((DAKI)) Sweetness.

 

YOOOO, envie de gagner quelques Candy Canes ? Pas de problème, viens jouer à la Roulette de Noël juste ici !
LAST CHRISTMAS, I GAVE YOU MY HEART ~ Le MARCHÉ DE NOËL fait son grand comeback !
V17 de Hundred Miles, omg, t'y crois ? Moi pas...
Et comme la sainte saison des Lindors et des mandarines est enfin arrivée, j'te propose de CHECKER L'ANNONCE
pour voir ce qu'on te réserve ce mois-ci !
Viens gratter quelques cases de notre CALENDRIER DE L'AVENT ! Tous les jeux de la saison sont à découvrir ICI !
ALL I WANT FOR CHRISTMAS IS YOUUUUUU ! Un petit Secret Santa ça te dit ? Pour participer c'est ICI !


Partagez | 
avatar')">
AVATAR : Kim Jong In (KAI- EXO) POINTS : 108

NOUS A REJOINT LE : 02/09/2016

MESSAGES : 353

☢ BURNING AMBITION
Voir le profil de l'utilisateur

Message  Sujet: ((DAKI)) Sweetness.     Jeu 14 Sep 2017 - 0:14

sweetness
jus d'orange et bonbon à la menthe
feat yuuki bébé
code italic
JSP mots
La nuit est déjà là depuis une heure. Deux peut-être ? Minuit n'est pas passé, mais vingt-deux heures probablement, si. Alors, Dak Ho continue de regarder le ciel, les étoiles, pas qu'il soit un fin passionné d'astronomie, comme son âme sœur. Pas qu'il soit très intéressé par le nom de cette étoile, plutôt que par celle de l'autre, mais surtout parce qu'il reconnaît que le ciel est apaisant.

Et l'écrivain a besoin de repos.
Il a remarqué le début de cernes sous ses yeux.

Il a remarquer ses muscles tendus, sa mauvaise humeur fréquente. Sa fatigue, son manque d'inspiration ou de motivation, l'envie de rien qui lui pourrit la vie. Le manque de sourire, les nuits blanches, les verres fortement dosés, parfois même ce besoin de sombrer à nouveau dans les substances illégales.

Dak Ho déteste ces descentes en enfer, celles dont il est spectateur et dont il n'a pas le contrôle.
Dak Ho ne veut pas, cette fois, se faire avoir.

Il a promis de s'en sortir, de faire attention à lui, de vivre, d'écrire. Il a fait tant de promesses qu'il aimerait tenir... Alors il cherche les moyens dont il pourrait se servir pour rester sur le droit chemin. Le café, l'écriture, les sorties simples, reconstruire des liens ou ceux qu'il a déjà. Plus de fumée, plus de liquide, plus de coucherie à longueur de journée, loin du danger. Ça lui semblait ennuyeux au départ, puis il a rencontré ou redécouvert des personnes qu'il semblait avoir oublié.
Il a sourit, de nouveau, un peu plus.

Y  a toujours ces moments qui le détruisent, mais ils disparaissent, petit à petit.
Ça fait du bien de vivre.

Il avait oublié la douce sensation de ne pas avoir l'estomac noué, l'esprit embrumé. Alors il continue de marcher, il continue de regarder, d'inspirer et une bonne odeur de feu chatouille ses narines. Une petite camionnette pas loin, qui vends probablement des pizzas. Néanmoins Dak Ho n'a pas faim, pourtant cette dernière lui inspire beaucoup de chose ; l'athlète pense aux FS, une solution facile, qui le soutien énormément. Cette famille qui a su le pousser à se reprendre, sa directrice tyrannique, ses colocataires avec qui il rit, avec qui il rigole. Beaucoup. Puis toutes ces flammes qui l'aident à aller mieux.

Alors il a envie de les voir, de leur parler, mais plus encore, il aimerait que tout le monde les connaissent, les présenter comme s'ils étaient la pierre la plus précieuse au monde. Il pense naturellement à Yuuki, ce petit bonhomme qu'il aime tant, il a besoin de ses bras et de la chaleur des Firestone. Alors Dak Ho sort son téléphone satisfait, comme si cette alternative était celle qu'il cherchait depuis le début de sa promenade. « Rendez-vous au code bar mon chat ? » SMS envoyé, sourire heureux, Dak Ho change sa direction, revient vers l'école, prend le chemin du quartier étudiant. Ses pas, tranquillement le mène au code Bar où il prend place au Bar, salue le barman. Commande une simple verre de jus. Litchi. Il adore, il attends. Il sait qu'il viendra, il vient toujours. Dak l'aime pour ça, parce qu'il peut compter sur lui, sur la douceur qui enveloppe son cœur lorsqu'il est là, avec lui.



◊◊◊

Revenir en haut Aller en bas
avatar')">
AGE : 23 AVATAR : kim kibum - the almighty diva POINTS : 240

NOUS A REJOINT LE : 29/12/2016

MESSAGES : 1038

☮ I'M ON MY OWN
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t2773-kwon-yuuki-yuucherry En ligne

Message  Sujet: Re: ((DAKI)) Sweetness.     Jeu 14 Sep 2017 - 18:07

ft.
bang dakho
Apparence ∞ Des envies d’aventures, d’évasions. Des envies d’être loin et de rester ici à la fois. Voilà qu’à peine revenu, il rêvait déjà de repartir. Il aimait pourtant sa petite vie Yuuki, même si elle était loin d’être tranquille, rythmée par ses changements de genre comme d’autres changent de chemise. Mais aujourd’hui c’était il, c’était être bien dans ses baskets, être un garçon un peu androgyne, toujours tout sourire, avec la douceur dans les traits, dans les yeux, dans la voix. Aujourd’hui c’était facile, avec la tête dans les nuages, les heures au café enchainées sans problème, et un passage dans un studio photo le soir. Un peu moins facile ça. Un peu étrange aussi, nouveau. Et il posait Yuuki, parfois encore gauchement, le naturel lui seyant mieux au teint, mais il posait délicat. Il posait pour un magasin de vêtement dans Gangnam, une marque indépendante qui l’avait contactée pour qu’il soit l’une des égéries de la marque pour la nouvelle saison. C’était plus que quelques photos, plus que poser pour un magasine une fois. Ca devenait presque trop sérieux, et un peu effrayant. Mais ça allait. Pas de pression, le photographe le guidait et il commençait en douceur à s’habituer à ce flash agressif, à se détendre, à profiter, son rire se retrouvant capturé sur une photo, son air perdu sur une autre, et vraiment le naturel lui allait à ravir.

Et il n’avait pas vu cette photo prise à son insu tandis que son regard pétillait en lisant un message sur son téléphone. Il ne l’avait pas vu cet air candide sur son visage, sa joie, sa tendresse tandis que ses doigts glissaient délicatement sur son téléphone, une réponse pour celui qui lui avait donné cet air un peu éthéré sorti d’un rêve. « J’arrive chou. » que Yuuki avait envoyé avant de se tourner vers le photographe, un air suppliant au visage. Cette envie de partir, de s’envoler, de fuir l’appareil photo. Il avait fait encore quelques photos, juste le temps d’enfiler toutes les tenues qu’il devait porter, et la dernière sur le dos, un cadeau de la marque et il filait vers le métro le plus proche pour aller sur le campus de l’université. Et sans doute que Yuuki n’avait pas conscience des regards qu’il laissait sur lui tandis qu’il se hâtait, sans doute qu’il n’avait pas conscience qu’il était peut-être plus fait pour être mannequin que barista, mais dans sa tête pour le moment il n’y avait déjà plus rien de sa journée au café, plus rien de ces heures devant l’objectif, juste la personne qu’il allait voir.

Et c’était sans surprise que Dak Ho s’était retrouvé avec Yuuki dans ses bras, celui-ci se glissant habilement entre son bras qui tenait le verre et lui. Parce qu’il lui avait manqué Dak Ho. Tellement. Trop. Parce que ça faisait longtemps qu’il avait pas eu de nouvelles de sa part. Et il n’avait rien dit Yuuki, laissé coulé, se disant qu’il avait besoin de temps pour lui, lui envoyant un message de temps en temps pour donner de ses nouvelles à lui, et lui en demander. Il lui avait même dit quand il était parti pour l’Europe puis les Etats Unis, lui souhaitant de bonnes vacances, espérant qu’il retrouvait le goût à voir les autres à sourire à la vie. Parce qu’il n’était pas stupide Yuuki. Pas assez naïf pour croire que Dak Ho, son tendre ami, ne voulait pas le voir. Il avait eu une période sans. Ca arrivait à tout le monde, même aux meilleurs. Surtout aux meilleurs. Et il connaissait bien de son côté aussi le Barista ces jours où on se refusait à sortir de son lit, où le monde ne valait pas la peine de vivre. Il connaissait bien. Trop bien.

« Tu m’as manqué. » L’androgyne murmura en douceur contre l’épaule de Dak Ho sur laquelle il avait plongé son visage. Et sa voix était remplie d’une émotion vive, heureux de le revoir, heureux de l’avoir de nouveau à ses côtés. Et après un instant encore de silence, où il jouait le koala, il s’était décalé un peu. Juste pour pouvoir poser ses mains contre le visage de l’étudiant, juste pour pouvoir mieux l’observer, s’assurer qu’il allait bien, vraiment. « Tu as changé un peu … Tout va bien ? » Et l’inquiétude était douce, son regard ne quittant pas le garçon. Parce que Yuuki ne voulait qu’une assurance, qu’il aille bien. Qu’il puisse sourire, comme avant. Comme toujours.


sweetness




◊◊◊


YOU SAID YOU WOULDN'T FORGET.
i don’t understand i was fine three minutes ago and now everything is crashing around me and the walls of my heart are breaking and oh god i wish my veins were too ∞ 12:24 a.m.
Revenir en haut Aller en bas
avatar')">
AVATAR : Kim Jong In (KAI- EXO) POINTS : 108

NOUS A REJOINT LE : 02/09/2016

MESSAGES : 353

☢ BURNING AMBITION
Voir le profil de l'utilisateur

Message  Sujet: Re: ((DAKI)) Sweetness.     Dim 3 Déc 2017 - 10:21

sweetness
jus d'orange et bonbon à la menthe
feat yuuki bébé
code italic
JSP mots
ça pourrait faire des années, Dak Ho continuerait de compter sur lui. Si l'écrivain sombre, s'il repart ((comme il avait fuit par le passé)) il sait pertinemment que Yuuki sera là. Malgré le temps, malgré la distance, malgré son silence. L'androgyne est là, quoiqu'il arrive. Et ça, Dak Ho ne pourrait pas s'en passer. C'est comme boire un chocolat chaud quand il commence à faire froid, la petite douceur de l'hiver et Yuuki est la friandise de l'écrivain, quand ça ne va pas bien son sourire le réconforte, lui réchauffe le cœur, nourrit sa candeur, tue ses peurs. Quand bien même il ne désire pas le voir quand ça va vraiment mal, par simple crainte d'ébranler la lumière qui émane de lui. Comme si son obscurité pouvait affecter ses couleurs. Il préfère venir ensuite, quand il décide de s'en sortir, quand il n'y a aucun risque que sa colère s'en prenne au barista.

Et quel délice de l'avoir déjà dans ses bras. De sentir son odeur couvrant toute celle de la boite. De sentir sa respiration au creux de son cou. Que ses cheveux bruns chatouillent sa narine et que sa chaleur réchauffe sa peau froide. Dak Ho le serre un peu plus contre lui, regarde son crâne avec tout l'amour qu'il lui porte ((à Yuuki, pas à sa tête hm)). Il ne le repousse en aucun cas, comme il a pu le faire avec son entourage de long mois. Bien au contraire, il profite au maximum de son contact. Parce que putain ce que ça fait du bien. D'accepter d'être proche à nouveau, avec une autre personne que Ja ((avec qui il avait pris des distances aussi au final, en étant absent de la sorte)).

Dak Ho le retenu dans ses bras tant que ce dernier ne montrait aucun signe d'éloignement. Il passe même une main dans ses cheveux et lui caresser en douceur, répondant silencieusement que c'était réciproque, que oui, Yuuki aussi lui avait manqué ; énormément. Et s'il n'avait aucune honte de le dire ou de le montrer, aucun sont ne sorti de sa bouche. Paradoxalement. Et Dak Ho aurait pu se baffer, rien que pour imbécillité, au lieu de quoi, il continue de caresser ses cheveux, jouant avec quelques mèches, par-ci, par-là. Ils finissent par s'éloigner quand Yuuki se recule et cale ses yeux dans les siens. Il n'y a pas la moindre once de défi, comme il en avait vu dans les yeux de ses interlocuteurs ces derniers temps ; tous espérait que de cette manière l'étudiant s'ouvrirait, qu'il raconterait tout. On avait cessé de vouloir lui parler, de vouloir le faire parler, mais il n'avait jamais eu besoin de ça. Il était ce genre de personne qui, malheureusement, se sentait plus mal après avoir dit ce qui le tracassait. C'était comme ça, parfois, c'était mieux quand ça passait tout seul, même si ça mettait du temps... beaucoup de temps souvent.

Mais aujourd'hui, il n'y avait plus aucune compression dans le cœur de l'auteur. Plus aucune raison d'avoir mal, ça n'en valait pas la peine. Il avait encore tant à vivre, au placard les soucis. Il arqua tout de même un sourcil, avec un sourire un peu angélique, ou peut-être un peu moqueur, c'était tellement bête. À son âge, d'aller mal. « Je suis devenu plus beau ? » petit rire, Dak Ho, n'était pas totalement idiot avait bien comprit la question, et la remarque. Il remarquait aussi sans grand mal l'inquiétude qui luisait dans son regard. Alors il fit la seule chose que lui demandait Yuuki, venant frotter son nez au sien, il lui souriait tendrement ((comme il ne l'avait plus fait depuis des mois)) « Je vais bien Yuuki. Ça va, je t'assure. » C'est vrai, c'était mieux maintenant et il serait là, à présent.

« Ok ? » il pouvait le croire, sincèrement, il a eu une sale période, mais il était déterminé à la laisser derrière lui. Pour toujours. « Et toi alors, comment c'était tes vacances ! On a beaucoup de chose à se raconter. » probablement plus lui que Dak, mais il se priva de ce commentaire fort inutile.



◊◊◊

Revenir en haut Aller en bas
avatar')">
AGE : 23 AVATAR : kim kibum - the almighty diva POINTS : 240

NOUS A REJOINT LE : 29/12/2016

MESSAGES : 1038

☮ I'M ON MY OWN
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t2773-kwon-yuuki-yuucherry En ligne

Message  Sujet: Re: ((DAKI)) Sweetness.     Mar 5 Déc 2017 - 20:05

ft.
bang dakho
Apparence ∞ Il y avait entre lui et Dakho une facilité qui aurait pu en déconcerter plus d’un. Une facilité étrange et cette douce impression qu’ils se connaissaient depuis des années. Alors que non. A peine un an au final. A peine un an au final et sans doute pas autant de rencontres qu’ils ne l’auraient voulu. Une rencontre étrange. Ridicule sans doute. Ils avaient failli finir dans le même lit. Failli. Yuuki avait bu plus que raison. Ces envies d’oublier le regard de quelqu’un. Ces envies d’endormir son cœur sous des tonnes d’alcool. Ces envies d’oublier sans se souvenir qu’il ne buvait pas ou peu de base. Qu’il ne supportait pas l’alcool. Pas les gens saouls non plus. Ses bras accrochés au cou du premier venu, Dak Ho, il s’était laissé entrainer par l’ivresse grisante, oubliant un instant son chagrin d’amour, jusqu’à vouloir s’offrir, jusqu’à vouloir se donner. Jusqu’à la révélation. Ce n’était pas elle. Tendre Yuuki, légère, éthérée. Ce n’était pas elle, mais lui. Garçon. Genderfluid. Le malaise, le rejet, tout ce qu’il aurait du y avoir le matin, il n’y avait rien eu de tout ça. Une curiosité certaine mais pas déplacer, des mots échangés, encore et encore. Des mains qui s’étaient liées. Une amitié qui se devait d’être. Et qui durait. Des étreintes naturelles, de nombreux messages échangés, et le fait de savoir que l’autre serait là. Toujours.

Comme maintenant. Il n’avait fallu qu’un message. Un message de la part de Dak Ho pour donner un sourire à Yuuki, sourire capturé par un objectif un peu curieux. Mais un seul message. Pour qu’il s’échappe, pour qu’il vole presque, oiseau chétif brûlant d’impatience. Un message et il était là dans ses bras, sinueusement glissé entre le verre qu’il tenait et son corps, ses bras l’entourant, la tête dans son cou. Un message. Un mot. Et les absences, les silences tout était oublié. On avait le droit de vouloir s’éloigner. De prendre du temps pour soi. On avait le droit d’avoir des moments durs, des moments où même voir les personnes qu’on aimait tant était un supplice, des moments où on voulait être seul. Juste seul. Il comprenait Yuuki. Il ne comprenait que trop bien. Alors comme en vouloir à Dak Ho pour ses silences, comment lui en vouloir ? Il ne pouvait pas. Pas quand il lui revenait. Pas quand il pouvait de nouveau l’avoir dans ses bras. Un murmure contre son épaule, un « tu m’as manqué » sans reproche. Juste pour lui rappeler que même si la vie ne valait pas la peine d’être vécu certains jours, il y avait toujours des gens qui tenaient à lui. Toujours.

Et le recul discret mais réel avait suivi cette étreinte réconfortante, ses mains au niveau de son visage, il avait toujours été tactile Yuuki après tout, redessinant ses traits, cherchant les changements, ce qu’il connaissait aussi dans ce visage, la douceur dans ses yeux, son sourire à sa remarque, qui le fit rougir doucement de gêne face à la bêtise des paroles, face à la réponse de Dak Ho. « Je suis devenu plus beau ? » Léger rire qui faisait écho à celui de l’étudiant, il haussa délicatement ses épaules avant d’hocher un peu de la tête pour satisfaire l’égo de Dak Ho. Sans que son inquiétude ne disparaisse pour autant. Toujours inquiet Yuuki. Toujours pour les autres. Pour ceux qui lui étaient chers. Jusqu’à ce baiser esquimau, jusqu’à son visage un peu plus fort du sien, leurs nez se frottant en douceur. « Je vais bien Yuuki. Ça va, je t'assure. » Regard légèrement inquiet de sa part pour autant, il soupira un « Okay » à celui de Dak Ho.

« Et toi alors, comment c'était tes vacances ! On a beaucoup de chose à se raconter.
- Beaucoup oui. »
Léger murmure tandis qu’il profitait encore un peu d’être dans l’étreinte du garçon, se calant un peu mieux contre lui. Juste le temps qu’il fallait. Pour s’assurer qu’il allait bien, qu’il était bien de retour. Et presque à contre cœur, il s’était décalé pour prendre place à ses côtés, un cocktail commandé rapidement avant que sa tête ne repose en douceur contre l’épaule  de Dak Ho. « C’était bien là bas. Moins compliqué. Tu es déjà allé en Europe ? Aux Etats Unis … C’est autre chose. Les gens … ils sont moins fermés tu sais. Moins regardants … » Léger soupir, son regard se perdant un peu dans le vide, la dure réalité de son retour le rendait un peu âpre, même s’il ne pouvait nier avoir ardemment désiré rentrer pour revoir tous ceux à qui il tenait. « On ira ensemble un jour, si tu veux ? »

sweetness




◊◊◊


YOU SAID YOU WOULDN'T FORGET.
i don’t understand i was fine three minutes ago and now everything is crashing around me and the walls of my heart are breaking and oh god i wish my veins were too ∞ 12:24 a.m.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message  Sujet: Re: ((DAKI)) Sweetness.     

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
((DAKI)) Sweetness.
 Sujets similaires
-
» Aristide di an daki li pa rekonèt zafè elèksyon yo ki se kontinyite koudeta 2004
» Daki
» Yeah, you show me good loving make it alright need a little sweetness in my life (elya)
» [100%] Calliope ♣ I'm the darkness on your soul, the sweetness on your life, and the dream on your mind
» MATILDA + The Sweetness of my Sins [DELAI PAR LEAVEN 15 MARS]


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: