▲ up▼ down
‹ twenty two › for Inseong



 
Viens donc te perdre sur notre roulette et finir la tête Roulette dans les Nuages !
Laisse le hasard dicter ton destin, tu finiras peut-être dans un ciel aussi bleu que l'océan.
(PAUSE) PAS D’ÉVENT POUR LE MOIS D’AOÛT !! profitez de vos dernières vacances : chill & rps, émerveillez-nous avec vos rps et vos évolutions !
TOUJOURS SUR HM ! es défis et la semaine à thème ont été renouvelé ! ‹ twenty two › for Inseong 359353108
DEUX GRANDES ANNONCES !!
Découvre les PROFESSEURS RÉFÉRENTS et viens fêter avec nous LES TROIS ANS D'HM !
HUNDRED MILES
hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séouldeux réponses par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
vote pour hm !
✿︎
16.08.19 ➝ 37ème MAJ qui marque également les 3 ans du forum ! Viens mater les news ici !
08.08.19 ➝HM fête ses 3 ans ! merci à tous pour cette belle aventure qui se poursuit !
16.07.19 ➝ C'est la 36ème MAJ, façon summer night festival pour HM! les feux d'artifice c'est par ici !
16.06.19 ➝ 35ème MAJ, HM is a jungle pour ce mois de juin ! les news c'est ici !
12.05.19 ➝ Oh my my my ! 34ème maj fleurie pour HM qui affiche quelques nouveautés printanières !
13.04.19 ➝ 33ème MAJ toute fruitée pour le retour des beaux jours ! viens découvrir les news juteuses !
09.03.19 ➝ on accueille la 32ème maj et son design azuré ! viens découvrir les nouveautés !
09.02.19 ➝ installation de la MAJ n.31, avec un codage tout neuf et plein de nouveautés !
09.01.19 ➝ 30ème MAJ de HM ! viens découvrir les nouveautés ICI
01.01.19 ➝ BONNE ANNÉE LES CHATS !! plein de bonheur à tous. ❤︎
08.08.16 ➝ ouverture de hm
han ja
park bo ra
han soo yun
yang noam
the avengers

 :: old memories :: Oubliettes, Never Forget :: RPs abandonnés
Partagez

 ‹ twenty two › for Inseong


Park Bo Ra


Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t178-park-bo-ra-boraday
‹ 365 SO FRESH ☽ MELTED PRESIDENT ›
AGE : 21
AVATAR : Bae Su Ji (Suzy - Miss A) aka petit boudin perfection T'es moche :)
POINTS : 79


NOUS A REJOINT LE : 05/08/2016


MESSAGES : 8407


‹ twenty two › for Inseong Empty
(#) Sujet: ‹ twenty two › for Inseong   ‹ twenty two › for Inseong EmptyMer 27 Déc - 9:50
Twenty Two
FEAT YOO IN SEONG

Ça sent le café très chaud dans la chambre, ça noie toutes les autres odeurs. Celle du neuf, celle de l’inconnu. Ça apaise un peu Bora de retrouver le parfum familier et amer. Elle est fébrile, assise sur le dessus de la couverture, un plateau fumant par terre à côté d’elle. Faudra encore un peu de temps pour qu’elle s’y fasse, à cette nouvelle vie. Ces quatre murs qui ne demandent qu’à être habillés, le froid ambiant d’un appartement presque vide : un matelas à même le sol, une lampe de chevet sur le parquet… Faudra quelques semaines, peut-être des mois pour que ça commence à ressembler à quelque chose. Ça inquiète pas vraiment Bora, ça a quelque chose de séduisant de partir de zéro, deux pièces biens vierges pour construire leur cocon, la nouvelle page de leur vie à deux. Son regard vogue vers le jeune homme qui partage son lit. Il soupir doucement, encore endormi probablement. C’est souvent le dernier à dormir, sûrement parce qu’elle a le sommeil léger. Puis elle a toujours été lève-tôt. Et lui lève-tard. Par le genre à sortir de son lit dès l’aurore, encore moins si rien ne l’y oblige. Elle aime bien le regarder dormir, contempler ses traits défroissés, écouter son souffle et s’en imprégner fiévreusement. Comme elle le faisait par le passé, les matins où elle pouvait se réveiller à ses côtés. En prévision de ceux où il ne sera pas là. Puis elle réalise que ça n’arrivera plus. Qu’importe l’heure, il poussera toujours la porte de l’appartement. Il viendra toujours se noyer dans les draps à côté d’elle. Il n’y aura plus de nuit silencieuse, sans sa respiration pour habiller l’obscurité, par qu’à présent ici c’est chez lui, autant que c’est chez elle, et cette idée fait déborder son cœur de plaisir.

La Melted se secoue un peu pour chasser le froid qui a saisi son corps. La mousse lactée du café pétille toujours paresseusement. Elle l’a fait elle-même, avec une recette sur internet. Il aime pas le café noir, alors le latte semblait être une bonne solution. Sauf que le barista, c’est lui, alors malgré la jolie couronne de mousse qui auréole la tasse, Bora craint qu’il n’ait plus le goût d’un simple café au lait. Et qu’il ne soit froid si son destinataire ne se réveille pas bientôt. Lentement, elle s’étend, le plus près possible de lui. Sa tête vient retrouver son emplacement sur son épaule, où elle s’immobilise un instant pour le contempler. « Oppa ? » Faible murmure qui meurt dans sa respiration. Sa bouche vient s’imprimer sur sa clavicule, et un sourire taquin s’y dessine. Elle aime pas le réveiller, c’est toujours une opération délicate. C’est un peu comme allumer volontairement un feu mais prévoir un seau d’eau à côté. Le café est le seau d’eau. « Allez debout ! » Ses lèvres remontent le long de son épaule, puis sautent jusqu’au coin des siennes, à la limite avec sa joue. Il grogne un peu, remue dans un vain désir de la chasser. La belle insiste pourtant, penchée sur lui, ses orbes noisette brillant d’impatience. Ses phalanges blêmes viennent effrontément s’infiltrer dans ses mèches soyeuse, coiffer et décoiffer sa tigrasse épaisse. « Lève toi, j’ai quelque chose à te dire. » Son ton se fait plus impérieux, quoi que ponctué d’un rire resté pendu à ses lippes. Cette fois elle vient embrasser ses paupières et se décale jusqu’à ceux que leurs épaules se touchent. Il finit par ouvrir les yeux, et elle soupire de contentement. « Heyyy la belle au bois dormant. » Ses dents s’attaquent à sa lèvre inférieure quand un silence tombe sur la chambre, et y a son cœur qui s’emballe dans sa cage thoracique. Plombé d’affection. Faut qu’elle le touche, faut qu’elle le sente, c’est devenu un nécessité, une nouvelle addiction. Moins brute, moins âcre que l’alcool, la cigarette. De toute façon elle est comme ça Bora, toujours dans l’excès, toujours dans l’abus. Puis elle a l’impression qu’elle aura jamais assez de lui. Jamais assez de ses mots, de sa chaleur, de ses humeurs, de ses tendresses. Elle se lasse pas d’être surprise, de ses lèvres sur les siennes, de leurs balades du mardi soir et de leurs conversations sans queue ni tête. Son bonheur est vertigineux quand il est là, et ça engendre beaucoup d’inconscience. Est-ce que c’est une bonne idée de s’installer ensemble, si tôt, alors qu’ils galèrent l’un comme l’autre à joindre les deux bouts ? Peut-être pas. Mais Bora elle s’en fout, elle en a assez de survivre, de pas voire plus loin que demain. Elle veut construire un truc avec lui, quelque chose qui sera stable, immuable. Quelque chose qu’ils assumeront à deux. Un vrai avenir, avec des doutes sûrement, et beaucoup de plaisir.

Il émerge enfin, les yeux embués et les cheveux en bataille. Elle passe un bras en travers de son buste et l’autre glisse sous son échine. Et elle revient à sa position initiale, son oreille apposée contre son torse. Elle l’écoute respirer, avec en bruit de fond son cœur qui bat la mesure. « Joyeux anniversaire mon cœur ! Je t’ai fait un café. » Un soupir meurt dans le silence. Il finit par répondre indistinctement et elle sent ses doigts jouer mollement avec ses cheveux. « C’est mon premier cadeau. Pas le café hein ? Une machine ultra cool de compèt’. » Elle rit. C’était nécessaire, d’avoir une machine dans cet appartement, et même si Bora en profitera aussi, c’est avant tout pour satisfaire le besoin en caféine matinal de son petit ami qu’elle s’est décidé à lui en offrir une. « T’as l’air pire qu’endormi, on dirait que tu roupilles les yeux ouverts Oppa. » Maintenant elle trépigne. Elle avait hâte de débuter cette journée devenue soudainement importantes, si ce n’est primordiale depuis un certain 14 février. L’année précédente, elle n’avait pas eu l’occasion de lui souhaiter non plus, et elle en a drôlement honte parce que c’était un mardi, et qu’elle l’a probablement rencontré ce jour-là. Elle savait pas bien sûr, mais peut-être qu’elle aurait dû s’y intéresser. Bora compte bien rattraper ça. Elle se redresse et sa main vient capter la sienne. Leurs doigts s’enchevêtrent, les siens glacés contre sa paume à lui, tiède. La brune tire pour qu’il se redresse enfin, les prunelles animée d’une lueur espiègle. « Mon deuxième cadeau, c’est le café. J’ai essayé de faire un latte, mais va falloir que tu m’apprennes parce qu’il est pas très réussi. Puis j’ai fait des pancakes, ça je sais faire par contre. Enfin j’espère que ça sera mangeable. »

Son regard abandonne le plateau petit-déjeuner pour se reconcentrer sur lui, et dans un élan empressé, elle s’assoie sur ses cuisses pour lui faire face. Ses mains se logent dans sa nuque, ses doigts caressent la naissance de ses cheveux. Il a l’air irréel, même après un an, même ici, dans l’appartement qu’il lui a fait la surprise de louer. Même entre ses phalanges. C’est le genre de rêve qu’elle aurait même pas oser avoir, encore moins il y a un an de cela. Le tournant que ça a pris est phénoménal, inespéré, magique. « Je t’aime tellement tu sais ? Je te le dis tous les jours ou presque, et je radote plus que toi alors que c’est toi le vieux grognon, mais j’ai encore l’impression que je devrais te le dire davantage, te le montrer aussi. » Ses lippes s’appliquent sur le siennes, très brièvement, dans un claquement de baiser sonore. « Je sais que t’aimes pas qu’on te réveille, et j’espère que tu m’en voudras pas d’avoir écourté ton dodo d’anniversaire, mais j’ai plein de trucs à te dire, et on a pas beaucoup de temps. L’année dernière je te l’ai pas souhaité, alors que je suis presque sûre qu’on s’est vus ce jour-là. C’était la première et dernière fois que ça arrive, parce que les 78 prochains anniversaires, je serais là, et je te réveillerais de la même manière pour être la première à te le souhaiter. Jusqu’à la fin, j’veux être là, tous les jours, même les plus banals. T’es ma plus belle addiction, ce que j’ai de plus précieux. Alors j’veux être auprès de toi, et je le serais si tu m’y autorises bien sûr. » Sourire tendre, nerveux, la prise autour de sa nuque se resserre un peu. « Merci d’être né, merci d’être entré dans ma vie, et m’avoir fait une place dans la tienne. Merci de m’aimer, merci pour tout ça. Et joyeux vingt-deuxième anniversaire mon bébé. Sois heureux cette année, reste en bonne santé, je te souhaite tout le bonheur de l’univers parce que c’est tout ce que tu mérites. » Cette fois, elle presse leurs lèvres plus franchement, parce que rien que de mettre des mots sur ce qu’elle ressent, même si elle le fait souvent, ça fait déborder son cœur. Elle a besoin de l’embrasser, de le câliner, de mettre en geste ce qu’elle a tenté de lui dire avec des phrases. Alors elle l’embrasse comme si c’était leur premier et dernier baiser, jusqu’à ce que son souffle se consume. Ces dix derniers jours ont été intenses pour Bora, et maintenant elle a l’impression d’imploser sous le poids de ses sentiments. Lorsqu’ils se séparent, sa main vient glisser sur sa joue, et son regard s’ancre dans le sien, le visage lumineux. « Ma dernière surprise, j’ai un peu peur qu’elle te plaise pas… mais je prends le risque. Prépare quelques affaires, des trucs bien chauds. On part cet après-midi, rien que tous les deux. Ja Oppa a accepté de nous prêter une chambre dans le chalet de sa famille à la montagne pour trois jours. Je sais que t’aime pas trop le froid, mais si tu veux pas sortir, on pourra juste… rester au lit toute la journée, ou trainer devant la cheminée… Juste toi et moi sous un plaid, ça semble être une bonne idée aussi non ? » Ses croissants de chairs épousent sa mâchoire un bref instant, et Bora vient se nicher un instant contre lui, caressant son dos avec une certaine fièvre. « Au cas où t’aurais pas compris… je t’aime mon vieil Oppa ronchon. Sois juste heureux cette année, c’est tout ce que je te souhaite. »








 

god helps anyone who
disrespected the queen


han ja ruining my life through years:
 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» News de 21 Twenty-One
» Twenty festivals edition !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: old memories :: Oubliettes, Never Forget :: RPs abandonnés
Sauter vers: