FOLLOWING TO YOU ♡ KEEJA

 

YOOOO, envie de gagner quelques Candy Canes ? Pas de problème, viens jouer à la Roulette de Noël juste ici !
LAST CHRISTMAS, I GAVE YOU MY HEART ~ Le MARCHÉ DE NOËL fait son grand comeback !
V17 de Hundred Miles, omg, t'y crois ? Moi pas...
Et comme la sainte saison des Lindors et des mandarines est enfin arrivée, j'te propose de CHECKER L'ANNONCE
pour voir ce qu'on te réserve ce mois-ci !
Viens gratter quelques cases de notre CALENDRIER DE L'AVENT ! Tous les jeux de la saison sont à découvrir ICI !
ALL I WANT FOR CHRISTMAS IS YOUUUUUU ! Un petit Secret Santa ça te dit ? Pour participer c'est ICI !


Partagez | 
avatar')">
AGE : 22 AVATAR : ☽ Byun Baek Hyun ♡ POINTS : 2618

NOUS A REJOINT LE : 21/07/2016

MESSAGES : 10195

BITCH PLEASE, I'M YOUR PRESIDENT - MISTER NOËL 2016
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t103-han-ja-hajansky En ligne

Message  Sujet: FOLLOWING TO YOU ♡ KEEJA     Sam 2 Sep - 4:43





I like to think that we had it all, we drew a map to a better place, but on that road I took a fall. Oh baby, why did you run away? I was there for you in your darkest times, I was there for you in your darkest nights.

✩✩✩ Après-midi livide, fin de journée humide. La pluie tombait et le ciel blême fondait en eau, coulant sur les mains et sur les visages en une myriade de petites larmes prismatiques. Intempéries imprévues, mais sur lesquelles on ne crachait pas, en ce temps de chaleur tropicale qui refusait toujours autant de les laisser respirer. Et si le soleil s'obstinait à ne pas vouloir totalement s'évader, Ja n'attendait plus que l’instant où il apercevrait les nuances d'un bel arc-en-ciel danser sous ses yeux, dans un carré d'empyrée qu'il se plairait à admirer un peu plus que le reste.

Mais en attendant, temps de pause pour la Funkimchi. Tandis que la radio diffusait les dernières tendances niveau musique, morceaux extraits de la playliste spécialement sélectionnée par leur petite Lijuan, le Staff s'était autorisé une pause pour prendre un peu de répit et se revigorer entre amis. Certains réunis à la tablée et d'autres isolés dans le studio d'enregistrement, Ja, lui, s'était plu à faire un petit tour dans sa loge, histoire de se changer en deux-deux et de jeter un coup d’œil à son emploi du temps. Il n'allait pas tarder à devoir rejoindre ses dortoirs, puisqu'il n'était pas au programme de ce soir. Peut-être allait-il pouvoir se morfondre un peu sur son lit et jouer tranquillement à Street Fighter, pour une fois qu'il ne révisait pas ses cartes du ciel ou ses sujets à traiter à l'antenne...

Jetant hasardeusement sa chemise sur une chaise après l'avoir déboutonnée, il la troqua pour un t-shirt sobre et discret, de quoi suivre la température morne de ces soudains crachins. Il espérait que leurs auditeurs n'attendaient pas devant le studio par un tel temps, même s'il s'était déjà permis de leur dire de rentrer chez eux peu de temps avant la pause. Tomber malade était quelque chose qu'Han Ja détestait réellement, autant lorsqu'il s'agissait de lui-même que des autres. Même s'il avait appris à se montrer plus tolérant envers la maladie avec Julian, il s'inquiétait toujours un peu plus qu'à l'accoutumée, quand il était question du moindre rhume dans les parages.

Cependant, le MC n'eut pas le temps de se poser que sa porte s'ouvrit sur la silhouette de son collègue Jae Hwa, qui l'informa alors que quelqu'un l'attendait en bas du studio. Quelqu'un envoyé par sa sœur, apparemment, et qui lui devait vraisemblablement un petit quelque chose. Mais qui donc Soo Yun pourrait-elle lui envoyer ? En général, elle lui communiquait les dernières nouvelles importantes par SMS ou sur Instagram. Étrange, tout ça. Vraiment très étrange. Pensif, le Starchild se redressa dans un soupir tout en gratifiant son ami d'un petit sourire, alors qu'il le saluait d'un hand-check, n'attendant pas avant de prendre le chemin du rez-de-chaussée. Entouré de ses agents en cas de mauvaise surprise, Han Ja se dirigeait d'un pas confiant vers la sortie, curieux de savoir la raison pour laquelle il était demandé. Il espérait surtout qu'il n'y ait pas de problème, au fond.

Arrivé à destination, ce furent ses gardes du corps qui prirent la peine de tirer la poignée pour lui, ce à quoi il répondit par des remerciements polis. Pourtant, il ne put que rester profondément interdit une fois en face de son invitée surprise, qu'il se contenta de toiser d'un œil inquisiteur, bien trop silencieux pour traduire la moindre émotion. Et pourtant. Il lui semblait que les Dieux se fichaient de lui. Une autre hypothèse n'était pas envisageable. « ... Salut. » Se contenta-t-il d’articuler, un peu beaucoup désorienté. Awkward much. Que dire, dans ces moments-là ? Il ne savait pas vraiment. Il n'avait jamais été très à l'aise, avec ses ex-copines. Un regard adressé à ses cerbères pour leur faire comprendre qu'il la connaissait, le Président s'écarta légèrement sur le côté sans la lâcher du regard, rattrapé par ses élans de spontanéité bienveillante. « Ne reste pas là. Rentre, tu vas attraper froid. » Pulsion gentleman, il la laissa se frayer sa place, tout de même encore interloqué par cette arrivée à l'improviste. Congédiant ses gardes du corps afin d'obtenir une meilleur intimité, il attendit d'être seul avec la demoiselle pour poser ses yeux plus franchement sur elle, l'observant quelques instants dans une esquisse vague. Ja se racla la gorge, reprenant rapidement contenance. « Qu'est-ce qui t'amène ici, Kee Young-ssi ? On m'a dit que tu voulais me voir, et je suis là. Je t'écoute. »
TOM HARDY MADE ME THIS BRACELET



◊◊◊


@Han Soo Yun a écrit:
J'savais qu'on allait la sortir et j'aurais du parier sur toi, le roi des vannes pourries.

RS des enfers © Only One Bro:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar')">
AVATAR : Jessica Jung POINTS : 14

NOUS A REJOINT LE : 19/10/2016

MESSAGES : 268

☢ BURNING AMBITION
Voir le profil de l'utilisateur

Message  Sujet: Re: FOLLOWING TO YOU ♡ KEEJA     Jeu 14 Sep - 0:29





I like to think that we had it all, we drew a map to a better place, but on that road I took a fall. Oh baby, why did you run away? I was there for you in your darkest times, I was there for you in your darkest nights.

✩✩✩ Investie, Kee Young l'avait toujours été. Que ce soit au travail ou dans ses relations, ainsi il était sûr qu'elle le deviendrait corps et âme pour les Firestone. Et cela n'avait pas beaucoup tardé, cette enfant rejetée avait trouvé un sentiment de sécurité. Ils se proclamaient famille et si elle en avait beaucoup ri – moqueuse, elle avait été forcé de le reconnaître qu'elle s'était trompée sur eux, qu'ils avaient effectivement cette entraide, cette dévotion entre eux. Accouplée aux catastrophes, elle avait eu tellement, tellement de mal à croire.

Pourtant Kee Young ne perdait jamais espoir, mais elle avait si souvent connu l'échec et l'abandon qu'elle avait peur, peur de leur donner trop d'importance, peur qu'elle ne soit obligée de quitter tout ça. Qu'elle perde encore une fois ce qu'elle recherchait depuis si longtemps ; la stabilité d'une relation.

Elle en avait tellement marre,
de ne pas pouvoir compter sur les autres.

Quand bien même elle avait un entourage, des amis, des proches, de la famille, Kee Young était plus seule que jamais. Et si elle pouvait, ne serait-ce que se raccrocher à ces pierres de feu, elle voyait en cette occasion la seule lueur de sa vie depuis des mois, des années.
Kee Young n'était pas si malheureuse, elle avait ses problèmes, elle était en bonne santé, mais elle avait de si beaux souvenirs. Elle pouvait pleuré, sombrer, elle avait de quoi remonter, ces soucis pouvaient être consolés, remplacés, il lui suffisait de fermer les yeux.

Ou d'aller les voir, à leur soirée,
à leur réunion,
à leur sortie.

Aujourd'hui, elle avait simplement eu à répondre à un appel pour avoir l'excuse de leur rendre encore visite. Elle avait juste eu à regarder son smartphone pour lire le message de sa présidente. Et dans son bureau, cette dernière lui avait simplement demandé d'apporter un colis au président Starchild – Kee Young ne prit pas en compte en totalité cette information, auquel cas elle aurait refusé.
Alors, sans poser de question et d'un pas léger, l'héritière se dirigeait vers la radio.

Quand elle fît sa requête auprès de l'accueil, elle fût contrainte d'attendre dehors que le président vienne la voir ; on ne faisait pas entrer n'importe qui. Et elle le comprenait parfaitement. À la galerie aussi, la vigilance c'était important. Alors Kee Young sifflotait, sautillant très légèrement pour palier ce vent frais. Elle se figea néanmoins en reconnaissant sa voix, malgré qu'elle soit légèrement différente, Keen était sûre de la reconnaître entre mille et... elle se souvenu de qui était le président sc, son sang ne fit qu'un tour dans ses veines. Comment allait-elle faire ? « Bon...jour. » Les iris accrochés, l'artiste sent son cœur tambouriner dans sa poitrine.

Assaillie par les émotions.
Les souvenirs.
Les sentiments passés.
La douleur éprouvée,
à cause d'elle.

Elle le suit, tête baissée comme si elle avait fait une bêtise. Mais elle ne refuse pas une source de chaleur, même si sa raison lui hurle de fuir. De conserver son cœur réparé.
La malaise est grand, ses non-dits aussi.
« Ce n'est pas moi qui voulait te voir ! » si ses mains n'avaient pas été prises, elle se serait probablement giflé. « enfin, je veux dire, je n'ai pas voulu te déranger Ja, c'est ta sœur qui m’envoie. » et elle ne doute pas un instant que ce coup est calculé. Pour elle, sa relation avec lui, aussi importante a-t-elle été, est plus secrète pour son entourage que la tentative de sa mère. « Elle a dit qu'il faudrait que tu l'ouvres tout de suite après remise. » D'ailleurs elle ne comprends pas vraiment pourquoi.
Et cela l'embête un peu,
elle se demande encore comment survivre.
Ça aurait été mieux si... si elle avait pu partir tout de suite.
Pas qu'elle le détestait, bien au contraire, mais c'était justement le problème.
TOM HARDY MADE ME THIS BRACELET



◊◊◊

I believe in wonders
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
FOLLOWING TO YOU ♡ KEEJA


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: