This is a SOS / Ft Bo Ra

 

HEP POTO, tu veux devenir un king de la roulette ? No prob, viens jouer à la Roulette des Rois juste ici !
Heres come la V18 d'HM cousin, T'ES CHOQUÉ.
Pour fêter la Nouvelle Année, on part sur une annonce lourde, légère, professionnelle, donc j'te propose de CHECKER L'ANNONCE
directement. Allez, on se bouge !


Partagez | 
avatar')">
AGE : 27 AVATAR : Jay Park POINTS : 35

NOUS A REJOINT LE : 26/09/2017

MESSAGES : 45

☮ I'M ON MY OWN
Voir le profil de l'utilisateur

Message  Sujet: This is a SOS / Ft Bo Ra      Mar 17 Oct - 23:32

Jimin & Bo RaWhen I Lost my mind. This is a SOS Le matin même t'avais entendu sonner comme si le feu se déclarait dans le couloir. La tête encore dans le cul de cette matinée que tu pouvais passer à te la couler douce en se week end tu t'étais dirigé vers la porte en enfilant un gilet censé cacher un peu ton torse dénudé. On dormait comme on veut non? Quand t'avais ouvert t'avais vu ce visage presque trop neutre, trop tout. Tu ne voulais plus le voir et pourtant il ne cessait d'apparaître encore et encore et t'étais loin d'en avoir fini avec elle. Car oui ton problème était de type féminin, et c'était toujours des sexe féminins qui te faisaient chier jusqu'à la moelle. Tu soupirais avant de voir ton bébé dans ses bras. Non vous comprenez pas Ton bébé dans ses bras c'était comme la chose la plus précieuse dans les bras d'un démon aux longues griffes. Tu détestais cette vision plus encore qu'elle. Mais rien n'allait mieux lorsqu'elle te le donna comme une donne un paquet, pour s'en débarrasser. Trop lourd, trop bruyant. C'était comme un résumé de tout ce que tu détestais le plus au monde. Sauf qu'entre tout ce bordel il y avait ce joli poupon que tu aimais plus que tout au monde.

C'est alors qu'elle était partie, comme elle était venue elle t'avait balancé le sac en te disant qu'elle ne viendrait pas pendant un moment, tu ne savais pas combien de temps, pourquoi tout ce que tu savais c'est qu'il allait falloir que tu sortes acheter absolument tout. Le sac qu'elle t'avait donné n'était pas bien grand et tu doutais qu'elle revienne de sitôt. Comme si elle avait été piquée par une mouche. Soupirant tu refermas la porte et t'occupa de ton petit bout. C'était comme une seconde chance. La rédemption certains diraient. Toi tu voulais ça comme la plus belle chose de ta vie et la seule chose que tu feras bien. Mais en ton sein tu sentais que quelque chose n'allait pas. Ce n'était pas toi, c'était lui. Il ne semblait pas aller bien et à la suite de son premier et deuxième biberon tes doutes se transformaient en affirmation. Il continuait de vomir ce qu'il mangeait et ses pleurs l'épuisaient autant qu'ils te faisaient paniquer. Ni une ni deux tu pris ton téléphone en essayant de bercer ce petit qui ne cessait de pleurer n'ayant d'autre moyen de s'exprimer. Répond... répond... Je t'en prie répond... A faire les cents pas tu aurais pu courir un marathon mais heureusement elle décrocha. Cette fille qui arrivait à t'aider avec ce bébé qui était arrivé comme un cheveu sur la soupe. Un très beau cheveu soit dit en passant. Bo ra !!! VIens m'aider. Je sais pas ce qu'il a mais il vomit et il arrête pas de pleurer. Je t'en conjure vient... Tu le sentais.. l'hôpital. De toute façon tu allais sûrement y aller mais tu voulais que quelqu'un te rassure. Toi qui n'en avais rien à foutre de tout.. aujourd'hui tu paniquais.




.
© 2981 12289 0

◊◊◊


You're my sunshine, my drug and my love
Revenir en haut Aller en bas
avatar')">
AGE : 20 AVATAR : Bae Su Ji (Suzy - Miss A) aka petit boudin perfection T'es moche :) POINTS : 1447

NOUS A REJOINT LE : 05/08/2016

MESSAGES : 5063

‹ 365 SO FRESH ☽ MELTED PRESIDENT ›
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t178-park-bo-ra-boraday En ligne

Message  Sujet: Re: This is a SOS / Ft Bo Ra      Mer 18 Oct - 14:06

this is a SOS
FEAT HEO JIMIN
Ciel bleu et lumière d’automne, Bora ne peut s’empêcher de frissonner en sortant du dortoir. La matinée touche à sa fin, et elle se traine à contre cœur hors du dortoir des Starchild. Il fait frais, pas exactement froid, mais le fond de l’air est plus mordant. Bientôt, l’hiver et ses problèmes reviendront, et la brune ne ressent qu’un pincement au cœur à cette idée. Comme si l’été n’avait été qu’un rêve et qu’elle se réveillerait bientôt, pour reprendre le long cauchemar entamé l’année dernière. Sa tête dodeline de gauche à droite. Faut toujours qu’elle éprouve des peurs irrationnelles. Ses mains s’appliquent sur son visage, qu’elle frotte rudement pour se réveiller autant que pour chasser ses idées noires. Y a pas de raison que ça recommence, tout va mieux. Mais indéniablement, et comme chaque année, l’arrivée de la mauvaise saison la rend morose, et anxieuse. Ses cheveux sont en bataille, auréolant son visage un peu tiré par la fatigue. Elle a dormi chez Inseong la nuit passée – d’où sa présence dans un dortoir qui n’est pas le sien. Ils ont tardé à se coucher, et plus encore à se lever, mais malgré la grasse matinée, elle se sent encore léthargique. Accélérant le pas vers son propre dortoir, elle réajuste son manteau de laine, deux tailles trop grand et usé par le temps. Faudra qu’elle en achète un nouveau. En même temps que des chaussures pour remplacer ses vieilles godasses. L’idée la séduit autant qu’elle la révulse. Elle aimerait bien changer sa garde-robe, mais le shopping, ça n’a jamais été son truc. Son sens de la mode est aussi aiguisé qu’un couteau à beurre.

Elle est presque arrivée lorsque son téléphone se met à vibrer dans sa poche. Est-ce qu’Inseong la rappelle parce qu’elle a oublié quelque chose ? Elle réfléchit un instant, sans trouver quoi, et se décide à sortir le cellulaire des profondeurs laineuse de son manteau. C’est pas le Starchild, mais bien le nom de Jimin qui s’affiche sur l’écran. Elle décroche à la hâte, et n’a pas le temps de dire un mot qu’il la hèle à travers le micro. « Il ? Oppa de quoi tu parles, qu’est-ce qu’il y a ? » Elle sent la paniquer percer dans sa voix, et elle abandonne déjà l’idée de rentrer. Ses pas la guide vers la station de métro alors qu’elle tente de comprendre la situation. « Le bébé ? Ton bébé ? Calme toi ok ? je suis en route, mais en attendant surveille-le, et essaye de lui donner à boire, pas beaucoup pour qu’il ne le rende pas, juste une petite gorgée de temps en temps. Faut qu’il reste hydraté ok ? » Elle réfléchit à toute vitesse. Bora garde des enfants depuis des années, elle adore ça. C’est loin d’être la première fois qu’elle est confronté à une situation dans le genre, mais elle n’est ni médecin, ni à même de l’aider à travers un portable. « Je suis en chemin, attend moi. »  

Elle sort en hâte du métro et remonte les marches quatre à quatre, avant de filer vers l’appartement de Jimin. Une fois devant la porte, elle sonne fébrilement, essoufflée. Lorsque son ainé lui ouvre, la brune s’incline pour le saluer, puis elle pénètre dans l’habitation sans se faire inviter et s’approche du bébé. Il est rouge et convulsé, ses petits poings serrés à force de crier. « Il vomit depuis combien de temps ? » Sa main passe sur les joues du petit pour mesurer sa fièvre. « Il a l’air un peu chaud non ? On devrait l’emmener à l’hôpital je crois… »







◊◊◊

urban princess
Out on the terrace we breathe in the air of this small town. On our own cuttin' class for the thrill of it, getting drunk on the past we were livin' in ▬ Let's show them we are better
han ja ruining my life through years:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar')">
AGE : 27 AVATAR : Jay Park POINTS : 35

NOUS A REJOINT LE : 26/09/2017

MESSAGES : 45

☮ I'M ON MY OWN
Voir le profil de l'utilisateur

Message  Sujet: Re: This is a SOS / Ft Bo Ra      Mer 18 Oct - 21:50

Jimin & Bo RaWhen I Lost my mind. This is a SOS Comme si tout était facile de compréhension. Comme si elle connaissait parfaitement la situation et qu'elle était presque avec toi dans la pièce tu l'avais presque agresser pour savoir quoi faire. C'était rare, un Jimin stressé. C'était rare de te voir paniqué de ne plus savoir quoi faire. Lorsqu'on te demandait de réfléchir dans une situation généralement tu rentrais dans le tas sans te préoccuper de rien. Mais là il ne s'agissait pas d'autres personnes, il ne s'agissait pas d'agir bêtement. Tu tenais entre tes bras la chose la plus précieuse à tes yeux. L'être qui pouvait te faire sourire, paniquer, rire, pleurer. Il était tout pour toi et en ce moment tu te sentais démuni. Adieu le Jimin sûr de lui. Celui dont les muscles réglaient le problème. Celui qui redressait fièrement la tête en reprenant ses affaires lorsqu'il était sorti de la prison. Toutes ces années perdues et celles qui le seront encore à cause de ce bracelet, tu voulais prouver que ta fonction de père n'était pas entachée parce que tu avais été un connard, que tu avais fait des conneries. C'était en toi, tu le sentais. C'était aussi étrange de le dire que de l'entendre dire mais c'était comme ça. Alors quand dans tes puissants bras tu te sentais comme faible tu savais que tu avais besoin d'aide. Tes doigts avaient, directement et sans besoin de ton commandement, appuyer sur son prénom. Le dernier bip passé tu ne l'avais pas laissé parler, tu ne lui avais rien dit des commodités sociales. Rien n'avait d'importance. "oppa". Tu l'aurais taquiné sur ce surnom qu'elle te donnait souvent mais que tu appréciais même si tu l'embêtais avec. Mais ce jour là ce n'était pas le cas tu voulais juste qu'elle arrive, juste qu'elle te rassure comme un gamin qui serait seul face à ses démons.

Au bout du fil tu avais la personne la plus compréhensive qui soit. Alors que tes pas te guidaient de part et autre dans ton appartement tu essayais de le bercer en tenant toujours le téléphone comme une bouée de sauvetage. Avais tu déjà dit qu'elle était la personne la meilleure au monde? elle venait sans te demander plus et te donnait des conseils sans s'énerver sans souffler de devoir te rendre visite, de devoir t'aider et de ne pas rentrer chez elle. Te calmant quelque peu tu soupiras un bon coup berçant Jae comme tu pouvais. " Oui.. mon bébé. D'accord je vais faire ça.. Merci.. Je t'attends " Raccrochant tu balanças ton portable sur le fauteuil servant de canapé pour avoir les mains complètement libres. Très vite tu lui donnas un peu d'eau, petit par petit mais ses pleurs ne semblaient pas vouloir se cesser. Alors comme seul instinct tu le pris complètement contre toi ta grande main venant contre son dos pour le soutenir alors que ta bouche venait embrasser doucement son front comme réconfort suivi de quelques mouvements de jambes permettant de faire ressort et lui apporter un mouvement pour le bercer.

En entendant la sonnette tu te sens soulagé comme si tout allait se résoudre. C'était comme un soutien que tu ne pouvais espérer de personne d'autre. alors tu le laisses dans son fauteuil adapté avant de venir ouvrir la porte et saluer la brune. Tu étais dans un piteux état avec son haut trempé des pleurs du petit, tes cheveux en bataille de les avoir trop touché. Et pourtant tu semblais toujours inquiet, tu la suivis donc et regarda l'échange bref mais important entre les deux. Le voir rouge et presque à bout de force de pleurer te rendait fou. Mordant ton pouce tu la regardas. " Je sais pas, sa mère l'a ammené elle m'a rien dit et dès le premier biberon il l'a rejeté.. " Encore une fois tu te rongeais les pauvres peaux qui n'avaient absolument rien demandé. Et puis l'hôpital fut la seule solution alors tu enfilas ta veste et pris ton porte feuille ainsi que les affaires du petit. Tes gestes étaient mal assurés lorsque tu habillais ton petit bout mais la douceur se faisait ressentir. ON tomberait presque amoureux du papa mais pas de l'homme en dessous. Une fois prêt tu fais signe à la brune de le suivre et ferme la porte en tenant toujours le petit dans tes bras. " J'ai pas de voiture alors on va y aller en taxi.. Je suis désolé de te faire vivre ça.. "Au moins tu reconnaissais que c'était pénible. En d'autre circonstance il n'en aurait rien eu à faire, mais voilà Jae était là. Une fois le taxi trouvé, l'hôpital atteint c'est al salle d'attente qui fit revenir le vieux Jimin. La patience avait un seuil et ton seuil était bientôt atteint. "Tu penses que c'est grave ? "


.
© 2981 12289 0

◊◊◊


You're my sunshine, my drug and my love
Revenir en haut Aller en bas
avatar')">
AGE : 20 AVATAR : Bae Su Ji (Suzy - Miss A) aka petit boudin perfection T'es moche :) POINTS : 1447

NOUS A REJOINT LE : 05/08/2016

MESSAGES : 5063

‹ 365 SO FRESH ☽ MELTED PRESIDENT ›
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t178-park-bo-ra-boraday En ligne

Message  Sujet: Re: This is a SOS / Ft Bo Ra      Sam 11 Nov - 23:27

this is a SOS
FEAT HEO JIMIN
Elle a toujours aimé les enfants. Leurs bouilles rondes, la fraicheur de leur peau, leurs rires. Même leurs pleurs, elle ne s’en plaint pas. Elle aime se sentiment d’œuvre pour eux, celui d’être responsable de leur petite vie, même le temps de quelques heures. Parce que c’est sa limite Bora. Veiller sur eux, les comprendre, leur donner un peu de tendresse aussi. Puis les rendre à leur parent, les regarder se retrouver, jalouser peut-être un peu. Bora ne veut pas d’enfant à elle. Jamais. Ô elle adorerait ça, c’est sûr. Mais l’idée d’être garant à temps plein d’un si petit être, pour elle qui n’a jamais connu la chaleur d’un foyer, c’est irresponsable. Personne ne lui a jamais appris. Et puis comment prendre le risque qu’il finisse comme elle ? Si elle disparaissait comme sa propre mère ? Elle ne veut pas l’imaginer. Le risque existe, et tant qu’elle sera là, elle ne l’imposera jamais à sa progéniture. Grandir tout seul, grandir caché, ce n’est une vie pour personne.
Mais oui, Bora aime les enfants. Viscéralement. Ça lui plait de se dire qu’elle les comprend, qu’elle est capable de prendre soin de quelqu’un d’autre qu’elle-même. Alors quand la voix de Jimin perce le micro du téléphone portable, elle n’attend même pas de comprendre, elle vient. Parce qu’elle sait qu’il est un peu perdu avec son nourrisson dans les bras. Qu’apprendre tout seul c’est effrayant, surtout avec un bébé entre les mains. Puis Jimin, il est pas comme ça d’ordinaire. Il est pas si inquiet. Ça ne fait que rendre sa frayeur sincère. Bora sait qu’elle doit être là pour lui maintenant.

Elle est fatiguée, et à présent presque aussi inquiète que Jimin, alors qu’il la fait entrer dans l’appartement. Elle a beau chercher à rester calme, elle n’en demeure pas moins préoccupée. Le bout de chou est malade après tout, ça n’est pas rien ! Elle efface le jeune père après un bref regard. Il est tout humide des pleurs du bébé, débraillé, décoiffé. Presque autant que le nourrisson qui s’égosille dans son cosy. Rouge, les joues marbrées, la colère pure, celle de l’inconfort qui ne s’en va pas. Comme si ses hurlements pouvaient l’exorciser. Pleurer est bel est bien la seule arme de bébé. Bora passe sa main sur son front. Il est chaud, moite aussi. Ni une ni deux, elle s’attèle à débarrasser le petit d’une couche de vêtement. « Il a chaud, on va la laisser comme ça. » Explique-t-elle en le laissant en body. L’emmener à l’hôpital est plutôt préférable. Il semble si agité, fiévreux… et les vomissements sont à eux seuls une excellente raison. Jimin acquiesce et soulève presque immédiatement son fils, avec une tendresse inattendue. Un vrai papa, songe Bora en souriant tendrement. La jeune femme le précède dans le couloir. La minute suivant, les voilà tous les trois dans un taxi, le bébé en larme dans les bras de son père. Ils atteignent l’hôpital plus rapidement que Bora ne l’aurait pensé, et se presse dans la salle d’attente des urgences, où Bora force à demi Jimin à s’assoir. « Je suis pas médecin, mais ça l’est probablement pas ! Soyons simplement prudent ! Et puis ils pourront te donner quelque chose pour le soulager. » L’étudiante effleure le front du petit, avant de laisser reposer sa main sur l’épaule de son compagnon. « T’en fais pas trop d’accord ? Tous les bébés tombent malade à un moment donné, tout ira bien ! » Le jeune homme ne semble pas très réceptif à ses paroles rassurantes. Il semble bouillir intérieurement, sa patience mise à l’épreuve par l’inquiétude et les pleurs renforcés de l’enfant. La brune soupire et s’éloigne vers le comptoir des infirmières. « Excusez-moi… ça serait possible d’ausculter le bébé ? il a de la fièvre et vomit. » Qu’elle explique à la hâte. L’infirmière acquiesce aimablement et les invite à la suivre vers un lit, sur lequel Jimin dépose le nourrisson. « Un docteur va venir vour voir. » Indique leur guide en s’éclipsant.






◊◊◊

urban princess
Out on the terrace we breathe in the air of this small town. On our own cuttin' class for the thrill of it, getting drunk on the past we were livin' in ▬ Let's show them we are better
han ja ruining my life through years:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar')">
AGE : 27 AVATAR : Jay Park POINTS : 35

NOUS A REJOINT LE : 26/09/2017

MESSAGES : 45

☮ I'M ON MY OWN
Voir le profil de l'utilisateur

Message  Sujet: Re: This is a SOS / Ft Bo Ra      Jeu 16 Nov - 23:41

Jimin & Bo RaWhen I Lost my mind. This is a SOS Avoir un enfant. Un magnifique défi que beaucoup relevait, souvent avec brio, que d'autres voulaient relever et attendaient le bon moment. Tu ne faisais parti d'aucune de ces catégories. Même pas de celle qui ne souhaitait pas avoir ce parasite qui semblait détruire leur vie. Tu n'avais pas une vision négatif des enfants, étant sûr de leur capacité à ruiner une vie, tu n'allais pas non plus dans le sens qu'ils étaient des êtres tout à fait fascinant qui nous tendait à une sensibilité et tendresse infinie. En fait, tu n'y pensais pas. Peut être cela avait été apporté par ton éducation mais tu ne concevais pas un enfant seul, sorti de nul part. Sans deux parties pour le faire, alors oui, tu voyais la finalité du mariage comme clef pour avoir un enfant. Et tu ne te voyais pas forcément te poser et te marier de suite. Enfin, c'était quelques années en arrière. La prison t'avait changé et t'avait rappelé la réalité de la vie. La passer avec quelqu'un à ses côtés devait être une sacré belle aventure. Tu avais vu ton âge augmenter et ta sagesse se voir augmentée également. Mais tout ça n'avait pas d'importance puisque tout ce en quoi tu croyais avait été détruit par cette annonce. " C'est ton fils". Parfait. Tu étais passé de taulard à père. Une belle évolution qui t'avait radicalement changé. C'est pourquoi tu l'aimes, c'est pourquoi tu t'inquiètes. C'est pourquoi tu te bats et tu fais tout pour lui donner le meilleur. C'est pourquoi tu appelles cette amie déjà pas mal occupée, lorsque tu cesses d'être fier et que tu avoues ta peur, ton inquiétude et ta faiblesse.

Quand tu la vois au pas de ta porte tu as l'impression de ne plus porter le fardeau seul, tu as l'impression d'avoir de l'aide, de pouvoir souffler et que tout irait bien. Ta tenue, ta dégaines tu n'y fais pas attention. Tu ne prends même pas le temps de détailler la jeune femme qui est fatiguée. Tu la rembourserai, lorsque tu seras revenu à tes esprits. Le petit est en pleur et ne cesse de se plaindre dans la seule langue qu'il connait. Et c'est sûrement l e plus stressant pour toi. "
Où tu as mal ? "
Tu aimerais qu'il réponde mais il ne se peut. Alors tu la regardes faire et comprendre ses besoins sans parler, sans l'examiner plus que ça. Comme si elle avait été sa mère et qu'elle le comprenait. Tu avouais aisément que ce statut de père n'était pas facile et que chaque personne qui comprenait mieux ton fils que toi te donnait l'impression d'être horrible. Et pourtant tu la remercies et obéit à tout ce qu'elle dit. En un rien de temps le sac sur l'épaule, vous vous retrouvez dans le taxi, puis à l'hôpital. Un trajet d'une rapidité et d'une lenteur tout à fait extraordinaire. Un calvaire t'entendre le mal de ton fils sans rien pouvoir faire, et le soulagement d'y arriver, d'être entouré. Si tu es solitaire, tu ne remercieras jamais assez la sociabilisation de t'apporter des aides précieuses. T'asseyant alors tu hoches la tête aux mots de la jeune femme. " T'as raison.. Je vais me calmer.. J'ai juste peur. Imagine qui lui arrive quelque chose. Je serai le pire père au monde de le laisser comme ça.. Je veux qu'il aille bien."Tes paroles n'avaient sûrement jamais autant été sincères et touchantes d'un coup. Tu ne cachais plus tes sentiments tu les étalais. Mais ton impatience venait se mêler à tout ça. Cette façon de ne pas être pris en charge, sûrement normale mais inacceptable pour toi. Tu regardes la brune et lui souris légèrement en berçant le petit trésor que tu tenais contre toi. Tu aurais sa garde, coûte que coûte. Lorsqu'on t'emmènes dans une salle grâce à la jeune femme tu lui souris et la remercie d'un baiser sur le front avant de poser le petit être sur le grand lit. Un médecin tarde mais arrive tout de même faisant de brève salutation avant d’ausculter l'enfant qui ne semble pas se calmer. Après quelques gestes et manipulations le médecin semble avoir trouver la cause et manipule tel un objet, fragile certes, mais tout à fait naturellement, ton enfant. Tu le regardes surpris et dubitatif mais tu ne peux que constater des pleurs qui cessent. "
Il fait sûrement une intolérance à son lait, cela lui provoque une indigestion et tous les désagréments qui vont avec; Son ventre doit lui faire mal, pour ça on le calme avec des massages et je vais vous prescrire un médicament à donner en cas de fièvre, maux en tout genre. Il est fait pour les petits. Pour le lait je vais vous donner le nom d'un qu'il tolérera.
t'annonce le médecin. Un silence prend la salle. Une intolérance. Tu regardes le médecin avant de regarder ton fils qui semble soulagé par des mouvements simples et bêtes. Un petit rire te prend avant que tu ne t'abaisses largement face au médecin reprenant Jae dans les bras. " Merci beaucoup" . Les instructions sont données, tu as tout en main et bien plus lorsque tu sors de la salle avec ton amie toujours présente. Le soulagement te fatigue mais tu la prends tout de même contre toi en tenant toujours Jae qui semblait exténué. " Encore merci Bora.. Viens à la maison je te sers à boire et je t'appelle un taxi, tu peux même dormir à la maison je dormirai dans le canapé "


.
© 2981 12289 0

◊◊◊


You're my sunshine, my drug and my love
Revenir en haut Aller en bas
avatar')">
AGE : 20 AVATAR : Bae Su Ji (Suzy - Miss A) aka petit boudin perfection T'es moche :) POINTS : 1447

NOUS A REJOINT LE : 05/08/2016

MESSAGES : 5063

‹ 365 SO FRESH ☽ MELTED PRESIDENT ›
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t178-park-bo-ra-boraday En ligne

Message  Sujet: Re: This is a SOS / Ft Bo Ra      Dim 3 Déc - 16:34

this is a SOS
FEAT HEO JIMIN
Bora a beau ne pas être mère elle-même, ni même envisager cette possibilité, elle comprend l’inquiétude du jeune père. Il est là, avec son bébé dans les bras, hurlant et suant, et il ne sait pas quoi faire pour l’apaiser. Ça doit être terrible, quand on est parent, de se sentir impuissant devant son enfant. Après tout, à cet âge, un père et une mère, c’est tout un monde pour un nourrisson, il dépend tellement d’eux qu’au moment où ils se retrouvent sans pouvoir, les choses changent brutalement. C’est tellement effrayant. Dans son rôle de « babysitteur », la petite brune a encore un semblant de raison. Elle cherche à faire abstraction des cris du petit, même s’ils tendent à accentuer une migraine déjà bien entamée. C’est pas sa faute, lui aussi, il a mal, et il a beau crier, personne ne le comprend. C’est dur aussi d’être un bébé. Et Bora elle connait bien cette sensation, de crier sans que personne ne déchiffre ses douleurs qui la déchirent intérieurement.

Pour son plus grand soulagement, Jimin se laisse résonner par ses paroles. Elle le comprend, mais il doit rester calme. Elle croit en l’idée que son fils sent tout ça. Cette peur, cette inquiétude. Il a besoin d’être rassuré lui aussi, parce que ça doit faire drôlement peur d’être malade pour la première fois. « Il ira bien, je t’assure. T’as fait exactement ce qu’il fallait en l’emmenant ici, et tu as eu le réflexe de demander de l’aide parce que tu te sentais dépassé. T’es un bon père, ça fait pas de doute ! Il ira bien. » Elle tapote son épaule avec tendresse pour le rassurer. Le voir si dévoué à son enfant réchauffe la poitrine de la jeune melted. L’avait-on déjà bercé avec tant de tendresse ? Elle n’en est pas certaine. Elle l’espère quelque part. Lorsqu’on les déplace enfin vers une salle d’auscultation, Jimin dépose un bref baiser sur le front de Bora, qui rougit instantanément. Elle ne s’attendait pas à un tel geste de la part de son camarade. Ce côté tendre qu’elle commence à discerner chez lui la surprend autant qu’il la ravie.

Bora soupire de soulagement lorsque le médecin – après avoir examiné le nourrisson – finit par poser son diagnostic. Intolérance à son lait. Pas de quoi s’inquiéter davantage, un simple changement alimentaire allait libérer Jae de ses petits bobos. Elle se tient en retrait le temps que le docteur distribue ordonnances et conseils au jeune père, et en profite pour pianoter sur son téléphone, lâchant un bâillement peu discret. Dormir la nuit ne devrait pas être une option. La consultation terminée, elle suit Jimin dans le hall, et sursaute lorsqu’il l’étreint, la remerciant. Il a l’air bien plus calme à présent. La brune sourit et passe sa main sur son dos pour lui signifier que ça n’est rien. « C’est normal. Tu peux compter sur moi ! » L’invitation est tentante, elle acquiesce. « J’te suis, ça fait longtemps après tout ! Et t’en fais pas pour le retour, je rentrerais en bus, j’ai l’habitude ! C’est gentil de ta part ! » Elle caresse le front de Jae, qui semble tout groggy tout à coup. Il ne tardera sans doute pas à s’endormir, à présent qu’il est soulagé.






◊◊◊

urban princess
Out on the terrace we breathe in the air of this small town. On our own cuttin' class for the thrill of it, getting drunk on the past we were livin' in ▬ Let's show them we are better
han ja ruining my life through years:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar')">
AGE : 27 AVATAR : Jay Park POINTS : 35

NOUS A REJOINT LE : 26/09/2017

MESSAGES : 45

☮ I'M ON MY OWN
Voir le profil de l'utilisateur

Message  Sujet: Re: This is a SOS / Ft Bo Ra      Sam 9 Déc - 12:17

Jimin & Bo RaWhen I Lost my mind. This is a SOS Tenir la vie entre tes mains n'avait jamais été quelque chose que tu faisais. Ce n'était ni dans tes habitudes ni même dans ton avenir. Pas de ce que tu pensais en tout cas. Il y avait de ces personnes qui changeaient complètement votre vie. Il y avait de ces êtres qui définissaient, votre vie. Tu n'avais pas la femme qui allait avec l'être que tu tenais dans tes bras mais elle n'aurait rien été si il n'avait pas été là. Il n'aurait pas existé si elle n'avait pas été là. C'est en ce seul sens qu'elle a changé ta vie. Maintenant que tu avais cette responsabilité elle n'était plus là, elle n'apparaissait que dans des moments presque opportuns et te sortait par les yeux. Cette vie qu'elle avait donné n'avait pas tant changé sa vie que ça. Toi, l'ancien taulard, le mec qui devait rendre des comptes au monde entier pour avoir pris une vie, pour avoir défendu ta soeur avec trop de ferveur. Toi qui était haï pour ce moment de ta vie tu avais de l'amour à revendre envers ce petit être. Finalement ce philosophe chinois avait raison; les enfants sont plus forts que n'importe qui. Ils définissent nos actions et nos choix. Ce petit être te faisait perdre la tête à crier, non pas à cause de ta colère légendaire mais ton inquiétude plus méconnue. Bora étant témoin de ceci et au lieu de partir, de te laisser dans ton angoisse, d'aller se reposer, elle avait décidé de t'aider. Elle restait là, avec ses conseils avisés et sages.

Tu aurais pu avoir les larmes aux yeux. Tu aurais pu complètement craqué et le laisser à quelqu'un qui s'en occuperait mieux. Car non, sa mère n'était pas une femme de confiance, tu en étais sûre, qu'elle ne le voulait pas. Tu prenais donc le parti de l'avoir pour toi, de te battre pour qu'un ancien prisonnier réussisse à avoir son fils en temps plein. Qui donnerait la garde d'un bébé à un homme comme toi? Tu étais prêt à faire tout ce que ces enfoirés voulaient. Regardant Bora tu hoches doucement la tête. Oui sans ses mots rassurants tu aurais fini par abandonner par peur, par incapacité. Mais ton coeur se sentait apaisé, quelque peu entouré d'une chaleur qui t'apaisait. Merci...Je ne fais confiance qu'à toi je crois bien.. merci d'être venu "Même si ta tête n'était absolument pas prête à penser à autre chose que ton fils, tu prenais sur toi. Et cela servait puisqu'une pièce vous es enfin ouverte. Enfin tu peux poser ton enfant et attendre le verdict du médecin qui, tu en était sûr, saurai le soulagé. Le geste tendre envers Bora n'était qu'une infime partie de ce que tu pouvais ressentir envers elle à cet instant. Tu voulais vraiment la remercier, la serrer fortement contre toi en la remerciant d'être là.

Il y avait toujours cette petite surprise dans les yeux de tous ceux qui te croisaient avec ton enfant. Un jeune avec des tatouages père, probablement sans la mère, c'était une honte pour tout ceux qui vous croisait et pourtant c'était ta fierté. D'ailleurs tu allais te faire un tatouage pour ton fils. C'était important pour toi, et quand il grandira tu espérais pouvoir lui expliquer chacun d'eux. Une fois sorti de la salle tu te sens apaisé, complètement fatigué mais heureux que tout cela soit fini. Étreignant la jeune femme tu veux à la fois la remercier d'être venue, de t'avoir rassuré, de ne pas dormir pour t'aider. En fait ton sourire parlait pour toi alors que tu la regardais en tenant toujours ton fils. " J'y tiens,
on va rentrer en taxi et je te ferai une bonne boisson chaude, à moins que tu veuilles autre chose. Tu me diras. Je sais que je peux compter sur toi mais... tu peux compter sur moi également toujours"
Passant une main dans ses cheveux en les ébouriffant un peu tu souris regardant ensuite ton fils. Il avait l'air mieux, mais tout comme toi, fatigué. Tu te diriges vers la sortie en tenant Bora par les épaules et gardant Jae contre toi. Une fois un taxi trouvé vous allez vers chez toi. Une fois arrivé tu vas coucher Jae dans la chambre, dans son berceau avant de revenir complètement débraillé de tout ce qui s'était passé. Grattant l'arrière de ta tête tu ris un peu. " Désolé je ne suis pas vraiment présentable. "






.
© 2981 12289 0

◊◊◊


You're my sunshine, my drug and my love
Revenir en haut Aller en bas
avatar')">
AGE : 20 AVATAR : Bae Su Ji (Suzy - Miss A) aka petit boudin perfection T'es moche :) POINTS : 1447

NOUS A REJOINT LE : 05/08/2016

MESSAGES : 5063

‹ 365 SO FRESH ☽ MELTED PRESIDENT ›
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t178-park-bo-ra-boraday En ligne

Message  Sujet: Re: This is a SOS / Ft Bo Ra      Dim 10 Déc - 13:19

this is a SOS
FEAT HEO JIMIN
Ça a toujours été inné pour elle, les enfants. C’est presque ironique quand on connait son histoire, son enfance à la con, sans queue ni tête. Mais elle y peut rien, elle aime ça, les bambins. Elle se sent bien avec eux, elle a l’impression de les comprendre. Et pour une fois ça lui fait du bien d’avoir quelque chose dans lequel elle est douée, de pouvoir aider. De savoir qu’elle est pas qu’une incapable dans la plupart des domaines. Donner de l’affection, de l’amour, ça a toujours été quelque chose que Bora fait naturellement. C’est plus fort qu’elle, elle a une facilité certaine à exprimer ce qu’elle ressent pour les gens. Une manière peut être insidieuse de leur demander de rester. De les retenir auprès d’elle. Il faut qu’elle le dise, qu’elle le montre, c’est l’une des rares choses sur laquelle elle n’est pas trop pudique. Jimin lui, il est sûrement pas comme ça. Elle le suppose en tout cas, parce que depuis qu’elle le connait, elle l’a toujours vu comme un gars pas commode, un peu dur. Pas méchant, juste solide, impénétrable. Puis quand il a son fils entre les bras, il change d’aspect, ses traits s’adoucissent. Il a l’air soudain très humain. C’est sûrement l’effet-bébé. Et ça ne le rend que plus attachant.  Tant pis si les gens voient ça d’un drôle d’œil. Un gars tout seul, tatoué et portant un nourisson. Bora en a assez qu’on regard, qu’on fixe, qu’on interprète. Elle sait à quel point c’est douloureux d’être catégorisé, irrémédiablement. Elle sait aussi que y a des gens parfois, qui cherchent plus loin. Qui ne s’arrêtent pas à des rumeurs, qui s’intéressent vraiment à percer la coquille d’apparences. Ce sont ces gens-là qui vous sauvent. Ces gens qui tendent la main à une gamine assise sur un trottoir, enroulée dans un plaid, ou qui la tire d’une rivière glacée pour lui offrir son cœur. Malgré tous les on-dit-que. Y a toujours des gens qui sont d’accord pour croire. Et Bora, elle sait qu’elle veut être de ces gens. Elle veut être de ceux qui aident Jimin avec son fils. Parce qu’elle a été à cette place douloureuse, même si la situation n’avait rien à voir. Et elle sait ce que c’est d’être tout seul.

Elle remercie Jimin pour ses mots et le suit à l’extérieur de l’hôpital, sa main entourant ses épaules frêles. Dans le taxi, elle rêvasse, le front contre la vitre. Toutes ces émotions qui s’effritent peu à peu lui font prendre conscience qu’elle est crevée. La veille prolongée de la nuit précédente commence à se faire sentir. Elle s’emmitoufle plus confortablement dans son gros manteau de laine, et elle n’est pas loin de s’endormir quand le taxi se gare finalement devant leur destination. Hébétée, elle suit le père et le fils jusque dans l’appartement, et s’installe sur l’accoudoir du canapé en attendant que Jimin couche le bébé. Il revient rapidement, visiblement gêné par sa tenue. Elle rit. C’est presque ironique de lui dire ça à elle, l’impératrice des pulls oversize et des sacs à patate. « T’inquiète, c’est la dernière chose qui a du te passer par la tête avec tout ça. » Elle désigne du menton la pièce où il a emmené Jae. « J’imagine que tu l’as avec toi pour quelques jours ? ça va aller ? » Elle en profite pour retirer son manteau à son tour, prenant conscience qu’elle ne s’en est pas débarrassé. Bora adresse un sourire à son compagnon. « Tu dois être soulagé qu’il aille bien. Si tu as besoin d’aide pour quelque chose, hésite pas tant que je suis là. » Elle propose sincèrement, désireuse d’aider autant qu’elle le peut son ainé.







◊◊◊

urban princess
Out on the terrace we breathe in the air of this small town. On our own cuttin' class for the thrill of it, getting drunk on the past we were livin' in ▬ Let's show them we are better
han ja ruining my life through years:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar')">
AGE : 27 AVATAR : Jay Park POINTS : 35

NOUS A REJOINT LE : 26/09/2017

MESSAGES : 45

☮ I'M ON MY OWN
Voir le profil de l'utilisateur

Message  Sujet: Re: This is a SOS / Ft Bo Ra      Mer 20 Déc - 21:47

Jimin & Bo RaWhen I Lost my mind. This is a SOS Certains avaient cette tendance à être parfaits en relations humaines. Accourir quand on les appelait à l'aide, venir sans rien demander de plus que d'être utile. C'était ces gens là que tu avais oublié d'avoir à tes côtés. C'était ces gens qui , par leur absence, avaient changé ta vie. Toujours entouré des mauvais t'avais fait passer pour quelqu'un de mauvais. Cette éducation te faisait t'endurcir jusqu'à ne plus rien montrer, ne plus rien ressentir. Même ta soeur recevait les foudres d'un frère trop protecteur au lieu de recevoir l'amour que tu devais lui montrer. POurtant tu l'aimais ta soeur. T'aimais comme tu aimais personne, et maintenant ton fils. Tu te sentais apaisé quand tu l'avais. Etrangement stressé et apaisé. Et Bora qui était arrivé sans rien demander avait augmenter tes sentiments de reconnaissance envers elle. Tu ne pouvais que al remercier, tu ne pouvais faire que ça. Etre là pour elle, faire tout ce qu'elle voulait pour que tu puisses te racheter, tu n'avais pas peur, puisque c'était elle, c'était une fille raisonnable. Il fallait absolument que tu lui rembourse cette dette, non il fallait absolument que tu agisses plus naturellement avec elle, que tu lui montres que tu tenais à elle, comme si elle était devenue petit à petit une petite soeur. Tu devais juste être là pour elle.

Dans la voiture tes yeux ne cessent de surveiller le petit que tu couvre bien alors qu'il s'endort. Puis ils passent sur la jeune femme de son côté, elle semble tout aussi fatiguée que ton fils mais elle ne peut pas réellement dormir. Souriant un peu tu passes ta main dans ses cheveux, assez doucement pour qu'elle ne le sente presque pas, afin qu'elle puisse se reposer. Une fois arrivé tu montes vite afin de réchauffer tout le monde. Une fois rentré tu la laisses quelques minutes histoire de coucher ton fils avant de revenir. La pire tenue de ta vie. Et pourtant celle de la prison c'était quelque chose aussi, mais là, ta dégaine était d'une telle intensité. Pourtant tu ris avec elle quand elle te rassure. " C'est vrai..je l'avoue. Et puis ça fait plus papa comme style.. Je me suis assagit "Continuant de rire un peu tu regardes l'heure tardive et fait une petite moue. " Oui.. une semaine environ comme je suis en vacance.. mais je le voudrai tout le temps, malheureusement personne n'est de mon côté. Ca va aller .. Il faut juste que je trouve le bon lait. Sa mère ne le fera pas de toute façon" C'était triste, parce que ce gamin tu l'avais pas voulu, mais maintenant tu voulais plus que tout le chérir, contrairement à cette mère qui a tous les droits et qui s'en fout. Commençant alors à préparer deux boissons chaudes tu pars sur un thé avant de lui demandé. " Thé ? Chocolat ? On évite la caféine le soir " Souriant tu lui fais rapidement ce qu'elle te demande avant de lui apporter passant une main dans tes cheveux une fois la tasse donner et la tienne en main. "Oui.. Je suis plus que soulagé encore merci d'être venue et d'avoir été là.. Je ne vais pas t'embêter plus. Mais.. Ce soir tu dors ici? En fait c'est pas vraiment uen question, t'es crevée et j'ai mon lit de propre " Souriant tu la regardais ne lui laissant pas vraiment le choix. Le temps de rentrer, de se coucher, la pauvre ne dormirait pas beaucoup.


.
© 2981 12289 0

◊◊◊


You're my sunshine, my drug and my love
Revenir en haut Aller en bas
avatar')">
AGE : 20 AVATAR : Bae Su Ji (Suzy - Miss A) aka petit boudin perfection T'es moche :) POINTS : 1447

NOUS A REJOINT LE : 05/08/2016

MESSAGES : 5063

‹ 365 SO FRESH ☽ MELTED PRESIDENT ›
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t178-park-bo-ra-boraday En ligne

Message  Sujet: Re: This is a SOS / Ft Bo Ra      Dim 7 Jan - 23:17

this is a SOS
FEAT HEO JIMIN
Sa tenue n’a pas d’importance. Son passé n’a pas d’importance. Elle est bête et méchante Bora, elle prend ce qu’on lui offre, ce qui vient de la plus brute des manières. A jamais cherché à fouiller le passé des gens ou à les juger là-dessus, parce qu’elle-même son passé, elle l’enterre. Son enfance est son plus gros secret, sa plus grande terreur. Parce qu’elle n’en a jamais parlé à personne, elle est incapable d’appréhender la réaction des gens. La gamine a été élevée dans l’idée que tout était de sa faute, que ça naissance était le crime dans tout ça. Et l’enfant qu’elle était y a cru. L’adulte qu’elle est devenue ne s’en défait pas. Alors quand elle a avoué pour la première fois à quelqu’un d’où elle venait, qui elle était, elle ne s’attendait pas à ce qu’Inseong lui dise le contraire de tout ce qu’elle pouvait imaginer. « Tu n’es pas une erreur, c’est compris ? »  Le souvenir de sa voix la fait sourire. Elle aimerait le croire, elle comme à y croire. Que c’est une chance d’être née. C’est une chance d’avoir eu la possibilité de connaitre tout ces gens qui sont devenus la famille qu’elle n’avait pas. Inseong, Ja, Yuta, Jimin. C’était pas une erreur. Elle a juste galéré plus que les autres. Et sûrement que ça en valait le coup. C’est ce qu’elle pense à présent. Jimin et son fils, ils vont galérer ensemble un bout de temps. Elle peut pas lui dire que ça sera facile, ça serait mentir. Mais ça viendra, ça passera. C’est ce qu’elle voudrait lui expliquer. Un matin viendra où ils se réveilleront ensemble, et ils penseront qu’ils ne pourraient pas être plus heureux. Ils cesseront d’attendre, le dos vouté, qu’une prochaine emmerde leur tombe dessus. C’est nouveau pour la brune, ce sentiment. Tout nouveau et tellement incroyable. Elle a plus peur de l’hiver, pour la première fois depuis longtemps.

Elle passe une main sur l’épaule de son compagnon pour le rassurer. Il fera ce qu’il faut pour son fils, c’est une évidence. « Profite de lui. Si sa mère ne fait pas le nécessaire, alors on finira par le savoir, et ils te rendront ton bébé, pas vrai ? » En réalité elle n’y connait rien en droit parental. Elle se promet de questionner Inseong qui doit en savoir plus qu’elle. Elle prend appuie sur l’accoudoir du canapé pendant que Jimin lui suggère une boisson chaude. « Ahah j’ai l’habitude de boire du café à toute heure, mais je suppose que je vais écouter le chef pour une fois. Je vais partir sur un thé s’il te plait ! » Elle rit et détaille la pièce pendant qu’il chauffe de l’eau. « Me remercie pas Oppa, t’sais que je t’aurais pas laissé, ni toi ni le bout de chou. » Il insiste pour qu’elle reste dormir, ce à quoi la jeune femme hésite encore un peu. Elle n’est qu’à quelques minutes de métro de la fac, elle y serait en un rien de temps si elle part maintenant. Pour autant, Jimin a l’air d’y tenir. Peut-être est-il inquiet de la voir repartir avec un bébé encore malade sur les bras. Un soupir s’échappe d’entre ses lèvres. « Très bien, je vais rester si tu veux, mais garde ton lit, je peux prendre le canapé, ou même dormir par terre. » C’est pas comme si elle comptait dormir. Le sommeil de Bora est un cheval capricieux, le genre à pas se laisser apprivoiser facilement. Elle sait d’avance qu’elle ne dormira pas ou peu. Comme toujours. Sa tasse entre les doigts, elle s’installe sur le canapé. « T’as du stresser toute la journée, t’as besoin de repos aussi, tu serais bien mieux dans un vrai lit. J’ai l’habitude de dormir dans ces trucs là. » Qu’elle ajoute en rebondissant malicieusement sur le coussin. Elle soutient son regard, l’air de défi. Si elle doit rester, il n’est pas question qu’elle le casse de son propre plumard.  





◊◊◊

urban princess
Out on the terrace we breathe in the air of this small town. On our own cuttin' class for the thrill of it, getting drunk on the past we were livin' in ▬ Let's show them we are better
han ja ruining my life through years:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar')">
AGE : 27 AVATAR : Jay Park POINTS : 35

NOUS A REJOINT LE : 26/09/2017

MESSAGES : 45

☮ I'M ON MY OWN
Voir le profil de l'utilisateur

Message  Sujet: Re: This is a SOS / Ft Bo Ra      Lun 15 Jan - 21:22

Jimin & Bo RaWhen I Lost my mind. This is a SOS Peu de gens pouvais se détacher autant du passé des autres. On cherchait au moins à le savoir, on le craignait si on n'avait pas vécu quelque chose de similaire on ne te comprenait pas et on te jugeait, mais Bora ne faisait rien de tout ça. Tu savais qu'elle pouvait se reposer sur toi, ce n'était pas un problème. La preuve elle était venue sans attendre t'aider, c'était tout ce dont tu avais besoin. Tu avais juste besoin de cette amitié importante qui te faisait grandement sourire. Et elle était l'incarnation de l'amie parfaite. Tu aimerais faire quelque chose pour elle en retour. Tu ne savais pas ce qui rongeait ses songes mais tu savais que tu étais là à chaque fois qu'elle aurait besoin ou qu'elle voudra/ Ton passé n'avait rien d'attendrissant. Ton père avait été stricte, certes mais tu avais décidé seul de tuer cet homme. OU plutôt ta colère avait décidé pour toi. tu n'avais pas su la contrôler. C'était la partie de toi la plus sombre et tu devais faire avec. Tu espérais que Bora ne s'en aille jamais et qu'elle ne voit jamais cette colère qui te rendait horrible. Mais tu la laissais de côté, tu la faisais taire doucement mais sûrement. Quand tes yeux tombaient sur ton fils tu n'avais plus envie de la laisser parler.

Stressé tu lui confiais tes états d'âmes et tes peurs sans savoir ce qu'elle en pensait et si cela la convaincrait. Peut être qu'elle pensait aussi que la garde ne te revenait absolument pas. Mais au contraire, elle essayait de t'encourager. Tu souris donc en la regardant. " Malheureusement la mère a plus de droit.. et un père en prison .. C'est pire que tout." Haussant un peu les épaules tu te mets à soupirer doucement. Allant rapidement préparer sa boisson tu souris doucement en l'écoutant. Tu te fichais aussi de ces conventions mais devenons sérieux. " Je comprends je fais pareil.. aller soyons sages. " Deux thés plus tard tu lui rapportes la tasse et t'assieds non loin d'elle soupirant un peu de poser enfin tes fesses. Le surnom te fait sourire alors que ses paroles étaient véridique. Elle ne t'aurait pas laissé et encore moins Jae. Et ça te réchauffe un peu plus de le savoir. Alors tu souris et la remercie en venant boire doucement une gorgée en la regardant. Tu lui demandais de rester parce que sortir tard le soir était dangereux, tu en savais quelque chose, et puis , parce qu'elle t'avait beaucoup aidé alors elle méritait un bon repos. Tu n'avais pas grand chose à offrir mais c'était assez pour une nuit non ? "
Ah !! Je ne te proposes pas ça pour que tu dormes par terre.. Tu sais j'ai déjà dormi dans bien pire..
En prison les lits étaient ... des lits ? Ouasi cette appellation est une blague en elle même. Tu la regardes donc et sourit en continuant de boire. Une vraie confrontation de titans, et son regard en dit long sur le défi qu'elle te donne. " Je vais t'y porter s'il le faut ! " Tu ris car tu sais que tu le peux avec elle, et ça te fait du bien, ça te détend de toute ce qu'il s'est passé. " Je vais souvent aller le voir alors dors tranquillement . Je suis encore inquiet " C'était le seul qui te maintenait dans le droit chemin, le seul pour qui tu te battais, c'était ton fils et ta vie en même temps.


.
© 2981 12289 0

◊◊◊


You're my sunshine, my drug and my love
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message  Sujet: Re: This is a SOS / Ft Bo Ra      

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
This is a SOS / Ft Bo Ra


 ::  :: Hyehwa :: Hôpital
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: