▲ up▼ down
rollin' (sin ae)



 
HEP POTO, tu veux devenir un king de la roulette ? No prob, viens jouer à la Roulette juste ici !
LIPSTICK CHATEAU WINE BIT COOOOLOR ♪ La voilà, la famosa MAJ d'automne qu'on attendait tous !
VIENS PAR ICI, c'est tout plein de douceur et de caramel just for u ♥️
Wingardium Leviosa ! un peu de rêve et de magie, ça te tente ? viens vite T'INSCRIRE A L'ECOLE DES SORCIERS ♥️
NOUVEAUTÉS SUR HM ! Découvre les défis et nos semaines à thème : keur:
Tu entends ces hurlements, tous les soirs ?? what sors chasseur, pars à la chasse de Arcana la sorcière à mettre sur le bûcher !


Partagez | 
avatar
AGE : 21 AVATAR : kim taehyung (v ; bts) POINTS : 347

NOUS A REJOINT LE : 09/08/2016

MESSAGES : 6629

MODETTE DOUCE ✺ LITTLE YANG BROTHER — I'M DUMBER ❥ UP TO THE LAST DROP
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t126-yang-noam-noamasorusrex

Message(#) Sujet: rollin' (sin ae) Dim 17 Sep - 19:53


rollin'

 







Du skate, il en fait depuis qu’il est haut comme trois pommes. C’est son père qui lui a offert sa première planche et même si les premiers essais ressemblaient plus à des crash test d’une mauvaise pub pour pansements, il y remontait toujours, encore plus déterminé à chaque chute. Maintenant, il avait appris à dompter la bête même si les gamelles, il s’en prenait encore. Tellement que parfois sa mère se demandait s’il était vraiment doué pour ça. Il l’est mais dans le feu de l’action, il oublie parfois qu’il est pas à l’abri de s’emmêler les pieds et de finir le nez éclaté contre le bitume. Alors avec Sin Ae, il prend toutes les précautions possibles, la pare d’un casque et de toutes les protections qu’il a pu trouver chez lui parce qu’il a pas vraiment envie de finir aux urgences (même si l’hosto est pas trop loin) et il a surtout pas envie qu’un certain président de fraternité l’étripe et le fasse virer de l’université. Alors oui, il en prend soin.

« Fais attention quand tu poses ton pied, tu le mets trop devant ». Il la replace, lui remonte les deux croix de scotch rouges sur son vieux skate pour lui rappeler où positionner ses pieds avant de la laisser à nouveau libre d’avancer sans trop s’éloigner. Il a le sourire aux lèvres Noam, parce qu’il est content de passer du temps avec son amie et de voir qu’elle se débrouille pas si mal pour une débutante. Il se rappelle les exploits misérables de son frangin, incapable de faire un mètre sans se retrouver le cul par terre mais Leo et l’adresse (physique du moins), c’est pas trop son truc. Puis Sin Ae a au moins le mérite d’être plus tenace que son petit frère qui chouine au moindre petit bobo. « Essaie de tourner maintenant ! » qu'il lui dit quand elle arrive au bout de sa course et si l'attention est bonne, la petite brune finit quand même sur le cul, les pieds en l'air. « Ouch ... » qu'il marmonne en courant vers son amie, rassuré de voir la jeune femme se relever sur ses deux pieds. « Ça va ? Tu veux qu'on fasse une pause ? ».


◊◊◊

do you know ? ♒︎ you can break my heart in two but when it heals, it beats for you i know it's forward, but it's true won't lie, i'd go back to you. i wanna hold you when i'm not supposed to. i know i'd go back to you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 26 AVATAR : kim taeyeon (snsd). POINTS : 220

NOUS A REJOINT LE : 20/09/2016

MESSAGES : 3548

❀ FLOWERS IN HER HAIR
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t430-yeon-sin-ae-yeonae#6571

Message(#) Sujet: Re: rollin' (sin ae) Ven 27 Oct - 22:56


rollin'

 







Sin Ae, elle avait déjà essayé de faire du skate lorsqu’elle était plus jeune, avec la figure paternelle de la maison. Et la seule fois où elle avait tenté l’expérience, la fillette avait ridiculement échoué, faute d’agilité, et probablement par manque de courage. En fait, c’était comme si tout se liait contre la coréenne à chaque fois qu’elle avait envie de se dépenser, et sa frêle petite constitution était le premier des nombreux facteurs de ses échecs. Alors la brunette s’était rapidement mise en tête ce qu’elle ne pouvait renier, le sport ne l’aimait guère, et Sin Ae ne l’appréciait pas non plus. Mais l’envie de passer du temps avec un dongsaeng que la demoiselle affectionnait beaucoup, le souhait d’apprendre quelque chose qu’elle ne connaissait que par un unique souvenir, le désir de bien faire aussi et de montrer au monde alentour qu’elle n’était finalement pas si mauviette qu’elle en avait l’air… Tous ces facteurs, et voilà où elle en était rendue, à prier Dieu à chaque fois que le skate se mettait à rouler, afin qu’il lui épargne les souffrances de mauvaises chutes. Chutes bien évidemment, qu’elle accumulait.

La coréenne pensait qu’elle ne ressemblait à rien avec son casque trop grand pour elle, et les protections de son homologue masculin. Néanmoins Sin Ae avait apprécié sa bienveillance certaine. Ainsi donc, elle tentait de suivre les précieuses instructions à la lettre, avait parfois besoin de lui pour se tenir et au final, après des échecs consécutifs mais tout de même sous la bonne attention du fils Yang, l’aînée avait réussi à tenir toute seule sur la planche à roulette. Ce qu’il lui manquait indéniablement, c’était de faire avancer le skate seule sans avoir besoin de Noam.

Ses yeux s’écarquillèrent doucement tandis que les ourlets de son faciès s’étaient lentement étirés dans un semi-sourire. « Ah bon ? Mais après si je ne le mets pas suffisamment devant, j’arrive pas à garder mon équilibre… » Moue enfantine sur son visage d’ange, la plus âgée accepta tout de même les conseils de son ami le plus sérieusement possible. Il fallait dire qu’ils étaient précieux. Certes il lui restait beaucoup de chemin à faire avant d’arriver au niveau du garçon, mais elle mourrait d’envie de pouvoir être aussi à l’aise que lui. Le regard porté à l’horizon, Sin Ae ne se laissait pourtant pas abattre et continuait d’avancer avec la vieille planche de son adorable cadet, ne distinguant qu’à moitié ses paroles, trop concentrée sur le moyen de rester droite jusqu’au bout. « Aigoooo, on fait comment pour tourner avec ce tr… » BOOM. Des bleus sur les fesses, elle en aurait un sacré paquet. « Ça va, mais Noam, tu te souviens de ce qu’on avait dit ? Tu devais m’apprendre à faire du skate, pas m’apprendre à me tuer avec un skate ! » Et malgré la propre fatigue de Sin Ae, son humanité demeurait concrète, alors qu’elle se relevait difficilement. Plus de peur que de mal.


◊◊◊

dwell on the beauty of life, watch the stars, and see yourself running with them
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 21 AVATAR : kim taehyung (v ; bts) POINTS : 347

NOUS A REJOINT LE : 09/08/2016

MESSAGES : 6629

MODETTE DOUCE ✺ LITTLE YANG BROTHER — I'M DUMBER ❥ UP TO THE LAST DROP
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t126-yang-noam-noamasorusrex

Message(#) Sujet: Re: rollin' (sin ae) Lun 30 Oct - 16:27


rollin'

 







Il sait que le skate, c’est pas évident. Noam lui, il lui a bien fallu plusieurs mois avant de pouvoir faire l’aller-retour dans sa rue sans tomber de sa planche à roulettes. La première fois qu’il a posé les pieds dessus, ou plutôt, le pied, il a valdingué sur son arrière-train et même s’il était pas bien grand, tomber de sa hauteur, ça reste douloureux. Il avait même un beau cocard pour le prouver mais Maman lui répétait que baisser son pantalon pour le montrer à ses copains, ça se faisait pas vraiment. Mais après, il en a dû d’autres des bleus puis des genoux abîmés, des coudes écorchés dont il pouvait se vanter auprès des autres parce que les bobos quand on a cinq ans, c’est un peu comme un trophée.

Mais il se dit que Sinae, elle a pas vraiment envie d’avoir ce genre de médailles sur sa peau. Et il a pas vraiment envie non plus. Même s’il préfère quelques écorchures qu’un bras ou une jambe cassée. C’est peut-être pour ça qu’il a un peu exagéré sur les protections. Mais juste un peu. C’était pourtant bien un rire qu’il a rattrapé en regardant son amie enfiler son équipement. Après tout, le ridicule ne tue pas, les chutes sur le coin de la tronche, si. « C’est parce qu’il faut que tu décales celui qui est à l’arrière » qu’il lui rappelle en lui indiquant à nouveau les deux croix rouges. Elle remonte à nouveau sur la planche, le regard déterminé tandis que Noam l’observe une moue dubitative inscrite sur son visage. Sinae s’élance comme un bébé faon qui fait ses premiers pas et si elle arrive au bout de la ligne sans s’écraser la face contre terre, la tâche suivante reste un peu plus compliquée. Et boum, le cul par terre. Ce sont ceux qui font le plus mal. Noam le sait, il avait même eu peur de s’être pété le coccyx une fois. « Je t’avais aussi prévenu que c’était pas facile et que les chutes, c’était inévitable » que Noam lui répond, sourire compatissant, en défaisant la sécurité de son casque. Il lui retire avant de l’inviter à s’asseoir sur le banc juste derrière eux, là où ils ont déposé leurs affaires en arrivant plus tôt dans l’aprèm. « Tiens, bois un peu, on s’y remet après ». Il veut pas l’épuiser ni que ça devienne une corvée pour elle. Avant tout, ça doit rester un moment entre eux d’amusement. Même si Sinae passe plus de temps parterre sur debout. « Tu sais, je suis tombé un millier de fois avant de pouvoir tenir correctement dessus. Mais quand t’y arriveras, crois-moi, t’auras l’impression d’avoir gagné un oscar ! Allez, get up ! ».

Se saisissant des mains de son amie, il la relève, lui remettant son casque en place avant de la remettre devant l’objet de torture. « Ok, tu mets ton pied sur la croix rouge et avec l’autre, tu pousses. Regarde pas en bas mais toujours droit devant. Got it ? ».



◊◊◊

do you know ? ♒︎ you can break my heart in two but when it heals, it beats for you i know it's forward, but it's true won't lie, i'd go back to you. i wanna hold you when i'm not supposed to. i know i'd go back to you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 26 AVATAR : kim taeyeon (snsd). POINTS : 220

NOUS A REJOINT LE : 20/09/2016

MESSAGES : 3548

❀ FLOWERS IN HER HAIR
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t430-yeon-sin-ae-yeonae#6571

Message(#) Sujet: Re: rollin' (sin ae) Sam 27 Jan - 23:33


rollin'

 







On entendait son souffle se mêler à l’air embaumé de saison. On voyait sa cage thoracique se compresser, se décompresser. Sa silhouette se rapetissait autant qu’elle grandissait. On ne savait pas quoi penser de toute la situation, mais on pouvait deviner qu’une certaine jeune femme se lancerait bientôt vers la gloire, ou au contraire, la défaite.

Ça l’embrouillait plus qu’autre chose, finalement. Un coup il lui disait de mettre son pied en avant, l’autre coup en arrière. Comment Noam voulait-il que sa noona s’y retrouve ? Il avait beau l’aider avec les deux croix rouges gentiment scotchées sur le vieux skate, l’ingénue n’osait pas regarder en bas, de peur de perdre une nouvelle fois l’équilibre et par conséquent, de tomber la tête la première sur le sol goudronné. « Ok, je vais essayer… » Mais sa tentative demeure un échec, encore et toujours. Elle avait un peu peur la demoiselle, mais elle se le répétait tout le temps : c’est en ratant qu’on finissait par y arriver. Et puis Noam l’encourageait comme il pouvait, le garçon restait avec elle malgré ses chutes consécutives. A sa place, elle aurait probablement déjà déguerpi d’ici. « C’est vrai, mais je ne suis pas du genre à reculer devant ces choses-là. J’ai vraiment envie d’apprendre à en faire ! » Il lui fallait juste du temps. Et beaucoup d’entraînement.

Sin Ae, risette fleurissant sur ses lippes vermeilles se laissait faire, Noam lui retirant le casque. Geste libérateur. Elle le sent, son crâne humide, le coup de chaud qu’elle vient d’avoir, et la douleur qui lui remonte dans le bas du dos. La brunette aurait probablement des courbatures le lendemain matin, mais elle n’allait pas regretter. Jamais.

Regard attendri en direction de son compère masculin, elle lui offrît un sourire malicieux et se laissa un instant entraîner à sa suite, afin qu’ils se reposent. Un temps mérité, après tout le travail qu’ils avaient fourni.

Remerciant le jeune homme face à la bouteille qu’il avait aimablement tendu, et Sin Ae reproduisit le même geste, concernée. « Toi aussi, il faut que tu boives. Tu vas avoir mal à la gorge sinon ! » Les cheveux qu’elle avait attaché en queue de cheval virevoltèrent dans les airs pour s’échouer sur son visage. « J’avais lu un quelque chose sur internet. Ou entendu dans la rue… En tout cas, je me souviens que ça m’avait fait sourire. C’est vrai que vous donnez des noms à vos skates ? Il s’appelle comment le tien Nono ?  kekeke » Elle trouvait ça terriblement adorable. Quand elle en aurait un, elle l’appellerait Wilson, parce qu’elle avait toujours aimé ce prénom. Ou Noam, en hommage à son dongsaeng. Mais dans ce cas-là, Sin Ae n’était pas sûre qu’il le prenne bien, si ?

Ou c’était de la folie, ou c’était du génie. Mais poussée par un élan d’assurance certain, elle le laissa installer le casque docilement sur sa tête, écoutant d’une oreille attentive les conseils de son professeur du jour. « Yeah, got it sir ! » On inspire. On expire. Tout allait bien se passer. « Noam, tu peux rester derrière moi ? » Qu’il veille sur sa noona, au moins une fois de plus.


◊◊◊

dwell on the beauty of life, watch the stars, and see yourself running with them
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 21 AVATAR : kim taehyung (v ; bts) POINTS : 347

NOUS A REJOINT LE : 09/08/2016

MESSAGES : 6629

MODETTE DOUCE ✺ LITTLE YANG BROTHER — I'M DUMBER ❥ UP TO THE LAST DROP
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t126-yang-noam-noamasorusrex

Message(#) Sujet: Re: rollin' (sin ae) Dim 4 Fév - 17:16


rollin'

 







Ces après-midis avec Sinae, c’était jamais du temps de perdu. Il se disait jamais qu’il aurait pu être en train de faire autre chose à la place, qu’il aurait pu être ailleurs ou avec quelqu’un. Non, jamais. Parce que Sinae, il l’adore vraiment. C’est un peu comme une seconde grande sœur qui accepte de le suivre au skatepark. Il avait essayé avec Robyn mais après la première chute, elle avait laissé tomber parce qu’elle avait peur de tomber sur la tête et d’abîmer son précieux cerveau et le génie qu’il y avait dedans. Noam, il s’était résigné, avait oublié l’idée de faire de longues balades sur sa planche avec ses frangins. Même Ingrid n’avait pas voulu tenter l’aventure. Alors quand Sinae lui avait communiqué sa nouvelle lubie, il avait eu du mal à ne pas sauter de joie. Pour lui le skate, c’est plus qu’une passion, c’est un besoin vital qu’il a de s’échapper, de sentir le vent à contre-sens qui bazarde ses cheveux et s’engouffre sous ses vêtements, de se laisser porter par la vitesse et les routes parfois cabossées. C’était son moment d’évasion même s’il en venait parfois à regretter ses balades au bord de la mer. Ici, les étendues océaniques avaient laissé leur place au bitume et aux bâtiments gris et terne. Depuis ils évitaient d’y aller seul, pour avoir quelqu’un qui lui ferait oublié le paysage un peu triste.

S’il pouvait emmener Sinae en balade, il en serait vraiment ravi. Elle pourrait devenir son nouveau compagnon de route ! Mais avant qu’elle soit capable de vadrouiller dans les allées grouillantes de monde ou les grands boulevards, elle avait encore du chemin à faire. Mais Noam, il sait qu’elle en est capable et qu’elle y arrivera. Ils profitent de leur pause improvisée pour se remettre de leurs péripéties et discuter de tout et de rien. Il récupère la bouteille qu’elle lui tend avant de s’accorder à son tour une gorgée. Il fait encore chaud et le soleil leur tape sur la caboche depuis maintenant une bonne heure. Les cheveux sous sa casquette lui collent au front alors d’un revers de main, les détachent avant de recouvrir à nouveau ses mèches brunes. « Sérieux ? Ça se fait encore ça ? J’en avais donné un au mien quand j’étais gosse, je crois que c’était Rocket parce que j’étais persuadé que ma sœur arriverait un jour à le bidouiller pour en faire une fusée ». Un rire lui parvient, fleurit sur le bout de ses lèvres alors qu’il évoque ce souvenir d’enfance. « On avait accroché des espèces de pétards à l’arrière mais je suis pas allée plus loin que le bout de la rue ». Gamin, il avait une imagination débordante et il se devait à chaque fois de vérifier ses hypothèses. La plupart du temps, ça ne se finissait jamais comme il le voulait, en témoignent les nombreuses cicatrices sur sa peau. « Mais sinon, j’ai arrêté de donner des noms, surtout que j’en ai cassé plusieurs depuis le premier ». Tout son argent de poche y était passé mais il regrettait jamais son nouvel achat.

« Et toi, tu l’appelleras comment le tien ? ». Si elle lui en avait parlé, c’est qu’elle devait en avoir une petite idée. Et il serait pas là pour juger. Et ils repartent à nouveau à l’entraînement, fixe une seconde fois le casque sur la tête de son amie avant de la regarder s’élancer à nouveau. « – Noam, tu peux rester derrière moi ? - T’en fais pas, j’suis là ! ». Il reste à côté, à petites foulées alors qu’elle avance doucement sur le bitume. Il garde les bras sécurisés autour d’elle, prêt à la rattraper en cas de chute. Mais elle roule prudemment, sans son aide et c’est un grand sourire qui lui mange le visage quand elle arrive au bout du parcours. « Yeaaaah ! ». Levant ses mains en l’air, il félicite son ainée avant de l’étreindre contre lui. « Alors heureuse ? ». Lui en tout cas, il l’est. « On recommence ou tu veux tester un peu plus difficile ? ». Parce que pour l’instant, elle a pas encore affronté les pentes et il sait que c’est souvent le plus difficile. Et là où les chutes sont les plus nombreuses.


◊◊◊

do you know ? ♒︎ you can break my heart in two but when it heals, it beats for you i know it's forward, but it's true won't lie, i'd go back to you. i wanna hold you when i'm not supposed to. i know i'd go back to you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 26 AVATAR : kim taeyeon (snsd). POINTS : 220

NOUS A REJOINT LE : 20/09/2016

MESSAGES : 3548

❀ FLOWERS IN HER HAIR
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t430-yeon-sin-ae-yeonae#6571

Message(#) Sujet: Re: rollin' (sin ae) Sam 21 Avr - 13:39


rollin'

 







« Oui je te jure. Rocket ? C’est original ! » Son rire accompagna celui de son ami, et ensemble, ils s’élevèrent gaiement dans les airs. Avec le génie de sa sœur et l’assurance inouïe de Noam, elle était sûre qu’ils auraient pu aller plus loin que le bout de leur rue. « Des pétards, c’était pas un peu extrême ? Mais bon, t’es toujours entier, j’imagine que ça ne t’as pas fait de mal. » En guise de consolation, elle vînt gentiment lui tapoter l’une de ses épaules. Plus jeune, elle avait l’impression qu’il eut aimé prendre des risques. Sin Ae, elle aurait adoré être comme ça lorsqu’elle était encore gamine, n’accorder d’importance qu’aux choses qu’elle aurait pu faire, ne pas se soucier du monde alentour. Malheureusement pour elle, le destin en avait décidé autrement, et elle était restée dans le chemin que lui avait concédé son père. Un chemin droit et tout tracé, sans décisions à prendre.

Oh que oui, et cette idée était bien concrète. Elle avait passé du temps à chercher des surnoms, mais elle avait eu peur que la perspective de donner un patronyme à un skate soit trop absurde, ou totalement dépassée. « Tu connais le film Seul au Monde avec Tom Hanks ? Dedans, le personnage est sur une île déserte. Il trouve un ballon, il en fait son compagnon et il l’appelle Wilson. Si j’avais un skate, je l’appellerais comme ça. » Lentement, un sourire vint fleurir sur son visage, accompagnant ses candides paroles. Elle avait toujours aimé ce film, l’acteur encore plus. Mais ce dont elle raffolait, c’était de passer du temps avec le Yang, et même Tom Hanks ne pouvait l’égaler. « Rigole pas mais j’ai une autre idée en tête. Sinon, Noam je trouve que c’est beau. » Et peut-être qu’il le prendrait bien, finalement. Peut-être que ça l’amuserait, plus que ça ne pourrait le vexer. Elle n’espérait qu’une chose, ne pas avoir réussi à entacher la bonne humeur de son cadet, lui, son adorable acolyte de la journée.

« D’accord. Attention, j’y vais ! » Doucement, encore trop peu sûre d’elle, elle s’élance gentiment, veillant à ce que Noam reste derrière sa silhouette non loin derrière. Sin Ae voulut se retourner pour voir s’il était bien à ses côtés, mais lorsqu’elle manqua de tomber par erreur d’inattention, elle refixa son regard sur l’horizon. Simple façon de retrouver un peu de son équilibre, et aussi sans doute, de se donner plus de prestance. Un sombre instant, la coréenne ferma les yeux, persuadée qu’elle se retrouverait les fesses au sol. Seulement ce n’est que lorsqu’elle les rouvrit et qu’elle entendît les exclamations de son cadet que Sin Ae réalisa qu’elle avait réussi son étape. L’arrivée était encore loin, mais ce qu’elle venait d’accomplir était déjà un bel exploit, surtout venant d’une demoiselle aussi peu sportive qu’elle. Alors l’ingénue accepta l’étreinte bienheureuse du garçon, ravie d’avoir suscité chez lui un peu de fierté. « Ouaiiiiiiis ! A ce train-là Noam, bientôt je pourrais te défier ! » Sin Ae, elle ne croit pas un mot de ce qu’elle dit, surtout face à lui, l’expert de la planche à roulettes. Mais il y a une chose qu’elle ne pouvait dénier, le ravissement qu’il lui procurait, d’être là à l’épauler gentiment. « Toi qui es le plus expérimenté de nous deux, tu me conseille quoi ? » La candide demoiselle lui ferait confiance, qu’importe le choix sur lequel il se porterait. Pour le moment, elle, elle n’en savait rien.


◊◊◊

dwell on the beauty of life, watch the stars, and see yourself running with them
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 21 AVATAR : kim taehyung (v ; bts) POINTS : 347

NOUS A REJOINT LE : 09/08/2016

MESSAGES : 6629

MODETTE DOUCE ✺ LITTLE YANG BROTHER — I'M DUMBER ❥ UP TO THE LAST DROP
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t126-yang-noam-noamasorusrex

Message(#) Sujet: Re: rollin' (sin ae) Dim 10 Juin - 12:43


rollin'

 







« – Oui je te jure. Rocket ? C’est original !Oh pas tant que ça, devait y avoir un tas de gamins qui ont donné Rocket comme nom à des objets ». A Los Angeles, c’était certainement pas le seul gosse à posséder un skate, encore moins à lui avoir donné un petit nom, ni a passé toutes ses journées avec sa planche aux pieds. Matin, midi et soir, Noam l’avait au pied et en grandissant, il ne l’avait pas non plus lâché. Mais les rues de Séoul étaient bien différentes de celle de sa ville natale, il se rappelle de toutes les fois où il a manqué la rencontre fatale avec un véhicule, voiture ou bus ou même les piétons qui déboulent de n’importe quel carrefour. Ça lui manquait de vadrouiller au coucher du soleil, sur le bord de mer. Ici, il n’y avait que le bitume encombré et les allées bétonnées, grouillantes d’une foule pressée, obnubilée par leurs écrans de téléphone.

« – Des pétards, c’était pas un peu extrême ? Mais bon, t’es toujours entier, j’imagine que ça ne t’as pas fait de mal.Mon rêve de gosse, c’était d’aller dans l’espace et Robyn s’était mis en tête qu’elle arriverait à construire une fusée ! Elle a jamais réussi, ses prototypes sont pas allés plus loin que le jardin des voisins mais j’crois que c’est ce qui lui a donné le gout des explosions ». Il a conscience que ça peut être mal interprété, que sa grande sœur passe probablement pour une folle ou de génie maléfique qui projette de faire exploser toute la ville. « Enfin quand je dis explosions, je parle de feux d’artifices hein. Et non, y’a pas eu trop de dégât, sauf peut-être mon short à l’époque ». Et ça fait naître sous ses côtes, des quintes de rires quand il se revoit, gamin, le pantalon enflammé, à se rouler par terre pour faire taire les flammes pendant que sa sœur s’étouffait dans un son fou-rire. Lui, il a eu les fesses rouges pendant une semaine et Robyn, interdite d’expérimentation pendant un mois suite à ça. Mais il garde ces souvenirs comme de précieux moments, qu’il raconte toujours avec une grande demie lune sur son visage même il a eu chaud. Très chaud.

Pour dire qu’il en avait fait des conneries dans sa vie Noam, seul ou accompagné, rien ne l’arrêtait alors que Sinae veuille donner un petit nom affectueux à son skate, ça le surprenait vraiment pas. « Wilson ? Ouais, j’trouve ça cool ! Mais non j’ai pas vu le film. Mais pauvre gars, c’est un truc à devenir complètement fou. Tiens, si tu te retrouvais dans son cas, t’aimerais emmener quoi sur l’île ? Si t’avais le droit qu’à un seul truc ? ». Il s’était jamais posé la question même si ça fait partie de ce genre d’interrogation qu’il aurait pu avoir avec sa sœur dans leur jardin ou sur la plage de Malibu mais l’idée de se retrouver tout seul le perturbait énormément, lui qui était habitué à l’agitation familiale ou la présence de ses amis. « L’appelle pas Noam, ça risquerait de te porter la poisse ». Parce que si Noam est à l’aise sur sa planche, sur terre c’est autre chose. Deux pieds gauches, maladroit comme jamais, difficile à croire mais pourtant Noam est une catastrophe ambulante sur ses deux pieds, aussi délicat qu’un éléphant dans un magasin de porcelaine !

Heureusement pour lui, Sinae semblait avoir un minimum d’équilibre, juste de quoi ne pas se retrouver parterre chaque fois qu’elle mettait un pied sur le skate. Les yeux fixés sur la jeune femme, les mains prêtes à la rattraper, il l’observe avancer sans avoir besoin de son aide ou même de poser le pied par terre. Alors bien sûr, il est fier Noam, ça veut dire qu’il est pas si mauvais prof après tout et puis il content pour Sinae. Mais il a envie de la tester un peu, voir si elle sera capable de repousser ses limites. « J’te propose la pente là-bas » qu’il lui indique d’un geste du menton. « C’est pas plus compliqué que ce que tu viens de faire mais la sensation est différente, mieux même. Alors tu veux essayer ou on se garde ça pour une prochaine séance ? ». C’est pas une grande pente mais c’est suffisant pour une première tentative.


◊◊◊

do you know ? ♒︎ you can break my heart in two but when it heals, it beats for you i know it's forward, but it's true won't lie, i'd go back to you. i wanna hold you when i'm not supposed to. i know i'd go back to you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 26 AVATAR : kim taeyeon (snsd). POINTS : 220

NOUS A REJOINT LE : 20/09/2016

MESSAGES : 3548

❀ FLOWERS IN HER HAIR
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t430-yeon-sin-ae-yeonae#6571

Message(#) Sujet: Re: rollin' (sin ae) Mer 15 Aoû - 23:01


rollin'

 







« T’aurais dû l’appeler Woody. Woody, wood, du bois ! » Comme la matière de son skate. Finalement, ça lui paraissait évident dans l’instant, mais elle-même n’y avait pas pensé sur le coup. Mais peut-être était-ce encore trop commun. Nul n’en saurait rien. « Un jour, faudra que tu me parles de ton enfance, ça avait l’air d’être super cool quand tu étais petit. » Et ça lui donnait des envies de rire à Sin Ae, de savoir qu’il avait probablement eu un bel âge tendre en compagnie de sa sœur. Fabriquer des fusées, ou même installer des feux d’artifices dans le jardin de la maison, des exploits qu’elle n’avait eu la chance de réaliser lorsqu’elle-même, avait été plus jeune. Oui, ça la rendait heureuse tous ces échos de bonheur et de joie. « Oh l’espace ! Tu t’entendrais bien avec Ja toi... C’est curieux, je pensais que t’étais plus quelqu’un de la terre. Enfin, qui aime bien la nature quoi ! » Un instant, son âme de rêveuse la laissa s’emporter dans des contemplations secrètes. Les étoiles, la lune, la voie lactée était extraordinaire, ça lui donnait aussi des envies de devenir astronaute. Ou plus simplement, de s’intéresser à cette si vaste chose qu’était l’espace.

Les rires de Noam étaient contagieux et elle l’accompagna, se doutant de leur signification et des souvenirs que se remémorait son gardien d’une journée. « Enfin Noam, tu dois le voir, c’est un classique ce film ! » Du moins, en Amérique du Nord. « Un seul truc ? Je sais pas trop, déjà, je pense que j’arriverai pas à tenir deux jours… Mais je dirai, mon lecteur de musique, c’est un peu ce qui me maintient en forme et qui me redonne de la joie quand je ne vais pas bien. Ou même quand je vais bien d’ailleurs ! Et toi alors ? » Elle non plus, ne c’était jamais posé la question, et même si une chose semblable ne lui arriverait probablement jamais, la plus âgée avait été ravie d’y répondre.

« Pourquoi, c’est mal de vouloir rendre honneur à celui qui m’aura appris à faire du skate ? » Et sa mine radieuse se transforma rapidement en mine boudeuse. L’air faussement outragé, elle lui tapa gentiment l’épaule avant de poursuivre la discussion. La poisse, Sin Ae l’avait déjà connue à de nombreuses reprises, rien de pire que ce qu’elle avait auparavant connu ne pouvait arriver, elle en était sûre. Mais s’il tenait vraiment à ce que la douce fleur n’appelle pas sa future planche par son prénom, alors elle la nommerait Wilson. ((Même si Noam restait un prénom bien plus joli.))

Pente’. Elle eût un furtif instant du mal à avaler sa salive, mais la confiance qu’elle accordait à son professeur du jour l’obligea à ne rien lui avouer, ne pas lui dire que ça lui faisait peur et qu’elle pensait ne pas y arriver. Enfin… S’il lui proposait une telle ‘épreuve’, peut-être qu’elle était un peu plus douée que ce qu’elle pensait réellement ? Il ne lui suffisait que de prendre son courage à deux mains, et d’écouter attentivement toutes les paroles de Noam. « Ok mais c’est la dernière chose qu’on fait. J’ai déjà suffisamment de bleus comme ça... » Rire nerveux, elle serra un instant les mains de son jeune ami, peut-être un peu trop fort ce qui lui valût les bouts de ses phalanges blanchâtres, mais terriblement nécessaire. Indispensable contact dont elle avait eu besoin. Et alors qu’un espoir d’une victoire semblait renaître en elle, la demoiselle s’élança.


◊◊◊

dwell on the beauty of life, watch the stars, and see yourself running with them
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 21 AVATAR : kim taehyung (v ; bts) POINTS : 347

NOUS A REJOINT LE : 09/08/2016

MESSAGES : 6629

MODETTE DOUCE ✺ LITTLE YANG BROTHER — I'M DUMBER ❥ UP TO THE LAST DROP
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t126-yang-noam-noamasorusrex

Message(#) Sujet: Re: rollin' (sin ae) Jeu 8 Nov - 23:52


rollin'

 







« T’aurais dû l’appeler Woody. Woody, wood, du bois ! ». C’est vrai qu’il y a jamais pensé, ça lui parait soudainement évident, tellement évident. Peut-être trop même. Mais c’est surtout que Woody, ça lui rappelle autre chose : « Mais Woody c’est le cowboy dans Toy Story ! J’aurai l’impression de lui rouler dessus le pauvre. T’as vu les films ? Mon père a tellement pleuré devant le dernier, je l’avais jamais vu se mettre dans des états pareils pour un film ! ». Comme la plupart des gens présents dans la salle de ciné. Fallait l’imaginer lui, à treize ans, accompagné de toute sa famille alors qu’une partie des adultes, y compris son père, s’était mis à pleurer comme des bébés à la fin du film. Si Noam avait été gêné, c’était peu dire… « – Un jour, faudra que tu me parles de ton enfance, ça avait l’air d’être super cool quand tu étais petit.Oh te faudrait plus d’une journée pour tout te raconter ! Entre les voyages de ma mère, les tournées de mon père et les quatre milliards de conneries qu’on a pu faire avec mes sœurs et mon frère, je crois que j’aurai de quoi faire plusieurs tomes ! ». Peut-être qu’un jour, avant que sa mémoire ne lui fasse défaut, il écrirait ses mémoires ou plutôt les coucherait sur le papier à coups de crayons de couleurs ou de pastels qu’il animerait, se replongeant comme avant dans ses bêtises d’enfant. « Et toi ton enfance, elle était comment ? ». Il sait que son enfance n’a rien à voir avec celles des autres gamins, il avait eu de la chance d’avoir des parents qui l’emmenaient partout parce qu’ils auraient très bien pu ne pas vouloir s’encombrer d’un gosse mais qu’il soit tout seul ou bien cinq, plus on est de fous, plus on rit chez les Yang !

Pas besoin d’avoir d’autres copains que les frangins suffisaient. Mais c’était avec Ingrid qu’il avait fait les quatre cents coups même si Robyn n’était jamais loin pour les accompagner dans leur folle envie de mettre le chaos. « J’aime les deux mais l’espace, ça me fascine ! Y’a tellement de choses à y découvrir qu’on a pas encore exploré, imagine tout ce qu’on pourrait trouver ! Tu crois aux extraterrestres toi ? Ce serait marrant de découvrir d’autres gens non ? Sauf si leur but, c’est de nous voler la terre et se nourrir de notre cervelle » qu’il précise en riant nerveusement. Ça le fascine mais le terrorise aussi. Comme les esprits, il rêve toujours d’en capturer un sur sa caméra même si les jambes sont tremblantes et prêtes à détaler au moindre bruit suspect.

Et Noam est bien content que le sujet dévie sur autre chose, un film qu’il a pas vu mais qui, il faut le dire, attise sa curiosité. Il sait ce qu’il fera ce soir ! Probablement que son père a le film dans sa bibliothèque personnelle. « C’est un bon choix le lecteur de musique mais pas très pratique pour le recharger … Je crois que je prendrai un calepin et un crayon. Mais pareil au bout d’un moment, j’aurai plus de feuille. Et dessiner sur des feuilles de palmier, j’sais pas si super … ». Heureusement pour lui, y’avait peu de chances pour qu’il se retrouve perdu sur une île déserte. Mais si c’était le cas, peut-être qu’il regretterait d’avoir choisi son carnet à dessin. Et il se dit que Sinae changerait elle aussi probablement d’avis sur l’utilité de son baladeur musique.

Les voilà qui approche du nouvel obstacle à franchir, cette histoire de surnom pour son skate en suspens et vraiment, il est persuadé qu’elle devrait pas renommer sa planche après lui mais le paysage devant elle semble lui faire oublier le sujet de leur discussion. La pente la première fois, ça donne toujours l’impression de se trouver en haut d’un building de cinquante étages monté sur le sommet du mon Everest. Ça nous parait tellement dérisoire quand on arrive en bas et qu’on s’aperçoit que même les gosses de cinq ans y arrivent. Il s’apprêtait à lui dire qu’elle était pas obligée, que ça pouvait attendre quand elle serait vraiment prête pour ça mais la détermination affichée sur son visage suffisait à se raviser et à ravaler ses mots. Ses mains dans les siennes, il essaie de lui transmettre son énergie et le courage de s’élancer. Et c’est ce qu’elle fit après avoir relâché ses doigts, qu’il s’empressa de joindre les uns aux autres. Il garde espoir Noam, qu’elle applique chacun de ses conseils plutôt que de se laisser aller à sa peur et d’avoir la mémoire sur reset. Mais c’est le sourire haut perché sur ses lèvres que les roues s’accrochent à l’asphalte et suivent parfaitement la ligne descente. Il s’écrit de joie, les poings en l’air et accoure vers son amie, la fierté peinte sur leurs visages. « T’as réussi ! ». Câlin de félicitations, il la fait tourner dans les airs avant de la reposer au sol. « Je crois que t’as bien mérité un café. Ou un verre si tu préfères ? Pour te féliciter de tes exploits ! C’est bien mérité ! ».



◊◊◊

do you know ? ♒︎ you can break my heart in two but when it heals, it beats for you i know it's forward, but it's true won't lie, i'd go back to you. i wanna hold you when i'm not supposed to. i know i'd go back to you.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: rollin' (sin ae)

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
rollin' (sin ae)
 Sujets similaires
-
» Critique de la raison pure [essai]
» Les 500 meilleurs albums
» Rollin, rollin [PV Rose]
» ahn se mi % rollin rollin money like a pimp
» [LMS Léocade] They see me rollin' ! They hatin' !


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: