märtyrer ✩ glas heiko

 

HEP POTO, tu veux devenir un king de la roulette ? No prob, viens jouer à la Roulette juste ici !
Déjà la V19, t'en dis quoi poto ? On est plus des canetons du game, même si ça en a tout l'air !
File voir les news de la MAJ PAR ICI
Promis que tu vas pas en croire tes mirettes !
le premier évent de 2018 d'annonce ! viens checker le superbe carnaval en cliquant (( ICI ))


Partagez | 
avatar
AGE : 22 AVATAR : johnny seo ((nct)) POINTS : 10

NOUS A REJOINT LE : 13/10/2017

MESSAGES : 287

☮ I'M ON MY OWN
Voir le profil de l'utilisateur

Message  Sujet: märtyrer ✩ glas heiko     Ven 13 Oct - 18:59


glas heiko
4.48
inventé // feat. seo yeongho (johnny seo - nct)
nom ⎯ glas vestige du père, vestige du gloussement amer - sûrement le seul trouvable à séoul.
prénom ⎯ heiko c'est bien, heiko ça passe dans le paysage, heiko ça laisse pas quelques sourcils froncés au passage. heiko, rien qu'heiko ça suffit. sur le papier ça dit heinrich et ça brille l'ailleurs, pire qu'un coup de taser.
âge ⎯ 23 ans et toujours dans le même état qu'après avoir ouvert les yeux la première fois ; maintenant, j'fais quoi ?
date & lieu de naissance ⎯ la belle, la grande, la glorieuse, la sulfureuse berlin sans son mur en son coeur pour tout diviser. l'improbable. la sublime. la regrettée. un jour froid, 3 décembre sans neige, juste du vent à en arracher la chair.
origine & nationalité ⎯ ridicule métissage, étrange tissage. la femme coréenne avec l'homme allemand dans une danse endiablée. divorce cependant destructeur, enfant tiré à l'autre bout de la planète - allemand malgré tout.
métier ⎯ rien de glorieux, rien de bien frauduleux, de quoi payer la fin du mois - et parfois, sentir une fierté venir gonfler ce palpitant tout écrasé. vendeur dans un sex-shop, bururu à itaewon, même si heiko il préfère parler d'érotisme plutôt que renvoyer une image crade de la chose - c'est beau de se toucher, de se regarder, c'est beau de tout donner, puis de s'effondrer.
situation financière ⎯ non pas pitoyable, ni vraiment minable, dans les normes à un point où il peut se permettre parfois des petits plaisirs - peu importe la fin du mois qui peine à venir.
orientation ⎯ pansexuel dont la révélation n'a pas été un traumatisme - bien que difficile pour sa mère plus que pour son père. il aime heiko, il aime une âme, il l'embras(s)e et la laisse s'éteindre.
rejoindre une société ?  ⎯ non.
caractère
comme un goût de nocturne, un trip au lsd où la descente est bloquée - tout en haut du grand huit, là où les étoiles chialent et s'embrasent, là où ça se commence et ça se termine en même temps. heiko comme un besoin de tout dégueuler avant de se choper des ulcères et d'en crever, heiko, comme l'incapacité de se retenir de faire des remarques - ou de dire ce qui dérange, démange. heiko la tache gênante sur le fond du tableau pourtant si idyllique, la sale manie de vouloir enlever de la zone de confort - d'empourprer les joues d'un rouge écarlate. heiko qui écoute, heiko qui parfois manque de réflexion - réfléchissant après à ses actes. et pourtant, pourtant, qui se fiche du monde qui tourne, qui dans ses caprices se laisse transporter puis se tait - quand rien n'a pu attirer son attention. heiko fantôme, heiko spectre dans des limbes qui rejettent. pas toujours à sa place, incapable de rester bien assis sans dodeliner - l'esprit qui vogue pour d'autres rivages. heiko un peu le mal de vivre qui regrette souvent, qui, les jours de pluie l'écoute et se laisse bercer par les souvenirs paumés - mais rarement laisse les larmes couler.
comme un blocage,
comme un carnage,
comme un trop plein d'émotions qu'il laisse l'envahir que lorsqu'il est au bout du ravin - à regarder le vide droit dans les yeux. heiko c'est un peu comme une mauvaise blague dont le sens vient pas tout de suite, un éclat de rire perdu qui s'étire pendant plusieurs minutes - jusqu'à en avoir mal à l'estomac. heiko qu'a peur de la société, et qui pourtant, veut l'affronter, l'épée à la main, l'armure sur le dos et la selle bien collée à son dragon imaginaire enflammé. heiko aux doigts qui font semblant de s'enfoncer dans le néant - dans la galaxie qui n'a que trop de secrets pour lui. comme une amertume de café froid au petit matin, comme un coup de vent une sale journée hivernale, comme un poing fermé - à jamais comprendre s'il va frapper ou se tendre subitement. heiko qui rit, heiko qui pleure. heiko rien de plus - à constamment vivre en apnée.
franc
vulgaire
à l'écoute
sanguin
observateur
impulsif
passionné
nostalgique
histoire
((gott ist ein popstar))


- t'appelles ça comment ?
- combustion spontanée.
- ah.
- ouais, ça s'voit juste pas.


------


- alors pour commencer j't'emmerde. pour continuer j't'emmerde. et pour finir, ah ouais, j't'emmerde aussi.
la déception, la première friction amoureuse et la chute si - malheureusement. l'inspiration, l'expiration, le doigt d'honneur dans l'air, seize ans la belle galère.
- ah et étouffe-toi avec sa queue aussi. on a fini ? ouais on a fini.
la porte claquée, l'envie de chialer, la clope sortie du paquet - il allume heiko, il baisse les yeux, pas loin de se vautrer du trottoir qu'il loupe à moitié - elle était belle pourtant ada, elle était douce pourtant ada avec son sourire du bonheur étiré, petit trou noir dans les chicots. tête secouée, dix minutes à trimer - à respirer l'air étouffant de soleil en fin de brillance. l'envie de se tirer - grimper dans la chambre, s'y enfermer. puis l'air grave, l'air dépité, l'air blasé - du père, de la mère,
le son un peu étriqué,
explosé,
le sac sur le dos qu'il garde entre les doigts, cherchant même plus à dégager l'odeur infecte de fumée qui lui sort par chaque pore de la peau.
- (...) chéri, on va divorcer.
ah.
merde.
fait chier.

------


- alors, t'en pense quoi mon chéri ?
- de ?
- séoul.
- bah.

un temps.
- c'est un gang de bridés xxl.
la main de la mère dépose une taloche sur l'arrière du crâne du fils.
- nan sérieux, au moins j'suis pas dépaysé, y'en a mille comme moi. c'est cool.
- tu me fatigue.

haussement d'épaules, la carcasse qui tombe en arrière - à se poser sur les cartons sans aucune bonne manière. le soupir qui tacle le silence, comme un couteau dans le coeur - berlin, adieu l'âme soeur.

((ich verbrenne innerlich))


- si ça t'manque tant qu'ça, pourquoi t'es encore ici ?
- et toi ?
- hein ?
- et toi, tu fous quoi ici ?
- j'y vis d'puis toujours.
- non. j'veux dire. tu fous quoi ici dans l'instant présent, tu fous quoi ici sur cette planète, tu fous quoi ici là, maintenant.

les jambes croisées, le cul posé sur le banc, l'attention attirée par les passants. et l'autre, le bec cloué, à hausser les épaules, mains jointes.
- j'sais pas.
- bah voilà.
- hm.
- tu m'appelles quand t'auras la réponse, on s'fait une bouffe au passage. tu sauras pourquoi j'reste. et scheiße.

heiko qui rit, heiko qui assène un coup d'épaule à l'autre, qui se redresse - le salut du pilote de l'air. qui part, revient, à la recherche des lumières artificielles de la nuit qui fait pleurer le soleil.
anecdotes
ça roule sur sa langue comme un piercing fraîchement intégré. ça reste, ça colle. ça s'enlève pas. ça veut pas. l'accent d'antan qui, brutal, bouffe des mots, les modifie, les mélange - heiko capable de créer son propre moyen de communication en glissant le coréen dans l'allemand, l'allemand dans le coréen. les insultes cependant restent naturelles, elles, ne cherchent pas à se fondre dans le tas - ni faire comme si. tatouages loin de jouer aux mirages qui inondent son corps, au départ crise passagère puis addiction qu'il aurait préféré mensongère - une dizaine sont-ils à faire de lui une oeuvre dont il est le seul à comprendre les signes. manchette s'écoulant de son épaule droit jusqu'à la naissance de sa main, un dos aux motifs surréalistes, quelques phrases anglaises, japonaises, suédoises, et le coeur, ah, le coeur mécanique droit entre ses cuisses. culture décadente, culture inconstante, culture queer qu'il veut bien ériger sur un autel tant il l'adule - tant il l'enlace sur son monticule de vie. heiko qui se considère pas, heiko qui se la joue pas, heiko qui enfile des bottes de gonzesses sans en avoir rien à piffer - heiko qui se ronge le vernis qu'est pour les filles aussi. heiko, heiko, heiko, à dire il, à dire elle, ça en fait une belle ribambelle - et le mal de se fringuer, il le ressent depuis son arrivée. la batterie passion, la batterie qu'il aurait pu laisser en fiction - à force de brailler, maman elle a pu qu'abréger, et hisser le drapeau blanc en laissant faire l'enfant. depuis tout petit à frapper, en a suivit que des tics de l'homme rythmé qu'il est - à taper des doigts, à taper du pied, à taper tout ce qui peut faire poc poc floc floc bim bam putain de boum. qu'il aime le théâtre heiko, qu'il le regrette aussi - une véritable seconde maison lorsqu'il vivait encore à berlin. une institution même. les images, c'est plus fort que tout, tout qui se déstructure et la beauté des mots envoyés, jetés. encore marqué de ses expériences spectatoriales, il cherche en vain à reproduire le même schéma ici - et doit se laisser définitivement porter par autre chose. clopard, voix enrouée, à passer un temps considérable à se brosser les quenottes pour pas qu'elles paraissent jaune pisse - l'horrible conséquence de son vice. il a commencé à quinze ans, suivant le moove grâce - à cause - d'une bande de copains. depuis ça menace la dizaine par jour, et il fait tache dans la politique de bonne santé du coin. insomniaque au sommeil de coton, pourtant loin d'être un grand consommateur de café, touché par cette monstruosité depuis l'adolescence, les périodes peuvent s'empirer comme s'améliorer. passant de deux heures à dix heures par nuit, les pensées suivent ainsi que l'humeur selon le cycle - de la destruction à la reconstruction. à la fois partisan des nouvelles technologies et profond puriste, il reste un grand fidèle des oeuvres papiers - refusant un kindle qui peut pourtant s'avérer utile. de fait, des tas de bouquins s'entassent chez lui dans un coin, passant de king à carrisi, de rimbaud à tolkien - de tout. heiko qui parfois, inspiré, se met à lire toute une nuit pour s'envoler. le voyage en grand fantasme, le voyage en grand désir, partout et nulle part - tout vivre, tout essayer, sans jamais s'arrêter. pourtant l'argent manque, l'argent braille dans le porte-monnaie, et ce depuis qu'il n'est plus sous le joug de sa mère. avant, celle-ci lui payait ses allers-retours en allemagne. depuis c'est chacun pour soi - et souvent, il vient pleurer au téléphone chez papa pour qu'il le ramène à la maison. grand amateur de la bouffe rapide, il préfère de loin s'enfiler des frites plutôt qu'admirer le vide intersidéral dans son estomac après un gastronomique. un carnet de notes dans son sac, dans la poche, toujours à gribouiller quelques phrases - heiko qui parfois, aimerait se prendre pour un poète romantique. une vieille ps2 chez lui pour les jeux de jadis, à saigner encore et encore kingdom hearts pour se faire souffrir à chaque fois qu'il le termine. depuis quelques mois, heureux propriétaire - du moins le croit-il - d'un chat errant qui vient squatter son balcon. sans puce, sans rien, dont la banalité du prénom tend à faire rire ; mylord, ni plus ni moins, qui dans sa démarche n'a rien d'un roi - ça se voit dans le regard pourtant. rick and morty, bojack horseman, deux séries dont il ne rate aucun foutu épisode.
portrait
surnom ⎯ heiko c'en est déjà un en soi. sinon koko ça passe aussi bien que papa dans maman, hein' pour ceux qui savent, connard, babe, honey, autant faire preuve d'originalité. signe astrologique ⎯ scorpion - les pires paraît-il. signe chinois ⎯ chien, sympathique bâtard. animal préféré ⎯ pas bien regardant - même si son attirance se tourne vers les piafs, particulièrement les chouettes. sucré ou salé ? ⎯ sucré, et rien de mieux que du caramel au beurre salé pour le combler. type idéal ⎯ qui respire - c'est déjà pas mal. objet fétiche ⎯ une chevalière achetée il y a des années dans un marché, il avait quinze ans à l'époque. elle orne depuis, constamment, son pouce de la main gauche. heure préférée ⎯ 4h du matin, sans expliquer spécifiquement pourquoi. as-tu ton permis de conduire ? ⎯ oui. rêve ⎯ être, peut-être, un bon départ. famille ⎯ fils unique, père à berlin, mère à séoul. piercing/ tatoo ⎯ tatouages parsemés, oreilles percées. style ⎯ edgy and shit, androgyne, hipster - bat la race. phobie ⎯ ne supporte pas toucher le velours, frisson froid lorsqu'il croise le chemin d'un insecte aux pattes multiples. puis le rejet, l'oubli. toc/manie ⎯ se ronge les ongles, tape des rythmes n'importe quand, se bouffe la lèvre inférieure, mord sa joue, roulement d'yeux, bout du nez qui se plisse. secret ⎯ rien de quoi alimenter du soap opera. couleur préférée ⎯ violet. superstition ⎯ celle de la dame blanche, le nom trois fois devant le miroir, son appartion soudaine et vice-versa. menteur ou sincère ? ⎯ ambivalent.
club kids. ☆
bsr.  wink wink
laura, master 2, alsace, galérienne de la vie qui sait pas trop quoi en faire, grosse groupie de rupaul's dragrace. rythme normalement de croisière pour les rps, risque d'être plus en suspens lors de périodes creuses de l'année.  
amr.  :abs:  :zoom:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 21 AVATAR : lee jihoon (woozi baby) POINTS : 86

NOUS A REJOINT LE : 26/09/2017

MESSAGES : 368

♟I STUDY MADNESS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t3030-o-meara-siobhan-smoll_evee

Message  Sujet: Re: märtyrer ✩ glas heiko     Ven 13 Oct - 19:06

je.

okay.
j'en veux plus what

comment j'aime trop.
c'est illégal cette façon d'écrire, c'est bae même.
(c'est illégal aussi de nous laisser avec si peu de choses autant en haleine)

j'aime trop.
vraiment.

(et maintenant au boulot, on veut la suite )

◊◊◊


i just wanna be soft again
i’ve got a strong jaw. i can take a few punches,
but i’m sick of all the swinging—
you know, i didn’t used to be like this.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 22 AVATAR : johnny seo ((nct)) POINTS : 10

NOUS A REJOINT LE : 13/10/2017

MESSAGES : 287

☮ I'M ON MY OWN
Voir le profil de l'utilisateur

Message  Sujet: Re: märtyrer ✩ glas heiko     Ven 13 Oct - 19:32

oh.
oh.
oh.
oh que tu es doux. merci beaucoup ça me fait plaisir de foufoufou, et j'espère que la suite te plaira, et tout le personnage et et et ??? et ??? et ??? bah je sais pas quoi dire de plus. outre merci. et voilà. flowers shy fingers

(puis parlons-en de ton pseudo de tarba, j'suis en pls tellement il est chou.)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 21 AVATAR : pcy ☽ drôles d'oreilles. POINTS : 458

NOUS A REJOINT LE : 14/08/2016

MESSAGES : 5862

BITCH PLEASE, I'M YOUR VICE-PRESIDENT - ROI DU SEXTO
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t2366-boo-inok-booyonce

Message  Sujet: Re: märtyrer ✩ glas heiko     Ven 13 Oct - 19:34

omg je reviens plus trd promis mais j'ai besoin de dire a quel point cette fiche sent bon entre le nom, l'illu et le début je blush BIENVENUE JE SUIS SOUS LE CHOC GIMME MORE

◊◊◊

laisse loin la rumeur des villes si ta vie est tracée : dévie! prends des routes incertaines, trouve des soleils nouveaux enfile des semelles de vent, deviens voleur de feu défie Dieu comme un fou, refais surface loin des foules affine forces et faiblesses, fais de ta vie un poème sois ouragan entre rebelles
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 22 AVATAR : johnny seo ((nct)) POINTS : 10

NOUS A REJOINT LE : 13/10/2017

MESSAGES : 287

☮ I'M ON MY OWN
Voir le profil de l'utilisateur

Message  Sujet: Re: märtyrer ✩ glas heiko     Ven 13 Oct - 19:44

oulalalalah. trop de compliments je suis trop contente, j'avais trop peur de débouler et que ça plaise pas, du coup je suis trop rassurée et. MERCI. TU REVIENS QUAND TU VEUX, j't'attends sur une peau d'ours tkt. :bear:

◊◊◊

paris is burning ✧ de l'autre côté, là-bas, c'est le haut ; ici, c'est le bas ; ici même, on est le bas du bas, on ne peut pas aller plus bas, et il n'y a pas beaucoup d'espoir de monter un peu. le plus haut qu'on montera, de toute façon, on ne sera jamais rien d'autre que le haut du bas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 21 AVATAR : lee jihoon (woozi baby) POINTS : 86

NOUS A REJOINT LE : 26/09/2017

MESSAGES : 368

♟I STUDY MADNESS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t3030-o-meara-siobhan-smoll_evee

Message  Sujet: Re: märtyrer ✩ glas heiko     Ven 13 Oct - 19:57

c'est toi la douceur :sinae:

(pour l'info siobhán c'est irlandais, ça se prononce chevonne et vwala )

heiko la douceur a écrit:
culture décadente, culture inconstante, culture queer qu'il veut bien ériger sur un autel tant il l'adule - tant il l'enlace sur son monticule de vie. heiko qui se considère pas, heiko qui se la joue pas, heiko qui enfile des bottes de gonzesses sans en avoir rien à piffer - heiko qui se ronge le vernis qu'est pour les filles aussi. heiko, heiko, heiko, à dire il, à dire elle, ça en fait une belle ribambelle - et le mal de se fringuer, il le ressent depuis son arrivée.

juste pour ça.
c'est moi qui vais te faire un autel.
et venir te chercher un lien -au moins- avec yuuki (mon premier compte, j'en ai six amen)


et vrai j'assume, je vais te stalker sévère what
c'est tellement bae ce que tu nous écris là

◊◊◊


i just wanna be soft again
i’ve got a strong jaw. i can take a few punches,
but i’m sick of all the swinging—
you know, i didn’t used to be like this.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : nam taehyun POINTS : 99

NOUS A REJOINT LE : 06/08/2017

MESSAGES : 304

☢ BURNING AMBITION
Voir le profil de l'utilisateur

Message  Sujet: Re: märtyrer ✩ glas heiko     Ven 13 Oct - 20:22

OLALAAAA BIENVENUUUUE jsuis ultra amazed par le début de cette fiche aussi jen veux +??? jai besoin de +??? jpp bon courage pour la suite jvais stalker aussi blush
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 22 AVATAR : johnny seo ((nct)) POINTS : 10

NOUS A REJOINT LE : 13/10/2017

MESSAGES : 287

☮ I'M ON MY OWN
Voir le profil de l'utilisateur

Message  Sujet: Re: märtyrer ✩ glas heiko     Ven 13 Oct - 20:35

siobhán - je viens de voir, t'es le galway boy du forum, je fonds. et je viens de jeter un coup d'oeil à yuuki - key mon child - et représentant lgbtq, c'est même carrément obligatoire, on va faire de grandes choses ensemble t'inquiètes. et merci, merci encore, j'suis toute émue. aw
owen - AH SHIT. AH FUCK. AH CHRIST. TAEHYUN. :sup: j'étais pas prête à tant de perfection d'un coup. je. voilà. MERCI BEAUCOUP BEAUCOUP BEAUCOUP, j'espère ne pas te décevoir aussi.

◊◊◊

paris is burning ✧ de l'autre côté, là-bas, c'est le haut ; ici, c'est le bas ; ici même, on est le bas du bas, on ne peut pas aller plus bas, et il n'y a pas beaucoup d'espoir de monter un peu. le plus haut qu'on montera, de toute façon, on ne sera jamais rien d'autre que le haut du bas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 23 AVATAR : ☽ Byun Baek Hyun ♡ POINTS : 925

NOUS A REJOINT LE : 21/07/2016

MESSAGES : 12108

‹ MOTHERFUCKING STARBOY ⋆ STARCHILD PRESIDENT › - MISTER NOËL 2016
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t103-han-ja-hajansky

Message  Sujet: Re: märtyrer ✩ glas heiko     Ven 13 Oct - 20:41

Une déferlante de love pour toi, Heiko mon coco, bc tu m'as mis KO, just letting u know :/ #roidelarime
BIENVENUUUUUE PARMI NOUS, MON TOUT BEAU TOUT DOUX luv Bon, j'vais pas être original this time et j'vais probablement réitérer ce que les kidz ont dit plus haut, mais t'as la grande classe et ton début de fiche est formidable, c'est genre le style de plume qui me fait voyager et me fait vivre les choses en direct, alors merci, c'était absolument bcbg J'ADORE, JE LIKE, JE POUCE MELTED POUR TOUT ÇA
Va nous falloir un lien qui tue tout, alley, tu me diras pas non right ? U caaan't, blblblbl :sinae:
Le gros courage pour finir ta fiche, petit coeur ♡ ♡ Et surtout, encore bienvenue sur HM aka la familiaaaa, yes yes J'espère que tu te plairas parmi nous Heiko love, t'as l'air d'être la douceur totale so y a AUCUNE raison, fufufu Et si t'as une question, tu sais qui venir voir, don't be shy #wink

◊◊◊


prince de la lune

@Han Soo Yun a écrit:
J'savais qu'on allait la sortir et j'aurais du parier sur toi, le roi des vannes pourries.

RS des enfers © Only One Bro:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 22 AVATAR : johnny seo ((nct)) POINTS : 10

NOUS A REJOINT LE : 13/10/2017

MESSAGES : 287

☮ I'M ON MY OWN
Voir le profil de l'utilisateur

Message  Sujet: Re: märtyrer ✩ glas heiko     Ven 13 Oct - 21:05

mais. mais. mais. c'est quoi.
ce fluff ultime. je ??? je sais même pas quoi dire. c'est trop trop gentil, je suis toute touchée, genre vraiment, j'suis si heureuse qu'heiko passe bien dans l'paysage. pis les compliments, je sais pas où m'foutre alors juste merci et ce sera avec plaisir pour un lien - je peux rien refuser à personne, j'suis faible à mon plus grand damn. cute 2
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 21 AVATAR : pcy ☽ drôles d'oreilles. POINTS : 458

NOUS A REJOINT LE : 14/08/2016

MESSAGES : 5862

BITCH PLEASE, I'M YOUR VICE-PRESIDENT - ROI DU SEXTO
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t2366-boo-inok-booyonce

Message  Sujet: Re: märtyrer ✩ glas heiko     Ven 13 Oct - 23:37

en vrai je reviens mais j'ai rien à rajouter, si ce n'est qu'on va avoir besoin de liens toi et moi pcq damn je like heiko, +++ ptn

◊◊◊

laisse loin la rumeur des villes si ta vie est tracée : dévie! prends des routes incertaines, trouve des soleils nouveaux enfile des semelles de vent, deviens voleur de feu défie Dieu comme un fou, refais surface loin des foules affine forces et faiblesses, fais de ta vie un poème sois ouragan entre rebelles
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 20 AVATAR : Bae Su Ji (Suzy - Miss A) aka petit boudin perfection T'es moche :) POINTS : 1004

NOUS A REJOINT LE : 05/08/2016

MESSAGES : 5480

‹ 365 SO FRESH ☽ MELTED PRESIDENT ›
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t178-park-bo-ra-boraday

Message  Sujet: Re: märtyrer ✩ glas heiko     Ven 13 Oct - 23:57

OFFICIELLEMENT BIENVENUE SUR LE VIEUX FORUM COMME TU DIS what - franchement jsp c'est choquant, t'es la première personne à nous dire qu'on est un "vieux forum". ENFIN C'EST PAS VEXANT HEIN, juste que la prise de conscience est brusque.
C'est moi ou y a 193746 Laura, je sais plus où donner de la tête. EN TOUT CAS LE PERSONNAGE EST AWESOME A MORT OK ? Je feel, on dirait une version (bcp) plus badass de Bora. Un vrai plaisir à lire en tout cas. puis Johnny kwa :cry:
Les allemands nous envahissent, HELP.
BREF, je te l'ai dit sur la cb, ici c'est chez toi, j'espère que tu t'y plairas. :sinae: Sinon je mange ma casquette non de dieu, t'as l'air si douce que je veux déjà pas te perdre blush
ON SE REVOIT BIENTÔT POUR UN LIEN BB
En attendant je te valide. (d'ailleurs c'est dommage que tu rejoignes pas de société, ça m'aurait donné une excuse pour prier jsp quel dieu. :judging: )

CASCADE DE LOVE SUR TOI

Félicitations ! Tu as terminé ta fiche et tu es donc validé !  
Le jeu commence pour toi dès maintenant ! Mais avant de commencer à RP, il va te falloir remplir quelques paperasse afin d'être en règle et faciliter ton intégration ! Première étape à ton parcours, n'oublie pas de recenser ton avatar dans le bottin, afin qu'il soit définitivement lié à ton personnage. Ensuite, direction les relevés de compte pour y poster ce qui te feras office d'activité RP. C'est obligatoire, et bien sûr, tu devras veiller à le maintenir à jour ! Une fois ces petits détails réglés, tu peux te diriger vers les demandes de liens pour y poster ta fiche et trouver tout un tas de potos à ton personnage ! N'hésite pas à passer faire un tout du côté des réclamations, histoire pourquoi pas d'attribuer un dortoir ou un métier à ton personnage ! Si tu es sociable, tu peux te créer un compte Instagram ou Twitter, et même nous laisser ton numéro de téléphone, ou de GSM comme dirait un Belge.  
Tu peux à présent jouer pleinement sur le forum. N'hésite pas à profiter du Flood et de la Chatbox, nous seront ravis de t'y accueillir.

Avec ce message, tu remportes automatiquement une bourse de 200 wons. N'oublie pas d'indiquer ce montant dans ton relevé compte lorsque tu l'ouvriras ! Par ailleurs, si tu as choisi de t'engager dans une société, un dé va être lancé à la suite de se message, qui décidera du groupe que tu intégreras. Tu as 72h pour valider ou invalider ce choix. Si tu décides de ne pas l'accepter, tu as la possibilité de relancer une seconde et dernière fois, et tu seras alors tenu d'accepter le groupe qui t'a été donné.

Bon jeu sur Hundred Miles !

◊◊◊

urban princess
Out on the terrace we breathe in the air of this small town. On our own cuttin' class for the thrill of it, getting drunk on the past we were livin' in ▬ Let's show them we are better
han ja ruining my life through years:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 22 AVATAR : johnny seo ((nct)) POINTS : 10

NOUS A REJOINT LE : 13/10/2017

MESSAGES : 287

☮ I'M ON MY OWN
Voir le profil de l'utilisateur

Message  Sujet: Re: märtyrer ✩ glas heiko     Sam 14 Oct - 0:03

inok - avec grand plaisir, je jzaoklzjakzj. aw
bora - t'es adorable, merci chaton, merci beaucoup - et t'inquiètes, si j'ai des idées j'te tiens au jus. :heartu:

(et oui y'a trop d'laura dans ce monde j'suis d'accord. :sobs:)

◊◊◊

paris is burning ✧ de l'autre côté, là-bas, c'est le haut ; ici, c'est le bas ; ici même, on est le bas du bas, on ne peut pas aller plus bas, et il n'y a pas beaucoup d'espoir de monter un peu. le plus haut qu'on montera, de toute façon, on ne sera jamais rien d'autre que le haut du bas.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message  Sujet: Re: märtyrer ✩ glas heiko     

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
märtyrer ✩ glas heiko
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Crayon Pop [PV Heiko - Kory]
» [recherche] évoli glas de soin /heal bell
» Dracolosse glas de soin
» [Recherche] Excelangue avec glas de soin et voeu
» Problème de débutant à propos de la technique glas de soin.


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: