Eun Sun est la plume, Erynn est le pinceau feat Erynn

 

HEP POTO, tu veux devenir un king de la roulette ? No prob, viens jouer à la Roulette juste ici !
Déjà la V19, t'en dis quoi poto ? On est plus des canetons du game, même si ça en a tout l'air !
File voir les news de la MAJ PAR ICI
Promis que tu vas pas en croire tes mirettes !
le premier évent de 2018 d'annonce ! viens checker le superbe carnaval en cliquant (( ICI ))


Partagez | 
avatar
AGE : 19 AVATAR : Lee Hyeri (Girl's Day) POINTS : 131

NOUS A REJOINT LE : 17/02/2017

MESSAGES : 401

☢ BURNING AMBITION
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t1370-lee-eun-sun-sunny

Message  Sujet: Eun Sun est la plume, Erynn est le pinceau feat Erynn     Ven 10 Nov - 17:02

Eun Sun est la plume, Erynn est le pinceau
Erynn & Eun Sun

Début septembre l’été touche à sa fin et pourtant il est encore bien présent, le soleil brillant toujours. Les températures sont toujours élevées bien que ça ne soit plus la canicule, vive l’été indien. Eun Sun profite des derniers rayons de soleil car elle sait qu’ils ne tarderont pas à disparaître sans savoir qu’elle aussi allait bientôt sombrer. Le compte à rebours est enclenché mais sur le moment la coréenne a fêté son anniversaire il y a pratiquement un mois et tout va bien. Aucun nuage à l’horizon dans sa vie et elle en profite, elle a bien raison car les nuages ne tarderont pas à venir et en masse. Mais là elle ne sait rien, le soleil brille haut et fort. Les lunettes de soleil sur son nez, elle reste un moment dans la cour à rester sous les rayons de l’astre. Puis une sonnerie de son téléphone la sort de ses rêveries la ramenant à la réalité et elle commence à se diriger vers les ateliers. Elle est heureuse et ça se voit par son sourire, par ses vêtements mignons et colorés. Aujourd’hui, c’est un tee-shirt où est représenté quelques personnages d’Oliver et compagnie, le disney ainsi que son short en jean délavé. Ses converses oranges au pied, elle file Eun Sun aux ateliers pour ne pas être en retard. Dans son sac se trouve le deuxième tome de sa saga, le premier tome ayant été envoyé à des éditeurs surtout français. Là elle attend des retours, elle sait bien qu’elle est jeune mais elle écrit depuis tellement longtemps qu’elle a l’impression d’écrire depuis toujours. Et puis des auteurs qui ont été publiés à 19 ans, ça existe ça ne court certes pas les rues mais ils existent bels et bien.

Remplie d’optimisme, elle attend devant les ateliers sa camarade Erynn. Sa moitié artistique, Eun Sun tient beaucoup à la jeune femme. Elle admire d’ailleurs son travail en tant qu’artiste, ses œuvres d’art lui parlent et lui procurent toujours un petit quelque chose. Puis c’est toujours plus cool quand l’un des artistes qu’on aime qui est encore vivant est sympathique en plus. Elle sait bien que la peintre arrivera en retard alors elle sort son carnet où siégent ses notes et travaille le plan de son roman. Elle transcrit ce qui se passe dans son imagination, ce que ses personnages font et disent, elle ne se considère pas comme vraiment une auteure vu qu’elle met juste sur papier ce qui passe dans son esprit. Plongée dans son univers, elle ne voit plus les minutes passer et Erynn peut bien avoir une heure de retard qu’elle ne se rendra pas compte tellement elle est plongée dans son monde.  
♡ ♡ ♡
MACFLY
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 18 AVATAR : Kim Yerim – Yeri des Red Velvet POINTS : 0

NOUS A REJOINT LE : 15/07/2017

MESSAGES : 1074

MODÉRATRICE — BURNING AMBITION
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t2540-jung-erynn-ellery

Message  Sujet: Re: Eun Sun est la plume, Erynn est le pinceau feat Erynn     Ven 10 Nov - 22:28

Eun Sun est la plume, Erynn est le pinceau
Eun Sun & Erynn

Une heure de retard? N'abusons rien, elle n'oserait pas! tu parles, que nenni. Eun Sun la connaissait visiblement bien, si bien qu'elle avait sur-estimé son retard, chose qui n'arrivait pratiquement jamais. 37 minutes, c'était son retard. Pourtant elle avait essayé! En effet, elle avait lutté de toutes ses forces pour partir suffisamment tôt de sa pause café avec Jongdae, tout ça pour arriver à l'heure – enfin, avec 15 minutes de retard tout de même, n'abusons rien – tout ça pour éviter de faire attendre la douce Eun Sun. Mais voilà, cela lui avait demandé tant d'efforts d'aller contre sa nature, qu'elle n'en avait plus eu assez pour combattre l'envie de suivre ce magnifique papillon virevoltant dans ce parc qu'elle traversait. Aah qu'elle était faible, faible pour de si petites choses, faible pour ces si infimes et pourtant si belles créations que peuplaient ce monde. Mais voilà, ce fut 6 minutes consacrés au papillon, 9 minutes de conversation avec un vieillard plein d'anecdotes et 7 minutes de séance photos du parc, parce que oui, la lumière était belle et cela lui sembla être un crime que de laisser cela derrière, sans l'immortaliser une seule fois... Une seule fois? Une seule photo donc? 7 minutes pour une photo? Mouais... Il ne fallait plus se poser de questions, simplement se rendre à l'évidence; Erynn n'était pas faite pour être à l'heure.

37 minutes après avoir quitté le café, la voilà qui arrivait enfin, rayonnante, souriante, comme si le monde n'avait pas à lui en vouloir parce qu'elle ne lui en voudrait jamais. Et c'est pour avoir créé des personnes comme Lee Eun Sun que jamais elle ne saurait blâmer l'univers, car il n'y avait rien de mauvais dans ce ciel s'il avait été capable de former pareille douceur. D'ailleurs, cette douceur transparaissait dans chacun de ses écrits, sa bonté s'écoulait sous sa plume et c'est sous celle-ci qu'Erynn avait même peint deux de ses tableaux. Elle l'avait inspirée et elle ne doutait pas qu'un jour elle inspirerait le monde.
Merci de m'avoir attendue Sunie! Tu es prête? questionna-t-elle, le ton rieur, le sourire lumineux alors que son apparition ressemblait déjà plus à un coup de vent, puisqu'elle s'éloignait vers la porte de l'atelier, clé en main. Ça risque d'être long! Je veux y mettre le plus de détails possible aujourd'hui, pour que ta beauté y transparaisse le plus aisément possible.
Aujourd'hui elle travaillerait les détails, du moins c'est ce que son professeur attendait d'elle, alors elle tenterait et c'est tout naturellement que, sa four d'art son le bras, elle ouvrit la porte de ce qu'elle appelait affectueusement 'la caverne d'Ali Baba'.
♡ ♡ ♡
MACFLY

◊◊◊

De Satan ou de Dieu, qu'importe ? Ange ou Sirène, Qu'importe, si tu rends, - fée aux yeux de velours, Rythme, parfum, lueur, ô mon unique reine ! - L'univers moins hideux et les instants moins lourds ?

– Baudelaire
QUEEN DU STOP SAID:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 19 AVATAR : Lee Hyeri (Girl's Day) POINTS : 131

NOUS A REJOINT LE : 17/02/2017

MESSAGES : 401

☢ BURNING AMBITION
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t1370-lee-eun-sun-sunny

Message  Sujet: Re: Eun Sun est la plume, Erynn est le pinceau feat Erynn     Sam 11 Nov - 10:42

Eun Sun est la plume, Erynn est le pinceau
Erynn & Eun Sun

Eun Sun, c’est une autrice bourrée de talents. Elle-même ne le sait pas encore mais elle fera partie de cette communauté d’auteurs publiés à même pas 20 ans. Elle écrit avec tout ce qu’elle a c’est d’ailleurs ce qui fait la force de ses écrits. Ses personnages sont développés, aucun d’eux n’est laissé pour compte. Ils ont tous le droit au même traitement. Et elle sait manier les mots, le suspens aussi pour maintenir l’attention du lecteur. Elle veille cependant à ne pas le laisser en haleine trop longtemps n’étant pas une auteure si cruelle. Elle écrit comme elle vit avec passion. Etant adepte des différents points de vue, un coup elle écrit avec le regard de sa petite sorcière Sophie et l’autre chapitre avec les yeux de sa belle chasseuse des êtres impartiaux Zhalia. Son univers est vaste, elle a mis du temps avant de réussir à explorer tout ce que son imagination lui propose. Tout est original, haut en couleurs et elle se sent tellement bien dans ce monde fictif qu’elle y resterait des heures voire même toute sa vie. L’écriture a aussi de tels bienfaits sur Eun Sun. En effet quand Erynn se manifeste enfin le soleil est totalement ivre. Ivre d’écriture car elle n’a nul besoin de boissons diverses pour être en état d’ivresse. Elle sourit bien décidée à faire en sorte qu’Erynn sourit aussi bien que sa joie soit contagieuse.

- Je suis prête mon général ! Je vous suis.

Et sur le ton de la plaisanterie, elle suit la jeune peintre jusqu’à la porte des ateliers. Elle prend conscience de l’importance de cet endroit pour son amie. C’est là où elle peut sans aucun doute s’exprimer librement. Et rien ne doit lui faire plus plaisir que de peindre comme pour le soleil quand il écrit.

- Ma beauté ? C’est toi qui à chaque fois me rends plus jolie ! D’ailleurs je ne comprends pas comment tu fais. Il faudra que tu m'y expliques un jour.


Modeste comme à son habitude, elle ne se rend pas compte de tout son potentiel. Elle ne se doute pas qu’elle puisse être jolie naturellement ni même qu’elle écrive extrêmement bien. Elle accepte toujours avec gêne des compliments qu’elle mérite amplement. Après tout, elle se trouve toujours des défauts.

- D’ailleurs qu’est ce qui t’a fait avoir autant de retard ?


Aucun reproche, elle veut simplement savoir ce qui a autant retardé son amie. Après tout il arrive toujours des choses passionnantes à Erynn et le soleil aime quand elle lui raconte ses péripéties. Elle pénètre toujours dans cette pièce avec une grande solennité. Elle est infiniment reconnaissante à Erynn de la laisser entrer dans sa « caverne d’Ali Baba ».

- Alors dis moi tout, je me place où et comment ?


Tandis qu’elle attend les instructions de la peintre, elle se rend compte de quelque chose alors que son regard se pose sur son carnet. C’est une nouvelle tellement importante pour la jeune écrivaine qu’elle doit absolument la partager avec celle qu’elle considère comme son âme sœur artistique.

- Oh je sais plus si je te l’ai dit mais ça y est j’ai envoyé mon premier tome à des éditeurs !
♡ ♡ ♡
MACFLY
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 18 AVATAR : Kim Yerim – Yeri des Red Velvet POINTS : 0

NOUS A REJOINT LE : 15/07/2017

MESSAGES : 1074

MODÉRATRICE — BURNING AMBITION
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t2540-jung-erynn-ellery

Message  Sujet: Re: Eun Sun est la plume, Erynn est le pinceau feat Erynn     Mer 22 Nov - 21:39

Eun Sun est la plume, Erynn est le pinceau
Eun Sun & Erynn

Si Eun Sun doutait, alors Erynn croirait en elle pour deux. Il n'y avait aucune raison dans ce monde qui légitimait le silence d'un art aussi pur que celui de la jeune femme. Et c'est avec ferveur qu'elle combattrait le doute qui habitait les âmes de talentueux artistes. Ce monde avait besoin d'eux autant qu'ils en avaient besoin; ils exprimaient ce que les autres gardait, dévoilaient les hurlements qui étaient tu chez tous et criaient d'une voix la pensée cachée de l'Homme. Ils faisaient éclore de l'univers ce qu'ils se refusaient tous à voir, le regard obstrué par les cruels dictats de la société. Alors l'art mettait en pause ce précieux bazar et en dévoilait les beautés oubliés. Et c'est avec un naturel incompréhensible qu'Erynn le faisait, c'en était presque frustrant tant pour la jeune femme tout paraissait évident.
Je suis prête mon général ! Je vous suis.
Alors elles rentrèrent et c'est avec un élégant sourire qu'Erynn se mit à disposer tout son matériel. Elle allait à tout allure dans le tout petit local; ramassait le chevalet pour le mettre là où la lumière était la meilleure,
Ma beauté ? C’est toi qui à chaque fois me rends plus jolie ! D’ailleurs je ne comprends pas comment tu fais. Il faudra que tu m'y expliques un jour.
Crois-moi Sunie, c'est impossible de te rendre plus belle que tu ne l'es déjà.
Elle pensait et pesait tous les mots qu'elle venait pourtant de lancer si facilement dans les airs, tandis qu'elle tirait le rustique fauteuil à la lumière également. Et le sourire collé aux lèvres, elle plaça une feuille A2 sur une plaque puis sur son chevalet, essayant de se remémorer toutes les consignes de son professeur d'art, en vain; la gamine n'avait pas été très alerte lors de l'énonciation des devoirs. Qu'importe, elle ferait comme bon lui semble et à la limite, une énième mauvaise note ne la coulerait pas plus qu'elle ne se noyait déjà... Faudrait-il qu'elle se reprenne en main?
D’ailleurs qu’est ce qui t’a fait avoir autant de retard?
Ooh, commença-t-elle dans un incompréhensible engouement, alors j'ai pris le thé avec Jongdae puis sur la route pour te rejoindre, un magnifique papillon m'a intercepté, il fallait que je le prenne en photo. Après j'ai rencontré un vieux monsieur qui m'a raconté comment était Séoul durant sa jeunesse, ça m'a passionnée, j'aurais pu l'écouter des heures durant! Il avait une telle sagesse dans sa voix. Incroyable! Ensuite, le ciel a pris une couleur sublime et il fallait absolument que je le prenne en photo.
Sur ces belles paroles, elle tendit son téléphone – qui ne possédait aucun mot-de-passe d'ailleurs – inconsciente – à Eun Sun pour qu'elle puisse regarder les différentes photos.
Alors dis moi tout, je me place où et comment?
Tu te place dans ce fauteuil et tu restes comme tu as toujours été, expliqua-t-elle le ton enjoué, tout en lui indiquant du doigt le gros fauteuil de vieux cuir, Naturelle!
Et alors qu'elle regardait son amie s'installer, elle attrapa à l'aveugle un de ses crayons gris H comme si l'emplacement de chaque choses dans ce local lui était connus. Ils l'étaient. Elle commencerait par une esquisse avant de poursuivre avec un de ces fins feutres noirs dont seuls les artistes ont le secret, puis elle terminerait avec des détails placés à la peintre et ce, même si son professeur ne supportait pas cela. Et alors qu'elle s'apprêtait à commencer à esquisser, elle s'arrêta nette;
Oh je sais plus si je te l’ai dit mais ça y est j’ai envoyé mon premier tome à des éditeurs!
C'est pas vrai?! Sunie, je suis tellement heureuse pour toi! Non tu ne me l'avais pas dit, c'est celui que tu m'as fait lire y a pas longtemps?
Et sur ces mots, elle lâcha son crayon et se dirigea vers Sunie, sourire illuminé par la bonne nouvelle, et la prise dans une chaude étreinte, tant elle était heureuse pour elle et son art.
♡ ♡ ♡
MACFLY

◊◊◊

De Satan ou de Dieu, qu'importe ? Ange ou Sirène, Qu'importe, si tu rends, - fée aux yeux de velours, Rythme, parfum, lueur, ô mon unique reine ! - L'univers moins hideux et les instants moins lourds ?

– Baudelaire
QUEEN DU STOP SAID:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 19 AVATAR : Lee Hyeri (Girl's Day) POINTS : 131

NOUS A REJOINT LE : 17/02/2017

MESSAGES : 401

☢ BURNING AMBITION
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t1370-lee-eun-sun-sunny

Message  Sujet: Re: Eun Sun est la plume, Erynn est le pinceau feat Erynn     Ven 24 Nov - 19:00

Eun Sun est la plume, Erynn est le pinceau
Erynn & Eun Sun

Eun Sun n’a pas toujours eu ce talent brut, pur. Elle a travaillé son écriture au fil des années améliorant son style. Elle a fait en sorte que ces descriptions ne fassent pas trois pages mais qu’elles soient quand même un minimum utile au lecteur. La jeune autrice évite les répétitions du mieux qu’elle peut, le dictionnaire des synonymes étant devenu son meilleur allié. Elle a fait en sorte que chaque personnage ait une utilité ainsi qu’un background parce que même si elle a un lien plus étroit avec Sophie et Zhalia, aucun personnage ne manque de profondeur. Ils sont tous utilisés quant à son univers, ça lui a pris des années avant de le développer complètement. Pour s’aider, elle a gribouillé une carte sur son carnet. Après pour le reste, elle ne rapportait que ce que ses personnages disaient ou faisaient. Elle n’écrit pas toujours de fonction très linéaire mais pour l’instant ce mode d’écriture lui convient. Elle n’a eu que très rarement à forcer l’inspiration pour qu’elle vienne. Elle a du mal à croire qu’un jour elle deviendra une des auteurs qui ont marqué la vie de quelques personnes comme ses auteurs chouchous l’ont fait.

- Vile flatteuse !

Bien entendu, elle ne croit aucun mot d’Erynn. On remerciera son incroyable confiance en soi pour ça. Elle l’observe évoluer dans le petit local, placer dans son chevalet ainsi que le fauteuil rustique à la lumière. La petite brune n’y connaît certes rien en peinture et n’a pas un très bon niveau en dessin mais elle sait que peindre dans l’obscurité c’est bof voire pas terrible du tout.

- Oh raconte qu’est ce qu’il t’a dit ?

Et le soleil prend le téléphone de son amie en parlant et admire les clichés qu’elle a pris. Elle, elle a mis un mot de passe ne voulant pas que ses parents tombent sur certaines conversations avec ses amis. Non pas qu’elle leur mente délibérément, elle est bien trop pure pour cela mais parfois elle omet de leur dire certaines choses. Au départ ce n’était qu’un petit secret puis le nombre a rapidement augmenté. Des choses qu’elle ne pouvait pas dire parce que ça casserait le mythe de la fille parfaite. Néanmoins elle tend son portable à Erynn le déverrouillant tout en lui rendant le sien. D’ailleurs la peintre lui fait penser que ça fait longtemps qu’elle n’a pas vu Jong Dae. C’est dommage la petite autrice aime bien résoudre des petites enquêtes avec lui

- Regarde tout ce que j’ai photographié cette semaine !

C’est surtout des photos d’animaux, des écureuils ainsi que quelques insectes et tout ce qui fait partie de la nature. Le soleil, les feuilles qui prennent des teintes un peu plus chaudes signe que l’automne ne va pas tarder.

- D’accord !

En quelques mots, elle se place sur le fauteuil en tailleur le dos légèrement penché en avant et elle regarde Erynn mais pas forcément. Elle s’est placée de toutes sortes à pouvoir voir à sa droite et sa gauche sans avoir à tourner la tête. Son carnet entre ses jambes et un stylo dans sa main, elle réfléchit à la suite de son histoire. Elle regarde vite fait ses notes et essaie de voir si son plan tient debout ou si il a besoin de quelques modifications. Bien entendu seuls ses yeux bougent hors de question de corser la tâche à Erynn.

- Oui, c’est le long manuscrit que je t’ai fait lire ! T’imagines si j’ai une réponse positive ? D’ailleurs je te mettrais sans doute dans les remerciements !

Et elle s’est levée toute excitée et émue rien qu’à cette hypothèse, de voir son livre dans les rayons de différentes librairies. L’étreinte d’Erynn lui met du baume au cœur et elle retient quelques larmes. Les perles salées n’ont rien à faire dans ce moment de pur bonheur et de création artistique.

- Et toi alors c’est pour quand ta prochaine exposition ?

Parce qu’Erynn a comme elle un talent tel un diamant brut, pur, précieux et que par ses œuvres d’art elle ressent des choses qu’aucun autre artiste ne lui fait ressentir. Cette amie artiste est précieuse aux yeux du petit soleil. Le lien qui unit Eun Sun et Erynn est unique dans son genre. C’est sur leur lien qui unit leurs arts que s’est construite une réelle amitié. Et elle irradie la petite coréenne de bonheur pour chasser les ombres qui voudraient s’introduire dans la vie de son amie.

- Mais plus globalement quoi de neuf ?
♡ ♡ ♡
MACFLY
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message  Sujet: Re: Eun Sun est la plume, Erynn est le pinceau feat Erynn     

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Eun Sun est la plume, Erynn est le pinceau feat Erynn
 Sujets similaires
-
» La plume du paon... ( autodérision )
» Une nouvelle voie...(Privé Plume de colombe)
» La plume de Rarage | Grande Guerrière => Crèp
» une plume qui tombe du ciel
» Plume Sombre [Journaliste]


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: