NOS TÊTES SONT PLEINES DE RÊVES ♡ JAWEI

 

HEP POTO, tu veux devenir un king de la roulette ? No prob, viens jouer à la Roulette des Rois juste ici !
Heres come la V18 d'HM cousin, T'ES CHOQUÉ.
Pour fêter la Nouvelle Année, on part sur une annonce lourde, légère, professionnelle, donc j'te propose de CHECKER L'ANNONCE
directement. Allez, on se bouge !


Partagez | 
avatar')">
AGE : 22 AVATAR : ☽ Byun Baek Hyun ♡ POINTS : 476

NOUS A REJOINT LE : 21/07/2016

MESSAGES : 10875

‹ MOTHERFUCKING STARBOY ⋆ STARCHILD PRESIDENT › - MISTER NOËL 2016
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t103-han-ja-hajansky En ligne

Message  Sujet: NOS TÊTES SONT PLEINES DE RÊVES ♡ JAWEI     Jeu 19 Oct - 18:51





stars are never sleeping

Autant d'étoiles dans le ciel que d'espèces néfastes
Perdu dans le néant... Perdu dans le néant, les astres décollent
Une vaste plaine étoilée dresse le décor, j'atterris sans douceur
Dans une combi, tout seul sur une planète méconnue

☽ ☽ ☽ Petit prince déambule sur le ciel de ses sillons poudreux, étoile parmi les hommes, lucide parmi les endormis. Il est tard et la nuit étend sa main le long des allées, à la manière d'une marée magique qui emporte le moindre sourire, la moindre étincelle de vie. Pourtant, elle rend le Han libre et lui fait se sentir mi-rebelle, mi-ambassadeur ; garçon pétillant et gorgé de lumière, affectionnant plus que de raison cet océan de jade et d'ébène dans lequel il s'enlise. C'est rassurant, la nuit. C'est rassurant parce que les étoiles brillent et la brise psalmodie de belles mélodies. C'est rassurant car il connaît l'Université sans nul doute mieux que personne, flâne ici-et-là sans but apparent, arpentant les dédales et les chemins comme un météore étincelant dans l'obscurité profonde. Rien à craindre. Rien à signaler, aussi. Calme plat, paisible, bercé par l'écho intermittent du petit vent et enjolivé par l'éclat splendide des astres. Chaque pas l'entraîne un peu plus à relever un regard adorateur sur ces constellations qu'il pourrait reconnaître sans effort – rayons gamma plein ses yeux en amande, vertige saisissant coulant sur sa bouche et bouille d'homme-enfant cerné par l'insomnie, tournée vers le quart de lune.

Et puis il y a ses mains nonchalamment glissées dans ses poches, son fidèle bonnet noir surplombant sa frange caramel ; les faisceaux argentés de la pâle souveraine prêtant quelques lumières à sa peau, elles qui révèlent un sourire mutin par-delà l'ombre de son visage. Avec une passion intacte, le Starchild goûte le néant lézardé de lignes invisibles, l'envie de décrocher une étoile l'incitant à tendre la main vers l'horizon. Pourtant, il se contente de masser distraitement l'épiderme de sa gorge, continuant son chemin de la même flegme indolente, presque plus charmante encore que la sombre sérénité d'un corbeau. Bientôt, c'est avec surprise qu'il distingue une silhouette non loin d'ici, persuadé d'être le seul debout lorsque tout le monde dort à poings fermés. Le couvre-feu, les heures de coucher, les règles de l'établissement... Peut-être se permet-il quelques écarts à cause de son statut, mais croiser un autre étudiant à une telle heure et dans l'enceinte de l'établissement n'a rien d’anodin. Piqué d'une curiosité propre à lui-même, le Président n'hésite pas, pressant légèrement le pas afin de partir à la rencontre de cette âme esseulée. Une fois suffisamment proche, il constate que l'effet de surprise a lieu d'être et, animé par un bref élan de taquinerie, c'est sa voix qui perce expressément en première afin de briser la clameur silencieuse de la nuit, voilée par un filtre de secret apprêtant son timbre subtil ; note adagio, note cassée. « Belle soirée, non ? Tout juste assez pour enfreindre le couvre-feu. » Aucune offense dans son ton ; seulement les prémices d'un rire espiègle, dérision qu'il tourne en petite moquerie, pleine de douceur-violence qui ne fait pas mal. Après tout, il partage le même péché-mignon que lui. Il n'a pas tant l'impression de reconnaître son interlocuteur que ça, mais Ja n'ira pas pour autant le dénoncer, si ce dernier ne fait que passer du temps avec les étoiles.

Une paire d'yeux inquisiteurs posés sur le dos du vilain délinquant, Han Ja ravale un rictus coloré, ses traits aux contours doux se rehaussant en comprenant. L'inconnu drapé dans un halo de ténèbres ne pouvait choisir meilleur endroit pour observer le ciel. « Oh, Sirius. » Chuchote le Han sur un ton d'évidence, lorsqu'il dirige finalement son regard vers le point que fixe obstinément l'étudiant. Il ne lui en faut pas plus pour reconnaître cette étoile qui semble autant l'intéresser, envahi par une sensation d'attendrissement soudaine. À pas feutrés, le Président s'approche alors, pointant l'empyrée du doigt. « Celle que tu regardes, c'est l'étoile du chien. La plus brillante de tout le ciel, vingt-cinq fois plus que le soleil, et plus lourde encore que n'importe quelle autre étoile. Impressionnant, pas vrai ? » Car plus une étoile est lourde, plus elle brille davantage. Et à cet instant, Ja a très envie de connaître son nom, mais se terre néanmoins dans un silence patient, osant glisser ses petits yeux luisants près de cette silhouette fondue sur elle-même. Sourire cosmique.

Et perdu dans le néant, je flotte, la force de l’apesanteur me porte
Comme une sorte de gros ballon, emporté dans les méandres
Je deviens le grand garçon
Que maman voulait voir avancer dans la vie.

◊◊◊

j'crois que la terre est ronde

@Han Soo Yun a écrit:
J'savais qu'on allait la sortir et j'aurais du parier sur toi, le roi des vannes pourries.

RS des enfers © Only One Bro:
 
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
NOS TÊTES SONT PLEINES DE RÊVES ♡ JAWEI
 Sujets similaires
-
» Pourquoi les pommes sont-elles rondes ? (PV - Kallo Hone)
» Pourquoi les nègres sont-ils des xénophobes?
» ILS SONT DEVENUS FOUS! Est-ce que je mène une campagne contre Aristide au Forumh
» Ah bon ? Les Haïtiens sont des canibales !
» Cours n°1: Les moldus sont primitifs


 ::  :: Dortoirs
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: