curiosité. « C’est pas possible, elle va flipper si je fais ça. »

Mais cette fois, il a un petit air abattu plutôt ! Il aurait bien aimé faire un truc… Comme les adultes, hein. Qui n’avaient pas de couvre-feu, qui pouvaient aller où ils voulaient quand ils voulaient. Xiao Ming était de ces ados qui avaient vraiment hâte d’atteindre la majorité, disons ! Pourtant sa mère n’était pas plus étouffante qu’une autre. C’était probablement de son âge ! Par contre, quand Sio lui sort une idée d’activité pour la fin de semaine prochaine, éventuellement, il a un rire amusé… avant de réaliser que le jeune homme était sérieux !

« Tu veux m’amener faire de l’équitation ? », demande Xiao Ming juste pour être certain en partie qu’il n’avait pas mal compris, en partie que Siobhán ne se foutait pas de sa gueule ! Mais de toute évidence, non… Et un grand sourire étire finalement les lèvres du Chinois, sourire qui parlait sûrement de lui-même quant à l’enthousiasme qui se prenait soudainement de lui ! D’ailleurs, son regard est brillant alors qu’il se penche un peu sur Sio ! « Ce serait DINGUE ça ! J’ai même jamais approché un cheval de toute ma vie ! »

Pour vrai ! Il n’en avait jamais vu « en vrai » ! Il était un petit garçon de la ville, lui. Autant en Chine qu’en Corée du Sud. Rien que l’idée de toucher un cheval l’enthousiasmait… Alors le monter ? C’était vraiment incroyable ! Sa mère n’allait certainement pas refuser ça !

« Vendredi ou samedi prochain ? Tu penses que c’est possible ?? »

Il ne permettrait pas à Sio de l’oublier, cette promesse-là !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 21 AVATAR : lee jihoon (woozi baby) POINTS : 10

NOUS A REJOINT LE : 26/09/2017

MESSAGES : 552

♟I STUDY MADNESS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t3030-o-meara-siobhan-smoll_eevee

Message  Sujet: Re: Anjelier feat. O'Meara Siobhán     Lun 2 Avr - 17:05

anjelier
feat. siao


Siobhán avait un caractère enflammé. Il s’offusquait de rien, toujours prêt à montrer les dents même quand il n’y avait pas besoin. Comme maintenant. Mais contrairement à d’autres qui se serait déjà braqué face à ce bout d’irlandais, ce n’était pas le cas de Xiao Ming. Il ne faisait que rire, tandis que le plus âgé lui assurait avoir aimé certaines chansons, se trahissant au final sans le vouloir à cause du lycéen. Et tandis qu’ils discutaient tranquillement à l’attente du métro, son jeune ami n’avait pu s’empêcher de faire une remarque sur sa taille, le comparant à sa mère et laissant de nouveau l’étudiant nier toute possibilité d’avoir un caractère marqué. C’était un sacré mensonge. Plus une boutade qu’autre chose. Assez pour que Xiao Ming réplique amusée. « Non, hein. On voit pas de qui je parle, mais tu te défends ! » Sourcils froncés, lèvres retroussés dans un sourire joueur il était à rien de lui sortir une de ses fameuses répliques assassines, surtout après ce coup d’épaule, mais le chinois était déjà debout, une phrase entre ses lèvres, laissant Siobhán apaisé, une rougeur aux joues qu’il nierait jusqu’à sa mort.

« Mais j’ai un truc pour les caractères de feu, faut croire alors sois pas trop rapide à te défendre !
- Mon caractère est … parfait okay ! »
Remarque plein de fierté, il balançait des jambes sur son siège son regard glissant sur le plus jeune qui décidément n’avait pas le physique de l’emploi, ils étaient deux dans l’histoire, tandis qu’ils continuaient de discuter, notamment sur une possible prochaine sortie. Sauf que le coréen de Siobhán était encore un peu trop mauvais, les temps mal employés, si bien qu’il n’avait pas été compris.
« Avant quoi ? De rentrer cette nuit ? » Hochement de tête négatif, il n’avait pas eu le temps de répondre que déjà Xiao Ming enchainait. « C’est pas possible, elle va flipper si je fais ça.
- Non … Un autre weekend. Je veux pas inquiéter ta mère. »
Sourire contrit tandis qu’il réfléchissait à ce qu’ils pourraient ensemble, rejetant d’office l’idée de l’emmener à l’opéra pour une pièce de musique classique. Il faudrait pourtant un jour qu’il lui joue de son fiddle. On disait après tout qu’il y avait quelque chose de magique quant il jouait, et pourtant il n’était pas de ceux à se pavaner, ou à s’afficher. Sa musique était plus un moyen pour lui d’exprimer ces sentiments qu’il ne savait montrer de base. Sauf qu’il y avait autre chose dans la vie de l’irlandais. Les chevaux. Il avait grandi avec, avait su monter à cheval quasiment avant de savoir marcher. Alors presque timidement, chose étrange de la part de Siobhán, il proposait de l’emmener faire de l’équitation.

« Tu veux m’amener faire de l’équitation ? » Hochement de tête de sa part, même si clairement le mot équitation en coréen était encore un peu compliqué pour lui. Il ne s’attendait juste pas à une réaction pareille de la part du lycéen. « Ce serait DINGUE ça ! J’ai même jamais approché un cheval de toute ma vie !
- J’ai grandi avec … Ma famille tient … un … établissement pour chevaux. »
Difficile de dire le mot haras il espérait tout de même que Xiao Ming le comprendrait. « Vendredi ou samedi prochain ? Tu penses que c’est possible ??
- Samedi … Au matin ? I need to call the equestrian centre to book the day and all. It should be okay but I need to check the facility and the horses. »
Il était passé naturellement à l’anglais tandis qu’il parlait du rendez-vous à prendre, une mission pour lui en vrai, afin de pouvoir réserver la journée. « Ta mère … sera ok ? Toute la journée ? » Léger sourire en sa direction tandis qu’il se levait, leur métro arrivant enfin à quai. Enfin si c’était le bon. Ce n’était pas sur Siobhán qu’il fallait compter vu son sens de l’orientation désastreux.


♡ ♡ ♡
macfly

◊◊◊


i just wanna be soft again
i’ve got a strong jaw. i can take a few punches, but i’m sick of all the swinging— you know, i didn’t used to be like this.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message  Sujet: Re: Anjelier feat. O'Meara Siobhán     Dim 8 Avr - 3:26


Ah, mais Xiao Ming n’avait pas dit le contraire. Le caractère de Sio le faisait surtout rire. La seule petite chose qui l’énervait parfois, c’était cette propension à parler anglais, comme s’il était le seul à devoir faire des efforts pour parler coréen. D’ailleurs, alors qu’il est en train de parler de comment il allait arranger leur petite escapade équestre, le jeune homme passe automatiquement de son coréen étrangement haché à l’anglais… et ça crispe un peu Xiao Ming malgré tout, cette fois. Il avait fait des efforts pour s’intégrer, lui. Pour apprendre correctement la langue. Ça ne voulait pas dire qu’il n’avait pas de problèmes à la parler ou que ça ne le fatiguait pas parfois. Mais il n’inondait pas les gens de chinois non plus. Il se mordille la lèvre intérieure, hésitant un peu sur la façon de le faire remarquer à son ami. Parce qu’il n’avait vraiment rien compris et ça lui semblait quand même assez important…

Finalement, Xiao Ming se relève, cellulaire en mains alors que le métro s’arrête sur le quai dans un crissement aigu de freins.

« Tu cherchais le mot « écurie », peut-être. », propose Xiao Ming tout en haussant doucement les épaules. Quant à la suite, il soupire : « Je n’ai rien compris Sio. Regarde, c’est pas grave… »

Il baisse la tête, observant son cellulaire avant d’acquiescer ensuite, montrant le métro d’un signe de la tête tout en faisant un petit sourire à l’Irlandais.

« Ouais, c’est le tiens. Mais moi ma mère vient de m’écrire. », explique-t-il tout en montrant son cellulaire, grimaçant un peu. Elle commençait à trouver que c’était beaucoup trop long… et à être un peu énervée, disons. « Alors elle m’attend avec la voiture dehors. Je vais aller la rejoindre avant qu’elle ne vienne me chercher elle-même. Sinon oublie la sortie à l’écurie ! »

Il a un petit clin d’œil pour Sio, assurant finalement tout en venant ébouriffer les cheveux du garçon comme s’il était un gamin :

« C’était vraiment bien. À bientôt, Sio ! Je t’appelle. De toute façon j’ai un match de basket cette semaine et ce serait cool que tu viennes. Bye ! »

Sur ce, le jeune homme tourne les talons, courant rapidement pour rejoindre sa petite maman avant qu’elle ne s’inquiète davantage. Il était déjà heureux qu’elle lui ait permis de sortir. Mais bon, il allait se plaindre un peu aussi…!

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message  Sujet: Re: Anjelier feat. O'Meara Siobhán     

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Anjelier feat. O'Meara Siobhán
 Sujets similaires
-
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» Just the same //feat Matt'//
» Ne t'inquiète pas, je serai toujours la pour toi. - Feat Femme Sianouille
» Kang Chang Min feat. Yong Jun Hyung
» Words drifting in the wind ... (feat. Rafael Alvarez)


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: