Tends-moi la main (w/ Heechul)

 

HEP POTO, tu veux devenir un king de la roulette ? No prob, viens jouer à la Roulette des Rois juste ici !
Heres come la V18 d'HM cousin, T'ES CHOQUÉ.
Pour fêter la Nouvelle Année, on part sur une annonce lourde, légère, professionnelle, donc j'te propose de CHECKER L'ANNONCE
directement. Allez, on se bouge !


Partagez | 
avatar')">
AGE : 22 AVATAR : chae hyungwon - meme boy (monsta x) POINTS : 77

NOUS A REJOINT LE : 20/11/2016

MESSAGES : 1324

MODÉRATRICE — STARCHILD'S VICE PRESIDENT ✩ SPACE RULER
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t821-yoo-in-seong-insideout En ligne

Message  Sujet: Tends-moi la main (w/ Heechul)     Mer 20 Déc - 22:21

tends-moi la main
feat. inchul
Arrête, arrête respire, enlève ton épine, savoure le battement de ton cœur qui vient faire trembler ta poitrine. Ouvre la fenêtre, observe l'hiver et le printemps qui s'enlacent, couvre-toi du bruit des rires qui s'évaporent des terrasses. Profite d'en bas et casse le grand barrage, nos rêves d’enfants méritent vraiment de prendre de l’âge.
– bigflo & oli

5 janvier. Il est en bas, en bas… plus bas qu’il ne l’a jamais été et il a erré jusque-là, juste comme ça. Le poids sur ses épaules s’alourdit de jour en jour, mais les rires et les sourires des jours passés l’ont rendu vulnérable. Les rires et les tendresses ont couvert ses cernes et redressé son dos, que d’illusions quand dans l’ombre, la pression l’affaisse un peu plus à chaque fois. Ça lui est revenu en pleine gueule et la carapace a cédé aussi aisément qu’un parechoc contre un mur. La désillusion plus brutale qu’il ne l’aurait jamais craint, même dans les pires scénarios de son esprit parano. Sa lèvre brûle et ses côtes l’empêchent de respirer sans grimacer, mais tout va bien In Seong, ce n’était qu’une mise en garde. Et il a erré jusque-là, juste comme ça. Il est en bas, en bas et ses doigts trouvent les bons chiffres sur l’interphone. « Pardon de déranger… C’est In Seong, hey Chul… j’peux monter ? » Incertain, il baisse la tête et il hésite à faire demi-tour, mais le soleil s’est déjà couché et le pavé l’effraie, les lumières l’exposent et ce calme aux environs – il ne veut pas y retourner. Il entre quand on l’y autorise, monte dans l’ascenseur et réfléchit à ce qu’il dira lorsqu’on lui ouvrira la porte. Il affronte son reflet dans le miroir et pourtant, évite de croiser son propre regard. Il a été bête, si stupide et il se traîne dans le couloir quand les portes le libèrent. Il se recoiffe, ajuste sa veste et s’éclaircit la gorge avant de sonner à la bonne porte. Pourquoi Heechul, pourquoi ici ? Parce qu’il a besoin de quelqu’un de confiance, quelqu’un qui n’est pas sa petite-amie, ni sa mère ni sa sœur. Quelqu’un qui n’est pas une étoile scintillante ni un soleil trop brûlant, quelqu’un qui peut le comprendre, qu’il a trop longtemps laissé sombrer. Quelqu’un qu’il aimerait rattraper, remonter à la surface et peut-être, avec lui, laisser sa fierté de côté. « J’ai eu… une sale journée. Tu me sers un verre ? » Il n’essaie même pas d’être convaincant, sa lèvre déjà violacée et son sourire pas si grand, mais le ton est là, léger et assuré. Ses yeux tremblent pourtant et n’accrochent pas ceux de son hôte, mais plutôt le mur d’en face. « D’eau, bien sûr… » Il rigole, pas à cause de sa bêtise, mais de son attitude qu’il trouve pathétique et des secrets qu’il gardera encore.

Il aimerait garder ça pour lui, sauver les apparences et tout se mettre sur le dos, encore et encore. Il voudrait continuer à supporter la pression seul, mais la réalité l’a rattrapé après six mois de paix et la chute est violente. Il a oublié, oublié que le monde n’est pas dirigé par les anges et que l’argent détruit des vies. Pour des billets qu’il n’avait pas cette fois, il a vu ses efforts disparaître en un battement de cils, comme s’il avait toujours fauté. Une semaine, une semaine qu’il a crié pour qu’on l’épargne. Une semaine passée trop vite et on l’a retrouvé, ce soir. Il a toujours été réglo, mais on n’a pas le droit à l’erreur dans ce monde de requins affamés. Ils transpirent le fric ces salauds, mais une dette est une dette et leurs sourires sont viciés quand leurs coups le paralysent, leurs rires distordus quand son corps frêle cède trop vite. Il n’est qu’un gamin In Seong, à côté de ces hommes-là. Il ne les craignait pas avant, il ne voyait pas, ne croyait pas à la fiction, ne savait pas. Il voulait faire l’adulte, mais ce n’est toujours qu’un enfant In Seong, rêveur et prudent. Ce ne sont pas les coups qui l’ont marqué, deux ou trois à peine pour l’effrayer, mais leurs mots venimeux ont touché sa famille bien qu’il ait toujours su l’écarter. On acceptait de les épargner tant qu’il payait, mais cette fois il a échoué. Et il a erré jusque-là, juste comme ça. Il était en bas, en bas et maintenant le voilà, deux doigts levés pour saluer son ami et ses ailes toujours blessées, toujours pas prêt à s’envoler.
☾ anesidora

◊◊◊


You're like gravity, baby ▲ You spin around, around. You're my favorite drug, you make me feel like I can't stop. I am the one always baby, but I know I'm yours. You're my favorite drug, you make me feel like I can't stop.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Tends-moi la main (w/ Heechul)
 Sujets similaires
-
» La main invisible
» Prise la main dans le sac...[PV Sacha]
» Le groupe T-vice victime d'un vol à main armé à Saint Domingue
» Prendre furtivement sa main, Oublier un peu les copains...
» Comme les doigts de la main


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: