ink your soul in my skin » okei

 

YOOOO, envie de gagner quelques Candy Canes ? Pas de problème, viens jouer à la Roulette de Noël juste ici !
LAST CHRISTMAS, I GAVE YOU MY HEART ~ Le MARCHÉ DE NOËL fait son grand comeback !
V17 de Hundred Miles, omg, t'y crois ? Moi pas...
Et comme la sainte saison des Lindors et des mandarines est enfin arrivée, j'te propose de CHECKER L'ANNONCE
pour voir ce qu'on te réserve ce mois-ci !
Viens gratter quelques cases de notre CALENDRIER DE L'AVENT ! Tous les jeux de la saison sont à découvrir ICI !
ALL I WANT FOR CHRISTMAS IS YOUUUUUU ! Un petit Secret Santa ça te dit ? Pour participer c'est ICI !


Partagez | 
avatar')">
AGE : 20 AVATAR : min yoongod ♥ POINTS : 4

NOUS A REJOINT LE : 22/09/2017

MESSAGES : 82

♡ PUT YOUR TRUST IN ICE CREAM
Voir le profil de l'utilisateur

Message  Sujet: ink your soul in my skin » okei     Mer 18 Oct - 20:21

ink your soul in my skin
feat boo in ok
jour j. jour tant attendu depuis si longtemps. tu te prépares mentalement à ce jour depuis que tu as pris le rendez-vous. du bout des doigts, tu caresses ta cuisses, endroit que tu as choisi pour afficher ta prochaine œuvre d’art. tu relèves les yeux pour fixer le dessin posé sur ta table de chevet et esquisse un fin sourire. tu sens déjà l’aiguille s’enfoncer dans ta chair, un frisson de douleur parcourant ton échine. tu es peut-être masochiste. la pièce qui recouvre ton dos ne t’a apparemment pas assez fait souffrir. dieu sait à quel point tu en avais bavé, à quel point tu avais eu du mal à rester assis sur la chaise tant la douleur irradiait dans ton corps tout entier. mais c’était comme une drogue. une addiction à laquelle tu n’avais su dire non, si ce n’était faute d’argent.

mains dans les poches de ta veste de cuir, tu prends la poudre d’escampette. écouteurs dans les oreilles, tu laisses la musique marteler tes tympans beaucoup trop fort. insensible à ton environnement, tu te rends directement au salon. l’air froid de l’automne te mord les joues et tu regrettes amèrement de ne pas avoir enfilé quelque chose de plus chaud. tes converses martèlent le bitume au rythme de la chanson et tu ralentis la cadence dès que tu remarques enfin l’enseigne. « are you kidding me… » tu t’arrêtes sur le pas de la porte, le bout du nez retroussé. ta langue claque sur ton palais en signe de désapprobation. cette grande asperge, qui se tient derrière le comptoir. tu la connais un peu trop bien. ce n’est pas vraiment une surprise, tu sais très bien qu’il travaille à ce salon. mais de le voir ce soir, tu ne t’y attendais pas du tout. tu retires tes écouteurs et entres, la clochette à l’entrée signalant l’arrivée d’un client. tu te diriges vers lui, tête baissée, posant une main sur le comptoir. « hey. mh. i’ve an appointment at 9. » toi qui suintes la confiance, voilà que tu te sens très petit et peu sûr de toi. in ok, ça fait combien de temps qu’on a pas parlé? depuis combien de temps le fossé se creuse entre lui et toi? probablement depuis que ton frère a pris une place de choix dans sa vie. un peu moins depuis qu’ils ont rompus. ta langue glisse sur tes lèvres et tu sors le papier sur lequel tu as couché le dessin : deux phœnix, un noir et un rouge. « … and this is what i’m getting. » tu espères sincèrement qu’un de ses collègues est présent. tu n’as pas envie de devoir lui faire face. ou alors c’est peut-être l’occasion parfaite de mettre les points sur les i. un signe du destin, ou une mauvaise blague.
☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
avatar')">
AGE : 21 AVATAR : pcy ☽ POINTS : 984

NOUS A REJOINT LE : 14/08/2016

MESSAGES : 4914

BITCH PLEASE, I'M YOUR VICE-PRESIDENT - ROI DU SEXTO
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t2366-boo-inok-booyonce En ligne

Message  Sujet: Re: ink your soul in my skin » okei     Ven 20 Oct - 22:10

better days
L’odeur des pots d’encre à peine ouverts, le crissement d’une plume métallique sur une feuille granulée – le goût du café sur son palais, la brûlure du liquide trop chaud sur sa langue. Un paquet de choses qui lui donnent l’impression d’aller bien, juste assez pour pouvoir qualifier cette journée d’idéale, de délicate. La musique calme, ambiante du bar s’infiltre dans ses oreilles et il pourrait s’endormir derrière son comptoir, griffonnant quelque devoir au lieu de nettoyer les machines comme jinwoo le lui avait demandé.
Jinwoo qui lui répète qu’il pourrait arrêter ses études et travailler à temps plein ; et c’est sûrement la société des firestone qui l’empêche de le faire.

Coincé dans ses pensées, il ne réalise ta présence qu’au son de ta voix, suffisamment entendue pour qu’il la reconnaisse ; et une demi-année de silence radio ne saurait en effacer le souvenir. Plutôt que de céder aux palpitations hasardeuses de son cœur, emballé par ta venue inopinée, il décide de jouer sa carte joker et t’adresse l’un de ses plus beaux sourires de joker, le genre qui dévoile ses dents et ronronne un million de promesses silencieuses. « hi, wei. » peut-être que sa langue arrondit trop la syllabe, que son rictus s’élargit trop – il met ça sur le compte de ton surnom, qu’il susurre avec beaucoup trop de fierté pour ne pas être teinté de venin.

Ses yeux prennent le temps de dévaler le long de ton visage, s’attardant consciemment dans les tiens en grapillant la moindre parcelle d’information, avant d’enfin s’écrouler sur le tatouage à faire. « and where’d that be ? » jolie image, il ne le niera pas – mais se persuade silencieusement d’être capable de faire mieux. Et il se sent comme un prédateur, à deux doigts de sauter sur sa proie, lorsque ses pupilles rétrécissent en remontant vers toi ; l’annonce d’une nouvelle grimace fait trembler les rebords de ses lèvres, il mord nonchalamment sa plume.

« unfortunately for you, there’s no one here, except me. » mensonge éhonté, son supérieur et quelques collègues traînaient dans l’arrière-boutique mais, hélas, étaient subitement trop occupé par l’inventaire pour s’occuper de toi. Il tire son paquet de malboro de sa poche et en glisse une entre ses crocs, sans que son regard ne te quitte un seul instant. Deuxième légèrement extirpée du paquet, il te la tend en un silence éloquent et inviteur.

Il se faufile hors de son siège, en un geste assez maladroit pour illustrer l’absence d’aisance dans ses membres trop longs, et t’attire jusqu’au siège – qu’il redresse en enclenchant sèchement le levier. « please sit down. » plus formel qu’il n’aurait dû l’être ; il tire une longue latte sur sa clope et prend le temps de tout installer à côté de toi, roulant sur son propre fauteuil pour atteindre les différents points de la pièce. Quand il revient vers toi, c’est armé d’une aiguille, d’une paire de gants et de son regard le plus sérieux – peut-être aussi un peu las. Boo n’aime pas les conflits, pas plus qu’il n’aime se détacher de quelqu’un sans raison. « so ? are you gonna explain to me why we didn’t keep in touch, or do i have to figure it out myself ? »
Il aime pas prendre des pincettes non plus, inok.
&




◊◊◊

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
ink your soul in my skin » okei
 Sujets similaires
-
» [Achat]Skin de chat
» Conseils pour créer une skin avec pixia[tutorial]
» Skin Interface
» [skin]Magie sur ma skin de chat
» skin d'interface?


 ::  :: Gangnam :: Inksmokers
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: